Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Questions diverses sur l'amplification à transistor



  1. #1
    Opal-vox

    Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Bonjour à tous,

    -- Comment la représentation graphique (courbes en quadrant) du transistor permet de déterminer le point de fonctionnement du transistor ?
    J'ai encore un peu de mal en fait à bien définir ce qu'est un point de fonctionnement et ce qu'il suppose.
    J'ai lu en cherchant sur internet qu'il correspond au point d'intersection des courbes caractéristique de chaque pôle dans le cas d'un dipôle. Donc cela donne quoi comme égalité d'équation au niveau de ce point ? Je ne sais pas donné les équations de ces courbes en fait, d'autant plus que j'en ai trois courbes sur mon quadrant ( mettons qu'on est dans un montage émetteur commun et que l'on appelle Vbe = tension d'entré ; Vce = tension de sortie ; Ib = courant d'entrée ; Ic = courant de sortie ; + générateur G1 pour polariser en direct la jonction base-émetteur et G2 pour polariser en inverse la jonction collecteur base)
    Et pourquoi le fait d'utiliser un pont de résitance permet de davantage stabiliser ce point de fonctionnement ?

    -- à quoi sert la caractéristique appelé "point de repos" du transistor ? question que je me pose car j'ai lu comme définition qu'il s'agit de "l'état du transistor lorsque l'on ne lui applique aucun signal" : quelle peut être l'intérêt de connaître cet état 0.
    J'ai également vu sur internet que "point de repos" serait synonyme de "point de fonctionnement", mais j'ai du mal à croire à cette acceptation, --rien que sémantiquement pour commencer...


    -- Qu'est ce qu'une tension ou un courant residuel ? d'où vient cela ? En effet j'ai pu lire qu'en mode bloqué, il subsiste un léger courant résiduel Icb0 ; et en mode saturé, une légère tension résiduelle Vce sat .

    -- enfin pourquoi lorsqu'un transistor chauffe, son gain varie, et donc Ic, et donc le point de fonctionnement ?

    PS : ce ne sont pas des question relatives à un devoir, juste une tentative de comprendre et approfondir mon cours et ce que j'ai pu trouver par-ci par-là

    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    toutes ces notions sont largement traitées dans de bons sites


    un voilà un pour débutant ,

    http://f6crp.pagesperso-orange.fr/elec/index.htm

    chat-pitre : les semi-conducteurs

  4. #3
    annjy

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Bsr,

    au siècle dernier, j'avais trouvé ces réponses dans un excellent ouvrage D'Eugène Aisberg : "le transistor, mais c'est très simple"....

    ça se trouve avec gout-gueule.

    cdt,
    JY

  5. #4
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    excellent vulgarisateur , comme on n'en fait plus.....

    http://www.leboncoin.fr/livres/670889121.htm?ca=12_s

  6. #5
    ranarama

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    cool je connaissais pas, en plus celui -là il est facile à hum .. "trouver"

    l'autre idée c'est de taper de "polarisation" ou "biasing" dans google IMAGE.
    Dernière modification par ranarama ; 09/06/2015 à 20h00.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ranarama

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    ..(suite)
    https://www.google.com/search?safe=o...iw=987&bih=798
    ... et ensuite tu cliques sur la courbe qui t’intéresse pour remonter à l'explication de la page web.

  9. Publicité
  10. #7
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    J'ai passé toute la journée dessus à la BNF, je ne l'ai pas fini, mais ce livre est génial !
    merci!
    Il m'aide en plus à bien faire le parallèle avec l'amplification à lampes.

    Il y a juste quelques détails que j'ai encore du mal à assimiler :

    Le livre explique qu'on polarise en direct avec une seconde alimentation la jonction Emetteur-Base. Cependant j'ai lu ailleurs qu'en réalité on n’utilise "qu’une seule alimentation avec une résistance qui change le potentiel de la base." : je ne capte pas bien ce second point.
    Le livre que vous m'avez conseillé explique dans le même sens que l'on peut remplacer les deux alims par une seule composé d'un diviseur de tension. Le diviseur, si j'ai bien compris, permet de diviser l'alim en deux : une partie qui sera celle avec l'intensité importante et l'autre avec l'intensité très faible. Je ne visualise pas trop comment on fait pour diviser une tension en une très faible et une très forte.
    Et pourquoi fonctionner de la sorte est-il préférable à un schéma avec deux alims ?


    Pour le fonctionnement du transistor, le livre explique très bien comment ça se passe fondamentalement. Mais jusqu'à présent je n'ai trouvé que des schémas et explications conçernant les alternance positives. On comprend ainsi comment le courant est amplifié dans ce cas.
    Mais ce que j'ai plus de mal à comprendre c'est comment il est "maitrisé". Je veux dire que le livre passe un peu vite sur le cas d'un signal alternatif en entrée (ou alors en parle dans la suite que je n'ai pas lu et qui ne m'est plus accessible jusqu'à demain). Le cas des alternance négatives m'est un peu moins évident à visualiser sans schéma. Le livre explique simplement que le courant de base et le courant de collecteur varient de manière proportionnelle. Bien sûr c'est important pour conserver la fréquence et faire correspondre les alternances, mais je ne comprends pas bien pourquoi une baisse d'intensité en entrée, cad une baisse de courant de base (en circuit émetteur commun), entraîne logiquement une baisse de courant de collecteur.

    bonne fin de soirée !

  11. #8
    f6bes

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Bjr à toi,
    Va falloir revoir les bases élémentaires !

    Lorsque tu as deux résistances en série,alimanter par une tension; aux bornes de chaque résistance tu trouves une valeur différente.
    Si tes deux résistances sont IDENTIQUES tu divises ta tension en ...deux moitiés identiques.

    L'intensité "faible" c'est celle ABSORBEE par le composant.
    En fait l'ensemble du montage c'est un " T ".
    La partie horizontale du T c'est le pont de résistances (en série) . La partie verticale du T , c'est ce que tu alimentes.
    Il faut que le courant de la partie HORIZONTALE soit environ dix fois supérieur au courant de la partie VERTICALE pour ne pas
    avoir trop de variation de tension au point COMMUN des TROIS éléments suivant ce qu'absorbe ta dérivation ( branche verticale du T)

    Pour quoi faire de la sorte, ben c'est plus simple que d'avoir une DEUXIEME alimentation.

    Hum c'est pas pour conserver la fréquence ety faire correspondre les alternances, c'est fait pour que les courants soient
    proportionnels. Sinon ce n'est plus une amplification linéaire (et engendre donc des déformations).
    Là fréquence n'a rien à voir là dedans.

    Bonne nuit
    Dernière modification par f6bes ; 10/06/2015 à 02h24.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  12. #9
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    pour la petite histoire

    dans les années 60's , PHILIPS commercialisa des radios à transistors dits ECODYNE ( appellation commerciale)

    dont la polarisation était assurée par une pile auxiliaire de 1,5 v
    ce qui permettait de "vider" les deux piles plates jusqu'au bout.

    http://www.doctsf.com/grandlivre/fiche.php?ref=3554

  13. #10
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    @ Opal :
    si bien polarisé , le circuit amplifie des deux demi alternances :

    https://www.youtube.com/watch?v=XrzlIUTdz14

  14. #11
    gienas

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Bonjour à tous

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    ... la polarisation était assurée par une pile auxiliaire de 1,5 v
    ce qui permettait de "vider" les deux piles plates jusqu'au bout ...
    Noter qu'à cette époque, les transistors utilisés étaient au germanium, avec des Vbe de pratiquement la moitié du silicium actuel.

  15. #12
    f6bes

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Citation Envoyé par Opal-vox Voir le message
    J'ai passé toute la journée dessus à la BNF, je ne l'ai pas fini, mais ce livre est génial !
    merci!
    !
    Bjr à toi
    pont de résistance:
    Là c'est trés bien expliquer :http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...,d.d24&cad=rja
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  16. Publicité
  17. #13
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    Va falloir revoir les bases élémentaires !

    Lorsque tu as deux résistances en série,alimanter par une tension; aux bornes de chaque résistance tu trouves une valeur différente.
    Si tes deux résistances sont IDENTIQUES tu divises ta tension en ...deux moitiés identiques.

    L'intensité "faible" c'est celle ABSORBEE par le composant.
    En fait l'ensemble du montage c'est un " T ".
    La partie horizontale du T c'est le pont de résistances (en série) . La partie verticale du T , c'est ce que tu alimentes.
    Il faut que le courant de la partie HORIZONTALE soit environ dix fois supérieur au courant de la partie VERTICALE pour ne pas
    avoir trop de variation de tension au point COMMUN des TROIS éléments suivant ce qu'absorbe ta dérivation ( branche verticale du T)

    Pour quoi faire de la sorte, ben c'est plus simple que d'avoir une DEUXIEME alimentation.

    Hum c'est pas pour conserver la fréquence ety faire correspondre les alternances, c'est fait pour que les courants soient
    proportionnels. Sinon ce n'est plus une amplification linéaire (et engendre donc des déformations).
    Là fréquence n'a rien à voir là dedans.

    Bonne nuit
    salut,

    ce que tu expliques avec les deux résistance est-il cela qui est en jeu afin que les deux courants soient proportionnels ?

    Par ailleurs, il doit y avoir quelque chose qui m'échappe à propos de l'erreur d'interprétation que tu relevais à la fin de ton message .
    Ce que j'ai compris du principe du transistor c'est qu'avec une faible tension alternative (mic par ex) appliquée entre la base et l'émetteur, on détermine des variations du courant de base. Or le courant de base varie proportionnellement au courant de collecteur ( je ne comprends pas encore pourquoi).
    Juste ici je crois avoir bon.
    Après j'en conclue que cette proportionnalité signifie qu'une augmentation du courant de base (= alternances positives) entraîne une augmentation du courant de collecteur, et inversement avec une diminution du courant de base ( = alternances négatives).

    Il est possible que je raisonne faussement, mais, si ce que je dis est juste, cela signifie bien que la proportionnalité permet de conserver la fréquence d'origine ? Sinon, comment est-elle conservée ? il faut bien que l'amplification trouve un moyen de la conserver.

    merci à toi, bonne fin de journée !
    Dernière modification par Opal-vox ; 10/06/2015 à 15h37.

  18. #14
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    y'a déjà une erreur fondamentale....

    le courant de base est indépendant du courant collecteur
    Dernière modification par PIXEL ; 10/06/2015 à 15h37.

  19. #15
    f6bes

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Citation Envoyé par Opal-vox Voir le message
    salut,

    ce que tu expliques avec les deux résistance est-il cela qui est en jeu afin que les deux courants soient proportionnels ?

    Par ailleurs, il doit y avoir quelque chose qui m'échappe à propos de l'erreur d'interprétation que tu relevais à la fin de ton message .
    Ce que j'ai compris du principe du transistor c'est qu'avec une faible tension alternative (mic par ex) appliquée entre la base et l'émetteur, on détermine des variations du courant de base. Or le courant de base varie proportionnellement au courant de collecteur ( je ne comprends pas encore pourquoi).
    Juste ici je crois avoir bon.
    Après j'en conclue que cette proportionnalité signifie qu'une augmentation du courant de base (= alternances positives) entraîne une augmentation du courant de collecteur, et inversement avec une diminution du courant de base ( = alternances négatives).

    Il est possible que je raisonne faussement, mais, si ce que je dis est juste, cela signifie bien que la proportionnalité permet de conserver la fréquence d'origine ? Sinon, comment est-elle conservée ? il faut bien que l'amplification trouve un moyen de la conserver.

    merci à toi, bonne fin de journée !
    Remoi,
    C'est pas le courant de base qui est "proportionnel" au courant collecteur. A la "limite" c'est le contraire qu'il faudrait dire.
    C'est la base (l'entrée de sigaux) qui agit sur le courant collecteur ( sortie des signaux)...pas l'inverse et cela dans des termes de proportionalité
    des signaux.
    Les résistance du pont de base FIXE le courant de base. C'est au tour du point de fonctionnement que varient les signaux d'entrée.

    Tu tiens à parler de fréquence, mais c'est mal "imagé ".
    C'est pas de "conservation de fréquence" qu'il faut parler , mais de conservation de la forme du signal.
    La seule différence "entrée/sortie"...c'est l'AMPLITUDE des signaux qui GARDENT leurs caractéristiques en fréquence.

    La proportinalité à pour but de garder les memes caractéristiques des signaux...( sauf...bien sur leur amplitude )
    Donc il est inutile de parler de "conservation de fréquence" qui fait partie des MEMES caratéristiques des signaux.
    Ton "vocabulaire" est mal choisi.
    A+
    Dernière modification par f6bes ; 10/06/2015 à 16h09.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  20. #16
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    y'a déjà une erreur fondamentale....

    le courant de base est indépendant du courant collecteur
    oui c'est juste ! C'est ma formulation qui était simplement mal faite, la vérité est à l'opposé : le courant de collecteur varie proportionnellement au courant de base

    est-ce mieux ?

    EDit : F6bes tu as été plus rapide que moi
    Dernière modification par Opal-vox ; 10/06/2015 à 16h10.

  21. #17
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    c'est un peu mieux.....

    mais je trouve que tu te mets la rate au court bouillon !

    quelques manips te feraient du bien
    Dernière modification par PIXEL ; 10/06/2015 à 16h13.

  22. #18
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    oui c'est le but.

    et j'ai effectivement souvent l'impression de (me) poser trop de questions, mais sans procéder de la sorte je n'arrive pas à approfondir, ni à bien comprendre ce que je découvre.
    j'espère simplement ne pas vous ennuyer avec mes questions souvent primaires. Après tout, je ne fait que des études d'ingé son, ce n'est pas forcément la partie centrale de notre programme, mais je la trouve tout autant intéressante.

    merci de nouveau, A+

  23. Publicité
  24. #19
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    une des rares BONNES séries francophone :


    http://livre.fnac.com/a242141/A-Scho...Pas-de-panique

  25. #20
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    je l'ai déjà

    sinon depuis le début on raisonnait sur le montage émetteur commun avec la base en entrée. Deux autres configuration existe également, mais apparemment elles sont bien moins utilisé.

    SI on prend le cas particulier de l'audio, quels avantage présente le montage émetteur commun ?
    Dernière modification par Opal-vox ; 10/06/2015 à 16h49.

  26. #21
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    alors fais les manips du premier et second tome ,

    et on recausera de manière plus constructive !

  27. #22
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    c'est prévu, il me faut réviser mes exams d'abord.
    Mais ne t'inquiète pas tes réponses sont constructives et m'aident beaucoup.

  28. #23
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    l'électronique , ça s’apprend le fer en main...

    et quand ça fume , c'est le métier qui rentre

  29. #24
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    haha je plussoie

  30. Publicité
  31. #25
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    enfin , bravo ,

    biscotte les chef-op son que je croise parfois......

  32. #26
    Opal-vox

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Re tous,

    J'essaye de lier mes explications du transistor et de la lampe à mon analyse du système de Don Leslie, et il y a deux question auxquelles j'aimerai avoir des pistes pour répondre.

    Pourquoi passe t-on d'ampli d'environ 40W dans le système à lampes, à un ampli de 70watt pour celui à transistor ?

    Et pourquoi le modèle à transistor permet d'avoir de meilleures basses que son homologue à lampes ?


    bonne soirée
    Dernière modification par Opal-vox ; 10/06/2015 à 21h34.

  33. #27
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    1) il est plus facile ( et moins cher) d'avoir de la puissance avec des transos
    ce qui permet donc d'utiliser des HPs avec moins de rendement ,
    donc plus robustes et moins chers.

    2) il n'y a aucune raison , à qualité d'ampli égale.

    évidemment , si l'ampli à tubes est mal foutu ( surtout coté transfo) ça peut expliquer.
    Dernière modification par PIXEL ; 11/06/2015 à 06h38.

  34. #28
    PIXEL

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Citation Envoyé par Opal-vox Voir le message

    SI on prend le cas particulier de l'audio, quels avantage présente le montage émetteur commun ?
    les principes des trois montages relis , jeune Padawan, et t’éclairera la force

  35. #29
    f6bes

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Citation Envoyé par Opal-vox Voir le message

    SI on prend le cas particulier de l'audio, quels avantage présente le montage émetteur commun ?
    Bjr à toi,
    Il ne s'agit d'un e question d'avantage , il s'agit surtout de savoir à quoi l'on destine les 3 montages différents.
    ( c'est une question de "niveau" d'impédance entre étages ,suivant ce que l'on veut faire et obtenir)
    Exemple : une sortie émetteur commun est l'équivalent d'une sortie cathodine sur un
    montage à lampe= abaisser l'impédance de sortie...suivant les besoins)

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  36. #30
    calculair

    Re : Questions diverses sur l'amplification à transistor

    Bonjour,

    Si tu étais confronté à réaliser un ampli à lampe de puissance ( 50 W ou plus ) et dit de haute fidélité, et avec une bande passante plate à 1 dB de 20 Hz à 15000 Hz, tu serais confronté à la qualité des transfos de sortie et à leur poids (peut être aujourd'hui la qualité des fers permet d'en réduire le poids et le volume ) et aussi à la dissipation thermique des tubes.

    Le transistor dans ce domaine a simplifié bien des choses et cela à permis de gagner en performance. Les bons amplis à transistors sont bien meilleurs que les meilleurs ampli à lampes et de conception plus simples. Par ailleurs ils sont bien plus fiables, ce qui réduit les couts de maintenance ( point important pour un usage pro )

    Le sens du progres va du tube au transistor. C'est comme pour les trains, le progrès va de la traction à vapeur à la traction électrique, mais la traction à vapeur a quelque chose de plus...c'est plus vivant et on sent davantage la puissance.....
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. transistor et amplification
    Par exponontielle dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/05/2013, 14h17
  2. Amplification maximum d'un transistor
    Par Cathelec dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/07/2009, 15h41
  3. transistor en amplification !
    Par bimo dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/07/2009, 21h53
  4. Transistor et amplification
    Par Globoeil dans le forum Électronique
    Réponses: 16
    Dernier message: 13/06/2009, 23h45
  5. Transistor : commutation ou amplification ?
    Par SpintroniK dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/04/2005, 20h38