Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 58 sur 58

Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise



  1. #31
    DAUDET78

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise


    ------

    Citation Envoyé par GIC1622 Voir le message
    Cette pompe et surtout son boitier de commande sont configurés pour fonctionner "au fil du soleil", c'est à dire directement reliés à des panneaux PV.
    Donc sans batterie
    C'est pour cette raison que le boitier intègre un regulateur MPPT qui permet d'optimiser l'énergie fournie par les panneaux à destination de la pompe
    La fonction MPPT optimise, mais on pourrait faire pareil (mais moins de puissance) sans.
    On a donc le choix d'alimenter ce boitier soit via des panneaux (et le regulateur MPPT fait son travail), soit via des batteries.
    Je n'ai aucune information sur ton contrôleur solaire de pompe .

    Ce que je propose donc de faire, c'est d'utiliser les panneaux solaires situés sur mon cabanon, à 50m du boitier d'alim, pour alimenter le boitier de commande de la pompe. Certe, j'aurai une chute de tension liée à la distance mais en dimensionnant convenablement le cable, ça devrait le faire.
    Il est préférable de mettre le contrôleur près du forage et de tirer des câbles vers les panneaux. En effet, tes panneaux sont des générateurs de courant et la perte en ligne ne joue pas sur le rendement et ainsi, tu as du beau 24,000000V à 40m de ta pompe

    Dans la pratique, je prévois 3 panneaux de 300W / 24V qui seraient reliés en //
    Mettre une diode en série avec chaque panneau (un panneau à l'ombre ne perturbe pas les autres)
    à un régulateur MPPT de 40A qui chargerait mon parc de batteries et à mon installation de pompage. Quand la pompe souhaite démarrer, le boitier de commande qui contient son propre régulateur MPPT vient prendre l'énergie disponible à la sortie des panneaux.
    Donc tu as bien deux régulateurs, un pour la pompe, un pour les batteries

    Par contre, il faut que je vois si je peux me contenter de mettre ça en parallèle ou si il faut que je pilote la sortie des PV vers l'un OU l'autre via un circuit de commande dédié. Comme le démarrage de la pompe est conditionné à l'ouverture d'un capteur de niveau d'une des 2 cuves, il suffit que j'exploite cette information pour couper la charge des batteries au profit de la pompe.
    Ta pompe consomme 210W , donc tu as encore de la marge pour les batteries

    En cas de faible ensoleillement, il faut faire un choix : Charge des batteries ou pompage . C'est toi qui voit

    PS : tu as un espèce de château d'eau ou une bâche de stockage ? C'est aussi un accumulateur d'énergie !

    -----
    Dernière modification par DAUDET78 ; 09/09/2016 à 23h43.
    J'aime pas le Grec

  2. Publicité
  3. #32
    GIC1622

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Merci beaucoup Daudet78 pour le temps que tu prends pour me répondre.
    La notice du boitier de commande/alimentation indique bien qu'elle peut fonctionner soit directement reliée à des panneaux soit à une batterie (cf photo).
    IMG_20160910_173105.jpg
    Quoi qu'il en soit, ce boitier est au plus près de la pompe, à la surface du forage, à la verticale de la pompe. Dans mon idée, j'envoyais effectivement la sortie des panneaux situés à 50m du forage directement sur le boitier de la pompe sans passer par le régulateur de charge du cabanon qui s'occupera des batteries.

    Ma question désormais concerne la liaison entre panneaux et les 2 régulateurs de charges (celui des batteries et celui de la pompe).

    Puis-je me permettre de les mettre en parallèle ou dois-je mettre une commande à relais pour gérer l'alternative et empêcher d'avoir les 2 connectés en parallèle.
    IMG_20160910_171539.jpg

    La pompe ne demandera pas à fonctionner en permanence. Elle sera activée soit manuellement, soit lorsque le niveau d'eau dans les réservoirs seront inférieurs à un seuil.
    Si au moment de l'activation, il y a besoin de beaucoup charger les batteries (configuration peut probable mais on ne sait jamais...), que se passera-t-il ? Normalement, le courant se répartira entre les 2 systèmes et donc il y en aurait assez pour fournir les 260W consommés par l'ensemble de la pompe. C'est bien ça ?

    Merci !
    G comme GIC

  4. #33
    DAUDET78

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Citation Envoyé par GIC1622 Voir le message
    La notice du boitier de commande/alimentation indique bien qu'elle peut fonctionner soit directement reliée à des panneaux soit à une batterie (cf photo).
    Moi, je ne travailles pas avec un échantillon partiel. Il me faut la notice complète.
    Puis-je me permettre de les mettre en parallèle ou dois-je mettre une commande à relais pour gérer l'alternative et empêcher d'avoir les 2 connectés en parallèle.
    C'est le doute que j'ai. Les deux contrôleurs gèrent avec un algorithme MPPT et je pense qu'il risque d' y avoir de la cacophonie.

    Par exemple, y a un type d'algorithme MPPT qui dit que le point de fonctionnement optimum est à X% de la tension à vide pour une luminosité donnée.
    Si un des contrôleurs décide de mesurer la tension à vide et que l'autre tire du courant, le résultat est faux

    Il faut réfléchir ...
    la solution qui vient en premier, c'est le panneau commuté sur l'un ou l'autre contrôleur (pompe ou batterie) .
    - Commutation partielle ( 2 sur pompe/ 1 sur batterie ou 0 sur pompe/ 3 sur batterie )
    - Commutation totale ( 3 sur pompe/ 0 sur batterie ou 0 sur pompe/ 3 sur batterie )
    J'aime pas le Grec

  5. #34
    GIC1622

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    - Commutation partielle ( 2 sur pompe/ 1 sur batterie ou 0 sur pompe/ 3 sur batterie )
    Ta solution de commutation partielle me plait bien. 2 panneaux en permanence sur la charge des batteries et 1 sur les batteries mais qui bascule sur la pompe quand celle-ce en a besoin. Un relais avec un petit programme pour gérer ça, ça ne devrait pas être trop compliqué. Je peux même commencer à la main. Quand je suis présent, je bascule à la main et quand je suis absent, je laisse 2/1 car a priori, je ne vide pas mes batteries !

    Je vais m'orienter vers cette solution.

    Un grand merci à tous pour vos éclairages qui vont m'éviter bien des erreurs !
    G comme GIC

  6. #35
    GIC1622

    Courant Continu et changement de section de fil

    Bonjour à tous,

    Petite question concernant la détermination des sections de fil en fonction de la longueur et de l'intensité et surtout, impact du changement de section sur une partie du circuit.

    Prenons l'exemple de l'alimentation d'un appareil en 12V 10A à une distance de 20m du générateur.
    Les calculs recommandent une section de 12² pour une chute de tension de 0.6V (5%) et une dissipation de 6W.

    Si pour des raisons de précablage de l'appareil, je dois réduire la section des cables à 2² sur une longueur de 50cm, que va-t-il se passer ?

    Est-ce que le raisonnement suivant est le bon :
    Sur 19.5m, j'ai une section de 12² qui me conduit à une chute de tension très similaire à mon premier calcul et une dissipation similaire également
    et sur 0.5m, j'ai une section de 2²qui conduit à une chute de tension de 0.09V sur la section de 0.5m et une dissipation de 0.9W environ.
    Ca voudrait dire que que je vais avoir une chute globale entre le générateur et l'appareil de 0.6+0.09V, soit env 0.7V et une dissipation de 1W sur la section de 0.5m et 6W sur la section de 19.5m. C'est bien ça ?

    Comment savoir, pour une section de fil donnée, la dissipation acceptable par mètre linéaire ?

    Je ne sais pas si mes explications/questions sont claires...
    G comme GIC

  7. #36
    f6bes

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Bjr à toi,
    Les 2 résistances des fils( différents ) s'additionnent.
    Tu peux donc calculer comme tu l'as fait (j'ai pas vérifié) la chute de tension par tronçon.
    Tu connais la résistance individuelle de chaque tronçon, tu connais le courant y circulant, tu en
    déduis donc la puissance DISSIPEE dans chaque tronçon.
    La puissance DISSIPPEE n'est pas la puissance....DISSIPABLE.

    La dissipation ACCEPTABLE...dépend des conditions d'utilistions de tes conducteurs ( température ambiante,air libre ..ou pas, nature
    de l'isolation du conducteur, et...ect..).
    Ne pas confondre ce qui est DISSIPE et le MAXI dissipable (dissipation acceptable).
    Bonne nuit

  8. Publicité
  9. #37
    GIC1622

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Merci pour ta réponse. Et du coup, où est ce que je peux trouver cette information de puissance dissipable pour un fil donner ? Et pour les fils classiques du commerce en cuivre, il existe quelque chose ?

  10. #38
    f6bes

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Remoi,
    Relis la réponse:= CONDITIONS dUTILISATION!!
    Qu'est ce qui te pousse à vouloir connaitre cela ?? Dans la majorité des cas, on ne s'en souci pas !
    Sauf si l'on doit faire transister des puissances IMPORTANTES dans des conducteurs ENROULES sur
    une bobine .
    Dans ce cas ilest conseillé de dérouler la bobine entiérement afin d'éviter l'échauffement de celle ci au coeur de celle ci.
    NOTA : courant CONTINU ou pas ('alternatif) ...cela est identique.
    Bonne journée

  11. #39
    masterclassic

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Bonjour.

    En cherchant, tu trouveras facilement des reglementations qui donnent la section minimale nécessaire pour chaque type de charge (par exemple: éclairage, prises secteur, chauffe-eau, cuisinière électrique et plaques de cuisson etc). Il y a aussi des tableaux donnant la longueur maximale de liaison en fonction de la puissance/intensité et de la section de fil (par là on peut estimer la section à utiliser pour une liaison de quelques dizaines de mètres. Cela est valable pour le courant 220 ou 230V, mais je pense qu'il sera valable pour des tensions inférieures compte tenu de l'intensité.
    La vieille règle du passé disait qu'il ne faut pas dépasser 10A par millimètre carré de section de cuivre, je ne sais pas si cela reste valable.

    Mais je trouve aussi que cela pourrait être bien plus compliqué. Il faudrait prévoir par exemple une éventuelle future augmentation de la puissance (par exemple installer un éclairage supplémentaire ou plus puissant, installer des prises de plus, etc. Il faudra tenir compte du type de la charge à alimenter (c'est différent s'il s'agit de lampes d'éclairage incandescence ou fluorescent, ou une alimentation de moteur/pompe etc.

    Puis, il ne suffit pas que les cables résistent la chaleur, il faut voir aussi les pertes d'énergie: si la charge marche beaucoup dans la journée ou dans le mois, les pertes seront aussi plus coûteuses. Si on a une charge qui marchera rarement, disons une demi-heure par semaine, on peut sans doute accepter de payer des pertes plus importantes pendant cette demi-heure au lieu de payer 2-3 fois plus pour le cable idéal (sans dépasser bien sûr les limites de sécurité thermique). Enfin, il faut calculer la chute de tension et juger si elle est acceptable en fonction de l'équipement à alimenter. Ceci est d'ailleurs un sujet qu'on discute assez souvent dans le forum.

  12. #40
    masterclassic

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Citation Envoyé par GIC1622 Voir le message
    Et pour les fils classiques du commerce en cuivre, il existe quelque chose ?
    Là, je crois que c'est aussi le type de cable qui joue un rôle important: le matériau isolant, s'il s'agit d'un cable à 1 conducteur unique ou un gros cable à plusieurs conducteurs, etc.

  13. #41
    Murayama

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Bonsoir!

    J'ai une question subsidiaire. La réponse est peut-être dans les abaques que je ne peux
    pas voir, mais bon, la voici:
    Quel est le diamètre du tuyau qui va remonter l'eau à la surface?
    S'il est fin -> Grosse différence de pression entre les extrémités (il y a tout de même
    50 m de tuyau + tout ce qui est à la surface du sol). Donc perte d'énergie dont il faut
    tenir compte.

    Pascal

  14. #42
    GIC1622

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Non, les abaques ne prennent pas ce paramètre en compte.
    La sortie de pompe est du 0.75 " et le tuyau qui remonte est du 32mm.

    Tu en penses quoi ?

  15. Publicité
  16. #43
    GIC1622

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    En fait ma question se reporte à 2 situations.
    1- une pompe immergée 12v pour puits profonds. Elle est câblée en sortie de pompe en 2.5² mais du fait de la longueur de câble (50m), je vais câbler en 10² ou 16² (calculs à affiner). Du coup je vais avoir environ 50m en 10² et 50cm en 2.5². Je veux donc savoir si j'ai un risque sur la section de 50cm, sachant que celle-ci sera immergée dans de l'eau à 15 ° (la pompe est environ 10m sous l'eau).

    2- dans mon cabanon câblé en 12v, j'ai effectivement prévu assez large sur les sections de câble et du coup, pour les grandes longueurs, je me retrouve avec du 16 ou du 20² mais la connexion à la prise d'arrivée est en section plus faible (6²) la plupart du temps sur une distance faible (10 ou 20 cm). Là aussi, y a-t-il un risque d'échauffement ?

  17. #44
    DAUDET78

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Citation Envoyé par GIC1622 Voir le message
    La sortie de pompe est du 0.75 " et le tuyau qui remonte est du 32mm.
    ne t'inquiète pas pour cette question de tuyau . Ca a peu d'importance sur tes problèmes de courant.

    Un tuyau petit réduit simplement le débit de la pompe. Comme c'est une pompe centrifuge, tu consommes alors un peu moins
    J'aime pas le Grec

  18. #45
    f6bes

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Remoi,
    Tes 50cm DANS l'eau, penses tu qu'il vont...chauffer !!Faut pas pousser non plus !!
    Si ça se mets à bouillir, tu peux commencer à t'inquiéter !!
    Dans ton cabanon on ne sait STRICTEMENT rien de la puissance qui va transister ainsi que des LONGUEURS de cablage!!
    Comment veux tu avoir une réponse !!!
    Pour la troisiéme fois...ça dépends des conditions d'utilisation !
    A+

  19. #46
    GIC1622

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    En lisant la doc (décidément, c'est utile...) pour comprendre pourquoi j'avais 3 fils qui sortaient du corps de pompe alors que c'est censé être une pompe à courant continu.... Je lis que fin de compte, le boîtier de commande génère du triphasé à partir du 12v qu'il reçoit!
    Est-ce que cela change quelque chose dans le calcul de section de câble qui relie la pompe à son boîtier de commande ? Je pense que oui dans la mesure où on quitte le régime du courant continu pour aller dans celui de l'alternatif mais je voudrais votre confirmation. J'imagine déjà qu'on ne prend plus la distance aller retour dans les calculs mais uniquement aller ?

    Qu'en pensez-vous ?

  20. #47
    DAUDET78

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    C'est donc un moteur Brushless
    Donc ta puissance de 210W se partage en 210/3=70W par phase.
    Comme tu n'as jamais donné la doc complète du contrôleur, on ne sait pas la tension AC de sortie 24V ? 36V ?

    Et sur la doc du contrôleur, la section du câble en fonction de la distance doit être indiquée
    J'aime pas le Grec

  21. #48
    GIC1622

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Merci de ton temps ! Je comprends bien que tout cela dépend des conditions d'utilisation. Mes questions portaient plus sur le principe.

    Si je reprends l'exemple cité plus haut qui est un cas concret.
    Je dois être capable de fournir un courant de 10A (la ligne étant protégée par un fusible) à une distance de 10m (soit 20m aller retour) avec une chute de tension admissible de 0.4V (3%). Les calculs me donnent une section de fil de 8.5², soit 10mm² en normalisé.
    La prise à laquelle sera connectée cette ligne est precablee en 2.5² sur 20cm.
    Puis-je me reprendre sur ces fils via boîtier de connexion ou bien j'ai un risque d'échauffement anormal de ce tronçon de 20cm. Dans la pratique, peu de chance que je tire 10A pendant 2 ou 3h mais je préfère dimensionner convenablement les choses.

    J'espère que je suis plus clair cette fois-ci.

    Merci !

  22. Publicité
  23. #49
    GIC1622

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Promis, je scanne le doc demain en rentrant chez moi !

  24. #50
    DAUDET78

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Citation Envoyé par GIC1622 Voir le message
    Promis, je scanne le doc demain en rentrant chez moi !
    Elle n'est pas dispo sur le WEB ?
    J'aime pas le Grec

  25. #51
    f6bes

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Remoi,
    Sur 20 cms il ne se passera strictement rien !!
    Bonne soirée

  26. #52
    GIC1622

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Nickel, merci !

  27. #53
    gienas
    Modérateur

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Bonjour à tous
    Citation Envoyé par GIC1622 Voir le message
    Nickel ...
    La charte ne permet pas les doublons. Les deux discussions, ouvertes sur le même sujet ont été fusionnées. Merci de demeurer dans la même discussion.

  28. #54
    DAUDET78

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Citation Envoyé par gienas Voir le message
    Les deux discussions, ouvertes sur le même sujet ont été fusionnées.
    Ouais ...mais la discussion Courant Continu et changement de section de fil portait sur du transport de tension DC et l'autre sur du transport de tension triphasé pour un moteur BrushLess .....

    La première discussion servait à rien .....
    J'aime pas le Grec

  29. Publicité
  30. #55
    GIC1622

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Si je peux me permettre, elle servait quand même puisqu'elle se referait également à la partie alimentation d'appareils en courant continu et changement de sections.

    Ce post porte sur la chute de tension admissible par cette pompe. Ce n'est pas tout à fait la même chose.

    Mais si vous préférez fusionner, pas de gros soucis !

  31. #56
    f6bes

    Re : Courant Continu et changement de section de fil

    Citation Envoyé par GIC1622 Voir le message
    Merci de ton temps ! Je comprends bien que tout cela dépend des conditions d'utilisation. Mes questions portaient plus sur le principe.

    Si je reprends l'exemple cité plus haut qui est un cas concret.
    Je dois être capable de fournir un courant de 10A (la ligne étant protégée par un fusible) à une distance de 10m (soit 20m aller retour) avec une chute de tension admissible de 0.4V (3%). Les calculs me donnent une section de fil de 8.5², soit 10mm² en normalisé.
    La prise à laquelle sera connectée cette ligne est precablee en 2.5² sur 20cm.
    Puis-je me reprendre sur ces fils via boîtier de connexion ou bien j'ai un risque d'échauffement anormal de ce tronçon de 20cm. Dans la pratique, peu de chance que je tire 10A pendant 2 ou 3h mais je préfère dimensionner convenablement les choses.

    J'espère que je suis plus clair cette fois-ci.

    Merci !
    Remoi,
    Si on se raisonne en terme de résistance,20 cm de 2.5carré , grosso modo c'est comme si l'on rajoutait..80 cm de 10 carré!
    Tu vois un peu l'échauffement supplémentaire que ça va créer !!
    Tu sera bien incapable de "sentir" l'échauffement.
    Bonne nuit

  32. #57
    Murayama

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Bonjour!

    Non, les abaques ne prennent pas ce paramètre en compte.
    La sortie de pompe est du 0.75 " et le tuyau qui remonte est du 32mm.

    Tu en penses quoi ?


    Si c'est 32 mm intérieur, alors la chute de pression sera minime.
    Avec ce diamètre, 1m^3 per heure représente une chute de pression
    d'environ 2mbar par mètre. Donc 100 mbar sur vos 50m.
    NB: calculé de tête, mais disons entre 1 et 2 mbar par mètre.

    ne t'inquiète pas pour cette question de tuyau . Ca a peu d'importance sur tes problèmes de courant.
    Un tuyau petit réduit simplement le débit de la pompe. Comme c'est une pompe centrifuge, tu consommes alors un peu moins
    Dans ce cas là, avec 32mm, oui, ça a peu d'importance.
    Cas d'un petit tuyau. Faisons le calcul en 20mm et 14mm respectivement. C'est pratique pour les calculs puisque 1.4 est
    proche de racine de 2, donc les puissances successives sont évidentes.

    Cas de 20 mm: un tuyau de 20mm de diamètre traversé par un débit de 1l/s voit entre ses 2 bouts une différence de pression
    de 50 mbar par mètre. Comme nous avons 50m (au moins, parce qu'il y a aussi la tuyauterie à la surface), nous avons une
    différence de pression supplémentaire de 2500 mbar. Comme 1l/s représente 3.6 m^3 par heure, on peut diviser tout ça par
    3.6 pour avoir environ 0.7 bar supplémentaire. C'est encore acceptable

    Le même calcul en 14mm: la différence de pression varie de façon inversement proportionnelle à la puissance 5 du diamètre.
    1.4 ^ 5, ça fait 4 * 1.4, donc 5.6.
    Si vous passez de 20 à 14, il y a un facteur d'en gros 1.4m ce qui fait donc 5.6 fois plus de pression. Donc au même
    débit, il y aura non plus 50 mbar par mètre, mais 280 mbar par mètre. Par 50m, ça donne 14 bar, et pour un débit de
    1m^3 par heure, ça fait 3.9 bar de plus. Comme il faut déjà 4.5 bar pour contrer la pesanteur, vous avez besoin de 8.4 bar à la
    pompe, ce qui change un peu la donne. On voit que dans ce cas, la moitié de l'énergie est utilisée pour compenser les pertes
    du tuyau. Le rendement sera alors probablement catastrophique, ce qui fait que ce n'est pas forcément ce que vous visez
    avec une installation solaire...

    Pour en revenir à ce cas précis, avec 32mm, vous êtes tranquille.

    Pascal

  33. #58
    IC-CD0000

    Re : Pompe à Moteur CC - Chute de tension admise

    Citation Envoyé par Murayama Voir le message
    ...Si vous passez de 20 à 14, il y a un facteur d'en gros 1.4m ce qui fait donc 5.6 fois plus de pression. Donc au même
    débit, il y aura non plus 50 mbar par mètre, mais 280 mbar par mètre. Par 50m, ça donne 14 bar, et pour un débit de
    1m^3 par heure, ça fait 3.9 bar de plus. Comme il faut déjà 4.5 bar pour contrer la pesanteur, vous avez besoin de 8.4 bar à la
    pompe, ce qui change un peu la donne....
    Bonjour,
    oui sauf que 1m^3/h est le débit souhaité à la sortie. Avec sa pompe, il ne pourra jamais avoir plus de 0,6 m^3/h en haut des 50m, selon le 1er lien que j'ai mis en #15 (c'est en téléchargement, si tu n'arrives pas à le voir, cherche dans google sous '3sps1.5/80-D24/210 pdf')... cordialement
    Dernière modification par IC-CD0000 ; 13/09/2016 à 06h20.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Probleme chute de tension demarrage pompe a chaleur
    Par tcintd dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/09/2013, 10h47
  2. Chute de tension moteur pas a pas
    Par yanngbn dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 26/04/2012, 15h28
  3. chute de tension en entrée de moteur CC
    Par fraisetagada2 dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/08/2011, 10h28
  4. chute de tension lors de l'utilisation d'une pompe immergée
    Par papagato dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/05/2011, 12h52
  5. chute de tension moteur
    Par charendome dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/12/2008, 23h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.