Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Sondage - Energies renouvelables




  1. #1
    friizoo

    Post Sondage - Energies renouvelables

    Bonjour à tous !

    Dans le cadre de mes études, je dois effectuer un sondage pour mon exposé sur les énergies renouvelables, j'ai noté qu'il était utile de faire un petit sondage auprès de vous. Voici la question :

    " Imaginons que vous devez équiper de moyens de production d'énergie électrique d'un pays comme la France, avec les mêmes ressources naturelles, les mêmes moyens techniques et surtout les mêmes moyens énergétiques. De plus, vous disposez de crédits illimités. Compte rendu de la problématique énergétique mondiale actuelle quels seraient d'après vous les "bons choix" à faire pour founir de l'énergie électrique au pays ? Pourquoi ? "

    Merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    fcarla

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    géothermie profonde.

    Production d'électricité et réseau de chaleur (réseau de vapeur).

    Ces centrale ne consomment aucun carburant, aucune source d'énergie au systeme ( le peu d'électricité consommé pour les élements de controles proviennent de la production).

    Pas de déchets ... seule la mise en place du systeme est couteuse et poluante (grosse foreuse pour descendre tres profond ou fonderie pour tout les organes de la centrale).

  4. #3
    GillesH38a

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par friizoo Voir le message
    " Imaginons que vous devez équiper de moyens de production d'énergie électrique d'un pays comme la France, avec les mêmes ressources naturelles, les mêmes moyens techniques et surtout les mêmes moyens énergétiques. De plus, vous disposez de crédits illimités.
    Le fait même que cette question soit posée de cette façon est caractéristique de la façon à mon avis erronée dont on traite le problème du "coût" de l'énergie. L'énergie ne sert qu'à remplacer et démultilplier le travail humain, et est donc créatrice de richesse. Son "coût" est en fait négatif car elle crée plus de richesse qu'elle n'en coûte (sinon ce n'est pas la peine de la développer). Ce qu'on appelle son "coût" est en fait l'inverse de sa rentabilité, un coût plus élevé est en fait une rentabilité moins grande (comme celle d'un placement plus ou moins rémunérateur). Dire qu'on va développer une énergie avec des crédits illimités" est donc paradoxal, puisque les crédits dont on dispose sont justement conditionnés par la rentabilité de l'énergie. Une énergie chère est une énergie peu rentable, qui ne peut donc pas créer beaucoup de richesse, et inversement. Avoir de l'énergie pas chère, ce n'est pas UN aspect du problème, c'est LE problème !


  5. #4
    invite765732342432
    Invité

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Le fait même que cette question soit posée de cette façon est caractéristique de la façon à mon avis erronée dont on traite le problème du "coût" de l'énergie. L'énergie ne sert qu'à remplacer et démultilplier le travail humain, et est donc créatrice de richesse. Son "coût" est en fait négatif car elle crée plus de richesse qu'elle n'en coûte (sinon ce n'est pas la peine de la développer).
    Attention à ne pas oublier le facteur temps.
    Sans crédits illimités, il faut du temps pour mettre progressivement en place de nouvelles technologies (en plus du temps nécessaire à la construction de ces technologies)
    Pour la même raison, l'absence de crédits illimités oblige à passer par des étapes intermédiaires, voir interdit certains choix car ils donnent un horizon trop éloigné.

    Bref, la condition "crédits illimités" est une condition importante et qui change tout au problème.

  6. #5
    fibonacci88

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Salut,

    gilesh38 a raison, poser la question du choix énergétique du dutur en mettant de côté la questionb de son coût n'a simplement auxun sens.
    Aujourd'hui, on est capable de produire de l'éléctricité éolienne, solaire, marémotrice etc, mais à quel coût ? Ces dernières tournent autour de 25€ kW/h alors que le pétrole nous en fournit à 2€...

    Les énérgies renouvlables possèdent un potentiel énorme :
    - L'énergie transportée par les vents en une année : bien plus qu'on consomme chaque année
    - En une année la terre intersepte 100 000 fois l'énergie solaire que l'homme a consommé depuis la nuit des temps
    - Le refroidissement de la terre d'un degré fournirait 10 000 fois l'énergie consommée en une année. (et quand on passe de 2000°C à 1999°C, franchement, ca ne change rien)
    - Idem pour l'énergie des océans ....

    Pourquoi est-ce que l'on ne les utilise pas plus ??

    Le grand soucis c'est que ces énergies sont très diffuses, inégalement réparties et intermittentes.

    Par exemple, si l'on reste dans tes hypothèses: on peut balancer autant d'argent qu'on veut dans le lancement d'un nouveau plan énergétique et on décide de tout baser sur les éoliens ... pkoi pas après tout ?
    supposons même que d'ici quelques années on aura atteint 50% de production d'énergie (ou d'éléctricité du moins) française avec des éoliennes : le grand soucis qui apparait ici, c'st l'intégration de cette puissance dans le réseau électrique.
    Une éolienne produit une quantité d'énergie très inconsante : ça varie en dents de scie, comment est-ce que tu intègre ça dans ton réseau électrique ou tu désire avoir une puissance constane ?
    La solution est d'avoir une autre source d'énergie dont tu contrôles parfaitement le taux de production et que tu peux débloquer instantanément (le solaire, nle nucléaire, l'énergie des mers ... ça fait pas l'affaire) La seule énergie qui convient est l'hydrolique. Si tu veux dévélopper des champs d'éoliennes, il te faut absolument des barrages. D'ailleurs ce problème se pose déjà (le danemark, qui produit près de 20% de son énergie électrique grâce aux éoliennes peut le faire uniquement parce que au norvège ils ont beaucoup de barrages et parce que les norvégiens veulent bien racheter l'énergie danoise queand ceux-ci en produisent trop et leur en filer quand ils n'en produisent pas assez )


    Quelque'un a parlé de l'énergie géothermique, bien sur, c'est une idée :
    En France, et d'ailleurs dans le monde, il n'y a qu'unseul projet sériex de géothermie profonde : Soulz-la-forêt avec un puits de 5000 m de profondeur.
    J'ai visité le site ... déjà le puits de 5000 m, ça coûte cher, ensuite l'entretien et la durée de vie de ce machin est très coûteux. Par ailleurs, si tu veux intercepter un flux de chaleur conséquent, il faut se placer dans des endroits sismiquement instables.
    Mais comment font-ils pour récupérer de la chaleur ? ils injectent de l'eau dans les failles. Quand tu fais bouger les failles, qu'est-ce que ça fait ? - rien, si l'amplitude est faible, des séismes si l'amlitude est ne serait-ce que un petit peu importante (d'ailleurs les allemands ont provoqué une série de séismes de magnitude 4 avec un projet similaire). Ca limite bcp la puissance de ce dispositif.


    Le nucléaire, C'est une énergie FORMIDABLE !!! (je prie ceux qui sont contre, de donner des réponses un peu plus développés que : "le nucléaire c mauvais parce que Tchernobyle" ou "qu'est-ce qu'on fait des déchets ... ? " parce qu'il y a des solutions .... )
    Mais on doit tenir compte du facteur de temps. Parce que si l'on veut que l'impact sur le climat soit pas catastrophique, il serait bien de décarboniser un peu l'atmosphère d'ici 2040 - 2050.
    Le soucis avec le nucléaire c'est la lenteur de la mise en place et la lenteur de l'augmentation du taux de production de ressources. Si on décide de construire 20 tranches nucléaire en France d'ici 2015, il n'y aura simplement rien pour mettre dans la chaudière.
    Mais c'est une énergie qu'on mettera en plus que les détracteurs du nucléaire le veuillent ou non. (pas bcp de CO2, même si on tien compte de tout ce qui est en amont, les déchets HR, on sit les gérer : le stockage géologique profond est une solution [pour ceux qui disent que c'est dégeulasse de laisser un tel cadeau à nos descendants, certes, il vaut mieux les laisser avec un effet de serre qui s'emballe .... ])
    D'ailleurs la production d'Uranium sera multiplié par 4 d'ici une dizaine d'années : lancement de la mine Imouraren au Niger par AREVA ou le gisement de Sigar Lake au Canada

    Le Solaire ...
    C'est super, mais pas en France (y a largement pas assez d'ensoleillement pour que ça soit intéressant d'en faire) Certes, c'est possible d'en utiliser un petit peu, genre pour des habitations au bilan énérgétique positif, mais pas pour faire tourner une usine de sidérurgie .
    Le solaire à concentration pourrait être un véritable atout, mais à développer dans des déserts (Sahara, Australie .... )


    Il n'y a pas de solution miracle, et la production d'énergie est une grande question que nous avons tous à résoudre. Il suffit de regarder la politique de l'EDF et d'Areva, ils sont en train d'embaucher des miliers d'ingénieurs malgré la crise. Ca veut dire que bcp de personnes commencent à y réfléchir sérieusement.

    Moi j'opterais pour une relance massive du nucléaire en France, c'est notre atout majeur après tout ... et surtout pour une introduction de politique énergétique mondiale : genre une taxe carbone à 100-200 € pat tonne de CO2 émis, pour obliger d'autres pays à réduire leurs émissions.
    Le problème des émissions du CO2 ne peut etre résolu à l'échelle nationale ou même éuropéenne, c'est un problème mondial où chaque pays devra agir en fonction de leurs avantages relatifs (solaire dans les pays ensoleillés, éoliennes dans les pays où il y a du vent, le nucléaire dans les pays où la tecnologie le permet)

    Mon message est peut-être un peu long et pas tout a fait dans le sujet, mais bon ....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    remyb

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par friizoo Voir le message
    De plus, vous disposez de crédits illimités. Compte rendu de la problématique énergétique mondiale actuelle quels seraient d'après vous les "bons choix" à faire pour founir de l'énergie électrique au pays ? Pourquoi ? "
    Le bon choix, c'est la non énergie !

    Autrement dit, au lieu de dépenser de l'argent pour fabriquer de l'énergie, dépenser l'argent pour ne pas avoir besoin de cette énergie (ou moins besoin).
    Par exemple :
    - maisons passives
    - transports en commun gratuits, rapides et économes (type TGV ou ligne 14 du métro).

  9. #7
    fibonacci88

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    frizoo, tu connais la consommation d'une rame de TGV ou du métro ?

    Certe, il faut augmenter les économies d'énergies (avec les transports en commun) et surtout avec les habitations au bilan énergétique positif.

    Mais quand tu regarde que il ya 30 000 000 de logements en France et seulement 100 000 - 200 000 de nouveaux logements construits par an ... tu vois bien le dynamisme du renouvellement du parc de logements.

    Donc il ne suffit pas d'économiser

  10. Publicité
  11. #8
    Cécile

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    D'accord avec Remyb : il est stupide de raisonner uniquement en production d'énergie, qu'elle soit renouvelable ou pas. Il faut raisonner pour faire correspondre la production et la demande. Et il est bien plus efficace de jouer sur la demande que sur l'offre.
    Donc je mettrais le paquet sur la diminution de la demande énergétique (isolation, efficacité énergétique...).
    Pour la production, on ne peut pas raisonner d'une manière générale, cela dépend de la région. Dans les Ardennes, je favoriserais le bois, alors qu'en Corse, je développerais le solaire (thermique et photovoltaïque)...

    Quant à ton sondage... il ne veut rien dire. Un sondage sur un faible nombre de personnes non représentatives de la population en général n'a aucune signification.

  12. #9
    invité576543
    Invité

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    L'approche de Gilles me semble largement la plus pertinente...

    L'énergie est une richesse. C'est d'une certaine manière la richesse "générique", au sens où permet plein d'autres choses.

    Parler d'offre et demande pour l'énergie, comme s'il s'agissait d'un bien de consommation, est vraisemblablement trompeur.

    Comment agir sur la "demande de richesse"? C'est de la morale, pas de l'économie. C'est "Bienheureux les pauvres de coeur" (car une vie en Harmonie avec la Nature sera à eux?).

    Cordialement,

  13. #10
    Cécile

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Comment agir sur la "demande de richesse"? C'est de la morale, pas de l'économie. C'est "Bienheureux les pauvres de coeur" (car une vie en Harmonie avec la Nature sera à eux?).
    Non, je ne prône pas un retour à la vie des cavernes.
    Ce qui compte, ce n'est pas l'énergie, c'est le service rendu par l'énergie. En cela, je ne suis pas tout à fait d'accord avec Gilles.
    Agir sur la demande, par exemple, c'est construire des maisons passives plutôt que des passoires. Ce qui intéresse les gens, ce n'est pas d'avoir le kilowattheure au moindre coût, c'est d'avoir une maison dans laquelle il fait bon vivre au moindre coût. Si isoler devient simple et moins cher que de chauffer, on réduira sur la demande.
    On peut bien sûr raisonner de la même manière sur les transports (mieux vaut faire en sorte que le service attendu soit proche, plutôt que de réduire le coût des transports. Cela passe par l'urbanisme avant tout), et à peu près toutes les dépenses énergétiques.

  14. #11
    GillesH38a

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Non, je ne prône pas un retour à la vie des cavernes.
    Ce qui compte, ce n'est pas l'énergie, c'est le service rendu par l'énergie. En cela, je ne suis pas tout à fait d'accord avec Gilles.
    Agir sur la demande, par exemple, c'est construire des maisons passives plutôt que des passoires. Ce qui intéresse les gens, ce n'est pas d'avoir le kilowattheure au moindre coût, c'est d'avoir une maison dans laquelle il fait bon vivre au moindre coût. Si isoler devient simple et moins cher que de chauffer, on réduira sur la demande.
    si tu lis bien, ce n'est pas contradictoire avec ce que j'ai dit. Je réagissais juste sur le fait qu'on pouvait développer de l'énergie "à n'importe quel coût" ("avec des crédits illimités"). Le coût de l'énergie EST un facteur déterminant, l'efficacité avec laquelle on l'utilise en est un autre effectivement. Mais dans les deux cas, il s'agit bien d'optimiser la valeur produite en équivalent humain, l'énergie en elle-même n'a pas d'autre interêt.

    A part ça, je maintiens qu'améliorer l'efficacité énergétique est utile pour créer plus de richesse, mais n'assure absolument pas que la quantité totale de fossiles sera inférieure, parce que rien ne t'assure que tu ne vas pas réaffecter ce qui est économisé à d'autres consommations (par exemple le développement des pays pauvres : ou plus simplement, tu économises sur ton chauffage, et tu te payes un beau voyage en amoureux aux Antilles avec l'argent économisé !).

    Il est incorrect de raisonner à richesse constante : c'est plutot la quantité de fossiles à consommer qui est constante, et on produit plus ou moins de richesse avec. Mais bon c'est un autre débat qui a déjà eu lieu ailleurs....

    Cdt

    Gilles

  15. #12
    _Ulysse_

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Augmenter l'efficacité énergétique permet aussi d'augmenter la richesse créée par unité d'énergie consommée.

    Les interventions ici se sont faites sur l'énergie en générale or le sujet de départ est la production d'électricité et cela est une nuance assez importante.

    "Aujourd'hui, on est capable de produire de l'éléctricité éolienne, solaire, marémotrice etc, mais à quel coût ? Ces dernières tournent autour de 25€ kW/h alors que le pétrole nous en fournit à 2€..."

    Tu es sur de tes chiffres (déjà c'est des centimes et non des euros)?
    Ensuite, 2ct du Kwh électrique pour le pétrole c'est plutôt 6-8ct a peu près comme l'éolien. 25 ct c'est pour le photovoltaïque par ex.
    L'hydraulique c'est autour de 4-6ct a peu près comme le nucléaire.

    Le pétrole n'est pas très intéressant pour la production d'électricité, il représente 7% de la production mondiale.

  16. #13
    invité576543
    Invité

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Agir sur la demande, par exemple, c'est construire des maisons passives plutôt que des passoires.
    Cela n'agit pas sur la demande d'énergie, cela agit sur la demande d'énergie pour chauffer les maisons.

    La demande d'énergie est potentiellement infinie. Si tu baisses la demande pour UN usage particulier, il y aura un autre usage qui profitera de "l'économie" réalisée.

    Moins de fuel pour chauffer les maisons, ça en fait plus pour les avions. Des transports plus économiques en énergie seront traduits en plus de voyages, plus de vacances par avion par exemple comme l'indique Gilles.

    Au bout du compte, tu auras toujours à répondre à une question morale, et pas technique, je maintiens.

    Cordialement,

  17. #14
    fibonacci88

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Mes chiffres étaient plutôt pour des MWh, sinon c un peu bcp. Ce sont pas des chiffres exactes, mais des ordres de grandeur.

    Michel, je trouve que le mot morale n'a rien avoir la dedans. C'est une invention des média ...

    La consommation de l'énergie n'est ni un bien ni un mal. Ca accompagne toute activité, toute transformation est un échange d'énergie.

    L'énergie est un bien de consommation comme un autre. Ca suit pas les mêmes lois de marché, y a pas la même législation dessus certes, mais je vois pas en quoi c'est différent des autres produits de consommation. Si l'on souhaite que les gens consomment moins d'énergie, il n'y a que lever le prix... un gouvernement qui fera ça, serait certainement pas populaire, mais la consommation baissera. Regardes les conséquences des chocs pétrolier ... le prix du pétrole a augmenté, d'un coup on en a consommé moins.

    Même la question du rejet de CO2, c'est pas une question de morale. Les scientifiques qui s'y penchent le font pas parce qu'ils trouvent que rejetter du CO2 c'est mal, mais plutôt quelles conséquences est-on prêt à accepter ...

    C'est ça la question qui va de paire avec la question des choix énergétiques. Quels changements acceptera-t-on et a quel prix.

  18. #15
    invité576543
    Invité

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par fibonacci88 Voir le message
    Michel, je trouve que le mot morale n'a rien avoir la dedans. C'est une invention des média ...
    Si tu veux. Libre à chacun de se leurrer comme il l'entend.

    La consommation de l'énergie n'est ni un bien ni un mal. Ca accompagne toute activité, toute transformation est un échange d'énergie.
    Rien à voir avec mon point.

    L'énergie est un bien de consommation comme un autre.
    C'est cela qui est mis en doute.

    Ca suit pas les mêmes lois de marché
    Là n'est pas la question. La question est si la demande a une quelconque limite supérieure. Si la réponse est non, ce n'est pas comparable avec la plupart des biens de consommation, et la loi du marché a des conséquences différentes.

    mais je vois pas en quoi c'est différent des autres produits de consommation.
    Les arguments ont été donnés. Suffit de lire pour voir. Après on peut être d'accord ou non sur les arguments...

    Si l'on souhaite que les gens consomment moins d'énergie, il n'y a que lever le prix... un gouvernement qui fera ça,
    c'est cela que tu appelles "les lois du marché"?

    Quelles justifications pourrait proposer un gouvernement qui ferait cela? Je ne vois que des justifications d'ordre moral. (Que ce soit pour les générations futures, pour les pays en développement, pour conserver la nature, etc.)

    Même la question du rejet de CO2, c'est pas une question de morale.
    Si.

    Les scientifiques qui s'y penchent le font pas parce qu'ils trouvent que rejetter du CO2 c'est mal, mais plutôt quelles conséquences est-on prêt à accepter ...
    Tu confonds bien/mal et morale. Etre prêt à accepter une conséquence est une décision morale. Ethique si tu préfères, pour moi la distinction n'est pas pertinente sur le sujet.

    Quels changements acceptera-t-on et a quel prix.
    C'est une question que je range dans le "moral", pas dans le "technique". Ce n'est pas du tout le même genre de question que de savoir comment garder au chaud les maisons de la manière la plus efficace.

    Et au bout du compte, je maintiens, la question est d'être "riche de coeur" ou "pauvre de coeur". Si on a de l'énergie pas chère, on est riche en pratique, ce n'est pas un choix, c'est un fait. Si on est "pauvre de coeur", on peut choisir de ne pas rechercher/vouloir/utiliser cette richesse. Comment utiliser cette richesse la plus efficacement possible est une question technique. Choisir de l'utiliser ou de ne pas l'utiliser (par exemple par décision de groupe, du "gouvernement") est une question morale.

    Cordialement,
    Dernière modification par invité576543 ; 24/06/2009 à 17h40.

  19. #16
    wizz

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par fibonacci88 Voir le message
    Michel, je trouve que le mot morale n'a rien avoir la dedans. C'est une invention des média ...

    La consommation de l'énergie n'est ni un bien ni un mal. Ca accompagne toute activité, toute transformation est un échange d'énergie.

    L'énergie est un bien de consommation comme un autre. Ca suit pas les mêmes lois de marché, y a pas la même législation dessus certes, mais je vois pas en quoi c'est différent des autres produits de consommation......
    Bonsoir

    Faisons abstraction du CO2, du réchauffement climatique, des polluants toxiques ou autre. Par magie, disons que ça n'existe pas. Ne retenons comme paramètre uniquement celle de la consommation d'énergie. Alors, est ce que c'est une question de morale ou pas?

    Si l'énergie est disponible en quantité infinie, qu'il y en aura toujours, alors on pourra dire que consommer plus ou moins d'énergie ne change rien à la chose. Il n'y a pas de morale ici

    Sauf que l'énergie telle que nous utilisons n'est pas disponible à l'infinie. Plus nous en consommerons aujourd'hui (au delà de ce que la nature est capable de générer) et moins il en restera pour demain. Et donc nos enfants, nos petits enfants en disposeront moins pour leur vie.
    Et de ce point de vue, c'est bien une question de morale, envers la future génération.

    Dis papi. Pourquoi avais tu acheté un Hummer, bouffé des fraises en plein hiver, profité des vacances en avion, dilapidé tout ce qui restait de pétrole/gaz/charbon. Parce que tu vas crever bientôt, mais moi, j'ai seulement 10 ans, il me restera encore toute une vie à affronter dans une société où il n'y a presque plus d'énergie...

  20. #17
    fibonacci88

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Je pense que y aura pas besoin d'attendre d'être vieux pour voir la pénurie de pétrole et du gaz. Ave les chiffres fournis par EDF, si on garde la consommation et sa dynamique de croissance actuelles, les réserves prouvés et probables suffiront pour tourner nos chaudières pendant 40 ans. Pas mal d'observations disent que le pic de production de pétrole est déjà atteint ou sera atteint d'ici 5 ans.

    Pour la population, c'est peut-être une question de morale. Mais on utilise ce mot à tort et à travers, souvent pour ne pas parler des conséquences (pas très joyeuses) que notre consommation engendre.

    Le pétrole et le gaz, il en reste plus bcp. Par contre le charbon, ses réserves sont très importantes : 10 fois au moins ceux du pétrole... Les changements climatiques vont dépendre beaucoup de la manière dont on utilise ce charbon. Le soucis c'est que 70% de cette ressources sont partagés entre les USA, la Russie et la Chine. Et on connait l'attitude de ces pays à l'égard du protocole de Kyoto.

  21. #18
    GillesH38a

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Dis papi. Pourquoi avais tu acheté un Hummer, bouffé des fraises en plein hiver, profité des vacances en avion, dilapidé tout ce qui restait de pétrole/gaz/charbon. Parce que tu vas crever bientôt, mais moi, j'ai seulement 10 ans, il me restera encore toute une vie à affronter dans une société où il n'y a presque plus d'énergie...
    une remarque quand même, c'est que cette inégalité existe déjà au niveau géographique actuellement, et que ça n'empêche pas grand monde de dormir. Une manière très simple de rééquilibrer les consommations serait de faire don de la moitié de son salaire aux PVD d'une manière ou d'une autre, mais je ne connais personnellement personne qui fasse ça .

    D'une façon générale je ne pense pas qu'on puisse définir un optimum mathématique de la répartition d'une consommation de ressource finie, mais bon si l'humanité fonctionnait selon les mathématiques, ça se saurait ! Ca montre les limites d'une attitude "morale", pour moi, j'essaye déjà d'avoir une attitude que je pense lucide, et c'est dejà pas évident !

  22. #19
    wizz

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Le pétrole et le gaz, il en reste plus bcp. Par contre le charbon, ses réserves sont très importantes : 10 fois au moins ceux du pétrole... Les changements climatiques vont dépendre beaucoup de la manière dont on utilise ce charbon. Le soucis c'est que 70% de cette ressources sont partagés entre les USA, la Russie et la Chine. Et on connait l'attitude de ces pays à l'égard du protocole de Kyoto.
    Ce jour là, ce ne sera pas le protocole de Kyoto qui m'inquiète
    Ce jour là, cela veut dire qu'il n'y aura quasiment plus de pétrole ni de gaz sur la planète.
    Ça veut dire que ceux qui ne seront ni Américain, ni Russe, ni Chinois n'auront pas d'énergie (du charbon).
    Et pas d'énergie signifie.... une vie très difficile (par rapport à celle dont on est si bien habituée, qu'on qualifie de non-négociable)

  23. #20
    fibonacci88

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Et pas d'énergie signifie.... une vie très difficile (par rapport à celle dont on est si bien habituée, qu'on qualifie de non-négociable)
    Exactement.
    Il faut se rendre compte que tôt ou tard (mais en fait pas si tard que ça) il faudra revoir fondamentalement notre manière de consommer. D'autant plus que la population croît (si on n'était qu'une centaine de million, aucun problème ne se serait posé...)

  24. #21
    chris111

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Beaucoup de chose on été dit sur certaines énergie, je n'en rajouterai donc pas. Moi, avec ta montagne d'euros, je valoriserai la chaleur que rejette les centrales actuelles dans les rivière ou l'atmosphère. Si on pense que pour une tranche de 1000MW electrique, c'est 2000MW qui son jeté par les fenêtres, ca fait réflechir.
    2000MW, ca fait combien d'éolienne? environ 1000 grosses éoliennes
    Combien, il y a de tranches nucléaire en France. Un peu plus de 50.

    Je te laisse faire le calcul du potentiel.


    Sinon, j'obligerai toute construction neuve à integrer des panneaux solaire thermique pour couvrir les besoins des habitant + panneaux photovoltaïque s'il reste de la place, au même titre que le respect des normes antisismique, ca devrait être obligatoire et intégrezr dans le coût total d'une maison. Avantage: production décentralisée
    Dernière modification par chris111 ; 25/06/2009 à 06h56.
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  25. #22
    GillesH38a

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Beaucoup de chose on été dit sur certaines énergie, je n'en rajouterai donc pas. Moi, avec ta montagne d'euros, je valoriserai la chaleur que rejette les centrales actuelles dans les rivière ou l'atmosphère. Si on pense que pour une tranche de 1000MW electrique, c'est 2000MW qui son jeté par les fenêtres, ca fait réflechir.
    2000MW, ca fait combien d'éolienne? environ 1000 grosses éoliennes
    non, zéro ou presque (enfin, peut etre une centaine); c'est de la chaleur basse température, donc l'énergie LIBRE associée est très faible , or la thermodynamique nous dit que c'est la seule chose qu'on peutr transformer en travail (donc électricité). Ou si tu préfères le rendement ne peut etre que détestable, et à moment, ça ne justifie plus l'infrastructure nécessaire pour en racler encore de l'énergie utilisable (à part le chauffage de locaux à basse température, mais y en a pas beaucoup autour des centrales...)/

  26. #23
    f6bes

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par fibonacci88 Voir le message
    D'autant plus que la population croît )
    Bjr à toi,
    Ca risque de donner un sacré "coup de frein" à cette accroissement !
    Donc besoin de moins d'énergie ..!
    Auto -régulation FORCEE en qq sorte.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  27. #24
    chris111

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    non, zéro ou presque (enfin, peut etre une centaine); c'est de la chaleur basse température, donc l'énergie LIBRE associée est très faible , or la thermodynamique nous dit que c'est la seule chose qu'on peutr transformer en travail (donc électricité). Ou si tu préfères le rendement ne peut etre que détestable, et à moment, ça ne justifie plus l'infrastructure nécessaire pour en racler encore de l'énergie utilisable (à part le chauffage de locaux à basse température, mais y en a pas beaucoup autour des centrales...)/
    Je t'accorde que la température n'est pas très élevée et que les applications sont donc limitées (satané Carnot), mais combien de process industriels ne necessitent que des températures relativement basse (au passage aurais tu une valeur typique de température?).
    Bien sur on ne transporte pas de la chaleur sur de longue distance, d'où la necessité d'implanter l'utilisateur à proximité. Une incitation type bonus/malus sur les producteurs (pour les nouvelles centrales par exemeple) inciterait à limiter ces gaspillages. Moi, je verrais bien des piscultures par exemple à proximité ou des serres.
    Et qu'on ne me viennent pas me servir l'argument du poisson atomique, on utilise la chaleur du circuit secondaire et de toute façon le poisson n'est pas étiqueté "poisson de la centrale du tricastin" mais origine france.

    De plus, cela permettrait de reduire la pollution thermique des rivières, et d'avoir des aérorefrigerateurs en moins grand nombre.
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  28. #25
    invité576543
    Invité

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Je t'accorde que la température n'est pas très élevée et que les applications sont donc limitées (satané Carnot), mais combien de process industriels ne necessitent que des températures relativement basse (au passage aurais tu une valeur typique de température?).
    Pas grand chose. Ce serait plutôt à toi de les citer, non?

    Moi, je verrais bien des piscultures par exemple à proximité ou des serres. (...)

    De plus, cela permettrait de reduire la pollution thermique des rivières, et d'avoir des aérorefrigerateurs en moins grand nombre.
    Comment expliques-tu que cela ne se fasse pas déjà? Sûrement pas parce que personne n'avait eu l'idée avant, non?

    Cordialement,

  29. #26
    chris111

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Pas grand chose. Ce serait plutôt à toi de les citer, non?

    Comment expliques-tu que cela ne se fasse pas déjà? Sûrement pas parce que personne n'avait eu l'idée avant, non?

    Cordialement,
    Je viens de trouver: 39°C -> http://www.thermoptim.org/sections/t...-eau/view?pp=1

    Je pense que des prétendus écologistes ont bien sapé toute volonté d'aller dans ce sens, notament via des amalgames du genre "salade atomique" ou du "poisson nucléaire". On ne les remerciera jamais assez.
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  30. #27
    Franz44

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Cela ne sert à rien de se disputer là dessus les amis !
    La solution de toute façon on la connait: les énergies comme le vent et le soleil sont notre avenir. Et si nous tardons trop, imaginez nos petits enfants nous dire " Grand père, pourquoi n'avez vous rien fait quand il était encore temps?" Ca la mettrait mal ...
    Investissons dans ces énergies, n'attendons pas que l'état nous le dise

    petit lien utile: www.goenergies.fr (des artisans très pros en région nantaise)

  31. #28
    streshydrique

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par Franz44 Voir le message
    Cela ne sert à rien de se disputer là dessus les amis !
    La solution de toute façon on la connaît: les énergies comme le vent et le soleil sont notre avenir. Et si nous tardons trop, imaginez nos petits enfants nous dire " Grand père, pourquoi n'avez vous rien fait quand il était encore temps?" Ca la mettrait mal ...
    Investissons dans ces énergies, n'attendons pas que l'état nous le dise

    petit lien utile: www.goenergies.fr (des artisans très pros en région nantaise)
    Ben non, il n'y a pas une solution, mais une multitude suivant les atouts de chaque région. L'optimisation de notre consommation et de nos technologie de production actuelle prend une part importante. Vu que l'impact Zéro n'existe pas.

    Pour la pisciculture, je ne vois pas l'intérêt de la chaleur, a moins de faire des espèces exotique genre tilapia, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée de faire des espèce exotique (vu les risque d'intrusion dans nos écosystème), plus l'eau est chaude moins la solubilité de l'oxygène est importante, d'où une température de rejet limité (25°C si m'est souvenir sont bon).

    Pour les serres, je suis d'accord, et on peut utilisé aussi l'eau pour l'arrosage. C'est toujours mieux que d'importer d'espagne (jardin de l'europe).

  32. #29
    invité576543
    Invité

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    C'est toujours mieux que d'importer d'espagne (jardin de l'europe).
    Je ne comprends pas l'allusion.

    Cordialement,

  33. #30
    wizz

    Re : Sondage - Energies renouvelables

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Moi, je verrais bien des piscultures par exemple à proximité ou des serres.
    Et qu'on ne me viennent pas me servir l'argument du poisson atomique, on utilise la chaleur du circuit secondaire et de toute façon le poisson n'est pas étiqueté "poisson de la centrale du tricastin" mais origine france.
    Ce sont les consommateurs qu'il faut convaincre.
    L'industriel y voit déjà les avantages (eau chaude = moins de dépense calorifique pour les poissons = croissance plus rapide = profits plus grand)

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. énergies renouvelables
    Par Cécile dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 177
    Dernier message: 21/08/2010, 18h33
  2. Dm Energies Renouvelables
    Par charlotte jml dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/06/2008, 15h27
  3. Sondage sur le développement des énergies renouvelables
    Par V.Z dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/04/2008, 18h45
  4. énergies renouvelables
    Par Arkangelsk dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/01/2008, 16h43
  5. Énergies renouvelables, politique sur les énergies, avenir....
    Par marc80 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/12/2006, 18h42