Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Potentiel et ddp...



  1. #1
    gemb

    Potentiel et ddp...

    Bonjour à tous,

    Je lance un véritable SOS! décidément mon esprit reste opaque à ces histoires de potentiels et ddp...
    Je suis en deuxième année pharma, donc peut être qu'il est temps que je comprenne.

    Tout part de cette formule:

    E= E° + (0,06/n) x log(Aox/Ared)

    E est le potentiel de l'éléctrode...mais ça veut dire quoi concrètement?
    E° est la FEM de référence...c'est du chinois...

    D'ou elle sort cette formule? cmt la démontre-t-on? qd l'utilise-t-on??

    Je la retrouve partout notamment en chimie analytique et je ne la comprends pas..ça m'eneeeerve...en + je suis du genre à vouloir comprendre et non pas apprendre bêtement..

    S'il vous plait aidez moi...j'attends la réponse avec une réelle impatience...

    -----


  2. #2
    HarleyApril

    Re : Potentiel et ddp...


  3. #3
    moco

    Re : Potentiel et ddp...

    J'ai un peu l'impression que le cours recommandé par Harley April est d'un niveau trop élevé pour Gemb, qui ne sait pas ce que veut dire le terme potentiel.

    Je vais donc essayer d'y aller en partant de plus bas.
    Un montage formé par un métal comme Zn trempant dans une solution de son propre ion Zn2+ constitue une électrode.
    Quand tu plonges un métal comme le zinc Zn ou le cuivre Cu dans une solution contenant son propre ion (donc Zn2+ ou Cu2+), tu réalises deux électrodes. Or chaque métal a "envie" de s'y dissoudre et de former les dits ions. Mais il ne peut pas le faire seul : il faut trouver quelqu'un pour accepter les électrons que cette transformation libère. On ne peut le faire qu'en couplant deux électrodes.

    Et là, c'est un véritable bras de fer. Le métal le plus "fort" impose ses électrons à l'autre. Dans le cas du zinc comparé au cuivre, le zinc est plus fort, et impose ses électrons au "faible" cuivre, qui subit l'humiliation suprême et doit accepter de décharger ses ions Cu2+ pour former du métal Cu, contrairement à son envie. Mais il existe une revanche. Si on couple une électrode de cuivre et l'autre d'argent, le cuivre, tout faible qu'il soit, impose ses électrons à l'argent. Et. évidemment, si on couple le zinc et l'argent, le plus fort (Zn) impose ses électrons au "misérable" argent, dont les ions Ag+ se déchargent en métal Ag.
    On peut donc grouper les métaux par ordre de force décroissante. Cela donne : zinc - cuivre - argent.

    Mais on peut faire mieux, et mesurer leur "force" relative, en plaçant un voltmètre entre les électrodes. On réalise alors une pile et on trouve 1.10 Volt pour la pile qui se forme entre l'électrode de zinc et celle de cuivre, 0.46 V entre celle de Cuivre et celle d'argent, et 1.56 V entre celle de zinc et celle d'argent.
    C'est comme sur une ligne de train. S'il y a 600 km entre Paris et Lyon, et 500 km entre Lyon et Marseille, il y a bien sûr 1100 km entre Paris et Marseille.
    La position d'une gare permet de trouver la distance la séparant de Paris ou Lyon.
    De même la position d'une électrode sur une échelle graduée en Volt permet de savoir la force électromotrice (f.e.m.) qu'elle aura si on forme une pile en la couplant à une quelconque autre électrode.

    Cette position est appelée le potentiel E de l'électrode. Chaque électrode a un potentiel. On le détermine non pas par rapport à une extrémité, mais par rapport à l'électrode à hydrogène, qui est à peu près au milieu de toutes ces électrodes. Il y aura donc des potentiels négatifs et des positifs.
    C'est comme si on disait que Lyon est au potentiel zéro, et que Paris est à -600 km de Lyon, et Marseille à + 500 km. On calcule une pile en faisant la différence des potentiels de chaque électrode.

    Le seul ennui, c'est que ces potentiels varient avec la concentration des ions en présence. Et c'est là qu'intervient la loi de Nernst dont parle Harley April.

    Tu m'as suivi ?

  4. #4
    gemb

    Re : Potentiel et ddp...

    Excellent!

    Vmt moco...j'ai envie de dire je t'adore! dsl si je parle à un prof de 30 ans de + que moi cela dit !

    Mais c'est simple, clair et net...thank you veeery veeery much

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. ddp
    Par dodo1470 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/02/2008, 10h43
  2. Evolution de la DDP en PT11
    Par Zonda G25 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2008, 17h40
  3. rammener une ddp au neutre
    Par ABN84 dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 16/11/2007, 21h40
  4. Electrophysiologie: ddp et co.
    Par Kaz dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/10/2006, 19h16
  5. Mesure de ddp électrochimique
    Par nicozzz dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/07/2005, 13h49