Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 38 sur 38

production de biogaz, par digesteur



  1. #31
    The Marauder

    Re : autoclave utilisé comme bio-digesteur

    Citation Envoyé par Touche-à-tout Voir le message
    Bonjour,

    Pas de solution clé en main malheureusement, il est quasiment impossible de standardiser une réalisation individuelle pour la bonne et simple raison que les effluents disponibles sont toujours différents en nature et quantité. Le processus est relativement exigeant et requiert un minimum de technologie pour être utilisable à l'année en climat tempéré. En raison de son climat, l'Afrique est la zone du monde où la méthanisation à petite échelle est le plus étudiée et mise en œuvre. L'absence de systèmes sanitaires, l'absence de réglementation spécifiquement contraignante, le besoin en énergie locale, sont autant d'éléments qui favorisent ces expérimentations. Le soutien d'ONG apportant connaissances et appui matériel est également un facteur décisif de ces réalisations.
    Chez nous, c'est totalement différent et, à moins de bâtir un projet collaboratif, il sera bien difficile de voir apparaître une solution domestique reproductible.
    A bons entendeurs...

    Nicolas.
    Mais vous avez vu le document que j'ai mis en lien ?
    Ca semble tres rudimentaire comme installation, ca ne demande meme pas d'etre en groupe, ou alors, y'en a un qui tient le tuyau pendant qu'un autre regarde

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Touche-à-tout

    Re : autoclave utilisé comme bio-digesteur

    Bonjour,

    Oui, je connais bien ce document et je trouve cette pratique remarquable car elle prouve que certains pays considérés comme "en voie de développement" sont bien plus avancés que nous dans l'utilisation de solutions intelligentes.
    Mais... tout cela reste très fragile et demande beaucoup d'attention, on ne peut pas raisonnablement en attendre autant des occidentaux. D'autre part, le CLIMAT français n'est pas celui de l'Afrique ou du sud-est asiatique. Il y a donc une énorme différence entre ces différentes situations: digesteur d'essai occidental par lots rustique, peu efficace et salissant. Digesteur de campagne en continu, rustique et fragile, au résultat incertain sous nos latitudes. Digesteur occidental perfectionné, capable de traiter en continu avec un résultat relativement régulier, disposant d'isolation et de chauffage, donc de régulation...
    Je ne dis pas qu'il faut tomber à l'extrême dans une solution industrielle, mais si on ne veut pas devenir esclave de son digesteur, il faut pouvoir automatiser certaines fonctions. Or, il n'existe pas à ma connaissance d'automate dédié à la gestion d'un méthaniseur artisanal. C'est à ce niveau que je vois l'utilité d'un groupement pour développer, à partir de ces micro-contrôleurs programmables qui fleurissent depuis quelques temps, un système capable de gérer au moins une partie de l'installation pour s'assurer qu'elle va bien.
    Rien n'empêche donc d'expérimenter avec les moyens du bord, mais les témoignages montrent que ceux qui s'y sont essayés ont été déçus par le peu de résultat, preuve que l'expérience n'est pas reproductible partout, en toutes circonstances avec les mêmes moyens.
    Il y a plein de petits problèmes à régler pour obtenir un système opérationnel, et encore plus de solutions pour y remédier. Un projet collaboratif me semble plus apte a identifier ces problèmes et solutions selon les différentes configurations possibles et à en déduire un développement technologique abordable pour le grand public. En regroupant des compétences de divers domaines, il serait plus facile d'avancer efficacement, surtout ça éviterait tous les errements individuels qui n'aboutissent pas malgré une bonne volonté, ce qui est vraiment dommage.

    Bien cordialement,
    Nicolas.

    PS: je ne connais rien en micro-contrôleurs ni automates programmables mais je m'y entends un peu en robinetterie, instrumentation et intégration d'ensembles, ainsi qu'en usinages. Si quelqu'un veut ajouter des savoirs complémentaires (partie électronique, partie bio, partie cuverie, etc), ça peut être le début d'un tel projet collaboratif...
    Mais attention, dans notre pays où tout est fliqué, on risque vite d'être confronté à des normes en tous genre, il faut en tenir compte !

  4. #33
    The Marauder

    Re : production de biogaz, par digesteur

    Je comprend a peu pres ce que tu veux dire.
    Pour ce qui est de se regrouper, les gens se regroupent sur facebook, mais dans la la vraie vie, c'est encore plus dur de faire se regrouper les humains que de faire son propre biogaz ...

    Donc je resterais sur une solution "pour ma tronche".

    J'osais pas parler de Jean Pin, mais lui avait déja des solutions. Seulement elles impliquent du gros oeuvre.

    J'ai vu des solutions artisanale, rustiques parfois tres bien organisées et agencées, de sorte que des taches semblants rebarbatives devenaient simples à gérer. Il suffit d'etre ingénieux

  5. #34
    Touche-à-tout

    Re : production de biogaz, par digesteur

    Bonjour,

    Pour ce qui est de se regrouper, les gens se regroupent sur facebook, mais dans la la vraie vie, c'est encore plus dur de faire se regrouper les humains que de faire son propre biogaz ...

    Donc je resterais sur une solution "pour ma tronche".
    Si on luttait contre ça, le plus gros obstacle serait franchi !
    Il faut bien comprendre que cet état d'esprit est incompatible avec l'obtention d'une aide extérieure en cas de difficulté. En clair, il ne faut pas s'attendre à recevoir de l'aide si on n'est pas prêt à en donner en échange. Si on regarde bien l'exemple africain ou vietnamien, il s'agit bien souvent d'installations gérées à l'échelle du village ou d'un bâtiment collectif, et dont l'utilisation et l'entretien profitent au groupe et sont donc assumés par le groupe.
    Cela vaut pour ce forum, et je pense tous les autres, où l'on voit passer énormément de demandes individuelles redondantes, ce qui montre que beaucoup de gens s'encombrent des mêmes difficultés plutôt que de se documenter avant de poser la question. Les réponses sont généralement déjà présentes dans des discussions précédentes, comme quoi le groupe a son utilité...
    Je confirme donc mon message précédent, certains pays "sous-développés" ont beaucoup d'avance sur nous !

    Les méthodes développées par Jean Pain n'exploitent que du "déchet vert" (la société vend des broyeurs), alors que la méthanisation a un champ d'application bien plus vaste. Par ailleurs, certains de ces déchets verts ont un potentiel d'utilisation plus intéressant par d'autres méthodes. La panacée n'est donc pas une méthode plus qu'une autre, mais l'emploi complémentaire de plusieurs méthodes adaptées aux besoins et ressources. Et que ce soit du solaire, de l'éolien, de la méthanisation ou autre, il y a inévitablement une part de travaux assez lourds a effectuer pour intégrer les procédés à l'habitat puis les entretenir. Si on s'attache à dimensionner une installation aux besoins globaux d'une habitation selon le mode de vie occidental moderne, on risque de trouver un écart significatif entre la ressource et le besoin, entre l'investissement nécessaire en temps, en argent et en place et ce qu'on est prêt à y mettre.

    En parlant de projet collectif, je ne considère pas d'un bavardage sur un réseau social, dont je ne suis d'ailleurs pas utilisateur, mais d'un cercle de personnes partageant des orientations communes pour un même objectif, mais apportant des connaissances complémentaires parce que chacun ne réunit pas la totalité à lui seul. Le résultat de ces travaux peut être un concept général facilement reproductible mais dont le dimensionnement peut être adapté grâce au travail du groupe (prise en compte des variables de chaque projet).

    Inconsciemment, c'est ce que les gens cherchent en s'inscrivant sur un forum pour y trouver des infos auprès de ceux qui auraient défriché avant eux...

    Cordialement,
    Nicolas.
    Dernière modification par Touche-à-tout ; 24/07/2014 à 05h20.

  6. #35
    The Marauder

    Re : production de biogaz, par digesteur

    Citation Envoyé par Touche-à-tout Voir le message
    Bonjour,


    Si on luttait contre ça, le plus gros obstacle serait franchi !
    J'ai créé des associations, j'ai pas mal fait dans ce domaine, je continue, au jour le jour, toujours pret, comme "avant", sauf que je peux pas ne faire qu'attendre que tout le monde soit pret, faut aussi le faire pour qu'on le voie. Je suis pas comme ca, en principe, mais parfois, necessité fait loi. Je ne peux forcer les gens a penser differement.

    Citation Envoyé par Touche-à-tout Voir le message
    Il faut bien comprendre que cet état d'esprit est incompatible avec l'obtention d'une aide extérieure en cas de difficulté. En clair, il ne faut pas s'attendre à recevoir de l'aide si on n'est pas prêt à en donner en échange. Si on regarde bien l'exemple africain ou vietnamien, il s'agit bien souvent d'installations gérées à l'échelle du village ou d'un bâtiment collectif, et dont l'utilisation et l'entretien profitent au groupe et sont donc assumés par le groupe.
    Cela vaut pour ce forum, et je pense tous les autres, où l'on voit passer énormément de demandes individuelles redondantes, ce qui montre que beaucoup de gens s'encombrent des mêmes difficultés plutôt que de se documenter avant de poser la question. Les réponses sont généralement déjà présentes dans des discussions précédentes, comme quoi le groupe a son utilité...
    Je confirme donc mon message précédent, certains pays "sous-développés" ont beaucoup d'avance sur nous !
    Le soucis a mon sujet n'est pas la, le début ne me concerne pas, par contre la fin oui, je propose covoiturage, quand un voisin n'a pas la forme, je parle de lui pour que des gens se bougent (du vécu), j'heberge celui qui n'a rien pour la nuit, sans a priori. Pret a monter collectif, assoce etc etc ...
    En occident, l'individualisme a pris une tournure que je trouve grave ... Si tu propose de covoiturer, tu as une idée derrière la tete, si tu demandes du covoiturage, tu es pris pour un assisté.

    Citation Envoyé par Touche-à-tout Voir le message
    Les méthodes développées par Jean Pain n'exploitent que du "déchet vert" (la société vend des broyeurs), alors que la méthanisation a un champ d'application bien plus vaste. Par ailleurs, certains de ces déchets verts ont un potentiel d'utilisation plus intéressant par d'autres méthodes. La panacée n'est donc pas une méthode plus qu'une autre, mais l'emploi complémentaire de plusieurs méthodes adaptées aux besoins et ressources. Et que ce soit du solaire, de l'éolien, de la méthanisation ou autre, il y a inévitablement une part de travaux assez lourds a effectuer pour intégrer les procédés à l'habitat puis les entretenir. Si on s'attache à dimensionner une installation aux besoins globaux d'une habitation selon le mode de vie occidental moderne, on risque de trouver un écart significatif entre la ressource et le besoin, entre l'investissement nécessaire en temps, en argent et en place et ce qu'on est prêt à y mettre.

    En parlant de projet collectif, je ne considère pas d'un bavardage sur un réseau social, dont je ne suis d'ailleurs pas utilisateur, mais d'un cercle de personnes partageant des orientations communes pour un même objectif, mais apportant des connaissances complémentaires parce que chacun ne réunit pas la totalité à lui seul. Le résultat de ces travaux peut être un concept général facilement reproductible mais dont le dimensionnement peut être adapté grâce au travail du groupe (prise en compte des variables de chaque projet).

    Inconsciemment, c'est ce que les gens cherchent en s'inscrivant sur un forum pour y trouver des infos auprès de ceux qui auraient défriché avant eux...

    Cordialement,
    Nicolas.
    Les deux sont finalement vrai, car comment démontrer ce que l'on a pas deja fait ?
    Je reste dans l'idée de tester la démonstration du site de l'edern, ca ne coute presque rien, je reviendrais dire ou ca en est, mais je risque pas d'essayer avant quelques mois.

  7. #36
    The Marauder

    Re : production de biogaz, par digesteur

    Bon bin ca censure de partout ici !

    Aller je vous laisse entre technoscienteux fasho

  8. Publicité
  9. #37
    Touche-à-tout

    Re : production de biogaz, par digesteur

    Bonjour,

    ??? c'est quoi le problème de censure ?

    Pour en revenir à la conversation sur les digesteurs, évidemment, c'est bien quelque part que les gens puissent expérimenter à petite échelle. L'inconvénient que j'y vois est que la bidouille peut donner des résultats encourageants ou médiocres sans que l'expérimentateur sache vraiment pourquoi. Dans le meilleur des cas, l'essai n'est pas convaincant et l'expérience s'arrête là. Au pire, ça donne lieu à une réalisation de plus grande capacité qui ne suit pas le modèle d'essai et échoue faute de gestion du processus biologique à une étape ou à une autre.
    Dans le lot, il doit y avoir quelques réussites, mais pour combien d'échecs ?
    Le but du groupement dont je parle est de déterminer des lignes directrices que chaque porteur de projet pourrait suivre pour se donner les meilleures chances de parvenir à un résultat exploitable. Ça inclurait la compréhension du processus biologique et de ses paramètres, une partie technique pour gérer ces paramètres, une partie construction pour agencer l'installation selon différentes configurations de local ou terrain, une partie sécurité, une partie réglementation, etc. Bref, toutes ces choses qu'il est difficile de maîtriser seul et dont l'apprentissage peut à lui seul prendre un temps considérable.
    Je n'imagine pas que cela débouche sur un système commercialisable, mais au moins sur un kit d'informations de référence indispensables pour éviter les tâtonnements inutiles et les abandons. Je trouve en effet vraiment dommage que des bonnes intentions soient perdues parce que isolées. En évitant aux auto-constructeurs potentiels de se fourvoyer dans des pièges classiques, on peut leur dégager les moyens de réussir leur projet voire même d'en entamer un autre complémentaire (pour peu que d'autres sujets soient préparés de même, il n'y a qu'à voir le nombre de demandes pour réaliser des éoliennes et autre systèmes de récupération/recyclage pour voir que la demande est importante et non pourvue).

    En résumé, et à mon avis personnel, l'expérimentation c'est bien, mais les renseignement étant très diffus et parfois contradictoires, une reconnaissance préalable pour défricher me semblerait utile pour tous ceux que ça intéresse. Je précise bien que je ne parle pas d'atteindre un niveau scientifique dans cette histoire mais bien de mettre à portée de l'auto-constructeur averti les phénomènes qu'il devra gérer, ce qui est la demande initiale de ce sujet...

    Cordialement,
    Nicolas.

  10. #38
    Tilleul

    Re : production de biogaz, par digesteur

    Dernière modification par Tilleul ; 31/07/2014 à 17h20.
    Keep it in the Ground !

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. production de H2 par voie chimique
    Par félicien dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/04/2014, 22h10
  2. Calcul déperdition d'un digesteur
    Par Alas_ToR dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2008, 07h20
  3. Production d'énergie par les vagues
    Par yoyo26 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 28/03/2007, 21h18
  4. Au secours : production de biogaz
    Par Bobtail dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 12/01/2006, 13h23