Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Pourquoi la MLI sinus-triangle et non pas sinus-carré ?



  1. #1
    Montd'est

    Pourquoi la MLI sinus-triangle et non pas sinus-carré ?

    Bonjour,

    Concernant les "anciens" onduleurs ou on reproduisait du MLi sinus grâce à la comparaison d'un signal sinus avec une porteuse triangulaire, je me suis demandé pourquoi on ne faisait pas la comparaison avec une porteuse carrée "plus simple" à première vue à reproduire.

    A vue de nez cela donnerait des résultats similaires ?

    Serait-ce dans le but de réduire le contenue en harmoniques du signal final ?

    -----

    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

  2. #2
    gienas

    Re : Pourquoi la MLI sinus-triangle et non pas sinus-carré ?

    Bonjour Montd’est et tout le groupe

    Citation Envoyé par Montd'est Voir le message
    ... on reproduisait du MLi sinus grâce à la comparaison d'un signal ... avec une porteuse triangulaire, je me suis demandé pourquoi on ne faisait pas la comparaison avec une porteuse carrée "plus simple" à première vue à reproduire ...
    Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris la véritable question.

    Pour avoir de la MLI, il faut bien disposer de rampes qui vont occasionner des fronts à des moments différents, donc des largeurs variables.

    Si l’on choisit des carrés, les largeurs seront forcément fixes.

    Si ce n’était pas le fond de ta véritable question, peux-tu la préciser?

  3. #3
    Antoane

    Re : Pourquoi la MLI sinus-triangle et non pas sinus-carré ?

    Bonjour,

    Un avantage du triangle est de fournir une relation linéaire entre tension de commande (la tension instantanée comparé à la porteuse) et tension moyenne en sortie de la cellule de commutation.

    Il faudrait que tu précises ce que tu proposes comme modulante...
    J'imagine (c'est le seul qui me parait non trivialement inintéressant, même si je peux rater qqch. ) qu'il s'agit de qqch comme schématisé en PJ (au moins sur 0-\pi) :
    - en haut : porteuse en rouge, signal modulant (le sinus) en bleu ;
    - en bas : sortie du comparateur - et donc de la cellule de commutation.
    fs203.png

    Avec un carré comme porteuse, cette relation est perdu. Le rapport cyclique s'exprime :
    - 1/2 si l'amplitude du sinus est inférieure à la tension crête du carré ;
    - arcsin(Vsq / Vsin) / pi, où Vsq et Vsin sont les amplitudes du carré et du sinus.
    Il n'y a plus de relation entre la tension moyenne (sur quelques cycles de découpage) et la tension de commande.
    De plus, cette méthode est, lorsque Vsq < Vsin, équivalente à une MLI intersective conventionnelle en surmodulation : la sortie de la cellule de commutation reste à état fixe. Ca a des avanatages du point de vue des pertes (pas de commutation lorsque le courant de charge est maximal) mais n'est pas la panacée niveau CEM.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  4. #4
    Montd'est

    Re : Pourquoi la MLI sinus-triangle et non pas sinus-carré ?

    Re, merci le graphique d'Antoane répond à mon interrogation.
    Ya un bon moyen de se tromper de solution: c'est de se tromper de problème.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Limite de racine carré de sinus de x / x
    Par RayTun dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/01/2017, 12h59
  2. Fréquencemètre tension Sinus/Carré/Triangle
    Par gabydu25 dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/10/2012, 08h44
  3. Primitive racine un plus sinus carré
    Par membreComplexe12 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/04/2012, 22h11
  4. Conversion Sinus-Carré
    Par Micromathis dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/03/2012, 10h03
  5. Sinus , cosinus d'un triangle rectangle
    Par marc.suisse dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 26
    Dernier message: 13/08/2008, 16h03