Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??



  1. #1
    casper55

    Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??


    ------

    Bonjour à tous,

    Je me pose une question,

    J'ai plusieurs moteurs pareil et consommant a peu prés le même courant entre 0,6 et des pics jusqu'à 1A.

    En théorie, je peut les mettre en série et cela me fait un pont diviseur de tension (ils tournent sous 3V donc 4 avec une alim de 12V), mais en pratique ca risque quelquechose??


    Merci des infos que vous pourrez me donner.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gcortex

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    tu ne peux pas mettre des moteurs en série sans rien pour équilibrer les tensions

    car si I = 0,6A le moteur qui a besoin de 0,5A va tourner à fond
    tandis que celui qui a besoin de 0,7A risque de rester bloqué


  4. #3
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Bonjour

    Un moteur à courant continu est équivalent à un générateur de Thévenin dont la résistance Rth est fixe en première approximation, et dont la tension Uth est la f.c.e.m (force contre-électromotrice) qui est proportionnelle à la vitesse du moteur.

    La résistance Rth détermine la puissance et le courant absorbés au démarrage.

    La tension d'alimentation fixe la vitesse du moteur à vide :
    Ualim = Uthvide) - Rth.Ivide
    avec :
    Ivide = Pfrottements/Uthvide)

    On peut sans problème monter en série deux moteurs à courant continu identiques s'ils sont également couplés mécaniquement afin de tourner à la même vitesse.

    En revanche, si rien ne lie la vitesse ou la charge mécanique d'un moteur à celle de l'autre, le résultat est assez problématique.

    La charge plus importante d'un moteur aura tendance à réduire sa vitesse, à diminuer sa f.c.e.m, à augmenter le courant commun, et donc à accélérer les deux moteurs, notamment le second qui sera moins chargé. Une augmentation de la charge d'un moteur pourra ainsi être compensée par l'accélération de l'autre .

    En régime établi, le moteur le plus chargé aura tendance à être sous-alimenté et à tourner trop lentement, et le moteur le moins chargé aura tendance à être sur-alimenté et à tourner trop vite. Le second risque des problèmes mécaniques si les conditions limites de fonctionnement sont dépassées.

    À la limite, le premier moteur peut rester bloqué et le second moteur finir par casser, car près de deux fois trop alimenté.

    EDIT: grillé par gcortex.

  5. #4
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Merci,

    Donc si je comprend bien, cela risque de fouttre en l'air un des deux moteurs et vue que je voulais en mettre 4 en série, ca risque de coincer,
    mais
    mon générateur débitera maximum 1A et pas plus, en ce qui est de la tension, je peu peut etre mettre des zeners en parallele de chacun des moteurs???afin de fixer la tension, les moteurs chercherons à compenser en courant qu'il leur sera impossible d'avoir, et plus de risque. N.b.: cette réflexion est vraiment approximative si tu me dit que j'ai tout faux, je veu bien te croire!!

    Allez, j'en profite pour poser une seconde question, je cherche un composant qui me permette de bloquer le courant si il est inférieur à un seuil x, je penser à un truc genre thyristor, diac ou autres mais les caractéristiques ne semble pas convenir, je cherche une caractéristique genre bloqué si I<1A par exemple et passant si supérieur et là je bug, je me demande si je peu faire un montage avec un transistor et une résistance pour limiter le courant sur la base, mais je ne suis pas sur de savoir comment faire (du genre comme en piece jointe).

    Enfin voila, si tu a une réponse. Je te remercie!!!!!
    Dernière modification par HULK28 ; 09/03/2009 à 19h51.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite03481543

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Bonsoir,

    votre pièce jointe est illisible car beaucoup trop petite.
    Merci de la reposter dans un format plus grand.

  8. #6
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    L'idée de mettre quatre moteurs en série avec une zener en parallèle sur chacun pose quand même quelques problèmes de réglage.

    Pour pouvoir fonctionner, le courant maxi dans une zener doit correspondre à la situation où le moteur associé fonctionne à vide (et sous tension maxi) et où les trois autres moteurs sont bloqués (et sous tension mini).

    C'est toutefois envisageable, mais à condition d'avoir une régulation suffisante de la tension d'alimentation globale et de s'autoriser une marge suffisante entre les tensions mini et maxi de fonctionnement des moteurs, afin de ne pas créer un courant trop important dans les zeners (notamment lorsque celles-ci sont chaudes) quand les quatre moteurs sont électriquement équilibrés.

  9. Publicité
  10. #7
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Pour La piece jointe, c'etait juste le collecteur du transistor brancher a mon gene de courant et une resistance qui se trouve entre le collecteur et l'emmeteur, et la base branchée sur mon système en entrer. Rien de tres fameux, je me demandais si cela pouvais marcher en choisissant la bonne résistance ou peut etre qu'en mettant une zener en plus entre la masse et la base, mais je suis vrziment pas sur que cela puisse convenir...

    voilou, j'y réfléchis, si quelqu'un peut m'aiguiller!!

    Il reste aussi la question des moteurs!!

    Merci

  11. #8
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Concernant un « composant qui (te) permette de bloquer le courant si il est inférieur à un seuil », il conviendrait de repenser plus profondément le sens de ta question.

    En effet, un courant (presque) nul serait forcément inférieur au seuil demandé, ce qui devrait provoquer le blocage du composant, et donc forcerait l'annulation du courant. Moralité, le courant serait indéfiniment nul.

    Ton composant s'appelle un circuit ouvert ! Mais j'imagine que ce n'est pas ce que tu demandes...

  12. #9
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Merci pour ta réponse PA5CAL,

    ma tension est de 12V max car c'est un panneau solaire, je ne pense donc pas que se soit stable. Le courant maxi que prendra une zener sera de 1A de toute manière, le PV ne pouvant pas fournir plus, en ce qui est de la tension au borne de chacun des moteurs, je ne sais pas si elle est trop forte pour les moteur, ils tourneront trop vite et cela risque d'endommager les moteurs et leurs mécaniques associées qui se trouve derrière...et ce serait pas bon du coup.

    Y'a t-il une solution éconmique pour brancher ces moteurs en utiliisant un seul panneau solaire de 12V 1A...???? là est toute la question du comment??

    Merci.

  13. #10
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    MErci encore une fois de ta réponse,
    Elle est tout à fait logique, je voulais juste mettre un tel systeme car le moteur que j'allimente manque de courant par moment pour demarrer (sous panneau solaire!!!!) il essaille de tourner sans pouvoir, et donc je me disais que cela pouvait peut-etre le deteriorer (mais je n'en suis meme pas sur!!).

    Est-ce que cela détériore le moteur??? si ce n'est pas le cas, on peut laisser cette question aux oubliettes!!

    Merci

  14. #11
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    S'il s'agit d'une alimentation directe par panneau solaire, la question est différente.

    En effet, pour pouvoir fonctionner correctement, la tension aux bornes du panneau doit être limitée (sinon le courant d'effondre). D'autre part, le courant produit n'est pas forcément très bien connu, puisqu'il dépend de l'ensoleillement.

    Si l'on exclut l'emploi d'un régulateur à découpage, la régulation «shunt» réalisée par les zeners est justement ce qui convient dans le cas présent, car elle permet de régler à la fois le problème du panneau et celui des moteurs.


    Sinon, lorsque des moteurs sont correctement dimensionnés et ventilés, ils ne doivent pas pouvoir griller s'ils sont sous-alimentés. Mais il faudrait connaître leurs caractéristiques et leur charge pour en dire plus.

  15. #12
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Ok, merci beaucoup pour tes réponses .

    donc si j'ai bien compris, des zeners en parallele conviennent à l'installation. Et pour ce qui est de l'autre question, cela m'aurait étonner qu'il grille vue que le panneau ne peut fournir que 0,5A, ce qui ne fout pas en l'air ces moteurs et la tension est limitée à 12V par le biais d'un LM317 qui régule celle-ci car le PV est de 24V. Donc pas d'usure des moteurs (de toute manière ce sont des ventilateurs, donc point de vue ventilation!!mais je ne l'avais pas dit) donc pas d'usure interne des moteurs.

    Peut-tu me confirmer cela.

    ET ENCORE UN GRAND MERCI.

  16. Publicité
  17. #13
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Ok, merci beaucoup pour tes réponses .

    donc si j'ai bien compris, des zeners en parallele conviennent à l'installation. Et pour ce qui est de l'autre question, cela m'aurait étonner qu'il grille vue que le panneau ne peut fournir que 0,5A, ce qui ne fout pas en l'air ces moteurs et la tension est limitée à 12V par le biais d'un LM317 qui régule celle-ci car le PV est de 24V. Donc pas d'usure des moteurs (de toute manière ce sont des ventilateurs, donc point de vue ventilation!!mais je ne l'avais pas dit) donc pas d'usure interne des moteurs.

    Peut-tu me confirmer cela.

    ET ENCORE UN GRAND MERCI.

  18. #14
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Citation Envoyé par casper55 Voir le message
    la tension est limitée à 12V par le biais d'un LM317 qui régule celle-ci car le PV est de 24V
    Ai-je bien compris ? Cela représente un gaspillage énorme d'énergie. Et vu le prix des cellules photovoltaïques...


    Je ré-précise que ce que j'ai écrit est valable pour un branchement direct du panneau sur les moteurs, c'est-à-dire dans le cas présent pour un panneau de 12V, et non de 24V.

    Avec le régulateur ajustable, c'est peut-être un peu différent. Il faudrait voir comment il est branché et comment il est réglé.


    Quant au courant débité par les cellules, il faut se rappeler qu'il dépend avant tout de l'ensoleillement. Donc quand on parle de 0,5A fournis, ce ne peut pas être dans l'absolu.

  19. #15
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Bonjour PA5CAL,

    Je précise qu'il y a deux montages différents en question,

    l'un ou je veux mettre plusieurs moteurs en série et donc la solution des zeners est la bonne (et trouver un panneau de 12V 1A, ou un montage en parrallele de 2 PV 12V 500mA) mais le courant ne sera pas toujours d 1A mais variera en dessous, donc 3 serait ce qui convient (donc trouver des zeners qui peuvent se prendre plus de 1,5A)

    et le second ou j'ai déjà un PV 24V 500mA, et je désire que le système foncionne un max entre 10h à 16h, je sais bien qu'il y a une forte perte de presque la moitié de puissance! mais pour assurer le fonctionnement du système en presque continu (fonction des nuages), il me faudrait alors investir dans des PV de 12V 500mA et en mettre deux en parallèle ce qui m'assurerais un fonctionnement correct, donc je met aussi une diode zener en paralle afin de fixer la tension à 12V pour avoir la bonne vitesse de ventilateur et pour ce qui est de limiter le courant des PV afin de ne pas griller les moteurs ventilateurs, un simple fusible suffit-il (risque t-il de cramer toutes les heures ou le soleil tape).
    Je laisse tomber le régulateur LM317 du coup?

    AI-je dit des sottises???

    Merci

  20. #16
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    S'il y a les zeners, il n'y a plus besoin de régulateur LM317 pour les moteurs.

    Tu n'as pas dit trop de bêtise , mais je pense que le projet est peut-être perfectible.


    En effet, quitte à racheter des cellules PV, autant prendre des panneaux à la bonne tension.

    L'utilisation des panneaux de 3V présente des avantages :
    - subir moins de chutes de tension dues aux différences entre les courants produits par les différentes cellules montées en série (ombres portées, salissures, différences de caractéristiques)
    - s'ils sont montés en parallèle, gaspiller moins d'énergie dans le régulateur (régulateur shunt, zener) lorsque ce dernier n'est pas vraiment nécessaire (dans le cas où un moteur consomme provisoirement plus que les autres, notamment)

    Toutefois, pour le montage en parallèle des moteurs, il faut voir si ça ne pose pas un problème pour l'application visée, car le blocage d'un moteur entraînerait le ralentissement ou l'arrêt des autres. Dans ce cas, un panneau PV indépendant par moteur présenterait une sécurité.


    Pour info, si la puissance pose problème, on peut utiliser un régulateur shunt (à CI ou à transistor) à la place d'une simple zener.


    Pour le fusible de protection du moteur (fusible lent, nécessairement), je ne sais pas si c'est la bonne solution. Un fusible n'a pas une durée de vie infinie, et sa destruction programmée crée un risque de panne peut-être inutile. Un disjoncteur thermique serait bien. Une protection thermique intégrée au moteur serait encore mieux.

    Toutefois le but de cette protection est seulement d'empêcher le moteur de griller à cause d'une surcharge mécanique. Le surplus de production de courant des panneaux PV doit de toute manière être dissipé dans un régulateur, sinon on expose les moteurs à une surtension permanente d'alimentation (typiquement de 45% à 75%, selon le courant consommé), ce qu'ils risquent de ne pas trop aimer.
    Dernière modification par PA5CAL ; 10/03/2009 à 09h14.

  21. #17
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Un montage comme celui-ci conviendrait il ?? pour mes 4 moteurs en série.
    Je met une résistance afin de limiter le courant qui peut circuler dans les zeners et mes moteurs en parallèle des zeners et capacités (bon là c'est pour 2 moteurs mais imaginons pour 4).

    Concernant la valeur de R1, elle va limiter le courant dans mes charges (moteurs) aussi, non? donc pour obtenir mon 1A....comment faire??

    Sinon, il y a HULK28 qui m'avait donné un autre schéma pour une application plus costaud 4 à 5A, je ne voulais pas faire le même système pour de tels applications dumoins pour le système ventilateur ou j'ai mis un LM317 mais ca doit fonctionner pour celui-ci (si tu m'assure qu'il n'y a pas de risque de surintensité sur le moteur ) et je ne pense pas que cela convienne pour les 4 moteurs en série.

    mais bon je le met aussi en pièce jointe

    J'ai beau réfléchir, j'ai beaucoup de difficulté à trouver ou a comprendre les réponses...
    Images attachées Images attachées

  22. #18
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    voici encore une pensée..
    J'ai trouvé un régulateur shunt ici:
    http://www.national.com/ds/LM/LM431.pdf
    page 8, il y a une application de ce régulateur shunt qui pourrait peut-etre coller (higher current shunt regulator). Cela pourrait coller pour remplacer le LM317? y aurait-il quelque chose de plus a mettre??

    Je continu mes recherches...A ton avis quelle montage sera le meilleur d'un point de vue du fonctionnement et sécurité du matériel??

    Celui de HULK est bien car il permet d'utiliser un panneau quelconque en voltage et de ne rien perdre en terme de puissance??si j'ai bien compris. Mais c'est plutot pour des appli de plus forte puissance, non?

  23. Publicité
  24. #19
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Le principe du régulateur shunt de la page 8 est bien. Mais une zener de moyenne puissance pourrait très bien remplacer le LM431, puisqu'on n'a pas forcément besoin d'une très grande précision sur la tension d'alimentation des moteurs.

    J'attends la validation de tes pièces jointes...

  25. #20
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Je viens de voir les pièces jointes.


    Le premier schéma correspond à ce dont on a parlé plus haut, à ceci près qu'il y a une résistance en série avec le montage.

    Selon moi, cette résistance n'est pas vraiment utile dans le cas de nos petites cellules photovoltaïques.



    Le second schéma est un circuit qui coupe le moteur quand la tension d'alimentation est trop faible et le rallume quand la tension est assez élevée.

    J'y vois un intérêt certain lorsque le panneau PV est accompagné d'une batterie, pour la protection de cette dernière contre les décharges profondes, notamment.

    Mais dans le cas présent j'ai quelques doutes sur son utilité, et même sur son fonctionnement.

    En effet, tant que le moteur n'a pas atteint une vitesse suffisante (au démarrage, ou lorsque la charge est importante), le montage aura tendance à osciller à haute fréquence (quelques dizaines de kHz), en hachant la tension. Cela aura pour conséquence de réduire la tension moyenne d'alimentation, et donc de réduire la puissance communiquée au moteur. Dans le meilleur des cas, le moteur aura du mal à démarrer et à prendre de la vitesse. Dans le pire des cas, il restera bloqué ou ne tournera qu'à vitesse très réduite.

  26. #21
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Merci pour tes réponses,

    #19, Qu'entend -tu par zener de moyenne puissance?

    #20,
    Le terme petite cellule m'étonne, elle donne quand même 1A sous 12V, et je ne sais pas si des diodes zener de 1,3W en parallèle de cahcun des moteurs suffiraient???elles crameraient?

    Concernant le 2ème schéma:

    C'était à la place du LM317 afin de garder touite la puissance que peut me délivrer les panneaux 24V et réguler en 12V et pas pour les 4 moteurs en série que je présentais ceci.
    J'avais cru comprendre que cela générait un signal PWM pour réguler la tension aux bornes du moteurs, les capacités permettent de faire tampon et de virer les variations d'alim, (plus grande capacité=meilleure stabilité de mon alimentation). La tension moyenne est réglée par la relation entre la tension de la zener en patte 3 du LM311 et le pont diviseur sur la patte 2, ceci nous permet de fixer la tension de charge du condensateur et donc une fois chargé, la tension oscillera entre+- cette tension fixée par le biais donc du potentiomètre.?c'est ce que je comprennais? mais je ne comprend pas à quelle moment la tension sera trop faible pour le moteur (vue que celle-ci sera réglée au potentiomètre)

    Concernant le LM431:
    Un autre truc, je comprend pas comment fonctionne le schema dont je t'ais parlé high current regulator LM431, je ne vois pas comment il limite le courant..??

    UNE GRANDE QUESTION??? le meilleur choix en terme de rendement serait un régulateur shunt pour une application ou le moteur n'a pas besoin d'avoir une tension précise, mais pour une application où on veut commander la tension du moteur, c'est mieux de se servir d'une alim à découpage comme celle du second schéma????

    En plus, je désire toujours bloquer le courant si il est trop bas (ou plutot le dériver sur une autre charge résistive) et le limiter si il devient trop grand....Je commence à m'embrouiller dans tout ceci..

    Récapitulation:
    - PV et 4 moteurs : zener en parallèle, comment la choisir STP ?
    - PV24V, 0,5A et moteur 12V, 0,4A: second schéma (HULK) ou LM431,
    - et limitation de courant et un truc pour dériver le courant dans une résistance si il est insuffisant, un shunt en série, un comparateur pour prendre la tension image du courant, une comparaison par rapport à une référence et deux transistors pour débiter soit sur le moteur soit sur l'autre charge, mais problème je ne réussis pas à me faire le schéma (problème alimentation composant LM311 par exemple par rapport au PV, ou commande du transistor avec la sortie du LM311)?

    Je suis désolé, d'écrire cela m'aide à réfléchir et je suppose que cela explique mieux les problèmes que je rencontre.

    SI tu as du temps pour me répondre encore quelque fois, je te remercie vraiment

  27. #22
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    CONCERNANT LE SEUIL DU COURANT:

    Je pense faire comme ceci en me basant sur le montage d'HULK. dumoins l'alimentation des LM311 et la commande des FET.

    Voici le montage imaginé pour autorisé le courant à circuler au travers du moteur que si celui-ci est suffisamment élevé, sinon la puissance est dissipée par l'autre résistance.

    Manque la régulation variable de la tension d'alimentation (montage de HULK faut-il le mettre en amont ou en aval de ce montage d'ailleur? si toutefois il convient, vue que tu doute) et la limitation en courant maximum....

    Je continue à réfléchir...Merci
    Images attachées Images attachées  

  28. #23
    PA5CAL

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Citation Envoyé par casper55 Voir le message
    #19, Qu'entend -tu par zener de moyenne puissance?
    Une zener dont la puissance est très inférieure à la puissance à dissiper dans le régulateur shunt.

    Si par exemple le transistor a un gain supérieur à 100 et doit dissiper 20W, alors une zener de 0,2W suffit.

    #20,
    Le terme petite cellule m'étonne, elle donne quand même 1A sous 12V, et je ne sais pas si des diodes zener de 1,3W en parallèle de cahcun des moteurs suffiraient???elles crameraient?
    Si elles ne font que 1,3W elle ne résisteront probablement pas à un jour d'été sans nuage.

    Il faut qu'elles puissent dissiper de façon permanente le surplus de puissance dans la pire des situations.

    Dans le cas présent, cette puissance correspond au moteur associé peu chargé ou en sur-vitesse, aux autres moteurs bloqués, et à un ensoleillement maxi des panneaux PV.

    Par exemple, avec quatre moteurs 3V, quatre zeners de 3,1V, un panneau de 12V/1A et en se laissant une marge de sécurité, on aurait besoin de modèles de 4W.

    Concernant le 2ème schéma:

    C'était à la place du LM317 afin de garder touite la puissance que peut me délivrer les panneaux 24V et réguler en 12V et pas pour les 4 moteurs en série que je présentais ceci.
    J'avais cru comprendre que cela générait un signal PWM pour réguler la tension aux bornes du moteurs, les capacités permettent de faire tampon et de virer les variations d'alim, (plus grande capacité=meilleure stabilité de mon alimentation). La tension moyenne est réglée par la relation entre la tension de la zener en patte 3 du LM311 et le pont diviseur sur la patte 2, ceci nous permet de fixer la tension de charge du condensateur et donc une fois chargé, la tension oscillera entre+- cette tension fixée par le biais donc du potentiomètre.?c'est ce que je comprennais? mais je ne comprend pas à quelle moment la tension sera trop faible pour le moteur (vue que celle-ci sera réglée au potentiomètre)
    Oui, effectivement. J'ai parlé trop vite.

    Si l'oscillation est le mode de fonctionnement normal et si la tension « plus faible » qui en résulte correspond à la tension nominale du moteur, ça se tient. Par ailleurs la description que tu en fais est tout-à-fait exacte.


    Concernant le LM431:
    Un autre truc, je comprend pas comment fonctionne le schema dont je t'ais parlé high current regulator LM431, je ne vois pas comment il limite le courant..??
    Le circuit est un régulateur de tension de type « shunt ». Cela signifie qu'il absorbe le courant non absorbé par la charge, de manière à maintenir la tension à ses bornes à une valeur stable.

    UNE GRANDE QUESTION??? le meilleur choix en terme de rendement serait un régulateur shunt pour une application ou le moteur n'a pas besoin d'avoir une tension précise, mais pour une application où on veut commander la tension du moteur, c'est mieux de se servir d'une alim à découpage comme celle du second schéma????
    Il est effectivement préférable d'utiliser une alimentation à découpage pour tirer le meilleur parti de la puissance des panneaux PV, surtout lorsqu'il n'y a pas beaucoup de soleil et qu'on souhaite faire fonctionner le moteur à faible régime.

    En plus, je désire toujours bloquer le courant si il est trop bas (ou plutot le dériver sur une autre charge résistive) et le limiter si il devient trop grand....Je commence à m'embrouiller dans tout ceci..

    Récapitulation:
    - PV et 4 moteurs : zener en parallèle, comment la choisir STP ?
    - PV24V, 0,5A et moteur 12V, 0,4A: second schéma (HULK) ou LM431,
    - et limitation de courant et un truc pour dériver le courant dans une résistance si il est insuffisant, un shunt en série, un comparateur pour prendre la tension image du courant, une comparaison par rapport à une référence et deux transistors pour débiter soit sur le moteur soit sur l'autre charge, mais problème je ne réussis pas à me faire le schéma (problème alimentation composant LM311 par exemple par rapport au PV, ou commande du transistor avec la sortie du LM311)?
    En résumé:

    (1)
    Un régulateur shunt, dont la diode zener est l'exemple le plus simple, assure une régulation en tension par dérivation du courant.

    Cela permet de mettre plusieurs moteurs en série, en mettant un régulateur shunt en parallèle sur chaque moteur.

    Il n'y a alors pas de limitation du courant dans le moteur autrement que par la limitation du courant d'alimentation (on n'a donc pas de protection contre les courants dus aux surcharges mécaniques).

    En revanche c'est un système bien adapté dans le cas d'une alimentation par panneau solaire, lequel se comporte comme un générateur de courant.

    Dans un tel système, chaque régulateur shunt (par exemple zener seule) doit pouvoir dissiper la puissance correspondant au courant maximum fourni par le panneau solaire -> Pmax=Uz.Imax

    (2)
    Le second schéma (fourni par HULK) réalise un convertisseur abaisseur de tension.

    Tout comme le régulateur shunt, il contrôle la tension de sortie, mais sans non plus réaliser spécifiquement de limitation du courant.

    En première approximation, la puissance de sortie est égale à la puissance d'entrée. Il en résulte que si la tension d'entrée est le double de la tension de sortie, alors le courant d'entrée est la moitié du courant de sortie (i.e. en plein soleil, un panneau solaire de 24V/0,5A pourrait alimenter un moteur de 12V/1A). En pratique, il faut aussi tenir compte des pertes et de la consommation des circuits du convertisseur.

    (3)
    La question de dériver le courant provenant du panneau solaire vers une résistance lorsqu'il est trop faible me paraît maintenant plus clair.

    Ta description du circuit qu'il faudrait faire me paraît bonne.

    Pour la réalisation, je vais y réfléchir.

  29. #24
    casper55

    Smile Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Avant tout merci pour ta réponse,

    Concernant la réalisation du controle de seuil, j'avais proposé le montage en pièce jointe.

    Je viens de réaliser un schéma ou normalement tout ce que je désire comme fonction se trouve, aprés pour ce qui est des valeurs, ou du choix des transistors, alorsss là??? les valeurs de résistances, ca va a peu prés.
    De toute manière cela dépendra du courant que je désire faire passer par rapport au moteur. Si c'est 0,5A ou 5A, je pense que pour faire simple, je vais chercher des transistor laissant passer 5Amax, comme ça je pourrais changer le moteur pour un plus gourmand...et la quantité de panneaux...

    (Voir pièce jointe) Est-ce que cela peut me permettre de bien réaliser la commande en vitesse de mon moteur (régulation variable de tension), seuillage(seuil réglable) et limitation de courant maximum(en protection).

    Un montage modulable,du coup. Et pas trop de perte aussi???

    Concernant les moteurs en série, ok!! et en rajoutant le montage de limitation de courant entre les PVs et les "moteurs zener", ca devrait le faire alors? et sans risque? j'ai vraiment pas envie de racheter ces mécanismes...

    Franchement, merci de m'aiguiller, je pinaillais depuis plus d'un mois a chercher une solution....et on s'en rapproche! merci beaucoup.
    Images attachées Images attachées  

  30. Publicité
  31. #25
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Je viens d'y réfléchir, la résistance qui se trouve en entrée du système sert à dissiper toute la puissance non consommer par l'ensemble.
    N'y aurait il pas une autre solution pour diminuer ces pertes (ou au moins par exemple peut etre puis je mettre la mesure du courant ainsi que le système de limitation de courant a ses bornes..)??

    Quant à ta remarque sur le PV qui fournit 24V 0,5A pour alimenter un moteur 12V 1A, cela m'étonne. Il me semble que le courant max du PV est de 0,5 donc on ne pourra jamais sortir 1A...?
    Cela ne me poserais pas de problème si c'était un générateur de tension. Mais là, j'ai des doutes sur ce que tu m'a dit.

    Sur les questions de puissance je suis vraiment pas bon, j'ai du mal à savoir lequel entre le régulateur shunt et le convertisseur (montage HULK) consommera le moins, il me semble que ce serait le montage de HULK.
    Par rapport au régulateur shunt le dimensionnement de cette résistance reste obscure...elle dissipe le surplus, quelle valeur prendre (je ne sais pas si le choix de sa valeur améliorera le rendement)?

    Merci

  32. #26
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Bonjour,

    Donc concernant les 24V 0,5A en 12V 1A, je viens de comprendre (c'est grace au condensateur), excuse ma remarque.

    Concernant la résistance en amont du régulateur shunt, elle sert à compenser la tension d'entré (PV) et sortie (shunt) et donc elle fera perdre de la puissance au montage pour rien.
    Ne vaut-il pas mieux prendre le montage d'Hulk avec les structure de seuillage et de limitation de courant comme fait sur le schéma en piece jointe??

    Merci encore
    Images attachées Images attachées  

  33. #27
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Correction du montage

    au niveau de la mesure du courant, il faut un montage soustracteur (suis-je bête!!!) pour obtenir la tension aux bornes de la résistance shunt en sortie du comparateur...

  34. #28
    casper55

    Re : Mise en série de moteur??différence entre théorie et pratique??

    Bonjour à tous, Je ne sais pas si tu t'est lassé de ce post PA5CAL. J'espère que non, car j'ai besoin d'aide et de confirmation sur les soluces de montage et la plus apropriée.

    Je continue donc à bucher dessus et je me dit que, le montage d'hulk est plus complexe qu'un simple régulateur shunt (LT431) a mettre en oeuvre.
    Je ne sais toujours pas vraiment quoi choisir entre les deux...

    Un problème c'est que je manque cruellement de moyen pour tester ces montages, je n'ai pas d'alim sauf peut-etre celle du PC et un multimetre pour pouvoir tester les montages (alors qu'il me faudrait plus un générateur de courant pour voir si cela fonctionne, bien sur une fois le montage réalisé).

    J'ai fait un nouveau Bilan du montage possible et j'y ai mis toute les questions que je me pose sur celui-ci.
    J'ai décidé de prendre que des panneaux dont les caractéristiques en tension sont donnée sur le schéma, et convenant sans doute mieux au régulateur shunt car moins de gachis que si cela était sous une tension de 24V.

    Toutes les autres questions sont relatives aux ordres de grandeurs des résistances et du choix des transistors (et si leurs polarisations est bien faite par rapport au fonctionnement que je désire)

    DE plus une question sur l'alimentation des LM311, si il sont correctement alimenté ou si il y a un probleme?

    tout ce trouve sur le schéma, ce serait cool d'y jetais un bon coup d'oeil afin de dire si tout cela peut le faire et de répondres aux différentes questions???

    Merci à vous.
    Images attachées Images attachées  

Discussions similaires

  1. Réponses: 21
    Dernier message: 18/08/2008, 14h16
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 14/04/2008, 17h53
  3. Réponses: 16
    Dernier message: 01/04/2008, 08h05
  4. Mesure pratique de la puissance utile d'un moteur universel, mise en oeuvre
    Par Didi K dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/02/2008, 19h50
  5. différence entre moteur pas à pas et servomoteur
    Par loic33 dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/12/2007, 08h34
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.