Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 48 sur 48

énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °



  1. #31
    verdifre

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    bonjour,
    ne faire tourner ton moteur que quand il y a du soleil ( donc à haute temperature) et stocker l'energie dans une batterie te conduirait surement à un meilleur rendement.
    si tu met bout à bout les diverses pertes, tu arrives à un rendement global trés inferieur à celui des cellules photovoltaiques ( qui sont déja trés mauvaises)
    mettre la partie chaude de ton moteur au foyer de la parabole te permettrait surement de gagner enormement. et tu fait toujours de l'eau chaude pour d'autres utilisations ( en apportant la source froide)
    dans ce cas, il est envisageable de travailler au coté chaud à 200 ou 300 °C ce qui corespond à un gain enorme.
    fred

    -----

    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  2. Publicité
  3. #32
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Bonjour,
    J'insiste sur mon idée "d'eau chaude", car je ne crois pas que je sois allé encore au bout de toutes les solutions possibles.
    1/ je n'avais pas encore mis sur la table la "lentille de fresnel".
    Serge Klutchenco proposait sur un blog, si j'ai bien compris, à des étudiants en cours de réalisation d'un moteur stirling d'utiliser non pas une parabole mais une lentille de fresnel.
    Si j'ai compris toujours, il affirmait aussi qu'on pouvait trouver une dimension de 2 m sur 2 m pour 68 $...
    Je me suis branché sur le sujet...
    J'en arrive à affirmer, sauf erreur de ma part, qu'avec cette lentille, on peut passer à ébullition 30 litres d'eau en 1 heure. On est dans ce cas, bien loin de des résultats de ma parabole.
    Si le tarif est indiqué est de cette valeur, 58 $, je crois que la piste de la production d'une grande quantité d'eau chaude se trouve sur cette voie, pour laquelle il faut travailler des techniques diverrses...
    Pour en savoir un peu plus et vérifier mon calcul, voici un site vendeur à visiter au Canada:
    http://cgi.cafr.ebay.ca/38-FRESNEL-L...QQcmdZViewItem
    J'ai avancé sur le sujet du mylar ou de l'aluminium...
    J'ai trouvé une socité suisse productrice de plaques d'alu qui va m'envoyer des échantillons divers de ses produits pour faire des essais.
    papimusique

  4. #33
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Bonjour,
    Je travaille depuis quelques semaines le moteur stirling qui serait le plus adapté à une utilisation solaire, le plus simple à construire, avec mes petits moyens.
    En voici un original!
    C'est un moteur stirling pendulaire.
    Le moteur stirling pendulaire démarre seul, donc aucun problème de démarrage à l'aube... si le soleil veux être présent!
    Une version est un entrainement mécanique par pneumatique.
    L'autre serait électrique.
    Je le soumets à la critique!
    voici l'adresse du plan:
    http://www.imageshotel.org/images/pa...pendulaire.png
    papimusique

  5. #34
    chatelot16

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    ca ne peut pas marcher : ca ressemble a un type alpha ou les 2 piston sont remplacé par 2 espece de souflet

    mais dans un alpha le mouvement des 2 piston est dephasé : ici c'est en phase donc ca ne marchera pas

    la recuperation d'energie par une turbine a ir est une grosse perte par rapport a un simple vilbrequin

    et torouver une turbine qui pousse avec les 2 sens de l'air , il faut l'inventer

    comme dans beaucoup de dessin de moteur alpha le regenerateur et un petit truc sur un tuyau : je n'y crois pas : il faut laisser passer un gros debit avec une faible perte de charge

    pour une faible temperature le regenerateur doit etre tres court : ca bonne place est donc dans le piston deplaceur d'un type beta

  6. #35
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Bonjour,
    Pour travailler ce projet, je ne suis pas parti de rien...
    Voir le fonctionnment de ce moteur stirling pendulaire à l'adresse suivante:
    http://www.youtube.com/watch?v=4sV_0...eature=related
    Il fonctionne!
    je l'ai adapté en séparant le piston en deux pistons (un chaud et un froid, voir brevet déposé par serge klutchenko).
    Là ou j'ai un doute, c'est concernant la communication chaud /froid entre les 2 pistons. Ce n'est peut-être pas utile, donc dans ce cas, inutile aussi le régénérateur, par contre, il faut garder absolument la relation arrière des pistons chaud et froid, dans le cas où la pression serait supérieure à celle de l'air ou qu'un autre gaz que l'air serait utilisé.
    la version que j'envisage est électrique, donc la turbine serait inutile aussi.
    Papimusique

  7. #36
    quic'est

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Bonjour,

    je crois qu'on est hors sujet. Faudrait remettre tout ça dans le sujet du moteur stirling !!!

  8. Publicité
  9. #37
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Bonjour,
    Voici mon nouveau plan simplifié...
    adresse:
    http://www.imageshotel.org/images/pa...alectrique.png
    Autre intérêt pour le solaire, grand plan de chauffe, piston rectangulaire, pouvant évoluer dans les 2 dimentions à volonté.
    Seule la base a une dimention limitée par le type de gaz et la pression choisie.
    papimusique

  10. #38
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Une erreur s'étant glissée dans mon adresse, voici l'adresse du nouveau plan:
    http://www.imageshotel.org/images/pa...ectrique_1.png

  11. #39
    remyb

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Dans ton système, je ne vois pas de variation du volume. Pour récupérer de l'énergie, il faut faire varier le volume (avec un déphasage par rapport au "balancier").
    Pourquoi mettre deux balanciers ? Un seul balancier isolant ne serait-il pas suffisant ?

    Cà fait quelque temps que je pense à une solution, qui ne doit pas être trop loin de la tienne...
    Je vais essaye de la décrire :
    - Un "balancier" unique (et isolant) avec une source chaude et froide de chaque coté.
    - L'étanchéité est réalisée par une membrane au niveau de l'axe du balancier. La déformation de la membrane doit permette de suivre l'inclinaison du balancier.
    - Le haut du balancier est relié à un vilebrequin par un axe. C'est ce vilebrequin qui récupère l'énergie mécanique.
    - Pour suivre le vilebrequin, le balancier doit pourvoir s'incliner, mais aussi monter et descendre. Pour cela, soit l'axe du balancier est lui-même relié à une biellette. Soit la membrane fait directement celà. (A voir... Dans ce second cas, il n'y aurait même pas besoin d'axe au balancier !).
    - En montant et descendant, la membrane fait varier le volume. Cette variation est déphasée d'environ un quart de tour par rapport au balancement.

    On obtient un stirling extrêmement simple :
    - Très peu de pièces mobiles (vilebrequin, balancier, membrane)
    - Une excellente étanchéité (membrane)
    - Très peu de pertes mécaniques (frottement sur les axes du vilebrequin, l'hystérésis de la membrane)

    Par contre, pas possible d'obtenir des hautes température (à cause de la membrane) et il y aura sans doute une fréquence de résonance du balancier/membrane, ce qui veut dire que la vitesse de fonctionnement ne peut pas être variable.

  12. #40
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    remyb, bonjour,
    Je ne suis pas du tout mécanicien, aussi je ne veux pas, si possible de villebrequin, pièce très compliquée en mécanique.
    Je ne comprends pas ta solution, voudrais tu faire un plan.
    héberge le shéma comme moi chez "imageshotel".
    Amicalement,
    papimusique

  13. #41
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    remyb,
    Pour comprendre le fonctionnement de ce type de moteur stirling, "pendulaire", il faut enlever de sa tête la phylosophie technique du moteur stirling habituel rotatif ou à piston.
    La contre réaction du balancier est produite par la gravitation terrestre, lorsqu'il passe à gauche et à droite.
    On peut s'interroger sur la présence des 2 espaces, un chaud, un froid, plutôt qu'un seul pour tout!
    Là, c'est simple, il faut considérer un seul pistion, ayant un coté chaud et l'autre froid et diviser en deux le cylindre et le piston.
    Voilà ce que cela donne... deux pistons, un chaud et un froid, communiquant entre eux... En pratique, on en voit deux mais réellement, ils ne font qu'un!
    L'déal aurait été de trouver une solution "double effet" sur ce principe.
    Je n'ai pas trouvé la solution...
    Logiquement, le chauffage et le refroidissement étant séparés, le rendement devrait être supérieur par rapport à l'usage un seul piston...

  14. #42
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Pour les sceptiques, voici une page qui explique l'évolution de ce que je décris, concernant les cylindres stirling:
    http://www.imageshotel.org/images/pa...esstirling.jpg

  15. Publicité
  16. #43
    remyb

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Citation Envoyé par papimusique Voir le message
    Là, c'est simple, il faut considérer un seul pistion, ayant un coté chaud et l'autre froid et diviser en deux le cylindre et le piston.
    Le gros avantage d'un stirling avec une seule chambre, c'est qu'il n'y a pas besoin d'étanchéité autour du déplaceur.
    En coupant en deux chambres, tu te trouves obliger de faire l'étanchéité autour des deux demi-déplaceurs. En plus de l'étanchéité du piston moteur.
    Regardes cette image :

    Source : http://cm1cm2.ceyreste.free.fr/stirling.html
    Je l'ai modifier (voir en piéce jonte). J'ai juste rallongé le piston et le cylindre fermé en intercalant de l'isolant. Cette "simple" transformation permet de limiter les flux thermiques quasiment sans pertes mécaniques supplémentaires. Seul l'augmentation du poids du déplaceur qui engendrera une augmentation des contraintes dans les axes peuvent augmenter les pertes par frottements (mais un isolant, ce n'est très lourd !)

    Un villebrequin, c'est simplement une manivelle !
    Quoi que tu faces, il faut que tu installes des renvois pour déphaser le piston moteur avec le déplacer.

    J'ai fait aussi un croquis d'un déplaceur/pendulaire auquel je pense depuis quelque temps..
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Philou67 ; 02/12/2008 à 08h45.

  17. #44
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Bonjour, remyb,
    Pas d'accord avec toi sur le renvoi mécanique obligatoire pour tout moteur stirling!
    Il n'y en a pas necessite pour le moteur stirling pendulaire et un modèle que j'ai imaginé, rotatif, à double effet, qui va être bientôt réalisé.
    C'est pour cette raison que je fais mes recherches plutôt sur ces 2 stuctures de moteurs.
    Après avoir visualisé des vidéos sur les moteurs magnétiques, j'ai trouvé le moyen de transformer l'énergie mécanique du moteur stirling pendulaire en rotatif... L'association du stirling pendulaire et du magnétique me paraît une piste intéressante à travailler!
    Je n'arrive pas à obtenir le contenu de tes fichiers...
    Papimusique

  18. #45
    remyb

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Citation Envoyé par papimusique Voir le message
    Pas d'accord avec toi sur le renvoi mécanique obligatoire pour tout moteur stirling!
    Le gaz réponds à une équation entre les trois paramètres Pression , Volume et Température. Pour les gaz parfaits, c'est :
    PV=nRT

    Pour récupérer de l'énergie dans un moteur thermodynamique, il faut décrire un cyle. C'est à dire, qu'il faut faire varier 2 des 3 paramètres selon une chronologie précise. Le troisième est donnée par l'équation du gaz.

    Cette chronologie peut être obtenue de diverses manières (biellette, came, élasticité, etc...)
    Mais, tu dois forcement créer un "lien" entre l'un à l'autre.

    Dans un moteur stirling, le déplaceur est un des "paramètres" (il conditionne la source de chaleur, donc, indirectement la température).
    L'autre, c'est la position du piston moteur qui conditionné le volume du gaz.

  19. #46
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Bonjour,
    Je te signale que le moteur "stirling double effet" n'a pas de pistons, mais que 4 déplaceurs. L'énergie est récupérable directement au niveau des déplaceurs. Dans le cas du moteur rotatif, il n'y a plus aucun piston nécessaire! C'est là que cela devient le rêve!
    papimusique

  20. #47
    papimusique

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Si vous ne connaissez pas le moteur stirling pendulaire, aller voir ces vidéos... C'est intéressant!
    http://www.youtube.com/watch?v=4sV_0...eature=related
    http://www.youtube.com/watch?v=8LOeFXZAvNQ&NR=1
    crazy twin engineos...
    Papimuisique

  21. #48
    nacio

    Re : énergie contenue dans 1 m3 d'eau à 90 °

    Pour 1g d’eau
    0 absolue = -273,15°C = 0 calorie = 0 joule
    0°C glace = 273 calories = 273 x 4,18j/gr = 1141j
    0°C liquide = Fusion = 330j
    Pour augmenter 1g d’eau de 90°C 90 x 4,18j = 376,2j
    1g d’eau à 90°C contient 1141+330+376 = 1847j
    1 litre à 90° contient 1,85 Mj
    1m3 à 90° contient 1,85 Gj

  22. Publicité

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Comment séparer la glycérine contenue dans l'huile
    Par romain91810 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/10/2007, 16h49
  2. Energie contenue dans un chateau d'eau
    Par gabz01 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/01/2007, 16h29
  3. pyrotechnie : énergie contenue dans une balle
    Par Tifoc dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/12/2006, 17h14
  4. Réponses: 18
    Dernier message: 26/08/2005, 21h16
  5. énergie contenue par un diamant
    Par philosophe dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/08/2004, 11h12