Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Philosophie du correcteur PID



  1. #1
    mijou

    Unhappy Philosophie du correcteur PID


    ------

    Dans une boucle de correction (asservissement ou régulation), pourquoi la correction d'une erreur de tension donne un courant de référence et la correction d'une erreur de vitesse donne un couple de référence ?

    A vous

    -----

  2. #2
    erff

    Re : Philosophie du correcteur PID

    Bonjour,

    Même si c'est ce que l'on rencontre très souvent, ceci n'est pas systématique, on peut faire des régulations de tension sans boucle de courant.
    Cela est dû au fait que le modèle d'un système à asservir basique (moteur, alimentation) présente souvent 2 modes : pour calculer une puissance on fait le produit de 2 grandeurs physiques. A partir de là on prend une décision :
    - Soit on ignore l'un des modes et on croise les doigts pour que tout se passe bien au niveau du mode ignoré, ce qui revient à faire une boucle de tension seule (boucle de vitesse seule pour un moteur). L'inconvénient est que l'autre mode n'est pas contrôlé et peut atteindre des valeurs dangereuses pr le système. Par exemple, dans une alim, si on met une consigne qui passe brutalement de 0V à 100V, on peut atteindre des courants monstrueux durant la transition.
    - Soit on asservit les 2 modes, et là on contrôle tout ce qui se passe. Ceci implique de controler la tension (ce qu'on veut) ET le courant ou bien la vitesse (ce qu'on veut) ET le couple (bien souvent proportionnel au courant). Le fait de les cascader est une technique de régulation parmi tant d'autres, ça n'a rien d'une obligation. Ceci est dû au fait que dans la plupart des cas, l'un des mode est bcp + rapide que l'autre : cette hypothèse nous assure que mettre en cascade les 2 modes "fonctionne bien". On retrouve ce principe dans bcp de systèmes : le mode lent (tension / vitesse) donne la consigne au mode rapide (courant / couple), mais je le réécris : CE N'EST PAS UNE OBLIGATION (c'est juste une technique qui marche bien et qui est simple à mettre en œuvre).

Discussions similaires

  1. Détermination d'un correcteur PID
    Par toniocb dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/07/2012, 21h56
  2. Correcteur PID & Macroéconomie
    Par _Goel_ dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/11/2011, 14h39
  3. Correcteur PID - Choix résistances/condenateurs
    Par Guillaume Bancarel dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/01/2011, 21h47
  4. correcteur PID
    Par davidmoutt dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/05/2010, 18h11
  5. correcteur PID avec des AOP
    Par bonhommr dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/06/2007, 20h05