Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 45

Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?




  1. #1
    Renton

    Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    C'est peut être une bêtise, mais j'ai pu voir qu'il y avait, parmi cette communauté bien des esprits éclairés sur le sujet.
    Avec les possibilité de démultiplication de l'énergie (ex: le vélo électrique), ne serait-il pas possible de créer des transports (en commun) qui atteignent des vitesses respectables grâce à l'énergie humaine ?
    En gros, des usagers qui pédalent pour faire avancer un 'bus' à 50 kilomètres / heure. Les besoins d'énergie pour l'électronique seraient couverts par des panneaux photovoltaïques (phares, clignos, freins...).
    Au niveau économique, les usagers pédaleurs paieraient moins que les non-pédaleurs.
    C'est peut-être stupide, encore une fois, mais, une énergie renouvelable qui existe en quantité c'est la notre.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonsoir,
    Ceci a fait l'objet de sketches comiques il y a déjà quelques années.
    Mais il a été prouvé il y a plus longtemps que l'humain est la bête de bât ayant le meilleur rendement, capable de porter une lourde charge ainsi que sa nourriture sur de nombreux kilomètres ( les coolies...).
    Mieux vaut pédaler sur son petit vélo..!
    Vincent

  4. #3
    f6bes

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bjr à vous,
    Ouais , faut voir la route :
    http://idata.over-blog.com/0/16/15/9...e/img-0071.jpg
    ou
    Pour le prix de 5 , je vous en mets un de plus :
    http://www.strange-insolite.com/uplo...rt_91b9b6d.jpg

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"


  5. #4
    pi-r2

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    La question reste intéressante d'un point de vue physique: on imagine un "bus" à moteur électrique, une grosse batterie, et des alternateurs reliés à des pédaliers.
    Est-on capable d'obtenir un meilleur rendement de transport qu'avec un vélo ?
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  6. #5
    polo974

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    2 raisons pour que ça marche mieux à plusieurs:

    étant donné qu'un tandem avance plus vite qu'un vélo isolé, il est clair que la mise en commun apporte une amélioration. c'est juste un problème d'aérodynamique (le gain ne doit plus être énorme en passant de 50 à 100 par contre, c'est le passage de 1 à 2 ou 3 en file indienne qui rapporte le plus.

    de même un peloton va plus vite qu'un coureur isolé.
    dans un groupe, l'effort peut être partagé, donc mieux supporté (temps de récupération possible).
    de plus le transport d'une masse inerte est réparti entre l'ensemble des pédaleurs.

    Maintenant, un rendement pour un déplacement n'a pas de réel sens physique, car sauf à changer d'altitude, on ne change pas le niveau d'énergie potentielle...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Renton

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Merci de vos réponses j'y vois un peu plus clair.

    Je me dis que c'est une solution qui serait applicable en ville. L'idée serait de rendre coûteux et difficile l'obtention d'un véhicule pour les personnes en bonne santé. Cela permettrait de réduire le nombre de véhicules et de favoriser l'utilisation de transports propres (vélos ou véhicules hybrides électriques-humains).

    Par contre dès qu'on parle de la mobilité des personnes agées ou de déplacement de longue distance ou sur des territoires encaissés cette idée prend du plomb dans l'aile.

  9. #7
    moijdikssékool

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    un bus, ça n'a pas toujours de passager, donc il faut imaginer qu'il a les capacités (une grosse batterie et un gros moteur) pour faire avancer sa seule carcasse. Ensuite, pourquoi pas mettre des vélos dans le bus pour recharger les batteries? parceque ça réduit pas mal les places disponibles (allez, jvais être gentil, on doit pouvoir mettre 30 pédaleurs, soit, si ces 30 personnes sont jeunes et en bonne santé, 3KW), qu'un bus potable a un moteur de 120KW (http://www.trams-trolleybus.be/Electro01.html). Et j'imagine que sur 1trajet avec les vides et les pleins, si on trouve assez de personnes motivées et en bonne santé, on doit peut-être atteindre 1kw en moyenne, et je ne tiens pas compte du rendement de charge
    En gros, la compagnie de bus va économiser 1% d'énergie (ce qui fera en gros 0.1% d'économie sur le prix du billet, soit ZERO VIRGULE UN centime d'euro d"économie, et je ne tiens même pas compte que le bus peut moins porter de voyageurs ce qui fait inévitablement monter le prix du billet)
    L'idée serait de rendre coûteux et difficile l'obtention d'un véhicule pour les personnes en bonne santé
    Ouaip. Seulement l'homme aime à se considérer comme handicapé (par exemple pour parcourir de longues distances) et recourt à des moyens de transports complexes

  10. Publicité
  11. #8
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Ouai ! Le transport par l’énergie humaine existe déjà et depuis environ 4,5 millions d’années.
    Ca s’appelle la marche à pied !
    Papy solaire à la retraite.

  12. #9
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    C’est tout de même fou ces idées ‘’modernes’’ ! Pour aller chercher 1l de lait il faudrait trimbaler un autobus de 18 tonnes avec soi ! MDR ! Je ne te dis pas la consommation de nouilles comment elle va s’envoler !
    Papy solaire à la retraite.

  13. #10
    vincent66

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonjour,
    Petit hic : sur la ligne de bus qui passe par chez moi aux heures de pointe on est serrés comme des sardines et le reste du temps il y a max trois passagers, dans des bus de huitante places assises...
    Vincent

  14. #11
    invite765732342432
    Invité

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par Renton Voir le message
    Je me dis que c'est une solution qui serait applicable en ville.
    Utiliser le travail humain comme si l'énergie qu'il fournit était créée de nulle part est une idée qui revient souvent sur le forum... Mais reste toujours aussi inapplicable.

    100% de l'énergie que les passagers fourniront viendra de leur nourriture. Ce qui veut dire que, pour 1000W dépensées dans le "bus à pédales", 1500W (à la louche en comptant des pertes à 33%) de nourriture auront été consommées.
    Cet excédent de nourriture à produire nécessite de nombreuses phases de transformations (cuisson, conserve, transports, salage, ...) et de pertes (égrainage, péremption, épluchage, ...) entre le champs et la bouche.
    Toutes ces étapes nécessaires font qu'il vaut 100 fois mieux produire directement du bio-éthanol ou du colza pour les mettre dans des moteurs. Les pertes seront nettement moins grandes.

  15. #12
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Oui Vincent, c’est le gros problème du transport urbain, on les fait rouler toute la journée alors que l’on s’en sert raisonnablement que 2h par jour !
    Le bilan énergétique n’est pas vraiment meilleur qu’avec une voiture pour une seule personne qui ne roule que le temps nécessaire au trajet.
    Papy solaire à la retraite.

  16. #13
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Encore une idée dans le vent (quoique ! Un peu moins maintenant) Faith !
    Dans 40 ans tous tes champs de colza seront des ‘’déserts’’ ! Va jeter un oeil là bas : http://sites.google.com/site/kamarai...de-bourguignon
    Il n’est pas bête du tout cet homme et très raisonnable. Mais surtout écoute bien ce qu’il raconte.
    Papy solaire à la retraite.

  17. #14
    invite765732342432
    Invité

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Dans 40 ans tous tes champs de colza seront des ‘’déserts’’ !
    Je pense que tu as imaginé que j'étais en faveur de l'emploi massif de bio-carburant... c'est une erreur.
    Mais entre produire de la nourriture pour humain et produire du carburant, il ne fait aucun doute que la production de carburant sera moins nocive pour le sol pour une simple raison: pour la même énergie finale il faudra plusieurs dizaines (voir centaine) de fois moins de surface cultivée.
    Quant à la culture "respectueuse des champs", rien n'empêche de le faire pour du colza ou n'importe quel biocarburant (que l'on peut tirer de betteraves, de blé, de maïs, ...)

  18. #15
    wizz

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par Renton Voir le message
    Merci de vos réponses j'y vois un peu plus clair.

    Je me dis que c'est une solution qui serait applicable en ville. L'idée serait de rendre coûteux et difficile l'obtention d'un véhicule pour les personnes en bonne santé. Cela permettrait de réduire le nombre de véhicules et de favoriser l'utilisation de transports propres (vélos ou véhicules hybrides électriques-humains).

    Par contre dès qu'on parle de la mobilité des personnes agées ou de déplacement de longue distance ou sur des territoires encaissés cette idée prend du plomb dans l'aile.
    -vignette
    -péage urbain
    -restriction de circulation (1 jour sur 2, etc...)
    -zone interdite
    -augmentation du TIPP
    -instauration de la taxe carbone
    -etc...

    et bonne chance de réélection pour le maire
    ou bonne chance d'élection si le candidat base sa campagne sur ce genre de thème

  19. #16
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Non faith, je n’ai pas pensé à ta place, Dieu m’en garde ! Mais qui dit culture aujourd’hui, dit culture intensive et ce sont ces méthodes là qui conduisent inexorablement à la catastrophe.
    Encore que culture intensive ne soit pas le mot juste pour désigner nos méthodes, parce qu’en réalité tout les ‘’espaces vierges’’ sont en intensif depuis le fond des âges, aujourd’hui ce serait plutôt de la monoculture intensive.
    J’aime bien la tirade de Claude Bourguignon : « On ne cultive rien aujourd’hui, on gère de la pathologie végétale de plante qui ne demande qu’a crever ! » C’est particulièrement juste.
    Pour ce qu’il en est des carburants, je pense qu’il faut repenser totalement ce qui a été fait depuis un siècle. Ca ne va pas être facile !
    Papy solaire à la retraite.

  20. #17
    Cécile

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par Renton Voir le message
    En gros, des usagers qui pédalent pour faire avancer un 'bus' à 50 kilomètres / heure.
    Au niveau économique, les usagers pédaleurs paieraient moins que les non-pédaleurs.
    Ca me paraît irréalisable pour plusieurs raisons :
    - comme l'ont dit certains, en cas de bus vide ou trop plein, ca devient difficile : pas assez de pédaleurs, ou trop de poids pour l'ensemble des pédaleurs. Et à la moindre montée, problème.
    - l'aspect éthique me gêne : on ferait payer plus les personnes âgées, les handicapés, et tous ceux qui, pour une raison ou une autre, ne sont pas capables de pédaler
    - on ferait payer moins les pédaleurs... ça veut dire que tu vérifies que chacun pédale réellement (et ne fait pas semblant), à l'aide de capteurs ? Ca devient délirant. Sinon, c'est sûr que la plupart des passagers feront semblant d'appuyer sur les pédales.

    et surtout, quitte à pédaler, autant le faire sur son propre vélo, pour ne pas avoir à déplacer le poids d'un autobus, ne pas avoir à attendre le bus, ne pas avoir à subir le parcours du bus (alors que son propre parcours est toujours plus ou moins différent). Bref, l'un des principaux avantages du vélo, c'est la liberté, et tu supprimerais ça.
    Non, mieux vaut encourager le vélo par différents moyens : pistes cyclables et tous parcours facilitant l'usage du vélo (comme les contre-sens accessibles aux vélos), parkings à vélo couverts et surveillés, aide à la réparation,...

  21. #18
    CycloPassionné

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Le vélo est déjà pas mal pour optimiser le déplacement humain. L'avantage de pouvoir pédaler dans un bus serait d'être à l'abri de la pluie. Les inconvénients resteraient ceux des bus :
    -Embouteillage, grèves, pas de liberté en dehors des lignes prévues
    Sinon il existe déjà des vélos très variés :
    -Vélos pour transporter des colis
    -Vélos type pousse-pousse
    -Vélos pour le transport des personnes à mobilité réduite
    -Vélos pour collecter les poubelles
    Resterait à trouver un moyen efficace de nous protéger de la pluie pour pas arriver trempé au travail.

  22. #19
    vincent66

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Il y a quelques années, on m'a mandaté pour imaginer un vélo à appoint photovoltaïque pour un raid en Afrique du nord et le résultat a été un tricycle avec un panneau horizontal en dessus du conducteur; ça fonctionnait plutôt bien et le mandataire n'a été ni brûlé par le soleil ni trempé.
    Vincent

  23. #20
    CycloPassionné

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonjour,

    Si cela est possible, il serait intéressant d'avoir quelques images pour voir si on peut adapter un système similaire sur un vélo classique.
    En effet, j'adore prendre mon vélo pour travailler (à une dizaine de km de mon domicile) mais j'arrive frigorifié et trempé au bureau quand il pleut, ce qui n'est pas très pratique.

    Cordialement

  24. #21
    vincent66

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Je n'ai hélas pas de photos de l'engin... la solution tricycle avait été adoptée pour d'évidentes questions d'équilibre et construit à partir d'un vélo classique avec soudure de tubes sur le cadre en dessous de la selle et juste derrère le guidon pour supporter le panneau.
    Je pourrais éventuellement en faire un croquis à main levée.
    Vincent

  25. #22
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonjour à tous
    Vous n’aurez jamais le beurre et l’argent du beurre ! Marchez à pieds et prenez un parapluie s’il pleut, ou en vélo (pour allez 5 fois plus vite) prenez un bon ‘’Kway’’ quand il pleut.
    J’ai fait pendant 6 ans du dépannage en mobylette (à Clermont-Ferrand) je ne me suis fait ‘’rincé’’ qu’une seule fois ! Plus tard j’ai fait 25 ans le trajet pour aller au boulot par le même moyen (à Fos/mer) j’ai du prendre 2 rincettes) ! C’est pas la mer à boire, je crois bien que j’en ai pris beaucoup plus, étant jeune, en allant à le pêche… ou voir ma petite copine !
    Le vrai problème en 2 roues c’est la neige ou la glace, pas la pluie.
    J’ai vu je ne sais plus où, un bricoleur de génie qui s’était fait une bulle en Lexan qu’il montait sur son vélo en cas de pluie. C’est une solution, c’est très léger, très solide et facilement démontable avec un peu d’imagination.

    Pour le vélo solaire à assistance électrique, tu attèles une ‘’petite remorque’’ sur laquelle tu monte le panneau solaire. Va voir sur le site http://florianbailly.typepad.com/ tu verras des photos du velo de Florian Bally qui fait en ce moment Chambéry Tokio avec un engin de ce type. Sa remorque n’a qu’une seule roue.
    Papy solaire à la retraite.

  26. #23
    Cécile

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    @Fantome : on pourrait avoir le beurre et l'argent du beurre, la rapidité du vélo et ne pas être mouillé. Plus on aura des solutions simples et confortables pour faire du vélo, plus il y aura de cyclistes sur les routes (et, espérons le, moins de voitures).

    Il me semble avoir vu des capes adaptées aux vélos (qui protègent une bonne partie du corps et ne se prennent pas dans les rayons).

  27. #24
    Jean Yann

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonjour,

    Je tenais à réagir sur le transport mû par energie humaine car je suis tombé sur un article interessant. Il s'agit ni plus ni moins d'un ornitheptere a propulsion humaine, il y a une video ou l'on voit les ailes bouger, c'est assez impressionant...

    http://www.technologicvehicles.com/f...nowbird-%C2%BB

    Ok ca ne vole pas longtemps mais c est deja extraordinaire.

  28. #25
    LeLama

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Juste quelques ordres de grandeur pour voir ce qui est possible.

    Un velo de competition avec carenage integral peut faire 87km en une heure, ou mille kilometres en 24 heures.

    Les frottements sont lineaires en la vitesse au niveau des roues, cubiques en la vitesse pour le vent. A 10 km/h, c'est le frottement des roues qui domine. A 15-20 khm/h, ca s'equilibre. Ensuite, c'est le vent relatif qui limite la vitesse.

    Pedaler a plusieurs est difficile au niveau de la coordination et des deformations des materiaux. En gros, a deux on va plus vite que tout seul, a trois ca devient difficile, a 10, les tentatives de battre des records ont ete des echecs.

    Il ne faut pas rever egaler les records en condition reelle. Piste toute plate, aerodynamique optimale et inconfortable pour le pilote, effort de competition...

    Partant de ces donnees, je pense qu'il est tout a fait concevable d'imaginer des vehicules a propulsion humaine a plus de 30km/h avec l'effort de marche rapide. Ensuite, ca devient vite tres tres difficile avec l'augmentation de la vitesse a cause du facteur cubique.

    Meme sur un simple velo, il y a beaucoup de marges d'amelioration (c'est la federation internationale de velo qui bloque les ameliorations).

  29. #26
    wizz

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Citation Envoyé par LeLama Voir le message
    Meme sur un simple velo, il y a beaucoup de marges d'amelioration (c'est la federation internationale de velo qui bloque les ameliorations).
    ....genre à l'insu de mon plein gré

  30. #27
    LeLama

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    J'ai ete' un peu pessimiste. 30km/h, c'est un velo optimal sur route.

    Si on s'autorise une infrastructure type rail de chemin de fer en hauteur avec un velo qui roule dessus, dans des conditions de confort raisonnable (surface frontale 2 fois superieure a des velos de competition), et d'effort tranquille (70 watts contre un peu moins de 300 watts dans les velos carenes'), on arrive grosso modo a aller deux fois moins vite que les records.

    On doit pouvoir atteindre sur de tels infrastructures un peu plus de 40 km/h sans bagages avec un effort de marche rapide.

  31. #28
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Bonsoir à tous.
    Pas convaincante la vidéo de l’ornithoptère ! C’est encore de l'Internet !!!
    Regardez bien la vidéo : le pilote ne conserve pas son d’altitude à chaque battement d’aile ! Il a tenu 18s parce qu’un engin comme ça… ça plane. Sans pédaler il aurait sans doute été plus loin !
    C’est impossible de faire décoller un tel appareil à la seule force musculaire et le maintenir en l’air et une toute autre histoire ! Il ne faut surtout pas croire que l’on est capable de faire une aile d’oiseau, c’est autrement plus compliqué qu’une structure souple qui se vrille n’importe comment !
    Papy solaire à la retraite.

  32. #29
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    @ Cecile : Moi j’avais un K-way 2 pièces, étanché aux coutures du pantalon (par mes soins) qui était complètement étanche et il pesait 75g.

    Quand à faire baisser le nombre de voiture… tu es très optimiste ! Tous pays confondus, il y en aura 300 ou 400 millions de plus dans 5 ans !
    Il n’y a que le manque de carburant qui arrêtera ça. Comme aujourd’hui pour 5 barils consommés en plus, on n’en découvre qu’un seul, on finira bien par voir le bout !
    Papy solaire à la retraite.

  33. #30
    fantome13

    Re : Et un transport mû par l'énergie humaine c'est possible ?

    Mdr LeLama ! Et pour tourner à droite ou à gauche on mettra des aiguillages automatiques ! et des feux rouges pour les croisement à niveau ! Ca ferait marcher la sidérurgie au moins !

    Ton calcul du vélo il ne vaut qu’à Zeebruge ! Pour ceux qui habitent au Puy en Velay il faut revoir ta copie.
    Papy solaire à la retraite.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. c'est quoi l'energie?
    Par nono-aqua dans le forum Physique
    Réponses: 66
    Dernier message: 19/05/2010, 08h13
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 22/06/2009, 07h17
  3. [Biochimie] biologie humaine (transport des gazs respiratoires)
    Par just380 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/11/2008, 09h26
  4. transport de plante par avion
    Par bonzai dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/01/2007, 07h42
  5. L'énergie humaine
    Par Chain_reaction dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 26
    Dernier message: 16/02/2006, 23h44