Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

L'électron, ce gastéropode !!



  1. #1
    f6bes

    L'électron, ce gastéropode !!


    ------

    Bjr à tous,
    L'électron serait il cousin des escargots et autres limaçes ?
    J'ai lu qq part que le DEPLACEMENT des électrons dans un
    conducteur, ne dépassait pas qq dizaines de cms.
    Fi de la vitesse de la lumiére ??
    Qu'en est il exactement ?
    Si ce n'est lui qui se déplaçe à la vitesse de la lumiére,
    qu'est ce que donc qui de "proméne" à cette vitesse dans
    les conducteurs ?
    A vous lire, Merçi.
    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    FC05

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    C'est "l'ordre de mise en route" qui se déplace à la vitesse de la lumiére.

    Sinon, vu que l'électron est une particule qui a une masse, pour le faire aller à la vitesse de la lumière, il faudrait une énergie infinie ... et encore, pour un seul électron !
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  4. #3
    b@z66

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Citation Envoyé par FC05
    C'est "l'ordre de mise en route" qui se déplace à la vitesse de la lumiére.
    J'ai peur d'avoir du mal à te comprendre sur ce point... Je pense que tu veux parler de l'accélération subie par l'électron lors de changement de vitesse qui est effectivement très grande de part la très faible masse de l'électron et de la loi de la dynamique de newton (a=F/m) mais cela n'est pas tout à fait vrai car cela suppose que la somme des forces sur l'électron n'est pas très faible. Pour illustrer cela, on peut remarquer que l'on ne prend jamais en compte la masse des électrons dans le calcul de circuits électriques: la vitesse des électrons et donc le courant associé sont toujours considéré en régime permanent (où la somme des forces exercées sur l'électron est en permanence nulle). La loi d'ohm ou de lenz se retrouve à partir de ces considérations où la réactivité de l'electron est finalement très grande. Cela doit cesser d'être vrai pour des fréquences vers la centaine de gigahertz mais la dessus, je ne sais pas grand chose.

  5. #4
    b@z66

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Citation Envoyé par f6bes
    Si ce n'est lui qui se déplaçe à la vitesse de la lumiére,
    qu'est ce que donc qui de "proméne" à cette vitesse dans
    les conducteurs ?
    Ce n'est pas les électrons qui se déplacent à la vitesse de la lumière, c'est les ondes électromagnétiques provenant de la présence de ces charges électriques interagissant entre elles qui le font.


  6. #5
    T-Bot

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    quand tu ouvres le robinet tu as de l'eau tout de suite. Et pourtant le lac est loin !

    les électrons bougent très lentement, mais comme ils sont très nombreux, tu en récupéres beaucoup sans problème. Par contre de l'autre côté (dans la pile ou chez EDF) on pousse pour que tu en ai.
    clair ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    monnoliv

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Si ce n'est lui qui se déplaçe à la vitesse de la lumiére,
    qu'est ce que donc qui de "proméne" à cette vitesse dans
    les conducteurs ?
    L'onde de courant, tout simplement. Toi qui ty connais bien en HF, tu dois savoir que le courant se propage dans une ligne de transmission (fil électrique simple 240VAC, coax, paire torsadée, ...) comme une onde électromagnétique . Donc quand je ferme un interrupteur, je crée véritablement une onde (transitoire) de courant/tension qui va vers la lampe, s'y réfléchi/s'absorbe, etc etc
    Donc tout comme n'importe quelle onde, il n'y a pas de transport de matière à la vitesse de l'onde (donc pas de transport d'electrons). En régime établi (AC), s'il n'y a pas de composante continue, les électrons ne se déplacent pas du tout, ils voyagent autour d'un point central et leurs vitesses dépendent de la physique du milieu dans lequel ils sont.
    A+
    Dernière modification par monnoliv ; 11/12/2005 à 20h51.
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  9. Publicité
  10. #7
    _Goel_

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Bonjour,

    je crois avoir vu que la vitesse de déplacement d'un électron dans un semi-conducteur est d'environ 1cm/s (à confirmer)

    De même, la lumière du centre du soleil met plusieurs années pour nous atteindre car elle doit traverser ses couches denses. Une fois sortie de l'atmossphère, la propagation en direction de la Terre est beaucoup plus rapide (8min). (De même, c'est ce qu'on m'a dit, j'aimerais aussi une confirmation)
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  11. #8
    f6bes

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Bjr à tous,
    et merçi pour les explications.
    Je suis allé sur Google( j'aurais du commençer
    par l&#224 avec une requete "masse de l'électron"
    et bien sur je me suis aperçu que c'était un
    "objet pesant", donc impossible V lumiére.
    Merçi à tous .
    Cordialement

  12. #9
    curieuxdenature

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Bonjour F6bes,

    pour compléter le propos des participants, on peut ajouter que pour l'electron, la vitesse dans le vide par rapport à la tension est

    dans un tube ça reste bien inferieur à la vitesse de la lumière.

    cette équation est liée à la masse de la particule chargée par la relation:




    m est la masse de la particule, t'as le choix.

    Sous une D.D.P. de 250 Volts, dans un tube radio, l'electron est sensé se déplacer à environ 9376 km/s.

    (Vers 500 fois cette tension, on doit utiliser une équation qui tienne compte de l'effet relativiste.)
    L'electronique, c'est fantastique.

  13. #10
    LaMouche

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Bonjour à tous !
    Je savais déjà que l'electron était très long, mais je ne savais plus à quelle vitesse : alors j'ai trouvé ceci sur le net : "environ 60 cm par heure dans un fil de cuivre". Ce qui confirme ce qu'on m'avait appris en physique des composants !

  14. #11
    _Goel_

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Merci La Mouche pour la précision sur la vitesse qui est donc de l'ordre du cm/h et non pas comme je le pensais du cm/s, dans un fil de cuivre
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  15. #12
    LaMouche

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    J'ai pas pensé à citer ma source, alors je le fais : http://encyclopedie-fr.snyke.com/art...ectricite.html

  16. Publicité
  17. #13
    FC05

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Citation Envoyé par curieuxdenature
    Bonjour F6bes,

    pour compléter le propos des participants, on peut ajouter que pour l'electron, la vitesse dans le vide par rapport à la tension est

    dans un tube ça reste bien inferieur à la vitesse de la lumière.

    cette équation est liée à la masse de la particule chargée par la relation:




    m est la masse de la particule, t'as le choix.

    Sous une D.D.P. de 250 Volts, dans un tube radio, l'electron est sensé se déplacer à environ 9376 km/s.
    Je n'ai pas vérifié l'application numérique, mais la valeur de 9376 km/s correspond à la vitesse maximale atteinte quand toute l'énergie potentielle électrostatique a été transformée en énergie cinétique.

    Ca suppose que l'électron est parti du moins avec une vitesse nulle.

    C'est une Vmax, pas une vitesse moyenne.
    Dernière modification par FC05 ; 12/12/2005 à 19h36.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  18. #14
    b@z66

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Citation Envoyé par LaMouche
    Bonjour à tous !
    Je savais déjà que l'electron était très long, mais je ne savais plus à quelle vitesse : alors j'ai trouvé ceci sur le net : "environ 60 cm par heure dans un fil de cuivre". Ce qui confirme ce qu'on m'avait appris en physique des composants !
    La vitesse des électrons ne dépend pas seulement du matériau qui les conduit mais aussi du champ électrique appliqué à ce matériau (comme dans une résistance, la vitesse des électrons et donc le courant peut changer sans avoir besoin de changer de résistance, il suffit de changer la tension appliquée).


  19. #15
    iriaax

    Re : L'électron, ce gastéropode !!

    Bonsoir,
    un parallèle mécanique avec la propagation du son dans l'air ou dans les solides, il ne faut pas confondre vitesse des molécules et vitesse de propagation du son.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. l'interieur de l'electron
    Par xaviii dans le forum Physique
    Réponses: 32
    Dernier message: 08/12/2011, 17h02
  2. Déformation de l'électron
    Par f6bes dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/11/2007, 10h12
  3. [identification] Gastéropode du Tertiaire
    Par Milou115 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/03/2007, 17h46
  4. L'électron
    Par CASA13 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 31/01/2007, 18h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.