Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

mini et microhydroelectricité




  1. #1
    aym

    Wink mini et microhydroelectricité

    bonjour a tous !

    l'hydroélectricité n'a pas dit son dernier mot en particulier pour les mini ou microinstallations

    en effet combien d'installations seraient possibles ?? des dizaines voires des centaines !!

    Combien de vieux moulins (ou au moins les sites) seraient capables de produire de l'electricité pour un investissement assez faible, une bonne rentabilité, un impact environnemental faible et une complémentarité évidente avec les installations eoliennes !!??

    bref encore un problème de politique locale contre une politique nationale !

    qu'en pensez vous ? a combien pourrait monter la production ?

    salut , AYM

    -----

    Dernière modification par aym ; 13/12/2004 à 15h24. Motif: corrections

  2. Publicité
  3. #2
    Narduccio

    Re : mini et microhydroelectricité

    Les chiffres prévisibles sont assez difficile à trouver. Il s'agit essentiellement de petites installation d'une puissance < 20 kW. Il y aurait quelques milliers de sites exploitables en France. Ce qui donnerait une puissance totale installée < à 100 MW. Mais il ne s'agit que d'une estimation grossière.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  4. #3
    John78

    Re : mini et microhydroelectricité

    C'est complètement scandaleux d'encore lire ou entendre que l'hydroélectricité n'a qu'un impact environnemental faible...

    L'hydroélectricité a objectivement rayé de la carte un très grand nombre de biotope d'eau vive en France parceque les débits réservés en aval des ouvrages sont beaucoup trop faible... Là on ne parle pas de risque hypothétique ou avéré mais de dégat pur et simple sur la faune et la flore. Et si on renégocie les consessions pour augmenter les débits réservés, on atteint très vite les seuils de rentabilités (cas des exploitations du sud massif central que je connais bien) et l'exploitation de ces micro et pico centrale n'est souvent plus interressante (ce qui n'est pas le cas avec les grands barrages hydroéléctrique). Il faut réaliser que sur certain barrage, l'exploitant a l'obligation de réserver 1/30 seulement du débit, avec une si faible tranche le biotope est intégralement détruis et durablement...
    Le grand enjeu de demain pour tout ceux qui se batte pour la protection des biotopes aquatiques (pas sur le web, sur le terrain, ce qui est mon cas) c'est d'arriver de 1) a empecher l'installation de nouveaux barrages, 2) faire bloc pour rénégocier des débits réservés plus important et + respectueux des écosystèmes et 3) de faire sauter un maximum de ces embacles devenues non rentable pour restaurer un fonctionnement écologique durable de l'écosystème. C'est pas gagné, et on se heurte a beaucoup d'interet croisé, mais il faut voir l'interet général (celui de la nature) avant l'interet particulier de quelques uns.

    A+
    John


  5. #4
    dteuz

    Re : mini et microhydroelectricité

    des installations au fil de l'eau ont déjà été arrêtées lors de la mise en route du nucleaire,les retenus(et les inconvénients) restent ...
    je ne vois pas ce qui empêche de remettre les turbines en route,si ce n'est la main d'oeuvre...

  6. #5
    aym

    Re : mini et microhydroelectricité

    Citation Envoyé par John78
    C'est complètement scandaleux d'encore lire ou entendre que l'hydroélectricité n'a qu'un impact environnemental faible...

    Il faut réaliser que sur certain barrage, l'exploitant a l'obligation de réserver 1/30 seulement du débit, avec une si faible tranche le biotope est intégralement détruis et durablement...

    A+
    John
    bonjour john

    loin de moi l'idée d'etre scandaleux mais juste vouloir provoquer le débat ...

    la réglementation, en effet, impose de conserver dans le lit de la rivière une partie du cours d'eau, appelée " débit réservé ". Dans les réalisations récentes, ce débit réservé est compris entre 10 et 30 % du débit annuel moyen. Quant au débit prélevé, il rejoint le cours d'eau en aval de l'installation.

    sinon je rejoins dteuz avec par exemple cette infos : "Parmi les ouvrages problématiques restants, il y a notamment des barrages hydroélectriques sans production électrique. Lors d’un recensement réalisé en 1998 sur la région Nord-Pas-de-Calais, seulement 24 des 197 ouvrages recensés étaient en fonctionnement et 16 autres ouvrages étaient considérés comme pouvant être réhabilités."

    ca fait 197-24-16= 157 ouvrages (barrages, digues, etc etc non utilisés !!)

    Dans les réalisations récentes, le débit réservé est compris entre 90 et 75% du débit total. Quant au débit
    prélevé, il rejoint le cours d’eau en aval de l’installation, sauf s’il est utilisé pour de l’irrigation.

    par micro-centrale, j'entends aussi les innovations que seraient des "péniches - microcentrales" installées au fil de l'eau et pouvant etre deplacées selon les saisons ou le débit des cours d'eau...

    de plus la complémentarité de l'éolien et de l'hydroelectricté pourrait au niveau local apporter de VRAIs solutions energétiques rentables, stables et durables" et sans souci pour les poissons !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aym

    Re : mini et microhydroelectricité

    Citation Envoyé par John78
    C'est complètement scandaleux d'encore lire ou entendre que l'hydroélectricité n'a qu'un impact environnemental faible...

    Il faut réaliser que sur certain barrage, l'exploitant a l'obligation de réserver 1/30 seulement du débit, avec une si faible tranche le biotope est intégralement détruis et durablement...

    A+
    John
    bonjour john

    loin de moi l'idée d'etre scandaleux mais juste vouloir provoquer le débat ...

    la réglementation, en effet, impose de conserver dans le lit de la rivière une partie du cours d'eau, appelée " débit réservé ". Dans les réalisations récentes, ce débit réservé est compris entre 10 et 30 % du débit annuel moyen. Quant au débit prélevé, il rejoint le cours d'eau en aval de l'installation.

    sinon je rejoins dteuz avec par exemple cette infos : "Parmi les ouvrages problématiques restants, il y a notamment des barrages hydroélectriques sans production électrique. Lors d’un recensement réalisé en 1998 sur la région Nord-Pas-de-Calais, seulement 24 des 197 ouvrages recensés étaient en fonctionnement et 16 autres ouvrages étaient considérés comme pouvant être réhabilités."

    ca fait 197-24-16= 157 ouvrages (barrages, digues, etc etc non utilisés !!)

    Dans les réalisations récentes, le débit réservé est compris entre 90 et 75% du débit total. Quant au débit
    prélevé, il rejoint le cours d’eau en aval de l’installation, sauf s’il est utilisé pour de l’irrigation.

    par micro-centrale, j'entends aussi les innovations que seraient des "péniches - microcentrales" installées au fil de l'eau et pouvant etre deplacées selon les saisons ou le débit des cours d'eau...

    de plus la complémentarité de l'éolien et de l'hydroelectricté pourrait au niveau local apporter de VRAIs solutions energétiques rentables, stables et durables" et sans souci pour les poissons !

  9. #7
    John78

    Re : mini et microhydroelectricité

    Citation Envoyé par aym
    la réglementation, en effet, impose de conserver dans le lit de la rivière une partie du cours d'eau, appelée " débit réservé ". Dans les réalisations récentes, ce débit réservé est compris entre 10 et 30 % du débit annuel moyen. Quant au débit prélevé, il rejoint le cours d'eau en aval de l'installation.

    De 1. la loi peche de 1984 impose pour les instalations postérieure a la loi un débit minimal d'1/10 du débit annuel, mais pour toutes les instalations antérieures, jusqu'a 1/40 du module annuel.

    De 2. le débit prélevé ne va pas toujours en aval. Sur certaines installations il est conduit dans des canalisations forcée et returbiné plus bas. Parfois on change carrément de bassin versant comme pour le Viaur (bassin de la rivière Aveyron) qui est conduit par canalisation forcée carrément sur le bassin du Tarn pour etre returbiné dans un autre barrage !

    Le reste n'est que propagande du lobby des turbineurs, dès qu'il y a un peu d'argent a gagner, on se contrefout de la nature. Leurs discours je le connais, je l'entends chaque année, j'en connais surtout les conséquences...

    A+
    John

  10. Publicité
  11. #8
    Narduccio

    Re : mini et microhydroelectricité

    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  12. #9
    aym

    Re : mini et microhydroelectricité

    N'a-t-on pas déjà eu une bonne part de cette discussion ?
    c'est pourquoi j'insiste sur le coté mini !!!

    et désolé john, je suis pas un turbineur acharné mlais je ne rappelle tres bien avoir vu une installation hydroelectrique en pleine montagne (megève) fournir une vieille ferme de montagne avec un mini barrage sans autre conséquence pour les poissons et autres faune que celle d'un gros caillou qui seraint tomber dans le ruisseau !!!
    dans ce cas il etait juste question de fournir de l'electricité a quelques ampoules !!! et c'est pas les installations et autres ouvrages d'art qui manquaient au début du siècle dans nos montagnes (canal de dérivation pour alimenter les villages etc etc )
    quelle energie fournirait une turbine sur ce genre de canal ?? suffisament pour éclairer les rues du village ?? voir aussi pour l'usine du coin ?

    je pense que la technologie est la pour mettre en place des minis turbines suffisantes pour pallier aux "sautes d'humeur" des éoliennes sans plus de conséquences sur l'écologie des cours d'eaux que nos vieux moulins d'antan ... sans compter que ce n'est pas les barrages qui manquent et qui ne servent à rien

    c'est quand meme pas les moulins du début du siècle qui ont tout détruit ? ne peut on pas imaginer des solutions qui ressemblerait a ca !! et ceux en bonne intelligence avec les pécheurs

    les éoliennes vont bien remplacer les moulins a vents non ?

  13. #10
    Narduccio

    Re : mini et microhydroelectricité

    Beaucoups de petites installations furent démontées dans les annèes 50/60. La raison était que ces petites installations imposaient (à l'époque) la présence d'un surveillant, plus une certaine maintenance. Actuellement, il doit éxister des petites installations automatiques qui supprimeraient la plupart des inconvénients de l'époque. Souvent le barrage est plus ou moins resté en place, avec la retenue d'eau puisque des habitants s'étaient installés sur les berges. Il suffit souvent de peu pour installer ces nouvelles machines. Ce n'est pas le cas partout. Quand au bilan écologique, il me semble que dans bien des cas, il serait largement positif.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  14. #11
    John78

    Re : mini et microhydroelectricité

    Citation Envoyé par Narduccio
    Quand au bilan écologique, il me semble que dans bien des cas, il serait largement positif.

    Allez je laisse tomber cette discution sans interet avec des gens qui ne connaisse apparemment rien à l'hydroécologie, et qui se moque de casser des rivières, qu'estce que quelques poissons, quelques invertébrés et quelques algues ??? Je préferre garder mon énergie et me battre sur le terrain concretement plutôt que de discuter avec qques ignorants qui ne bougeront jamais le petit doigt ailleurs que sur un clavier pour mieux protéger la nature...

    J

  15. #12
    Narduccio

    Re : mini et microhydroelectricité

    Citation Envoyé par John78
    Allez je laisse tomber cette discution sans interet avec des gens qui ne connaisse apparemment rien à l'hydroécologie, et qui se moque de casser des rivières, qu'estce que quelques poissons, quelques invertébrés et quelques algues ??? Je préferre garder mon énergie et me battre sur le terrain concretement plutôt que de discuter avec qques ignorants qui ne bougeront jamais le petit doigt ailleurs que sur un clavier pour mieux protéger la nature...

    J
    Merci, si tu ouvrais les yeux, tu verrais que l'on parle des cas ou ces retenues sont toujours en place, mais machines démontées. Quel est l'impact écologique de l'installation d'une turbine dans ce cas ? Pratiquement nul. Mais, il peut diminuer certaines polutions. Tu cherche comme la plupart des écologistes à appliquer le NIMBY, alors que l'on a dépassé ce stade. Si l'on veut sauver la Terre, il faudra sacrifier plus que quelques poissons, quelques algues ou quelques invertébrès. Et il faudra penser global et ce servir de ce que l'on a entre les 2 oreilles. Mais, excuses aux ignorants que nous sommes de ne pas comprendre qu'il faut se battre pour sauver un poisson quitte à faire périr tout le reste. Tu as raison, nous ne sommes vraiment pas dans la même logique.
    Quand à bouger le petit doigt, qui est-tu pour nous juger ? Sais-tu seulement ce que l'un ou l'autre fait ou ne fait pas ? Doit-on forcèment mettre en avant nos actions ou l'absences d'actions.
    Nous te remercions pour la haute considération que tu as de nous. Je pense que sur le coup, c'est toi qui joue petit, très petit!
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  16. #13
    aym

    Re : mini et microhydroelectricité

    en effet pas besoin non plus de rentrer dans les extremes. si tel etait le cas aucune éolienne ne devrait voir le jour si on considere les oiseaux qui sont tuées !!

    Concretement je prefererait avoir des explications que des cris d'indignation outrée !

    en quoi une vieille digue de moulin remasteurisée en mini installation a un impact négatif ?

    de plus, puisque nous sommes dans le virtuel, autant le rester et pas ne commencer les piquets de greve ?

    mais bon j'aimerais savoir si j'acquiert un vieux moulin si je peux fabriquer toute ou partie de mon electricité sans risquer les foudres des pécheurs et ceci sur un point aussi bien théorique (mécanique) que juridique??

    a toute bonne volonté ?
    Dernière modification par aym ; 16/12/2004 à 09h28. Motif: complement

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. mini µC
    Par Tix dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/10/2008, 06h02
  2. Mini fusée
    Par Bidji dans le forum Astronautique
    Réponses: 31
    Dernier message: 15/09/2006, 17h29
  3. mini pc
    Par nanard dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/12/2005, 09h21
  4. Mini-tornade
    Par charly dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/09/2004, 13h44
  5. Mini Voiture
    Par jitou dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/08/2004, 19h44