Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 74

Energies renouvelables et industrie lourde



  1. #1
    denis05

    Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour,
    Lorsqu'on parle d'énergies renouvelables, on parle souvent habitat.Chacun donne sa solution pour s'éclairer avec un panneau solaire,une éolienne,stocker quelques watts dans des batteries,faire du chauffage avec un poêlle à bois ... Et certains avancent l'argument de l'isolation avant toute chose , des négawatts , et de la maison à énergie positive.Tout cela me paraît bien sympathique, et les débats ne sortent pas de là.
    Cependant,il m'arrive de traverser des zones industrielles,avec des milliers de m2 de bureaux éclairés nuit et jour,des raffineries,des cimenteries,des usines sidérurgiques,des hauts fourneaux,des complexes industriels,portuaires ...
    Comment faire pour que tout cela fonctionne avec les renouvelables ?
    C'est cette problématique là qu'il faut résoudre.
    Quelqu'un a t'il une solution?
    Merci de la partager

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    homersimpson62

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    si c est eclairé , il y a peut etre une raison....
    en industrie " lourde" la nuit on est bien content d avoir de la lumiere, et ça tourne 24/24, les 2000 tubes eclairants le site ça fait 100Kw ,par rapport a l energie consommée par l usine c est tripette, et ça evite bien des accidents pour les gars qui bossent la nuit, ça evite les probleme avec l inspection du travail en cas de chute dans les installations...

  4. #3
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir,
    En effet,si les lumières sont allumées c'est que cela doit servir à quelque chose;il faut l'espérer.
    Je parle des consommations en énergie pour le fonctionnement complet de ces méga usines.Et je comprends bien que la partie lumière n'est qu'une goutte par rapport au reste.Les lumières,la nuit,visualisent bien la taille de ces complexes industriels.Et la question c'est :comment alimenter tout ça ?...En plus,la plupart fonctionnent 24/24.
    Par exemple un bain de galvanisation ne peut pas être arrêté, etc...

    Merci

  5. #4
    SK69202

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir.
    L'essentielle de l'énergie consommée dans l'industrie n'est pas sous forme d'électricité et le renouvelable ne suffit pas à faire de l'acier, par exemple, depuis la fin du XVIIIème siècle.
    Pour les gros consommateurs d'électricité il y a les barrages et la géothermies pour les régions qui si prêtent, pour le reste il faudra le démontrer que l'électricité d'origine renouvelable peut fournir.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. #5
    f6bes

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    Bonsoir,
    En effet,si les lumières sont allumées c'est que cela doit servir à quelque chose;il faut l'espérer.
    Je parle des consommations en énergie pour le fonctionnement complet de ces méga usines.Et je comprends bien que la partie lumière n'est qu'une goutte par rapport au reste.Les lumières,la nuit,visualisent bien la taille de ces complexes industriels.Et la question c'est :comment alimenter tout ça ?...En plus,la plupart fonctionnent 24/24.
    Par exemple un bain de galvanisation ne peut pas être arrêté, etc...

    Merci
    Bjr à toi,
    Faut pas croire que les process de fabtrication reste IMMUABLE.
    Là ou il fallait... 1.... il y a 20 ans on est passé à 0.7. Gain....30%
    Si ça fonctionne 24/24 c'est que la DEMANDE est ..là ! Est il mieux de faire DEUX usines qui tournent ...12 heures !!
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour F6bES,
    Je crois que tu pointes du doigt tout le problème...
    Oui,on est passé de ...1... à ...0,7... ,justement ! et grace à quoi?
    Grace à l'énergie facile et abondante : pétrole,nucléaire
    Or ici on parle des énergies renouvelables ,non pas parce qu'on est contre,mais parce qu'on veut les promouvoir.Et chacun sait qu'elles sont diffuses,intermittentes et difficiles à stocker. Le pétrole (et ses dérivés) permet que l'on dispose d'une seule usine ,qu'elle fonctionne 24/24 et que les rendements soient augmentés de 30% . Les énergies renouvelables ne permettent pas ça.Ce serait plutôt 3 usines au lieu d'une et qui fonctionneraient une au gré du vent,l'autre au gré du soleil,et la troisième au gré de l'eau...
    Ce qui veut dire que vouloir passer aux renouvelables,ce n'est pas s'éclairer chez soi avec une LED et stocker un peu d'électricité dans une batterie...
    C'est changer RADICALEMENT nos façons de travailler,de nous déplacer, de prendre du repos.Avec le pétrole,on est tous au repos le week end et tout le monde se retrouve à bosser le lundi matin à 8h.Notre Energie ne dépend pas du temps qu'il fait,ni de la date du calendrier.Avec les renouvelables,il faudrait consulter la météo,la veille au soir pour organiser notre journée du lendemain.Nos activitées en hiver seraient différentes de celles d'été.Toute la société fonctionnerait un peu comme fonctionnent les agriculteurs.
    Faire fonctionner une maison aux renouvelables,c'est très facile.
    Organiser le fonctionnement d'une société toute entière, c'est certainement réalisable,mais après une civilisation du pétrole,ça sera très difficile à faire avaler.

    a bientôt

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    Bonjour F6bES,
    Je crois que tu pointes du doigt tout le problème...
    Oui,on est passé de ...1... à ...0,7... ,justement ! et grace à quoi?
    Bjr à toi,
    Hum , si j'en crois la disucssion cela causait de CONSOMMATION ENERGETIQUE et pas d'autre chose !

    Donc le 1 à 0.7 concerne l'ENERGIE pour un MEME service RENDU (production)...et pas autre chose !!
    La ou il fallait 1 kW , c'est passé à 0.7 kw.
    A+
    Dernière modification par Cendres ; 28/11/2011 à 17h26. Motif: Correction balises
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  11. #8
    PA5CAL

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour
    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    Comment faire pour que tout cela fonctionne avec les renouvelables ?
    C'est cette problématique là qu'il faut résoudre.
    Non, ce n'est pas cette problématique qu'on doit résoudre.

    Historiquement, ce sont nos infrastructures, nos équipements et nos modes de vie qui se sont adaptées aux sources d'énergie, à leur disponibilité et à leur coût, et non pas l'inverse.

    Les produits que nous consommons, les usines qui les fabriquent, les procédés industriels mis en œuvre, les lieux où nous vivons, nos transports, nos horaires, la nature et le fonctionnement des appareils que nous utilisons, etc., tout cela a toujours été lié aux énergies nous avons exploitées aux différentes époques.

    Il n'est donc pas très pertinent de se demander comment faire tourner des usines conçues pour consommer de l'électricité nucléaire avec des sources d'énergie dont les caractéristiques sont radicalement différentes. D'autant plus que l'électricité n'est pas forcément la seule solution envisageable.


    Si l'on parle surtout d'énergies renouvelables pour l'habitat, c'est parce qu'en France le résidentiel et le tertiaire consomment deux fois plus d'électricité que l'industrie, et que le mode de production actuel (soit 74% de fission nucléaire, régulé par 11% de carburants fossiles et 15% de sources renouvelables) implique des dangers(1), une dépendance énergétique(2) et un gaspillage organisé(3) que nous pourrions réduire dans de grandes proportions.

    1. pour rappel, l'accident Tchernobyle, qui est survenu suite à une erreur humaine, a bien failli nucléariser toute l'Europe. Celui de Fukushima Dai-ichi, dont les centrales avaient résisté au séisme et au tsunami, a conduit au rejet de matières hautement radioactives du seul fait de l'arrêt du refroidissement des réacteurs (dont trois ont fondu) et des piscines de stockage.
    2. notamment vis-à-vis du monopole nucléaire et des sources d'approvisionnement (exclusivement étrangères depuis 2001) d'uranium naturel.
    3. la consommation doit d'être soutenue, parce que les centrales nucléaires ne sont pas prévues pour pouvoir moduler leur production rapidement et dans de grandes proportions. Pour les mêmes raisons, on doit également faire appel à d'autres moyens de régulation tels que des importations et exportations d'électricité et au soutient d'énergies alternatives (hydraulique, gaz et charbon pour l'essentiel).
    Dernière modification par PA5CAL ; 28/11/2011 à 14h35.

  12. #9
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir,

    "Il n'est donc pas très pertinent de se demander comment faire tourner des usines conçues pour consommer de l'électricité nucléaire avec des sources d'énergie dont les caractéristiques sont radicalement différentes"
    On est d'accord ! c'est exactement ce que je voulais dire ou entendre.
    "D'autant plus que l'électricité n'est pas forcément la seule solution envisageable."
    Pascal,tu penses à quoi par exemple?
    "en France le résidentiel et le tertiaire consomment deux fois plus d'électricité que l'industrie"
    Si cela est vrai,il est légitime de vouloir réduire les consommations d'abord dans le résidentiel et le tertiaire.C'est pour ça donc que dans les débats,la part que consomme l'industrie est rarement évoquée ?Par expérience personnelle,j'ai plus de mal à faire fonctionner mon atelier de menuiserie ou de mécanique que la partie habitation avec les énergies renouvelables.
    En ce qui concerne les consommations énergétiques,On consomme plus que 700 watts au lieu de 1kw grace aux rendements améliorés,mais en même temps on multiplie les équipements qui consomment 700 watts.Pour moi c'est reculer pour mieux sauter.
    La philosophie qui consiste à économiser l'énergie à tout prix parce qu'elle va se faire de plus en plus rare va devoir être remplacée par la philosophie de l'économiser parce qu'elle va être de plus en plus chère à produire (bien que dans le cas de l'éolien industriel,on arriverait à des tarifs de production proches de ceux du nucléaire ?)

    Bonsoir

  13. #10
    f6bes

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    ,On consomme plus que 700 watts au lieu de 1kw grace aux rendements améliorés,mais en même temps on multiplie les équipements qui consomment 700 watts.Pour moi c'est reculer pour mieux sauter.

    Bonsoir
    Bsr à toi,
    Hum on ne consomme pas pour le PLAISIR !! Donc on ne multiplie pas par plaisir !
    Je sais, que certains pense que s'ILS n'ont pas le dernier gadjet à la mode, alors ils sont perdus.
    C'est certainement pas le cas des...industriels (industrie que tu nommes LOURDES ) qui cherchent autant que fair à DIMINUER leur FACTURE énergétique
    pour une MEME quantité (si nécessaire) de production.
    A+
    Dernière modification par f6bes ; 28/11/2011 à 17h33.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  14. #11
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir F6bes
    Heu...nos systèmes en occident sont bien basés sur la consommation? IL FAUT CONSOMMER ! et donc produire...C'est en relançant la consommation que l'on relance une économie .Et pour un industriel, produire en réduisant les coûts de production,c'est augmenter les bénéfices,c'est tout.C'est un autre débat.
    On a noté que le fait de réduire les consommations de carburant sur les véhicules en augmentant le rendement des moteurs,avait pour conséquence que les gens roulent davantage et font plus de km et au final brûlent autant de carburant.Autre exemple: pour un même tarif de billet d'avion,tu choisiras la destination la plus éloignée.Etc... c'est humain comme réaction.
    Il est vrai que dans l'histoire de l'humanité,on s'est toujours adapté aux nouvelles formes d'énergies,au fur et à mesure des découvertes.Mais ça a toujours été vers plus de vitesse,plus de puissance,plus de "consommation"(pas au sens énergétique mais au sens "utilisation de plus d'objets" )traction humaine puis traction animale puis hydraulique puis vapeur puis pétrole (fossiles en général) et nucléaire. Et on s'y est HABITUE .Et maintenant il faut passer aux renouvelables ?
    un peu de vent,du soleil parfois... Passer d'une énergie HYPER concentrée à un truc diffus ,faible et incertain à court terme.Un humain veut toujours plus,aussi,je me pose simplement la question de savoir si c'est humainement possible.
    Quitte à y laisser notre peau si on ne sait pas prendre ce virage...
    bonne soirée,
    Dernière modification par denis05 ; 28/11/2011 à 19h55.

  15. #12
    verdifre

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour,
    Pour ce qui est des industriels, je pense qu'ils sont beaucoup plus economes que les particuliers, les comptables sont la pour leur rappeller que l'energie est chere et de plus en plus chere et que si on veut garder des marges il est bon de reduire la consommation.
    Les particuliers n'ont généralement pas cette rigueur de gestion.
    D'un autre coté, on peut aussi se rendre compte qu'il y a certaines consommations energetiques qu'il est possible de supprimer completement sans perte de confort. On a quand même depuis quelques années fait la preuve qu'une maison bien conçue peut se passer de chauffage. Il existe donc des solutions pour garder le même confort thermique sans consommer d'energie pour se chauffer. Ce n'est pas parceque l'on voudrait encore ameliorer notre confort thermique que cela necessiterait forcément une consommation d'énergie.
    Une bonne partie des consommations d'energie au niveau des particuliers est simplement due à des conceptions parfois un peu trop simplistes de nos appareils. Une machine à laver marche mieux qu'il y a 20 ans en consommant moins d'energie. On peut donc sur beaucoup de points augmenter notre confort en faisant baisser notre consommation
    Il est vrai que l'automobile est un contre exemple flagrant
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  16. Publicité
  17. #13
    Cendres

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Les particuliers n'ont généralement pas cette rigueur de gestion.
    fred
    Ils n'ont peut-être pas non plus une équipe derrière eux pour leur rappeler certains principes et leur inculquer cette rigueur.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  18. #14
    wizz

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    c'est aussi parce que le particulier réfléchit à petite échelle. Et qui dit petite échelle dit quantité rikiki, et donnera une réponse dans ce genre "arrêtez de me casser les burnes pour si peu". Avec une facture annuelle de 1000€ (au pif), réaliser une économie de 1% donnera une économie chiffrée de 10€...

    En revanche, chez les industriels, les gros industriels, il n'est pas rare de voir des factures d'élect à 10.000.000€. Et réaliser seulement 1% d'économie, ça fait tout de suite 100.000€ économisés. Et une telle somme économisée, ça permet de gagner en performance, en compétitivité, en paix sociale (une meilleure augmentation annuelle, des voyages organisées, etc...)

    Voilà. Le problème est que le pignouf français de base se dit que ça ne sert à pas grande chose s'il doit se "serrer" la ceinture alors qu'il ne représente presque rien comme quantité. Et le soucis est qu'il y a 60 millions de pignoufs qui se disent la même chose, et que si 60M multiplié par zéro donne zéro, mais que 60M multiplié par "trois fois rien" ne donne pas comme résultat "trois fois rien"

  19. #15
    f6bes

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Et le soucis est qu'il y a 60 millions de pignoufs qui se disent la même chose,
    Bjr à toi,
    Pas tant tout de meme !!

    @Denis 05:
    hum reste à savoir ce que t'appeles..."industries . LOURDES !!
    Une cimenterie, une usine de produit chimiques, une aciérie etc... pour moi c'est du ...LOURD.
    Donc PARTOUT ou il peuvent " gratter" sur les DEPENSES , sans état d'esprit...ils grattent.
    Je ne me dais aucun souçi pour cela.

    Maintenant le pékin lambda s'il n'a pas son smarphone, visio, internet, duo, hifi, vibro (ça va venir)
    se croit décrédibiliser.
    J'en suis toujours avec mon tube cathodique ...56 cms et mon portable qui ne fait QUE téléphone !
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  20. #16
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour F6bes

    J'appelle le lourd tout ce qui doit être couplé à une centrale nucléaire pour fonctionner (ou une tranche,disons...)
    Ce n'est pas tant le caractère "puissance" qui me dérange.Si il faut installer un parc entier d'éoliennes pour alimenter une cimenterie,pourquoi pas ...
    Mais c'est le caractère "disponibilité" qui ne me parait pas à la hauteur.Si le vent s'arrête ,on fait comment?
    C'est un peu simpliste mon raisonnement,et on peut imaginer que les réseaux soient interconnectés et que donc s'il n'y a pas de vent ici,il y en aura là bas...
    Est ce que des calculs sérieux ont été faits par rapport à la crédibilité d'un tel système?
    On ne peut pas stocker de quoi alimenter une cimenterie dans des batteries ...

    Bonne journée

  21. #17
    f6bes

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bjr à nouveau,
    Donc le mot LOURD n'a rien à faire dans la discussion !!
    Faut peut etre AUSSI s'enlever de la tete que le "renouvelable" ce n'est pas qu'UNE solution (QUE l'eolien pour toi) , mais un "mix" de PLUSIEURS solutions.
    Pourquoi VOULOIR aussi envisager à TOUT PRIX qu'il faut supprimer TOTALEMENT le "traditionnel" ....... pour de GROSSES "applications" !!
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  22. #18
    homersimpson62

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    bonjour
    mais Denis , tous les reseaux sont deja , et depuis longtemps entierement interconnectés , meme au niveau europeen (heureusement...)
    les industries lourdes sont elles connectées , comme le reste sur ce reseau comme toi et moi , nous en 240V eux en ht ou THT c est la seule difference
    toutes les sortes d energies (verte/ grises noire ou marron.. ) arrive sur ce reseau unique et sont dispatchées vers leurs utilisateurs
    http://www.rte-france.com/fr/nous-co...ou-dispatching
    par exemple

  23. Publicité
  24. #19
    PA5CAL

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    Mais c'est le caractère "disponibilité" qui ne me parait pas à la hauteur.Si le vent s'arrête ,on fait comment?
    Comme je l'ai dit, c'est notre utilisation de l'énergie qui s'adapte aux sources disponibles, par l'inverse. Et en la matière, il y a énormément à faire, mais aussi beaucoup de possibilités qui s'offrent à nous.

    Note que :
    • « Besoin en énergie » ne signifie pas nécessairement « besoin en électricité ». Puisque tu parles des cimenteries, pense que ce type d'usine requiert principalement de l'énergie thermique et mécanique pour fonctionner.
    • Les énergies renouvelables ne se limitent pas à l'éolien et au photovoltaïque. On a aussi l'hydraulique (barrages hydroélectriques, usines marémotrices, hydroliennes marines, moulins à eau), la géothermie et la biomasse, par exemple.
    • Un réseau électrique est normalement interconnecté et alimenté par des sources aux caractéristiques différentes et complémentaires. Aujourd'hui, la production nucléaire présente le défaut d'être difficilement modulable, et pour pouvoir être exploitée elle doit compter à la fois sur une consommation continue et soutenue (gaspillage programmé) et la présence d'autres moyens de production à la fois disponibles et hautement modulables. La question de la disponibilité de l'éolien et du photovoltaïque se pose, mais la réponse se trouve, tout comme pour le nucléaire, dans les modes de consommation et les autres sources d'approvisionnement.
    Dernière modification par PA5CAL ; 29/11/2011 à 10h49.

  25. #20
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Rebonjour,

    "comme le reste sur ce reseau comme toi et moi "
    Non,pas comme moi,cela fait plus de 20 ans que je ne suis plus relié au réseau edf.
    Donc vous pensez que même l'industrie pourrait fonctionner aux renouvelables (et comme dit F6BES, le traditionnel n'est pas mort...)
    Je voulais connaître les arguments des uns et des autres car pour justifier le nucléaire,c'est souvent sur cet argument de "l'industrie énergivore" que les pro du nucléaire essaient de me coller.
    Je pense qu'en l'état actuel de nos technologies,on pourrait s'en passer,en effet.Et de toute façon,on va voir comment les allemands,les japonais et d'autres vont s'y prendre pour y parvenir.
    Mais rassurez vous,je suis déjà convaincu,et depuis longtemps.

    Denis

  26. #21
    wizz

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par PA5CAL Voir le message
    Comme je l'ai dit, c'est notre utilisation de l'énergie qui s'adapte aux sources disponibles, par l'inverse. Et en la matière, il y a énormément à faire, mais aussi beaucoup de possibilités qui s'offrent à nous....

    .....Aujourd'hui, la production nucléaire présente le défaut d'être difficilement modulable, et pour pouvoir être exploitée elle doit compter à la fois sur une consommation continue et soutenue (gaspillage programmé) et la présence d'autres moyens de production à la fois disponibles et hautement modulables.
    Le nuk n'est pas forcement synonyme de gaspillage programmé. "il suffit" de suprimer les autres moyens de production modulable...puis de dimensionner la capacité du nuk de telle manière qu'il n'y ait pas de gaspillage, par rapport à une "moyenne globale"....ce qui se traduit automatiquement par des périodes où la demande instantannée (à la façon d'aujourd'hui) soit supérieure à la production. Et comme c'est notre utilisation qui doit s'adapter aux sources disponibles, alors ça forcera les gens à diminuer leur consommation à ces moments là pour les reporter à d'autres moments où il y a de l'énergie disponible

    Le gaspillage programmé, c'est à cause de notre mode de vie, de notre mode de consommation, c'est à dire pouvoir consommer autant qu'on veut, quand on veut. On doit alors dimensionner la production par rapport au niveau maxi, ce qui implique des surplus lorsque la demande baisse. Maintenant, si les gens doivent adapter leur consommation par rapport aux disponibilités, alors il n'y aura plus aucun gaspillage....

    ps: mais ça va raler grave. Et le politicien qui osera prendre de telle mesure verra sa carrière raccourcir drastiquement
    Dernière modification par wizz ; 29/11/2011 à 22h17.

  27. #22
    f6bes

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    =denis05;3804261Et de toute façon,on va voir comment les allemands,les japonais et d'autres vont s'y prendre pour y parvenir.
    Mais rassurez vous,je suis déjà convaincu,et depuis longtemps.

    Denis
    Bjr à toi,
    Les Allemands brulent du ...charbon ! ( C'est mieux ?)
    Avantage ils participent au réchauffement planétaires ce qui DIMINUE les besoins de chauffage (mais si ça engendre d'autres méfaits....on s'en fout !!)

    A+
    Dernière modification par f6bes ; 30/11/2011 à 07h46.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  28. #23
    PA5CAL

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Le nuk n'est pas forcement synonyme de gaspillage programmé. "il suffit" de suprimer les autres moyens de production modulable...puis de dimensionner la capacité du nuk de telle manière qu'il n'y ait pas de gaspillage, par rapport à une "moyenne globale"....ce qui se traduit automatiquement par des périodes où la demande instantannée (à la façon d'aujourd'hui) soit supérieure à la production. Et comme c'est notre utilisation qui doit s'adapter aux sources disponibles, alors ça forcera les gens à diminuer leur consommation à ces moments là pour les reporter à d'autres moments où il y a de l'énergie disponible
    Une période de demande instantanée supérieure à la production, ça se traduit soit par un délestage sélectif (certains auront une coupure de courant), soit par l'effondrement de tout le réseau (blackout général).

    Ce ne sont généralement pas les clients qui régulent le réseau, mais l'exploitant et les producteurs d'électricité. Les clients ne peuvent être qu'incités à consommer l'énergie autrement. Au-delà d'une simple incitation tarifaire, les changements se produisent surtout par le biais d'une évolution des équipements vendus, de nos modes de vie, des infrastructures et de l'organisation de notre société, lesquels sont guidés essentiellement par des choix non individuels, politiques et économiques.


    Les incitations ont jusqu'à maintenant essentiellement porté sur la consommation effrénée d'électricité (pour le chauffage, en particulier). Les raisons étaient certainement bonnes en 1980 quand l'électricité nucléaire a commencé à remplacer une partie des carburants fossiles. Mais aujourd'hui on connaît des alternatives, et les technologies promettent de pouvoir en augmenter significativement la part dans notre bilan énergétique.

    Ces alternatives permettraient de faire face au déclin des énergies fossile, de ralentir le réchauffement climatique, d'augmenter notre indépendance énergétique (notamment individuelle)... et accessoirement de réduire les risques d'un accident nucléaire majeur. Malheureusement, cette évolution énergétique est contrecarrée par les partisans du nucléaire (entre-autres), qui voient en elle une menace de leurs intérêts. Je rappellerai certains discours officiels récents qui suggèrent que le retour au moyen-âge et à l'éclairage à la bougie, accompagné de maints cataclysmes, est la seule alternative possible à cette filière...

    Si l'on veut remplacer une part significative des énergies fossiles et du nucléaire d'ici un demi-siècle, il faudrait commencer à agir dès maintenant. Or, ce n'est pas en sabotant hypocritement (comme on le fait actuellement) l'émergence des filières concurrentes qu'on arrivera à en sortir.
    Dernière modification par PA5CAL ; 30/11/2011 à 15h30.

  29. #24
    verdifre

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour,
    Ces alternatives permettraient de faire face au déclin des énergies fossile, de ralentir le réchauffement climatique, d'augmenter notre indépendance énergétique (notamment individuelle)... et accessoirement de réduire les risques d'un accident nucléaire majeur. Malheureusement, cette évolution énergétique est contrecarrée par les partisans du nucléaire (entre-autres), qui voient en elle une menace de leurs intérêts. Je rappellerai certains discours officiels récents qui suggèrent que le retour au moyen-âge et à l'éclairage à la bougie, accompagné de maints cataclysmes, est la seule alternative possible à cette filière...
    l'europe à quand même du bon par certains cotés, nos voisins ne sont pas tous sur la même voie et les systemes pemettant une indépendance energetique individuelle se developperons bien sur chez eux et avec eux (mais sans nous). cependant il restera possible de les acheter. On commence à voir apparaitre de petits onduleurs d'injection réseau à des prix plutot bas, le photovoltaique et la petite cogeneration seront surement bientot rentables incitations ou pas
    Quand ce type d'installations se développerons, cela changera nécessairement la donne au niveau des productions centralisées.
    On commence à trouver en provenance des pays asiatiques de petits onduleurs de quelques centaines de watts se branchant directement sur une prise de courant et la baisse continue des prix des panneaux photovoltaiques font que ce n'est qu'une question de temps pour que les particuliers commencent à installer ce genre de systeme pour de l'autoconsommation.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  30. Publicité
  31. #25
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir,

    à F6bes,
    Oui,et en plus,les allemands nous achètent de l'électricité nucléaire...

    Le débat portait sur la possibilité technique de faire fonctionner le secteur industriel ou pas avec les énergies renouvelables.Pas sur la volonté politique de le faire ou pas.Mais on peut élargir le débat...
    Il est clair que les politiques,tous autant qu'ils sont, ne cherchent pas à décentraliser l'énergie,bien au contraire.Pour ces gens là,ce serait une perte de pouvoir manifeste.Et par définition,un politique a horreur de perdre du pouvoir.L'énergie nucléaire est forçément une énergie centralisée,donc ils vont pas lâcher si facilement.
    Verdifre parle des petits onduleurs chinois grid inverters.Techniquement,ça fonctionne,mais edf freine des 4 fers,ces appareils n'obtiennent pas les homologations . Essayez de monter un gros projet photovoltaïque (quelques centaines de kw ) je vous souhaite bon courage ... ou bien de réhabiliter un vieux moulin à eau pour revendre votre production ,mon voisin a essayé de le faire,il n'a jamais réussi à obtenir un devis détaillé de raccordement,il a abandonné ... Si vous voulez monter un projet de gros éolien,commencez par embaucher un cabinet entier d'avocats ...etc...
    Et plus simplement,essayez de rouler avec du carburant(alcool) que vous fabriquez vous même ...
    Ce qui me plait,entre autres choses,dans une voiture électrique,c'est qu'on ne pourra pas ,avec une pipette,prélever quelques électrons dans la batterie pour connaître leur origine.
    Mais ils trouveront une combine pour avoir la main mise sur ça aussi,d'une manière ou d'une autre.
    Bref, ce que permet ou ne permet pas la technologie est une chose,ce que les politiques permettent ou ne permettent pas en est une autre.

    Bonne soirée

  32. #26
    verdifre

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonjour,
    Verdifre parle des petits onduleurs chinois grid inverters.Techniquement,ça fonctionne,mais edf freine des 4 fers,ces appareils n'obtiennent pas les homologations .
    Je crois que de ce point de vue, personne ne se priveras de mettre des trucs non homologués sur le réseau si les homologuations tardent trop à venir. Bien sur, cela ne permet pas la vente du surplus, mais un grand nombre d'installations de 200 ou 300 w crete ne genererons finalement que trés peu de surplus puisqu'elles feront tourner le frigo, la box et les diverses veilles (En cas de surplus on peut même envoyer cela sur un cumulus electrique pour stocker un peu)
    On peut deja trouver par correspondance de tels systemes, un panneau, un boitier et cela se met sur n'importe quelle prise de courant, alors pour que cela soit largement utilisé ce n'est pas une question de normes mais une question de prix (du systeme et de l'energie, les deux evoluant en sens inverse....) Cela ne supprimera pas le raccordement au réseau, mais cela diminueras la facture.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  33. #27
    f6bes

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par denis05 Voir le message
    Ce qui me plait,entre autres choses,dans une voiture électrique,c'est qu'on ne pourra pas ,avec une pipette,prélever quelques électrons dans la batterie pour connaître leur origine.
    Mais ils trouveront une combine pour avoir la main mise sur ça aussi,d'une manière ou d'une autre.
    Bsr à toi,
    L'état se moque éperdument de l'origine de l'électricité que tu pourras fournir à ta voiture.
    Si l'état veut récupérer des taxes (gennre TTIP), ce sera pas compliquer à mettre en place.
    Il te taxera sur la puissance de ton véhicule et te réclameras le kilométrages effectués suivant un baréme.
    Ne compte pas passer à travers.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  34. #28
    wizz

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Citation Envoyé par PA5CAL Voir le message
    Une période de demande instantanée supérieure à la production, ça se traduit soit par un délestage sélectif (certains auront une coupure de courant), soit par l'effondrement de tout le réseau (blackout général).
    Et comme on évitera le blackout général, alors ce sera le délestage sélectif intelligent, par exemple un signal transporté par le courant électrique ordonnera la coupure de tel ou tel type d'appareils qui n'ont pas une importance immédiate (genre frigo, cumulus....). Faudrait juste une domotique poussée. Soit ce sera un délestage sélectif et imposé et globale (tout le quartier est coupé. Pas d'élect dispo. Point barre)

    Malheureusement, cette évolution énergétique est contrecarrée par les partisans du nucléaire (entre-autres), qui voient en elle une menace de leurs intérêts
    Faut arrêter avec ce lobby nuk à tout va. ON EST TOUS COUPABLE. Point barre.
    On veut tous une élect pas chère, et personne ne veut investir dans l'amélioration énergétique de leur logement. Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé avant et après le crédit d'impot ou le pret à taux zéro.
    Avant, y'avait personne
    Pendant la prime, on voit tout le monde faire changer leur fenetre, leur chaudière (parfois installer ces PAC à la con), etc...
    Après la prime, ça s'arrêtait net quasiment
    Et faut pas dire que les gens n'investissent plus dans l'isolation de leur logement parce qu'ils n'ont pas d'argent. Quand on voit les i-machins, les berlines TDI aux 4 anneaux, les smartphones, les etc...
    Vivement la prochaine crise énergétique durable, avec le litre de fuel à 3€ et le kWh à 50cts....Ça fera ouvrir les yeux à certains, beaucoup trop nombreux à mon gout...

  35. #29
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir Fred,
    Oui,ce serait déjà super si ça marchait de cette façon.On en a déjà parlé ailleurs avec quelqu'un qui en cherchait un petit en 12 v pour une éolienne de 600w.
    Je ne sais pas comment vont se comporter les compteurs électroniques,voire même les nouveaux compteurs intelligents qui arrivent.Est ce que cela ne va pas les mettre en défaut ? Il faut essayer ça !
    Sur Alibaba il y en a des kilomètres... Le prix est dérisoire mais il faut les acheter par 1000 à la fois.Tu me diras qu'on peut toujours les mettre en parallèle...
    Bon appétit

  36. #30
    denis05

    Re : Energies renouvelables et industrie lourde

    Bonsoir Wizz,
    Certes tu n'as pas tort,mais ce serait plus sympa,au lieu de dire "tous" de t'exprimer en %.
    Par exemple 99% ce serait pas mal,
    ça nous laisserait l'illusion de penser que les intervenants ici,font au moins partie des 1% qui restent
    Je note que tu es contre les pompes à chaleur...
    Bonne soirée
    Dernière modification par denis05 ; 30/11/2011 à 19h07.

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. énergies renouvelables
    Par Cécile dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 177
    Dernier message: 21/08/2010, 17h33
  2. Energies renouvelables
    Par shiryu2 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/09/2009, 14h24
  3. Dm Energies Renouvelables
    Par charlotte jml dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/06/2008, 14h27
  4. Énergies renouvelables, politique sur les énergies, avenir....
    Par marc80 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/12/2006, 17h42