Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Optocoupleur IL300: mise en oeuvre



  1. #1
    Nyan_Paul

    Optocoupleur IL300: mise en oeuvre


    ------

    bonjour à tous,

    je travaille actuellement sur un montage d'isolation entre un signal analogique d'amplitude 0-10V issu d'une grosse alim (100V ; 30A) et une carte à microcontôleur pour conversion A/N. J'ai pour l'instant choisi l'optocoupleur IL300-F de chez Vishay, j'ai besoin d'une bonne linéarité entre les courants d'entrée et de sortie.
    Voilà le schéma type présenté par la doc technique:

    schéma opto IL300 résolution dégueulasse.JPG


    J'ai du mal à comprendre le rôle du comparateur placé en amont de l'opto. Sert-il à réaliser une sorte d'asservissement grâce au courant Ip1?

    Question annexe: dans le cas présent, sur quels critères dois-je me baser pour choisir l'AOP U1?

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    DAUDET78

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Un lien WEB sur la DataSheet du IL300 ?

    Pour info, une liaison analogique opto .... ce n'est pas terrible !
    - on met le convertisseur A/N sur la sortie 0/10 et un optocoupleur pour faire la liaison en numérique
    - On utilise un ampliOP isolé (AD204 ISO122 ou autres)
    J'aime pas le Grec

  4. #3
    Nyan_Paul

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Voilà le lien pour la doc technique du IL300: http://www.vishay.com/docs/83622/il300.pdf

    Je l'avais choisi pour sa linéarité, qui me permettrait de ne pas trop dégrader mon signal.

    Mettre en place un convertisseur A/N en amont est assez difficile dans mon cas, car en réalité j'ai 6 signaux 0/10 différents à isoler, convertir en 7 bits au minimum. 6 convertisseurs A/N 7 bits ça commence à faire cher non?

  5. #4
    DAUDET78

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Et les ampliOP isolés ?
    J'aime pas le Grec

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Nyan_Paul

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    En fait je n'avais jamais entendu parler de ce composant

    peut-être est-ce la solution adéquate... Je vais creuser la question. Merci pour cette nouvelle piste!

  8. #6
    PA5CAL

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Bonjour
    Citation Envoyé par Nyan_Paul Voir le message
    Mettre en place un convertisseur A/N en amont est assez difficile dans mon cas, car en réalité j'ai 6 signaux 0/10 différents à isoler, convertir en 7 bits au minimum. 6 convertisseurs A/N 7 bits ça commence à faire cher non?
    Aujourd'hui, on trouve des µC avec convertisseur A/N 10 bits sur 8 canaux pour moins de 3€ (un PIC 16F684 par exemple). Après, il faut voir le contexte...

  9. Publicité
  10. #7
    Nyan_Paul

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    je parlais de convertisseurs intégrés comme ceux cités par Daudet (à 17 Euros pièce, pour un composant 1 voie). Ici l'idée est d'isoler mes signaux AVANT traitement par microcontrôleur, d'où mon idée d'optocoupleur+suiveur.

    Il est vrai que l'optocoupleur a tendance à donner des résultats médiocres, et c'est pour ça que je pensais au IL300.

  11. #8
    Qristoff
    Animateur Électronique

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Mettre en place un convertisseur A/N en amont est assez difficile dans mon cas, car en réalité j'ai 6 signaux 0/10 différents à isoler, convertir en 7 bits au minimum. 6 convertisseurs A/N 7 bits ça commence à faire cher non?
    il faut isoler les deux "mondes" qui ont besoin d'être isolés. Si les 6 signaux proviennent de la même référence électrique, pas de problèmes ! utilise un simple ADC SPI multi-canaux référencé au monde haute tension, puis tu transferts les informations en numériques vers le "monde" digital de ton µC ! avec un simple opto digital ! sans distortion !
    Tout existe, il suffit de le trouver...!

  12. #9
    Tropique

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Citation Envoyé par Nyan_Paul Voir le message
    Il est vrai que l'optocoupleur a tendance à donner des résultats médiocres, et c'est pour ça que je pensais au IL300.
    Il faut bien identifier les besoins: s'il s'agit de transférer un nombre élevé de canaux avec une résolution fixe et une vitesse modérée ou faible, une solution digitale est imbattable.
    Si les performances de dynamique, vitesse, précision et linéarité du IL300 sont réellement nécessaires, c'est une autre histoire: passer des signaux de 200KHz à travers un lien optique digital multicanaux est possible mais déjà plus exigeant; s'il faut en plus avoir une dynamique comparable, par exemple mettre un atténuateur par pas de 10 en aval, cela devient inabordable.
    Un mauvais choix coutera très cher dans un sens comme dans l'autre, il faut donc bien se centrer sur ce qui est effectivement indispensable
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  13. #10
    Nyan_Paul

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Citation Envoyé par Qristoff Voir le message
    utilise un simple ADC SPI multi-canaux référencé au monde haute tension, puis tu transferts les informations en numériques vers le "monde" digital de ton µC ! avec un simple opto digital ! sans distortion !
    Je crois que je vais partir sur cette solution alors

    Un convertisseur A/N pour mes 6 signaux, avec une résolution de 8 bits et un échantillonnage à 10Hz par voie (ce qui est mon cas optimal)
    Avec récupération des données par protocole I2C, Je n'aurais que 2 fils (Data et horloge) à faire passer par l'opto!

  14. #11
    PA5CAL

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Citation Envoyé par Nyan_Paul Voir le message
    Avec récupération des données par protocole I2C, Je n'aurais que 2 fils (Data et horloge) à faire passer par l'opto!
    Mauvaise idée. Le bus I2C est un bus bidirectionnel, et toujours utilisé comme tel puisque le protocole prévoit une réponse à chaque envoi d'information (au minimum un bit ACK/NACK). Il faudrait alors faire un montage à optocoupleurs (de type « usine à gaz ») juste pour permettre une utilisation d'un fil dans les deux sens... qui ne se justifie pas.

    Il serait bien plus pertinent de mettre en œuvre une simple liaison SPI, en utilisant juste les signaux SCLK et MOSI. Cette liaison ne requiert que deux optocoupleurs, et le maître de la liaison se situant du côté de l'émetteur des données, les deux signaux sont affectés du même retard.

  15. #12
    Nyan_Paul

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Rebonjour tout le monde
    (Un retour un peu tardif, certes)

    Je me suis procuré le fameux IL300. J'ai testé le montage type que j'avais présenté en début de discussion avec des LM358AN comme AOP et cette solution tient vraiment la route tant en terme de linéarité que de précision!

    Avec un signal en entrée variant de 0 à 5V (considéré continu), ma précision dépasse le centième. C'était ma contrainte sur le montage, le but ici étant d'isoler électriquement le dispositif d'origine du signal Vin de son dispositif de destination via l'optocoupleur, sans ce celui-ci ne le modifie.

    Pour en revenir à ma question de départ, sur le montage type du tout premier post, j'ai du mal à comprendre le rôle de l'AOP en amont de l'optocoupleur, ni la relation entre les deux diodes du côté "entrée". C'est un genre d'asservissement? (c'est la seule idée qui me vient en tête )

  16. Publicité
  17. #13
    DAUDET78

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Ce n'est pas un asservissement, mais une "compensation" .
    On espère que le vieillissement de l'émetteur infrarouge, que la non linéarité du transfert entre l'émetteur infrarouge et les photodiodes sont compensés
    J'aime pas le Grec

  18. #14
    PIXEL

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    j'ai utilisé ça en liaisons vidéo (pour éliminer les tensions de blindage des coax sur des lignes longues)
    avec de bons résultats

  19. #15
    carcan

    Re : Optocoupleur IL300: mise en oeuvre

    Hello !

    pour isoler du SPI, j'utilise souvent des ADuM540x qui permettent d'isoler 4 lignes digitales + générer une alim isolée pour l'ADC.
    Attention que ses sorties sont en tout ou rien et pas en "3-state", cela pose problème sur la ligne MISO quand on a plusieurs périphériques SPI ; ce problème peut se contourner en ajoutant un driver "3-state" contrôlé par la ligne /SS (par exemple le SN74LVC1G125D).

    A+
    Laurent

Discussions similaires

  1. Mise en oeuvre d'un bus CAN
    Par Toxew dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/01/2013, 15h06
  2. Mise en oeuvre de ma VMC DF
    Par Armor dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/02/2009, 23h01
  3. mise en oeuvre bus PCI
    Par Le pingouin dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2009, 22h16
  4. mise en oeuvre d'un optocoupleur
    Par stef_kuch dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 15/11/2008, 23h34
  5. Conseil de mise en oeuvre.
    Par abracadabra75 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/07/2008, 09h28
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.