Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Pourquoi faire simple ....




  1. #1
    Larixd

    Talking Pourquoi faire simple ....

    Je ne connaissais pas encore celle-là :
    http://www.econologie.com/jean-luc-p...cles-2564.html

    -----

    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  2. Publicité
  3. #2
    r17777

    Re : Pourquoi faire simple ....

    Le tout effectué avec les moyens du bord, avec passion, dans la seule intention de démontrer que "ça peut marcher".
    vi vi ...tout est dit!

    y'a des gens qui pensent à envoyer des nuage de particule en l'aire ,grace à des gros avions ... histoire d'assombrir l'atmosphère et refroidire la planète ... d'autres qui veullent faire déployer des mirroirs géant dans l'espace au dessus de la terre pour diminuer le rayonnement solaire ....

    des japonais qui veullent installer des capteurs photovoltaïques géant toujours en géostationnaire... et transferer l'énergie à la terre par micro ondes....

    et effectivement ça peut marcher ... mais à quel prix ?



    PS: toutes ces anneries étaient présenté en grande pompe à des dizaines de milliers de badaux au "spectacle" Climax de la citée des sciences il y'a deux ans!!

  4. #3
    Alex66

    Re : Pourquoi faire simple ....

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    Je ne connaissais pas encore celle-là :
    http://www.econologie.com/jean-luc-p...cles-2564.html
    Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant la dedans.
    Que je sache, la production d'hydrogène par voie solaire est quand même étudiée dans les labos de recherche non (en France comme à l'étranger d'ailleurs)?
    Donc c'est que ça doit pas être totalement irréalisable. Peut être pas pour demain, on est d'accord, mais ça mérite quand même qu'on s'y intéresse un peu non?


  5. #4
    r17777

    Re : Pourquoi faire simple ....

    Citation Envoyé par Alex66 Voir le message
    mais ça mérite quand même qu'on s'y intéresse un peu non?
    oui m'enfin bon ... passer par un incalculable nombre de transformation pour en arriver à un truc qui pour l'instant demande surtout des effort de recherche dans le stockage ... moi, perso, j'trouve ça assez décalé ...

  6. #5
    Burt67

    Re : Pourquoi faire simple ....

    Personnellement je ne crois de toute façon pas que l'hydrogène soit l'énergie du futur...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Larixd

    Re : Pourquoi faire simple ....

    Citation Envoyé par Alex66 Voir le message
    Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant la dedans.
    Ce qu'il y a de choquant, c'est la cascade de déperditions énergétiques :
    1 on transforme l'énergie solaire en chaleur
    2 on se sert de cette chaleur pour porter de l'eau à ébullition
    3 on fait tourner une turbine avec la vapeur
    4 la turbine entraîne un générateur électrique
    5 l'électricité sert à électrolyser de l'eau
    6 on comprime cet hydrogène pour le stocker (ce n'est pas dit dans l'article)
    7 on utilise l'hydrogène pour obtenir de l'énergie avec un vieux moteur thermique
    Au final quel est le rendement ????

    Bien sûr que la production d'hydrogène avec l'énergie solaire est possible, ne serait-ce que par l'électrolyse à l'aide de panneaux solaires photovoltaïques.
    Mais il y a d'autres voies de recherche comme la photolyse. Je me souviens avoir lu récemment un article parlant de la production d'hydrogène à l'aide d'une mousse (à base d'hydrogène sulfureux, je crois) qui se décompose sous l'effet de la lumière, mais je ne retrouve plus la source.
    Et puis, dans le style du système de JL Perrier, il y a, en bien plus efficace, le projet du CNRS : PROMES

    http://www.promes.cnrs.fr/PROJETS/Systemes/stirling.htm
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  9. #7
    r17777

    Re : Pourquoi faire simple ....

    très bon lien à coller sur le fil des étudians qui cherches à faire un petit stirling solaire .... ("fabriquer un concentrateur solaire ") je crois ...

  10. Publicité
  11. #8
    r17777

    Re : Pourquoi faire simple ....

    punaise !!! je croyais que le moteur de simca c'était lui qui recevait la vapeur pour faire tourner le générateur d'élec ...

    là on fait dans le grand art du coup!!
    c'est quel style ? quel courant ?

  12. #9
    Alex66

    Re : Pourquoi faire simple ....

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    Ce qu'il y a de choquant, c'est la cascade de déperditions énergétiques :
    1 on transforme l'énergie solaire en chaleur
    2 on se sert de cette chaleur pour porter de l'eau à ébullition
    3 on fait tourner une turbine avec la vapeur
    4 la turbine entraîne un générateur électrique
    5 l'électricité sert à électrolyser de l'eau
    6 on comprime cet hydrogène pour le stocker (ce n'est pas dit dans l'article)
    7 on utilise l'hydrogène pour obtenir de l'énergie avec un vieux moteur thermique
    Au final quel est le rendement ????

    Bien sûr que la production d'hydrogène avec l'énergie solaire est possible, ne serait-ce que par l'électrolyse à l'aide de panneaux solaires photovoltaïques.
    Mais il y a d'autres voies de recherche comme la photolyse. Je me souviens avoir lu récemment un article parlant de la production d'hydrogène à l'aide d'une mousse (à base d'hydrogène sulfureux, je crois) qui se décompose sous l'effet de la lumière, mais je ne retrouve plus la source.
    Et puis, dans le style du système de JL Perrier, il y a, en bien plus efficace, le projet du CNRS : PROMES

    http://www.promes.cnrs.fr/PROJETS/Systemes/stirling.htm
    PROMES je connais un peu: j'y travaille.
    Et ça me parait évident que son système n'est surement pas optimisé (je ne pense pas que ce soit le but de sa démarche d'ailleurs).
    Mais est ce pour autant qu'il faut balayer d'un revers de main la filière hydrogène solaire?
    Personnellement je pense pas. Pour info, les rendements obtenus ici (par voie thermochimique) sont compris entre 10 et 15%. C'est pas énorme, je vous l'accorde, mais c'est pas pire que le rendement d'un module photovoltaique classique.
    Le prix? c'est peut être cher (je sais pas, c'est pas ce sur quoi je bosse), mais il me semble que c'est pas non plus un argument valable pour enterrer définitivement la filière (sauf bien sûr si ça coute 100 fois plus cher que n'importe quelle autre filière et que c'est 100 fois moins efficace ).

  13. #10
    r17777

    Re : Pourquoi faire simple ....

    pour ma part je ne suis absolument pas opposé à cette probable futur fillière ... mais seulement si on se palce dans une démarche décroissante avant tout ... et non du "produire autrement" pour le "produire plus" très à la mode !

    ensuite sur le montage bidouille cité ici, ce que je déplore c'est la complication qui ne me paraît pas obligatoire et fortement contre-référencielle ...

    parmis mes citations préférées :
    Less is more. ( Mies Von Der Rohe)

    la simplicité est la sofistication suprème. ( L De Vinci)

    la terre a de quoi nourir toute l'humanité , pas toute sa cupidité. ( Gandhi)
    Dernière modification par r17777 ; 30/11/2006 à 11h07.

  14. #11
    r17777

    Re : Pourquoi faire simple ....

    j'ai oublié ...

    je ne crois pas que nous ayons parler d'écarter cette fillière .... même Burt 67 doit sûrement vouloir dire que le rève de certains politicard ( notamment américain) de quasiment tout passer sur de l'hydrogène n'est pas l'alternative la plus probalbe ...

    il y'aura bien des cas ou cette fillière solaire hydrogène sera intéréssante ...

    comme l'éolien ou le photovoltaïque , le solaire passif , le transport en commun, les agro carburant ...Etc...

    aucune n'est la solution unique ... tel n'est pas ton discourt, certe , mais celà ne nous empèche pas de vouloir recadre encore les choses (pour nos lecteurs)... car celà semble encore nécéssaire de nos jours ...

    le mythe de la croissance a encore quelques belles années devant lui !

  15. #12
    Alex66

    Re : Pourquoi faire simple ....

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    pour ma part je ne suis absolument pas opposé à cette probable futur fillière ... mais seulement si on se palce dans une démarche décroissante avant tout ... et non du "produire autrement" pour le "produire plus" très à la mode !

    ensuite sur le montage bidouille cité ici, ce que je déplore c'est la complication qui ne me paraît pas obligatoire et fortement contre-référencielle ...
    On est d'accord. Mais encore une fois, je pense pas que le bonhomme qui se monte un engin pareil avec trois bouts de ficelles se pose ce genre de question. Peu importe que ça soit une usine a gaz et que le rendement soit pas terrible. Je pense pas que le but de la démarche était de prouver que son montage allait changer le monde...
    Deuxio, je pense qu'il est très difficile (et encore, je suis optimiste) de dire si telle ou telle technologie sera viable demain. Parlez a des gens qui font de l'hydrogène, ils vous convaincront que c'est LA filière du futur. Parlez de l'hydrogène à des gens qui font du photovoltaique concentré, ils rigoleront (sauf moi, mais c'est parceque je suis bien éduqué ). Parlez du photovoltaique concentré a des gens qui font du photovoltaique classique, ils vous regarderont de travers. Tout le monde a de bonne raison de penser que telle ou telle filière sera la meilleure, mais au final, personne ne peut affirmer ce qu'il en sera réellement (regardez le silicium, qui aurait pu imaginer qu'un matériau aussi pourri s'impose à ce point dans le domaine du PV ).

    Sinon, entièrement d'accord avec ton propos sur la "démarche décroissante"

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Le baguage des oiseaux, pourquoi faire ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 10
    Dernier message: 01/12/2008, 11h37
  2. Faire une simple alarme ou sonette
    Par Iceman3069 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/12/2007, 17h06
  3. pourquoi faire une prépa ???
    Par ptit_tagada dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/06/2007, 15h02
  4. Pourquoi faire des enfants ?
    Par aygline dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 49
    Dernier message: 20/04/2005, 16h09