Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Traçabilité des plantes obtenue par mutagenese



  1. #1
    streshydrique

    Traçabilité des plantes obtenue par mutagenese

    Bonjour,
    Plusieurs sites Internet nous informe que la plupart de nos plantes actuelle ont été obtenue par mutagenese (je ne parle bien évidemment pas de la mutagenese naturel).

    D'après ce site:http://pagespro-orange.fr/hubert.bazin/ogm.html, seulement 42 variété sont enregistré en France (2500 a l'échelle mondiale).

    Je pense que la différence ce situe dans le faite qu'une variété obtenue par croisement-selection a partie de plantes mutante est considère comme une variété "normal", mais j'aimerais avoir la confirmation sur ce point.

    Ce manque de traçabilité me perturbe, comment peut on conclure a l'innocuité des plantes obtenue par mutagenese aléatoire, alors que l'on est pas capable d'identifier toutes les variété obtenue indirectement par cette technique.

    -----


  2. #2
    jgiovan

    Re : Traçabilité des plantes obtenue par mutagenese

    Bonjour,

    Le lien est excellent, je l'ai mis en favori !

    Il n'existe effectivement aucune tracabilité des OGM "naturels".
    Mais comme le grand public n'y comprend rien, ca ne dérange personne...

    Cela-dit, les UV sont naturels, tout comme les rayonnements gamma !

  3. #3
    camaron

    Re : Traçabilité des plantes obtenue par mutagenese

    Effectivement ce site indépendant n'est pas englué dans un consensus obligeant une certaine langue de bois.

    Les éléments sont clairs, accessibles à qui veut bien se donner la peine de lire.

    Des vraies questions sont posées et les méthodes historiques ne sont pas éludées. Les questions que l'on peut se poser à leur sujet sont dans tous les cas plus pertinentes que celles sur les OGM. Un commentaire sur le riz résistant à la sécheresse comme limite que n'oserai pas franchir les destructeurs de champs ? J'en doute, ils ont détruit des essais de riz doré sous serre au Cirad (pas de multinationale impliquée, pas de risque de dissémination de ces essais..etc )... et ils ont détruit des champs d'une PME "Meristem" en détruisant l'espoir d'enfants atteint de maladie génétique et celui des salariés de cette entreprise sans qu’aucun risque possible ne soit identifié dans les conditions de cette mise au point.

    Alors malheureusement ceux, dont Joseph Bové(Chercheur à L’INRA et professeur à l’université de Bordeaux) a dit : « au moyen âge on brulait les sorcières et au XXIème siècle on détruit les parcelles d’essais » , ne s’arrêteront pas au potentiel d’un riz résistant à la sécheresse.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Suite obtenue par une fonction de classe C infini
    Par Leonhardo dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/02/2010, 18h51
  2. [Licence (L1-L2-L3)] Quantité d'ADN obtenue par PCR.
    Par kouz45 dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/01/2010, 16h39
  3. Quantité d'oxygène obtenue par électrolyse
    Par Glennymede dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/02/2009, 21h11
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 10/09/2007, 17h40
  5. Traçabilité des ogm
    Par lucie dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 12
    Dernier message: 12/12/2004, 18h45