Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Capter l'énergie des vents de haute altitude



  1. #1
    Jacques

    Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Sur le site italien

    http://www.kitewindgenerator.com/intro.htm

    est décrit le projet KiWiGen.

    Au-dela de 500-600 metres d'altitude, le vent est fort et constant, et un flux de vent, dont la puissance est equivalente a celle de 100.000 centrales nucleaires, souffle au-dessus de l'Europe.

    Toutefois le probleme est de capturer cette puissance, d'ou ce projet ("Kite Wind Generator").

    Le concepteur du projet KiWiGen est Massimo Ippolito, patron de Sequoia Automation a Chieri (pres de Turin) passionne de "kite surfing", sport de glisse grace a un cerf-volant de traction manoeuvre avec deux cables et une planche de surf speciale.

    Un des principaux produits de son entreprise est le capteur intelligent "SeTAC", un detecteur d'accelerations tri-axiales (capable de detecter les accelerations dans les trois directions) ayant les dimensions et le poids d'une boite d'allumettes, caracteristiques qui le rendent unique au monde dans son genre et adapte a une multitude d'applications ( voir http://www.sequoiaonline.com ).

    Ippolito a concu un systeme de cerfs-volants de puissance, a plusieurs ailes, qui, a environ 700 metres d'altitude, actionnent a terre un generateur a axe vertical a travers des bras. Chaque cerf-volant sera equipe de deux SeTAC qui gouverneront, a travers un programme de controle, les continuelles variations d'orientation necessaires pour lui conferer la portance maximale et lui faire suivre, toujours avec une portance positive, un parcours circulaire.

    Les cerf-volants utilises auront une superficie de quelques dizaines de metre carre, un profil alaire rigide en arc et seront realises en polyethylene alveolaire. Au repos, les cerf-volants seront inseres dans des bras creux. Ce systeme pourra etre active soit en lancant, hors de son bras, un des cerf-volants qui se levera alors a la plus petite brise et commencera a faire tourner le systeme provoquant la sortie et le decollage des autres cerf-volants, soit en le faisant tourner avec l'alternateur qui jouera le role de moteur. Cette operation peut evidemment etre realisee en sens inverse quand il est necessaire de rentrer les cerf-volants dans leurs bras respectifs pour l'arreter.

    La puissance du systeme sera fonction du diametre. Ainsi, de maniere indicative, un diametre de 100 metres equivaudra a un generateur de 0,5 MW tandis qu'un diametre de 200 metres vaudra un generateur de 500 MW.

    Le cout de construction d'un KiWiGen d'un GigaWatt serait d'environ 80 millions d'euro, c'est-a-dire moins que celui d'une installation traditionnelle, tandis que le cout d'un MWh produit par ce systeme serait de seulement 1,5 euros.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Bételgeuse

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Ca me paraît hautement fantaisiste, mais c'est poétique...
    Il y a eu des maquettes, des essais en soufflerie, des trucs comme ça ?

  4. #3
    quic'est

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Il serait peut-être plus simple d'installer des éoliennes en haut des montagnes. On y met bien des arrivées de téléphériques !!!!

  5. #4
    Azen

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    c'est un projet qui laisse reveur...le vent commence a avoir le vent en poupe...et c'est enfin tant mieux
    La Vie a le pouvoir d'organiser la matiere...L'Homme d'organiser sa vie...

  6. #5
    hle

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Citation Envoyé par Jacques
    Au-dela de 500-600 metres d'altitude, le vent est fort et constant,
    Le vent, quand il y en a, se renforce avec l'altitude, le flux devient laminaire s'il n'y a pas de relief aux alentours mais il n'est pas "fort et constant", il suffit d'aller en montagne pour s'en convaincre.

    Citation Envoyé par Jacques
    Un des principaux produits de son entreprise est le capteur intelligent "SeTAC", un detecteur d'accelerations tri-axiales (capable de detecter les accelerations dans les trois directions)
    ils donnent un peu l'impression d'avoir le marteau (leur accéléromètre) et de voir des clous partout, non ?

    Citation Envoyé par Jacques
    Ippolito a concu un systeme de cerfs-volants de puissance, a plusieurs ailes, qui, a environ 700 metres d'altitude, actionnent a terre un generateur a axe vertical a travers des bras.
    Je n'ai pas compris comment une paire de cerf-volants pouvait faire tourner le manège. Chaque cerf-volant doit exercer une traction similaire, comment produire un couple avec çà ? En changeant l'angle d'incidence des cerf-volants en permanence pour faire varier leur traction, l'un tire plus fort et fait remonter le vent à l'autre puis les rôles s'inverse ? Du coup la puissance produite n'est que la différence entre les deux tractions ?
    Toujours est-il qu'ils font des essais (au moins du contrôle dynamique d'un cerf-volant si j'ai bien compris mais j'ai lu vite).

    Au moins, c'est original...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    greenchris

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Citation Envoyé par Jacques
    Sur le site italien

    http://www.kitewindgenerator.com/intro.htm

    est décrit le projet KiWiGen.

    Au-dela de 500-600 metres d'altitude, le vent est fort et constant,
    Dés la première hypothèse posée, tout l'édifice tombe.
    N'importe quel habitué de sport aérien à cette altitude te dira le contraire (planeur, delta, parapente, avion ou ULM). L'été ou l'hiver dans un bon gros anticyclone, il n'y a pas plus de vent à 600 m qu'au sol.
    De plus quand un front passe ou simplement sous des cumulus, même à 600 m il y a des turbulences, donc le vent n'est pas constant.

    C'était bien tenté.

    Plutôt que de chercher des trucs compliqués, mettez une ou plusieurs éoliennes à coté de chaque pylone THT. Les voisins ne pourront pas dirent que c'est moche, ça fait 20 à 50 ans qu'ils les supportent sans rien dire, contrairement aux éoliènnes seules.

  9. Publicité
  10. #7
    jc_m

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Citation Envoyé par greenchris
    . . . . . . . . .

    Plutôt que de chercher des trucs compliqués, mettez une ou plusieurs éoliennes à coté de chaque pylone THT. Les voisins ne pourront pas dirent que c'est moche, ça fait 20 à 50 ans qu'ils les supportent sans rien dire, contrairement aux éoliènnes seules.
    Voilà une idée !!!

    Dimensionner des éoliennes de façon à ce que des lignes HT puissent être fixées sur le mât, un mât suffisamment haut pour que les pales (de dimensions appropriées) puissent bénéficier de tous les degrés de liberté souhaités.

    Certes, petit problème si une pale se détache...

    Pour la maintenance, cela ne facilite pas ...

  11. #8
    mou

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    j'ai lu l'ensemble des echanges d'italie ou j'habite et ou le concept propose par le KWG a eu l'honneur d'etre publie sur plusieurs revues et sites. un peu surprise par le debat sur le vent et sa constance...apparement le probleme n'est pas la. d'abord parce que KWG fonctionne a une altitude nettement superieure aux eoliennes classiques, et les nombreuses etudes faites confirme qu'a une telle altitude il est possible d'avoir des vents exploitables......ensuite et surtout de par se conception KWG peut etre concu a differente dimension et generer des flux d'energie en consequence. c'est de mon point de vue son interet majeur...je vois les potentiels de cette machine, qui pourrait permettre de faire sortir l'energie eolienne du champ de l alternatif..a savoir quelques % de notre besoin energetique actuel.

  12. #9
    wizz

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Il y a eu un article semblable dans un magazine scientifique le mois dernier. Mais cela concerne le jet stream, un vent très puissant, constant mais... qui se trouve très très haut en altitude, bien plus que les 600m farfelues

  13. #10
    mou

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Pourquoi farfelues? vous jugez, mais je ne suis pas sur que vous en ayez l'autorite. quoiqu íl en soit, je suis une humble humaniste qui s'est interessee avec des amis italiens tres sciences dures, eux, a ce projet...je parle par exemple de climatologue....et ils ne considerent pas le vent et sa puissance comme contradictoire par rapport au projet.
    en tant que francaise je suis un peu decue et surprise par le ton general du forum sur KiteGen...d'emblee ecarter sans en mesurer vraiment les potentiels...etes-vous pro-nucleaire? en tout cas je me rappelle que dans mon livre de geo...il y avait un long chapitre sur les vents. vous en souvenez-vous vous aussi? et de ce que nos bons vieux manuels disaient? je vous invite a regarder de nouveau les pages sur la presence constante des alises (le nom derive du vieux francais alis: regulier/lisse)....un peu de revision ne fait jamais de mal avant de juger.
    a bientot

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Bonsoir,

    Je dois avouer que les réponses sont un peu rapides! Il faut aller voir, lire toute la doc (ok, c'est en anglais, mais il faut la lire!)

    Ce n'est pas si farfelu que cela. Une sorte d'énorme éolienne à axe verticale et dont les "pales" sont constituées de cerfs-volants. Au sein de la doc, il parle aussi d'une autre idée, suédoise, genre noria vers le haut, les cerfs-volants montant et descendant...

    Toutes les idées sont bonnes à essayer, non? A suivre pour voir comment cela se développe, àmha.

    Aller le lire le site avant d'intervenir ne peut qu'améliorer la qualité des interventions...

    Cordialement,

  15. #12
    wizz

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Si le vent était fort et constant à 600m d'altitude, alors:
    -malheurs aux parachutistes. Largués ici et finir 10km plus loin...
    -malheurs aux mongolfiers.
    -malheurs aux skieurs. Les stations de ski ne sonty rarement au bord de mer...
    -malheurs aux skieurs. Les téléphériques sont suspendus jusqu'au sommet...
    -pauvres crétins d'exploitants d'éoliennes. Se faire chier à s'installer en plaine au lieu d'aller en montagne...

  16. Publicité
  17. #13
    Quisit

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    peut etre y a til eu erreur, et s'agit til de 5000 - 6000m ?

  18. #14
    GillesH38a

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    ça me surprend aussi, j'habite en isère; en montant skier a 2000 m d'altitude, on peut très bien ne pas avoir un poil de vent dans des conditions anticycloniques (en hiver ou on a le plus besoin d'énergie justement).

    L'éolien ne peut être qu'une énergie d'appoint, l'intermittence est toujours trop grande.

  19. #15
    invité576543
    Invité

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Je n'ai pas tout lu (même en anglais, l'italien c'est pas pour moi!), mais il y a un système pour mettre en route ou non en fonction de la force du vent.

    Je n'ai pas trouvé où il serait dit que le vent est continu à 600 m. Il y a un endroit où il est dit que l'analyse des vents de haute altitude en Europe fait partie de l'étude. L'altitude est au max 700 m pour le manège, mais le projet associé Suédois parle de 10000 m pour l'espèce de noria...

    Ils parlent de 1GW pou 1 km² au sol, mais c'est la puissance installée (=max); pas trouvé de puissance moyenne...

    Mais je pense que les points que vous soulevez sont pour les calculs d'efficacité. La teneur du doc est plutôt relative aux problèmes techniques, expérimentation, etc. Le doc le plus technique est une proposition de projet Européen, avec toute l'emphase et les mots-clés auquels on peut s'attendre...

    Ce n'est pas farfelu, mais clairement les chiffres réalistes manquent!!!

    Personnellement, je pense que tous les câbles vont s'emmêler une fois par semaine, mais ce n'est qu'une réaction superficielle...

    Cordialement,

  20. #16
    dubonnair

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Bonjour,
    Je pense que le vent constant à 500 - 600 m signifie que lorsqu'il y a du vent, il n'y a à cette altitude plus de turbulences donc une vitesse quasi constante et unidirectionnelle du flux. C'est avantageux pour le générateur associé. Mais à part dans le jet stream, il n'y a pas de zone ou le vent souffle tout le temps arrêtez de dire des âneries.
    Le principe du cerf-volant qui effectue une rotation complète doit en perturber plus d'un. Ne pensez pas qu'il remonte contre le vent mais juste qu'il monte et descend. Le cable de liaison est incliné et la rotation se fait un peu comme dans une hélice d'éolienne traditionnelle. La transmission à un système à axe vertical permet seulement de supprimer un pivot et de fonctionner dans toutes les conditions (directions) de vent.
    Pour obtenir une forte puissance, il faudra équiper l'engin de cables longs et lourds ce qui de fait oblige à réserver une zone de sécurité très importante autour de la machine. Ne vous promenez pas dans les parages !!!

  21. #17
    Lord Predator

    Re : Capter l'énergie des vents de haute altitude

    Citation Envoyé par mou Voir le message
    Pourquoi farfelues? vous jugez, mais je ne suis pas sur que vous en ayez l'autorite. quoiqu íl en soit, je suis une humble humaniste qui s'est interessee avec des amis italiens tres sciences dures, eux, a ce projet...je parle par exemple de climatologue....et ils ne considerent pas le vent et sa puissance comme contradictoire par rapport au projet.
    en tant que francaise je suis un peu decue et surprise par le ton general du forum sur KiteGen...d'emblee ecarter sans en mesurer vraiment les potentiels...etes-vous pro-nucleaire? en tout cas je me rappelle que dans mon livre de geo...il y avait un long chapitre sur les vents. vous en souvenez-vous vous aussi? et de ce que nos bons vieux manuels disaient? je vous invite a regarder de nouveau les pages sur la presence constante des alises (le nom derive du vieux francais alis: regulier/lisse)....un peu de revision ne fait jamais de mal avant de juger.
    a bientot
    Effectivement je te rejoins sur t'es 1ere idées, en tant que français ^^, je sanctionne moi aussi les arguments donner ici, vous n'en savez rien alors pas la peine de vous efforcer a trouver des poux, ce qu'on laisse entendre sur ce projet c'est que les vents sont PLUS constant que sur terre, et qu'ils sont aussi plus puissant POINT maintenant si un tel projet a lieux, c'est que theoriquement c'est possible ! Attendons de voir une premiere machine fonctionner, elle sera de toutes façon perfectible. Et je ne voit de toute façon pas se qui empecherait un tel projets d'aboutir a part l'avis de quelques pessismiste...
    Effectivement, je suis pro-nucléaire, parceque le nucléaire n'émet pas pollutions (les déchets radioactif ne seront plus produits par les réacteurs a neutrons), parceque le nucléaire a un trés fort potentiels, parceque le nucléaire et sur, bien que cette arguments sois contestable depuis Tchernobyle, et parceque le nucléaire est une énergie d'avenir ! Maintenant si tu préfere produire 80 pour cent de la production d'énergie de la République Française par des centrale thermique bien polluantes, c'est ton probléme mais tu sais trés bien que pour le moment les énergie renouvelable ne sont pas suffisament dévellopper technologiquement pour assurer a eux seul, la production d'énergie d'un pays !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. les poumons et la haute altitude
    Par kynzaro dans le forum Physique
    Réponses: 31
    Dernier message: 03/03/2012, 07h34
  2. Construction d'un ballon de haute altitude
    Par blackout dans le forum Astronautique
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/04/2008, 02h09
  3. L'adaptation de l'homme à la haute altitude
    Par Nicotom dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/01/2007, 14h22
  4. Ballon plastique haute altitude...
    Par SPH dans le forum Astronautique
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/10/2005, 10h10
  5. energie éolienne à haute altitude
    Par CHRISLEBLAY dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/07/2005, 01h30