Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

  1. #1
    geuncit

    quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    Salut a tous.
    On parle souvent du pétrole comme carburant, mais on oublie souvent que de nos jours, nous sommes entourés de matériaux base de pétrole. (plastique, médicaments) la disparititon du pétrole va t'elle poser des problèmes dans la fabrication de beaucoup de produits nécécaires à notre train de vie actuel? quels sont ces produits? y a t'il déja des subtituts pour le long terme?
    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    geoffrey25

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    bonjour,
    effectivemment, beaucoup d'objet sont à base de pétrole, notamment ceux en plastiques. quand il n'y aura plus de pétrole (ou qu'il sera devenu trop cher), le recyclage de ces objets sera indispensable. cependant, les techniques actuelles ne permettent pas de recycler indéfiniment les matières plastiques: problème de pureté nécessaire à la revalorisation de ces matières, perte de propriétés,etc. alors quelles solutions à long terme?

  4. #3
    moijdikssékool

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    je dirais même plus: destruction ultra-rapide du principal vecteur de la modernité, les matières plastiques : cables, mousses, jouets, pièces internes telles les 1000 éléments en plastique et caoutchouc synthétique que l’on trouve dans une voiture (lol, elle se détruit elle-même), sacs, nylon, disques, cartes, écran LCD, matériel électronique portable, matériel médical, de loisir, de sport, d’emballage, de bureau, de construction et j’en passe (telles les matières ou objets non encore inventés)

    sûr, il y en a pour dire,c'est pas grave, on arrivera bien à fabriquer du plastique avec du végétal. Tssss... l'agriculture ne devrait pas être détournée de sa principale vocation: l'alimentation
    d'autres part, les déchets ménagers biodégradables donneront à terme des molécules suffisamment longues pour d'éventuels substituts (d'autant qu'il y en a trop, qu'il faut les enfouir). Ce temps pourraient être de quelques milliers d'années ou moins (la teneur en énergie du pétrole est à peine 3 fois plus élevée que celle du bois, ca prend pas des millions d'années pour y arriver). Encore faut-il qu'il reste du pétrole en quantité suffsante d'ici-là...
    la conso en pétrole pour le plastique est de l'ordre de 4% de la prod du pétrole. Le pétrole aura été vaporisé en 2 siècles, cela veut dire qu'il y aurait eu assez de pétrole pour le plastique pour 1/0.04*2 = 50 siècles, soit 5.000ans à la conso actuelle et il faut considérer qu'un kilo de plastique dure plus longtemps qu'un kilo d'essence, encore plus s'il fait partie d'une chaîne de recyclage...

  5. #4
    geoffrey25

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    d'autres part, les déchets ménagers biodégradables donneront à terme des molécules suffisamment longues pour d'éventuels substituts (d'autant qu'il y en a trop, qu'il faut les enfouir).
    excuse-moi, pourrais-tu STP précisez ta pensée, je ne te suis pas bien...

  6. #5
    Narduccio

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    Nous en avons déjà discuté dans un autre fil. La quantité de pétrôle nécessaire pour les matières plastiques est très faible, face à la consommation globale. Il n'y aura pas de problème de pénurie pour ces produits. S'il devient trop chér de les produires à partir de pétrole, il reste le choix de relancer la carbo-chimie, ou de valoriser d'autres sources de carbone.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  7. #6
    dteuz

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Tssss... l'agriculture ne devrait pas être détournée de sa principale vocation: l'alimentation
    d'autres part, les déchets ménagers biodégradables donneront à terme des molécules suffisamment longues pour d'éventuels substituts (d'autant qu'il y en a trop, qu'il faut les enfouir).
    à mon avis, les déchets ménagers biodégradables seront transformés en engrais et en méthane .
    la biométhanisation est une des solution pour traiter les déchets, produire de l'électricité(en faible quantité, j'ai estimé presque 1% de la consommation de la population sur le secteur de récolte d'une usine de biométh ) et a comme sous-produit le compost(pour l'instant)
    - les engrais sont dérivés du pétrole et que par conséquent pour garder un niveau de production agricole correct, il va falloir utiliser du compost.
    bref la famine nous guette .

  8. #7
    moijdikssékool

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    excuse-moi, pourrais-tu STP précisez ta pensée, je ne te suis pas bien
    la teneur en énergie du pétrole est à peine 3 fois plus élevée que celle du bois, ca prend pas des millions d'années pour y arriver. Je pense donc qu'en quelque miiliers d'années voir moins la matière organique peut donner une matière bitumeuse, qui n'est pas du pétrole, mais qui pourrait avoir des molécules suffisamment longue pour les travailler pour faire du plastique. Il est peut être possible que l'homme puisse accélérer ce process en chauffant et comprimant mais ca risque de coûter bonbon

    mais:

    Citation Envoyé par dteuz
    les engrais sont dérivés du pétrole et que par conséquent pour garder un niveau de production agricole correct, il va falloir utiliser du compost
    effectivement, vu sous cet angle là...

    Citation Envoyé par Narduccio
    Nous en avons déjà discuté dans un autre fil
    lequel? celui-ci: http://forums.futura-sciences.com/sh...ique+p%E9trole ?

    La quantité de pétrôle nécessaire pour les matières plastiques est très faible, face à la consommation globale. Il n'y aura pas de problème de pénurie pour ces produits
    4% (http://www.csq.qc.net/lebac/ref_vpm_plastiquement.html), c'est pas rien, vu que ces 4% sont issus d'une énorme quantité de pétrole consommé

    Sinon, je sais qu'il existe des substituts à base de végétal, mais ils sont de mauvaises qualité, essentiellement thermodurcissables (ie si vous les chauffez, ils ne se ramollissent pas) et certains sont biodégradables (donc pas forcément adapté à tous les usages). Reste que si nous voulions passez par du végétal, 4% d'équivalent pétrole, ca doit faire pas mal de surface au sol

  9. #8
    Narduccio

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    4% (http://www.csq.qc.net/lebac/ref_vpm_plastiquement.html), c'est pas rien, vu que ces 4% sont issus d'une énorme quantité de pétrole consommé
    Cela veut dire que dans un premier temps, le pétrole deviendra horriblement chers. On cherchera à le remplacer pour tous les usages ou il deviendra trop cher (chauffage, transport). AU fur et à mesure que la demande baissera, le prix baissera aussi. Il y aura donc un moment ou on pourra fournir pendant plusieurs siècles un marché correspondant peu ou prou à 5% du marché actuel, à un tarif raisonnable pour les usages ou le pétrole sera le plus indiqué. On arrètera de l'utiliser à mauvais escient et l'on se servira de sa "richesse" chimique qui sera exploitée au mieux.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  10. #9
    ailloudrt
    Invité

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    je n'aurai qu'un mot, LES OGM


    Et pour pas me faire tabasser, je vais étayer un peu

    Au lieu de mettre des engrais ou des pesticides, ou encore d'autres bêtises là dedans, on peut aussi leur faire syntétiser les mlécules qu'on veut grâce au génie génétique. Il suffit de lui faire faire les enzymes pour. On le fait déjà pour des filaments de toile d'araignée, le colza permet de faire du gazoil ou du kérozène (c'est la même chose), le sucre de betterave se rapproche de l'essence... avec un peu d'imagination, on pourrait faire produire par des plants de tabac ou d'autres plantes peut etre plus adaptées des molécules à l'envie.

    Et la dissémination alors? Rien de plus simple, il existe un truc qui s'appelle la culture hydroponique, ou encore mieux aéroponique. Ces techniques sont généralement utilisées aujourd'hui pour produire du cannabis en placard, mais imaginez dans des immeubles dédiés. 50 étages de 500 m2, ca prend pas de place, ca consomme juste un peu d'électricité issue de la fusion thermonucléaire.

    Un peu d'optimisme, vous êtes des humains et pas des animaux (sinon on serait déjà tous morts, d'après Malthus)

  11. #10
    moijdikssékool

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    AU fur et à mesure que la demande baissera, le prix baissera aussi. Il y aura donc un moment ou on pourra fournir pendant plusieurs siècles un marché correspondant peu ou prou à 5% du marché actuel
    le pétrole sera toujours tiré par la demande en carburant (voiture de collection (d'autant plus nombreuses que le pétrole se raréfiera), d'urgence, manutention...)

    je n'aurai qu'un mot, LES OGM
    moué, ben ca existe pas encore. Et remplacer 4% du pétrole ca représent un peu plus que 50étages de 500m²...)

    sinon on serait déjà tous morts, d'après Malthus
    quest-ce qu'il raconte cuilà?

  12. #11
    fruityfranck

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    Citation Envoyé par ailloudrt Voir le message
    je n'aurai qu'un mot, LES OGM


    Et pour pas me faire tabasser, je vais étayer un peu

    Au lieu de mettre des engrais ou des pesticides, ou encore d'autres bêtises là dedans, on peut aussi leur faire syntétiser les mlécules qu'on veut grâce au génie génétique. Il suffit de lui faire faire les enzymes pour. On le fait déjà pour des filaments de toile d'araignée, le colza permet de faire du gazoil ou du kérozène (c'est la même chose), le sucre de betterave se rapproche de l'essence... avec un peu d'imagination, on pourrait faire produire par des plants de tabac ou d'autres plantes peut etre plus adaptées des molécules à l'envie.

    Un peu d'optimisme, vous êtes des humains et pas des animaux (sinon on serait déjà tous morts, d'après Malthus)
    Bonjours,

    Tout d'abord désolé de remonter ce vieux topic
    Mais récement inscrit sur le forum et à la recherche d'infos, je suis tombé la dessus.

    Voilà c'est pour précisé à "Aillourdrt" et à ceux qu'ils ne le savaient pas que les OGM ne nous font pas éviter les engrais et les pesticides car les plantes elles même produisent leur propre pesticides et autres molécules. La seule différence c'est que l'homme n'apporte pas lui-même les molecules chimiques "nécessaires" à la bonne productivité de la plante.
    De plus je tiens à préciser que les entreprises fabricantes de produits phytosanitaires (c'est plus joli que pesticides) sont également celles qui mettent sur le marché les OGM. un peu louche n'est ce pas?

    Autre point, actuellement plus de 100000 substances chimiques sont utilisés dans l'UE.
    Grâce au programme R.E.A.C.H., l'UE par l'intermédiaire d'une directive récente oblige les producteurs de produits phytosanitaires à prouver l'inocuité de leurs molécules. Mais seul 5% (à peu près 5000) de ces substances sont ou seront examinées d'ici fin 2008.

    Conclusion: les producteurs (BAYER par exemple pour ne pas le citer) peuvent dormir sur leur 2 oreilles et se laisser du temps pour trouver des solutions alternatives.
    De toute manière leur souci n'est pas de dépolluer nos sols mais d'engranger un maximum d'argent sur le dos de notre planète saturée de cochonneries.

  13. #12
    Burt67

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    Citation Envoyé par fruityfranck Voir le message
    Bonjours,

    Tout d'abord désolé de remonter ce vieux topic
    Mais récement inscrit sur le forum et à la recherche d'infos, je suis tombé la dessus.

    Voilà c'est pour précisé à "Aillourdrt" et à ceux qu'ils ne le savaient pas que les OGM ne nous font pas éviter les engrais et les pesticides car les plantes elles même produisent leur propre pesticides et autres molécules. La seule différence c'est que l'homme n'apporte pas lui-même les molecules chimiques "nécessaires" à la bonne productivité de la plante.
    De plus je tiens à préciser que les entreprises fabricantes de produits phytosanitaires (c'est plus joli que pesticides) sont également celles qui mettent sur le marché les OGM. un peu louche n'est ce pas?

    Autre point, actuellement plus de 100000 substances chimiques sont utilisés dans l'UE.
    Grâce au programme R.E.A.C.H., l'UE par l'intermédiaire d'une directive récente oblige les producteurs de produits phytosanitaires à prouver l'inocuité de leurs molécules. Mais seul 5% (à peu près 5000) de ces substances sont ou seront examinées d'ici fin 2008.

    Conclusion: les producteurs (BAYER par exemple pour ne pas le citer) peuvent dormir sur leur 2 oreilles et se laisser du temps pour trouver des solutions alternatives.
    De toute manière leur souci n'est pas de dépolluer nos sols mais d'engranger un maximum d'argent sur le dos de notre planète saturée de cochonneries.
    Juste une correction : Les produits phytosanitaires ne sont pas concernés par le projet REACH car la Directive européenne 91/414/CEE (transposée en droit français par le décret du 5 mai 1994) définit des règles beaucoup plus restrictives concernant l'autorisation de mise sur le marché.

  14. #13
    calande

    Re : quels substituts pour les matières dérivées du pétrole

    C'est un peu dommage de mettre les OGM sur le tapis, surtout avec les promesses de Monsanto qui disait qu'un OGM ne muterait jamais, et qu'ensuite un OGM s'est croisé avec une mauvaise herbe, par conséquent il va falloir utiliser des herbicides hyper-puissants pour anéantir ce véritable monstro-plante. D'où plus de pollution.

    Et puis, si ça arrive entre les plantes, aucune raison que ça n'arrive pas avec les Hommes. Mais malheureusement il faudra comme toujours une catastrophe pour que les imbéciles que nous sommes commencions à en prendre conscience et à réagir. Ça me révolte de voir notre passivité face à tous ces problèmes.

Discussions similaires

  1. Quels logiciels pour les TPE ?
    Par Antikhippe dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 12
    Dernier message: 20/08/2009, 18h06
  2. Réponses: 22
    Dernier message: 23/04/2007, 21h18
  3. Remplacement pour les produits à base de pétrole
    Par OEMIOYAGA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/03/2007, 11h11
  4. information sur les matières, cours pour la mention science de la matiere
    Par amelie27_08 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/08/2006, 10h44
  5. Quels champs d'applications pour quels domaines des maths
    Par fractaz dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/05/2006, 13h11