Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 51

Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique




  1. #1
    Michel67

    Smile Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Bonjour,

    J'ai réalisé une présentation sur ce sujet qui m'a demandé un an et demi de recherches de données, et trois semaines de travail pour la mettre en forme. Cette présentation est issu d’une expérience personnelle. A l’automne 2007, suite à une conversation tenue sur un forum d’astronomie, où le rôle du Soleil dans le climat était évoqué, j’ai décidé de creuser la réalité du réchauffement climatique d’origine humaine prônée par le GIEC/IPCC, à laquelle comme beaucoup de gens, je croyais vraiment. Après bien des recherches, bien des échanges avec des connaisseurs du sujet, j’ai découvert que le consensus scientifique n’existait pas en ce domaine, et que l’origine humaine des changements climatiques du dernier siècle était très contestable. En fait elle ne correspond pas aux observations.
    XXXXXXXXXXXXXXX:
    Une science où le doute n'existe pas n'est plus une science, mais une croyance. Et en ce domaine de la climatologie on est encore très loin d'avoir compris tous les ressorts du climat. Svp, ne me prenez pas pour un idiot qui refuse la voiture électrique, la nourriture propre et ne voit pas la pollution autour de lui. Ici il s'agit du fondement scientifique du rôle de l'homme sur le climat. Ne faisons pas d'amalgame facile. La pollution de notre environnement proche existe, et il faut lutter contre, mais pour moi nous ne jouons qu'un rôle infinitésimal dans le climat. Ce sont deux problèmes scientifiquement séparés, même si on les joint couramment pour frapper les esprits.

    Dernier problème: faut-il mentir aux gens pour leur "bien"? Pour moi la réponse est non. Car la fin ne justifie pas les moyens.

    Cordialement,

    -----

    Dernière modification par yves25 ; 25/01/2009 à 13h46.

  2. Publicité
  3. #2
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Futura Science n'est pas là pour faire votre publicité (d'ailleurs, vous n'êtes pas le premier , loin de là
    si vous voulez discuter faites le point par point
    et , tout d'abord, voyez l'avertissement
    http://forums.futura-sciences.com/ge...oster-svp.html
    yves pour la modération




    yves pour la modération
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #3
    Arvirik

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Bonjour,

    J'ai moi aussi fait de nombreuses recherches et lectures sur le climat, pour une présentation.
    Après lecture, j'aurais de nombreuses remarques à faire, mais je n'en ferai que quelques-unes :
    - Le présupposé pour le GIEC que le changement climatique est anthropique est en effet assez frappant...
    - "En France on se souvient des deux terribles hivers de 1956 et 1963." : L'argument de l' "hiver froid" ou de l' "été chaud" n'est pas valable. on ne se souvient que des évènements marquants car inhabituels. Par exemple, pour cet hiver (bien qu'il ne soit pas fini, et je ne prends pas en compte la tempête qui vient de se passer, on en dira ce qu'on voudra sur le climat global...), on se rappellera de début janvier très froid, alors que le mois de décembre exceptionnellement doux sera oublié, car une période douce est courante aussi en automne, au printemps, alors on dira que l'hiver a été globalement froid.
    - Le refroidissement de la 2ème moitié du 20ème s. est attribué à une faible activité solaire
    - question : pourquoi l'incertitude de la T° sur les océans est-elle plus faible que sur les continents (graphe GISSTEMP) alors que vous dites juste avant que les données (bouées) sont beaucoup moins nombreuses ?
    - Vous montrez beaucoup de courbes de T°; mais à quoi correspondent-elles ? Toujours à la T° globale ? A un hémisphère ? Une région ?
    - Sur les graphes de Moberg et Loehle, jusqu'à quand vont les mesures (celle de Moberg semble aller jusqu'à 1940 environ) ? Facile de dire que le Moyen-Age était plus chaud que le 20ème s. si on enlève la fin du 20ème s. la plus chaude ..
    - Les autres graphes qui comparent Moyen-Age et 20ème s. sont sur une région, ce qui ne signifie rien pour la T° globale !
    - L'homme rejette en effet environ 3% du CO2 rejeté au total, mais la moitié de la totalité (50%) dont la moitié de ces 3% (1,5%) va dans l'atmosphère, il y a a donc toujours la même proportion qui reste dans l'atmosphère, soit 3% (1,5 de 50%) et pas 1,5%. Vous dites aussi que le CO2 est absorbé ensuite en quelques années, mais c'est l'absorption dont vous parlez avant, par les plantes, l'océan et le sol, il n'y a qu'un phénomène, pas deux. Et d'où vient le chiffre de 20% qui contribue à l’effet de serre, donné par le GIEC ? Et il faut aussi prendre en compte le taux d'absorption, qui varie, à cause de mécanismes humains, par exemple de la déforestation.
    - Plusieurs mécanismes reliant le CO2 et la T° existent. Le relargage de CO2 par réchauffement des océans (Caillon et al, 2003) joue sur de longues échelles de temps, pas celle du 20ème s.

    - De plus, vous dites que les mesures de T° et de CO2 ne sont pas précises et seraient peut-etre fausses. Alors comment en déduire qu'il n'y a pas de réchauffement ?

    - Enfin, en lisant attentivement le rapport de l'IPCC, j'avais relevé que le texte précis contient de nombreuses incertitudes. Ce n'est pas une critique, au contraire on tient bien à préciser que le climat n'est pas encore connu à fond (à cause justement des rétroactions entre atmosphère, océans, biosphère...). Malheureusement, à destination du grand public, les théories sont de plus en plus simplifiées, en perdant les incertitudes. Difficile de dire au public "on ne sait pas tout", car il faudrait rentrer dans des explications techniques et incompréhensibles, alors on simplifie en laissant de coté des informations.
    Alors, comme il est tentant ensuite de réfuter ces théories admises, de crier au complot, on peut ressortir toutes les études qui ne rentrent pas dans le "droit chemin";
    Un peu comme si une étude précise montrait que dans une ville 99% des femmes portent des pantalons et 1% des robes, l'explication simple au grand public serait que les femmes portent des pantalons. Alors il serait facile de dire qu' "on ne vous dit pas tout" car il existe des femmes en robe...
    Et ce d'autant plus que pour le climat, la responsabilité des hommes fait que chacun devrait modifier son comportement, changer de vie et de modèle, ce que beaucoup n'ont pas envie de faire ...

    Qu'en pensez-vous ?


  5. #4
    Arvirik

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Ah, j'ai mis un peu de temps pour écrire mon message, pas vu celui du modo !

  6. #5
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Bonjour,

    Vous avez détruit le lien vers mon document pdf. Pourquoi? parce-que je fais "ma" publicité? Un peu court comme argument si je peux me permettre. Car dans ce cas, il va falloir aussi retirer tous les liens de ce forum qui pointent vers des sites ou des documents où l'auteur apparaît sous son vrai nom. Allez-vous le faire? J'en doute.

    J'aurais préféré une réponse argumenté plutôt qu'une attitude de censure. A quoi sert un forum s'il n'accepte pas le débat?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pit74

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Michel67

    Cela me rappel furieusement les aguments de dobeuliou pour justifier de ne rien faire-> malaise...

    Le doute doit toujour exister, mais je n'ai pas trop envie de jouer a la rouelle russe sur la tete de mes enfants...

    Peut-etre qu'on damatise: tant mieux, on arrivera a l'epuisement des d'energie focile moins vite..

    Peut-etre que l'on sous estime le probleme: Ce type de discourt d'arriere garde aura une responsabilite a assumer. Il jsutifie la bonne conscience de ce qui ne veulent rien faire...

  9. #7
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Arvirik,

    Je citais les deux terribles hivers de 1956 et 1963 à titre anecdotique c'est tout. Sinon, à titre info j'habite en Alsace et on a subi un temps très froid (exceptionnellement froid) durant tout le mois de décembre 2008.

    Le refroidissement de 1945 à 1977 vous l'attribuez à une faible activité solaire. Perso je n'en sais rien et je n'ai pas vu de réponse claire dans mes recherches sur ce point. Ce qui est sûr c'est qu'il contredit le GIEC qui attribue un role majeur à l'homme dans le climat à compter de 1950.

    Pour les bouées marines versus les stations terrestres, l'incertitude d'une mesure n'est pas lié au nombre de capteurs mais à leur fiabilité.

    Les courbes de T° sont renseignées, toutes. Regardez bien. Soit c'est du global soit c'est une région et c'est dit. Relisez de plus près le chapitre sur le Moyen Age, visiblement des trucs vous ont échappé. Je montre des graphes de diverses région y compris la Chine pour répondre à l'argument du GIEC qui après s'être fait prendre en flagrant déli de d'erreur avec sa fameuse courbe en crosse de hockey de 2001, a voulu faire de la période chaude du Moyen Age un phénomène régional sur l'Atlantique Nord. Or on retrouve cette période chaude du Moyen Age jusqu'en Chine...

    Pour le CO2 c'est 1,5% dans l'atmosphère relisez la présentation. Le CO2 qui n'est pas absorbé d'emblée par les océans, les plantes etc., l'est par la suite selon une durée qui fait débat. Cela va de 10 ans à 100 ans selon les auteurs. Il ne reste pas ad vita aeternam dans l'atmopshère, même le GIEC le reconnaît. Le chiffre de 20% du Giec vient d'un tableau tiré du site d'EDF, car il est très difficile de savoir le chiffre officiel. Le GIEC ne tient d'ailleurs pas compte de la vapeur d'eau dans ses calculs. Ce chiffre de 20% pour le CO2 que j'ai pris est d'ailleurs très favorable au GIEC, car pour les sceptiques le CO2 compte pour 5 à 10% au maximum dans l'effet de serre global.

    Je ne conteste à aucun moment le petit réchauffement de 0,74° C de 1906 à 2005! C'est sa cause qui fait débat, car pour les climatologues sceptiques il est dû à une variation naturelle du climat. Mais sa valeur exacte est liée à l'incertitude des mesures terrestres dont le taux d'erreur était de 0,5°C. C'est le pb de l'ilot de chaleur urbain. Quand on sait cela, on relativise un peu des annonces de températures historiques annoncées à 18/100° de degré près.

    Je ne crie pas du tout au complot, je le dis page 2 de mon exposé.

    Relisez le pedigree des milliers de scientifiques et des centaines de climatologues sceptiques, dont certains sont des pointures de premier plan dans leur spécialité. Paragraphe 4. Où est le consensus?

    Une science sans doute, sans réfutation possible n'est pas une science, mais une croyance... Non? Cf. Karl Popper.

    Cordialement,

  10. Publicité
  11. #8
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Peut être faudrait il commencer par le commencement: les recherches personnelles , c'est pas très efficace: généralement, ça fait un ensemble très bancal avec des fondations pleines de trous. Alors on colmate ...avec ce qu'on trouve.
    La dynamique du climat n'est pas qq chose de simple et il ne suffit pas de lire ce qu'on trouve sur le net ou même les articles scientifiques , il faut mettre les mains dans le cambuis.

    et commencer par dire que les experts du GIEC sont des fonctionnaires de l'ONU.....ça la fout mal!
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #9
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Primo je n'ai fait que présenter les résultats des travaux des climatologues sceptiques, qu'il est facile de se procurer avec un peu de patience: un an et demi pour peu qu'on comprenne l'anglais. Puis j'ai essayé de rendre ça présentable, car ce n'est pas simple.

    Et puis, les gens du GIEC sont bien des fonctionnaires onusiens, choisis par les Etats et très rarement parmi les climatologues. Ils sortent un pré-rapport et puis consultent des experts climatologues (groupe de travail N°1) qu'ils sélectionnent eux-mêmes. Ils visionnent les travaux des experts et sortent leur rapport final. Mais avant, les représentants des Etats le valident! Tout cela est sur le site du GIEC, aucun mystère, et dans ma présentation.

    Et ce n'est pas la procédure scientifique normale.


    Primo parce-que la mission du GIEC est claire:
    "Le GIEC a pour mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine" (...). Or, on voit mal un organisme administratif sortir des rapports niant sa propre existence, puisque celle du GIEC est liée au changement climatique d'origine humaine.

    Le GIEC est donc juge et partie, ce qui choque pour le nucléaire, mais pas curieusement pour le climat. Un peu comme si tout le monde trouvait normal que EDF soit seul habilité à faire des rapports sur les dangers du nucléaire...

    Deuxio, quelle est la discipline scientifique où les représentants des gouvernements valident par deux fois les conclusions des savants avant publication? C'est pourtant le cas pour les rapports du GIEC. Voir ici:
    Le site web du GIEC/IPCC:
    http://www.ipcc.ch/index.htm
    Dernière modification par Philou67 ; 26/01/2009 à 08h14. Motif: Citation inutile

  13. #10
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Arvirik,

    Je citais les deux terribles hivers de 1956 et 1963 à titre anecdotique c'est tout. Sinon, à titre info j'habite en Alsace et on a subi un temps très froid (exceptionnellement froid) durant tout le mois de décembre 2008.
    Le climat n'est pas qq chose d'immuable: l'océan et l'atmosphère interagissent et c'est la principale explication de la variabilité aux échelles décennales. Ensuite d'une année à l'autre, ce n'est pas du climat, c'est de la météo . Il y a des fluctuations chaotiques, des oscillations et des tendances sous l'effet de contraintes, avec le CO2 nous parlons de contrainte ou de forçage.
    Le refroidissement de 1945 à 1977 vous l'attribuez à une faible activité solaire. Perso je n'en sais rien et je n'ai pas vu de réponse claire dans mes recherches sur ce point. Ce qui est sûr c'est qu'il contredit le GIEC qui attribue un role majeur à l'homme dans le climat à compter de 1950.
    Ca ne contredit rien du tout (cf plus haut). L'explcation la plus probable est dasn les oscillations océaniques il s'y ajoute aussi l'effet des aérosols soufrés produits lors de la combustion des fosssiles.
    Pour les bouées marines versus les stations terrestres, l'incertitude d'une mesure n'est pas lié au nombre de capteurs mais à leur fiabilité.
    Cela serait vrai si'il suffisait de mesurer la température en un point.
    Au fait, l'océan se réchauffe ....comme prévu
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...mentale_17389/


    Les courbes de T° sont renseignées, toutes. Regardez bien. Soit c'est du global soit c'est une région et c'est dit. Relisez de plus près le chapitre sur le Moyen Age, visiblement des trucs vous ont échappé. Je montre des graphes de diverses région y compris la Chine pour répondre à l'argument du GIEC qui après s'être fait prendre en flagrant déli de d'erreur avec sa fameuse courbe en crosse de hockey de 2001, a voulu faire de la période chaude du Moyen Age un phénomène régional sur l'Atlantique Nord. Or on retrouve cette période chaude du Moyen Age jusqu'en Chine...
    Non, les courbes ne sont pas vraiment renseignées: il faut les réfrences complètes ce qui n'est pas le cas .
    Pour la courbe de Mann , ne répétez pas simplement ce que vous avez lu: il y a eu un rapport du National Science Fundation qui ne conclut pas cela et qui est beaucoup plus prudent que vous...d'autant qu'un papier récent (2008) de Mann et al sans PNAS confirme ces résultats et sans utiliser les proxys qui lui étaient reprochés (les cernes des arbres)

    Pour le CO2 c'est 1,5% dans l'atmosphère relisez la présentation. Le CO2 qui n'est pas absorbé d'emblée par les océans, les plantes etc., l'est par la suite selon une durée qui fait débat. Cela va de 10 ans à 100 ans selon les auteurs. Il ne reste pas ad vita aeternam dans l'atmopshère, même le GIEC le reconnaît. Le chiffre de 20% du Giec vient d'un tableau tiré du site d'EDF, car il est très difficile de savoir le chiffre officiel. Le GIEC ne tient d'ailleurs pas compte de la vapeur d'eau dans ses calculs. Ce chiffre de 20% pour le CO2 que j'ai pris est d'ailleurs très favorable au GIEC, car pour les sceptiques le CO2 compte pour 5 à 10% au maximum dans l'effet de serre global.
    Ouais...il n'empêche que quand j'ai commencé à travailler sur le sujet , la concentration en CO2 était de 330 ppm , elle est maintenant de 385 ppm . Bon an, mal an, c'est 1 à 2 ppm de plus dans l'atmosphère.

    La vapeur d'eau .....
    On ne s'intéresse qu'aux gaz ajoutés par l'homme.
    Je ne conteste à aucun moment le petit réchauffement de 0,74° C de 1906 à 2005! C'est sa cause qui fait débat, car pour les climatologues sceptiques il est dû à une variation naturelle du climat. Mais sa valeur exacte est liée à l'incertitude des mesures terrestres dont le taux d'erreur était de 0,5°C. C'est le pb de l'ilot de chaleur urbain. Quand on sait cela, on relativise un peu des annonces de températures historiques annoncées à 18/100° de degré près.
    En moyenne, entre une période glaciaire et un interglaciaire comme maintenant, la différence n'est que de 5 à 10 degrés. Ce n'est peut être pas si petit que ça mais chacun son point de vue.


    Relisez le pedigree des milliers de scientifiques et des centaines de climatologues sceptiques, dont certains sont des pointures de premier plan dans leur spécialité. Paragraphe 4. Où est le consensus?
    Le pedigree des scientifiques, on s'en fout: je ne demande pas à un éminent spécialiste du cerveau de soigner mes pbs cardiaques, si j'en ai.

    restent donc les spécialistes: tu veux qu'on regarde la liste dans le détail???
    Dernière modification par yves25 ; 25/01/2009 à 15h59.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  14. #11
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Et puis, les gens du GIEC sont bien des fonctionnaires onusiens, choisis par les Etats et très rarement parmi les climatologues. Ils sortent un pré-rapport et puis consultent des experts climatologues (groupe de travail N°1) qu'ils sélectionnent eux-mêmes. Ils visionnent les travaux des experts et sortent leur rapport final. [B]
    Cette affirmation est ridicule et je sais de quoi je parle, ce qui n'est pas ton cas.
    Dernière modification par yves25 ; 25/01/2009 à 15h54.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. #12
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Et ce n'est pas la procédure scientifique normale. [/B]

    Primo parce-que la mission du GIEC est claire:
    "Le GIEC a pour mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine" (...). Or, on voit mal un organisme administratif sortir des rapports niant sa propre existence, puisque celle du GIEC est liée au changement climatique d'origine humaine.

    Le GIEC est donc juge et partie, ce qui choque pour le nucléaire, mais pas curieusement pour le climat. Un peu comme si tout le monde trouvait normal que EDF soit seul habilité à faire des rapports sur les dangers du nucléaire...
    Quelle affirmation sotte! On demande au GIEC d'évaluer les risques, je ne vois pas ce qui, dans sa mission , l'empêche de dire que le risque est nul...un peu comme si une enquête ne pouvait conclure qu'à la culpabilité du suspect!


    Deuxio, quelle est la discipline scientifique où les représentants des gouvernements valident par deux fois les conclusions des savants avant publication? C'est pourtant le cas pour les rapports du GIEC. Voir ici:
    Le site web du GIEC/IPCC:
    http://www.ipcc.ch/index.htm
    Le rapport scientifique est la synthèse des travaux parus à la date de la rédaction. Il est approuvé par une ensemble de plusieurs milliers de chercheurs mais évidemment chacun dans leur spécialité.
    Ensuite, et parce que ce rapport sert de base à des discussions sur des décisions politiiques, il faut s'assurer que tous les gouvernements acceptent les bases de la discussion. Ca me paraît bien normal et ça ne m'a jamais posé de pb?

    En outre, j'ajouterais que malgré tout cela, le rapport du GIEC n'hésite pas à s'avancer et c'est assez remarquable. Que croyez vous qu'étaient les réactions des pays producteurs de pétrole?
    Dernière modification par yves25 ; 25/01/2009 à 16h06.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. #13
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Quelle affirmation sotte! On demande au GIEC d'évaluer les risques, je ne vois pas ce qui, dans sa mission , l'empêche de dire que le risque est nul...un peu comme si une enquête ne pouvait conclure qu'à la culpabilité du suspect!
    Ce n'est pas une enquête criminelle où le juge d'instruction instruit à charge et à décharge. Votre réponse montre une faible expérience de votre part dans la pratique des institutions administratives. Elles ont un but: au minimum perdurer et si possible croître. L'esprit est prompt mais la chair est faible. Qui veut se faire hara kiri au GIEC? Les salaires et les primes sont sympas, on a le Nobel, on voyage, on vous voit comme des sauveurs de l'humanité... Faudrait vraiment être très auto-saboté sur le plan psychologique pour dire que l'homme n'est qu'un faible acteur dans le réchauffement climatique. On dit d'ailleurs plutôt ces derniers temps "changement climatique", on risque moins d'être contredit par les faits.

  17. #14
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Ce n'est pas une enquête criminelle où le juge d'instruction instruit à charge et à décharge. Votre réponse montre une faible expérience de votre part dans la pratique des institutions administratives. .

    La vôtre montre une méconnaissance totale de la façon dont travaille le GIEC. Lisez donc le rapport, le vrai pas le résumé.


    Si je comprends bien, quand on est membre du GIEC , on est des vendus parce qu'on a le Prix Nobel? C'est ça?

    Utilisez donc de bons arguments et répondez sur les aspects scientifiques .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #15
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    On n'est pas des vendus, on est des hommes, GIEC ou pas.

    Vous parlez des mes milliers de chercheurs consultés par le GIEC... C'est 2400 exactement d'après le rapport 2007 du GIEC. Sur ce nombre, combien de climatologues véritables? Voir le diapo N° 7 de la présentation. On y trouve de tout: des membres d’associations ou d’agences environnementales, des juristes, des économistes (comme le président du GIEC), des écologistes, des climatologues aussi bien sûr. Bref ce n'est pas plus de vrais spécialistes que les sceptiques finalement.

    Car si vous voulez une bataille de chiffre il y a les 850 experts qui ont signé un appel ici: http://epw.senate.gov/public/index.c...d-6e2d71db52d9
    Les 4000 signataires de l'appel de Heidelberg ici: http://sepp.org/policy%20declaration...rg_appeal.html
    Une pétition de sceptiques avec 31072 noms, dont 9021 docteurs ès sciences: http://www.petitionproject.org/
    Bref... Où est le consensus dont on nous rabat les oreilles sur le changement climatique?

  19. #16
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Il y a trois groupes au GIEC. C'est le Groupe 1 qui s'occuppe des aspects science du climat
    Voyez donc le rapport de ce groupe et vous aurez la liste.

    Vraiment, c'est invraisemblable que vous en soyez encore là alors que vous dîtes avoir travaillé sur ce sujet pendant plus d'un an!

    Ou alors, vous imaginez que ce genre d'arguments va passer .

    Rappel; vous avez signé une charte en vous inscrivant, elle stipule que les discussions doivent être scientifiques
    Celle ci ne l'est plus depuis belle lurette.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  20. #17
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Il y a trois groupes au GIEC. C'est le Groupe 1 qui s'occuppe des aspects science du climat
    Voyez donc le rapport de ce groupe et vous aurez la liste.

    Vraiment, c'est invraisemblable que vous en soyez encore là alors que vous dîtes avoir travaillé sur ce sujet pendant plus d'un an!

    Ou alors, vous imaginez que ce genre d'arguments va passer .

    Rappel; vous avez signé une charte en vous inscrivant, elle stipule que les discussions doivent être scientifiques
    Celle ci ne l'est plus depuis belle lurette.
    D'abord plus haut je parle des 2400 "experts" que cite le GIEC dans les pages 93 et suivantes de son rapport. Pas du groupe de travail N°1 dont je connais parfaitement l'existence par ailleurs. Ne répondez pas à côté svp.

    Pour ce qui est de la charte, en quoi parler de méthode scientifique n'est pas pertinent? Pour moi ça l'est toujours, car souvent les résultats obtenus dans une étude dépendent de la rigueur de la démarche et de soucis épistémologiques qu'on ignorent trop souvent. C'est curieux chez vous ce réflexe de vouloir tuer le débat en agitant de façon récurrente la menace de la censure contre ceux qui ne sont pas d'accord avec vous. Je suis courtois, je n'emploie pas de gros mots, j'argumente avec des faits, et vous vous censurez ma présentation avec des XXXXX au motif que j'y ait mis mon nom. En fait, je ne fais pas ma publicité, puisque je n'ai pas de site web, que ma présentation est hébergée gratuitement sur un site d'astronomie et que j'ai viré mon nom de la page 1 de la présentation. Cela ira comme ça? Vous pensez pouvoir laisser mon lien valide? Sinon dites-moi ce que je dois faire.
    voir plus bas
    Dernière modification par yves25 ; 25/01/2009 à 17h26.

  21. #18
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    D'abord plus haut je parle des 2400 "experts" que cite le GIEC dans les pages 93 et suivantes de son rapport. Pas du groupe de travail N°1 dont je connais parfaitement l'existence par ailleurs. Ne répondez pas à côté svp.
    Si vous en connaissez l'existence, vous savez que c'est lui qui est chargé du rapport scientifique sur l'évolution du climat . Vos devriez connaître aussi sa composition et savoir que ce ne sont pas des juristes . Donc vous avez utilisé un argument faux.


    Pour ce qui est de la charte, en quoi parler de méthode scientifique n'est pas pertinent? Pour moi ça l'est toujours, car souvent les résultats obtenus dans une étude dépendent de la rigueur de la démarche et de soucis épistémologiques qu'on ignorent trop souvent. C'est curieux chez vous ce réflexe de vouloir tuer le débat en agitant de façon récurrente la menace de la censure contre ceux qui ne sont pas d'accord avec vous. Je suis courtois, je n'emploie pas de gros mots, j'argumente avec des faits, et vous vous censurez ma présentation avec des XXXXX au motif que j'y ait mis mon nom. En fait, je ne fais pas ma publicité, puisque je n'ai pas de site web, que ma présentation est hébergée gratuitement sur un site d'astronomie et que j'ai viré mon nom de la page 1 de la présentation. Cela ira comme ça? Vous pensez pouvoir laisser mon lien valide? Sinon dites-moi ce que je dois faire.
    Vous pouvez venir ici discuter science mais pas faire de la publicité pour votre pérsentation. J'ai plus de 4000 posts et pas un seul ne renvoie purement et simplement au livre que j'ai écrit. Je ne l'ai d'ailleurs jamais cité dans un seul post.

    Discutez des problèmes un à un et directement . Ce site n'est pas là pour accueillir les actes de foi des uns et des autres.
    Je coupe donc encore votre lien
    Dernière modification par JPL ; 25/01/2009 à 17h48. Motif: Correction de balise
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  22. #19
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Mais je ne veux écrire aucun livre! Je n'en ai ni le temps ni la compétence. Ma présentation est celle d'un homme cultivé, sans plus, et elle est libre de droits, comme Linux!

    Pour les 2400 "experts" du GIEC voir ici page 94 et suivantes. En sachant lire entre les lignes on voit bien que les vrais climatologues n'y sont pas pas les plus nombreux : http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-re...ar4_syr_fr.pdf

  23. #20
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Décidément.

    La liste des contributeurs au chapitre 1 est disponible ici:
    http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-re...g1-annexes.pdf
    Or, c'est ce rapport là que vous discutez puisque c'est lui qui conclue à la responsabilité humaine.

    Les contributeurs aux deux autres rapports n'ont donc rien à faire ici.

    Et revenez donc discuter du fond sinon, cette discussion sera fermée .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  24. #21
    Michel67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Un exemple de la façon dont on nous informe, tiré de la relation de la déclaration de Jean Jouzel, vice-président français du GIEC au sujet de la tempête dans le sud-ouest:
    Je cite l'AFP:
    Le climatologue français Jean Jouzel, vice-président du Groupe international d'experts sur le climat (GIEC) a relevé dimanche une "cohérence" entre l'intensité de la tempête Klaus et les prévisions sur le changement climatique.
    "La question de l'intensité (des phénomènes extrêmes, ndlr) reste une des caractéristiques du changement climatique. En l'occurence, cette tempête qui semble avoir été particulièrement intense est conforme aux observations et aux prévisions", a déclaré Jean Jouzel à l'AFP.

    "Mais a priori, a-t-il ajouté, cette plus forte intensité des tempêtes extra-tropicales, on l'attend davantage sur le nord de l'Europe, les îles britanniques par exemple. Or là, elle est passée sur le sud".

    "A ce stade, on ne franchit pas le pas de dire que cette tempête peut être attribuée aux activités humaines, mais il y a une certaine cohérence dans les observations et avec ce qu'on attend en augmentation de l'intensité", a-t-il souligné.

    "C'est une tempête de plus, ça ne veut pas dire qu'elles sont plus nombreuses. On n'a d'ailleurs rien enregistré de tel dans la deuxième moitié du 20è siècle", a-t-il également relevé.

    Dans leur 4è rapport publié en 2007, les experts du GIEC prévoient une augmentation de la fréquence et de l'intensité des tempêtes tropicales d'ici la fin du siècle et une augmentation de l'intensité des tempêtes extra-tropicales, comme celle qui vient de frapper le sud-ouest de la France, surtout sur le nord de l'hémisphère nord.


    Mon commentaire: Voilà une déclaration qui dit une chose et son contraire. Mais au passage, on a fait mine de rien, le lien avec le réchauffement d'origine humaine tout en s'en défendant.

    A titre info, Jean Jouzel n'est pas climatologue, mais chimiste et glaciologue, ce qui n'est pas la même chose. De plus le nombre et l'intensité des cyclones a baissé au lieu d'augmenter ces dernières années, en contradiction avec les prévisions du GIEC. Source ici:
    http://www.coaps.fsu.edu/~maue/tropical/maue_2008.php

  25. #22
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    EN 99, Lothar et sa petite soeur étaient décrites comme des tempêtes comme il y en a une par siècle . A cette époque, on a déjà déclaré que rien ne permettait de dire que cette tempête était due au réchauffement, c'est la même chose maintenant: on ne pourra jamais attribuer un évènement particulier au réchauffement ...seulement un ensemble .

    Jouzel est un spécialiste de l'analyse des carottes de glace et c'est un paléoclimatologue. Il est médaille d'or du CNRS pour cela. Il durige l'IPSL qui est l'Institut spécialisé . Tu dis vraiment n'importe quoi.

    On en revient aux discussion de fond ? oui ou non?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  26. #23
    Burt67

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Bonjour,

    J'ai réalisé une présentation sur ce sujet qui m'a demandé un an et demi de recherches de données, et trois semaines de travail pour la mettre en forme.
    Bonjour,

    Vous avez donc travaillé l'équivalent d'une demi-thèse, vraisemblablement sans financement donc avec les moyens du bord, et vous prétendez être capable d'infirmer plus de 25 ans de recherches internationales sur le sujet, ou du moins d'avoir suffisamment de connaissances pour affirmer haut et fort "je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique". A mon avis c'est un peu péremptoire.

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    j’ai décidé de creuser la réalité du réchauffement climatique d’origine humaine prônée par le GIEC/IPCC, à laquelle comme beaucoup de gens, je croyais vraiment.
    A lire avec quelle animosité vous attaquez le GIEC dans le reste de vos réponses, j'ai quelques doutes sur la sincérité de cette phrase. A mon avis vous êtes parti convaincu que le GIEC avait tort et vous avez déniché tous les articles susceptibles d'appuyer vos propos. Ca va à l'encontre de toute démarche scientifique. On se base sur les faits pour établir des hypothèses. On ne part pas de l'hypothèse pour établir des faits.

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Sinon, à titre info j'habite en Alsace et on a subi un temps très froid (exceptionnellement froid) durant tout le mois de décembre 2008.
    Voilà l'exemple type qui illustre la mauvaise démarche dont je parlais à l'instant. 11,3 °C en moyenne sur l'année (en Alsace), c'est 0.8 °C de plus que la normale.

    Postez ce genres de messages sur le forum de Gala, Voici, VSD ou tout autre magazine scientifique digne de ce nom. Ici chez les charlatans on a suffisamment d'humilité pour reconnaitre une certaine crédibilité au GIEC.

  27. #24
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Michel67
    Après discussion avec les autres modos

    1 la méthode qui consiste à dire "allez voir mon bouquin, mon blog ou mon document de 75 pages et revenez discuter 3 est inacceptable. Tout simplement parece que cela conduit à une discussion qui peut partir dans tous les sens. On ne sait même pas par où commencer.

    2 tu es donc invité à ouvrir une discussion ou plusieurs sur des sujets plus précis et tu peux parfaitement mettre le lien vers ton blog dans ton profil


    Si je m'emm... à te répondre, ce n'est pas pour te convaincre mais parce qu'on ne peut pas laisser passer un certain nombre d'erreurs, de contre vérités volontaires ou non et d'âneries.

    Comme dit en substance Burt67, ne nous prend pas pour des imbéciles.

    RAPPEL: les propos de modération sont en vert
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  28. #25
    _Ulysse_

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Je suis étonné de l'affirmation qu'il a fait chaud au mois de décembre.
    J'habite à paris et je regarde régulièrement les moyennes sur Paris, Bourges et Clermont-Ferrand et il a fait un peu en dessous des normales. Suffit de regarder.

    On peut regarder pour Strasbourg vu qu'il parle de l'Alsace

    (Max/Min - MaxNorm/MinNorm - AnomalieMoyenne)

    Paris----------------(5,6/2,1) - (6,9/2,5) -0,85°C
    Strasbourg---------(4,2/0,0) - (4,2/-1,0) +0,5°C
    Bourges------------(5,8/0,9) - (6,6/0,9) -0,4°C
    Clermont-Ferrand--(5,4/0,1) - (7,3/-0,3) -0,75°C


    Sources :

    http://www.meteociel.fr/climatologie/climato.php
    http://france.meteofrance.com/france...les%252FFRANCE

  29. #26
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    C'est un détail en fait mais je ne vois pas ton pb: à Strasboug tu donnes une anomalie positive de +0,5°C.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  30. #27
    Cécile

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Personne ne dit qu'il a fait chaud en décembre. Burt a parlé de la température moyenne sur l'année en Alsace.

    Pour revenir à la discussion, Michel titre "pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique". Ben oui, c'est pour lui une question de croyance, pas de science. Michel n'est accessible à aucun raisonnement scientifique, puisqu'une croyance ne se remet pas en cause.

  31. #28
    Arvirik

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    "relisez bien ce que j'ai écrit" ce n'est pas terrible comme contre-argument, ca n'alimente pas beaucoup le débat ...
    Je ne recite que ca :
    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Pour le CO2 c'est 1,5% dans l'atmosphère relisez la présentation.
    Je soutiens que si l'homme rejette 3% du CO2 total, c'est bien toujours 3% qui va à l'atmosphère (qui ne choisit pas entre CO2 humain et naturel !), c'est juste de la logique. Prenez un verre, remplissez-le à 3% de sirop et 97% d'eau, prenez-en la moitié, votre liquide contiendra toujours 3% de sirop ...

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Le CO2 qui n'est pas absorbé d'emblée par les océans, les plantes etc., l'est par la suite.
    Si ce n'est ni par les océans, ni par la végétation, ni par les sols, il l'est par quoi ?

    Essayez d'entendre, à défaut d'écouter, les arguments des autres...

  32. #29
    _Ulysse_

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Effectivement, ce n'est qu'un détail mais Avrik a écrit :

    [...]
    Par exemple, pour cet hiver (bien qu'il ne soit pas fini, et je ne prends pas en compte la tempête qui vient de se passer, on en dira ce qu'on voudra sur le climat global...), on se rappellera de début janvier très froid, alors que le mois de décembre exceptionnellement doux sera oublié[...]
    J'ai répondu que j'étais étonné sur l'affirmation d'un mois de dec 2008 exceptionnellement doux en décembre. J'ai donc regardé les données, voilà je voulais juste dire que visiblement cette affirmation est erronée c'est tout.
    Pour ce qui est du débat, je peux pas en dire grand chose vu que je ne peux pas lire le document cité par Michel.

  33. #30
    yves25

    Re : Pourquoi je ne crois pas en la théorie du réchauffement climatique d'origine anthropique

    Ben oui mais je ne comprends toujours pas:
    je lis
    Strasbourg---------(4,2/0,0) - (4,2/-1,0) +0,5°C
    donc l'anomalie est bien positive, oui ou non?

    Tu trouves qu'elle est pas très grande ou bien c'est autre chose?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Evolution] L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.
    Par Mybio dans le forum Biologie
    Réponses: 67
    Dernier message: 04/09/2008, 12h11
  2. Réponses: 254
    Dernier message: 11/10/2007, 22h09
  3. Effondrement de la plate-forme glaciaire Larsen et réchauffement anthropique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/10/2006, 14h32
  4. Théorie d'un univers à 5 dimensions (pas Kaluza-Klein, enfin je crois)
    Par nissart7831 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 15
    Dernier message: 03/07/2006, 22h17