Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 45 sur 45

Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?



  1. #31
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?


    ------

    Au fait j’ai oublié, ton vélo il roule vraiment dessus le rail ? Ca serait moins casse-gueule s’il roulait dessous !

    -----
    Papy solaire à la retraite.

  2. Publicité
  3. #32
    LeLama

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    @fantome13
    Tu confonds me semble-t-il les faits et leur interpretation. J'ai dit les ordres de grandeur qu'on pouvait atteindre avec la propulsion humaine et les techniques d'aujourd'hui. Ca me semble des donnees interessantes. Ensuite, il y a la question du cout et de l'interet, sur lesquels je n'ai pas donne' mon avis. Donc merci de bien lire ce que les autres ecrivent avant de t'enflammer et d'ecrire des "mdr" et autres "revoir la copie".

    Mais si tu abordes la question, on peut effectivement regarder la question de faisabilite'. Pour ce qui est du velo a haut rendement, on peut des aujourd'hui a un cout similaire a un velo normal faire des velos a haut rendement. Le probleme est culturel : il faut etre en position couchee, et reapprendre un equilibre different. Si on accepte un surcout, on a un velo caréné qui atteint des vitesses tres superieures au velo usuel. Un tel velo aurait des performances pas tres differentes des velos de competition dont je parlais plus haut.

    Le probleme culturel n'est pas anodin. Aujourd'hui, il n'y a pas de marché. Donc ces velos sont faits par des autoconstructeurs, ou par quelques petites societes artisanales avec des couts tres loin des couts obtenus pour des production de masse. Par exemple, un tricycle caréné en fibre de verre coute plusieurs milliers d'euros. Un simple vélo couché coute plus de mille euros, soit grosso modo le double d'un velo de qualité.

    Pour l'idee d'un velo roulant sur rail, techniquement la solution peut etre interessante. J'ai meme tendance a penser que c'est la solution la moins chere. Historiquement, les gens ont construit des chemins de fer avant les routes en macadam a grande echelle. Le roulement est meilleur, le cout de construction et d'entretien est plus faible. Pour info, le cout d'une piste cyclable usuelle a bon roulement est en general de plus de 200 000 (deux cent mille) euros au kilometre. Donc le rail est cher, mais la route tres loin d'etre gratuite egalement.

    En depit des avantages techniques de la solution vehicule individuel leger sur rail, il me semble a peu pres impossible qu'elle soit adoptee dans l'economie actuelle. D'abord, il y aurait des dizaines de pbs nouveaux a resoudre, comme dans toute nouveauté. Mais surtout, une telle solution n'a d'interet que dans un maillage consequent et tandis qu'un bout de piste cyclable s'ajoute au reseau routier, un morceau d'une telle construction isolé n'a pas trop d'interet.

    On se confronte au meme pb que le train aujourd'hui. Le maillage ferroviaire du territoire a diminué tout au long du 20eme siecle, et aujourd'hui, sauf sur quelques grandes lignes bien identifiees, on est souvent obligé de prendre la voiture faute de réseau repondant a la demande.

    Bref, dans le contexte actuel, le velo usuel a haut rendement me semble le seul realisable. Les vehicules legers roulant sur rail sont plutot des curiosités theoriques amusantes.
    Dernière modification par LeLama ; 28/09/2010 à 10h29.

  4. #33
    chatelot16

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par LeLama Voir le message
    Meme sur un simple velo, il y a beaucoup de marges d'amelioration (c'est la federation internationale de velo qui bloque les ameliorations).
    ben oui avec un bon velo couché on peut larguer des cycliste classique trop facilement : si le velo couché n'avais pas été interdit ca aurait completement changé l'organisation des course ... mais ca aurait montré l'example et il y aurait des velo couché pas cher

    si le but du sport n'est que de faire la competition entre des homme bloquer l'evolution technique permet de continuer toujours la meme competition ... mais le sport n'a t il pas un role a jouer dans le progres technique ?

  5. #34
    chatelot16

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    l'energie fournie quand on pedale n'est pas gratuite , si il fallait pedaler beaucoup , il faudrait manger plus ... mais beaucoup de gens ne font pas assez d'exercice physique , pedaler un peu serait meme bon pour la santé , ou faut il pedaler ? certainement pas dans le bus , mettez un velo d'apartement electrique chez vous et pedalez devant la television ... le bilan global sera le meme ... vous pourez meme imaginer que l'electricité de votre velo alimente 0.00...01% de la consomation du TGV

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Mdr LeLama ! Et pour tourner à droite ou à gauche on mettra des aiguillages automatiques ! et des feux rouges pour les croisement à niveau ! Ca ferait marcher la sidérurgie au moins !

    Ton calcul du vélo il ne vaut qu’à Zeebruge ! Pour ceux qui habitent au Puy en Velay il faut revoir ta copie.
    il y a deja des velorail , sur certaine voie ferré desafecté ! comme il n'y a qu'une seule voie , quand 2 velorail arrivent face a face il faut en porter un a coté de la voie pour faire le croisement

    l'interet de ce velorail est que les voie ferré on été construite avec tres peu de pente grace a beaucoup de pont et de tunnel ce qui est ideal pour avancer facilement sans trop pedaler

  6. #35
    CycloPassionné

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonsoir,

    Finalement, en attendant de pouvoir me fabriquer une bulle en plastique (moyen terme) pour les journées de pluie froide ou en attendant de bénéficier d'un ingénieux moyen de transport collectif à haut rendement (long terme), j'ai acheté une tenue étanche pour continuer à travailler en vélo tant qu'il n'y aura pas de neige. Ça me permettra, à mon échelle, de réduire mes émissions polluantes lors de mes déplacements.

    PS: pour anecdote, j'ai lu dans une revue sur le cyclisme, que lors de la cyclosportive des gendarmes (regroupant gendarmes, pompiers et militaires), le gagnant roulait sur un vélo couché. Après s'être échappé, personne n'a pu se mettre dans sa roue...

  7. #36
    SK69202

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonsoir.

    Le vélo couché est plus efficace que le traditionnel, moins de résistance à l'air, et surtout plus de force possible pour la jambe, le dos étant calé, on peut appuyer avec une force supérieure à son poids, par contre on voit pas grand chose.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. Publicité
  9. #37
    pelkin

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    J’ai fait pendant 6 ans du dépannage en mobylette (à Clermont-Ferrand) je ne me suis fait ‘’rincé’’ qu’une seule fois ! Plus tard j’ai fait 25 ans le trajet pour aller au boulot par le même moyen (à Fos/mer) j’ai du prendre 2 rincettes) !
    Viens faire un tour en Belgique, on verra combien de temps tu tiendras le coup !

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Le vrai problème en 2 roues c’est la neige ou la glace, pas la pluie.
    Vu que tu habites Avignon, je suis pas sur que tu saches de quoi tu parles. -15° la nuit et la neige pendant 4 mois d'affilée, vous connaissez cela en Avignon ..... j'ai un gros doute .. mais tu peux venir avec ta bécane, tu découvriras .... SMILE

  10. #38
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Si, je sais de quoi je parle Pelkin, je suis originaire d’Auvergne ( les minima de janvier et de février étaient très souvent négatifs) et j’ai fais mes études à l’université de Lille (j’étais là-haut en 1961 ! L’année de la banquise en mer du nord !) En 1960 il a plu tous les jours pendant 6 mois et demi ! (Je marchais à pieds... avec un bon parapluie, comme tous les étudiants sans voiture)

    C’est sûr qu’à Fos/mer c’est plutôt clément comme temps, mais en 1987 il a tout de même fait –15° pendant 6 jours (du jamais vu de mémoire de Phocéens !) Dans toute la vallée du Rhône c’est le vent qui est rédhibitoire pour le vélo, dans des rafales à 100 ou 120kmh même avec des jarrets d’acier ça te sèche sur place ! On a ça plus de 50 jours par an (certaines année c’est plus de 150 jours !) C’est pour ça que j’allais au travail en mobylette… pas en vélo !

    Le vélo reste un moyen de transport pour de courtes distances, pour des gens plutôt sportifs et pour des ‘’cieux plutôt cléments’’ ! Tout ce que l’on peut dire là-dessus restera ‘’des vœux pieux’’ qui resteront sans conséquence sur les modes de transports de l’immense majorité des gens.
    Il faudra d’autres causes que ‘’l’écologie’’ pour que cesse la gabegie des automobiles en ville. Je ne pense pas que le vélo ait une quelconque chance de les remplacer. Encore moins les bus à pédales !!!
    Papy solaire à la retraite.

  11. #39
    Cendres

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    C’est sûr qu’à Fos/mer c’est plutôt clément comme temps, mais en 1987 il a tout de même fait –15° pendant 6 jours (du jamais vu de mémoire de Phocéens !)
    C'est plutôt Fosséens, non? Phocéens, c'est pour Marseille à l'ancienne.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  12. #40
    Cécile

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Le vélo reste un moyen de transport pour de courtes distances, pour des gens plutôt sportifs et pour des ‘’cieux plutôt cléments’’ ! Tout ce que l’on peut dire là-dessus restera ‘’des vœux pieux’’ qui resteront sans conséquence sur les modes de transports de l’immense majorité des gens.
    Il faudra d’autres causes que ‘’l’écologie’’ pour que cesse la gabegie des automobiles en ville. Je ne pense pas que le vélo ait une quelconque chance de les remplacer. Encore moins les bus à pédales !!!
    TU as raison si l'usage de la voiture est simple : dans ce cas, les gens ne se prennent pas la tête, ils prennent leur voiture.
    Si cet usage est compliqué (peu de places pour se garer, embouteillages...), s'il est cher (places de parking notamment), alors même des gens peu sportifs peuvent se mettre au vélo. Surtout si on facilite cet usage : vélos en libre service du type vélib, parkings couverts pour vélos, pistes cyclables,... C'est ce qui s'est vu notamment à Paris, Grenoble,... Bref, les gens choisissent le plus pratique. C'est souvent la voiture, mais ça peut être le vélo si la politique pro-vélos et anti-voitures est suffisamment forte.

  13. #41
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonjour à tous
    @ Cendre : J’entendais par Phocéens toute la région sud-est (puisque pour la majorité des gens la Provence c’est Marseille !) La bulle froide s’étendait au delà de la région PACA. Ca arrive tous les 30 ou 40 ans en bord de Méditerranée ! C’est pas Mouthe tout de même, il est plus qu’exceptionnel qu’il ne dégèle pas dans la journée (l’isotherme de janvier est de +5°)

    @Cecile : Toutes les solutions envisagées par la collectivité souffrent d’un ‘’travers’’ insurmontable, mais ce débat est tabou ici. Tu peux doubler le prix de l’essence, les gens rouleront comme avant avec autant de voitures (voir plus) tout simplement parce qu’il est indispensable qu’il en soit ainsi. Si jamais une seule des composantes majeures de l’économie s’effondrait, tout s’effondrerait ! Si ce sont les transports, tu ne pourras pas les remplacer par autre chose, parce que tu n’auras plus vélos sur le marché (ni autre chose du reste !) Ce sera comme un barrage qui craque !
    Pour qu’il y ait transfert possible, il faut que les gens délaissent une technologie pour en favoriser une autre, mais ils ne choisiront jamais quelque chose de moins commode ! Quoi que tu fasses, quoi que tu dises, tu ne feras jamais pédaler Martin ou Dupond dans les intempéries aussi longtemps qu’ils auront à disposition un véhicule qui roule 5 fois plus vite dans une ambiance de rêve et sans aucun effort !
    Aujourd’hui dans la plupart des grandes villes on va moins vite en voiture qu’à pieds (et pratiquement quelle que soit la distance)! Est-que cela dissuade les gens de prendre leur voiture ? Donc ce n’est pas un problème de rapidité, c’est affectif tout ça !
    Le vélo c’est un loisir, pas un moyen de transport. J’ai vu ‘’fleurir’’ des km de piste cyclable, des dizaines de points vélo un peu partout à Avignon et peu de cyclistes ! Au point qu’ils nous ont collé des centaines de pubs 5x8m sur les vertus du vélo locatif… pour être ‘’tendance’’ !!!
    Pourtant tous les ans avec l’arrivée des beaux jours on voit proliférer des cyclistes le long des routes de la région, mais ils ne vont ‘’nulle part’’ ceux là, ils se promènent. Et ils ne diminuent en rien la circulation automobile. C’est un autre domaine de rentabilité qui ne gène en rien celle de transport.
    Aucun décideur ne supprimera quoi que ce soit, il peuvent seulement tenter d’en limiter l’impact.
    Papy solaire à la retraite.

  14. #42
    wizz

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Bonjour à tous
    @ Cendre : J’entendais par Phocéens toute la région sud-est (puisque pour la majorité des gens la Provence c’est Marseille !) La bulle froide s’étendait au delà de la région PACA. Ca arrive tous les 30 ou 40 ans en bord de Méditerranée ! C’est pas Mouthe tout de même, il est plus qu’exceptionnel qu’il ne dégèle pas dans la journée (l’isotherme de janvier est de +5°)
    Si tu me dises que ça arrive chaque année, plusieurs fois par an, et que ça dure plusieurs jours de suite, ou que ça arrive 1 an sur 2, alors je comprendrai
    Mais là, une fois tous les 30-40 ans-!!! faut pas exagérer quand même
    Et avec de la malchance (comprendre par études tardives...suivi d'une retraite anticipée et forcé), alors on risque de ne pas connaitre cette situation dans sa vie active (pour aller bosser)

    Tu peux doubler le prix de l’essence, les gens rouleront comme avant avec autant de voitures (voir plus) tout simplement parce qu’il est indispensable qu’il en soit ainsi
    Les gens font un bilan entre le INPUT et le OUTPUT
    Supposons que tu travailles pour une grande banque en province, genre Angouleme.
    Tu es payé 1500€/mois net
    Tu payes un loyer de 400€, et le transport te coute 100€, ce qui te laisse 1000e pour vivre

    Si demain, la banque concurente, qui se trouve en face de la tienne, te propose le même boulot à 1800€, alors tu ne diras pas non

    Mais si on te propose le même boulot, payé 1800€...mais à Paris, alors tu diras non, parce que:
    -un logement à Paris te pompera 1000€, et même en supposant que tu y vas bosser à pied à proximité, alors il ne te reste que 800€/mois pour vivre (on supposera que le reste du budget ne change pas, comme le prix de la baguette, etc...afin de ne pas compliquer davantage la comparaison)
    -sinon, il y a des logements pas trop cher en banlieue, genre 700€, enfin dans la très grande banlieue....sauf que ça te coutera 300€ en budget automobile....et ça revient au même.

    Finalement, choisir l'endroit où on va habiter, c'est faire un compromis acceptable entre ses revenus, ses frais d'habitation et ses frais de déplacement pour faire simple. Donc si tu augmentes le cout du transport, c'est à dire le prix de l'essence, alors le gens se rapprocheront de leur lieu de travail....ou réfléchiront longuement avant de quitter le banlieue proche pour aller habiter à la campagne....tout en revenant chaque matin pour travailler en ville. Regarde donc la structure des villes américaines. Faire 50km dans chaque sens est quelque chose de toute à fait normal pour eux, qui n'ont pas connu une essence très chere, et donc peuvent habiter à perpetauschnock
    Sans parler des amerlock, je pourrai donner comme exemple Bordeaux. Dans les années 90, je connais des gens qui ont revendu leur appartement dans la banlieue de Bordeaux pour aller habiter dans les landes. C'est bien plus agréable d'habiter près d'Arcachon que dans la banlieue grise de Bordeaux. Et avec l'autoroute, ça ne prend pas beaucoup plus de temps (lorsqu'il n'y avait pas autant de gens qui avaient déménagé). C'était possible parce que
    maison arcachon + trajet arcachon-bordeaux = appartement banlieue bordeaux
    puis en 2007-2008, ils avaient chialé "ce n'est pas possible, la voiture, c'est un outil de travail, je n'ai pas le choix, il faut que le carburant baisse, etc..."

    Si l'essence augmente, alors il y aura un gros impact dans le comportement des gens, dans leur choix, dans leur compromis, et ce sera toute la société qui s'organisera différemment

  15. Publicité
  16. #43
    chatelot16

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    raisonement tres interressant !

    le meilleur moyen de reduire la consomation des voiture c'est d'avoir un logement bien placé , a coté de son travail

    helas les voiture et les carburant sont en vente libre ! les logement ne le sont pas : grosse penurie , frais important a l'achat et la vente ...

    reduire la consomation d'une voiture c'est des clopinettes : debloquer le logement ca serait beaucoup mieux !

  17. #44
    moijdikssékool

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    effectivement, pour envisager un transport mû par l'énergie humaine, il serait surtout bon de réduire la distance moyenne entre le domicile et les activités. Pour se faire, une idée serait de considérer un centre d'activités dont la densité humaine est maximum en son centre. Plus on s'en éloigne, plus cette densité diminue. Le transport est alors minimum (la distance entre 2hommes étant statistiquement minimale). Les habitations, plus spacieuses, moins densément peuplées que les lieux d'activité, sont placées autour, elles forment la banlieue (pour une épaisseur égale au rayon du disque qu'elle entoure, une couronne a 3fois plus de surface que ce disque). Non seulement le transport est minimal mais en plus, comme toute la banlieue converge vers le centre, il devient impossible que chacun s'y rende en automobile. Et le transport en commun ou un transport mû par l'énergie humaine comme le vélo de devenir possible

  18. #45
    Cécile

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    @Cecile : Toutes les solutions envisagées par la collectivité souffrent d’un ‘’travers’’ insurmontable, mais ce débat est tabou ici. Tu peux doubler le prix de l’essence, les gens rouleront comme avant avec autant de voitures (voir plus) tout simplement parce qu’il est indispensable qu’il en soit ainsi.
    Non, je ne crois pas. D'ailleurs, quand il y a eu un pic du prix du pétrole (et donc du prix de l'essence), il y a 2 ans environ, on a assisté à la première vraie baisse des consommations d'essence. Si le prix doublait, on verrait une baisse bien plus importante... mais les conséquences sociales seraient terribles.

    Pour qu’il y ait transfert possible, il faut que les gens délaissent une technologie pour en favoriser une autre, mais ils ne choisiront jamais quelque chose de moins commode ! Quoi que tu fasses, quoi que tu dises, tu ne feras jamais pédaler Martin ou Dupond dans les intempéries aussi longtemps qu’ils auront à disposition un véhicule qui roule 5 fois plus vite dans une ambiance de rêve et sans aucun effort !
    Si : si l'usage de la voiture devient très peu pratique (embouteillages, pas de parking) et/ou très chère. Le parcours peut alors être bien plus long, à cause de l'embouteillage et du temps pour trouver un stationnement.

    Aujourd’hui dans la plupart des grandes villes on va moins vite en voiture qu’à pieds (et pratiquement quelle que soit la distance)! Est-que cela dissuade les gens de prendre leur voiture ? Donc ce n’est pas un problème de rapidité, c’est affectif tout ça !
    Ne sais-tu pas que de très nombreux Parisiens n'ont pas de voiture ? Justement parce que c'est trop cher/pas pratique/pas rapide. Les voitures dans Paris, ce sont principalement des voitures de banlieusards. Soit parce qu'ils n'ont pas d'autres moyens (leur banlieue est mal desservie), soit parce que le temps total est plus court en voiture qu'en transports en commun.
    Lorque les transports en commun, la marche à pied et le vélo sont plus pratiques, ils sont massivement choisis. La preuve à Paris.
    Pour ma part, j'habite en banlieue, je viens systématiquement à Paris en vélo (jusqu'à la gare) + RER. Un tout petit peu par conviction. Beaucoup pour l'aspect pratique : je vais aussi vite, et dans le RER, je peux lire ou bosser, je ne perds pas mon temps comme ce serait le cas en voiture.
    Je crois que l'aspect affectif joue peut, sauf pour une toute petite minorité de personnes. Ce qui joue, c'est d'abord la rapidité, puis le coût, puis l'aspect pratique/confort. Mais le problème, c'est que souvent, c'est bel et bien la voiture qui est la plus rapide.

    Le vélo c’est un loisir, pas un moyen de transport. J’ai vu ‘’fleurir’’ des km de piste cyclable, des dizaines de points vélo un peu partout à Avignon et peu de cyclistes ! Au point qu’ils nous ont collé des centaines de pubs 5x8m sur les vertus du vélo locatif… pour être ‘’tendance’’ !!!
    Le vélo est bel et bien un moyen de transport. Va voir en Hollande.
    Bien sûr, il est difficile de changer de mentalité du jour au lendemain. Et certaines villes se prêtent plus que d'autres au vélo : dur, quand il y a des côtes !

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. c'est quoi l'energie?
    Par nono-aqua dans le forum Physique
    Réponses: 66
    Dernier message: 19/05/2010, 09h13
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 22/06/2009, 08h17
  3. [Biochimie] biologie humaine (transport des gazs respiratoires)
    Par just380 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/11/2008, 10h26
  4. transport de plante par avion
    Par bonzai dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/01/2007, 08h42
  5. L'énergie humaine
    Par Chain_reaction dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 26
    Dernier message: 17/02/2006, 00h44