Répondre à la discussion
Page 6 sur 11 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 313

énergie et nucléaire



  1. #151
    verdifre

    Re : énergie et nucléaire

    Bonjour,
    je me pose quelques questions quand au nucleaire et surtout l'electricité nucleaire.
    Il y a le discour francais, verifié quand on paie sa facture ERDF, l'electricité la moins chere d'europe. Par contre, on peu constater que d'autres pays maitrisant parfaitement cette technologie n'ont pas fait le choix de l'energie electrique peu chere. Si on prend le cas des américains, ils ont proportionellement beaucoup moins de nucleaire que nous. Les lois du marché devraient pourtant les inciter à un beaucoup plus grand usage du nucleaire.
    Pourquoi n'ont ils pas fait ce choix ? pourquoi cette energie ne depasse pas 20 % de l'electricité produite chez eux ? Ils ont pourtant une industrie nucleaire au moins aussi importante que la notre, ils exportent des reacteurs, mais ils ne les implantent pas massivement chez eux.
    en quoi l'equation est elle si differente chez eux ?
    fred

    -----

    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  2. Publicité
  3. #152
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    Bonne question
    Vous voulez dire par là implicitement que l'énergie nucléaire n'est pas si bon marché que ça?

    Sans doute oui ,les prix sont en réalité plus élevé car je crois que le prix des démantèlements ,gestion des déchets n'est pas prit en compte dans la facture d'électricité , ce sont les impôts qui payent .

    Au Etats-Unis ,l'opinion publique est peut être encore plus défavorable au nucléaire qu'en France.
    Et surtout les Etats-Unis possèdent des ressources naturelles contrairement à la France qui n'en a que peu .

  4. #153
    mandracs

    Re : énergie et nucléaire

    Bonjour,

    Les ressources en uranium sont limitées et estimées à 30 ans, le projet Iter c'est pour 2050 si tout va bien voir même très bien.
    Entre la fin de l'uranium et la mise en route de centrales à fusion (si ça fonctionne) que va devenir le parc actuel de centrals nucléaires ?

  5. #154
    verdifre

    Re : énergie et nucléaire

    Bonjour,
    Bonne question
    Vous voulez dire par là implicitement que l'énergie nucléaire n'est pas si bon marché que ça?

    Sans doute oui ,les prix sont en réalité plus élevé car je crois que le prix des démantèlements ,gestion des déchets n'est pas prit en compte dans la facture d'électricité , ce sont les impôts qui payent .
    Je pourrais être tenté par cette explication, cependant de nombreux pays font le choix d'avoir du nucléaire malgrés une opinion publique défavorable.
    Je ne suis pas certain qu'il y ait une spécificité francaise dans le fait de savoir gèrer. Tous ces gens trouvent apparement que un peu de nucléaire c'est interessant mais pas trop.
    Au Etats-Unis ,l'opinion publique est peut être encore plus défavorable au nucléaire qu'en France.
    Et surtout les Etats-Unis possèdent des ressources naturelles contrairement à la France qui n'en a que peu
    si on regarde ce qui se passe en chine, ou la prise en compte de l'opinion publique est ce qu'elle est, il semblerait que malgrés une forte croissance du nucleaire celui ci ne doive pas depasser les 20 % non plus et que paradoxalement la chine developpe encore plus l'éolien que le nucléaire.
    Il semblerait, que beaucoup d'états trouvent le nucleaire interessant, mais pas plus que 30%. Les pays industrialisés n'ayant pas du tout de nucleaire sont rares et si l'on regarde au niveau mondial la proportion d'éléctricité nucleaire on arrive à l'ordre de 20 %.
    Les besoins militaires en plutonium peuvent peut etre expliquer une petite partie de ces 20 % mais vraisemblablement pas l'ensemble
    De l'éléctricité moins chere devrait booster toutes les économies, et seuls les francais l'auraient compris ? (voir d'ailleur notre économie florissante)
    Inversement si cette electricité n'est pas si économique que cela pourquoi construit on encore des réacteurs ?

    Que la disparition annoncée du petrole à bas prix n'ai pas entrainé mécaniquement une augmentation des chantiers de centrales nucléaires reste un point qui m'étonne et que j'ai du mal à comprendre
    Que la chine n'ai qu'une dizaine de tranches en chantier et pas quelques centaines m'étonne tout autant


    Les ressources en uranium sont limitées et estimées à 30 ans, le projet Iter c'est pour 2050 si tout va bien voir même très bien.
    il semblerait que l'on ai pas prospecté sérieusement pour l'uranium pendant quelque temps, et que si l'on regarde l'évolution de l'estimation des reserves de petroles ces 30 dernieres années le danger d'une pénurie quoique réel ne soit pas immédiat. Cependant ce sera vraisemblablement de l'uranium plus cher et plus difficile à extraire.
    l'impression que j'ai, c'est que des pays trés démocrates comme d'autres beaucoup moins, des pays trés "ecologiques" comme d'autres beaucoup moins etc... font tous des choix similaires, un peu de nucléaire, mais pas trop. Pourquoi ?
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  6. #155
    invite765432345678
    Invité

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Bonjour,

    Je pourrais être tenté par cette explication, cependant de nombreux pays font le choix d'avoir du nucléaire malgrés une opinion publique défavorable.
    Je ne suis pas certain qu'il y ait une spécificité francaise dans le fait de savoir gèrer. Tous ces gens trouvent apparement que un peu de nucléaire c'est interessant mais pas trop.

    si on regarde ce qui se passe en chine, ou la prise en compte de l'opinion publique est ce qu'elle est, il semblerait que malgrés une forte croissance du nucleaire celui ci ne doive pas depasser les 20 % non plus et que paradoxalement la chine developpe encore plus l'éolien que le nucléaire.
    Il semblerait, que beaucoup d'états trouvent le nucleaire interessant, mais pas plus que 30%. Les pays industrialisés n'ayant pas du tout de nucleaire sont rares et si l'on regarde au niveau mondial la proportion d'éléctricité nucleaire on arrive à l'ordre de 20 %.
    Les besoins militaires en plutonium peuvent peut etre expliquer une petite partie de ces 20 % mais vraisemblablement pas l'ensemble
    De l'éléctricité moins chere devrait booster toutes les économies, et seuls les francais l'auraient compris ? (voir d'ailleur notre économie florissante)
    Inversement si cette electricité n'est pas si économique que cela pourquoi construit on encore des réacteurs ?

    Que la disparition annoncée du petrole à bas prix n'ai pas entrainé mécaniquement une augmentation des chantiers de centrales nucléaires reste un point qui m'étonne et que j'ai du mal à comprendre
    Que la chine n'ai qu'une dizaine de tranches en chantier et pas quelques centaines m'étonne tout autant



    il semblerait que l'on ai pas prospecté sérieusement pour l'uranium pendant quelque temps, et que si l'on regarde l'évolution de l'estimation des reserves de petroles ces 30 dernieres années le danger d'une pénurie quoique réel ne soit pas immédiat. Cependant ce sera vraisemblablement de l'uranium plus cher et plus difficile à extraire.
    l'impression que j'ai, c'est que des pays trés démocrates comme d'autres beaucoup moins, des pays trés "ecologiques" comme d'autres beaucoup moins etc... font tous des choix similaires, un peu de nucléaire, mais pas trop. Pourquoi ?
    A mon avis personnel, les scientifiques savent pertinement qu'un accident nucléaire est toujours possible et le nucléaire fait peur. Un accident nucléaire gravissime en France contaminerait durablement une grande partie du pays et c'est un scénario qu'on ne peut pas totalement éliminer.

    Quant aux pollutions liées aux déchets radioactifs, elles sont une réalité effective qu'il devient de plus en plus difficile d'éliminer par un revers de la main (2 300 000 m³ en 2030).

    Certains sites d'extraction d'uranium désafectés polluent gravement les nappes phréatiques ou les eaux de surface comme à Limoges.

    Tous ces facteurs font que le nucléaire (sauf en France) ne connaitra jamais un âge d'or comme on avait pu l'imaginer dans les années 70.

    L'abandon prématuré du réacteur SuperPhénix pose par ailleurs le problème de stockage du plutonium et des actinides à longue durée de vie et crée un problème en terme d'approvisionnement des centrales (manque d'uranium à moyen terme) .

    Cordialement

    RealWheel

  7. #156
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    Les ressources en uranium sont limitées et estimées à 30 ans, le projet Iter c'est pour 2050 si tout va bien voir même très bien.
    Entre la fin de l'uranium et la mise en route de centrales à fusion (si ça fonctionne) que va devenir le parc actuel de centrals nucléaires ?
    Je pourrais être tenté par cette explication, cependant de nombreux pays font le choix d'avoir du nucléaire malgrés une opinion publique défavorable.
    Je ne suis pas certain qu'il y ait une spécificité francaise dans le fait de savoir gèrer. Tous ces gens trouvent apparement que un peu de nucléaire c'est interessant mais pas trop.
    Les ressources posent beaucoup de problèmes ,je suppose que nombre de pays n'osent pas trop investir dans le nucléaire, de crainte d'une pénurie .J'ai vu que si on se mettait à produire de l'électricité avec du nucléaire,les ressources d'uraniums conventionnelles n'en auront que pour 3 ans .

    Alors pourquoi la France continue à investir encore et encore?
    Car la France a déjà ,beaucoup investit dans le nucléaire ,il est trop tard pou faire marche arrière .Elle a déjà les installations ,elle a les techniques , il serait bête d'arrêter de ne pas les exploiter.

    En ce concerne les centrales actuelles ,la majorité d'entre elles va être démantelée d'ici 2030 pour être sans doute remplacé par des EPR.
    Les EPR consomment un peu moins d'uranium .

    Les surgénérateurs devront intervenir vers 2040-2050 , parmi eux,la filière à sel fondu multiplie les réserves en combustibles>plus de problème de ce côté là. J'ai entendu dire qu'ils étaient assez couteux .

    Il est possible d'extraire de l'uranium à partir de l'eau de mère mais pour un coût 10 fois supérieure qu'actuellement pour récupérer l'uranium à partir de mines .

    -1970-2010: génération II (REP)
    -2010 -2040: génération III (EPR)
    -2040-2080: génération IV (Surgénérateur )
    -2080-?:Fusion nucléaire?

    Voilà mes pronostic.Je souhaite que les surrégénérateurs interviennent avant .le marché du nucléaire est en train d'exploser.

  8. Publicité
  9. #157
    mandracs

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par finalsacre Voir le message
    Les surgénérateurs devront intervenir vers 2040-2050 , parmi eux,la filière à sel fondu multiplie les réserves en combustibles>plus de problème de ce côté là. J'ai entendu dire qu'ils étaient assez couteux .
    -1970-2010: génération II (REP)
    -2010 -2040: génération III (EPR)
    -2040-2080: génération IV (Surgénérateur )
    -2080-?:Fusion nucléaire?
    Merci pour ces informations, j'avais cru comprendre que la surgénération était morte et enterrée avec la fin de la centrale super phoenix en 1998.

  10. #158
    cricri78

    Re : énergie et nucléaire

    Finalement, si on arrive à vendre des EPR on gagnera peut-être quelques sous, mais est-ce qu'on ne risque pas d'en perdre beaucoup plus si ces succès augmentent la consommation d'uranium dans le monde et rendent cette ressource très chère, avant de l'épuiser?
    Et ce tarrissement de la ressource pourrait intervenir bien avant que les surgénérateurs ne soient opérationnels ?

  11. #159
    verdifre

    Re : énergie et nucléaire

    bonjour,
    Car la France a déjà ,beaucoup investit dans le nucléaire ,il est trop tard pou faire marche arrière .Elle a déjà les installations ,elle a les techniques , il serait bête d'arrêter de ne pas les exploiter.
    Beaucoup de pays disposent de cette expertise, et même surement d'une expertise supérieure
    apparemment, tous ceux qui ont construit en grand nombre des reacteurs militaires (sous marins et autre) ont été capables de faire des choses qui n'explosaient pas. Tous ces pays ont une filliere nucleaire capable de construire des centrales civiles.
    les americains en on revendu une bonne partie aux japonais

    si je ne me trompe pas, mise en service de flamanville en 2012, le temps de verifier que tout se passe comme prévu et de regler quelques soucis de jeunesse, on ne met pas les suivants en service avant 2020 au plus tot (il va falloir en remplacer 30 ou 40 je crois) et en faisant tot cela il faut aussi preparer des suregenerateurs fiables et economiques pour 2040.
    le planning me semble incroyablement serré. à ce planning, il va falloir rajouter le financement et la mise au point des techniques de demantellement pour la génération précédente ( on a pas beaucoup d'experience de ce coté la et on aurai, d'aprés la cour des comptes, que 10 % du financement nessecaire pour le faire)
    Bien entendu, pendant le même temps, il faut aussi préparer les reacteurs à fusion.
    J'ai l'impression qu'il va falloir faire des choix, l'exploitations d'installations viellissantes ne va pas pouvoir se prolonger indéfiniment, la mise en chantiers de nouveaux reacteurs aurait déja du avoir lieu depuis longtemps, les provisions pour le demantellement des vielles installations ne sont pas la. J'espere que l'on est pas en train d'organiser un black out nucleaire. Avec de vieux reacteurs qu'il faudrait reformer et des nouveaux qui ne tournent que sur le papier on est vraiment sur la corde raide.
    De ce point de vue, la politique chinoise de developper l'eolien plus vite que le nucleaire peut peut être s'interpreter comme une minimisation des risques.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  12. #160
    Tilleul

    Re : énergie et nucléaire

    Même la France ne voulait pas faire du "tout nucléaire" le programme nucléaire français a été dimensionné en considérant un scénario de consommation électrique qui faisait arrivé à 1000 TWh de consommation électrique par an... Une fois le parc construit on s'est rendu compte que la consommation électrique était trois fois moins élevée et il a fallu faire avec...

    C'est aussi un des problèmes des temps très long de construction : la construction du parc nucléaire prend 20 à 30 ans et une fois construites il faut qu'elles fonctionnent au moins 30 ans pour que l'investissement vaille le coup... Ca veut dire être capable de prédire les choix de société sur un demi-siècle !

    Il y a pas mal de travaux aux Etats-Unis sur ce qu'on appelle les "mini reacteurs", qui serait des réacteur de 50 à 300 MW de chaleur pouvant être déployés de manière plus rapide et d'avoir des gammes de puissances plus adaptés aux besoins de l'humanité (les réacteurs actuels sont beaucoup trop gros pour être exploitable sans une très forte densité de consommation énergétique). Même le Sandia s'y est mis.

    Par contre dans les avantages du nucléaire il ne faut pas oublier l'aspect psychologique : avoir une centrale nucléaire c'est être capable de prouver au monde qu'il existe une culture de stabilité et de sécurité dans un pays, ce qui peut être intéressant pour un pays en développement.

    Et évidemment l'aspect militaire est quand même le principal point qui a permis au nucléaire de se développer, les centrales nucléaires permettent de développer les compétences pour arriver aux bombes nucléaires et permettent également de camoufler un programme militaire, ça, ça n'a pas de prix.
    Keep it in the Ground !

  13. #161
    Grozen

    Re : énergie et nucléaire

    Bonjour!



    Et évidemment l'aspect militaire est quand même le principal point qui a permis au nucléaire de se développer, les centrales nucléaires permettent de développer les compétences pour arriver aux bombes nucléaires et permettent également de camoufler un programme militaire, ça, ça n'a pas de prix.
    C'est plutot grace au millitaire qu'on arrive à une technologie de production d'energie par le nucléaire,
    Le principe d'une centrale nucléaire et de reussire à controler l'émission d'energie, et ainsi de pouvoir l'utiliser.
    Au contraire de la bombe qui libere une quantité d energie colossale.

    Pour ma part, je ne comprend pas pourquoi tant d'argent est investit dans le developpement de centrale nucléaire, alors que les ressource ne vont pas tardé a manquer.

    Il faudrait d'avantage ce concentré sur le projet ITER pour reussir à maitriser le phenomene de fusion prématurément.
    Ainsi la plupart des probleme seront resolus:
    -dechet radioactif à court terme
    -ressource illimités

    Je suis aussi étudiant, et pour ma part sa serait plutot dans ce qu il faudrait se diriger, si tu a peur de te retrouver au chomage!!

  14. #162
    verdifre

    Re : énergie et nucléaire

    bonjour,
    C'est plutot grace au millitaire qu'on arrive à une technologie de production d'energie par le nucléaire,
    Le principe d'une centrale nucléaire et de reussire à controler l'émission d'energie, et ainsi de pouvoir l'utiliser.
    Au contraire de la bombe qui libere une quantité d energie colossale.
    fabriquer une bombe nessecite du plutonium, un des moyens simples de fabriquer du plutonium est de retraiter les dechets de centrale nucleaire
    cela permet d'obtenir du plutonium d'une facon economique, une partie de celui ci étant directement payé par les factures d'electricité.
    Dans une structure politique telle que la france d'aprés guerre il était tout à fait envisageable de contruire des centrales pour faire de l'electricité et du plutonium.
    limiter l'emploi militaire du nucleaire aux bombes me semble trés reducteur, la propultion des navires, quoique moins impressionnante offre des avantages strategiques trés importants. Un navire qui n'a pas besoin de refaire le plein de carburant durand toute la durée d'un conflit est un avantage de taille
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  15. Publicité
  16. #163
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    Pour ma part, je ne comprend pas pourquoi tant d'argent est investit dans le developpement de centrale nucléaire, alors que les ressource ne vont pas tardé a manquer.

    Il faudrait d'avantage ce concentré sur le projet ITER pour reussir à maitriser le phenomene de fusion prématurément.
    A propos des ressources en uranium :

    http://www.cea.fr/content/download/4..._022_Capus.pdf

    http://travail-chomage.site.voila.fr...in_uranium.htm

    http://reg.reseau-ipam.org/IMG/pdf/d..._quel_prix.pdf


    Même si on consacre tout nos efforts pour ITER, les premières centrales à fusion nucléaires devront arriver en 2050 au mieux or les besoins augmentent dès maintenant ,surtout dans les pays en développement .

  17. #164
    helies22

    Re : énergie et nucléaire

    Question naïve mais qui fait hurler les pro-nucléaire :
    Quelle est la durée en années des déchets de centrales nucléaires et quelles solutions ont été trouvé ?

  18. #165
    Cécile

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Si on prend le cas des américains, ils ont proportionellement beaucoup moins de nucleaire que nous. Les lois du marché devraient pourtant les inciter à un beaucoup plus grand usage du nucleaire.
    Pourquoi n'ont ils pas fait ce choix ? pourquoi cette energie ne depasse pas 20 % de l'electricité produite chez eux ?
    La réponse n'est pas tellement technique, ni même économique, elle est surtout politique et historique.
    La France n'a presque pas de ressources énergétiques, contrairement aux US qui ont du pétrole et beaucoup de charbon. D'autre part, ce choix du nucléaire a été initié sous De Gaulle, très attaché à l'indépendance énergétique de la France (ainsi que l'indépendance militaire, avec la fabrication du plutonium). D'où l'importance du nucléaire (mais aussi de l'hydroélectricité, source locale) en France. Enfin, les US ont eu une sacrée trouille avec l'accident de Three Miles Island : il me semble que plus aucun réacteur n'a été construit après cet accident, alors que le nucléaire était en plein développement.
    D'autres pays ont un nucléaire fort, par exemple la Belgique (55 % de son électricité).
    Concernant les autres pays ayant du nucléaire, mais moins que la France, soit ils avaient aussi d'autres ressources (la Russie et son gaz, l'Angleterre et son charbon...), soit ils n'avaient pas les capacités technologiques. Quant à la Chine, si elle a depuis longtemps les capacités de faire des armes nucléaires, elle n'avait pas jusqu'à présent les capacités de faire du nucléaire civil sûr (d'ailleurs, vu leur culture de sécurité sacrément défaillante, la perspective de centrales en Chine fait peur).

  19. #166
    bmag

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par helies22 Voir le message
    Question naïve mais qui fait hurler les pro-nucléaire :Quelle est la durée en années des déchets de centrales nucléaires et quelles solutions ont été trouvé ?
    Bien que pro-nucléaire, ça ne me fait pas hurler. Je pense que la meilleure façon de stocker les déchets nucléaires c'est de les stocker en surface après leur phase de refroidissement en piscine.

  20. #167
    helies22

    Re : énergie et nucléaire

    Bonjour, Ma question était : quelle est la durée de vie des déchets nucléaires ? (du plus poluant au moins poluant). Merci de me le préciser.

  21. #168
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    Ce site dit tout:

    http://www.andra.fr/

  22. Publicité
  23. #169
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    Je remonte une fois de plus de ce topic (non non je ne le laisserai jamais en paix ,c'est certains ).

    On dit que le volume des déchets nucléaires n'est presque rien comparé au volume des déchets en général .
    J'aimerai savoir quel est ce volume ,et plus précisément le volume des déchets ultimes.

    Merci encore une fois de me répondre.

  24. #170
    helies22

    Re : énergie et nucléaire

    Vous pensez "volume" des déchets ultimes, effecivement c' est une très question très importante, ceci étant je n' ai pas encore vu de réponse à "quelle est la durée en années des déchets nucléaires ?" ...voir le site "truc" n' est pas une réponse, il suffit d' y aller pour s' en rendre compte.
    Une remarque en ce qui concerne l' énergie solaire : la Grèce pays membre de la CEE qui est pratiquement en "dépôt de bilan" suite à "pas de gestion des finances" depuis tant d' années sans que la CEE ne s' en soit émue, est un pays où pratiquement chaque maison est équipée d' un chauffeau-solaire pour la production d' eau chaude. Question : pourquoi dans le midi de la France où l' ensoleillement est équivalent, il n' y a pratiquement aucun chauffeau solaire ?
    Peut être qu' en Grèce le lobby du nucléaire serait moins puissant ?

  25. #171
    invite765732342432
    Invité

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par finalsacre Voir le message
    On dit que le volume des déchets nucléaires n'est presque rien comparé au volume des déchets en général .
    J'aimerai savoir quel est ce volume ,et plus précisément le volume des déchets ultimes.
    Pas mal d'infos là:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9chet_radioactif

    En particulier:
    Pour les déchets de haute activité (HAVL) et les déchets de moyenne activité et à vie longue (MAVL)
    en France dans les années 2005/2009 ce sont environ 1.150 tonnes de combustibles irradiés (dont 850 tonnes doivent être retraitées) qui sortent annuellement des 58 réacteurs d'EDF.
    pour les autres:
    # les déchets de faible et moyenne activité à vie courte (FMA-VC) : ce sont principalement les déchets technologiques (gants, combinaisons, outils, etc.) qui ont été contaminés pendant leur utilisation en centrale ou dans une installation du cycle. Leur nocivité ne dépasse pas 300 ans.
    # les déchets de très faible activité (TFA) : ce sont principalement des matériaux contaminés provenant du démantèlement de sites nucléaires : ferraille, gravats, béton... Ils sont peu radioactifs mais les volumes attendus sont plus importants que ceux des autres catégories.
    Qui représentent:
    50 000 t sont des déchets ultimes contenant 99 % de la radioactivité totale. Ils sont stockés dans les usines de retraitement de La Hague et de Marcoule.

  26. #172
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    En effet , le site de l'Andra ne mentionne pas la période radioactive.
    Il faut savoir que la durée de vie d'un élément radioactif est inversement proportionnel à son activité.
    Ainsi l'uranium 238 a une période qui se compte en milliards d'années mais qui est faiblement radioactif contrairement aux déchets de haute activité qui perdent presque leur activités au bout de 200 ans mais qui sont 7 500 000 000 fois plus que l'uranium 238!

    Activité massique uranium 238: 12.4Bq/mg
    déchet haute activité :2500 curie/kg soit 2500*37 000 000 000 Bq/kg.

    Plus d'info ici :

    http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/intro.html

    Concernant la deuxième partie de ta question ,essayez de trouver d'autres raisons que le "lobby nucléaire" , et il en a .(pourquoi je ne prend pas la peine de répondre?Car j'ai cours dans une heure et il faut que je finisse des trucs -_-)

    EDIT :je viens de voir votre post Faith , je sais déjà le volume de déchets radioactifs, ce que j'aimerai savoir c'est le volume de déchets ultimes non radioactifs.

  27. #173
    invite765432345678
    Invité

    Re : énergie et nucléaire

    Il y a bien sûr un lobby nucléaire comme il y a eu en son temps un lobby de l'amiante.

    Les déchets ne sont pas importants, c'est une manière de voir les choses.

    En 2030
    - déchets de type A: 2 400 000 m³
    - déchets de type B: 170 000 m³
    - déchets de type C: 8000 m³

  28. #174
    Cécile

    Re : énergie et nucléaire

    Pourquoi parler en volume ? Ca ne me semble pas le critère important dans ce cas.
    Côté déchets non nucléaires, je préfère 1 mètre cube de papiers-cartons qu'un centimètre cube de cadmium. De même, je préfère 2 400 000 m³ de déchets faiblement radioactifs à 8000 m³ de déchets de haute activité à vie longue.
    Il faut savoir que la durée de vie d'un élément radioactif est inversement proportionnel à son activité.
    Pour un élément, c'est vrai, mais pour un déchet, ce n'est plus vrai car il faut tenir compte de la quantité de noyaux radioactifs. Ainsi, les actinides et le plutonium forment la majeure partie des déchets HAVL, ils ont à la fois une longue durée de vie et une haute activité.

  29. Publicité
  30. #175
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    les actinides et le plutonium forment la majeure partie des déchets HAVL, ils ont à la fois une longue durée de vie et une haute activité.
    C'est en partie vrais ,ce type de déchet comporte aussi les produits de fissions .Un élément ne peut pas avoir une vie longue et une très grande radioactivité.Dans les déchets HAVL ,l'activité est très grande pendant un moment mais elle diminue rapidement grâce à la désintégration du plutonium et des produits de fissions .Ensuite ces déchets conservent une activité radioactive pendant très longtemps mais sont beaucoup moins radioactif qu'au départ .

    Les déchets sont donc des déchets de HA dans un 1er temps , puis des MAVL etc...
    http://www.laradioactivite.com/fr/si.../DechetsHA.htm
    Fesez attention à l'échelle des schémas .

    Pourquoi parler en volume ? Ca ne me semble pas le critère important dans ce cas.
    Bien sûr mais quant même , j'aimerai au moins savoir le volume des déchets chimiques .

    De même, je préfère 2 400 000 m³ de déchets faiblement radioactifs à 8000 m³ de déchets de haute activité à vie longue.
    Et moi le contraire , je préfère souffrir d'un coup et être tranquille que de peu souffrir mais sur une longue durée (analogie avec l'exemple d'une carie des dents) .

  31. #176
    dédé29

    Re : énergie et nucléaire

    A la question sur les durées de vie des déchets radioactifs ,je me pose toujours la question de savoir ce que sera notre climat dans 100 ans ,ou bien que sera devenu l'homme dans 2000 ans .
    "L'avenir, c'est du passé en préparation." Pierre Dac

  32. #177
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    L'avenir est incertain , mais je suis sûr que nos descendants préféreront avoir des déchets radioactifs contrôlables (ils sont sous formes liquide ou solide)qu'un réchauffement climatique qui provoquera un véritable génocide sur la biodiversité et des dégâts économiques et matérielles très important auquel on ne pourra y réchapper (aucun endroit où se cacher).

    La radioactivité à la surface de la planète a augmenté d'environ à vue d'oeil d'environ 1% ?(Ce n'est qu'une vulgaire approximation , il faut faut prendre en compte la radioactivité de tous les éléments et les rayons cosmiques ).

    Ce document évoque les sources de l'irradiation de l'homme ,on trouve que la radioactivité artificielle autre que médicale est responsable de 1% de la dose en moyenne dans un pays nucléarisé . Ça ne veut pas forcement dire que la radioactivité artificielle en ignorant l'industrie médicale a entrainé une augmentation de 1% de la radioactivité de la planète ,ici on parle bien des doses absorbées par l'Homme.

    En comparaison combien a augmenté la concentration de CO2 dans l'atmosphère?A méditer.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier...carbone_fr.png

  33. #178
    finalsacre

    Re : énergie et nucléaire

    J'ai oublié une partie :

    J'entend déjà dire:et les énergies renouvelables?

    Oui c'est clair et net qu'elles sont la solution , cependant elles sont encore loin d'être économiques et je doute fort que les gens soient prêts à accepter de voir leur facture d'électricité multipliée.
    Et puis il faut savoir stocker l'énergie ou alors utiliser une autre source d'énergie en complément : nucléaire ou fossile .De plus les énergies renouvelables poseront beaucoup de problèmes pour alimenter les infrastructures lourdes , on ne pourra jamais faire du 100% renouvelable sauf si on est prêt à dépenser des fortunes pour réaménager complètement le territoire.

    En fait quand je dis énergies renouvelables ,je parle surtout de l'énergie solaire car l'éolien est inutile ,utilisation d'espace trop importante .C'est autant d'espace en moins pour des usines de dessalements , champs ,et autres .

  34. #179
    helies22

    Re : énergie et nucléaire

    La Hollande qui est un tout petit pays en terme de surface a fortement dévelloppé les énergies renouvelables par l' implantation d' éoliennes, de plus quand on connait les sens des affaires qu' ont les Hollandais depuis des générations, je les vois mal se diriger vers un système de production "inutile" comme vous le dites.

  35. #180
    verdifre

    Re : énergie et nucléaire

    bonjour,
    En fait quand je dis énergies renouvelables ,je parle surtout de l'énergie solaire car l'éolien est inutile ,utilisation d'espace trop importante .C'est autant d'espace en moins pour des usines de dessalements , champs ,et autres .
    une grosse eolienne immobilise au sol une surface de l'ordre de 400 m² (soit 20m X 20 m) on fait difficilement mieux en terme de KW/m²
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

Sur le même thème :

Page 6 sur 11 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 18/08/2009, 17h54
  2. énergie nucléaire
    Par nasnasnisne dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/10/2007, 13h35
  3. Energie solaire/energie nucléaire
    Par Mignane dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/04/2006, 12h15
  4. énergie nucleaire
    Par bendesarts dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/01/2005, 22h53