Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

GES et conséquence économiques



  1. #1
    Geraldmu

    GES et conséquence économiques

    J'ai souvent, dans mon entourage, fait allusion aux effets économques des GES et des modifications climatiques plus ou moins prévisibles.
    Ma première remarque est que l'équilibre mondial actuel a besoin d'un minimum de croissance pour tenir debout sans gros crach.
    Ma seconde est que les "pépins" que nous avons vu ces dernières années: inondations de 2000-2001, notamment en Allemagne de l'est et en Chine, l'été 2003, les cyclones qui ont touché la cote est des USA, etc., ont déjà couté fort cher, des milliards de dollars.
    Alors, dans une cinquantaine d'années, le réchauffement ne donnera-t-il pas des catastrophes telles qu'elles vont pomper toute la croissance et précipiter une nouvelle catastrophe, cette fois-ci économique?
    Cette remarque ayant pour seul but d'en remettre une couche sur l'urgence qu'il y a à se "remuer les fesses".
    Avez-vous réfléchi à cet aspect des choses et certains d'entre vous ont-ils des éléments chiffrés?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Geraldmu

    Re : GES et conséquence économiques

    J'ajoute que si on peut démontrer quoi que ce soit sur ce sujet, on pourra avoir les seuls arguments susceptibles de convaincre les américains qui prétendents que lutter contre les GES est mauvais pour leur économie. Cf. article dans le Figaro Economie de ce jour sur l'affrontement entre libéraux et écologistes au sein de l'europe: il y en a qui n'ont encore rien compris.

  4. #3
    Narduccio

    Re : GES et conséquence économiques

    Les carburants fossiles ne comprennent pas dans leurs prix les "externalités négatives". Ces externalités négatives sont le cout de la pollution que supporte la société et qui sont dus à l'usage de ces carburants. En fonction de diverses études européennes, ce cout pourrait atteindre des milliards d'euros. Les premières études parlaient de 8, actuellement 25; mais l'on pense sérieusement que l'on ne tient pas encore compte de toutes ces externalités. Celles-ci sont: la sur mortalité due à ces pollutions, la morbidité induite, les dégats aux infrastructures, l'absentéisme due à la morbidité induite, les heures de travail perdues par suite de la surmortalité et de la morbidité, .... Les sommes citées précedemment tiennent compte des impots et taxes qui sont sur les carburants et qui sont donc un moyen de la société de "reparer" les dégats occasionnés. Or, dans de nombreux pays, les taxes sur les produits pétroliers sont riduculement faibles ce qui permet aux industries de ces pays d'être mieux placées en export. Tout ce passe, comme si elles faisaient payer par les autres nations une partie de leurs externalités négatives.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  5. #4
    Geraldmu

    Re : GES et conséquence économiques

    C'est parfaitement exact et le sujet est passablement tabou actuellement.
    Mais je voulais aller plus loin et tenter d'estimer le coût possible des réparations induites par le réchauffement: inondations prévisibles, effort humanitaire sans précédent pour les populations de l'Afrique sèche qui n'auront presque plus d'eau alors qu'elles se reproduisent encore très vite.
    Imaginons un instant qu'il n'y ait plus de neige en été sur les montagnes d'Anatolie: c'est toute la vie qui devient impossible dans une bonne partie du Moyen Orient, car le Tigre et L'Euphrate seront à sec pendant plusieurs mois par an.
    Etc.

  6. #5
    Narduccio

    Re : GES et conséquence économiques

    On a déjà du mal à percevoir les coûts actuels dus aux diverses polutions, à trier et à faire la part des choses. Pour ce qui est de l'avenir, c'est très flou. Prenons un petit exemple. Lorsque les barrages hydauliques furent construits, ils le furent dans un seul but: prodruire de l'électricité. dans certains cas, on pensait s'en servire un petit peu pour réguler le cycle de l'eau. Je parle bien évidemment des barrages pour l'hydro-électricité et non les barrages qui furent faits pour d'autres usages avant que n'éxiste cet usage.
    Pour les personnes qui cncurent ces barrages, les dégats causés semblaient négigeable vis à vis du bienfait apporté par la fée électricité. Ils n'ont pas non plus trop pris en compte les chamboulements qu'ils allaient induire au cycle de l'eau et sur la faune et la flore impactée.
    Or, aprés quelques décenies d'utilisation quel est le bilan ?
    Certains, semblent pratiquement avoir été "transparents", c'est essentiellement le cas des barrages "au fil de l'eau" sur les grands fleuves ou rivières. D'autres ont eu un impact plutot négatif et d'autres ont eu un impact positif. Mais, avec les données d'origine, personne ne pouvait prédire l'évolution des éco-systèmes qui gravitaient autour de ce barrage. Certains de ces barrages ont vu se développé une vie touristique et économique à laquelle personne n'avait songé.
    Pour le réchauffement global, c'est la même chose. On sait que tous seront touchés. Pour certains, cela sera de manière positive, pour d'autre de manière négative. Mais, personne aujourd'hui n'arrive à prédire qui seront les "gagnants" et qui seront les perdants. les seuls que l'on entend, ce sont les tenants du status-quo. Or, celui-ci est impossible, la vie de tous en sera affecté.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. radiateurs électriques économiques
    Par MAC08 dans le forum Technologies
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/01/2008, 20h51
  2. Prépas économiques après bac S.
    Par MâT70 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 24/06/2005, 17h37
  3. nutriments et conséquence
    Par scientist dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 15/10/2004, 14h20