Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Dérèglement climatique : les scientifiques dérangent ?




  1. #1
    Tenacatita

    Dérèglement climatique : les scientifiques dérangent ?

    29 janvier 2006 : Le Washington Post et le New York Times publient en première page deux articles relatifs à l'extrême gravité du dérèglement climatique pour l'humanité et à la censure systématique qu'exerce l'administration Bush auprès des scientifiques :

    Climate Expert Says NASA Tried to Silence Him - By Andrew C. Revkin
    The top climate scientist at NASA says the Bush administration has tried to stop him from speaking out since he gave a lecture last month calling for prompt reductions in emissions of greenhouse gases linked to global warming (...)
    Suite : New York Times (29 janvier)

    Debate on Climate Shifts to Issue of Irreparable Change - By Juliet Eilperin
    Now that most scientists agree human activity is causing Earth to warm, the central debate has shifted to whether climate change is progressing so rapidly that, within decades, humans may be helpless to slow or reverse the trend (...)
    Suite : Washington Post (29 janvier)

    C'est à mon sens plus que grave - Tenter de nier ou de censurer les mesures scientifiques relatives au dérèglement climatique provoqué par l'homme et les propos de ceux qui appellent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre est non seulement irresponsable mais criminel.

    ---------------------------------------------------------------------------------

    NB : Un des rapports qui dérange l'administration Bush :

    Earth’s Energy Imbalance: Confirmation and Implications
    Hansen, J., L. Nazarenko, R. Ruedy, Mki. Sato, J. Willis, A. Del Genio, D. Koch, A. Lacis, K. Lo, S. Menon, T. Tovakov, Ju. Perlwitz, G. Russell, G.A. Schmidt, and N. Tauusnev 2005. Earth's energy imbalance: Confirmation and implications. Science, doi:10.1126/science.1110252

    = > http://pubs.giss.nasa.gov/docs/2005/...NazarenkoR.pdf

    Extrait : Our climate model, driven mainly by increasing humanmade greenhouse gases and aerosols among other forcings, calculates that Earth is now absorbing 0.85 ± 0.15 W/m2 more energy from the Sun than it is emitting to space. This imbalance is confirmed by precise measurements of increasing ocean heat content over the past 10 years.

    Implications include:

    (i) expectation of additional global warming of about 0.6°C without further change of atmospheric composition;
    (ii) confirmation of the climate system’s lag in responding to forcings, implying the need for anticipatory actions to avoid any specified level of climate change;
    and (iii) likelihood of acceleration of ice sheet disintegration and sea level rise" (...)


    J. Hansen (Directeur du Goddard Institute of Space Studies à la NASA) : "Plus de doute possible : les gaz produits par les humains sont la cause dominante du réchauffement observé (...) Ce déséquilibre énergétique est la piste que nous cherchions (...) Les données recueillies par les satellites d'observation ont montré que le niveau des océans a déjà monté de 3,2 centimètres depuis 1993. Cette variation paraît minime mais elle est deux fois plus importante que celle enregistrée sur l'ensemble du siècle dernier. Il est donc nécessaire de surveiller la fonte et désintégration des glaces pour éviter que ce phénomène ne deviennent incontrôlable»

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    yves25

    Re : Dérèglement climatique : les scientifiques dérangent ?

    Bonjour

    En fait, il n'y a rien de particulièrement nouveau dans ce que dit James Hansen.
    Il a été chargé par Al Gore d'un rapport au Sénat sur la problématique du réchauffement sous l'administration Clinton.
    Depuis, il s'exprime beaucoup dans les médias. L'administration Bush ne le porte sans doute pas dans son coeur et ne lui falicite certainement pas la tâche, maintenant, pour être juste, je le soupçonne un peu de profiter de l'aubaine pour relancer les médias.

    Ceci étant dit, ce bémol ne concerne que la forme. Scientifiquement, c'est du sérieux et le fait que la Terre stocke de l'énergie deuis un bon bout de temps ne fait pas vraiment de doute dans la communauté.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #3
    Tenacatita

    Re : Dérèglement climatique : les scientifiques dérangent ?

    Bonjour,

    Il se pose à mon avis trois questions de fond :

    1 - Quel est le rôle des scientifiques dans notre société ?

    2 - Que penser d'une administration américaine qui en vient à contrôler systématiquement l'ensemble des conversations entre les scientifiques travaillant sur le climat et les journalistes ?

    "At climate laboratories of the National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), for example, many scientists who routinely took calls from reporters five years ago can now do so only if the interview is approved by administration officials in Washington, and then only if a public affairs officer is present or on the phone."
    3 - La démocratie et la transparence s'arrêtent t-elles là où les problématiques énergético-climatiques (qui éclaboussent le dangereux mythe de la "croissance durable") émergent ? Doit-on chercher à cacher la réalité de la menace climatique pour ne pas remettre en cause notre modèle sociétal (suicidaire) entièrement basé sur les énergies fossiles ? (environ 80 % de l'énergie consommée dans le monde est d'origine fossile : pétrole, charbon, gaz fossile) - Doit attendre l'arrivée du peak oil ( = pic de production de pétrole au niveau mondial dans environ 5-10 ans) pour commencer à réduire notre consommation ?

    Le Président de l'Académie des Sciences des USA au sujet de J. HANSEN :
    "He really is one of the most productive and creative scientists in the world" ( Source )
    Pour reprendre ton expression Yves25, si on doit "soupçonner" le Directeur du GISS de quelque chose, c'est vraisemblablement d'être un homme vraiment très brillant et (trop?) clairvoyant... A mon sens J.Hansen a, comme tout scientifique, le devoir d'informer le public (tout comme un médecin, ou tout citoyen, a par exemple le devoir de venir en aide à un accidenté sur la route) : le dérèglement climatique est de loin la plus grave menace pour l'humanité ( le Président de l'Académie des sciences britannique l'a d'ailleurs qualifié d'arme de destruction massive). Il est urgent que tous ceux qui sont conscients des enjeux informent ceux qui ne sont pas encore conscients de l'urgence d'agir pour réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Etre conscient des enjeux et ne pas agir c'est non seulement être responsable mais criminel.

    J. Hansen : "Communicating with the public seems to be essentialbecause public concern is probably the only thing capable of overcoming the special interests that have obfuscated the topic."
    Dernière modification par Tenacatita ; 30/01/2006 à 15h54.


  5. #4
    Tenacatita

    Re : Dérèglement climatique : les scientifiques dérangent ?

    30 janvier 2006 - Les réactions commencent dans la presse internationale :

    La Maison-Blanche censure les scientifiques- " La Maison-Blanche vient à nouveau de prouver qu'elle est prête à tout pour étouffer la dissidence aux États-Unis dans le dossier du réchauffement de la planète. Sa nouvelle arme : la censure (...)
    Suite : [CyberPresse.ca (Canada)

    Climat. Selon la Nasa, la hausse des températures est liée à l'intensification de l'effet de serre. 2005, année la plus chaude en cent ans George Bush doit l'avoir mauvaise. Encore une fois, ses scientifiques, qu'il paye avec l'argent des contribuables, le contredisent (...) .Libération (France)

    Un climatologue de la NASA se dit muselé par sa direction NEW YORK - James Hansen, principal climatologue de la NASA, se dit muselé par sa direction. Il affirme que l'administration Bush tente de le réduire au silence depuis qu'il s'est prononcé en faveur de réductions rapides des émissions de gaz à effet de serre.
    Suite : TSR.ch (Suisse)

    Nasa is censoring me, says global warming scientist - Nasa's senior climate scientist accused the Bush administration yesterday of trying to stop him speaking out about global warming (...) Veteran Washington reporters claim that it is harder to speak to officials in this administration than any other in living memory. The White House is also accused of politicising science (...)
    Suite : Daily Telegraph (UK)

    ---------------------------------------------------------------------------------------

    NY times (29 janvier) : "Mr. Deutsch (Le directeur des relations publiques de la NASA) a déclaré que son travail était de faire en sorte que le Président des USA ait une bonne image"...

    Est-ce vraiment la mission d'un directeur de la NASA ?
    Dernière modification par Tenacatita ; 30/01/2006 à 16h42.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Des scientifiques découvrent que les portables tuent les abeilles
    Par OEMIOYAGA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 09/07/2007, 12h02
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 12/04/2007, 01h58
  3. Les scientifiques cherchent les clés du bonheur avec la psychologie positive
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/12/2006, 07h06
  4. La biodiversité gravement menacée par le dérèglement climatique
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 136
    Dernier message: 25/04/2006, 21h55
  5. Dérèglement climatique : le gouvernement US est dans la ligne de mire des avocats
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/02/2006, 23h13