Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Modélisation d'une plaque d'essai



  1. #1
    Anduriel

    Modélisation d'une plaque d'essai

    Bonjour,

    Je tente de cabler mon montage sur une plaque d'essai. Ma plaque d'essai n'étant pas très grande et ayant beaucoup de composant, il est difficile pour moi de placer les composants en optimisant l'utilisation de fils et de place.
    C'est pourquoi je me demandais si vous connaissiez un programme permettant de simuler la place des composants, au lieu de monter/démonter sans relâche, placer des milliards de fils, dessiner/recommencer l'emplacement sur une feuille papier?

    Comment faites-vous?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : Modélisation d'une plaque d'essai

    hello ,"à la neurone"

    les logiciel de prototypages sur ce genre de supports sont très décevants.
    tu fera 10 fois mieux toi-même.

  4. #3
    Gérard

    Re : Modélisation d'une plaque d'essai

    Achète une plaque plus grande.
    Simuler n'est pas la vrai vie.

  5. #4
    Tropique

    Re : Modélisation d'une plaque d'essai

    Citation Envoyé par Anduriel Voir le message
    Bonjour,

    Je tente de cabler mon montage sur une plaque d'essai. Ma plaque d'essai n'étant pas très grande et ayant beaucoup de composant, il est difficile pour moi de placer les composants en optimisant l'utilisation de fils et de place.
    C'est pourquoi je me demandais si vous connaissiez un programme permettant de simuler la place des composants, au lieu de monter/démonter sans relâche, placer des milliards de fils, dessiner/recommencer l'emplacement sur une feuille papier?

    Comment faites-vous?
    Il faut commencer par placer les composants critiques à des endroits "stratégiques", en général d'une manière qui ressemble au schéma, s'il a été dessiné intelligemment.

    Ensuite, il faut identifier les points critiques: entrées sensibles/haute impédance, fils soumis à des di/dt importants etc et les câbler en priorité, en les protégeant de manière adéquate.

    Et enfin seulement faire la majorité des connections, non-critiques normalement, avec ce qui reste de ressources.
    Si la majorité ou toutes les connections sont critiques, il ne faut pas faire le montage sur plaque d'essai.

    Si certains compromis sont inévitables, on peut ponctuellement les inclure dans la simu: par exemple, pour des connections adjacentes, on peut mesurer la capa parasite et l'inclure, ou une longueur de fil libre, mettre 0.5nH/cm. Cela doit rester exceptionnel, il ne faut pas le faire de manière systématique.

    En respectant ces principes, il est possible d'arriver à des circuits à la fois touffus et sensibles, mais fonctionnels malgré tout:
    http://forums.futura-sciences.com/pr...ml#post2789650
    Dernière modification par Tropique ; 10/03/2012 à 08h42.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  6. #5
    Anduriel

    Re : Modélisation d'une plaque d'essai

    D'accord merci.

    Parmi ces entrées dites sensibles, que faire pour des portes logiques? sous LTSpice j'applique un "dirac" de tension en entrée sans problème, ça fonctionne, mais en réalité faut-il faire précéder l'entrée d'une résistance par exemple?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tropique

    Re : Modélisation d'une plaque d'essai

    Citation Envoyé par Anduriel Voir le message
    D'accord merci.

    Parmi ces entrées dites sensibles, que faire pour des portes logiques? sous LTSpice j'applique un "dirac" de tension en entrée sans problème, ça fonctionne, mais en réalité faut-il faire précéder l'entrée d'une résistance par exemple?
    Non, surtout pas: les entrées logiques aiment bien des niveaux nets et francs, c'est leur fond de commerce. Et c'est à peu près la dernière chose que je qualifierais de sensible.
    Quelque chose de sensible, c'est une entrée de pHmètre ou de "strip" IF limiteur par exemple.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  9. Publicité
  10. #7
    jiherve

    Re : Modélisation d'une plaque d'essai

    Bonjour,
    Et c'est à peu près la dernière chose que je qualifierais de sensible.
    Cela dépend beaucoup de la fréquence , le routage d'un signal d'horloge c'est sensible, une jolie réflexion et hop un bec de perroquet et tout est ruiné.
    Au delà de 20 ou 30 MHz cela devient chaud si les liaisons sont un peu longues.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  11. #8
    Anduriel

    Re : Modélisation d'une plaque d'essai

    Ah C'est là que j'aime mes applications de noobie, pas (trop) de prise de tête!

    Merci et bonne journée!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Plaque d'essai ( ??)
    Par fab_93 dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/09/2011, 17h27
  2. plaque d'essai
    Par rascalus dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 04/08/2010, 08h53
  3. plaque d'essai
    Par TaRiKq dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/06/2008, 16h24
  4. plaque d'essai
    Par naru40000 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/04/2007, 11h22
  5. Utilisation d'une plaque d'essai
    Par toiinou dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/03/2007, 11h50