Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 58 sur 58

La nourriture du futur ?



  1. #31
    r17777

    Re : La nourriture du futur ?

    pour en revenir à la bouffe et à son équivalent énergétique
    "de la fourche à la fouchette" ...

    Regardez donc un peu le tableau et les quelques précisions en dessous, à "Impact sur l'alimentation (Nous mangeons du pétrole)" sur cette page au sujet de la crise énergétique

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    moijdikssékool

    Re : La nourriture du futur ?

    pour en revenir à la bouffe et à son équivalent énergétique
    ce genre de chiffrage a de quoi faire peur, on en arriverait à acheter des cachets de vitamines plutôt que des tomates d'Espagne (et encore je ne sais si les vitamines artificielles coutent moins cher; le tableau aurait pu tenir compte des vitamines, plutôt que des protéines que l'on trouve dans les oranges...). Une nourriture équilibrée est essentielle et faire venir de l'alimentation relève plus de la nécessité qu'autre chose et elle n'a pas besoin d'être transportée dans le coffre d'un v6 turbo machin
    Ensuite, acheter tel ou tel aliment peut relever de la conviction, comme encourager le commerce local ou internationnal: une mangue et son bateau/avion peut avoir parcouru moins de kilomètres que la courgette du coin avec les infrastrucutres qu'elle nécessite (notamment la baraque, la caisse, bref le train de vie du cultivateur local). Pour cela, il suffit de comparer les prix au kg!
    Si un kilogramme de produit alimentaire a effectué un trajet plus long, il faut ajouter environ 0,1 litre de pétrole par millier de km supplémentaire
    c'est faux. Un 40t, 35l/100km, transportant 20t de marchandises, ca fait un surcout de 0.02litres de pétrole/1000km/kg. Les chiffres du tableau disent ne tenir compte que de l'énergie consommée par les machines, alors que bien sûr il faut tenir compte de l'énergie consommée pour la fabrication des machines (un camion frigorifique coute plus cher qu'un simple camion), ainsi que de l'énergie due au train de vie des intervenants qui participent à l'acheminement des aliments. Les chiffres sont peut-être erronés mais ils permettent de les comparer entre eux (il suffit de toute façon de comparer les prix au kg)

  4. #33
    r17777

    Re : La nourriture du futur ?

    cette pages peut être améliorée, là je suis tout à fait d'accord avec toi Moijdikssékool ....

    Maintenant sont but n'est pas à mon avis d'aller dans le détails, mais plutôt de donner des ordres de grandeurs à nos concitoyens et concitoyennes ....qui eux n'ont aucune idée des énergies grises de leur alimentation ou/et de quoi que ce soit d'autre de leurs quotidiens....

    j'irais même jusqu'à dire que cette page devrait en avoir une version encore plus simplifiée , car nos "semblables" sont loin d'avoir la patience ( ou loin de vouloir s'en donner les moyens ) de lire de telles pages ....

    et c'est qu'après avoir réussi à lire (ou encore s'en être réellement donné les moyens !) une page simplifiée dans son ensemble qu'on peut faire germer une prise de conscience .... ou une conscience tout cours ... et là , faire pousser la curiosité pour aller plus loin ....

    donc pour moi les wikis, même s'ils pouvaient et devraient être plus précis , doivent avant tout rester abordables ...et désolé de le dire ... vulgarisés....

    c'est je crois, ce qui fait leur force actuellement.

  5. #34
    Skoll

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    mmpf, la question ne se pose même pas, l'avenir sera sans viande, il faudra bien qu'on sorte un jour de la préhistoire!
    Si je m'abuse:
    • Les humains sont omnivores à la base.
    • Je ne vois pas le rapport avec la préhistoire.
    • Veux-tu dire que ceux qui consomment de la viande (poissons inclus ?) sont inférieurs aux végétariens/liens ? De quel droit une plante ne pourrait-elle pas refuser d'être dévorée sauvagement par une espèce à peine sortie du cocon de l'évolution ? Crois-tu vraiment que le chat qui joue avec une souris fasse du sentiment ? Idem pour les orques avec les manchots et les phoques ? D'autant plus que les cétacés (les odontocètes, en tout cas) ont une conscience de soi ! Faudrait-il alors que les humains soient des anges et refusent de manger ce qui pourrait l'être (attention, je parle de gens raisonnables, pas - pour prendre un exemple - de Japonais peu scrupuleux qui pêchent de la baleine dans le but de servir la Science et les cantines scolaires) ?

  6. #35
    MadMatt

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    Regardez donc un peu le tableau et les quelques précisions en dessous, à "Impact sur l'alimentation (Nous mangeons du pétrole)" sur cette page au sujet de la crise énergétique
    J'ai commencé à lire cette page c'est génial toutes les infos qui y sont réunies. Merci beaucoup j'ai de la lecture

  7. #36
    moijdikssékool

    Re : La nourriture du futur ?

    * Les humains sont omnivores à la base.
    * Je ne vois pas le rapport avec la préhistoire.
    * Veux-tu dire que ceux qui consomment de la viande (poissons inclus ?) sont inférieurs aux végétariens/liens ? De quel droit une plante ne pourrait-elle pas refuser d'être dévorée sauvagement par une espèce à peine sortie du cocon de l'évolution ? Crois-tu vraiment que le chat qui joue avec une souris fasse du sentiment ? Idem pour les orques avec les manchots et les phoques ? D'autant plus que les cétacés (les odontocètes, en tout cas) ont une conscience de soi ! Faudrait-il alors que les humains soient des anges et refusent de manger ce qui pourrait l'être (attention, je parle de gens raisonnables, pas - pour prendre un exemple - de Japonais peu scrupuleux qui pêchent de la baleine dans le but de servir la Science et les cantines scolaires) ?
    *ah d'accord, le singe a cessé d'être un singe quand il s'est mis à chasser? tu vas te mettre à dos pas mal de biologistes. La vache aussi est omnivore
    *la fin de la préhistoire commence avec la civilisation (l'écriture, la sédentarisation...). Ce n'est pas une date précise, mais une transition qu s'étale sur une période qui n'est, à mon sens, pas terminée
    *ceux qui mangent de la viande ont des jugements à l'emporte pièce car une alimentation sans viande est nettement meilleure. Ils n'ont pas la curiosité d'essayer, c'est tout, ce n'est pas non plus une raison pour les juger sévèrement (j'ai été dans ce cas). Quant aux plantes, c'est comme une sorte de deal: si nous ne les mangeons pas, s'il n'y a pas d'êtres capables de les assimiler et de rejeter du CO2, le cycle de la vie n'est plus possible. Alors plutôt que de disparaître définitivement, elles acceptent d'être mangées de temps en temps. La preuve: certaines ont des mécanismes de défense lorsqu'elles se font rares
    J'ai commencé à lire cette page c'est génial toutes les infos qui y sont réunies
    il y a un tableau qui mélange prix et coût du pétrole. Son coût technique d'extraction varie de 0.3euros à 25. En moyenne 5euros, voire plutôt 3$

  8. Publicité
  9. #37
    r17777

    Re : La nourriture du futur ?

    @ skoll : connaissant un peu Moijdikssékool, je ne pense pas qu'il parle de supériorité ou d'infériorité mais qu'il soulève bien la question de l'évolution dont tu parles ....

    à savoir que l'évolution s'est faite , si je ne m'abuse ou ne me plante , sous le poids des contraintes environnementales ... autrement dit , l'homme aujourd'hui se croit injustement suffisamment évolué pour ne plus avoir à évoluer ... c'est tout de même un comble non? et bien dommage pour lui ....

    par ailleurs je pense que la nature et l'environnement, contrairement à certains d'entre nous, se fichent pas mal des sentiments inter et extra-spécifiques ... ce qui leur importe , c'est que leur équilibre soit maintenu.... et cela ne sous entend absolument pas que chaque espèce doit être maintenu dans son équilibre ou maintenu tout court ....là dessus , je pense que tu es d'accord.


    comme le dit l'un d'entre nous dans sa signature "l'homo automobilis est un dinosaure comme les autres , tôt ou tard il disparaîtra"

    d'un point de vue humain (sous entendu avec toute ses faiblesses) , je trouve regretable de voir cette disparition précipité d'espèces . d'un point de vue scientifique et citoyen je trouve plus qu'inquiétant de voir nos possibilité de solution se réduire comme une peau de chagrin!

    je ne suis donc pas persuadé qu'on puisse encore à l'heure actuelle se payer le luxe de faire prévaloir nos sentiments sur les choix de logique scientifique ... et de besoins imminents et à venir en matière de survie de notre espèce.
    il faut donc avant tout s'en tenir aux limites techniques de notre environnement, tout en essayant bien entendu, de respecter au maximum nos colocataires terrestres.


    attention donc à ne pas inverser ces priorités , ou du moins à ne pas diriger nos semblables dans ce sens par le biais de nos intellections. (je ne pense pas que c'était le but de ton intervention ,mais je préfère le rapeler , au cas ou certains de nos lecteurs l'auraient oublié)

    finalement est ce que je mets la nature au dessus de tout ?

    Pas vraiment! et pour preuve, je suis le premier à clamer haut et fort que la nature n'est pas une chose à déifier mais plutôt un outils formidable et accessoirement le seul que l'on ai à notre disposition, et qu'il faut absolument s'ingénier à le maintenir en état de fonctionnement .... ce qui nous offre donc bien là une belle occasion d'évolution ...


    Sauf que contrairement à ce qui est le moteur de base de la plupart de notre entourage humain , il ne s'agit pas ou très peu d'évolution en terme de ce que l'on nome par abus de langage le confort matériel (puisque 'en fait il est la plus souvent, plus du superflu matériel qu'autre chose ! et du gaspillage de vie pour l'acquérir ), mais plus d'évolution au niveau intellectuel....

    Et qui dit évolution intellectuelle de tous, dit augmentation de la capacité à comprendre, savoir , et critiquer, reprendre son pouvoir ........ ce qui logiquement engendre une perte de pouvoir sur les populations des lobbies liés à ce mythe de la croissance matérielle.

    "savoir c'est vivre, maintenir dans l'ignorance c'est presque un génocide" (disait je ne sais plus qui , dans l'excellent album " L'Homicide volontaire" du groupe "assassin")


    Comme quoi, au final je fais mes choix assez froidement et logiquement en fonction des réalités scientifiques, mais je le fais assez illogiquement pour l'animale le plus inadapté à son environnement ,à savoir l'humain ...

    Alors il y'a bien une histoire de sentiment dans tout ça , non?...

    ZUT!!!! !j'ch'uis vraiment humain alors ??! .....ha moiiiiii !!!!! aaaaaaaaaarrgghhhhh !!!


    PS: Qui sait ? p'têt que vous tous aussi vous êtes des humains ??!! Ouïeeee Ouïeeee Ouuuuïïïïïeeee !!!

  10. #38
    r17777

    Re : La nourriture du futur ?

    PSbis: j'me suis fait grillé par moijdik! il dégaine trop vite celui là encore !

  11. #39
    r17777

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    *la fin de la préhistoire commence avec la civilisation (l'écriture, la sédentarisation...). Ce n'est pas une date précise, mais une transition qu s'étale sur une période qui n'est, à mon sens, pas terminée
    +1 !!!
    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    il y a un tableau qui mélange prix et coût du pétrole. Son coût technique d'extraction varie de 0.3euros à 25. En moyenne 5euros, voire plutôt 3$
    rajoutes-y les compléments , ou fais-y les modifs nécéssaires....
    Tant que tout ça reste clair et vulgarisé ... moi j'dis qu'c'est cool !

  12. #40
    noah32

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par MadMatt Voir le message
    J'ai commencé à lire cette page c'est génial toutes les infos qui y sont réunies. Merci beaucoup j'ai de la lecture
    Effectivement, ça fait froid au dos même si on prend que la moitié pour du vrai. Il ne faut pas non plus croire que nous les Europééns font beaucoup mieux.

  13. #41
    Skoll

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    *ah d'accord, le singe a cessé d'être un singe quand il s'est mis à chasser? tu vas te mettre à dos pas mal de biologistes. La vache aussi est omnivore
    *la fin de la préhistoire commence avec la civilisation (l'écriture, la sédentarisation...). Ce n'est pas une date précise, mais une transition qu s'étale sur une période qui n'est, à mon sens, pas terminée
    Je ne voulais en aucun cas polémiquer mais rappeler certains faits: l'homme est omnivore, les chimpanzés aussi et cela n'a rien à voir avec la chasse (par contre, je n'ai pas souvenir que les vaches fussent omnivores... à moins que tu ne parles de farines animales, qui leur ont été données par l'homme). Fait attention à ce que tu dis, car c'est toi qui pourrait être mis en défaut par des biologistes. De plus je ne vois toujours pas le rapport entre la préhistoire et la fait de ne pas manger de viande. J'avais l'impression (erronnée ?)que tu donnais à ce terme connotation péjorative, liée - on ne sait comment - à la consommation de viande.

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    *ceux qui mangent de la viande ont des jugements à l'emporte pièce car une alimentation sans viande est nettement meilleure. Ils n'ont pas la curiosité d'essayer, c'est tout, ce n'est pas non plus une raison pour les juger sévèrement (j'ai été dans ce cas). Quant aux plantes, c'est comme une sorte de deal: si nous ne les mangeons pas, s'il n'y a pas d'êtres capables de les assimiler et de rejeter du CO2, le cycle de la vie n'est plus possible. Alors plutôt que de disparaître définitivement, elles acceptent d'être mangées de temps en temps. La preuve: certaines ont des mécanismes de défense lorsqu'elles se font rares
    Dans ce cas, je te pose la question: pourquoi y'a-t-il encore des animaux à l'heure actuelle ? Et en quoi le fait de rejeter du CO2 est-il nécessaire au cycle de la vie ? Il me semble que tu confonds un certain nombre de choses: la Vie n'est pas animée de bons sentiments, ni par une froide logique. Les animaux et les plantes existent, certains survivent, d'autres non. Point barre. Lorsque les cyanobactéries ont commencé à produire de l'O2, elles ont entraîné la disparition des très nombreux organismes pour qui l'O2 était du poison. Qu'y a-t-il d'altruiste dans cette histoire ? Je ne dis pas qu'il est impossible de ne pas manger de viande ni qu'il faille absolument en manger, mais pourquoi chercher des arguments biaisés quant il est possible d'argumenter simplement en disant que si la consommation de viande/poisson doit perdurer, elle doit être restreinte autant que possible ou être raisonnable (dans le sens premier du terme). Ne pas manger de viande n'est pas destiné à éviter de tuer de pauvres petits agneaux sans défense mais à protéger l'ensemble du vivant (qui se fiche complètement des agneaux, qui ne risquent pas de disparaître pour le moment).

    Voila, je souhaitais juste faire la part des choses, entre les besoins humains et la nécessité (pour nous et pour l'avenir de notre planète) de ne pas saccager la biodiversité, déjà bien malmenée. Sur ce point, je pense que r17777 et moi sommes sur la même longueur d'onde.

  14. #42
    moijdikssékool

    Re : La nourriture du futur ?

    comme le dit l'un d'entre nous dans sa signature l'homo automobilis est un dinosaure comme les autres , tôt ou tard il disparaîtra
    c'étai mon ancienne signature... apparemment, j'ai un fan
    par contre, je n'ai pas souvenir que les vaches fussent omnivores...
    comme l'homme, on peut lui donner n'importe quoi à manger (avec 4 estomacs, elle peut même manger de l'herbe)
    J'avais l'impression (erronnée ?)que tu donnais à ce terme connotation péjorative, liée - on ne sait comment - à la consommation de viande
    disons que j'ai un image un peu préconcue de l'homme des cavernes qui mange de la viande parcequ'il est un peu trop QQ pour s'ingénier à cultiver
    Et en quoi le fait de rejeter du CO2 est-il nécessaire au cycle de la vie ?
    il est nécessaire à la photosynthèse
    Les animaux et les plantes existent, certains survivent, d'autres non
    Le hasard qu'il y ait des êtres qui rejettent de l'O2 et que d'autres en émettent sans qu'ils se soient 'mis d'accord' me semble trop grand
    Ne pas manger de viande n'est pas destiné à éviter de tuer de pauvres petits agneaux sans défense mais à protéger l'ensemble du vivant (qui se fiche complètement des agneaux, qui ne risquent pas de disparaître pour le moment)
    j'essaye de donner un sens à la vie, et tuer pour manger de la viande me paraît plutôt être une dégénérescence

  15. Publicité
  16. #43
    Simplemind

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Dindonneau
    interdire un certain nombre de zones maritimes à la pêche qui serront propice à la reproduction.

    Plutôt que de miser sur l'aquaculture, il suffit de se donner les moyens de gérer ce vaste écosystème qu'est la mer
    C'est certain mais aujourd'hui il ya une forme d'aquaculture non polluante et qui fonctionne un peu toute seule.

    J'ai vu ça au japon, ils ont créé un certain nombre de récifs artificiels de formes variées et au bout d'un moment toute la population de différente sorte de poisson se reconstitue. Et ce pour le plus grand profit des pécheurs professionnels.

    Evidemment cela nécessite comme tu le fait remarqué de respecter un certains nombre de règles : c'est-à-dire d'être raisonnable dans cette gestion.

    Quant à la pisciculture en gage c'est très poluant, d'autant qu'il faut nourrir avec des espèces non commercialisables péché en masse ailleurs.

    Bon je te laisse je vais aller manger mon soleil vert.

    _____________________________
    « Le maquereau est le mâle de la morue. » André MYCHO

  17. #44
    r17777

    Re : La nourriture du futur ?

    @ Skoll:
    pour les vaches , j'en vois pas bcp en liberté alors je peux pas te dire quelle serait leur préférance devant un banquet ...
    par contre je crois qu'elle mange leur placenta non ? donc y'a fort à parier qu'elles soient capables dêtre omnivore ....

    pour le reste on est daccord ... même tous d'accord sur le fond apparement .. sauf sur certains point de détails ...

  18. #45
    r17777

    Re : La nourriture du futur ?

    @ moijdik:
    effectivement je suis fan ! au moins de la signature ... la nouvelle est bien aussi ... moins QQ que la mienne

    pour moi l'homme d'aujoud'hui est trjs un homme des cavernes ... pour preuve j'ai même eu un article de presse sur moi avec en titre " NOM PRENOM : On chauffe des cavernes!!!" !
    ben c'est vrai non ? à 400KwH(primaire)/m2/an on à pas bcp évoluer !

    @ simplemind:
    depuis que Michael Moor nous a montré pour qui tournaient réellement charlton heston (j'ai pas mis de majuscules, car elles sont plus méritées!), le soleil vert à comme un arrière gout en bouche
    Et la VHS est partie à l'incinérateur ....pour une fois que ça sert vraiment à quelque chose d'utile ces truc là ! ( )

  19. #46
    Skoll

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    @ Skoll:
    pour les vaches , j'en vois pas bcp en liberté alors je peux pas te dire quelle serait leur préférance devant un banquet ...
    par contre je crois qu'elle mange leur placenta non ? donc y'a fort à parier qu'elles soient capables dêtre omnivore ....
    C'est vrai, mais alors tous les mammifères herbivores sont en réalité omnivores... je ne sais pas si la consommation de sang (puisque le placenta en est riche, les animaux peuvent en retirer de l'énergie) peut être considérée comme de la carnivorie. Les composants du sang devraient être rapidement assimilés par le corps (ouh, je m'avance...), peu importe si l'animal est herbivore, folivore ou carnivore. Enfin, de là à ce que j'arrête de faire des gratouilles sur le dos des vaches...

  20. #47
    moijdikssékool

    Re : La nourriture du futur ?

    les animaux peuvent en retirer de l'énergie
    oui mais combien de MWh pour un Mewh?

  21. #48
    paca2000

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Skoll Voir le message
    Si je m'abuse:
    • Les humains sont omnivores à la base.
    • Je ne vois pas le rapport avec la préhistoire.
    • Veux-tu dire que ceux qui consomment de la viande (poissons inclus ?) sont inférieurs aux végétariens/liens ? De quel droit une plante ne pourrait-elle pas refuser d'être dévorée sauvagement par une espèce à peine sortie du cocon de l'évolution ? Crois-tu vraiment que le chat qui joue avec une souris fasse du sentiment ? Idem pour les orques avec les manchots et les phoques ? D'autant plus que les cétacés (les odontocètes, en tout cas) ont une conscience de soi ! Faudrait-il alors que les humains soient des anges et refusent de manger ce qui pourrait l'être (attention, je parle de gens raisonnables, pas - pour prendre un exemple - de Japonais peu scrupuleux qui pêchent de la baleine dans le but de servir la Science et les cantines scolaires) ?
    L'homme sort peu à peu de l'animalité.
    La maîtrise du feu et des outils, puis l'écriture, puis Internet.

    Je vois également l'avenir de l'homme sans viande, car notre conscience progresse, et nous savons désormais que les animaux, qui ont un système nerveux, souffrent.
    Si nous ne disparaissons pas, je pense que l'homme évoluera vers un régime végétarien, et ce sera à nouveau une grande transition pour notre espèce.

  22. Publicité
  23. #49
    Skoll

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par paca2000 Voir le message
    Je vois également l'avenir de l'homme sans viande, car notre conscience progresse, et nous savons désormais que les animaux, qui ont un système nerveux, souffrent.
    Veux-tu dire: "les animaux - qui possèdent un système nerveux -" ou bien "les animaux qui possèdent un système nerveux" ? La ponctuation rend cette phrase ambigüe.

    Cependant, posséder un système nerveux ne suffit pas pour conférer la capacité de souffrir à un animal. Il doit posséder un système supplémentaire. Je crois bien avoir vu dans un post du forum de biologie (à propos de la manière de tuer les homards, si je me souviens bien) qu'il faut également faire la différence entre nociception et douleur.

    En fait, le véritable problème est celui-ci:l
    1. es humains mangent de la viande et/ou du poisson
    2. les humains sont nombreux

    Conséquence: les humains ne peuvent se sustenter à partir des ressources naturelles animales sans leur nuire irrémédiablement (ex: stocks de poissons atlantiques, thons rouges méditerranéens,...etc).

    Corolaire: élever des animaux en masse pose de graves problèmes éthiques (ex: élevage intensif, empiètement sur l'espace naturel,...etc).

    Au fait, parle-t-on de régime futur végétarien ou végétalien ? (ce qui aurait des implications différentes !)

    PS: voici le post en question, que je viens de retrouver: homards.

  24. #50
    Démostène

    Re : La nourriture du futur ?

    Salut,
    Ce qu'on oublie aussi, ce sont les quantités astronomiques de nourriture qui sont purement et simplement gaspillées et qui pouraient nourrir le reste de la population mondiale sans augmenter la production.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  25. #51
    paca2000

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Skoll Voir le message
    Veux-tu dire: "les animaux - qui possèdent un système nerveux -" ou bien "les animaux qui possèdent un système nerveux" ? La ponctuation rend cette phrase ambigüe.

    Cependant, posséder un système nerveux ne suffit pas pour conférer la capacité de souffrir à un animal. Il doit posséder un système supplémentaire. Je crois bien avoir vu dans un post du forum de biologie (à propos de la manière de tuer les homards, si je me souviens bien) qu'il faut également faire la différence entre nociception et douleur.

    En fait, le véritable problème est celui-ci:l
    1. es humains mangent de la viande et/ou du poisson
    2. les humains sont nombreux

    Conséquence: les humains ne peuvent se sustenter à partir des ressources naturelles animales sans leur nuire irrémédiablement (ex: stocks de poissons atlantiques, thons rouges méditerranéens,...etc).

    Corolaire: élever des animaux en masse pose de graves problèmes éthiques (ex: élevage intensif, empiètement sur l'espace naturel,...etc).

    Au fait, parle-t-on de régime futur végétarien ou végétalien ? (ce qui aurait des implications différentes !)

    PS: voici le post en question, que je viens de retrouver: homards.
    La première proposition est la bonne, je parlais de tous les animaux, du bulot à la poule, en passant par le castor (ça se mange, le castor ? ).
    Merci pour le lien.

    Je trouve le régime végétalien (sans oeufs, ni lait, ni miel, etc...) excessif, mais c'est tout à fait personnel.

  26. #52
    Skoll

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par paca2000 Voir le message
    en passant par le castor (ça se mange, le castor ? ).
    Il n'y a pas de quoi rire (surtout pour les castors !): au Moyen-Âge, les petits malins pouvaient manger de la queue de castor pendant le Carème car elle est recouverte d'écailles et était censée permettre à l'animal de respirer sous l'eau... ce qui l'assimilait à du poisson ! Les pauvres castors avaient du souci à se faire...

  27. #53
    ntoo

    Re : La nourriture du futur ?

    Bonjour, les chinois n'ont pas tellement tort, le riz se produit en quantitées énormes et est très nourrissant.
    le point négatif est qu'il faut de la place et de l'eau en grande quantitée pour le cultiver sachant que la population ne cesse d'augmenter ...

  28. #54
    richard 31

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par ntoo Voir le message
    Bonjour, les chinois n'ont pas tellement tort, le riz se produit en quantitées énormes et est très nourrissant.
    le point négatif est qu'il faut de la place et de l'eau en grande quantitée pour le cultiver sachant que la population ne cesse d'augmenter ...
    Bonjour,
    vous déterrez un sujet qui date de 12 ans en arrière !!!!!!!!!!!
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  29. Publicité
  30. #55
    ntoo

    Re : La nourriture du futur ?

    Et alors c'est une solution comme une autre !!

  31. #56
    f6bes

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par ntoo Voir le message
    Et alors c'est une solution comme une autre !!
    Bsr à toi,
    Et tu penses que les "initiateur" à cette discussion sont ENCORE là
    pour lire ta réponse !
    Bonne soirée

  32. #57
    da23real

    Re : La nourriture du futur ?

    Je suis tombé par hasard sur un livre sur les insectes comestibles ils ont des arguments très convaincants. A croire qu'on ferait mieux de manger ces petites bestioles plutôt que de les exterminer avec les produits phytosanitaires...
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  33. #58
    f6bes

    Re : La nourriture du futur ?

    Bjr à toi,Sais tu quelles "petites bestioles" on extermine avcec les produits phytosanitaires !!
    Bonne récolte de pucerons.
    Bonne journée

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. La Nourriture Artificielle.
    Par Lord Predator dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 91
    Dernier message: 08/11/2007, 20h26
  2. Nourriture décongelée
    Par Koranten dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/08/2007, 09h29
  3. Nourriture et humeurs
    Par Yliane dans le forum Maigrir sans régime, c'est possible
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/11/2006, 20h35
  4. « nourriture nucléaire »
    Par vampyer972 dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/05/2006, 18h18
  5. nourriture=carburant
    Par Zalsar_X dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/03/2006, 17h54