Discussion fermée
Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 158

les eoliennes sont elles vraiment une arnaque




  1. #121
    SNARK79

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    Je répondais à ce que j'ai lu sur ce topic et non dans le papier dont il est question .

    Après si l'on veut dénoncer le fait que l'éolien français tel qu'il est fait aujourd'hui n'est pas efficace sur le plan écologique là Ok, c'est plutôt vrai. On ajoute des éoliennes sans trop se poser de question sur la gestion du réseau. Par contre, avec les moyens de stockage adéquat en hydraulique il y a pas de pb on peut remplaçer une partie de l'électricité produite par du fossile ou du nucléaire seulement voilà construire des centrales hydrauliques alimentées par des bassins ça coûte cher...
    Le plus gros problème des énergies renouvelables est bien
    de faire correspondre production et consommation .
    A deux heures du matin une éolienne ne sert à rien
    puisqu'elle produit un courant que personne ne consomme .
    Par contre à sept heures c'est une mine d'or
    puisqu'elle évite de démarrer un groupe électrogéne au fuel .

    C'est surtout sur un stockage performant économiquement
    et écologiquement qu'il faut investir pour rentabiliser
    à fond les énergies locales et renouvelables .

    -----

    Ca finira bien par tomber en marche .

  2. Publicité
  3. #122
    Petitjean2

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Oui et non, non et oui !

    J'ai 74 ans, depuis 60 ans je travaille cette question éolienne pour laquelle j'ai beaucoup sacrifié.
    Réalisateur expérimentateur, outre les questions techniques j'ai du me tenir informé des orientations du pouvoir.
    Les éoliennes actuelles ne sont pas assez productives prenant peu en compte les exigences du vent, et les trois quart du parc nucléaire ne subit pas dans le prix de production l'investissement.
    Donc, une arnaque du nucléaire puisque jusqu en 1990 les investissements ont été pris en charge par la défense nationale, le contribuable.
    Une arnaque du coté de l'éolien qui ne tient pas assez compte du vent tel que nous le donne la nature et dont la fiabilité du matériel laisse à désirer.
    Ceci fait bien l'affaire des grands financiers du nucléaire qui en fait encourage l'éolien qui doit se casser la gueule tant financièrement que techniquement.
    Au grand plaisir de ces magouilleurs.
    Arnaque il y a, mais par qui ?

  4. #123
    chenilleverte

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    arf je ne savais même pas que les horaires jours/nuits étaient encore appliqués par edf..
    Ca commence à quelle heure? et c'est vraiment intéressant?
    (dsl pour le petit hors sujet mais comme vous en parliez en début de page...)
    merci !

  5. #124
    pit74

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par SNARK79 Voir le message
    Le plus gros problème des énergies renouvelables est bien
    de faire correspondre production et consommation .
    A deux heures du matin une éolienne ne sert à rien
    puisqu'elle produit un courant que personne ne consomme .
    Par contre à sept heures c'est une mine d'or
    puisqu'elle évite de démarrer un groupe électrogéne au fuel .

    C'est surtout sur un stockage performant économiquement
    et écologiquement qu'il faut investir pour rentabiliser
    à fond les énergies locales et renouvelables .
    Bonjour

    L'autre manière d'aborder le problème est qu'il faut consommer l'électricité quant elle est produite.

    Beaucoup de consommation (machines à laver, appoint d'eau chaude sanitaire...) peuvent être décalé de quelques heures pour s'adapter à un creux ou un pic de production. C'est l'objectif des compteurs électrique intelligents.

    D'autre part, la diversification des sources d'énergie renouvelable limite le risque de creux.

    Enfin, certaines énergies renouvelables permettent de lisser la production à la consommation: barrages hydrauliques, centrale thermique à biomasse.

  6. #125
    Tilleul

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Il y a un projet européen qui s'occupe de l'intégration des sources décentralisée sur le réseau (renouvelable et cogénération) : EU-DEEP

    http://www.eudeep.com/ en fouillant on peut trouver un exemple d'adaptation de la demande aux variations de production de l'éolien.

    http://www.eudeep.com/index.php?id=166

    Pour la comparaison avec les couts des autres centrales neuve, il y a une analyse d'une banque d'investissement ici :

    http://www.narucmeetings.org/Present...2008%20(2).pdf

    (je crois que ça concerne la Californie)
    Keep it in the Ground !

  7. #126
    pilet14

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par BertrandR Voir le message
    L'éolien pose un problème principalement au niveau des paysages, inutile de le nier, mais cet argument reste malgré tout assez léger, c'est la raison pour laquelle les opposants à cette filière inventent des raisons à l'infini pour défendre leur cause, il n'en reste pas moins que ce combat est un combat de NIMBYstes.
    Assez léger, on voit bien que vous ne vivez pas avec une vingtaine de pylones de 100 mètres de haut dans votre champ de vision... qui plus est dans une région exportatrice d'électricité vers les régions voisines grace à trois centrales électronucléaires (plus 2 EPR bientôt).

    Si vous tenez à implanter des éoliennes, mettez les en ville... ou au moins dans les régions qui sont en pénurie énergétique (Ile de France, Bretagne, PACA)

    Les hydrauliennes et éoliennes à axes horizontaux sont beaucoup plus intéressantes et qui plus est inoffensives pour la faune locale, l'impact des éoliennes sur les oiseaux (rapaces, grand limicoles) et les chiroptères est loin d'être négligeable

  8. #127
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    bonjour,
    Si vous tenez à implanter des éoliennes, mettez les en ville... ou au moins dans les régions qui sont en pénurie énergétique (Ile de France, Bretagne, PACA)
    oui c'est sur , on peut aussi envisager des centrales maremotrices en auvergne , des barrages hydrauelectriques dans le nord etc...

    mais on met des eoliennes la ou la resource en vent est interessante. C'est d'ailleur une des principales motivation pour les parc eolien off shore

    Assez léger, on voit bien que vous ne vivez pas avec une vingtaine de pylones de 100 mètres de haut dans votre champ de vision... qui plus est dans une région exportatrice d'électricité vers les régions voisines grace à trois centrales électronucléaires (plus 2 EPR bientôt).
    et vous n'etes pas fier de participer au bien être general de la nation ?

    Les hydrauliennes et éoliennes à axes horizontaux sont beaucoup plus intéressantes et qui plus est inoffensives pour la faune locale, l'impact des éoliennes sur les oiseaux (rapaces, grand limicoles) et les chiroptères est loin d'être négligeable
    toutes les eoliennes "serieuses" sont à axe horizontal

    bien sur les eolienne ont un impact, comme toute activité humaine, quel peut être l'impact de votre propre habitat sur l'ecosystème local ?
    les eolienne ont un impact qui est malheureusement toujours trop important, mais qui doit être un des plus faibles si on compare les differentes source d'energie. Cependant il est tout à fait recevable de prendre en compte que les eoliennes dérangent votre confort visuel et votre notion de l'estetique.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  9. Publicité
  10. #128
    RuralMuniDunCerveau

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par michel dhieux Voir le message
    bonsoir
    c est une question ....et quelle déception pour ma part si c est vrai .
    je viens d'entendre a la radio un gars qui a sortie un livre sur ce sujet.
    il prétend que des sociétés s'enrichisses a coup de million d euros ( il a dit 7 en quelques années ) tout simplement entre autres, parce que l électricité produite est obligatoirement acheté par EDF et payé 3 fois le prix .....etc, etc
    la suite ci -dessous
    http://www.associations-patrimoine.o...=257&dossier=2
    j'ai l'impression que le contribuable paye la différence ,n'est il pas
    Concernant l'éolien individuel, que personne ne rêve !


    une éolienne adaptée à la consommation individuelle d'une maison moyenne est chère, car elle doit être dans un haut de gamme pour produire avec le moins de variations possible quelle que soit la vitesse du vent entre 5 m/S et 30 voir 40 m/s (en général ces éoliennes ont deux pales et non trois). Il faut une puissance nominale fiable de 6 kw. Installation comprise, avec toutes les garanties, je vous mets au défi de donner sur ce forum une adresse sérieuse d'un constructeur qui vous vendra cette éolienne installée clés en mains moins de 35000 euros.
    Vous devez la connecter à votre installation électrique ''après compteur edf '', ce qui oblige à un petit local technique avec redresseur et onduleur. Si par exemple votre maison consomme en journée entre 2 et 4 kw et que votre éolienne a produit dans sa zone de puissance ≥6 kw, vous allez produire une énergie excédentaire.


    Et c'est là que les problèmes commencent : que faire de cette énergie excédentaire ?

    * ou bien vous la revendez à edf, mais là il faut un compteur, une liaison spéciale au réseau, plus des mois et des mois d'attente des autorisations administratives edf. EDF vous rachètera l'énergie au prix de 0,08 euros à 0,12 euros suivant les cas. L'équité de ce prix est contestable car il ne tient aucun compte de l'effort financier que vous avez consenti en investissant dans la machine. En fait, votre installation s'analyse comme une capacité de production qu'EDF n'a pas financée et dont elle profite de la rente.


    Si on vous dit : ''mais c'est le prix qu'EDF rachète l'énergie sur le marché européen'', d'abord cela reste à prouver ; ensuite ça n'a rien à voir car sur le marché européen EDF achète quand elle veut à qui elle veut tandis que votre éolienne perso est captive, de fait elle ne produira d'excédents que pour edf, en une rente perpétuelle dont vous dinancez l'entretien, car pour votre éolienne vous paierez environ 300 euros par an pour la révision de la machine.

    En outre, n'oubliez pas de déclarer au fisc l'argent que vous versera EDF au prix le plus bas possible pour votre énergie excédentaire. Et n'oubliez pas que cet argent n'est ni plus ni moins qu'un BIC (''bénéfices industriels et commerciaux''). Si vous payez de l'impôt sur le revenu, votre maigre recette de rachat d'énergie par EDF sera amputée en fonction de votre tranche d'imposition....

    ** Si, découragé par ce qui précède, vous décidez de conserver pour vous l'énergie excédentaire, il vous faut des installations supplémentaires donc des suppléments d'investissement initial : soit des batteries argentiques en nombre suffisant, soit transformer l'énergie excédentaire en chaleur, ce qui est très compliqué.



    Outre ces problèmes démotivants, soyez conscient que les jours sans vent seront des jours sans production de votre éolienne. Les périodes de calme plat, même en pays venté, peuvent durer deux mois pleins. Dans un pays moyennement vanté, n'espérez pas plus de 3000 heures de production significative, sur les 8760 heures qu'il y a dans une année ordinaire. Hors ces heures, vous dépendez à 100% du réseau edf. Dans les pays très ventés vous pouvez avoir jsuqu'à 4400 heures de production par an. Donc, au mieux, votre éolienne ne vous effacera JAMAIS plus de 50% de vos factures edf. Et seule une infime minorité des producteurs éoliens parviendront à effacer mieux que 50% de leur consommation.


    DISCUSSION FINANCIERE

    votre éolienne, si elle est de bonne qualité, va durer plus de trente ans. Je parle en euros constants, ce qui est la meilleure manière de faire des prospectives.
    L'investissement initial sera entre 35000 et 40000 euros, plus une maintenance globale de 300 euros par an, plus le changement assez fréquent de l'onduleur, pièce fragile de l'installation (comptez un onduleur tous les 5 ans, il coûté entre 500 et 1500 euros).
    Si votre facture annuelle edf est actuellement 1500 euros par an, vous en effacerez en moyenne pas plus du tiers, soit 500 euros.

    Il faut donc 35000 euros pour un retour de 500-300=200 euros par an (les 300 euros de révision de la machine). La réalité est donc : il faut donc 175 ans pour amortir l'investissement initial.

    Si edf vous rachetait l'énergie excédentaire au prix fort de 0,45 euros le kwh, vous lui fourniriez tout au plus 12000 kwh par an soit 5400 euros par an de recette primaire, d'où il faut défalquer entretien maintenance et impôts. Mais si vous aviez renoncé à effacer partiellement votre facture edf, vous pourriez revendre la totalité de votre production éolienne à edf au prix fort, soit environ 24000 kwh, donc 10800 euros de recette brute annuelle, mois entretien et impôts.
    Ainsi on en arrive au paradoxe suivant dans le cas où le prix de rachat de l'énergie est ''aidé'' pour atteindre 0, 45 euros le kwh:

    si j'efface partiellement ma facture edf et revends le surplus, l'ai une rentrée brute de 5400+500=5900 euros l'an avant impôts, dont 500 non imposables correspondant à l'effacement de la facture. Le retour sur investissement se fait en 7 ou 8 ans maximum.

    Si au contraire je renonce à effacer ma facture edf, j'ai un investissement plus faible car toute l'installation redresseur-onduleur qui va chez vous disparaît, et ma recette brute sera 10800 euros l'an. Le retour sur investissement se fait en quatre ans maximum.

    CONCLUSION

    si le prix de rachat par edf de l'énergie produite par votre éolienne perso n'est pas aidé, l'investissement dans une éolienne destinée à effacer votre facture edf est ridiculement pas rentable : le rapport du capital investi est de l'odre de 0,005 % l'an !

    si le prix est aidé par une loi du type ''Loi Cochet'' à 0,45 euros le kwh (prix pratiqué uniquement dans les ZDE, '''zones de développement éolien''), la seule solution rentable est de revendre directement toute l'énergie produite à edf, et là, oui, on a une rentabilité financière coquette. Mais attention, le prix ''aidé'' n'est pas éternel, il disparaît au bout de dix ans. Donc si vous calculez la rentabilité sur trente ans, elle n'est pas le Pérou, car à partir de la 11ième année, vous retombez dans les rentabilités ridicules. Ainsi sur trente ans, vous allez gagner 200 euros l'an pendant 20 ans après avoir gagné dans les 8 à 9000 euros l'an les dix premières années : le gain total sera donc 4000+80000=84000 euros sur trente ans, et après ces trente ans le capital initial constitué par votre éolienne sera nul car elle sera morte. Pour mémoire, au taux de 4% l'an net d'impôts, un capital initial de 40000 euros devient 130000 euros. Donc même avec le prix aidé, le gain sur trente ans est des plus modestes, il est de 2,5% l'an environ.


    En résumé, dans les conditions actuelles, avec les machines actuelles, on peut affirmer que même avec aides de l'Etat (donc des contribuables), l'éolien individuel est résolument non rentable.


    POST SCRIPTUM

    un forumien demande pourquoi l'énergie solaire est racheté à 0,60 euros le kwh par edf.

    La problématique est identique à celle de l'éolien individuel. Sans prix aidés, la rentabilité du solaire est ridicule. Une seule différence, de taille : l'eau chaude sanitaire solaire (par utilisation des UV), ça marche depuis 40 ans et c'est hautement rentable. S'aménager un chauffe-eau solaire est donc une excellente opération, là pas de rachat par edf, vous affacez de votre facture edf une grosse part de l'énergie nécessaire à la production de votre eau chaude sanitaire. Retour sur investissement garanti en 4 ou 5 ans et même moins dans les pays très ensoleillés.

    Mais pour la revente à edf, c'est pire que l'éolien, les panneaux perdent 5% par an de leur efficacité, donc au bout de 20 ans leur efficacité est tombée à moins de 35% de leur efficacité initiale (pourquoi 35% ? parce que 0,95^20 est à peu près 0,35). Il faut tout remplacer au bout de 15 à 20 ans et il se greffe là-dessus des problèmes environnementaux non négligeables.

    PRECISION

    Je n'ai rien à voir avec edf ni avec aucun producteur d'énergie électrique, je suis un simple particulier de haute formation scientifique, qui ne possède d'intérêts dans aucune société de production d'énergie. Et je n'ai aucun préjugé a priori contre rien.
    Le texte ci-dessus est écrit en toute indépendance et sans aucune arrière-pensée idéologique ou autre.

  11. #129
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    bonjour,
    je releve quand même un certain nombre d'imprecisions dans tes données
    Mais pour la revente à edf, c'est pire que l'éolien, les panneaux perdent 5% par an de leur efficacité, donc au bout de 20 ans leur efficacité est tombée à moins de 35% de leur efficacité initiale (pourquoi 35% ? parce que 0,95^20 est à peu près 0,35). Il faut tout remplacer au bout de 15 à 20 ans et il se greffe là-dessus des problèmes environnementaux non négligeables.
    la majorité des constructeurs garantissent 80% de la puissance nominale au bout de 20 ans. Les processus de veillissement à l'oeuvre ici sont trés loin d'etre lineaires et la plus grosse part de cette perte est dans les premières années, on peut vraisemblablement s'attendre à 70 % au bout de 40 ans.

    car elle doit être dans un haut de gamme pour produire avec le moins de variations possible quelle que soit la vitesse du vent entre 5 m/S et 30 voir 40 m/s
    on a jamais cherché, à part dans des pubs, à produire d'une facon constante, l'energie contenue dans "le vent" dependant du cube de sa vitesse, à 30 ou 40 m/s, le seul but est de proteger l'eolienne

    Dans un pays moyennement vanté, n'espérez pas plus de 3000 heures de production significative, sur les 8760 heures qu'il y a dans une année ordinaire. Hors ces heures, vous dépendez à 100% du réseau edf. Dans les pays très ventés vous pouvez avoir jsuqu'à 4400 heures de production par an. Donc, au mieux, votre éolienne ne vous effacera JAMAIS plus de 50% de vos factures edf. Et seule une infime minorité des producteurs éoliens parviendront à effacer mieux que 50% de leur consommation.
    le rapport 3000/8760 c'est en fait une mesure du temps qu'aurai tourné l'eolienne à puissance nominale, des consideration technologiques font que malheureusement on ne peut pas depasser durablement la puissance nominale de la generatrice. En fait la generatrice ne tourne que rarement à sa puissance nominale et esperer tirer 6Kw d'une eolienne estanpillée 6Kw est de l'utopie, par contre on peut vraisemblablement en tirer 2 Kw mini largement plus de 50 % du temps.
    Ce chiffre de 3000 heures qui traine partout est souvent mal compris, l"energie produite par une eolienne est equivalente à l'energie qu'elle aurait produit en tournant 3000h à puissance nominale, mais si on disait que c'est l'energie qu'elle aurait produite en tournant 9000h (soit 9000/8760 plus de 100% du temps) à 33% de sa puissance nominale ce serait encore tout à fait vrai, mais cela aurait un impact psychologique différent.

    Cependant, le fait que le petit éolien est en ce moment difficilement rentable sur un site raccordé au réseau EDF n'est absoluement pas contestable, c'est le plus souvent le fait d'un acte militant ou la recherche d'une autonomie.
    Les seules eoliennes actuellement rentables en ce moment sont les grosses eoliennes le prix de celles ci dependant de leur taille et l'energie captée dependant du carré de leur diametre on à interet à les faire les plus grosses possible.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  12. #130
    bmag

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Les seules eoliennes actuellement rentables en ce moment sont les grosses eoliennes le prix de celles ci dependant de leur taille et l'energie captée dependant du carré de leur diametre on à interet à les faire les plus grosses possible.
    fred
    Effectivement, les éoliennes les plus rentables actuelles font plus de 200 m de haut et sont produites en série ! de quoi reléguer la tour Effel à une curiosité historique.
    Cependant, à titre personnel, je trouve que les éoliennes ont quelque chose d'avangardiste et de majestueux. elles prennent place des moulins à grain d'antan.

  13. #131
    RuralMuniDunCerveau

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    bonjour,
    je releve quand même un certain nombre d'imprecisions dans tes données

    la majorité des constructeurs garantissent 80% de la puissance nominale au bout de 20 ans. Les processus de veillissement à l'oeuvre ici sont trés loin d'etre lineaires et la plus grosse part de cette perte est dans les premières années, on peut vraisemblablement s'attendre à 70 % au bout de 40 ans.


    on a jamais cherché, à part dans des pubs, à produire d'une facon constante, l'energie contenue dans "le vent" dependant du cube de sa vitesse, à 30 ou 40 m/s, le seul but est de proteger l'eolienne


    le rapport 3000/8760 c'est en fait une mesure du temps qu'aurai tourné l'eolienne à puissance nominale, des consideration technologiques font que malheureusement on ne peut pas depasser durablement la puissance nominale de la generatrice. En fait la generatrice ne tourne que rarement à sa puissance nominale et esperer tirer 6Kw d'une eolienne estanpillée 6Kw est de l'utopie, par contre on peut vraisemblablement en tirer 2 Kw mini largement plus de 50 % du temps.
    Ce chiffre de 3000 heures qui traine partout est souvent mal compris, l"energie produite par une eolienne est equivalente à l'energie qu'elle aurait produit en tournant 3000h à puissance nominale, mais si on disait que c'est l'energie qu'elle aurait produite en tournant 9000h (soit 9000/8760 plus de 100% du temps) à 33% de sa puissance nominale ce serait encore tout à fait vrai, mais cela aurait un impact psychologique différent.

    Cependant, le fait que le petit éolien est en ce moment difficilement rentable sur un site raccordé au réseau EDF n'est absoluement pas contestable, c'est le plus souvent le fait d'un acte militant ou la recherche d'une autonomie.
    Les seules eoliennes actuellement rentables en ce moment sont les grosses eoliennes le prix de celles ci dependant de leur taille et l'energie captée dependant du carré de leur diametre on à interet à les faire les plus grosses possible.
    fred
    J'ai fait établir des devis d'équipement photovoltaïque d'un hangar qui m'appartient, de 400 m2 au sol. J'ai étudié avec soin la rentabilité sur 30 ans.

    Pardonnez ma brutalité, vos considérations ne sont que de la théorie. J'affirme que la rentabilité de telles installations est inférieure à 2%, avec au bout la mort totale de l'installation initiale, qu'il faut détruire purement et simplement, d'où déchets de matériaux variés et fort peu biodégradables...


    Les banques ne s'y trompent pas, après une période d'engouement vite passée, elles rechignent à financer de tels projets, échaudées par les déboires rencontrés par les premiers pionniers.

    La garantie offerte par les vendeurs de photovoltaïque n'excède JAMAIS 10 ans. Je vous mets au défi de produire un seul contrat où il est écrit explicitement que le vendeur s'engage à indemniser le client qui n'aurait pas 80% de sa capacité de production initiale au bout de 20 ans. Et dix ans, c'est déjà très risqué.

    Les panneaux photovoltaïques évoluent sans cesse. L'encre de contrats avec des panneaux produisant au départ 170 kw au m2 st à peine sèche que Sunpower propose des panneaux produisant 300 kw au m2. Je ne vous dis pas l'affaire d'or qu'a réalisée le vendeur des panneaux aujourd'hui obsolètes !

    Car les vendeurs se sont gavés, c'est une manie française. Ils ont vendu leur photovoltaïque bien trop cher et maintenant leurs clients remboursent les banques...pour dix, douze ou quinze ans....

    EDF-RTE propose aux agriculteurs des hangars gratuits de 550 m2 ou 650 m2, au choix. L'agriculteur met à disposition le terrain, RTE s'occupe de tout et construit le hangar, empoche pour lui seul le produit du kwh vendu au prix fort (soit 0,45 euros le kwh soit 0,60 euros, suivant que les panneaux sont ou non intégrés au toit), et n'a même pas l'élégance d'électrifier le hangar !

    L'agriculteur séduit va vite déchanter : premièrement, il devra payer le terrassement à ses frais. Deuxio, il devra l'électrifier à ses frais. Troisio, il ne devra sous aucun prétexte loger d'animaux dans le hangar, donc pas d'élevage possible. Quatro, il devra lui-même payer la voierie pour accéder au hangar. Comme gratuité, on fait mieux ! Au total, si l'agriculteur construit lui-même un hangar dont il fera ce qu'il voudra (75% des hangars sont construits ainsi), cela lui reviendra moins cher....

    Pour revenir au courageux pionnier du photovoltaïque qui souscrit un emprunt ou finance de sa poche une mini-centrale photovoltaïque, voici la rentabilité :

    pour 200 m2 installés plein sud, il devra financer entre 150000 et 160 000 euros. Au prix de revente de 0,60 euros le kwh, l'amortissement sur 12 ans laisse un bénéfice avant impôt de moins de 3000 euros par an. Il est nécessaire de fonder une SARL pour gérer la mini-centrale, d'où des frais d'URSSAF, d'impôt sur les bénéfices, etc. Et les bénéfices résiduels, on n'en fait pas ce qu'on veut : seule la SARL a le droit de les conserver ou de les utiliser pour des buts en rapport avec sa raison sociale. Si le propriétaire de la mini-centrale prend partie de ces bénéfices, pan ! ils deviennent imposables au titre de l'IRPP, au final il ne reste presque rien. Les seuls gagnants sérieux de l'opération sont : les banques prêteuses, les vendeurs-installateurs des panneaux....l'URSSAF, et le fisc.


    Si vous êtes un particulier, votre production perso d'électricité revendable à edf est plafonnée de façon à ne vous laisser que 3000 euros par an, ce ''bénéfice'' étant naturellement imposable au titre de l'IRPP et soumis à la CSG-RDS.

    Je vois bien autour de moi que la période d'enthousiasme initial est terminée, les gens comprennent de plus en plus l'arnaque derrière tout ça et préfèrent payer leurs bonnes vieilles factures edf, leur bon vieux courant nucléaire tellement plus simple, plus sûr et tellement moins cher !


    Si on voulait VRAIMENT développer l'éolien individuel et le photovoltaïque individuel, il faudrait avant tout BAISSER LES PRIX DE PLUS DE LA MOITIE.
    Ensuite, il faudrait DETAXER les profits tirés de ces productions, sinon à quoi bon s'embêter, aliéner sa toiture ou son hangar, se tracasser avec la maintenance, payer les frais d'assurance ? payer de l'URSSAF et de nouveaux impôts sur le revenu ? les gens ne sont pas fous, ils en paient bien assez, des taxes, ils en ont bien assez, des tracas et des paperasses à remplir chaque soir !

    La liberté et la détaxation feraient réellement décoller ce type de production d'énergie. Après une période forcément foisonnantev et un peu anarchique, les choses se décanteraient et on aurait une production non négligeable. Mais cela, l'Etat français à mentalité collectiviste est incapable de l'oser !

    En attendant, des villes comme San Diego en Californie ne dépensent quasiment pas de gaz à effet de serre, toutes les maisons sont équipées de panneaux photovoltaïques performants en toute liberté, sans complexes, sans tracasseries administratives....

    Croyez-moi, l'éolien français et le photovoltaïque français ne sont pas pour demain ! on préfèrera construire des éoliennes géantes affreuses, polluantes au dernier degré et pour une production ridicule (des centaines ou des milliers d'éoliennes pour remplacer une centrale nucléaire, c'est absurde !), que laisser la population s'autonomiser en toute liberté !

  14. #132
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    bonjour,
    La garantie offerte par les vendeurs de photovoltaïque n'excède JAMAIS 10 ans. Je vous mets au défi de produire un seul contrat où il est écrit explicitement que le vendeur s'engage à indemniser le client qui n'aurait pas 80% de sa capacité de production initiale au bout de 20 ans. Et dix ans, c'est déjà très risqué.
    http://www.cipcsp.com/composants/pan...voltaique.html
    sur le site de sharp, une doc officielle sharp, précisant une garantie de 20 ans pour la puissance
    http://www.macoda.com/photovoltaique..._205NHE5_E.pdf
    ce n'est pas la responsabilité du vendeur dans ce cas précis, mais celle du fabricant c'est un peu différent, ce type de garanties n'étant pas "légale" dans l'union européene

    Les panneaux photovoltaïques évoluent sans cesse. L'encre de contrats avec des panneaux produisant au départ 170 kw au m2 st à peine sèche que Sunpower propose des panneaux produisant 300 kw au m2. Je ne vous dis pas l'affaire d'or qu'a réalisée le vendeur des panneaux aujourd'hui obsolètes !
    une petite precision , w? kw?, kwh/an ? 300 kw au m² cela fait beaucoup quand même
    et oui, les industriels ont besoin d'argent pour faire tourner leur labos, les panneaux ne sont pas pour autant obsoletes, ils produisent non ? Bien sur on pourrait avoir des prototypes peut être pas aussi fiables et un peu plus cher qui produisent le double, mais en attendant encore un peu ce sera le quadruple (sauf si personne n'en achete entre temps et que les labos s'arrettent)

    Car les vendeurs se sont gavés, c'est une manie française. Ils ont vendu leur photovoltaïque bien trop cher et maintenant leurs clients remboursent les banques...pour dix, douze ou quinze ans....
    ils ont acheté ce pour quoi ils ont payé non ? on les a pas forcé a signer ?

    Si vous êtes un particulier, votre production perso d'électricité revendable à edf est plafonnée de façon à ne vous laisser que 3000 euros par an, ce ''bénéfice'' étant naturellement imposable au titre de l'IRPP et soumis à la CSG-RDS.

    Je vois bien autour de moi que la période d'enthousiasme initial est terminée, les gens comprennent de plus en plus l'arnaque derrière tout ça et préfèrent payer leurs bonnes vieilles factures edf, leur bon vieux courant nucléaire tellement plus simple, plus sûr et tellement moins cher !
    si les motivations ecologiques ne sont dependantes que du nombres d'euros, il est sur que l'on va avoir beaucoup de deconvenues. L'avenir energetique ne semble pas rose et ce sera couteux

    des centaines ou des milliers d'éoliennes pour remplacer une centrale nucléaire, c'est absurde !
    une eolienne, cela se fabrique vite, c'est pas cher, coté recyclage cela ne pose aucun probleme et on peut même dans la plupart des cas conserver le mat quand le rotor est usagé pour remonter une nouvelle nacelle

    Croyez-moi, l'éolien français et le photovoltaïque français ne sont pas pour demain !
    cela se developpe quand même doucement malgrés quelques resistances d'arriere garde, il est vrai qu'il faudrait que cela se developpe plus vite, surtout qu'apparemment vu le nombre de centrales nucleaires en chantier (c'est long un chantier nucleaire) on va manquer de courant ou faire tourner au dela du raisonable nos vielles centrales déja bien prolongées
    fred (rural vivant prés d'un champ d'eoliennes)
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  15. #133
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    re bonsoir,
    que laisser la population s'autonomiser en toute liberté !
    l'autonomie implique une multitude de petites eoliennes, de petites installation, de petits moyens de stockages
    il se trouve qu'une eolienne installée à 40 m produit le double d'une eolienne installée à 12 m (on y peut rien, c'est comme cela, c'est du à la rugosité du sol)
    il se trouve qu'installer 1 eolienne à 40 m n'est pas deux fois plus cher que deux eoliennes à 12 m
    on a donc tout interet à se grouper, de plus avec deux clients, les statistiques aidant, on a pas besoin de 2 fois le stockage mais d'une fois et demi
    en mettant un mat un poil plus gros , on se met à 4 et on installe une eolienne deux fois plus grosse (qui n'est pas deux fois plus chere, c'est juste le diametre qui est multiplié par 1.41et la generatrice qui est deux fois plus puissante)
    cela diminue deja nettement les couts.
    avec toutes ces economies (par rapport à une eolienne individuelle) on peut même s'offrir quelques panneaux pv en plus pour augmenter la disponibilité de l'ensemble
    et on fait une super decouverte, si on monte à 60 metre on à encore plus de vent (on en est à 2.7 fois la puissance que l'on peut avoir à 12 m) malheureusement, il n'y a plus grand interet à monter audela de 120 m
    alors, je sais pas bien ce qui est le plus polluant et le plus couteux, plein de petites eoliennes avec plein de petites batteries et plein de petits mats ou une eolienne faite pour fonctionner correctement à une altitude ou il y a du vent.
    ce qui tue le petit eolien en france, c'est la limitation administrative à 12 m pour les permis de construire. Cette limitation passerai à 18 ou mieux 24 m les machines produiraient subitement 30 à 40 % de plus. (on gagne 50 % entre 10 et 20 metre d'altitude)
    Si on veut faire des choses economiques et qui polluent peu dans le domaine de l'eolien, il faut de grosses machines sur des grands mats
    cette conclusion ne decoule que de principe physiques de base. il n'y a en fait qu'a regarder l'energie produite par rapport au kg d'eolienne et au m^3 de béton pour en être persuadé.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  16. #134
    RuralMuniDunCerveau

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    L'Allemagne se mord les doigts d'avoir hypertrophié son éolien industriel, cause première de la grande panne qui avait mis naguère la moitié nord de l'Europe continentale dans le noir. Chacun s'en souvient : c'est la centrale de Fessenheim qui avait, ce jour-là, permis à la France de ne pas sombrer de nombreuses heures dans le noir en plein hiver....

    Elle l'a fait pour des raisons politiques bien connues héritées de la WWII.

    Elle est discrètement très jalouse du développement français de l'électronucléaire, dont elle est privée depuis 1945 de par les raisons politiques en question.

    D'où ses projets désordonnés et voués à l'échec : son démentiel développement éolien, et maintenant depuis quelques mois, ce projet encore plus fou de créer une centrale photovoltaïque monstre en plein Sahara (on lui souhaite bien du plaisir avec les guerilleros locaux qui avant le lancement officiel de ce projet, commencent déjà à se disputer entre eux le contrôle de sa zone d'implantation !)

    L'humanité est condamnée à avancer ou à s'avancer dans le chaos, dans un désordre mortel dont Copenhague vient de nous donner un avant-goût assez gratiné.

    La seule issue pour nous épargner un Nouveau Moyen Age est de continuer le développement électronucléaire, seule énergie propre et EFFICACE, de manière à passer le plus tôt possible à l'étape suivante : la production industrielle d'énergie de fusion (il faut toute la production d'une centrale nucléaire pour amorcer une centrale à fusion).

    L'ère de la fusion nous fera changer de civilisation et seule permettra d'avancer dans la création du village planétaire rêvé par Bertrand Russel et d'autres. Elle permettra de relever le défi titanesque de l'eau douce, par le dessalement de l'eau de mer à grande échelle.

    Le village planétaire (qui ne signifie pas mondialisation planifiée autoritaire ni abandon des langues et identités ethniques et historiques, mais seulement organisation de traitement mondial des très grands problèmes dont la survie d'une l'humanité civilisée dépend) permettra de s'attaquer frontalement aux deux plus brûlantes urgences :

    1) contrôle des naissances à l'échelle mondiale, car la surnatalité anarchique et inhumaine est la cause principale de la misère grandissante, de la destruction rapide de l'environnement et des guerres larvées devenues incontrôlables.

    2) à population stabilisée, regagner les déserts de notre planète, grâce à une énergie redevenue abondante et bon marché. En écartant les calottes polaires, il y a 50 millions de km2 à regagner. Si on tourne le dos une bonne fois au misérabilisme et à la régression généralisée, cet enjeu est colossal, plus grandiose que la découverte des Amériques à la fin du Moyen-Age ! car ces deux Amériques réunies n'atteignent pas tout à fait 50 millions de km2, en y incluant leurs zones désertiques !

    Pour donner une idée de cet enjeu, sur la planète Mars (seule planète dont on peut envisager sans ridicule la terraformation au cours du prochain millénaire), la partie regagnable n'est guère plus étendue : la surface totale de Mars est à peu près 140 millions de km2 (contre 500 millions pour notre Terre), mais sur ces 140 millions, deux immenses calottes polaires sont à jamais inexploitables en raison du froid ; seule une bande modérée de 50 milions de km2 autour de l'équateur martien peut un jour, à très lointaine échéance, permettre à des humains de vivre...mais avec une gravité moitié de la nôtre et une température moyenne de -27 degrés Celsius contre +15 pour notre Terre.


    Par exemple, l'Afghanistan peut devenir un jardin, ce serait mieux que d'y faire la guerre ou d'y cultiver de la drogue, non ?

    Et le Sahara, au lieu d'être sacrifié à d'invraisemblables lubies photovoltaïques, peut devenir (ou redevenir ?) une zone normale, avec terres cultivables abondantes et cours d'eau.

    Ce ne sont pas les seuls exemples grandioses : un autre tout aussi extraordinaire est le Yémen géographique (4 fois la France en étendue), arrière-pays des Monts Hadramaout. Ce fut autrefois une région verdoyante, avec lacs, cours d'eau nombreux et abondants, climat paradisiaque. On en a un énorme faisceau de preuves, comme par exemple la ville de M'Aariv, exhumée dans les années 1930. En fait la légende de l'Arabie Heureuse vient de cette lointaine époque (environ de -6000 à -2000 av. J.C.). Seule la maîtrise de l'eau douce à l'échelle mondiale permettrait de ressusciter ce temps-là, sans attendre la prochaine période où ce Yémen physique sera redevenu un jardin, période qui débutera dans 2000 ans et durera au moins 4000 ans.


    Ce n'est pas avec de petites éoliennes qu'on mènera ces combats-là, qu'on élèvera le niveau d'éducation, d'intelligence et de connaissance scientifique de tous les peuples humains, qu'on remplacera les armées nationales par un grand corps mondial de Casques Bleus, qu'on rénovera l'habitat de façon généreuse et défiant les siècles, qu'on fera de nos villes des lieux de paix, de prospérité, exempts de toutes pollutions et nuisances, où il fait bon vivre, qu'on renouera avec un puissant volontarisme de vraie Santé Publique !

    Ces projets dérisoires de petites productions individuelles renferment les individus en eux-mêmes, amputent leurs consciences de tout instinct de solidarité de groupe à l'échelle de la Terre entière, en fait des êtres à la pensée étriquée.

    Si Pierre et Marie Curie, les Joliot-Curie, Pauling, Planck, Fermi, Niels Bohr et tant d'autres n'avaient pas mis leur puissante pensée au service de leurs semblables, aujourd'hui nous nous éclairerions à la bougie faute de pétrole et l'actuelle vague de froid tuerait des gens par dizaines de milliers !

    Et il faudrait tourner le dos à tout ce travail géant, à tous ces inconcevables progrès permis par la toute jeune science atomique, au profit de quelques marchands d'éoliennes ? il faudrait ramener le drapeau, battre en retraite dans le dur combat face à cette Nature qui ne nous aime pas spécialement, se dégonfler, cesser tout effort, renoncer à mieux la comprendre pour mieux vivre en harmonie avec elle ? mais c'est là une utopie proprement REACTIONNAIRE !

    Dans ce combat jamais achevé, on ne peut pas faire du sur-place : ou on avance, ou on recule.

    Au lieu de manifester contre des moulins à vent, les prétendus amoureux de la Nature devraient manifester contre la voiture en ville, contre le bruit en ville, contre les industries d'arrière-garde (dont une certaine conception productiviste de l'industrie automobile), contre les élevages industriels, contre la baisse programmée des niveaux de vie partout en Europe, contre l'abandon des politiques de santé publique, contre l'obscurantisme qui en dépit des lois existantes, n'a jamais produit autant de gourous, de voyants et voyants, marabouts, devins, diseuses de bonne aventure, cartomanciennes, guérisseurs et autres astrologues.... contre la servilité de la Presse Unique, contre les usuriers qui dévastent les budgets des pauvres à coup de crédits ''revolving'' (appelés ''crédits revolvers'' par les employés de ces sociétés écoeurés par les situations de surendettement pathétiques que ce type de crédit engendre). Les usuriers qui n'ont jamais autant prospéré au bon vieux temps de Louis-Philippe....

  17. #135
    Bruno

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par RuralMuniDunCerveau Voir le message
    L'Allemagne se mord les doigts d'avoir hypertrophié son éolien industriel, cause première de la grande panne qui avait mis naguère la moitié nord de l'Europe continentale dans le noir. Chacun s'en souvient : c'est la centrale de Fessenheim qui avait, ce jour-là, permis à la France de ne pas sombrer de nombreuses heures dans le noir en plein hiver....

    [snip]

    Au lieu de manifester contre des moulins à vent, les prétendus amoureux de la Nature devraient manifester contre la voiture en ville, contre le bruit en ville, contre les industries d'arrière-garde (dont une certaine conception productiviste de l'industrie automobile), contre les élevages industriels, contre la baisse programmée des niveaux de vie partout en Europe, contre l'abandon des politiques de santé publique, contre l'obscurantisme qui en dépit des lois existantes, n'a jamais produit autant de gourous, de voyants et voyants, marabouts, devins, diseuses de bonne aventure, cartomanciennes, guérisseurs et autres astrologues.... contre la servilité de la Presse Unique, contre les usuriers qui dévastent les budgets des pauvres à coup de crédits ''revolving'' (appelés ''crédits revolvers'' par les employés de ces sociétés écoeurés par les situations de surendettement pathétiques que ce type de crédit engendre). Les usuriers qui n'ont jamais autant prospéré au bon vieux temps de Louis-Philippe....
    Tout est magnifiquement dit, je souscris totalement
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  18. #136
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Bonjour,
    Que d'imprecisions et de rumeurs dans ce que tu écrit !
    L'Allemagne se mord les doigts d'avoir hypertrophié son éolien industriel, cause première de la grande panne qui avait mis naguère la moitié nord de l'Europe continentale dans le noir. Chacun s'en souvient : c'est la centrale de Fessenheim qui avait, ce jour-là, permis à la France de ne pas sombrer de nombreuses heures dans le noir en plein hiver....
    Les analyses postèrieures des gestionnaires de réseau electriques ont montré que le phénoméne absoluement independant de l'eolien à l'origine s'est aggravé du fait du manque de confiance dans la reaction des eoliennes à de telles situations. La philosphie à l'epoque était de deconnecter l'eolienne en cas de problème réseau, cet événement à permis de changer cette facon de faire car on s'est rendu compte que les eoliennes auraient pu amoindrir l'impact de ce black out si on avait eu confiance en leurs capacités.
    pourrait tu s'il te plait citer quelques sources qui te permettent d'avoir une telle analyse.

    1) contrôle des naissances à l'échelle mondiale, car la surnatalité anarchique et inhumaine est la cause principale de la misère grandissante, de la destruction rapide de l'environnement et des guerres larvées devenues incontrôlables.
    ah voila un sujet interessant, qui va avoir droit de faire des enfants et combien, décider tout cela dans une sereine democratie mondiale va rapidement nous conduire à l'exploitation de la forme la plus primaire de l'energie nucleaire.
    Des guerres larvées chez les autres, c'est finalement pas si innaceptable que cela tant que cela reste chez les autres.....

    2) à population stabilisée, regagner les déserts de notre planète, grâce à une énergie redevenue abondante et bon marché. En écartant les calottes polaires, il y a 50 millions de km2 à regagner. Si on tourne le dos une bonne fois au misérabilisme et à la régression généralisée, cet enjeu est colossal, plus grandiose que la découverte des Amériques à la fin du Moyen-Age ! car ces deux Amériques réunies n'atteignent pas tout à fait 50 millions de km2, en y incluant leurs zones désertiques !
    alors la, on s'en occupe activement et c'est facile à faire, un peu plus de gaz à effet de serre et le tour est joué !!!

    Par exemple, l'Afghanistan peut devenir un jardin, ce serait mieux que d'y faire la guerre ou d'y cultiver de la drogue, non ?
    qui apporte les armes et qui achete la drogue ?

    Et il faudrait tourner le dos à tout ce travail géant, à tous ces inconcevables progrès permis par la toute jeune science atomique, au profit de quelques marchands d'éoliennes ?
    pour que l'industrie du nucleaire se goinfre aussi, il me semble que cette industrie n'a de lecons de morale à donner à personne, l'exploitations des mines d'uranium aurait fait penser a Zola que le charbon était une douce rigolade
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  19. #137
    RuralMuniDunCerveau

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    C'est vraiment n'importe quoi votre réponse ! à des arguments sérieux, qui ouvrent des horizons et...l'esprit, vous répondez par de petits sarcasmes décousus sur de petits sujets, vous fermez tout, vous refusez tout. C'est bien la mentalité réactionnaire de ceux qui veulent de force nous ramener au ''bon vieux temps''. Une mentalité de ''bobo'' qui n'a jamais connu la faim et le froid sans sa chair !

    Moi je l'ai connu, le ''bon vieux temps'' et je sais une chose : pour rien au monde, je ne voudrais y revenir, et je suis prêt à me battre de toutes mes forces contre ceux qui voudraient me remettre la tête sous l'eau.

    Vous ne savez pas ce que c'est de ne pas avoir d'habits chauds l'hiver, d'aller à l'école sans petit déjeuner dans le ventre, en culottes courtes sans slip, sans chaussettes dans de misérables chaussures archi-usées, de ne chauffer qu'une pièce avec une vieille cuisinière à bois allumée une ou deux heures par jour, de dormir dans des chambres glaciales qui font de chaque lever le matin une terrible épreuve, de voir chaque année quatre ou cinq camarades de classe (soumis au même régime) partir pour le sana, et deux ou trois autres attraper la polio ! vous ne savez pas ce que c'est d'être bien content de manger de la viande tuberculeuse parce qu'il n'y en a pas d'autre, et seulement les jours où il y en a, car l'argent ne suffit pas pour en avoir : il faut en plus les précieux tickets de rationnement.

    Vous ne savez pas ce que c'est que les citadins réduits à élever des cochons dans de petits grangeots près des toilettes et des lapins dans leur arrière-cour, qui attrapaient la myxomatose une fois sur deux !

    Vous me faites rire avec votre Zola : bien au chaud dans ses deux superbes résidences, entre ses deux ménages qu'il avait largement les moyens d'entretenir, il a tout inventé sans jamais avoir rien vécu par lui-même, avec talent et intelligence certes, mais c'est tout....quiconque a vraiment connu les choses par lui-même referme aussitôt ses livres, car il y reconnaît tout de suite la fleur artificielle.

    Moi je n'ai pas besoin d'inventions, car j'ai connu pour de vrai ! et la réalité, c'est bien plus dur que tout ce qu'il nous raconte ! bien plus dur et bien plus silencieux....la vraie misère ne fait pas de bruit, ne proteste pas, ne criaille pas, ne revendique pas....

    Vous ne savez pas ce que c'est que votre grand'mère qui se lève à minuit pour faire la queue chez le boucher du coin qui ouvrira le lendemain matin à huit heures, une heure ou deux à peine pour débiter sa maigre livraison du jour de viande insalubre aux porteurs de tickets...et une fois sur place à minuit quinze, la grand'mère est déjà loin dans la queue, car beaucoup de personnes sont arrivées avant elle....et il y a un agent de police pour faire régner l'ordre, que chacun reste à sa place dans la file d'attente....lui aussi passera une nuit blanche....


    Je reviens d'un grand pays d'Afrique largement ouvert sur l'Atlantique dont les côtes sont là très poissonneuses. Je ne nommerai pas ce pays pour ne blesser personne. Une semaine dans un grand hôtel au milieu d'un domaine de 130 hectares avec crocodiles, oiseaux tropicaux et singes en liberté, parc magnifique planté de toutes sortes d'arbres et fleurs géantes.

    Tout autour, c'est le désert absolu. Dans un village proche, 94 familles, 5000 habitants. Des dunes, pas un brin d'herbe, pas un arbre, rien. Ce sont les poissons de la cote et l'aide internationale (pour le riz) qui nourrissent les habitants. L'eau de boisson ? un puits dans les dunes, qui fournit une eau rare et pourrie (couleur du teck). Les villageois vous en offrent en riant, et vous préviennent : ''si tu veux attraper le rhume des fesses, bois-en !''

    Chaque famille : un homme et quatre ou cinq épouses, ayant une dizaine d'enfants chacune. Aucun soin aux enfants, forcément. Des croûtes par-ci par-là, ils jouent comme tous les enfants, insouciants dans le dénuement total qui est leur quotidien. De temps en temps l'un succombe à une fièvre indéterminée ou à une infection impossible à endiguer, consécutive à quelque blessure : aucune importance, il sera remplacé la saison prochaine !

    Et vous me diabolisez si je dénonce ça, si je préconise le contrôle des naissances à l'échelle mondiale ? c'est l'avenir que vous nous proposez ?

    Ah, j'oubliais l'hôtel, le superbe hôtel. Ca n'est qu'un énorme lupanar. Les étrangers aisés, la plupart européens ou européennes, ne viennent là que pour ''ça''. Ca se passe à la réception, à qui on règle d'avance la prestation. Seule condition : bien payer. Vous avez à satiété des gamines dont on vous garantit la majorité (sans préciser ce que signifie ce mot dans ce pays), très au courant et habiles à pomper le maximum d'argent, ne ''sortant'' qu'avec des messieurs aux cheveux blancs ou gris (les autres n'ont pas assez d'argent). Toute la journée, c'est le défilé, ouvertement, là, devant vous...

    Et les dames ne sont pas en reste : entre 65 et 75 ans, la plupart du temps devenues plutôt laides, elles sont là, à payer de petites fortunes pour prendre du bon temps avec un beau black de moins de trente ans. Tout ça, à leurs risques et périls, mais l'envie est plus forte que la crainte...surtout qu'en ville, bien qu'on vous jure qu'il n'y a pas de sida, ce qu'on voit, tragique envers du décor, n'est guère rassurant : des maigreurs caractéristiques, des mines catastrophiques....et c'est pourtant de là que sortent les ''appétissantes'' gamines et les beaux étalons.....


    Moi je vous jure, et je l'écris, que je ne donnerai jamais un sou d'aide ''au tiers monde'' pour un pays dont on ne m'aura pas apporté la preuve qu'il a mis en oeuvre une grande politique de santé publique, de planning familial, d'hygiène publique et de libération de la femme : c'est inhumain d'accoucher chaque printemps jusqu'à ce qu'on soit bonne à jeter ! c'est contraire à la dignité humaine ! vive la contraception et la maîtrise de la fécondité et des maternités !

    Pour le reste, vous n'opposez que des pseudo-arguments consternants. Par exemple : le nucléaire et la fusion n'envoient pas un seul ''gaz à effet de serre'' dans l'atmosphère ! il y a longtemps que M. Brice Lalonde l'a compris !

    Pour le fameux black-out, ce qui s'est passé est archi-connu, et les plus hauts responsables d'edf ont étudié cette panne à fond. Les éoliennes géantes ont un besoin absolu de centrales thermiques régulatrices pour envoyer leur énergie dans le réseau. Elles n'ont pas suffi cette fois-là...d'où le crash, auquel nous n'avons échappé que grâce aux tranches de 1800 Mw de Fessenheim.
    D'ailleurs l'Allemagne n'a pu se lancer dans son démentiel programme éolien que parce qu'elle vit au-dessus d'un inépuisable gisement de charbon....
    Bonjour les GES !

    Vos interventions sont du plus haut intérêt, car elles montrent toute l'austérité et la régression économique, matérielle et morale qu'impliquent les rêveries de certains écologistes extrémistes. Ils n'ont rien d'autre à proposer que de la mortification et de la souffrance, au nom du prétendu respect d'une Nature qu'en fait leurs doctrines achèveraient. Car la surpopulation telle que je l'ai décrite est la première responsable de la destruction de l'environnement. Savez-vous seulement pourquoi le lac Tchad est aujourd'hui réduit au DIXIEME de ce qu'il était en 1960 ? il y a une explication très précise, que je vous laisse découvrir par vous-même, et qui ne doit rien de rien aux GES.

    En conclusion, ce n'est pas la Science qui détruit l'environnement, c'est l'absence de Science, l'absence d'éducation, entraînée par la surnatalité anarchique. Inutile de camoufler ça sous une logomachie ''anticapitaliste'' qui ne trompe que les ignorants !
    Si les éoliennes étaient une solution, ça se saurait ! je ne demanderais que ça : fabriquez-m'en une à moins de 8000 euros installée clés en main, qui produit invariablement, sous garantie, de 6kw à 12 kw de puissance par des vents de 5 m/s jusqu'à 40 m/s, qui dure au moins trente ans, je vous la commande tout de suite ! en résumé : prouvez-nous que l' ''énergie alternative'', ça marche correctement, sans nous imposer de la régression insupportable !

    En attendant, n'escomptez pas que je vais éteindre toutes mes lumières et ma radio chaque fois que je voudrai mettre une machine à laver en route ou me faire du café, uniquement pour satisfaire les masochistes de l'écologie extrémiste !

  20. #138
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    bonjour,
    il est quand même problematique qu'a une demande de reference vous répondiez, c'est n'importe quoi. Ce n'est pas fermer que de demander sur quoi vous basez vos affirmations, c'est juste verifier qu'il y a un fondement derrierre.
    vous affirmez :
    La garantie offerte par les vendeurs de photovoltaïque n'excède JAMAIS 10 ans. Je vous mets au défi de produire un seul contrat où il est écrit explicitement que le vendeur s'engage à indemniser le client qui n'aurait pas 80% de sa capacité de production initiale au bout de 20 ans. Et dix ans, c'est déjà très risqué.
    ce qui est techniquement vrai, ce n'est pas le vendeur qui apporte cette garantie mais le fabricant du panneau.

    Vous ne savez pas ce que c'est de ne pas avoir d'habits chauds l'hiver, d'aller à l'école sans petit déjeuner dans le ventre, en culottes courtes sans slip, sans chaussettes dans de misérables chaussures archi-usées, de ne chauffer qu'une pièce avec une vieille cuisinière à bois allumée une ou deux heures par jour, de dormir dans des chambres glaciales qui font de chaque lever le matin une terrible épreuve, de voir chaque année quatre ou cinq camarades de classe (soumis au même régime) partir pour le sana, et deux ou trois autres attraper la polio ! vous ne savez pas ce que c'est d'être bien content de manger de la viande tuberculeuse parce qu'il n'y en a pas d'autre, et seulement les jours où il y en a, car l'argent ne suffit pas pour en avoir : il faut en plus les précieux tickets de rationnement.
    La , on est dans le Zola, pas dans l'argument scientifique

    Je n'ai jamais preconisé d'envoyer les enfants à l'école tout nus sous la neige, il leur faut au minimum un tee shirt made in china

    Et vous me diabolisez si je dénonce ça, si je préconise le contrôle des naissances à l'échelle mondiale ? c'est l'avenir que vous nous proposez ?
    ce qui à toujours été constaté jusqu'a présent, c'est que c'est l'éducation et l'augmentation du niveau de vie qui faisait baisser la démographie
    Moi je vous jure, et je l'écris, que je ne donnerai jamais un sou d'aide ''au tiers monde'' pour un pays dont on ne m'aura pas apporté la preuve qu'il a mis en oeuvre une grande politique de santé publique,
    ca, ce n'est pas à moi qu'il faut en parler, c'est entre vous et votre conscience

    En conclusion, ce n'est pas la Science qui détruit l'environnement, c'est l'absence de Science, l'absence d'éducation, entraînée par la surnatalité anarchique. Inutile de camoufler ça sous une logomachie ''anticapitaliste'' qui ne trompe que les ignorants !
    Si les éoliennes étaient une solution, ça se saurait ! je ne demanderais que ça : fabriquez-m'en une à moins de 8000 euros installée clés en main, qui produit invariablement, sous garantie, de 6kw à 12 kw de puissance par des vents de 5 m/s jusqu'à 40 m/s, qui dure au moins trente ans, je vous la commande tout de suite ! en résumé : prouvez-nous que l' ''énergie alternative'', ça marche correctement, sans nous imposer de la régression insupportable !
    en eolienne individuelle c'est pour l'instant hors de portée, mais les grosses éoliennes sont quand même à nettement moins de 1000 € le kw
    Pour le fameux black-out, ce qui s'est passé est archi-connu, et les plus hauts responsables d'edf ont étudié cette panne à fond. Les éoliennes géantes ont un besoin absolu de centrales thermiques régulatrices pour envoyer leur énergie dans le réseau. Elles n'ont pas suffi cette fois-là...d'où le crash, auquel nous n'avons échappé que grâce aux tranches de 1800 Mw de Fessenheim.
    D'ailleurs l'Allemagne n'a pu se lancer dans son démentiel programme éolien que parce qu'elle vit au-dessus d'un inépuisable gisement de charbon....
    Bonjour les GES !
    des références ! si ce n'est pas insultant de vous en demander
    pour l'instant un peu de lecture avec un rapport fait par des gens pas franchement favorables à l'eolien
    http://www.batimenteconome.com/telec...lien-14129.pdf
    je vous laisse le soin de trouver les biais évidents dans les analyses de ce rapport déja somme toute pas trop defavorables à l'éolien.
    Pour l'instant en france, chaque kwh produit par une eolienne vient en deduction de la consommation d'energies fossiles
    ou autrement dit, on fait moins tourner globalement nos centrales thermiques que si on avait pas d'eoliennes
    je vous laisse vous referer aux données de bases qui sont disponibles chez RTE

    d'autre part, je n'ai jamais prétendu que l'eolien était LA solution, c'est simplement une composante d'une solution que l'on maitrise actuellement bien techniquement et industriellement.
    la fusion controlée, c'est pour quand ? 5 ans , 20 ans , 100 ans , 500 ans ?
    la fin du nucleaire "classique" c'est pour quand ? l'uranium est une energie fossile aussi
    quelles sont les techniques au point au jour d'aujourd'hui pour fournir de l'energie d'une facon perenne ?
    On a bien tapé dans nos reserves, on devrait peut etre songer à intercepter directement ou indirectement le flux d'energie que nous envoie le soleil, c'est à dire les renouvelables.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  21. #139
    RuralMuniDunCerveau

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Si ce qui vous intéresse est le dernier mot et non la vérité, je vous laisse volontiers le dernier mot. Avoir raison ne m'a jamais intéressé dans la vie, mon seul guide est ce qui est vrai, j'abhorre les religions, les systèmes philosophiques doctrinaires, les régimes autoritaires, les systèmes sociaux en ''isme'', j'ai horreur de ces fanatismes qui veulent nous imposer leurs types de société, qu'ils se l'imposent à eux-mêmes entre eux mais fichent la paix aux autres !

    Vos affirmations sur l'uranium sont à hurler : avec la surgénération, les seules réserves du sol français assurent, avec les technologies actuelles, plus de six siècles d'autonomie énergétique en prenant en compte une croissance raisonnable de la consommation d'énergie. C'est bien plus qu'il n'en faut pour franchir l'étape décisive du passage à la fusion thermonucléaire contrôlée au stade industriel (Avec les écologistes extrémistes, ce ne sera ni dans 20 ans ni dans 500, ce sera jamais. Mais en travaillant sérieusement, on peut y accéder bien avant 2050).

    Vous rêvez, vous ne comprenez pas que l'humanité, même en stabilisant sa population, a besoin de beaucoup plus d'énergie qu'aujourd'hui pour élever chacun de ses membres à un niveau de vie et d'éducation dignes et surtout, pour sauver notre environnement.

    Vous ne comprenez pas que ce qui commande le climat est l'ensemble gigantesque des paramètres astronomiques en perpétuelle évolution et non le taux de CO2 dans l'atmosphère. S'il faut abandoner au plus vite les énergies fossiles, ce n'est pas pour le climat, c'est parce qu'elles sont dramatiquement insuffisantes et terriblement polluantes (pour produire les 1800 Mw d'une seule tranche de Fessenheim, une centrale thermique a besoin de 50 longs trains de marchandises rien que pour évacuer les cendres chaque mois ! et la masse des cendres qui restent dans l'atmosphère est du même ordre de grandeur....)

    Vous n'avez jamais réfléchi que le principal gaz à effet de serre et de loin est la VAPEUR d'EAU.

    Vous ne comprenez pas que nos technologies et notre science sont trop peu avancées pour capter valablement l'énergie solaire, car la seule solution valable est d'aller la capter dans l'espace. Tant qu'on n'aura pas mis au point des moteurs spatiaux à propulsion non chimique, on restera cloué à l'environnement immédiat de notre planète (dont fait partie la Lune) : rien de rentable ne peut être fait avec Mars et les astéroïdes tant qu'il faudra près d'un an pour s'y rendre et autant pour en revenir.
    Quand je vous expose combien il serait exaltant, pour une humanité ayant stabilisé sa population et jugulé la misère et les maladies endémiques (ce qui nécessite beaucoup, beaucoup d'énergie), de regagner 50 millions de km2 de déserts, vous répondez sur des registres ricanants (voyez votre réponse là-dessus, tout le monde a pu la lire). Vous êtes prisonnier d'une idéologie janséniste, c'est-à-dire du désespoir absolu (on est élu ou on ne l'est pas, et quand on l'est, seules la souffrance, la mortification et les privations de toute sorte sont rédemptrices, et de toute façon, notre vie sur Terre ne vaut rien puisqu'elle se termine, seule la 'Vie éternelle'' vaut le coup).
    Vous auriez fait partie de ceux des Dieux Antiques qui ont condamné Prométhée à souffrir éternellement sur son rocher d'un aigle qui lui bouffe le foie sans répit, parce qu'il avait donné aux humains ''le nombre, clé de toutes les énigmes'' et ''l'écriture, mémoire de tout''.
    Au fond de vous-même, vous condamnez Adam et Eve d'avoir cueilli les fruits de l'arbre de la Connaissance, votre diabolisation a priori de l'énergie nucléaire, cheval de bataille de tous les écologistes extrémistes, sur fond de peur millénariste et irrationnelle, en est l'indice certain.

    Vous auriez sûrement fait partie de ceux qui ont condamné et torturé Galilée à 70 ans dans les prisons du Vatican. Car Galilée dérangeait au moins autant que les modernes pionniers de l'énergie atomique, le géocentrisme était la pierre angulaire des superstitions chrétiennes à cette époque. Galilée a été condamné aussi bien par les protestants que par les catholiques !
    Et avant lui, Copernic s'était fait lyncher en chaire par Luther en ces termes :

    ''Le fou [Copernic] prétend que la Terre tourne autour du soleil. Mais il va là contre les Saintes Ecritures, donc se conduit en hérétique et doit être traité comme tel. Car en effet, dans le Livre de Josué, il est écrit que c'est le soleil qui tourne autour de la Terre''.

    Et en effet, dans le Livre de Josué (de la Bible), on peut lire ce passage :


    ''Le peuple d'Israël eut à combattre ses ennemis à Ayyalôn. Il demanda à Jéhovah d'arrêter la course du soleil dans le ciel, pour lui laisser le temps d'achever d'exterminer ses ennemis. Et Jéhovah commanda au soleil de s'arrêter deux jours et deux nuits, et le peuple d'Israël put venir à bout de ses ennemis (...)''.
    Les arguments des antiscientifiques de notre époque ne valent pas plus cher. Il devient lassant d'être obligé de leur répondre. Il est moins épuisant de les laisser devant leurs inepties, la vague de froid actuelle rappelle à la dure réalité les réchauffeurs de planète !

    Quant à moi, j'aime et j'admire Prométhée, et la Connaissance est ma seule vraie passion.

    La meilleure référence sur le black-out est l'étude au plus haut niveau qu'en a faite EDF, car en France aussi on est passé bien près de la catastrophe.

    Mais j'arrête, je vous laisse le dernier mot et d'avance, je vous dis que vous avez raison sur tout. Dites-moi ce qui vous ferait plaisir que je dise et je vous le dirai : les éoliennes c'est formidable, ça va nous sauver du Diable Atomique, ça va sauver la planète, c'est joli comme tout, il en faut partout, il faut se préparer à tout plein de sacrifices pour sauver la Nature, d'accord sur tout, je vous jure ! tout ce que vous voudrez, j'acquiesce, j'applaudis.

  22. #140
    Damien49

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Je réagis juste à ça, car c'est ce qui m'a sauté aux yeux en parcourant vite fait le sujet...

    Vous n'avez jamais réfléchi que le principal gaz à effet de serre et de loin est la VAPEUR d'EAU.
    A molécule égale à l'instant T c'est vrai, mais à molécule égale évoluant dans le temps (et c'est ce qui nous intéresse) c'est faux, puisque la vapeur d'eau n'a un temps de résidence de seulement 8 jours dans l'atmosphère, contre 100 ans en moyenne pour une molécule de C02.

    On en a d'ailleurs déjà suffisamment discuté sur d'autres sujets...

    Bon je suppose que c'était pour une comparaison H20-C02, car sinon le GES le plus puissant connu c'est l'hexafluorure de soufre (SF6), 22800 fois plus puissants que le C02 et qui reste 3200 ans.

    PS : bon je vous laisse reprendre votre débat sur les éoliennes...
    Dernière modification par Damien49 ; 20/12/2009 à 19h50.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  23. #141
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    bonsoir,
    La meilleure référence sur le black-out est l'étude au plus haut niveau qu'en a faite EDF, car en France aussi on est passé bien près de la catastrophe.
    De grace, un lien, un malheureux petit lien pour que je puisse prendre connaissance de cette étude d'EDF au plus haut niveau

    Cependant il faut bien reconnaitre que je prefere nettement les rapports D'ERDF / RTE qui ont eu , eux, à gèrer directement le probleme

    On peut tout à fait se lancer dans l'analyse de ce qu'il s'est passé et determiner exactement l'influence des eoliennes dans tout cela, le role qu'on leur à fait jouer et le role qu'on aurait pu leur faire jouer
    On peut aussi faire l'analyse des procédures qui ont été préconisées suite à ce black out, du role et du poid des eoliennes dans les divers scenaris envisagés
    Il y a matière à débattre sur une base de vraies données
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  24. #142
    GillesH38a

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    elle est passionnante cette discussion ... sur la psychologie humaine

  25. #143
    olgaya

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Bonjour à tous,
    il y a dix ans en arrière nous avons voulu nous lancer dans l'autoconstruction d'un aérogénérateur . Donc un petit, pas très prétentieux de l'ordre de 10 kw mais tout de suite on s'est retrouvé confronter à plusieurs problème. Et le plus gros était la revente du courant:
    1) il fallait acheter le compteur d'environ 6milles euros
    2) il fallait faire un entretient annuel par edf payant évidemment
    3) il fallait que l'aéro soit construis par un professionnel.
    Donc nous avons renoncer à le construire car cela n'était plus rentable.
    Mon voisin qui a une exploitation agricole m'avait dit si sa marche j'en construis un moi aussi .
    Pourquoi edf ne facilite pas l'installation de petit aéro. est- ce que les choses on changé depuis?

  26. #144
    chatelot16

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    avant de rentrer dans la discussion serieuse je tord le coup a l'histoire de l'effet de serre de la vapeur d'eau : la majorité de la surface de la terre est de l'eau : elle s'evapore et se condense comme elle veut en foction de la meteo : la vapeur d'eau emise par l'homme se condense rapidement et n'a aucunne importance

    les vrai gaz a effet de serre sont ceut qui dure longtemps dans l'atmosphere : il n'ont pas un effet de serre imediat plmus fort mais surtout qui dure plus longtemps

  27. #145
    chatelot16

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    RuralMuniDunCerveau fdans tes premier post il y avait des choses interressante , mais la c'est trop , il y a trop de faux pour qu'on croie le reste

    restont au sujet des eolienne : il ne faut pas melanger le coté economique politique et la technique

    coté technique le prix n'est pas proportionnel a la puissance : plus c'est gros moins c'est chere au kwh produit : les petites elolienne ne sont bonne que pour des cas ou l'on veut l'autonomie coute que coute : techniquement il vaut mieux une grande que des dizaine de petite

    politiquement c'est autres chose : peut ont s'associer entre une centaine d'habitant d'un village pour construire une grande eolienne et se partager le courant sans engraisser les grippes sous ...

    c'est le meme probleme que toutes activité economique ! les taxes tuent tous les projet ( ca a deja tué bien des entreprises ... delocalisation ... )

    je m'interresse au petites elolienne parce que c'est les seule que je peux actuellement construire

    quand la politique se debloquera et qu'on encouragera le travai ( ou plus exactement qu'on arretera de le decourager ) on arretera de bricoler et on fera plus grand

    en atendant il vaut mieux bricoler un peu que de ne rien faire

    c'est completement different avec le photovoltaique : la le prix est exactement proportionnel a la surface : il n'y a aucun inconvenient a repartir la surface en petit morceau

  28. #146
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    bonjour,
    Bonjour à tous,
    il y a dix ans en arrière nous avons voulu nous lancer dans l'autoconstruction d'un aérogénérateur . Donc un petit, pas très prétentieux de l'ordre de 10 kw mais tout de suite on s'est retrouvé confronter à plusieurs problème. Et le plus gros était la revente du courant:
    1) il fallait acheter le compteur d'environ 6milles euros
    2) il fallait faire un entretient annuel par edf payant évidemment
    3) il fallait que l'aéro soit construis par un professionnel.
    Donc nous avons renoncer à le construire car cela n'était plus rentable.
    Mon voisin qui a une exploitation agricole m'avait dit si sa marche j'en construis un moi aussi .
    Pourquoi edf ne facilite pas l'installation de petit aéro. est- ce que les choses on changé depuis?
    je crois qu'il manque quelques précisions dans ton texte
    il y a dix ans en arrière nous avons voulu nous lancer dans l'autoconstruction d'un aérogénérateur
    pour faire de la revente à EDF. Car si c'était pour ta prpre consommation, pas besoin de compteur.
    Q'EDF impose un certain nombre de contraintes à ses fournisseurs n' a à priori rien de scandaleux, q'EDF tienne à ce qu'un certain nombre de sécurités soient installées pour eviter que ses agents ne se fassent electrocuter lors d'opérations de maintenance me semble normal aussi 'si tu injectes du courant sur une portion de ligne deconnectée pour une raison ou une autre cela peut faire mal)
    a la charge de qui doivent être ces protections est un vaste débat.

    Depuis quelques années, les installations se multipliant, la facture est devenue un peu moins salée. Cependant la connection et l'entretient et la verification de cette conection ont un cout, il faut que quelqu'un les prenne en charge.

    Concernant le materiel, l'injection de courant sur le réseau n'est pas une chose simple, Il y a une dizaine d'années, il est probable que la technologie d'un generateur de 10 KW devait être de type asynchrone. Ce qui est important pour le reseau c'est que les conections et les deconections ne soient pas sauvages. Connecter une machine asynchrone nessecite une procédure précise. Je crois que maintenant EDF exige seulement que l'onduleur d'injection dans le réseau soit agréé. (tu ne peux pas, ou c'est trés compliqué d'autoconstruire son onduleur et de le faire agréer)
    donc dés que tu veux injecter sur le réseau et dés que tu veux revendre ton courant les choses deviennent complexes et couteuses (bien que cela s'arrange au fil des années)

    Cependant, comme dit plus haut, vous vous seriez associés à 2 pour monter une machine de 20 ou 30 Kw, un seul point de raccordement réseau, une machine qui n'est pas deux fois plus chere, le résultat des calculs financiers aurait peut etre été différent.
    Encore actuellement, les seules machines qui puissent eperer une rentabilité économique sont les grosses machines ou des machines autoconstruite pour sa propre consommation (sans revente)
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  29. #147
    RuralMuniDunCerveau

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    En l'état actuel de la question, après l'avoir étudiée à fond depuis plusieurs semaines, voici les points de certitude absolue concernant l'éolien individuel :

    1) Dans le cas où l'investisseur consomme son courant :


    * Il n'en produira au mieux qu'un jour sur deux.

    ** Clés en mains, il faut compter 6000 euros par kw de puissance nominale installée prête à produire.

    ***L'investisseur ne pourra en aucune façon se passer du réseau edf.

    ****Ll'investisseur, pour 6 kw installés, ne pourra réduire sa facture edf qu'au mieux de 30%.

    *****L'investisseur devra résoudre le problème aigu des excédents de production par rapport à la production absorbée directement au compteur : sans revente, il faudra de nouveaux investissements soit pour stocker cette énergie soit pour la transformer directement en chaleur.

    ******l'investisseur devra supporter chaque année des charges d'entretien d'au moins 50 euros par kw installé

    2) Si l'investisseur entend revendre les excédents de sa production :

    * son seul et unique débouché sera edf.

    ** edf rachètera ce courant 0,45 euros le kwh pendant au plus dix ans si le prix est aidé (zones de développement éolien), puis selon le tarif de base qui oscille entre 0,05 euros et 0,12 euros bruts le kwh.

    ***si le prix est non aidé, l'investisseur revendra chaque année au mieux 2000 kwh par kw installé, soit, au tarif basique, entre 160 euros et 240 euros par kw installé, soit en moyenne 200 euros bruts par kw installé.
    Là-dessus, il devra acquitter un impôt sur les BIC ainsi que des charges d'entreprise, et les 50 euros de charges de d'entretien par kw installé. Il restera au mieux 120 euros nets de bénéfice par kw installé, qui s'ajoutera à ses revenus imposables s'il ne les réinvestit pas dans la production d'énergie.

    Tout cela pour 6000 euros d'investissement par kw installé, d'où un rendement net maximum de 2% de l'investissement initial avant impôt personnel, pour un capital qui sera détruit en trente ans donc qui perd environ 10% de sa valeur résiduelle par an (car 0,9^(30)=0,04...). Le bilan financier de l'opération est donc largement déficitaire :

    en raisonnant en monnaie constante, par kw installé, on investit 6000 euros. On rentre au mieux 3600 euros et on efface au mieux une partie très faible de la facture edf au compteur.

    Si le prix est aidé pendant dix ans, le bilan est légèrement bénéficiaire mais de l'ordre de quelques centaines d'euros pour 6000 euros par kw installé, ce qui est dérisoire.


    POUR COMPARAISON

    supposons qu'au lieu d'investir dans une éolienne perso, vous laissiez dormir vos 6000 euros par kw installé sur une compte à 3% net d'impôts pendant trente ans. La partie de la facture edf que vous n'effacerez plus vous coûtera au pire 3500 euros en trente ans.

    Mais en trente ans, les 6000 euros du départ seront devenus :

    6000 fois 1,03^(30)=14563 euros.

    Donc même en en défalquant les 3500 euros de surplus cumulés de facture edf par kw d'éolienne non installé, il reste au bout de trente ans environ 11000 euros, au lieu d'à peine 7000 dans le bilan du kw installé que l'on revend à edf avec tarif aidé !

    CONCLUSION

    En l'état actuel des choses, celui qui investit dans de l'éolien individuel va enrichir

    a) le vendeur

    b) le fisc

    c) éventuellement l'urssaf et les organismes sociaux s'il y a revente de courant significative.


    Il ne lui restera que les yeux pour pleurer.


    On peut donc affirmer que l'éolien individuel, dans les conditions d'aujourd'hui, est bel et bien une superbe arnaque.


    NOTA BENE


    Un de mes voisins agriculteurs, Henri L., du village de B.....E, a investi il y a cinq ans dans de l'éolien individuel. Au départ, il s'agissait de produire du courant pour remonter de l'eau dans un réservoir d'alimentation de sa maison d'une part et dans un grand réservoir pour abreuver son troupeau de 100 vaches gasconnes d'autre part.

    Il n'arrête pas d'avoir des problèmes avec ses pales, qui se cassent sous le poids de la glace qui s'y accroche l'hiver (on lui avait pourtant juré que la glace y glisserait) et souvent s'envolent sans laisser d'adresse (les vents dans ma zone soufflent couramment à plus de 35 m/s des jours durant, l'hiver et le début du printemps).

    Il n'a jamais de courant quand il lui en faut.

    Sa perte n'est pas dramatique car c'est le conseil général qui lui avait alloué le plus gros de l'investissement par une subvention.

    Comme il est fatigué des problèmes récurrents, il est en train de réformer cette installation et va installer un bon gros câble électrique jusqu'au site de l'éolienne et utiliser le bon vieux courant du réseau edf. Ce sera cher et cette fois-ci, il n'y aura pas de subvention....mais au moins, ça fonctionnera....

  30. #148
    verdifre

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Bonjour,
    Pour le pompage, les eoliennes de pompage "américaines" sont des produits parfaitement adaptés, relativement peu cheres, rustiques et fiables. Il y en a eu plusieurs millions de construites et il s'en construit toujours.
    Sauf cas trés particuliers (pompages trés profonds), cela reste la machine optimum pour répondre à ce type de besoins.
    C'est presque l'archétype du produit parfait, peaufiné par de petites améliorations par deux cents ans de production en "grande" série avec des installations dans les pires conditions imaginables.
    Bien sur cela demande un minimum d'entretient, vidange graissage, un coup de peinture tous les dix ans, mais moyennant cela il y en a pas mal qui tournent depuis une centaine d'années.
    Cela à été un des outils indispensables à la conquete de l'ouest, sans eau pour les locomotives à vapeur, pas de chemin de fer.

    RuralMuniDunCerveau, je ne sais pas ce qui peut te faire croire que quelqu'un ici affirme que le petit éolien peut être actuellement rentable, par contre ne faisons pas l'amalgame avec le gros éolien.

    Le petit éolien "electrique" n'a que trois debouchés actuellement.
    1) les sites isolés
    2) Un acte militant pour une recherche d'autonomie
    3) certaines entreprises malhonetes qui surfent sur la vague écolo et qui reussissent à fourguer n'importe quoi à n'importe qui

    l'interet du premier point n'est pas contestable, le second point est généralement le fait d'un acheteur bien informé et est respectable, le troisieme point doit etre combattu. Cependant ce n'est pas la présence de quelques brigands qui doit servir à discrediter l'eolien dans sa globalité.

    au fait, mon petit lien à propos du rapport EDF ?

    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  31. #149
    benlamb

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par RuralMuniDunCerveau Voir le message
    Vos affirmations sur l'uranium sont à hurler : avec la surgénération, les seules réserves du sol français assurent, avec les technologies actuelles, plus de six siècles d'autonomie énergétique en prenant en compte une croissance raisonnable de la consommation d'énergie. C'est bien plus qu'il n'en faut pour franchir l'étape décisive du passage à la fusion thermonucléaire contrôlée au stade industriel (Avec les écologistes extrémistes, ce ne sera ni dans 20 ans ni dans 500, ce sera jamais. Mais en travaillant sérieusement, on peut y accéder bien avant 2050)
    Bonjour, avez vous une source pour ceci ?
    Avec les technologies actuelles, Superphénix a fonctionné 53 mois sur les onze ans pendant lesquels le réacteur était en service....

  32. #150
    streshydrique

    Re : les eoliennes sont elles vraiment une arnaque

    Citation Envoyé par RuralMuniDunCerveau Voir le message

    Un de mes voisins agriculteurs, Henri L., du village de B.....E, a investi il y a cinq ans dans de l'éolien individuel. Au départ, il s'agissait de produire du courant pour remonter de l'eau dans un réservoir d'alimentation de sa maison d'une part et dans un grand réservoir pour abreuver son troupeau de 100 vaches gasconnes d'autre part.

    Il n'arrête pas d'avoir des problèmes avec ses pales, qui se cassent sous le poids de la glace qui s'y accroche l'hiver (on lui avait pourtant juré que la glace y glisserait) et souvent s'envolent sans laisser d'adresse (les vents dans ma zone soufflent couramment à plus de 35 m/s des jours durant, l'hiver et le début du printemps).

    Il n'a jamais de courant quand il lui en faut.

    Sa perte n'est pas dramatique car c'est le conseil général qui lui avait alloué le plus gros de l'investissement par une subvention.

    Comme il est fatigué des problèmes récurrents, il est en train de réformer cette installation et va installer un bon gros câble électrique jusqu'au site de l'éolienne et utiliser le bon vieux courant du réseau edf. Ce sera cher et cette fois-ci, il n'y aura pas de subvention....mais au moins, ça fonctionnera....
    Bonjour, bizarre tout de même, es tu sur que ce n'est pas plutôt une pompe-eolienne? je ne vois pas la logique de transformer de l'énergie mécanique en énergie électrique pour la retransformer en énergie mécanique.

    De plus, avec une pompe-eolienne, on a pas besoin de stocké l'énergie (sous forme electrique), puisque on la stocke dans des réservoirs.

    Bref, ton exemple me laisse très perplexe. C'est une honte si des fond publique serve a ce genre d'installation que tu décrit, mais j'ai des gros doute.

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Les maths "au-delà" du réel sont-elles encore une science?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 53
    Dernier message: 30/06/2016, 21h43
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 10/07/2008, 03h20
  3. [Biologie Moléculaire] Les empreintes digitales sont-elles vraiment uniques ?
    Par bertrandfs dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/04/2008, 08h53
  4. Actu - Les dunes de Mars sont-elles des fossiles ou bougent-elles encore ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/01/2008, 13h47
  5. Réponses: 16
    Dernier message: 17/06/2005, 18h57