Répondre à la discussion
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 117 sur 117

Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?



  1. #91
    Garlik

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?


    ------

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    C'est également la production la plus économique (nourriture gratuite, pas de pollution additionnelle de l'environnement) sous réserve qu'on puisse trouver des systèmes de propulsion des bateaux moins coûteux.
    Bah non, les faits vous donnent tort. La pêche est plus contraignante, necessite plus de main d'oeuvre, demeure aléatoire quant à ses résultats et necessite énormement d'energie non seulement pour le transport mais aussi pour la conservation. Pour ce dernier point, il est un peu facile de balayer d'un revers de manche le problème du carbutant nécessaire. Si ma tante en avait...

    Pour certaines espèces, il est donc bien plus rentable de recourir à la pisciculture qu'à la pèche et le panga est un bel exemple. En outre, comme le souligne Ryujin, la pêche est bien plus compliquée à gérer pour ce qui est du maintien de la ressource. La preuve en est que, même en imposant des quotas, ceux-ci ne sont pas respectés et n'empêchent pas la disparition anoncée de certains gisements.

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    omnilink

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Vous déformez mes propos. Je veux simplement dire que l'obtention d'un agréement suivant une norme Européenne n'est pas suffisant pour garantir la qualité d'un produit et le parfait respect des régles édictées. Le cas de matériels électriques défaillants, stampés avec le logo EN, en est la preuve éclatante. Les procédures d'obtention de l'agrément sont sans doute en cause dans ce cas précis mais également le contrôle de la constance de la qualité dans le temps. Partant de ce constat, l'agrément doit être prolongé par des contrôles statistiques des services vétérinaires.

    Les normes et les labels pour la production alimentaire évoluent également en fonction des connaissances que l'on acquiert et de la probabilité d'apparition de risques sanitaires. L'incident de la vache folle a entrainé l'apparition d'une réglementation plus contraignante pour la production des farines alimentaires. Mais cette maladie a provoqué un véritable séisme parmi les populations Européennes et démontré que l'industrie agroalimentaire devait être plus strictement contrôlée par les autorités gouvernementales.
    Vous êtes un peu injuste avec les organismes de contrôle européens. Les contrôles de conformité EN je ne sais même pas si ils sont supposés s’assurer du bon fonctionnement de l’objet vendu, je pense plutôt qu’ils s’assurent que l’objet ne risque pas de créer de court-circuit ou relâcher des produits chimiques quelconque ou ce genre de risques la.

    Par contre ce dont je suis sur c’est que les risques sanitaires peuvent entrainer des conséquences plus lourde qu’un gadget japonais dont les LEDs ne fonctionneraient plus au bout de quelques heures et que les contrôles doivent être plus importants (et la, si ils ne le sont pas, y’a de quoi taper sur les doigts)

  4. #93
    bzh_nicolas

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Le Japon préléve non seulement des quantités importantes de thons adultes mais également de jeunes poissons pour l'alvinage des piscicultures. Dans ces conditions, je vois mal pourquoi le thon ne disparaîtrait pas totalement des océans. Cette pratique ajoutée à la pollution croissante de la mer (plus particulièrement la soupe de plastiques décomposés qui géne dorénavant dans certaines zones la croissance du plancton) explique le résultat que nous constatons aujourd'hui.
    Et le thon rouge alors (voir ici et ici) ?????? Personne n'en a parlé il y a quelque mois peut-être ? Et la régression des populations de thon blanc ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Je continue donc à penser que la réduction de la pollution des océans et la maitrise concertée des ressources permettraient d'assurer une production piscicole très supérieure à ce qui reste actuellement dans la mer et ce que nous pouvons produire dans des fermes d'élevage.
    C'est également la production la plus économique (nourriture gratuite, pas de pollution additionnelle de l'environnement) sous réserve qu'on puisse trouver des systèmes de propulsion des bateaux moins coûteux.
    Il faudrait aussi trouver un moyen que les pays respectent les quotas. Le thon rouge : 50 000 t/an pêchées, quotas 29 500 t/an ,taux estimé pour le renouvellement 15 000 t/an (Atlantique + Méditerranée en 2007). J'attends les résultats de la campagne de cette année (quotas 13 500t)...

    Consultez la liste rouge des poissons menacés et regardez combien de ces espèces sont des espèces pêchées et combien ne le sont pas. Pourtant toutes subissent la pollution...

  5. #94
    fantome13

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Bonjour à tous
    Attention, je ne suis pas contre l’élevage. Qu’il soit intensif ou non du reste.
    l’élevage proprement dit, il est nécessaire à l’humanité depuis bientôt 10.000 ans. Ca ne viendrait à l’idée de personne de prendre un fusil pour aller dans la nature tuer son cochon pour se faire une côtelette ! Je pense qu’il devrait en être de même pour les poissons et toutes les bestioles qui nous mangeons.
    Si je devais militer en faveur d’une cause, ce serait pour l’interdiction complète de toutes les formes de commercialisation de la faune et de la flore ‘’sauvage’’. Absolument toute !

    Mais il y a élevage et élevage intensif, si cher à Ryuugin, qui comme à son habitude saucissonne les phrases des autres, pour nous asséner ses certitudes bidons qui sont sans aucune valeur et sans objet ! (J’ai bien aimé celle là : « Prouvez ce que vous affirmez parce que vous êtes sur un forum scientifique et non au PMU du coin. » MDR de chez MDR ! Cest particulièrement impressionnant ! Il faut que je te prouve scientifiquement … que je ne veux pas manger les saloperies qui sortent des élevages intensifs !!!!! )
    Tu n’as pas un problème ? Tu aurais pu me demander POURQUOI je ne voulais pas en manger ? Ou bien qu’est-ce qui me FAISAIT PENSER que c’était des saloperies ? Mais pas du tout !
    Tu veux du scientifique … en voilà : Je mesure 1m76, je fais 71kg, j’ai 7 / 13 de tension artérielle, mon taux de cholestérol est pile poil dans la moyenne et la dernière fois que j’ai vu un toubib pour me soigner, c’était en 1978. Ca ce sont les données de départ ! Le but de l’étude SCIENTIFIQUE étant que je ne désire pas que cela change. Ai-je été clair cher Maître ? Je continu. La question que je me pose est la suivante : Est-ce que si je mange de la nourriture provenant d’élevage intensif je vais atteindre mon objectif (qui je le rappelle est que mes données physiologiques restent satisfaisantes) Un excellent moyen de le savoir est de prendre un échantillon représentatif des gens de mon âge (1), de mon sexe (2) et de mon environnement (3) qui consomment ces produits là. J’ai fait le tour de tous les gens que je connaissais, qui rentraient dans l’échantillon visé et je me suis aperçu… qu’ils sont tous morts ! (Oui tous) Voilà qui est probant !

    (1) Parce que sur une population moins agêe les effets pourraient être différents.
    (2) Les femmes n’ont pas la même espérance de vie que les hommes ce qui introduirait un biais dans l’étude.
    (3) Une population moins aisée ne pourrait pas se payer autre chose, ce qui rendrait l’étude nulle et non avenue.

    La réalité dépassera toujours la fiction.

    Ps : Celle sur l’eau est bien aussi !!! Une eau limoneuse … est propre ! C’est très impressionant ! (Sale n’est donc plus le contraire de propre !) J’en prend note.
    Papy solaire à la retraite.

  6. #95
    Garlik

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    fantome13, vous ne vous contentez pas de nous dire que vous ne voulez pas manger ces poissons, vous suggerez également que leur élevage est mauvais pour l'environnement et qu'ils presentent des risques sanitaires, et c'est cela que nous vous demandons d'étayer par une argumentation construite et un minimum scientifique.

    Etant entendu que c'est un forum scientifique sur lequel vous vous exprimez ici, nous n'avons cure de vos opinions et croyances. Car comme le dit la charte de ce forum :
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Vous pouvez toujours manier l'invective et les moqueries à longueur de post si cela vous chante, mais ca ne remplacera jamais une argumentation sereine et posée, en tout cas en ces lieux. En l'absence d'une telle argumentation, vous ne faites que démontrer l'étendue de vos préjugés et c'est bien dommage.

  7. #96
    omnilink

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Tu n’as pas un problème ? Tu aurais pu me demander POURQUOI je ne voulais pas en manger ? Ou bien qu’est-ce qui me FAISAIT PENSER que c’était des saloperies ? Mais pas du tout !
    Moi je te le demande depuis un bon moment maintenant. Et je te demande aussi de le justifier.

    Tes pirouettes ne te permettront en aucun cas d'esquiver le sujet reel.

  8. Publicité
  9. #97
    invite765732342432
    Invité

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Le but de l’étude SCIENTIFIQUE (...) (Oui tous) Voilà qui est probant !
    Justement, non, ce n'est ni scientifique, ni probant.
    On ne fait pas d'études sur 10 personnes choisies "parmi des proches". Encore moins sur le dernier survivant.

  10. #98
    Ryuujin

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    fantome13 : tout le monde ici se fiche de tes goûts alimentaires.

    Maintenant, tu as affirmé que ces poissons sont des "saloperies", alors prouve le !

    Si tu n'es pas capable de faire cela, tu n'as rien à faire sur un forum scientifique : rendez-vous au PMU du coin où tout le monde sera sans doute ravi de partager tes radotages vides de toute considération scientifique sur l'élevage et cie.


    Une eau limoneuse … est propre !
    Oui.
    Le limon n'est en rien un polluant, il ne pose aucun problème sanitaire en matière d'élevage de poisson.
    Point, à la ligne.

    Ce n'est pas parce que tu ne mettrais pas cette eau dans ta machine à laver qu'elle est impropre à l'élevage. d'ailleurs, l'eau que tu mets dans ta machine à laver est impropre à l'élevage de la plupart des poissons.


    Enfin bref : toi comme RedDwarf êtes des gens bornés et bourrés de préjugés. Il est impossible de discuter avec vous.
    Quand à un débat scientifique, n'en parlons pas !

  11. #99
    omnilink

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Enfin bref : toi comme RedDwarf êtes des gens bornés et bourrés de préjugés. Il est impossible de discuter avec vous.
    Quand à un débat scientifique, n'en parlons pas !
    Pas tout à fait d'accord, je crois bien que RedDwarf entre temps est devenu bien plus agréable à lire pendant que fantome lui est devenu pire.

    Pour le reste je suis d’accord, arguments ou PMU le choix doit etre exclusif.

  12. #100
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Il faut que je te prouve scientifiquement … que je ne veux pas manger les saloperies qui sortent des élevages intensifs !!!!! )
    Non. Prouver en quoi ce sont des "saloperies".

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Tu n’as pas un problème ? Tu aurais pu me demander POURQUOI je ne voulais pas en manger ? Ou bien qu’est-ce qui me FAISAIT PENSER que c’était des saloperies ? Mais pas du tout !
    C'est pourtant ce qui s'appelle "étayer ses dires", "sourcer ses affirmations"...et ça a été demandé à plusieurs reprises.

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Tu veux du scientifique … en voilà : Je mesure 1m76, je fais 71kg, j’ai 7 / 13 de tension artérielle, mon taux de cholestérol est pile poil dans la moyenne et la dernière fois que j’ai vu un toubib pour me soigner, c’était en 1978. Ca ce sont les données de départ ! Le but de l’étude SCIENTIFIQUE étant que je ne désire pas que cela change. Ai-je été clair cher Maître ? Je continu. La question que je me pose est la suivante : Est-ce que si je mange de la nourriture provenant d’élevage intensif je vais atteindre mon objectif (qui je le rappelle est que mes données physiologiques restent satisfaisantes) Un excellent moyen de le savoir est de prendre un échantillon représentatif des gens de mon âge (1), de mon sexe (2) et de mon environnement (3) qui consomment ces produits là. J’ai fait le tour de tous les gens que je connaissais, qui rentraient dans l’échantillon visé et je me suis aperçu… qu’ils sont tous morts ! (Oui tous) Voilà qui est probant !

    (1) Parce que sur une population moins agêe les effets pourraient être différents.
    (2) Les femmes n’ont pas la même espérance de vie que les hommes ce qui introduirait un biais dans l’étude.
    (3) Une population moins aisée ne pourrait pas se payer autre chose, ce qui rendrait l’étude nulle et non avenue.
    Ah...donc, avant d'affirmer que c'est une "saloperie", il faudrait attendre la fin de l'étude...et il faudrait également prouver que si changement dans les caractéristiques avancées il y a, ça ne peut être dû qu'à une alimentation issue d'élevage intensif (j'imagine donc: poissons, volailles, bovins, etc...)
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  13. #101
    fantome13

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Bon restons sérieux.
    Le problème de la pêche en mer : c’est la sur-pêche. La pollution y est probablement encore à peu près négligeable (ce qui n’est pas le cas des rivières.) Mais il y a eu des dérives ponctuelles parfois dramatiques (Namata, les boues rouges, les rejets des usines de pâte à papier, les affluents sidérurgiques … etc… plus tous les fleuves) Quels sont les effets à long terme, personne n’en sait rien puisque il ne font que s’ajouter à la sur-pêche … et au piétinement des touriste sur la frange côtière. Mais force est de constater que la pêche côtière à disparue (presque) de Méditerranée. (En 1974 il y avait 13 bateaux à Fos/mer, aujourd’hui il n’y en plus aucun. Pour Port de Bouc c’est un peu la même chose et Port St Louis du Rhône c’est idem) Dans ce cas, c’est probablement la pollution la principale responsable, comme c’est le cas dans l’étang de Berre où la pétrochimie a tout détruit, y compris les muges et les anguilles !
    Dans d’autre cas (Haïti entre autre) c’est la sur-pêche qui est venue à bout de la faune, la pression de la pêche était telle qu’il ne reste que quelques petits poissons… pour les hommes ! Les gros sont partis ailleurs faute de nourriture.

    Moi ça me fait bien rigoler ces histoires de quotas, de disponibilité du milieu et de la ressource potentielle ! Nos systèmes de pêche ne sont plus ciblés du tout, comment on pourrait prendre 2 tonnes de bar sans prendre les 8 tonnes d’autre poisson avec un chalut ?
    Je suis désolé mais en 1950 ceux qui allaient pêcher le bar, ils mettaient un anchois au bout de l’hameçon et ils ne prenaient que des bars ! Et ils en prenaient comme leur père et leur grand-père ! Là on aurait pu parler de quota disponible puisque les femelles de bar pondent plus d’œufs qu’il n’y a de place pour les adultes, la ressource c’est l’excédent de fécondité des femelles, mais il ne faut surtout pas toucher à ce qu’ils mangent sans quoi on va réduire le nombre d’adultes survivants sans les manger ! Donc c’est forcement un cercle vicieux nos systèmes de pêche. Comme l’était la cueillette et la chasse. Donc pas de soucis, la pêche est condamnée à disparaître… ou redevenir ce qu’elle était avant, une ressource marginale pour les plus malins. J’espère que l’on s’en rendra compte avant la cata.

    La seule solution c’est l’élevage dès l’instant que la prédation sur le milieu dépasse le négligeable. Mais si en plus on l’empoisonne (comme cela s’est passé pour les rivières) la fin vient très vite.
    Papy solaire à la retraite.

  14. #102
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Bon restons sérieux.
    Le problème de la pêche en mer : c’est la sur-pêche.
    C'est indéniable.

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    La pollution y est probablement encore à peu près négligeable (ce qui n’est pas le cas des rivières.)
    Ca, c'est moins sûr, en particulier pour la pêche côtière (pollutions organiques et chimiques, amenées notamment par les cours d'eau et les activités des ports).

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Quels sont les effets à long terme, personne n’en sait rien puisque il ne font que s’ajouter à la sur-pêche … et au piétinement des touriste sur la frange côtière.
    Ca dépend...on sait déjà comment fonctionne la bio-accumulation le long des réseaux trophiques.


    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Moi ça me fait bien rigoler ces histoires de quotas, de disponibilité du milieu et de la ressource potentielle ! Nos systèmes de pêche ne sont plus ciblés du tout, comment on pourrait prendre 2 tonnes de bar sans prendre les 8 tonnes d’autre poisson avec un chalut ?
    C'est bien pour ça que ça ne fait plus rigoler les personnes ayant les compétences pour étudier les ressources halieutiques concernées.

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Je suis désolé mais en 1950 ceux qui allaient pêcher le bar, ils mettaient un anchois au bout de l’hameçon et ils ne prenaient que des bars !
    Mon grand-père fonctionnait plutôt au leurre traîné à la ligne, d'ailleurs. Ca m'a permis d'en attraper quelques-uns.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  15. Publicité
  16. #103
    fantome13

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Bonsoir Cendre.
    Oui c’était seulement pour illustrer la pêche ciblée que j’ai parlé de l’anchois. Avec un bateau et à la traîne, on le pêchait avec un leurre taillé dans une peau de veau, avec ça on ne prenait pas de maquereaux, le leurre ne brille pas.
    C’était très efficace comme leurre !

    Je suis de ceux qui pense que plus vite tout cela finira plus nous aurons de chance de sauver quelques restes. C'est malheureux pour les pêcheurs mais ce sont eux qui ont creusé leur tombe.
    Papy solaire à la retraite.

  17. #104
    invite765432345678
    Invité

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Je suis de ceux qui pense que plus vite tout cela finira plus nous aurons de chance de sauver quelques restes. C'est malheureux pour les pêcheurs mais ce sont eux qui ont creusé leur tombe.
    C'est la pénurie d'énergie après la crise du Kippour qui a conduit à grossir la taille des bateaux (économie de fuel) et à ramener des quantités beaucoup plus importantes de poissons sans distinction d'espèce et de taille (filets dérivants).

    Certaines flotilles utilisaient même des filets à maille très petite, décriés par les marins français. Il a fallu beaucoup de temps pour que les réglementations se mettent en place. Il est à mon sens trop tard, la mer a été vidée de ses poissons et les pêcheurs rescapés doivent faire pression sur les gouvernements pour la survie de leur activité.

  18. #105
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Il est à mon sens trop tard, la mer a été vidée de ses poissons et les pêcheurs rescapés doivent faire pression sur les gouvernements pour la survie de leur activité.
    Pas à ce point...la situation est grave, mais pas désespérée (comme disait un film, je crois). Selon la FAO, par exemple, 17% des espèces de poissons (faisant l'objet d'une pêche, donc) sont surexploitées, 8 % épuisées, 52% exploitées au maximum.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  19. #106
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    C'est malheureux pour les pêcheurs mais ce sont eux qui ont creusé leur tombe.
    Les mêmes pêcheurs qui n'arrêtent pas de hurler contre les scientifiques, censés ne rien connaître de la dynamique des populations de poissons...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  20. #107
    Ryuujin

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Ce qui n'est pas totalement faux : ce ne sont que des estimations.
    Mais elles peuvent aussi surestimer les stocks disponibles.
    Il peut aussi y avoir des effets seuils, de grosses hétérogénéités spatiales...

    En outre, pour les arguments concernant la mondialisation, faut pas oublier qu'il en est de même pour les poissons pêchés !!

  21. #108
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Ce qui n'est pas totalement faux : ce ne sont que des estimations.
    Mais elles peuvent aussi surestimer les stocks disponibles.
    Il peut aussi y avoir des effets seuils, de grosses hétérogénéités spatiales...
    Oui, mais ça se fait avec des méthodes et lois précises, comme tu as pu les étudier tout comme moi en écologie (fondamentale ou appliquée). Contrairement aux affirmations (des pêcheurs) selon lesquelles les scientifiques concernés ne vont jamais sur le terrain, et que seule "l'expérience"du pêcheur permet d'établir la dynamique des stocks.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  22. Publicité
  23. #109
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Mais il y a eu des dérives ponctuelles parfois dramatiques (Namata, les boues rouges, les rejets des usines de pâte à papier, les affluents sidérurgiques … etc… plus tous les fleuves)
    Minamata, plutôt, non?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  24. #110
    invite765432345678
    Invité

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Les mêmes pêcheurs qui n'arrêtent pas de hurler contre les scientifiques, censés ne rien connaître de la dynamique des populations de poissons...
    Cà ne doit pas être si simple d'estimer les stocks de poissons des océans !

    Si on voulait comparer l'exploitation des ressources piscicoles et de la forêt, il y a de grandes similitudes.

    Dans l'ouest Canadien, on abat les arbres en pratiquant des coupes blanches. Après une telle opération, la forêt a beaucoup de mal à se reconstituer. Evidemment, cette pratique est rentable, même si à terme elle ne permet pas le développement durable.

    Pour le poisson, le problème est identique. Les filets dérivants, c'est rentable ponctuellement mais à terme on finit par détruire la ressource.

    Il faut donc réinventer la pêche. Comme je le précisais dans un précédent post, il faut améliorer l'efficacité énergétique des bateaux, résoudre les problèmes de pollution afin que la pêche côtière redevienne possible pour les marins. Le chemin le plus écologique pour le poisson est le plus court, sans avions cargos.

  25. #111
    bzh_nicolas

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Pour le poisson, le problème est identique. Les filets dérivants, c'est rentable ponctuellement mais à terme on finit par détruire la ressource.

    Il faut donc réinventer la pêche. Comme je le précisais dans un précédent post, il faut améliorer l'efficacité énergétique des bateaux, résoudre les problèmes de pollution afin que la pêche côtière redevienne possible pour les marins. Le chemin le plus écologique pour le poisson est le plus court, sans avions cargos.
    Ce n'est pas parce que les bateaux ne pollueront plus que les poissons vont se multiplier à nouveau. Un filet dérivant derrière un bateau à voile qui avance silencieusement sur la mer va pêcher les même poissons qu'un filet dérivant derrière un bateau à moteur qui crache de la fumée noire.
    Pour réinventer la pêche, et par la même solutionner les problèmes de surpêche et de disparition de la ressource, il faut :
    - trouver une alternative énergétique pour diminuer les coûts et aider à la survie de la pêche (pas évident).
    - faire des filets qui sélectionne les prises en fonction de la taille et tant qu'à faire en fonction de l'espèce (là c'est pas évident du tout)
    - faire en sorte que les quotas soient respectés (là c'est encore moins évident).
    Ou alors, on retourne à la pêche artisanale (à la ligne tant qu'à faire) avec des bateaux à voile.
    Ce n'est pas pour rien que l'humanité à abandonner la chasse et la cueillette. Car ce n'était pas viable à long terme (et pas à cause de la pollution, que vous semblez tenir pour responsable de tous les maux), la pêche relève des même pratiques.

  26. #112
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Cà ne doit pas être si simple d'estimer les stocks de poissons des océans !
    Simple, non. Mais on peut déjà l'approcher, et travailler en prenant en compte le taux de reproduction et les impacts des différentes menaces: c'est la théorie des pêches, où les lois de la démoécologie sont appliquées à des populations de poissons. Cela permet d'obtenir des courbes d'évolution des stocks sur lesquels peuvent se superposer les tonnages pêchés, et éventuellement d'alrter les autorités halieutiques et d'établir des quotas afin d'éviter une baisse des populations. Peuvent s'y ajouter d'autres signes précurseurs, comme la baisse de prédateurs pour lesquels les poissons considérés entrent pour une bonne part dans leur alimentation. C'est ce qui c'est passé pour l'anchois du pérou, par exemple.

    Ceci posé, c'est très différent du sujet principal de ce fil, qui a tendance à se disperser.
    Dernière modification par Cendres ; 26/08/2010 à 13h52.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  27. #113
    Ryuujin

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Oui, mais ça se fait avec des méthodes et lois précises, comme tu as pu les étudier tout comme moi en écologie (fondamentale ou appliquée). Contrairement aux affirmations (des pêcheurs) selon lesquelles les scientifiques concernés ne vont jamais sur le terrain, et que seule "l'expérience"du pêcheur permet d'établir la dynamique des stocks.
    ah oui, ça, c'est clair.
    Et au passage, il me semble que ces estimations sont même des estimations hautes.

  28. #114
    invite765432345678
    Invité

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par bzh_nicolas Voir le message
    Ce n'est pas parce que les bateaux ne pollueront plus que les poissons vont se multiplier à nouveau. Un filet dérivant derrière un bateau à voile qui avance silencieusement sur la mer va pêcher les même poissons qu'un filet dérivant derrière un bateau à moteur qui crache de la fumée noire.
    Pour réinventer la pêche, et par la même solutionner les problèmes de surpêche et de disparition de la ressource, il faut :
    - trouver une alternative énergétique pour diminuer les coûts et aider à la survie de la pêche (pas évident).
    - faire des filets qui sélectionne les prises en fonction de la taille et tant qu'à faire en fonction de l'espèce (là c'est pas évident du tout)
    - faire en sorte que les quotas soient respectés (là c'est encore moins évident).
    Ou alors, on retourne à la pêche artisanale (à la ligne tant qu'à faire) avec des bateaux à voile.
    Ce n'est pas pour rien que l'humanité à abandonner la chasse et la cueillette. Car ce n'était pas viable à long terme (et pas à cause de la pollution, que vous semblez tenir pour responsable de tous les maux), la pêche relève des même pratiques.
    Je suis désolé, mais il fût un temps où les mailles des filets étaient de dimensions suffisantes pour laisser passer les plus petits poissons. Pourquoi les a t-on diminuées ? Pour mieux rentabiliser les frais de carburant du bateau. Qui utilisaient principalement ces filets à petite maille: les Espagnols, les Portugais....

  29. Publicité
  30. #115
    wizz

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Je suis désolé, mais il fût un temps où les mailles des filets étaient de dimensions suffisantes pour laisser passer les plus petits poissons. Pourquoi les a t-on diminuées ? Pour mieux rentabiliser les frais de carburant du bateau. Qui utilisaient principalement ces filets à petite maille: les Espagnols, les Portugais....
    ah bon!!!!!!

    il me semble que c'est plutot l'inverse

  31. #116
    invite765432345678
    Invité

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    ah bon!!!!!!

    il me semble que c'est plutot l'inverse
    Les Espagnols, les Portugais, mais ils ne sont pas les seuls ont toujours des difficultés à respecter la réglementation. Les petites mailles qui sont interdites aujourd'hui, ils les ressortent encore de temps à autre ou ils ne tiennent pas à jour leur carnet de prises.


    1 avril 2010

    Des inspecteurs canadiens de l’OPANO ont arraisonné le navire de pêche portuguais (UE) Franca Morte qui pêchait le sébaste dans la division 3N de l’OPANO. Le capitaine du navire s’est vu remettre une contravention pour avoir utilisé, dans deux panneaux latéraux d’un chalut à quatre panneaux, un maillage plus petit que l’exige la réglementation. Cette contravention est considérée comme sérieuse en vertu des mesures de conservation et d’application de la réglementation de l’OPANO.


    La gestion de la ressource naturelle est primordiale pour le futur car on ne peut pas tout miser sur des élevages intensifs comme le Panga..

  32. #117
    Cendres

    Re : Le Panga, nouvelle aberration de la mondialisation ?

    On risque de repartir dans le HS; pour le terminer, un complément: http://www.lematin.ma/Actualite/Expr....asp?id=134615
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Sur le même thème :

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. japon et mondialisation
    Par marion1889 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/09/2009, 17h42
  2. Agriculture et mondialisation
    Par Timoonn dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2009, 20h18
  3. Environnement et mondialisation
    Par Carson dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/12/2007, 16h13
  4. h5n1, élevage et mondialisation...
    Par moicat dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/03/2006, 22h48
  5. mondialisation
    Par chico dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/03/2005, 17h06