Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 48

La méthanisation



  1. #1
    _Mayou_

    Lightbulb La méthanisation

    Bonjour à tous,

    Je fais partie du groupe de personnes qui organisent les conférences pour la Semaine de l'Environnement à Montpellier.

    Une usine de méthanisation est en construction ici, et il semblerait que ce soit une bonne chose ! Du moins d'après ce que j'en ai lu.
    Le problème est que certaines personnes sont contre : il serait apparament dangereux pour la santé d'implanter cette usine en ville. Mais aucune preuve avancée !

    Sachant que tout ce que j'ai trouvé contre cette usine de méthanisation venait d'un parti politique opposé à celui de la ville (.....) je voulais savoir si quelqu'un connaissait de réelles raisons contre la méthanisation en ville.


    Merci à tous ceux qui auront quelques infos à me donner !
    Marion.

    -----

    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : La méthanisation

    Bonjour

    C'est éternellement le problème du NIMBY

    Demain, tu y installeras des éoliennes en ville ou à proximité. Il y aura une forte opposition

    Puis tu installeras des gros panneaux photovoltaiques, il y aura encore des oppositions

    Tu construiras des trams. Et il y aura des oppositions.

    Etc...

  4. #3
    _Mayou_

    Re : La méthanisation

    Lol j'ai du aller voir sur internet ce qui signifiait NIMBY !! Not In My Back Yard pour ceux qui seraient aussi ignorants que moi sur le sujet ^^

    Donc d'après toi aucune raison valable en ce qui concerne la santé ?
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  5. #4
    wizz

    Re : La méthanisation

    Une usine de méthanisation, c'est...une centrale de traitement d'ordure.
    Donc des mouvements sans cesse de camion benne ordure.
    Nos enfants risquent de se faire écraser.
    Ça pue l'ordure.
    Ça pue la fumée de ces moteurs diesel.
    C'est bruyant ces camions et l'usine.
    Le méthane c'est explosif.
    Ça gache le paysage de ma fenêtre.
    Ça abaisse la valeur de ma maison.
    On doit vivre confiné dans son logement.
    Etc....
    Voici une petite liste d'arguments que tu risques d'entendre concernant cette unité.

  6. #5
    _Mayou_

    Re : La méthanisation

    Les petits tracas de chacun, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Je veux juste savoir s'il y a réellement des risques pour la santé (comme certains l'insinuent).

    Apparament non... si quelqu'un peut confirmer ou infirmer ?
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    fauquemberg

    Re : La méthanisation

    il semble qu'il y ai des risques pour ceux qui y travaillent, travailler sur les dechets n'est pas agréable. pour l'extérieur le principe de la méthanisation est la récupération des gaz de fermentations, donc pas d'odeur ou autre vers l'extérieur. la question à ce poser est " est ce la bonne solution " en fonction des dechets à traiter et à trier.

  9. Publicité
  10. #7
    chatelot16

    Re : La méthanisation

    la metanisation a besoin de dechet qui peuvent fermenter , mais aussi de merde au sens propre du terme pour bien nourir les bacterie : c'est ce qui sort de nos WC

    cela produit du methane : qui est difficile a stocker , mais qui est consomé en ville

    donc la ville est productrice de dechet et consomatrice de gaz : pourquoi mettre la methanisation ailleurs : l'ecologie demande de la competance : ceux qui s'opposent a tout sont nuisible a l'ecologie

    c'est quand la methanisation n'est pas faite au bon endroit qu'il faut transporter les dechet ailleur avec des camions

    la methanisation doit se faire avec des appareil etanche : ca ne marche que si ca ne fuie pas : je suis en train de faire des experiences sur le sujet : les bac sont chez moi devant la fenetre de ma chambre ca marche avec mes WC et ca permet d'y faire passer les feuilles mortes l'herbe et toutes sorte de dechet vert qui ne sont pas tres bon a bruler

    si ca marche au niveau individuel ca ne peut marcher que mieux dans une grande usine a gaz mieux geré que mon bricolage

    mais atention la methanisation fait du gaz avec les dechet organique : ca ne vaut rien pour le papier ou le plastique qui encombre nos poubelles

    autre probleme la methanisation c'est bon pour les WC , mais ca cale avec l'eau de lessive ou les exces de medicament et d'antibiotique donc ce n'est pas une solution miracle

    mais ce n'est pas radio actif : ca ne peut pas faire de mal aux voisins de l'usine

    je pense que ca pourait etre complementaire de l'incineration : laisser faire les microbe pour methaniser ce qu'il peuvent et recuperer des dechet debarassé de ce qui pourrit et facile a trier entre ce qui peut etre brulé et ce qui doit etre enterré

  11. #8
    felicha

    Re : La méthanisation

    il faut savoir que les grandes villes traitent déjà les eaux vannes en utilisant systèmatiquement la méthanisation afin, d'une part de réduire la masse des matières a éliminer et d'autre part a produire la chaleur nécessaire au développement des micro-organismes qui font le travail.
    Pour fonctionner correctement les "digesteurs" doivent travailler a des températures comprises entre 30 et 40°C et sous nos climats, cela implique le chauffage des eaux vannes plusieurs mois par an.
    Cela fonctionne par contre correctement toute l'année en pays à climats chauds. Indes, amérique centrale, Afrique....
    Le gaz produit, est un mélange équimolaire de CH4 et de CO2, et en plus pas mal de H2S et de composés sulfurés nauséabonds. Il doit donc être lavé avant d'être distribué.
    A l'heure actuelle l'irrégularité de la production et le coût de ces traitement rendent ce produit peu compétitif et de nombreuses stations de méthanisations urbaines végètent .
    La proximité d'un hopital déversant dans le réseau d'eaux vannes des antibiotiques et autres pesticides à l'usage humain bloquent les digestions.
    Le procédé, n'est en effet pas une découverte récente. J'ai travaillé dans une société qui construisait ce type d'installation dans les années 70. De nombreux équipements utilisant cette technique ont été mis à l'arrêt et il faut que le prix du gaz naturel augmente encore pour qu'ils soient remis en service.

  12. #9
    BioTop

    Re : La méthanisation

    J'ai visité, en Juin dernier au Portugal, (en Montagne), une unité de méthanisation aimentée par du lisier de Porc. Sa fonctionne bien, l'agriculteur chauffe ses nurseries, les bâtiments, produit son électricité et en revend une grande partie...
    Les photos ici

  13. #10
    _Mayou_

    Re : La méthanisation

    Felicha, tu dis qu'il faut chauffer donc que ça va à perte.. mais l'usine n'est elle pas chauffée grâce au gaz qu'elle produit ? A ce moment là il y a un réinvestissement.

    Si ce n'était pas rentable, je suppose que ça ne se ferai pas...?
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  14. #11
    wizz

    Re : La méthanisation

    Pas forcement à perte car de toute façon, il faut éliminer ces déchets ménagers, que ce soit par décharge, par incinération ou par méthanisation. Et ça coute de l'argent par n'importe quelle de ces méthodes, plus ou moins.

    Si tout ou une partie du gaz produit sert à chauffer les déchets, alors la filière ne semble pas dégager de bénéfice. Mais il faudrait comparer aussi au cout correspondant au transport de ces déchets vers un centre d'enfouissage ou d'incinération souvent très loin de la ville. Etc...

    Quant au chauffage de ces déchets, on pourrait imaginer un chauffage solaire sur le toit (l'usine est toute sauf petite), et de garder le gaz pour la propulsion des camions bennes

  15. #12
    felicha

    Re : La méthanisation

    en France, toutes les usines de traitement d'eaux vannes urbaines que j'ai vues n'ont d'excédant de gaz que 4 à 6 mois par an.
    Comme il s'agit de traiter des déchets urbains, la question de rentabilité n'entre pas en question, mais, dans les conditions économiques actuelles il ne faut pas espérer avoir un bénéfice en vendant le gaz.
    Le traitement du gaz produit pour en faire un carburant pour véhicule n'est pas non plus gratuit et c'est une des raisons qui pousse a l'utiliser sans traitement comme simple combustible de chauffage.
    la compression par exemple consomme de l'énergie.
    il ne faut pas perdre de vue que l'eau qui sert a laver le gaz va devoir être elle même dépolluée à son tour des carbonates, des sulfures, sels d'ammonium et autre mercaptans qu'on ne peut laisser dans le gaz pour véhicule à cause de problèmes de corrosion des réservoirs et de rendement des moteurs.
    Et malheureusement plusieurs usines de traitement de lisier d'élevage construites dans les années 70, ont cessé de fonctionner car pour les éleveurs ça revient moins cher de s'en débarasser......
    la meilleure solution serait une collecte des déchets d'élevage par pipe, vers une très grande usine régionale de traitement permettant de produire un gaz de qualité. Cela aurait tendance à se développer aux Pays bas d'après ce que j'ai pu lire.
    Mais en France la dispersion des élevages rend cette solution trop onéreuse si les seuls éleveurs doivent la prendre en charge.
    Je signale qu'il y a une littérature abondante sur ce sujet.

  16. Publicité
  17. #13
    chatelot16

    Re : La méthanisation

    oui le methane produit par methanisation est sale : il est bien compliquer de le purifier suffisament pour pouvoir le comprimer dans des reservoir de vehicule sans risque d'explosion pour cause de corosion

    comme la production n'est pas enorme il vaut mieux le bruler directement dans un groupe electrogene : c'est quand meme mieux que de le perdre : en plus la chaleurs perdue du groupe electrogene peut faire le chauffage des cuves de methanisation

    mais je suis en train de chercher a purifier le biogaz en recuperant efficacement le H2S pour faire du soufre qui me sera utile : il y en a certainement qui savent deja comment faire , ensuite je pourai le comprimer pour en stocker un peu

    le probleme du biogaz est le meme que toutes les energie renouvelable : pour exploiter les energie renouvelables ca demande du travail : le travaile est taxé par les charges sociale et l'energie brute est moins chere : donc en attendant que ca change on gaspille : la responsabilité est dans les mains de ceux qui gouvernent est pas de ceux qui subissent

  18. #14
    BioTop

    Re : La méthanisation

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    en France, toutes les usines de traitement d'eaux vannes urbaines que j'ai vues n'ont d'excédant de gaz que 4 à 6 mois par an.
    Oui, mais certaines produisent toute l'année, des boues sèches dont les agriculteurs ne veulent plus et qu'on dot enfouir ou incinérer , on peut donc produire de l'énergie toute l'année...

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    mais je suis en train de chercher a purifier le biogaz en recuperant efficacement le H2S pour faire du soufre qui me sera utile : il y en a certainement qui savent deja comment faire , ensuite je pourai le comprimer pour en stocker un peu
    Je peux essayer de te mettre en rapport avec l'éleveur de porcs portugais dont je parle dans mon post http://forums.futura-sciences.com/post1342349-9.html . Il parle trés bien français...

  19. #15
    Stoune

    Re : La méthanisation

    Bonjour Chatelot,

    Est ce que tu pourrais nous en dire un peu plus sur tes propres expériences perso?

    Dans quel but fait tu cela? Juste "pour voir"? Pour installer chez toi quelquechose d'efficace?
    Le principe m'intéresse beaucoup et j'aimerais avoir au moins une idée des résultats, c'est à dire, quel taille font tes cuves, quelles quantité de méthane récupère tu? Arrives tu a en faire directement quelquechose (utilisation dans des bruleurs de gaziniere par exemple?

    Merci d'avance!

    Coridalement

    Stoune

  20. #16
    felicha

    Re : La méthanisation

    le procédé d'extraction du H2S contenu dans le gaz naturel et aussi le biogaz est connu sous le nom de Procédé Claus.
    Il est basé sur la réaction
    4H2S + SO2 =>6S + 4H2O
    Dans un premier temps on oxyde le H2S en SO2 + H2O, puis on le résultat de cette première réaction sur du gaz frais.
    Il existe plusieurs variantes opératoires (pression / température / concentrations)
    C'est d'ailleurs aujourd'hui la première production mondiale de soufre

  21. #17
    felicha

    Re : La méthanisation

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Oui, mais certaines produisent toute l'année, des boues sèches dont les agriculteurs ne veulent plus et qu'on dot enfouir ou incinérer , on peut donc produire de l'énergie toute l'année...


    Je peux essayer de te mettre en rapport avec l'éleveur de porcs portugais dont je parle dans mon post http://forums.futura-sciences.com/post1342349-9.html . Il parle trés bien français...
    En ce qui concerne l'utilisation des boues provenant des stations de traitement des eaux usées. Celles ci ne présentent pas d'inconvénient lorsqu'elle proviennent de lisiers ou même, a la limite, d'eaux vannes, mais, par copntre, elles peuvent contenir des métaux lourds, si elles proviennent du traitement d'ordures ménagères, pas forcément bien tr!ées au départ et pouvant contenir des piles, ou des déchets suspects, comme des restes d'ampoules électriques, des pigments, de matériel électronique, etc...

  22. #18
    felicha

    Re : La méthanisation

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Oui, mais certaines produisent toute l'année, des boues sèches dont les agriculteurs ne veulent plus et qu'on dot enfouir ou incinérer , on peut donc produire de l'énergie toute l'année...


    Je peux essayer de te mettre en rapport avec l'éleveur de porcs portugais dont je parle dans mon post http://forums.futura-sciences.com/post1342349-9.html . Il parle trés bien français...
    En ce qui concerne l'utilisation des boues provenant des stations de traitement des eaux usées. Celles ci ne présentent pas d'inconvénient lorsqu'elle proviennent de lisiers ou même, a la limite, d'eaux vannes, mais, par contre, elles peuvent contenir des métaux lourds, si elles proviennent du traitement d'ordures ménagères, pas forcément bien tr!ées au départ et pouvant contenir des piles, ou des déchets suspects, comme des restes d'ampoules électriques, des pigments, de matériel électronique, etc...

  23. Publicité
  24. #19
    Cécile

    Re : La méthanisation

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    Les petits tracas de chacun, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Je veux juste savoir s'il y a réellement des risques pour la santé (comme certains l'insinuent).
    Tu dis qu'il s'agit d'une usine de méthanisation en ville. Donc près d'habitations. Or, qui dit méthanisation dit production de méthane, autrement dit le gaz naturel, inflammable et explosif. D'où un premier risque. Qui dépend de la taille de l'usine de méthanisation et de la proximité des habitations.
    Les risques liés aux mouvements des camions sont aussi des risques pour la santé, ce n'est pas simplement les "petits tracas de chacun".
    Les poubelles, c'est changeant : différent selon les saisons, les quartiers,... Il est donc difficile d'optimiser tout le temps la méthanisation. Tu as forcément des rejets. C'est là où on ne peut rien te dire sans connaître l'usine : quels filtres ? Quel contrôle des rejets ? etc.

    Bref, même si la méthanisation est une bonne chose (à vérifier... je sais que les premières usines n'ont pas tenu leurs promesses en matière de performance), c'est clairement un projet gênant pour les riverains (en terme de nuisance et, peut-être, de risques sanitaires et accidentels). On ne peut pas balayer ces refus d'un revers de main. Pour moi, ce genre d'usine ne doit pas être implantée en ville, comme il semble que ce soit le cas, d'après ton premier message.

  25. #20
    chatelot16

    Re : La méthanisation

    En ce qui concerne l'utilisation des boues provenant des stations de traitement des eaux usées. Celles ci ne présentent pas d'inconvénient lorsqu'elle proviennent de lisiers ou même, a la limite, d'eaux vannes, mais, par contre, elles peuvent contenir des métaux lourds, si elles proviennent du traitement d'ordures ménagères, pas forcément bien tr!ées au départ et pouvant contenir des piles, ou des déchets suspects, comme des restes d'ampoules électriques, des pigments, de matériel électronique, etc...
    c'est bien la le probleme : pour la methanisation a petite echelle le proprietaire n'y met que ce qui faut : WC , dechet de cuisine feilles morte et autres dechet vert : ca marche bien et la boue finale sert d'engrais

    mais quand le systeme est collectif on y trouve n'importe quoi , et les problemes s'acumulent

    peut etre que la meilleure solution pour les ordures menagere est l'enfouissement sous des baches en plastique : la methanisation se fait aussi et il suffit de recuperer le gaz qui sort pendant quelques année : au moins on ne manipule pas 36 fois les ordures : et elle sont comfiné quelque part ou on viendra peut etre les chercher comme un minerai un jour ou on saura quoi en faire

  26. #21
    Tilleul

    Re : La méthanisation

    Economiquement parlant, le biogaz doit d'abord être vue comme une usine de traitement des déchets avant d'être vu comme une production d'énergie, c'est ça qui a tué beaucoup de projets auparavant (en plus du fait qu'on reste loin d'avoir tout découvert sur la façon de gérer un digester). Du point de vue santé et nuisances en France de toute façon c'est soit ça, soit un incinérateur, alors quitte à choisir...

    Je suis surpris que personne n'est mentionné le centre de valorisation organique de Lille.

    http://www.lillemetropole.fr/index.p...3&art_id=11194

  27. #22
    Cécile

    Re : La méthanisation

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Du point de vue santé et nuisances en France de toute façon c'est soit ça, soit un incinérateur, alors quitte à choisir...
    Pourquoi un méthaniseur est-il forcément mieux qu'un incinérateur avec récupération de chaleur ? Le choix doit être fait en fonction des considérations locales : type de déchets, débouchés possibles, localisation de l'usine, etc.
    De toute façon, pour répondre à ton post initial, une usine de méthanisation n'est pas un équipement anodin, et l'on peut comprendre les inquiétudes des riverains. D'autant que tu parlais d'une installation en ville.

    Je suis surpris que personne n'est mentionné le centre de valorisation organique de Lille.
    Oui, il y en a plein. Dont certains ont eu des problèmes, comme à Varennes-Jarcy (Essonne), où le syndicats des déchets et le constructeur sont en procès (désolée, les infos que j'ai ne sont pas accessibles sur le web, c'est un journal papier).

  28. #23
    chatelot16

    Re : La méthanisation

    tout depand de la facon dont les habitant partagent leurs dechet entre recylable et ordure qui pourrissent

    il y a des usine d'incineration concue a l'epoque ou on melangait tout qui marchent mal parce qu'il n'y a plus assez de carton ou de plastique pour que ca brule : quand il n'y a plus que de la pourriture il faut rajouter du fuel

    et personne ne comprend que le plastique recuperé dans les poubelle recyclable a moins de valeur que le fuel qu'on met dans l'incinerateur

    il ne faut pas oublier que le PVC responsable des dioxine a presque disparu de nos poubelle : c'est presque tout du pet ou du polyethylene qui brule proprement

    donc je pense que plus on met d'emballage dans la poubelle recyclable plus la poubelle pouriture est bonne pour la methanisation et non pour l'incineration

    l'avantage de la methanisation est de balancer des le debut les ordures dans une cuve fermé ce qui evite l'emission d'odeur quand il fait chaud

    les piles et d'autre truc poluant peuvent se retouver intact quand la methanisation est finie

    il est plus facile de trier a la sortie de methanisation car ca ne sent plus rien

    on pourait considerer la methanisation comme un traitement local pour eviter les transport d'ordure : le traitement final pouvant etre centralisé

    chez moi c'est ce qui se passe : ce qui brule va au feu et ce qui pouri fait du methane : ce qui brule est stocké en été pour ne bruler que quand le feu est utile

    on pourait utiliser le residu de methanisation comme engrais pour une culture energetique non alimentaire sur la surface d'anciennes decharges ...

  29. #24
    _Mayou_

    Re : La méthanisation

    Bon alors déjà merci à tous d'avoir répondu !! Parce que les quelques posts ouverts sur le sujet auparavant n'avaient pas attiré grand monde... et j'avais donc peur que ce soit pareil cette fois !!

    D'après ce que j'entend, il n'y a donc aucun REEL problème de santé possible, à moins d'un accident. Et ça malheureusement ça arrive partout (on a continué à construire des centrales nucléaires après Tchnernobyl, non ?).
    Le faire ailleurs - ville ou campagne - c'est le même problème, personne n'en veut. Personne ne veut quoique ce soit concernant les déchêts !! Et pourtant il faut bien en faire quelque chose..

    Je pense donc que les nuisances sont plus de l'ordre de petits tracas comme je l'ai dit précédemment, plutôt que de réels impacts sur la santé. A moins que quelqu'un apporte une étude sérieuse démontrant le contraire..
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  30. Publicité
  31. #25
    Cécile

    Re : La méthanisation

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    D'après ce que j'entend, il n'y a donc aucun REEL problème de santé possible, à moins d'un accident. Et ça malheureusement ça arrive partout (on a continué à construire des centrales nucléaires après Tchnernobyl, non ?).
    Pour ma part, je n'ai pas dit ça. Tout dépend des émissions liées à cette méthanisation et des moyens mis en oeuvre (filtres...) pour y remédier.
    Par ailleurs, quels sont les déchets qui iront dans cette unité ? Que deviendront les résidus ? Y a-t-il une étude comparative de différents modes de traitements dans ce cas précis ?
    La méthanisation bénéficie d'une meilleure image que l'incinération, mais a-t-on vraiment les chiffres des polluants émis dans les deux cas ? (je parle bien sûr de deux installations qui seraient construites selon les normes de 2007).

    Le faire ailleurs - ville ou campagne - c'est le même problème, personne n'en veut. Personne ne veut quoique ce soit concernant les déchêts !! Et pourtant il faut bien en faire quelque chose..
    Ce n'est quand même pas tout à fait pareil de le mettre en ville ou en campagne. Pour les accidents possibles, pour la noria des camions, pour les émissions, etc.
    Pour un événement donné (explosion ou risque sanitaire), les conséquences sont évidemment moindres dans les zones peu denses.

    Je pense donc que les nuisances sont plus de l'ordre de petits tracas comme je l'ai dit précédemment, plutôt que de réels impacts sur la santé. A moins que quelqu'un apporte une étude sérieuse démontrant le contraire..
    Euh, là, tu renverses la charge de la preuve : c'est au constructeur d'apporter la preuve de l'innocuité de son installation, pas au riverain de prouver la dangerosité.

  32. #26
    _Mayou_

    Re : La méthanisation

    La méthanisation n'est elle pas censée retenir les gaz ? C'est bien là le but, non ? A ce moment là qu'est-ce qui est émis si tout est retenu ?? J'avoue ne pas comprendre...

    Oui à la campagne il y aura moins de dommages, mais cela suppose un accident. Pourquoi part on du principe qu'il y en aurait un ? On a tous du gaz dans nos maisons, ça peut péter n'importe quand, c'est un accident aussi !! Pourtant nous sommes presque tous équipés d'une bombe..
    Peut être veux tu transformer les campagnes en zone d'usines ?

    Je pense que si l'innocuité n'avait pas été démontrée, les constructions d'usines de méthanisation n'auraient jamais été construites.. on est en Europe quand même, il y a des règles. C'est pas l'anarchie..
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  33. #27
    Cécile

    Re : La méthanisation

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    La méthanisation n'est elle pas censée retenir les gaz ? C'est bien là le but, non ? A ce moment là qu'est-ce qui est émis si tout est retenu ?? J'avoue ne pas comprendre...
    Ca m'étonnerait qu'on produise 100 % de méthane. Le reste, soit on le fait brûler avec le méthane (et là encore, il faut des filtres pour éviter l'émission de produits dangereux), soit l'enlever avant combustion (et on en fait quoi ?).
    D'autre part, quand je dis émissions, je ne parle pas forcément de gaz. Quelles sont les émissions liquides ? Quels moyens mis en oeuvre pour éviter les pollutions.

    Oui à la campagne il y aura moins de dommages, mais cela suppose un accident. Pourquoi part on du principe qu'il y en aurait un ? On a tous du gaz dans nos maisons, ça peut péter n'importe quand, c'est un accident aussi !! Pourtant nous sommes presque tous équipés d'une bombe..
    Bien sûr qu'on part du principe qu'il peut y avoir un accident, puisque tu n'as pas un risque nul. C'est même le principe des études d'impact, de regarder tous les accidents possibles et leurs conséquences. N'oublie pas que la plupart des établissements classés "à risque" par les Directions régionales de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (Drire) sont de simples sites de stockage d'hydrocarbures ou de gaz (voir par exemple sur http://www.ile-de-france.drire.gouv....e/risque_2.htm
    Pourquoi les usines de méthanisation devraient elles zapper ce que les autres industries à risque sont obligées de faire ?

    Peut être veux tu transformer les campagnes en zone d'usines ?
    C'est la tendance pour toutes les installations industrielles d'être hors des villes (ce qui ne veut pas dire en pleine campagne loin de tout). Pour éviter les problèmes du genre AZF.
    La loi Bachelot sur les risques est d'ailleurs basée sur l'éloignement entre les usines à risque et les habitations/commerces/autres usines.

    Je pense que si l'innocuité n'avait pas été démontrée, les constructions d'usines de méthanisation n'auraient jamais été construites.. on est en Europe quand même, il y a des règles. C'est pas l'anarchie..
    Pareil pour l'incinération. Ou le compostage. Ou les décharges...

    C'est marrant, tu es partie de l'idée que la méthanisation, c'est bien et sans danger, et tu ne veux pas en démordre. Tu ne veux pas admettre que c'est une installation industrielle comme une autre, avec son utilité mais aussi ses risques et ses nuisances. La méthanisation est un procédé de traitement parmi d'autres, avec ses avantages et ses inconvénients. A comparer aux autres modes de traitement, et le choix se fait notamment selon les spécificités locales.

    Tant que tu ne te seras pas renseignée sur plusieurs points (quelles quantités maximum de méthane dans l'usine ? Quelles autorisations de rejets dans l'air et l'eau ? Quel devenir pour les sous-produits ? Quelles conclusions de l'étude d'impact ?), on continuera à discuter dans le vide.

  34. #28
    felicha

    Re : La méthanisation

    la méthanisation est une décomposition anaérobie de la matière organique par un ensemble de micro-organismes. (levures, bactéries,...)
    ces micro-organismes ont besoin, eux aussi d'oxygène et il le puisent dans la matière organique elle même. Pour donner un exemple, la formule globale de la cellulose eest CH2O.
    Ces micro-organismes ont également besoin d'une source d'énergie et il la trouve en "brûlant" une partie du CO2 de la matière organique et le rejettent à l'état de CO2.
    Le reste du carbone de la matière organique, privé de son oxygène combiné, se retrouve à l'état de méthane.
    Au total la matière organique est décomposée en méthane CH4, gaz carbonique CO2 pratiquement en volumes identiques et pour un tiers du carbone en micro-organismes eux mêmes. On appelle cette soupe la boue. Elle représente en moyenne un tiers du poids de la matière traitée.
    Mais, il faut savoir que dans toutes les matières organiques aussi bien végétales qu'animales il y a du soufre, de l'azote, du phosphore et une quinzaine d'autres éléments.
    On retrouve l'azote dans la phase gazeuse à l'état d'ammoniac NH3 et le soufre a l'état d'hydrogène sulfuré H2S. + une certaine quantité de combinaisons particulièrement nauséabondes
    Le gaz recueilli n'est donc pas constitué par du méthane pur, mais par un mélange qui ne contient au mieux que 50% de méthane.
    Le gaz doit donc être purifié si on veut l'utiliser et cette purification produit des déchets qu'il va falloir ensuite éliminer.
    Le procédé biologique ne fonctionne que si les micro-organismes sont à une température suffisante. (celle qui règne dans la panse d'un ruminant, soit 37 °C).
    A titre d'exemple, une vache de 600 kg rote 400 litres de méthane par jour. C'est actuellement la plus grosse fabrication de méthane synthétique dans notre pays.
    Dans le procédé industriel : le "digesteur"doit donc être maintenu a cette température. Ce qui pose des problèmes sous les climats tempérés ou ilfait trop froid six mois sur 12.
    Par contre ce procédé peut fonctionner toute l'année aux Indes ou au Sénégal, sans avoir a chauffer.
    C'est un véritable handicap en Europe où on doit brûler le gaz produit pour continuer a en fabriquer et c'est la raison pour laquelle les très nombreuses installations construites après le premier choc pétrolier ont été tout simplement abandonnées.
    Mais il est une loi immuable de notre société. Chaque génération se doit de réinventer la fabrication de l'eau tiède, et c'est ce que nous vivons de nouveau aujourd'hui.

  35. #29
    BioTop

    Re : La méthanisation

    Là encore on se prend la tête pour pas grand chose....

    J'ai quand même l'impression qu'usine ou pas, la méthanisation aura lieu, la différence c'est que elle se fera toute seule et que le méthane au lieu d'être brulé et de partir en CO2, va contribuer je ne sais combien de fois plus que le CO2 à l'effet de serre !!!

    La T° de la réaction, n'est pas un problème, même sous nos latitude, dans les cellules d'enfouissement des ordures ménagères, ou dans les stockages de déchets verts, on fait tout pour éviter la combustion spontanée!!!!

    Quant aux autre s...ie dont parle Felicha, elles finiront de toute façon dans l'atmosphère...

    Alors il faut multiplier les initiatives non pas de méthanisation, mais de captation du méthane actuellement produit de façon "sauvage"

  36. #30
    felicha

    Re : La méthanisation

    La T° de la réaction, n'est pas un problème, même sous nos latitude, dans les cellules d'enfouissement des ordures ménagères, ou dans les stockages de déchets verts, on fait tout pour éviter la combustion spontanée!!!!

    la combustion est une oxydation exothermique,
    la méthanation est exactement l'inverse, elle est endothermique.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. les bactéries de la méthanisation
    Par Nimax dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/06/2007, 20h05
  2. Digestion Anaérobique(méthanisation)
    Par cadors dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/05/2007, 14h00
  3. la methanisation du riz
    Par bioriz dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/05/2005, 10h14
  4. souche bactérienne et méthanisation
    Par jam dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/02/2005, 19h08
  5. la méthanisation ...
    Par vio9 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/08/2004, 15h31