Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Mesure ddp sous HT



  1. #1
    Ravaner

    Mesure ddp sous HT


    ------

    Bjr à tous. Je dois introduire dans un asservissement une tension issue du passage d'un courant faible (de qques µa à 2mA) dans un conducteur sous haute tension (150 V). Je ne peux pas mesurer ce courant sur le retour à la masse. Il me reste la solution des ponts diviseurs, mais s'il y a plus élégant, je suis client.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DAUDET78

    Re : Mesure ddp sous HT

    Utilise un circuit de mesure "Hot Side" (voir MAX, TEXAS ou L.T.)
    Par contre, ça ne tient pas 150V
    Donc il faut faire un générateur de courant avec un PNP haute tension avec la sortie du circuit "Hot Side"
    J'aime pas le Grec

  4. #3
    DAUDET78

    Re : Mesure ddp sous HT

    utilise un circuit "Hight Side" (voir MAX TEXAS L.T.)
    http://www.linearnews.com/press/LTC6102/LTC6102.html

    Mais ça ne tiens pas les 150V.
    Donc tu fais une transposition de niveau en courant avec un PNP haute tension
    J'aime pas le Grec

  5. #4
    Ravaner

    Re : Mesure ddp sous HT

    Merci pour ta réponse. Pour de donner un peu plus de précisions, saches que je travaille sur un appareil scientifique que très grossièrement on pourrait assimiler à une diode à vide à chauffage direct. Le but de l'opération c'est d'asservir le courant filament (retour à la masse) au courant plaque.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    DAUDET78

    Re : Mesure ddp sous HT

    C'est une mesure de valeur de pression de vide ?
    Tu peux mesurer le courant de retour du filament.
    J'aime pas le Grec

  8. #6
    Ravaner

    Re : Mesure ddp sous HT

    Non ce n'est pas une mesure du vide, mais tu as raison indirectement ça l'est. Mon filament est connecté à la masse à l'une de ses extrémités ( #1 A) je ne vois pas comment je pourrais mesurer le courant plaque ( # 1mA ). Il y a peut-être une solution évidente, mais je ne la vois pas.

  9. Publicité
  10. #7
    DAUDET78

    Re : Mesure ddp sous HT

    Mon idée #2 est toujours valable.
    Mais tu peux isoler du 0V (peut être) la liaison au 0V de la régulation de courant filament et utiliser un shunt de mesure du courant "cathode" pour réguler le courant filament ...... ce serait plus simple et plus précis

    J'avais utiliser un système de ce genre pour un manomètre à ionisation pour la mesure du vide
    Dernière modification par DAUDET78 ; 19/01/2009 à 10h48.
    J'aime pas le Grec

  11. #8
    choenix

    Re : Mesure ddp sous HT

    Salut

    Pourquoi ne pas inclure une résistante de précision dans le circuit et mesurer sa ddp, tu ne déterminera le courant.

    bye

  12. #9
    DAUDET78

    Re : Mesure ddp sous HT

    Citation Envoyé par choenix Voir le message
    Pourquoi ne pas inclure une résistante de précision dans le circuit et mesurer sa ddp, tu ne déterminera le courant.
    C'est évident! Mais où la mettre dans l'anode (à 150V) ou la cathode ? That is the question .....
    J'aime pas le Grec

  13. #10
    PA5CAL

    Re : Mesure ddp sous HT

    Bonsoir

    Ayant moi-même déjà été confronté au problème de la mesure d'un courant sous une haute tension variable, je vous suggère la solution d'un circuit de mesure à effet Hall (de type pince ampèremétrique).

    Le courant peut être variable et contenir une composante continue.

    Si l'isolement électrique est suffisante, le point de mesure du courant peut être situé à un potentiel très élevé par rapport au circuit utilisateur.

  14. #11
    DAUDET78

    Re : Mesure ddp sous HT

    Citation Envoyé par Ravaner Voir le message
    passage d'un courant faible (de qques µa à 2mA) dans un conducteur sous haute tension (150 V).
    Le capteur à effet Hall me semble un peu léger ....
    Il y a aussi le coup de l'ampliOP isolé en entrée/sortie
    J'aime pas le Grec

  15. #12
    choenix

    Re : Mesure ddp sous HT

    salut

    Dans ma société, nous développons des systèmes de tests de câblage. Ils ont des circuiteries de mesures d'isolements jusqu'à 3000 Vcc et de diélectriques jusqu'à 2500 Veff.
    Le principe est de générer une tension et de mesurer un courant (de "fuite" pour faire simple) pour connaitre la résistance d'isolement de l'équipement.
    Par le passé cette mesure était faite sur une résistance qui se trouvait sur le point chaud, cela impliqué une circuiterie isolée, des amplis op d'isolement onéreux (isolé entrée/sortie 5Kv) pour faire la liaison avec la partie non isolée...
    Pourquoi ces mesures étaient elles faite sur le point chaud avec tout ce que çà impliquait, je ne saurai le dire car à ce jour toutes ces mesures de courant sur nos produits de nouvelles générations sont faite sur le point froid. Et cela marche très bien !

    Bye

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Potentiel et ddp...
    Par gemb dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/04/2008, 21h12
  2. ddp
    Par dodo1470 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/02/2008, 10h43
  3. Evolution de la DDP en PT11
    Par Zonda G25 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2008, 17h40
  4. Electrophysiologie: ddp et co.
    Par Kaz dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/10/2006, 19h16
  5. Mesure de ddp électrochimique
    Par nicozzz dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/07/2005, 13h49
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.