Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Alimentation à découpage derrière relais



  1. #1
    Blue Sn4ke

    Alimentation à découpage derrière relais


    ------

    Bonjour,
    j'ai intégré des relais 5V 2A 1RT dans une multiprise classique :

    dans le but de réaliser une interface de puissance à moindre coût.

    Les charges connectées sont deux écrans de PC 19" et 22" (~60W), ainsi qu'un petit ventilateur de bureau (~30W).
    J'ai donc calculé que 2A étaient largement suffisants.

    C'était sans compter sur l'appel de courant des condensateurs des alims des écrans qui font une grosse étincelle dans le relais et à tendance à "souder" les contacts à la mise sous tension.

    Existe-il un moyen d'atténuer ce pic de courant ? J'ai pensé à une bobine en série, qui justement le lisse. Mais en régime sinus ?

    Si ce n'est pas possible, la seule solution est-elle de surdimensionner les relais ?
    Si oui, quel courant max dois-je prendre ?

    Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    bobflux

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Tu peux remplacer le relais par un triac, commandé par un opto-triac à détection de passage par zéro qui commute la charge quand le sinus du secteur passe par le zéro, ce qui évite ce genre de problèmes.

    http://www.sonelec-musique.com/elect...rie_triac.html

  4. #3
    carcan

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Hello !

    multiprise 16A ... donc tu mets des relais capables de couper 16A, et pour absorber l'arc, une VDR 250V entre les contacts du relais.

    A+
    Laurent

  5. #4
    fabang

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Il est en effet très difficile de commander des charges type alimentation à découpage avec un relais.
    Pour les alimentations télécommandées (Téléviseur par exemple) il a été développé des relais dit "inrush current" supportant 80A pour des alimentations de l'ordre de 100W.
    Une alimentation 50W génère un appel de courant de l'ordre de 60A.
    Même une alimentation 50W est hors de portée d'un relais 16A. (de façon fiable j'entends)
    Un relais 16A ne peut piloter qu'une charge résistive (Voir selfique avec certaines limites).
    Il faut utiliser un contacteur (C'est plus gros qu'un relais) mais un 16A peut déjà supporter un courant d'arc de quelques kilo-ampères.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Blue Sn4ke

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Merci à tous,
    J'hésite entre un relais 16A et un système à optotriac + triac.

    Si j'opte pour les triacs, quel courant doivent-ils supporter au minimum pour ne pas être détruits lors du chargement des condos ?
    Sinon, est-il utile de mettre un dissipateur pour ces (faibles) puissances là ?

    Merci,

  8. #6
    bobflux

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Si tu prends un triac du type BTA08-400, qui supporte 8A en continu, la datasheet donne :

    Non repetitive surge peak on-state current : 80A

    Donc ça donne une sacrée marge.

    A comparer au courant max de charge de la capa (i=C dv/dt) dont le max sera au déclenchement du triac, donc au premier passage par zéro.

    > est-il utile de mettre un dissipateur pour ces (faibles) puissances là ?

    non, si t'as 1.5V sur le triac tu vas dissiper même pas 0.5W...

    Prends un triac isolé c'est moins dangereux.

  9. Publicité
  10. #7
    fabang

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Le Triac s'arrête au passage à zéro du courant, mais la mise ne conduction peut ce produire n'importe quand. Le cas critique étant une mise en conduction sur la valeur crête du secteur. (sauf électronique spécifique de pilotage)
    Dans ce cas (i=C dv/dt) n'est pas utilisable.
    En négligent le temps de commutation du triac, le courant max est déterminé par l'Ers des capa d'alimentation en série avec la résistance du pont diode et pour finir par la CTN montée série sur l'entrée de toutes les alimentation à découpage pour limiter le courant d'appel à une cinquante d'ampère (par alimentation)
    Les 80A pourront donc facilement être dépassé avec deux alimentations 60W.
    Ne pas oublier non plus que en cas d'apparition brutale du secteur (en fermant un disjoncteur par exemple) le secteur peut apparaitre à sa valeur crête. Dans ce cas le dv/dt provoquera la mise en conduction du triac en l'absence de commande.

  11. #8
    bobflux

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Citation Envoyé par fabang Voir le message
    Le Triac s'arrête au passage à zéro du courant, mais la mise ne conduction peut ce produire n'importe quand.
    Oui, c'est pourquoi on utilise un opto-triac à détection de passage par zéro (style MOC30xx) qui commute la charge quand le sinus du secteur passe par le zéro, ce qui évite ce genre de problèmes.

    Ne pas oublier non plus que en cas d'apparition brutale du secteur (en fermant un disjoncteur par exemple) le secteur peut apparaitre à sa valeur crête. Dans ce cas le dv/dt provoquera la mise en conduction du triac en l'absence de commande.
    il faut un petit filtre d'antiparasitage à l'entrée pour limiter le dV/dT (voir datasheet du triac).

  12. #9
    Blue Sn4ke

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    J'étais sur le point d'aller acheter des optotriacs et des triacs, mais j'ai eu un doute avant de partir :

    Etant donné que les triacs doivent laisser passer un courant minimum pour rester amorcés, qui est aussi égal à leur sensibilité d'après ce que j'ai compris, comment cela va-t-il se passer si les écrans sont éteints par leur bouton poussoir ? Le courant de veille étant très faible, le triac ne pourra pas s'amorcer. Donc impossible d'alimenter l'écran en "standby", et donc de le mettre sous tension. C'est le serpent qui se mord la queue.

    Ais-je le bon raisonnement ?
    Merci

  13. #10
    man-x86

    Re : Alimentation à découpage derrière relais

    Tu as pensé à mettre une thermistance CTN en série avec l'alim à découpage ?

    Comme ici : http://polytech.univ-bpclermont.fr/g...de%20Théorique

    Au repos, la résistance est trop grande pour démolir le relais, et une fois chaude (quelques centaine de ms), sa résistance devient négligeable.

    Il y en a quasiment toujours dans les alims de PC.

    Pour améliorer le truc, il doit être possible de court-circuiter la thermistance avec un relais, après une tempo.

Discussions similaires

  1. alimentation à découpage
    Par lekkerding dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/04/2010, 10h58
  2. Alimentation a découpage
    Par najim84 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/02/2010, 19h03
  3. alimentation linéaire+alimentation a découpage
    Par anoucha dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/12/2008, 18h46
  4. alimentation à découpage
    Par LTHOMAS dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/06/2008, 12h30
  5. Alimentation à découpage
    Par hakim34 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/04/2007, 11h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.