Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Flash appareil photo : principe de fonctionnement ?



  1. #1
    Sebrot

    Flash appareil photo : principe de fonctionnement ?


    ------

    Bonjour,

    Je souhaiterait, avoir des exemple de circuit (schémas) de flash d’appareil photo.
    afin que je comprenne le fonctionnement de c'est engins.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    louloute/Qc

    Re : Flash apareil photo

    Il me semble que les flashs, même professionnels restent assez rudimentaires, électroniquement parlant.

    Il s’agit toujours d’un convertisseur haute tension qui charge une capa et d’un déclencheur du tube à décharge. Évidemment, il y a des gadgets –forts utiles pour les pros- comme déclenchement RF ; mais l’éclair, il me semble, s’arrête toujours quand le tube à décharge atteint sa tension min, malgré les progrès en MOSFETs H.T., on n’a pas encore d’éclair à durée variable.

    Pour les schémas, tu vas sur ton navigateur préféré et tu lui demande des schémas.

    Pièce jointe supprimée
    Dernière modification par JPL ; 30/03/2013 à 18h34.
    男人不坏,女人不爱

  4. #3
    Tropique

    Re : Flash apareil photo

    Citation Envoyé par louloute/Qc Voir le message
    Il me semble que les flashs, même professionnels restent assez rudimentaires, électroniquement parlant.

    Il s’agit toujours d’un convertisseur haute tension qui charge une capa et d’un déclencheur du tube à décharge. Évidemment, il y a des gadgets –forts utiles pour les pros- comme déclenchement RF ; mais l’éclair, il me semble, s’arrête toujours quand le tube à décharge atteint sa tension min, malgré les progrès en MOSFETs H.T., on n’a pas encore d’éclair à durée variable.
    Si il y a de nombreuses années que la durée est commandée par un intégrateur, qui active un thyratron (dans les premières versions) et maintenant un thyristor, pour dériver l'énergie quand le moment est venu.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  5. #4
    zibuth27

    Re : Flash appareil photo : principe de fonctionnement ?

    bonjour,

    Le flash éléctronique: en gros c'est simple, mais en détail ça peut devenir plus compliqué.

    C'est d'abord un tube à décharge gaz habituelement du xénon sous pression. Le spectre lumineux qui, s'il couvre la vision humaine, nécessite quand même un ajustement des couleurs. Le tube (droit, en U ou en spirale comme les lampes fluocompactes) est en quartz et possède une métallisation à l'extérieur pour l'électrode d'amorçage (dans les modèles à bas coût, ce peut être un vague enroulement du tube par un fil)

    Ce tube est relié à un gros condensateur qui stocke l'énergie sous la haute tension . L'énergie est importante 10 à 60 joules (par exemple 900µF sous 360V) et la tension est nécessitée pour un fonctionnement correct du tube.

    Le condensateur est chargé par un convertisseur DC/DC qui fournit la haute tension continue depuis les piles (1.5 à 6V) et est capable de résister aux court-circuits représentés par le condensateur à vide et le tube.

    L'amorçage du tube nécessite une très haute tension de plusieurs milliers de volts appliqués à l'extérieur du tube, le champ créé dans le quartz et le gaz permet d'amorcer la décharge en avalanche. Il y a là aussi souvent un thyristor.

    L'éclair est de très courte durée (typiquement 50ns).
    Pas d'accord avec Louloute (je salue la belle province que j'ai pu visiter en tournée au dernier été indien), depuis 40 ans on sait rallonger la durée de l'éclair (flash appelé au début flash à thyristor, mais maintenant ils le sont tous sauf ceux des appareils photo jetables - un de ces flash à cinq € m'a permis de faire un allumage électronique pour moto de 1906 www.hackerschicken.eu/terrot/TerrotFR.php).
    Deux solutions : mettre en série une résistance (déconseillé car l'énergie est perdue en chaleur) ou une inductance. Une fois rallongée à un ordre de grandeur de la dizaine de millisecondes, on rajoute le fameux thyristor qui interrompt l'éclair du flash lorsque le "calculateur" du flash (ou de l'appareil en flash TTL), en fait un simple intégrateur, estime que la quantité de lumière est suffisante et la durée de l'éclair peut varier de une à 10 ms..
    La conduction de l'énergie d'éclair passe par un thyristor (alimenté donc en courant continu) et nécessite un second thyristor pour éteindre le premier.
    Les transistors MOS remplacent aujourd'hui les thyristors et simplifient la commande de durée du flash.

    saluts

  6. #5
    gabuzo

    Re : Flash appareil photo : principe de fonctionnement ?

    Salut.

    Un petit lien qui va épauler le post précédent : http://pafgadget.free.fr/bidouillages/flash.htm

    Par contre le progrès a fait que l'on a raccourci la durée des éclairs et pas le contraire. Un éclair d'une durée typique de 50 ns ça serait le rêve pour de la photo haute vitesse, malheureusement sans circuit de contrôle on dépasse allègrement la ms.
    Je suis Charlie

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Flash appareil photo dans les yeux.
    Par Nicolas700 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/08/2012, 14h20
  2. [Brun] Flash Appareil photo numérique Panasonic Lumix DMC-FX33
    Par dedeleroutier dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2012, 10h55
  3. Aide pour réparation circuit imprimé flash appareil photo
    Par tibmarion dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/03/2010, 21h56
  4. stroboscope flash appareil photo
    Par little-dj dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/04/2008, 14h25
  5. flash appareil photo
    Par valentinl dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/01/2007, 18h55
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.