Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Bio et cie (suite "Environnement -Ecologie")



  1. #1
    Ryuujin

    Post Bio et cie (suite "Environnement -Ecologie")

    cricri78 disait :

    Par exemple un raisonnemment appuyé sur les pays pauvres, à forte croissance, conduit presque inévitablement un agronome (que je ne suis pas contrairement à ryuujin semble-t-il) à dénigrer l'agriculture bio, si l'on veut nourrir cette population grandissante.
    [...]
    Le bio est évidemment une attitude de pays riche, bien nourri, de nanti quoi. De ce point de vue, je comprends les oppositions qu'il suscite.
    Non, bien au contraire !!!

    Ce n'est guère que dans les zones en voie de développement, où l'accès aux intrants est faible voire inexistant, que le bio peut vraiment avoir un rôle à jouer.
    Dans ce genre de contexte, le bio peut apporter une augmentation des rendements ; parce que sa grosse limite (le refus des intrants de synthèse) n'est plus pénalisante (vu qu'il n'y a pas d'accès aux intrants de synthèses).
    Il apporte alors des techniques intéressantes.


    Je fais remarquer aussi que beaucoup d'aspects du bio font qu'il est davantage pourvoyeur de main d'oeuvre., l'un de nos problèmes majeurs actuellement.
    Du tout : il y a même plutôt une pénurie de main d'œuvre, et des difficultés financières liées aux charges etc...


    En fait je trouve que le bio fait partie d'une évolution de notre société avec la mode écolo.
    Oui, mais bon : c'est pas une mode qu'il nous faut, c'est une orientation correcte. On ne règle pas un problème grave avec une mode.


    Bien lu les différentes remarques, mais je pense sincèrement que des marges de progrès existent pour le bio... On progresse dans tout, pourquoi pas dans le bio autrement !
    Moi, ce que je vois et ce qui me dérange, ce sont ses limites intrinsèques, limites qu'on touche déjà depuis un bail, et qui ne sont absolument pas justifiées.
    Si le bio acceptait de choisir ses intrants sur une base rationnelle (nocivité, résidence etc...), cela ne me poserait plus aucun problème (ceci dit, plus grand chose ne le distinguerai alors du conventionnel).

    -----


  2. #2
    fantome13

    Re : Bio et cie (suite "Environnement -Ecologie")

    Bonjour à tous.
    Petites questions :
    Combien d’habitants est-il possible de nourrir sur la planète ?
    Parce qu’il faudra bien qu’il y ait une limite, vu que la ‘’matière vivante organique’’ s’auto dévore pour survivre et qu’il y en a une quantité finie et mesurable.

    Quel est l’impact sur les sols d’une culture intensive ? … (remarque qui en découle : A-t-on un exemple historique de culture intensive qui ait durée plus d’un siècle ?)

    Quelqu’un a-t-il chiffré la quantité d’eau douce nécessaire à la culture hors sol par milliard d’habitants à nourrir ? (Pas par tonnes de ‘’tomates’’ produites)

    J’aimerais bien connaître ces réponses avant de mourir, juste pour savoir si mon arrière-petite-fille de 2 ans a des chances de pouvoir faire 2 enfants.

    Merci d’avance.
    Papy solaire à la retraite.

  3. #3
    invite765732342432
    Invité

    Re : Bio et cie (suite "Environnement -Ecologie")

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Parce qu’il faudra bien qu’il y ait une limite
    Sans doute.

    vu que la ‘’matière vivante organique’’ s’auto dévore pour survivre et qu’il y en a une quantité finie et mesurable.
    La matière organique passant dans son cycle par l'état matière inorganique (CO2, ...) je ne vois pas comment mesurer sa masse maximale (sauf en extrapolant l'utilisation de 100% du CO2 atmosphérique... mais là, ça ne va pas faire très réaliste !)

    remarque qui en découle : A-t-on un exemple historique de culture intensive qui ait durée plus d’un siècle ?
    L'agriculture intensive ayant débuté au XXème siècle, ça va, tu ne prends pas trop de risque ! Dommage, ça ne fait pas sérieux.

    Quelqu’un a-t-il chiffré la quantité d’eau douce nécessaire à la culture hors sol par milliard d’habitants à nourrir ?
    - la culture hydroponique réduit les quantités d'eau nécessaire
    - avoir de l'eau potable est essentiellement un problème d'énergie, pas de quantité disponible.

  4. #4
    Ryuujin

    Re : Bio et cie (suite "Environnement -Ecologie")

    Combien d’habitants est-il possible de nourrir sur la planète ?
    Avec les techniques actuelles, la FAO dit grosso-modo 12 milliards si je ne me trompe.
    Et bon, elles vont aussi évoluer ces techniques.
    Le problème est que même les techniques d'il y a 20 ou 30 ans ne sont pas accessibles ni applicables partout, loin de là.

    Ceci étant dit, tu prends le problème par le mauvais bout ; la population, on y peut rien en l'état des choses. Donc autant se concentrer sur ce qu'on peut améliorer : les choses étant ce qu'elles sont, il faut bien la nourrir cette population, on ne peut pas décemment s'en laver les mains en arguant qu'ils n'avaient qu'à ne pas naitre.


    Quel est l’impact sur les sols d’une culture intensive ?
    Ça dépend de la façon dont elle est faite.
    Il y a deux siècles, en France c'était désastreux. Depuis les engrais, la mécanisation, les analyses de sols etc, ça va bien mieux.
    Par contre, pas mal de cultures extensives en Amérique latine consomment des sols à un rythme inquiétant.


    Quelqu’un a-t-il chiffré la quantité d’eau douce nécessaire à la culture hors sol par milliard d’habitants à nourrir ?
    J'ai même pas envie de chercher : à ma connaissance, ce type de culture est pratiqué dans des régions qui ne manquent pas d'eau douce.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Différence entre Licence"Bio cellulaire et physio" et "bioch et biomol"
    Par Cecile18 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/09/2009, 08h53
  2. greffe de cornée "vet-bio"sis" (sous-muqueuse intestin de porc) sur un animal
    Par vetbiosis dans le forum Maladies génétiques et maladies orphelines
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/05/2009, 15h20
  3. [Biologie Cellulaire] Définition exacte de "lumière" ("luminal") en bio
    Par Cyp92 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/01/2009, 09h00
  4. Etudes "écologie-environnement"
    Par Hb_rouge dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/02/2007, 16h31