Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"



  1. #1
    Silo49

    Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Bonjour à tous !
    J'ai récupéré un "pistolet électrique" du genre taser en fait, un truc qui est censé délivrer 100 000 V en plusieurs décharges successives de quelques millisecondes.
    Je suis en train d'en essayer de comprendre le fonctionnement, seulement, certains composants m'échappent ...
    Je ne suis pas sûr que la partie RECHARGE marche, en tout cas la partie DECHARGE marche, j'obtient bien un arc électrique.
    La LED permettant d'éblouir son agresseur marche pas non plus ...

    Voila donc je vais poster des photos de la partie recharge de la batterie, ce que je sais c'est que nous avons l'arrivée du courant AC dont une phase arrive sur un pont de diodes et l'autre passe d'abord par un composant dont je ne connais pas le nom ( c'est écrit dessus : 474 J 400 V) pour ensuite rejoindre le pont de diode.

    Sortant du pont de diodes le + et le -, qui alimentent la batterie.

    La LED de signalement de la charge ne s'allume pas, donc ou elle est morte, ou y'a un autre problème ...

    Ce que je ne comprend pas c'est ce composant là que je suppose être un condensateur, et pourquoi j'ai un DDP de 4 V à ses bornes alors que l'ailim AC est de 230V ...

    Si vous pouviez m'éclairer

    Merci !

    -----

    Dernière modification par Tropique ; 05/01/2011 à 19h16.

  2. Publicité
  3. #2
    PA5CAL

    Re : Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Attention les doigts, ça va fermer !

    Pense à relire la charte du forum.

  4. #3
    ftorama

    Re : Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Encore une discussion qui va être court-circuitée

  5. #4
    Silo49

    Re : Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Mon dieu c'est vrai ? mais là ça porte sur l'étude de fonctionnement d'un condensateur ..

    EDIT : Je suppose que vous parlez de cette ligne dans la charte ?
    "1. Pas de propos tombant sous le coup de la loi (piratage, incitation à la haine raciale, révisionnisme ou négationnisme etc...). Respectez les droits d'auteurs et de la propriété intellectuelle."

    Seulement, rien ne tombe sous le coup de la loi içi, ce type d'objet est parfaitement légal ..
    Dites moi si j'ai manqué une ligne
    Dernière modification par Silo49 ; 05/01/2011 à 19h01.

  6. #5
    Tropique

    Re : Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Désolé, mais ce genre de discussion est contraire à l'esprit et à la ligne éditoriale du forum.
    Discussion fermée.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    JPL

    Re : Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Je ne parle pas de la charte mais de la position que le forum a sur les sujet susceptibles d'être dangereux. Dons certains cas cela nous est imposé par la loi (explosifs, feux d'artifice...). Dans d'autre cas c'est notre choix en fonction de l'idée que nous nous faisons de notre responsabilité et de l'aspect éducatif du site.

    Dans le cas présent la manipulation étant susceptible d'être dangereuse (d'ailleurs je ne suis pas sûr que tout le monde soit habilité à manipuler un taser ou arme équivalente) elle est fermée.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    JPL

    Re : Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Oup, Tropique et moi nous sommes marchés sur les pieds mais tu constates que sans nous concerter nous avons le même avis.
    Disséquer l'étage haute tension d'un appareil est une opération totalement inconsciente car tu peux passer outre un éventuel dispositif limiteur.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #8
    Tropique

    Re : Etude de fonctionnement d'un "pistolet électrique"

    Une petite précision, qui concerne les "fondements" de ce type d'arme (c'est bien de cela qu'il s'agit):
    Le type de décharge infligé par ces armes, et dont une certaine marque se fait le champion, est calculé pour causer le maximum de dégâts physiologiques en consommant un minimum d'énergie.

    A ce titre, elle parvient à transgresser les limites normalement admises pour causer des dommages irréversibles: typiquement entre 1 à 10 joules par décharge.

    Avec sensiblement moins que cela, elle parvient à provoquer une acidose par acide lactique, potentiellement mortelle dans certains cas.
    Pour ceux qui souhaitent en apprendre plus, une introduction à la problématique:
    http://www.bbc.co.uk/programmes/b00x41nq
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

Discussions similaires

  1. transcrire shema "electrique" en "electronique"
    Par hardsnap3 dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 04/06/2012, 17h33
  2. [Biologie Moléculaire] Le "Scatchard" et le "Binding in vitro" : étude comparative
    Par Freders dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/06/2010, 14h05
  3. etude d'un filtre à " capacités commutées"
    Par masterorion dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/12/2008, 07h00
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 30/10/2008, 07h19
  5. Question sur le fonctionnement "Tableau Electrique"
    Par 2744 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/02/2007, 19h31