Discussion fermée
Page 11 sur 13 PremièrePremière 11 DernièreDernière
Affichage des résultats 301 à 330 sur 369

chronique d'une faillite annoncée




  1. #301
    arbanais83

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Il faut environ 4 fois la puissance installée d'un réacteur nucléaire pour produire la même quantité d'électricité en éolien ?
    Je me cite moi-même pour reprendre

    Avec 8.5 milliards d'euros on construit pour l'instant 1 EPR 1600 MW qui avec un taux de charge de 80% va nous produire annuellement
    1600x24x365X80%=11.2Gwh quand on en a besoin ou tout au moins de manière continue
    Avec 8.5 milliards d'euros on construit 8500 MW d'éoliennes qui avec un taux de charge de 20% va nous produire annuellement
    8500x24x365x20%=14.8 Gwh quand il y a du vent et par intermittence et pas nécessairement au moment des besoins.
    Ce n'est que si le coût des EPR produits en série tombe en dessous de 6 milliards d'euros que le prix du nucléaire repassera sous le prix de l'éolien si toutefois celui-ci ne baisse plus.
    Et encore comme tout le monde l'a pu le voir je n'ai pas intégré les coûts de démantèlement recyclage qui ne sont probablement pas en faveur du nucléaire.
    Si j'ai commis une erreur de raisonnement ou de calcul n'hésitez pas à me le signaler.

    -----

    Dernière modification par arbanais83 ; 26/02/2014 à 15h28.

  2. Publicité
  3. #302
    yves35

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    bonjour,


    il est dit ici et là que la question du stockage est un paramètre important. C'est également l'avis d'écologistes Suisses:
    La transition énergétique est une question de stockage
    Un article écrit à l'origine par M. Joseph Jenni, traduit par Patrice Pasquier, et que nous avons complété. Nous sommes heureux de contribuer ainsi à l'apport d'un pionnier qui fait depuis 2007 avec son équipe des locatifs chauffés 100% (cent-pour-cent) au solaire avec des systèmes simples, alors que d'autres drainent des millions pour des "bâtiments du futur" et autres Bidulons de Shadoks qui n'ont de mérite que celui de faire mousser les journalistes technolâtres.

    L'article traite de la question du stockage pour la transition énergétique, entendez par là la sortie des énergies fossiles. L'attitude typique est d'identifier ce problème à la question de l'électricité. C'est une confusion de geeks, nantis et hors-sols repus qui identifient l'arrêt de leur écran à la fin du monde. Elle est encouragée par les vendeurs d'électricité, trop heureux qu'on ne parle que de ça. M. Jenni rappelle que l'électricité ne contribue que pour 24% de l'énergie consommée en Suisse. Les problèmes de l'avenir, quand nous serons en décroissance forcée, ne seront pas le manque d'électricité. Vous voulez vous en convaincre ? Regardez en Grèce et demandez-vous si les gens courent après les kWhs ou les patates. De fait, les questions vitales de l'avenir seront la nourriture, la santé, la paix civile et la chaleur (le déplacement est aussi un faux problème qui se règlera de lui-même). Cet article explore le coût et les avantages/inconvénients des principaux moyens de stockage actuels susceptibles de permettre la production de chaleur (pour l'hygiène et le chauffage) à la demande.
    http://sebasol.ch/archives/2013/La%2...20stockage.pdf

    Ce sont des praticiens du chauffage : josef Jeni depuis environ 30 ans étudie, construit et vends des accumulateurs de chaleur pour ecs + chauffage ,pascal Cretton anime l'association sebasol, les installateurs solaires suisse agrées sebasol est certificateur minergie

    N'oubliez pas que la Suisse est un pays montagneux et n' a pas le même potentiel de pompage turbinage que nous

    yves

  4. #303
    Eric DUPONT

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    une chose dont vous devez faire attention. le cout actuel de l'electricité en france est de 5 centimes, on es d'accord quil va passer a 8 centimes pour les 10 ans a venir parceque il faut mettre les reacteurs a niveau et que cela va couter 55 milliards. mais apres personne n'a donné la solution pour continuer a produire de l'electricité. si vous construisez un epr pour remplacer une centrale nucleaire qui a atteint ses 40 ans. rien ne prouve que cet epr poura etre amortie pendant ses 40 annes de vie , puisque on voit que le cout de l'energie renouvelable diminue constament et que les techniques de stockage se developpe. le cout des energie renouvelable que vousdonnez le sont pour la france, mais construire une centrale photovoltaique au sol en france c'est pas du tout le meme cout que de la construire plus au sud, en algerie, maroc ou tunisie et ou la productivité et les besoins en stockage sont beaucoup plus faible. cela veux dire que si d'ici quelques annes, mettons 5 ans , quand le cout de l'energie qui est a 5 centimes pour les gros industriel va passer a 8 centimes et que pendant le meme temps les chinois vont installer des panneaux photovoltaiques avec les canadiens pour proposer de l'electricite a 6 centimes , que vont faire les industriels, il vont partir au maroc ou en tunisie pour aller produire du ciment, du verre de l'aluminium et des gaz rares. et comment ferez vous pour amortir vos epr si dans le meme temps les particuliers font la meme chose?
    Dernière modification par Eric DUPONT ; 26/02/2014 à 17h14.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  5. #304
    Eric DUPONT

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    et pour ce qui est de la delocalisation, les francais sont champion, renault vient de le faire avec son usine au maroc pour produire des voitures. donc je pense que les energeticiens , comme le souligne l'article dont barda nous a transmi le lien, sont vraiment dans une mauvaise passe. ajoutez a la mise a niveau du reseau, les couts du dementelement qui vont bientot etre revelé au grand jours avec le dementelement de frenesman, on a pas fini, d etre surpris !
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  6. #305
    barda

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Non, arbanais 83, il n'y a pas d'erreur de raisonnement; mais il y a deux points un peu litigieux:

    1000€ le MegaWatt installé pour l'éolien, c'est trop faible: (citation issue de wiki) "Un rapport sur le coût des technologies de production à bas carbone, commandé par le Comité britannique sur le changement climatique, publié en mai 2011, fournit des estimations plus récentes : coût d'investissement : 1400 à 1500 £/kW (1650 à 1750 €/kW) pour l'éolien terrestre, 3100 £/kW (3650 €/kW) pour l'offshore ; coût actualisé de production : 83 à 90 £/MWh (9,8 à 10,6 c€/kWh) pour le terrestre et 169 £/MWh (19,9 c€/kWh) pour l'offshore ; prévision pour 2040 : 1200 à 1300 €/kW (terrestre) et 2100 €/kW (offshore) ; coût de production : 6 à 6,5 c€/kWh (terrestre) et 12 à 15 c€/kWh (offshore, avec des éoliennes de 20 MW) ; les coûts prévus pour le nucléaire (6 à 8 c€/kWh) et pour les cycles combinés gaz avec capture du CO2 (12 c€/kWh) sont très proches de ceux des éoliennes32

    Toute comparaison entre le coût de l'électricité éolienne et celui des autres sources d'électricité devrait prendre en compte les moyens de production nécessaires pour compenser ses lacunes, en particulier ses fluctuations. Ce coût additionnel est peu élevé dans les pays qui disposaient déjà en abondance de barrages hydroélectriques (Suède, Islande, Québec, Brésil, etc) ; il est déjà plus élevé pour un pays comme le Danemark qui avait la chance d'être voisin de deux pays très bien dotés en barrages hydroélectrique (Suède et Norvège), mais a dû pour en profiter installer plusieurs câbles sous-marins à haute tension sous les détroits qui le sépare desdits paysN 16 ; il est encore plus élevé dans les pays qui sont obligés de construire des installations telles que des centrales de pompage-turbinage : ainsi, l'Allemagne a mis en service en 2004 la Centrale de Goldisthal (1060 MW), qui a coûté 600 millions €, et 16 projets de centrales du même type et de tailles diverses sont répertoriés par l'article allemand Liste de centrales de pompage-turbinage - projets (de)."

    En France, le chiffre moyen retenu est généralement de 1500€ le MW en terrestre, et 3000€ en offshore. c'est à la louche évidemment.

    Et surtout tu oublies dans ce raisonnement le coût de l'intermittence et de la "fatalité" de l'énergie, qui devrait en bonne logique être intégré au coût d'investissement de l'éolien....

    Dans la mesure où la puissance délivrée par l'éolien ne dépasse jamais 15% de l'énergie totale du réseau, ce surcoût peut être négligé; si la puissance instantanée délivrée dépasse les 15%, a fortiori si elle devient majoritaire, la chose devient ingérable sans moyen de stockage (qui n'existe pas de fait); elle est d'autant moins gérable que des périodes sans aucune production obligent à prévoir une énergie de substitution afin de garantir la sécurité de l'approvisionnement... Dit autrement, l'éolien est dans la marge concurrentielle dès l'instant où sa production est gérable par le réseau, mais le kwh éolien n'a pas la même valeur marchande que les kwh d'autres sources régulables; il n'est concurrentiel que dans la mesure où son prix d'achat est garanti par l'Etat et qu'EDF est obligée de l'acheter en priorité, sinon, il tombera trop souvent dans des périodes de prix élevé où il ne peut fournir, ou des périodes de surproduction avec prix négatifs... En ce sens, ton équation n'est pas opératoire. D'ailleurs, si elle était valide, aucune bonification ne serait nécessaire.

    De fait, l'alimentation d'un pays (ou d'un groupe de pays) ne disposant pas d'une énergie pérenne et économique (ce qui ne peut être aujourd'hui que l'hydroélectrique ou le nucléaire) par les seules énergies intermittentes et "fatales" conduit à des hauteurs d'investissement insoutenables, sauf à recourir aux énergies fossiles en moyen de substitution. C'est la situation que connait aujourd'hui l'Allemagne si tu as suivi les infos de ces derniers mois.

    Reste enfin la question du démantèlement... La Cour des Comptes s'était essayée, dans son rapport de 2012, d'évaluer, en dehors des sources EDF, l'impact de ce démantèlement sur le coût du kwh; avec des chiffres très supérieurs à ceux d'edf, elle en arrivait à la conclusion que le poids du démantèlement ne dépassait pas 2 ou 3% du coût de revient du kwh... C'est bien évidemment contestable, mais il faut le contester avec des arguments... eux en ont...
    Dernière modification par barda ; 26/02/2014 à 17h19.

  7. #306
    Eric DUPONT

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    ]comment tu payes le dementelement des 58 reacteurs evalué a 60 milliards d'euro selon les criteres allemands? avec quel argent?
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  8. #307
    arbanais83

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Non, arbanais 83, il n'y a pas d'erreur de raisonnement; mais il y a deux points un peu litigieux:

    1000€ le MegaWatt installé pour l'éolien, c'est trop faible: (citation issue de wiki) "Un rapport sur le coût des technologies de production à bas carbone, commandé par le Comité britannique sur le changement climatique, publié en mai 2011, fournit des estimations plus récentes : coût d'investissement : 1400 à 1500 £/kW (1650 à 1750 €/kW) pour l'éolien terrestre, 3100 £/kW (3650 €/kW) pour l'offshore
    Oui comme je l'ai dit précédemment c'est le point d'entrée qui me pose le plus de problème.
    Il y a trop de variation entre les différents sites.
    J'aurais aimé trouver cette infos sur un site officiel.
    C'est sûr qu'à 1.5 millions d'euros le MW la donne reste encore en faveur de l'EPR.

  9. Publicité
  10. #308
    arbanais83

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    comment tu payes le dementelement des 58 reacteurs evalué a 60 milliards d'euro selon les criteres allemands? avec quel argent?
    Avec la somme fictive provisionnée par EDF et comme elle est fictive qu'elle soit de 20 milliards ou 60 c'est pareil.

  11. #309
    arbanais83

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    il est encore plus élevé dans les pays qui sont obligés de construire des installations telles que des centrales de pompage-turbinage : ainsi, l'Allemagne a mis en service en 2004 la Centrale de Goldisthal (1060 MW), qui a coûté 600 millions €, et 16 projets de centrales du même type et de tailles diverses sont répertoriés par l'article allemand Liste de centrales de pompage-turbinage - projets (de)."
    Là aussi je suis d'accord pour inclure dans le coût l’installation de stockage qui va de pair avec les sources d'énergie intermittente même s'il faut un barrage hydraulique pour chaque ferme solaire ou éolienne.
    Le projet qui m’intéresse le plus actuellement est le projet belge du plat pays qui ne pouvant compter sur la nature a prévu de construire ces barrages en pleine mer près des parcs offshore ( un barrage pour vider l'eau de mer à l'intérieur de l'enceinte et turbiner pour la laisser rentrer ) à voir pour le rendement final ?

  12. #310
    arbanais83

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Je me cite moi-même pour reprendre

    Avec 8.5 milliards d'euros on construit pour l'instant 1 EPR 1600 MW qui avec un taux de charge de 80% va nous produire annuellement
    1600x24x365X80%=11.2Twh quand on en a besoin ou tout au moins de manière continue
    Avec 8.5 milliards d'euros on construit 8500 MW d'éoliennes qui avec un taux de charge de 20% va nous produire annuellement
    8500x24x365x20%=14.8 Twh quand il y a du vent et par intermittence et pas nécessairement au moment des besoins.
    Calcul a mettre en regard de la réalité qui en 2012 à fait mieux

    En 2012, les 7.449 MW éoliens installés en France ont permis de produire 14.900.000 MWh (ou 14,9 TWh)

    J'en ai aussi profiter pour modifier l'unité qui était fausse mais qui ne changeait rien à la comparaison.
    Si un modo peut changer dans le post du dessus en haut de page les Gwh en Twh ce serait plus juste merci.
    Dernière modification par arbanais83 ; 26/02/2014 à 18h13.

  13. #311
    Eric DUPONT

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    il va y avoir une reduction de la part du nucleaire, ca va couter de l'argent , l'electricité sera plus cher, mais cela va aussi creer des emploies. Ne rien faire, croire que l'on peu continuer dans le voie du nucleaire comme jusqua maintenant serait une catastrophe economique encore plus grande.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  14. #312
    Tilleul

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Dans vos calculs vous oubliez juste la mine d'uranium et l'installation d'enrichissement (ou ce qu'il faut payer pour) et la maintenance de la centrale nucléaire qui est quand même un truc qui emporte avec elle une région quand elle va mal donc on veut quand même que ça soit bien fait...

    Et vous oubliez également les intérêts sur 10 ans parce que la centrale nucléaire elle ne vous produira pas pour tout de suite...
    Keep it in the Ground !

  15. #313
    Regismu

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    encore et toujours des gens annonent sans lire et chercher à comprendre donc carrement le copie colle puisque la reponse est deja donne 2 fois : comment pourrait on calculer un prix de revient sans prendre en compte l'investissement si certains se relisaient on pourraient reellement avancer dans la discussion ..car ils se rendraient compte des enormites ecrites

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Pour moi, l'éolien terrestre coûte environ 1500-2000€ du kw, et le "offshore" plutôt 3000€;ajoutons que la technologie est "mûre" et qu'il n'y a guère à espérer de baisse de prix; par contre, effectivement l'effet d'échelle peut jouer, mais pas dans des facteurs de 2 ou 3... même si les 8000 MW d'éolien sont à 2000€, ou même 1500, le MW, on reste encore bien au delà de l'EPR, et toujours sans le stockage (qui n'est pas une mince affaire !)...
    un lien officiel pour expliquer ces chiffres delirants . .. on a pas demande que l'on etait un minimun serieux dans la discussion ça sert à quoi de delire encore sur des chiffres pharamineux ?

    Calculé en moyenne sur vingt ans, le coût de production de l'électricité éolienne est compris entre 63 €/MWh et 77 €/MWh (valeurs 2013). Ce qui est nettement moins cher que l'électricité nucléaire du réacteur EPR de Flamanville, mais aussi de celle d'hypothétiques réacteurs EPR "de série".
    Lire aussi : Electricité : http://energeia.voila.net/electri/eolien_moins_cher.htm

    Par comparaison, le tarif d'achat de l'électricité éolienne terrestre en Allemagne est de 89,30 €/MWh pendant cinq ans (avril 2012), cette durée pouvant être prolongée de plusieurs mois dans certaines conditions. Ensuite, le tarif d'achat est de 48,7 €/MWh, pouvant être augmenté de 4,8 €/MWh dans certains cas (lissage des fluctuations).
    Avec un coût de construction de 8,5 milliards d'euros annoncé en décembre 2012, le coût du capital devient 89 euros dans le coût du MWh, soit un coût de production total de 107 euros/MWh (89+18) ou de 10,7 c€/kWh.

    En supposant un coût de construction limité à six milliards d'euros pour d'hypothétiques réacteurs EPR "de série", le coût de l'électricité serait malgré tout de 81 euros/MWh.
    C'est l'ordre de grandeur estimé en 2011 par UBS, la banque suisse d'investissement, pour un nouveau réacteur construit selon "l'état de l'art" aux Etats-Unis et en Europe (UBS Investment Research - Q-Series : Global Nuclear Power - 4 april 2011).
    alors qu'on a vu en Anglettere le cout de 2 EPR pour plus de 18.5 Md'€

  16. #314
    Regismu

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Allez contrairement à la desinformation de ceux qui n'arrivent pas à ouvrir les yeux vers l'Avenir

    ça existe ..ça fonctionne et ça continue de se develloper un exemple parmis tant d'autres :

    http://www.univers-nature.com/actual...gne-65597.html

    contrairement aux chiffres colportes par mr bardal les ENr en France continue à monter (beaucoup trop trop doucement ) et represente dorenavant plus 11.5% de la consommation et pas 0.7% comme il est dit plus haut alors qu'il sait pertinemment que ce chiffre est faux puisqu'on lui a prouve deja plusieurs fois

    http://www.euractiv.fr/energie-envir...nne-18978.html

  17. #315
    Regismu

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    le lien officiel sur RTE des vrais productions

    La production française d'électricité est de 550,9 TWh, en hausse de 1,7% par rapport à 2012.

    La part des énergies renouvelables (hydraulique inclus) continue d'augmenter et représente 20,7% de la consommation française en 2013. C' est le plus haut niveau observé depuis 6 ans. La production issue des sources d'energies renouvelables (hors hydraulique) augmente de 8,1% et dépasse les 25 TWh.
    http://www.rte-france.com/fr/actuali...e-est-stable-1


    Le parc de production total installé en France a diminué de 800 MW en 2013, suite à la fermeture de centrales thermiques classiques. Cette baisse est atténuée par le développement des parcs éoliens et photovoltaïques, qui continuent de croitre et atteignent respectivement 8 140 MW et 4 300 MW de puissance installée.

    et voila comment les ENR agissent concretement
    et ça serait encore plus evident si en France on etait pas "limite" arbitrairement ...

  18. #316
    clmm2012

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Bonsoir,

    Il parait qu'une éolienne polluerait autant (voir plus) que le nucléaire. Moi, je n'y connais rien (en tout cas trop peu sur le sujet) et je n'arrive pas à me faire un avis objectif sur le sujet. Cependant voici un article récent sur le bilan carbone de ces moulins à vents des temps modernes:

    http://www.contrepoints.org/2014/02/...-bilan-carbone

    Qu'en dites vous?

    A+

  19. #317
    Regismu

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Bonsoir clmm2012

    j'ai essaye de lire mais au niveau de la conclusion les chiffres etant faussé .. j'ai plus suivi donc encore de l'intox meme si l'article semblait bien partir ..de plus le parallele avec le nuk est aussi tronque dans l'article .s'il parle bien des infrastructures "beton" des eoliennes .. ils oublient de faire le parallele avec les quantites astronomiques d'une centrale Nuk sur ce point et de plus aucun indication sur l'obligation de provisionner le dementellement et recyclage à l'avance pour l'eolien alors que l'on ne demande rien ( ou si peu ) au NUk ..

    et la c'est qu'un debut car la suite aussi est bourre de mensonges .. donc encore un article a jette
    Dernière modification par Regismu ; 26/02/2014 à 23h41.

  20. #318
    Eric DUPONT

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    ce que l'on peu lire dans cet article parue hier. c'est que la part du nucleaire va etre reduit a 50 % d'ici 2025 http://www.sciencesetavenir.fr/natur...ns-la-loi.html
    . cela correspond a l'arret des centrales lorsquelle arrive a 40 ans au dela de 40 ans la prolongation d'un reacteur pourait couter jusque 4 milliard. alors quil faut deja deboursser 1 milliard par reacteur pour les mettres a niveau , soit 55 milliard pour 58 reacteurs. apres 40 ans il faudrait donc encore donc ajouter quelque milliard pour eviter quelques accidents.
    Dernière modification par Eric DUPONT ; 27/02/2014 à 06h46.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  21. #319
    barda

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    Bonsoir clmm2012

    j'ai essaye de lire mais au niveau de la conclusion les chiffres etant faussé .. j'ai plus suivi donc encore de l'intox meme si l'article semblait bien partir ..de plus le parallele avec le nuk est aussi tronque dans l'article .s'il parle bien des infrastructures "beton" des eoliennes .. ils oublient de faire le parallele avec les quantites astronomiques d'une centrale Nuk sur ce point et de plus aucun indication sur l'obligation de provisionner le dementellement et recyclage à l'avance pour l'eolien alors que l'on ne demande rien ( ou si peu ) au NUk ..

    et la c'est qu'un debut car la suite aussi est bourre de mensonges .. donc encore un article a jette
    Impressionnant !!! un article ne te convient pas, c'est très simple, plutôt qu'argumenter, ou tenter de le démonter, tu décrètes qu'il est "faussé", "bourré de mensonges" et donc "à jeter"...

  22. #320
    WizardOfLinn

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par clmm2012 Voir le message
    Bonsoir,

    Il parait qu'une éolienne polluerait autant (voir plus) que le nucléaire. Moi, je n'y connais rien (en tout cas trop peu sur le sujet) et je n'arrive pas à me faire un avis objectif sur le sujet. Cependant voici un article récent sur le bilan carbone de ces moulins à vents des temps modernes:

    http://www.contrepoints.org/2014/02/...-bilan-carbone

    Qu'en dites vous?

    A+
    Je pense que la question du bilan carbone est anecdotique à partir du moment où il reste beaucoup plus faible que celui des centrales thermiques à combustible fossile. Si les émissions de GES de l'ensemble de la production électrique mondiale était divisée par 2 ou 3, il n'y aurait probablement pas de problèmes, et toutes les ENR, et le nucléaire, satisfont à ce critère.
    Ce qui est le plus inquiétant dans cet article est la diminution importante du facteur charge des éoliennes, qui passerait de 24% la première année à seulement 11% en 15 ans, d'après l'auteur, en se basant sur l'analyse de 3000 éoliennes.
    Je me demande donc si le coût de l'électricité attribué à l'éolien tient bien compte de cette décroissance et/ou de l'entretien nécessaire pour maintenir une production à niveau.
    Dernière modification par WizardOfLinn ; 27/02/2014 à 07h08.

  23. #321
    Bluedeep

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    donc encore un article a jette
    Tu veux dire qu'il faut lui faire subir le même sort que tout le lien "orienté" que tu postes ?

  24. #322
    barda

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Allez, encore un petit lien, bien intéressant à mon avis, pour faire débattre... http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?t=16005

    Bonne lecture, et bonne réflexion...

  25. #323
    Cendres

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par clmm2012 Voir le message
    Qu'en dites vous?

    A+
    Qu'il faut essayer, comme il a déjà été dit, de mettre des liens les plus objectifs possibles, ce qui n'est pas le cas des articles de contrepoints, émanation directe de liberaux.org...donc plus que politisé.

    Essayez de vous centrer sur ce qui est le plus scientifique/technique...je rappelle que travaux et publications scientifiques doivent être préférés.
    Dernière modification par Cendres ; 27/02/2014 à 09h30.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  26. #324
    Cendres

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message

    et la c'est qu'un debut car la suite aussi est bourre de mensonges .. donc encore un article a jette
    Avec ce type d'affirmation péremptoire et définitive, au moins, pas besoin d'argumenter.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  27. #325
    Eric DUPONT

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    regismu. j'envisage de me contruire une maison a ossature bois par module de 15 metres carré. pour la couverture je vois des panneaux amorphes de 1,5 metre par 1 metre que j'importerais de chine. crois tu qu'il soit possible de trouver un systeme qui me permette d.assurer l'etancheité et ainsi de faire des economies sur les tuiles ?

    je pense que plus tard j'instalerais un syteme pour stocker l'energie avec de l'air comprimé et qui me pemetra peu etre de faire le plein d'air de ma voiture.

    merci de ta reponse
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  28. #326
    Cendres

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    regismu. j'envisage de me contruire une maison a ossature bois par module de 15 metres carré. pour la couverture je vois des panneaux amorphes de 1,5 metre par 1 metre que j'importerais de chine. crois tu qu'il soit possible de trouver un systeme qui me permette d.assurer l'etancheité et ainsi de faire des economies sur les tuiles ?

    je pense que plus tard j'instalerais un syteme pour stocker l'energie avec de l'air comprimé et qui me pemetra peu etre de faire le plein d'air de ma voiture.

    merci de ta reponse

    Merci d'ouvrir une discussion dans la rubrique "Habitat bioclimatique" à ce sujet.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  29. #327
    Eric DUPONT

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    bonne idee. voila qui es fait
    nous allons bientot avoir les couts reels et objectifs du photovoltaique en autoconsommation!

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post4775653
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  30. #328
    RARA63

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Bonjour,
    Vaguement en rapport, une petite serie de graphs tirées de la banque de données de la banque mondiale :
    https://docs.google.com/document/d/1...p8eZ5Pcbc/edit

  31. #329
    clmm2012

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Bonsoir à tous,

    Je suis sincèrement ravi d'avoir relancé un tout petit peu ce débat, qui virait au franchement "non scientifique". Je remarque donc que mon message a (enfin!) fait réagir Cendres sur le sujet.

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message

    Essayez de vous centrer sur ce qui est le plus scientifique/technique...je rappelle que travaux et publications scientifiques doivent être préférés.
    Seulement, voilà mon constat: il est très difficile (voir impossible?..) de trouver une analyse impartiale sur le sujet "éolienne" (voir sur toutes les énergies renouvelables), scientifique ou non. Si tu trouves un lien véritablement objectif et/ou scientifique sur le sujet, n'hésites pas: publies le.

    Ce que je retiens de l'article dont j'ai donné le lien:
    - énergie pétrole à la construction,
    - énergie pétrole à sa destruction,
    - énergie pétrole pendant le fonctionnement (voir ci-dessous),
    - énergie fossile (gaz, pétrole ou charbon) nécessaires pour palier aux manques de vent ou encore au surplus de la demande (les fameux pics de consommation).

    J'ajoute que, dans mes différentes lectures, j'ai trouvé des éléments pas toujours chiffrés, mais jamais (ou rarement) contestés:
    - il faut de l'huile pour qu'elle fonctionne et que, à priori les huiles utilisées/utilisables ne sont pas issues du "renouvelable" (minimum 1 tonne par an par machine),
    - elles sont équipées d'un circuit de refroidissement mais rien n'est dit sur la composition dudit liquide, ni sur sa durée de vie
    - certains composants nécessitent des bases pétroles (ex: les pales sont en fibre de verre, recouverte de résine et de composites diverses qui ne sont pas recyclables), Pour info (là les chiffres existent) chaque pale pèse 10 tonnes, soit donc 30 tonnes par machine
    - elles ne fonctionnent qu'au tiers de leur temps à cause du manque de vent ou... du trop de vent,
    - en cas de manque de vent elles doivent tourner quand même, sinon il y a risque d'écrasement (léger, certes) des billes des roulement, ce qui serait alors générateur de vibration et donc de destruction des machines. Je n'ai pas trouvé de chiffres sur les coûts de la maintenance.
    - en cas d'incendie, il faut les laisser brûler pour deux raisons: 1°) les pompiers ne sont pas équipés pour éteindre ce genre de feu, 2°) ce serait trop dangereux d'intervenir,

    Il y a aussi les risques, mais ils sont presque toujours présentés comme spectaculaires mais mineurs, ce qui (à priori) serait vrai:
    - destruction de la faune, notamment les animaux volants (pas que les oiseaux). En ce qui concerne les moustiques, je m'en fous,
    - elles sont génératrices de fortes turbulences
    - risques d'accidents humains (pas que en cas d'accident de type rupture de pales, il y a aussi les risques de projection de glace en hivers). Même si ces accidents sont rares, il y en a. Les zones de dangers (environ 500 mètres) semblent insuffisantes en face de la réalité,
    - les freins (en cas de tempête, par exemple) ne sont pas toujours fiables.

    Enfin, le coté économique su système me parait un peu aléatoire et là les chiffres pleuvent sur le net, mais la aussi: impossible de faire la part des choses dans cette immense jungle très partisane.

    Volontairement je ne cite que très peu de chiffres ici, seulement quelques sujets d'interrogation.

    A+
    Dernière modification par clmm2012 ; 27/02/2014 à 23h13.

  32. #330
    Regismu

    Re : chronique d'une faillite annoncée

    Bonsoir

    juste 2/3 reflexions

    en quoi les pompiers ne seraient pas capable/equiper pour traiter les feux .... de quelle origine quelle soit ? un lien à propos de ces rumeurs: http://www.sdis85.com/a-la-une/inter...otovoltaiques/

    les centrales thermiques existent deja pour pallier au NUk .. pourquoi mettre maintenant leur fonctionnement ( plus reduit ) à la charge des ENr ? alors que justement elles ont diminue en nombre depuis que les Enr se devellopent et ne viennent plus qu'en 3 eme complement ( voir lien deja fourni dans cette discussion )

    pourquoi faire des enumerations "pejoratives " alors que ça peut s'appliquer à tout ce qui existe .. exemple :

    Ce que je retiens de l'article dont j'ai donné le lien:
    - énergie pétrole à la construction,
    - énergie pétrole à sa destruction,
    - énergie pétrole pendant le fonctionnement (voir ci-dessous),
    - énergie fossile (gaz, pétrole ou charbon) nécessaires pour palier aux manques de vent ou encore au surplus de la demande (les fameux pics de consommation).
    Vous pouvez faire la meme enumeration pour le Nuk , les voitures ..etc etc

Sur le même thème :

Page 11 sur 13 PremièrePremière 11 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Fin annoncée de XP
    Par DonPanic dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 79
    Dernier message: 29/08/2014, 08h47
  2. Critère de faillite
    Par simthehunter dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/02/2009, 14h48
  3. Adware : chronique d'une infection annoncée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/02/2006, 12h27
  4. American On Line en faillite???
    Par [RV] dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/02/2003, 07h55