Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

insolation circuit imprimé



  1. #1
    minioim

    insolation circuit imprimé


    ------

    Salut à tous,

    j'ai fait quelques recherches sur la question, mais je suis surpris des résultats que j'ai par rapport à ce que je trouve comme explications. ou alors j'ai manqué une info.

    j'ai finis mon insoleuse à UV et ait donc tenté quelques insolations sur des temps variables.

    voici la situation:
    - impression d'un "typon" (en réalité un tableau word avec les temps marqués dans les cases en caractère police 8) sur un transparent (http://www.gotronic.fr/art-films-pou...-fp10-6840.htm) pour retroprojecteur et avec une imprimante laser

    - insolation sur 1min à 3min30 par pas de 15 secondes (en utilisant la technique d'une feuille d'alu qui recouvre le typon, et que je décale toutes les 15 secondes pour découvrir une case de plus du tableau jusqu'à ce qu'elle découvre tout le typon, suite à quoi je laisse encore 1 min d'insolation)

    -révélation dans un bain de lessive de soude/eau (environ 15ml de lessive de soude à 30% pour 300ml d'eau tel que trouvé sur un tuto. j'avoue avoir fait confiance et ne pas avoir refait le calcul des concentrations)

    pour la première plaque test: j'ai vu apparaître le tracé pendant 2 ou 3 secondes mais j'ai eu du mal à rattraper la plaque pour la sortir immédiatement, j'ai du la laisser entre 10 et 15 secondes.
    pour la seconde plaque test, je l'ai laissé environ 5 ou 6 secondes, le temps que je la rince il m'a semblé voir le tracé disparaître un peu encore mais il en restait un peu (quasi invisible)

    - gravure dans un bain d'eau oxygénée 130 vol/acide chlorydrique/eau (2 volumes de chaque)


    bilan: sur la première plaque il ne restait plus rien du cuivre.
    sur la seconde, j'ai le "1min" qui est assez propre (les lignes du tableau ne sont pas tout à fait complètes mais l'écriture est nickel), idem pour 1min15 et 1min 30 (quoique l'écriture de 1min30 est un peu ratée). entre là et 3min15 ya plus rien. l'écriture "3min15" est relativement lisible mais pas complète.

    précision importante: sur la première plaque, le typon a bougé. donc je m'étonne pas trop qu'il n'ait pas du tout marché. le 2ème était scotché a la plaque pour qu'il ne bouge pas pendant que je faisais glisser l'alu


    je vous ai donc détaillé le protocole d'essai complet, j'en viens aux questions sans réponses:

    la résine (positive) est elle censée être totalement indestructible par la solution de révélation tant qu'elle n'a pas été insolée (ce qui impliquerait que quelque soit le temps de révélation, elle devrait résister) ou est ce qu'elle est seulement "plus" résistante et il faut donc la sortir immédiatement une fois qu'on voit apparaître le tracé en noir (le "immédiatement" laissant que quelques courtes secondes de marge pour la sortir et la laver)

    c'est actuellement mon principal soucis...

    je vois donc plusieurs options expliquant l'échec: soit le typon n'est pas assez opaque et a tout de même laissé passer des UV -> action à prévoir sur l'imprimante/l'encre utilisée/ le réglage d'opacité.
    soit c'est normal que la résine insolée ne résiste pas bcp plus longtemps à la soude -> sortir la plaque très vite (est ce qu'il y a un moyen d'améliorer cette marge de temps pour sortir la plaque?)
    soit la soude est trop concentrée -> lié à la question précédente, si la résine est censée ne pas réagir avec la soude, la concentration n'est pas censée jouer... sinon je me trompe et réduire la concentration peut aider.


    si vous avez des pistes à suivre, ça m'aiderait grandement.
    j'ai de toute façon commandé un stock de plaques pour faire des essais en jouant sur les différents paramètres, mais un peu d'aide pour affiner le jugement serait grandement appréciable
    pour les prochains essais de temps, plutôt que l'alu qui me pose le soucis de manipuler la plaque/typon, même scotché, je pense mettre des petites plaques avec des temps d'insolation différents à chaque fois mais sans y toucher pendant l'insolation. et toujours au même endroit pour éliminer, dans un premier temps, l'éventuelle inhomogénéité de l'insoleuse... (une fois un temps correct trouvé et la technique assimilée, je ferais un grande plaque pour voir si ça bouge enfonction de la zone ou j'utiliserais une photorésistance sensible aux UV)

    merci beaucoup.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    nornand

    Re : insolation circuit imprimé

    il faut que ton typon soit PARFAITEMENT plaqué sur le cuivre , les UV passent dessous les pistes , sinon .

  4. #3
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    OK, c'est déjà un point sur lequel je vais essayer d'agir. Ça pourrait expliquer que la partie centrale de la plaque de test ait mal réagit. Si le typon était bombé....
    J'avais appuyé sur la plaque mais c'était peut être pas suffisant.

    Merci

  5. #4
    ranarama

    Re : insolation circuit imprimé

    bsr. les imprimantes à jet d'encre permette d'obtenir une noir + opaque (il faut bien sur régler le noir ou contraste à donf dans les options du pilote de l'imprimante avant l'impression), essaye de tester ça, tu as probablement qqun dans ton entourage qui possède ce type d'imprimante.

    Tu peux mater les 2 vidéos de jipihorn il en parle de ça et d'autres choses :
    https://www.youtube.com/watch?v=wM_pMwLJEn8
    https://www.youtube.com/watch?v=51CL5Pv_Ypc

    Et qui complète bien ce fameux tuto :
    http://www.bidouille.org/elec/gravure

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    gienas
    Modérateur

    Re : insolation circuit imprimé

    Bonsoir à tous


    Citation Envoyé par nornand Voir le message
    il faut que ton typon soit PARFAITEMENT plaqué sur le cuivre , les UV passent dessous les pistes , sinon .

    J'ajoute, tout en abondant dans le même sens, qu'il faut se débrouiller, pour que l'encre du typon soit contre la face photosensible du circuit. Cela limite encore la diffraction dans le mylar ou le film.

    Il se peut que cela nécessite d'imprimer le circuit "à l'envers".

    Pour éviter de se tromper de sens lors de l'exposition, il faut écrire un texte qui devra être lisible sur le cuivre gravé.

  8. #6
    mag1

    Re : insolation circuit imprimé

    Bonjour,

    Dans le test, laisse une partie totalement protégée, insensible au temps d'exposition, pour lever le doute sur un problème d'insolation.

    MM
    Si il y a des erreurs ci dessus, c'est que je n'ai pas eu le temps de les corriger...

  9. Publicité
  10. #7
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    Merci pour vos réponses,
    Pour l'imprimante, ma copine revient vivre avec moi après 2 ans d'études... Ce WE. ^^ elle ramène avec elle notre imprimante jet d'encre.

    Je vais refaire un test avec la laser mais effectivement, si ça marche mieux.. Il y a des chances que la laser soit évacuée (elle est énorme)
    Je la gardais pour le premier procédé essayé : le transfert par chaleur. Mais c'était utile tant que j'avais pas l'insoleuse... Maintenant ça vaut plus tellement le coup de garder cette technique.

    Je vais faire un gros carré sur le typon pour tester aussi les opacités du coup et les temps de révélation.

    Quelqu'un peut me confirmer ou infirmer que la résine est censée résister au révélateur si c'est correctement fait quand elle n'a pas été insolée?

    Je vais regarder les vidéos juste après elles ont l'air bien mais un peu longue pour ce soir (faut que je fasse le Paris Besançon demain a 8h et que je range avant...) et du coup c'est pas ce WE que je vais tester....

    Merci en tout cas a vous

  11. #8
    f6bes

    Re : insolation circuit imprimé

    Bjr à toi,
    Reste à connaitre AUSSI la date de fabrication de la dite plaque présensibilisée!
    " Y en a qu'on eu des problémes" avec des plaques vieilles de plusieurs années
    Autre astuce: DOUBLER le typon pour avoir un noir quasiment parfait.
    Mais faut pas trembler lorsqu'on superpose les typons !!
    Faut aussi que le révélateur soit à bonne température et BIEN dosé !
    Sinon la résine se fait bouffer si on n'y prend garde.
    Bonne journée

  12. #9
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    Hello f6bes, j'ai vu pour la température du revelateur près les essais.. Vu que j'ai fait ça dehors... J'étais loin des 25° préconisés. Et je pense surtout que la solution était nettement trop concentrée. Ça correspond bien au fait que la résine se soit fait bouffer en 2 secondes. Bref ya encore de l'ajustement a faire la plaque je ne sais pas de quand elle était exactement mais achetée sur gotronic quelques jours avant.

  13. #10
    elektrax

    Re : insolation circuit imprimé

    "environ 15ml de lessive de soude à 30% pour 300ml d'eau"

    en effet çà me parait énorme, une "lessive de soude" à 30% c'est l'inconnu pour moi : 30 grs soude pour 1 litre eau ?
    j'ai toujours utilisé des cristaux de soude en grains : 15grs /litre d'eau
    température à la révélation entre 18 et 25 degrés
    merci

  14. #11
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    J'ai pas l'étiquette sous les yeux, mais ça devait être 30% en masse effectivement. Donc le dosage serait 17mL dans un litre d'eau. Ma solution était juste... 3 fois trop concentré. Effectivement.. Nouveaux essais a venir, demain j'espère (je reviens chez moi dans la soiree avec tout un camion a déménager ^^)

  15. #12
    MorpheusPic

    Re : insolation circuit imprimé

    salut

    pour la révélation j'utilise 8-10 ml de lessive de soude liquide onyx dans 500 ml d'eau @ 30°C sa joue pas mal la température du bain et sa me prend environ 20 sec pour révéler.

    apres le dosage et la temperature sa joue juste sur le temp de revelation

    mon insoleuse est faire a partir d'un vieux gros scanner avec 4 tubes 8 watts a 5 cm de la vitre.


    et le plus délicat je doit insoler 35 secondes (resine verte) avec un temps asse précis car mon typon est pas tout a fait opaque
    si j'insole a 50 sec les plant de masses sont plein de petit trous
    a 30 sec il me reste du vernis qui a du mal a partir mémé en frottant un peut

    l'encre du pcb a l'air de s'user 'par couche' si on a un typon on va dire a 50% de contraste si on insole x temps après révélation il va rester par ex 20 micron pour la face cachée et 10 micron pour la face pas caché par l'encre du typon donc echec .... donc faut insoler un brin plus pour arriver a 10 et 0 micron ... si c'est pas asse insoler il y a rien a faire même en laissant 10 minute dans le bain sa ne part pas...

    aussi faire gaffe avec l'encre de l'imprimante javais une epson il y a quelque années si je laisser en contact la résine par ex 10 min avant ou après insolation l'encre de l'imprimante avait l'air d’interférer avec celle du pcb et sa me donner des résultat très mauvais....

    Donc laisser en sécher un peut le typon au chaud avant de le mettre en contact avec le pcb et le laisser en contact le moins longtemps possible.

    aussi pendant toutes ces étapes il faut faire sa dans une pièce un peut sombre et pas en plein soleil ^^
    Dernière modification par MorpheusPic ; 30/01/2016 à 15h11.

  16. Publicité
  17. #13
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    Infos intéressantes bien enregistrées merci

  18. #14
    serrepate

    Re : insolation circuit imprimé

    bonsoir,
    hors sujet?
    il y a cette méthode décrite là http://www.usinages.com/threads/impr...use-gbc.22763/ et ailleurs d'ailleurs.
    mais il te faudra garder ton imprimante laser, la seule utilisable.
    cordialement

  19. #15
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    hello

    oui je connais la technique du transfert, mais je ne suis pas un grand fan, étant donné qu'il faut refaire un typon pour chaque circuit, pas se foirer sur le transfert etc...
    j'avais essayé (un peu à l'arrache je reconnais), pas un grand fan.

    si la laser donne de meilleurs résultats que la jet d'encre question opacité, je garderais la laser et donc cette technique sous le coude pour des typons d'essais (économisons une plaque photosensible et un transparent tant qu'à faire) mais sinon...

  20. #16
    serrepate

    Re : insolation circuit imprimé

    bonjour,
    Houai! il faut faire autant de typons que de circuit a réaliser et même quelques uns en plus (sur la même page si le circuit est petit).
    La laser seule c'est un transfère du tonner d'impression.
    Mais, si tu rates ton circuit, tu nettoies le cuivre à l'acétone et hop tu recommences.
    le cuivre pré-sensibilisé lui si tu rates il n'est plus utilisable de cette façon, (j'ai des plaques de ce type, j'ai eu beau faire, les résultats n'étaient jamais là)
    Le papier utilisé pour le truc est "gratuit" ==> pubs, catalogues
    Le typon il faut qu'il soit bien tendu.
    scotcher au circuit, scotch en dessous
    replier les extrémités qui constitueront le coté entrant et le coté sortant (réversible) et scotcher par dessous.
    pas de débord latéraux risque d'accrochage avec les plastics du/des capots de l'insoleuse.
    Il m'a fallu agrandir en hauteur l'espace de sortie de la machine.
    un aperçu ==> http://www.usinages.com/threads/driv...42#post-401465
    cordialement

  21. #17
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    ya du bon et du moins bon je pense que là dessus... chaque technique a ses avantages. je vais surement garder les 2 sous le coude au final

  22. #18
    MorpheusPic

    Re : insolation circuit imprimé

    pour ma part une fois maîtrisée perclo et typon classique a l'imprimante laser ou jet d'encre j'arrive a des résultat parfait (pas a chaque fois quand même ) même avec des pistes en 0.2 mm de large

    jamais tester avec le transfer sa ma l'air un peut trop instable comme technique.

    c'est sur que si on avait 100% de contrast avec nos imprimantes la perfection serai au rendez-vous a chaque fois

    je me demande si sa vaudrai pas le coup de modifier une imprimante laser et metre a la place du papier directement le circuit avec le laser qui insolerai directement le pcb au lieux du tambour, j'ai une vielle imprimante laser N&B je pense que je vais tester sa pour le fun

    aussi le vernis sensibilisé qui recouvre le cuivre existe en bombe j'ai jamais tester mais sa peut sauver une plaque en cas de loupage...

  23. Publicité
  24. #19
    serrepate

    Re : insolation circuit imprimé

    bonjour,

    jamais tester avec le transfer sa ma l'air un peut trop instable comme technique.
    non pas du tout, en plus en cas de ratage, " .....un coup d'éponge c'est propre " citation du regretté Wolinski
    la question du coût (si on possède déjà une laser!) y'a pas photo.
    la mauvaise qualité des plaques photo-sensibles que j'avais achetées, cher (manque d'uniformité de la pellicule photo-sensibles) m'ont conduit à essayer., c'est extra, il faut juste trouver une machine dont on peut modifier la consigne de température, un thermomètre digital à - de 10 E, passer, repasser et surveiller la température.
    le perchlorure, remplacer par eau oxygénée (de plus en plus difficile/impossible à trouver) et acide chlorhydrique
    moi je trouve qu'il n'y a rien de mieux.
    quant à modifier une imprimante laser, là c'est de la haute voltige, mais je suis preneur des plans de la modif.
    cordialement

  25. #20
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    je n'ai pas encore pu tester, mais ça me démange...

    ce soir peut être... même si j'y crois pas trop. la chambre est encore un peu en bordel... mais on s'approche de la fin ^^
    bientôt je ferais mes vrais tests.

  26. #21
    minioim

    Re : insolation circuit imprimé

    salut à tous,

    j'ai enfin pu continuer mes tests fin du déménagement ^^

    alors un grand merci à vous

    pour les tests, j'ai trouvé un typon sur le net, je voulais juste qu'il ait du CMS (pour avoir des pattes fine) et des gros applat pour tester l'opacité.

    je voulais essayer avec une imprimante jet d'encre, mais le papier que j'ai à disposition (papier transparent) ne fixe pas l'encre qui se met à baver sévèrement. je ferais des tests avec la jet d'encre quand j'aurais acheté le bon papier calque du coup.

    en attendant j'ai donc fait mon typon sur la laser. à la première impression l'opacité m'a semblé légère face à une lampe. j'ai donc réimprimé par dessus (après avoir bien recalé les guides de l'imprimante suite à une réimpression décalée..)

    là j'ai obtenu un très bon noir (d'autant que je puisse en juger)

    puis on est parti.. je vous passe le descriptif de la méthodo, vous le connaissez.
    juste, j'ai donc fait 3 cartes. insolées 1min, 1min30 et 2min (mes premiers essais, foireux, ayant donnés des résultat sur une minute meilleur que sur 2min... mais c'était en réalité du à autre chose (le typon avait bougé) mais ça je ne le savais pas encore ^^)

    ce coup ci j'ai bien dosé ma solution de soude révélatrice, et voici le résultat à la sortie du bain de gravure (de gauche à droite: 2min, 1min30, 1min)

    image-20160210_002140[1].jpg

    on voit assez bien que le 2min est bien mieux réalisé que le 1min... et aussi que le 1min30 (même si ça se voit un peu moins)

    j'ai passé le 2min à l'étamage pour vérifier que je savais aussi faire ça ^^

    et voici le résultat avec un rj45 à coté, pour l'échelle.

    image-20160210_003807[1].jpg

    le bilan? plutôt positif

    je rajouterais 30 secondes d'insolation pour essayer d'améliorer encore la netteté (le cms central a quelques pattes qui se touchent...)

    sachant qu'il y a d'autres axes d'amélioration à envisager: limer les bords de la carte pour mieux faire épouser le typon (ce que je n'ai pas fait hier soir, un de mes colocs rendait sa thèse aujourd'hui, donc je voulais pas faire trop de bruit avec une dremel... et pas d'autres outil de limage sous la main)

    prendre des matériaux de meilleur qualité (c'était des plaques bakélite premier prix, ne voulant pas dépenser trop pour des tests voués à la poubelle ensuite, même si je sais que les temps d'insolation vont changer en fonction de la plaque, si je n'ai que ça a réévaluer, ça ira. le process général est testé)

    ajouter un coussin d'air en plastique transparent entre le typon et la plaque en verre de l'insoleuse. méthode trouvée sur un forum (ici même peut être d'ailleurs) pour améliorer le collage du typon. à tester? je ne sais pas ce que vous en pensez...


    bref pour un premier essai, je trouve le résultat très satisfaisant et c'est grâce à vos conseils. merci!

Discussions similaires

  1. réparer piste circuit imprimé et à quoi sert ce circuit
    Par xds74 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/12/2011, 18h41
  2. Question sur l'insolation d'un circuit imprimé
    Par 64Toms dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/02/2011, 19h32
  3. Circuit imprimé
    Par gwendoline dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/10/2010, 17h11
  4. circuit imprimé
    Par TaRiKq dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/06/2008, 14h47
  5. Circuit imprimé
    Par joss dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/08/2006, 14h33
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.