Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Court-métrage sur le rechauffement climatique : Vos avis




  1. #1
    Mercuvideo

    Exclamation Court-métrage sur le rechauffement climatique : Vos avis

    Bonjour,

    Je me présente, je suis le réalisateur d'un projet qui s'inscrit dans un concours (organisé par greenupfilmfestival) ou l'on nous propose de créer de toute piece un film, d'une durée maximal de 5 minutes et sur le théme très large du dérèglement climatique.

    Si je viens ici pour vous en partager mon projet, c'est en partie pour avoir votre avis sur celui ci.

    Le but principal de ce projet (si il remporte le concours, il sera diffusé au Solidays et sur Ushuaia tv) est de vulgariser la problématique du réchauffement climatique, pour à la foi en juste 5 minutes donner la curiosité aux spectateurs de pousser leurs recherches mais aussi de pouvoir expliquer rapidement et de façon simple ce que veux en partie dire "réchauffement climatique".

    Concernant le projet lui même, nous avons choisi une forme particulière. Partant du principe que seul le papier devait être notre support, nous avons construit des tableaux qui s’insère dans un monde blanc au fur et à mesure et tout ceci dans un temps donné. C'est à dire que nous n'utilisons pas de "stop-motion" mais bien un système proche du théâtre donc en temps réel et qui demande une recherche d'organisation pour que chaque mécanisme de chaque tableau fonctionne.

    Voila, j’espère avoir éveillé votre curiosité.Voici le lien de la vidéo :

    http://www.greenupfilmfestival.com/votez/concours-de-court-metrage-sur-le-dereglement-climatique/le-rechauffement-climatique-cest-grave-docteur/


    Je ne vous cache pas que si vous pouviez, si vous aimez mon projet bien entendu le soutenir en cliquant sur "votez", (il n'y a pas besoin de remplir quoi que ce soit, c'est juste un clic) cela permettrai de promouvoir le projet et d'avoir une chance de le diffuser au Festival des Solidays et sur UshuaiaTV.

    Merci pour vos retours et votre attention.

    Julien

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Pierreyves

    Re : Court-métrage sur le rechauffement climatique : Vos avis

    Sur la réalisation, je ne peux avoir qu'un avis subjectif : je la trouve un peu trop scolaire et appliquée. Je pourrais m'abstenir de cet avis désagréable, pour ne pas paraître grincheux ; mais je sais moi-même assez que toute remarque peut être utile.

    Mais sur le fond je suis très critique.
    Ce film est fait par des personnes de pays développé, s'adressant à des personnes de pays développés.
    - il y a réchauffement climatique et c'est grave. Les gens qui vivent dans les pays développés sont au courant et sont d'accord.
    - Que faire ?
    - Le film répond comme la plupart des journalistes et des parti politiques des pays développés. Il propose d'éteindre les lumières électriques inutilisées, de prendre le vélo plutôt que la voiture, rengaines déjà entendues des millions de fois dans les pays développés.
    Les pays développés parlent aux pays développés.
    - Le problème est que tout cela concerne un a deux milliard de personnes.
    Mais à côté, il y a 5 à 6 milliards de pauvres et d'émergents, dont 1,6 milliards par exemple n'ont même pas l'électricité. Comment feront-il pour fermer l'interrupteur ? Et pour prendre le vélo plutôt que la voiture... il faut déjà avoir une voiture ! Combien ont une voiture ?

    - Le problème à résoudre, à côté duquel vous passez complètement - comme tant d'autres - est celui-ci
    1] Il faut réduire les émissions de CO2
    2] Mais il faut aussi permettre au pauvres et émergents de se développer, ce qui se traduit mécaniquement pas plus d'émissions de CO2.
    => C'est la quadrature du cercle du CO2. Copenhague a chuté la-dessus. Je crains que cela se reproduise lors de COP21.

    Bien entendu, je ne veux pas dire que les pays développés n'ont aucun effort à faire. Il doivent faire tout ce que vous dites.
    Mais j'ose dire que ça ne sert presque à rien. Voyez le graphique ci dessous.
    Parce que les pays développés sont maintenant peu de chose, peu peuplés. Face à eux, les énormes pays en développement... se développent, continueront à se développer (c'est probable), et même si les pays développés devenaient tous vertueux, n'émettant plus une seule bouffée de CO2 (c'est peu probable), même s'ils disparaissaient de la surface de la terre (c'est encore moins probable)… il y aurait, il y aura, quand même, réchauffement climatique*:

    co2_monde_OCDE_new3.gif


    D'après International Energy Outlook 2013 et OECD Factbook 2011-2012.

    •*OCDE = "Organisation de Coopération et de Développement Économique", qui regroupe la plupart des pays développés.
    •*Les deux courbes de tendance mettent en évidence les évolutions différentes des pays développés (les pays de l'OCDE) et des pays émergents.
    -*La croissance des émissions des pays émergents est spectaculaire, comme on doit s'y attendre.
    -*Les émissions des pays développés ont tendance à ne presque plus augmenter, bravo, mais c'est loin de compenser.
    •*La barre horizontale fléchée indique la valeur d'émission mondiale à laquelle il faudrait revenir en 2035 pour contenir la hausse des températures à 2°C seulement (WEO 2011, factshet).
    •*Cette limite est déjà dépassée par l'ensemble de la planète.
    •*Les projections indiquent qu'on est loin d'être sur le chemin du retour à cette limite, au contraire, on s'en éloigne de plus en plus.
    •*Cette limite sera très bientôt dépassée par les seuls pays émergents.
    •*C'est-à-dire que même si les pays développés économisaient au point de ne plus émettre de CO2, même s'ils disparaissaient complètement, le réchauffement global serait quand même supérieur à 2°C.

    Voyez : Bilan de la guerre contre les émissions de CO2 et le changement climatique*: la défaite http://ecologie-illusion.fr/emission...ique_echec.htm
    Dernière modification par Pierreyves ; 14/06/2015 à 13h40.

  4. #3
    Mercuvideo

    Re : Court-métrage sur le rechauffement climatique : Vos avis

    Bonjour Pierreyves,

    Tout d'abords merci pour votre réponse, quelles soit positive ou négative elle est importante.
    Je comprends totalement votre point de vue et vos statistiques. J'entends bien qu'il n'est pas possible de demander à des pays émergeant de limiter les émissions de gaze à effet de serre qu'ils émettent et émettront dans le futur, c'est impossible car la crise lié à a pauvreté dans ces pays est bien plus préoccupant à leurs yeux que les changements climatiques. C'est pourquoi je pense et à mon niveau que le discourt entre "pays développés" est le seul que je puisse tenir car je rencontre les mêmes problèmes que mes voisins et que l'urgence de mes priorités sont relativement proches.

    Mais même si nous représentons maintenant une par plus faible, du à finalement notre démographie plus faible que les pays émergeant, je ne conçois pas un dialogue qui se veux "je-m'en-foutiste". Cela fait prêt de 100ans que nous avons fermé les yeux sur les problématiques, les dégâts sont déjà important et maintenant que je suis conscient des problèmes je devrais être fataliste et continuer mon activité en fermant les yeux ? Nous ne connaissons pas les moyens, les technologies à venir dans les 100 prochaines années, l’ensemble des thèse sur le problème se contredise et grand nombre de spécialistes arrivent à la conclusion que le schéma est très impossible à dessiner. Alors devant tant d’ignorance devons nous fatalement nous lamenter et compter les années sans agir, même si l'espoir est faible ? Si c'est une problématique de pays développé, les conséquences ne vont pas nous frapper en 1er, mais les pays pauvres eux vont trinquer en 1er. C'est de notre responsabilité, nous les grands inventeurs de l’industrie de se porter garant et responsable des dégâts commis et non le fait de se dire que comme les pays émergeant arrives notre responsabilité est bien trop minime pour être considérer. nous avons un devoir moral d'information, de protection et de connaissance à partager.

    C'est en ce sens que j'ouvre mon projet à la politique, à la discutions et non au contraire à l’obscurantisme fataliste qui consiste à dire que c'est trop tard. Même si il est tard (et non trop) il y a des choses à payer et une justice morale qui doit être honoré.

    Je comprends bien que ce projet est une goute d'eau dans toute la problématique, qu'il ne réponds pas à toutes les questions, mais l'information, l'éveille à la curiosité, l'éducation des nouvelles générations et le partage ne me semble pas de trop dans nos "pays riches".

    Merci en tout cas pour votre réponse et votre implication dans ce domaine complexe.


  5. #4
    Pierreyves

    Re : Court-métrage sur le rechauffement climatique : Vos avis

    Quel est le rapport entre mon texte et votre réponse qui parle de "je-m'en-foutiste", de "fatalisme", de "compter les années sans agir" ?
    J'indique clairement
    1] Qu'il faut agir.
    2] Dans quelle direction agir : accompagner les pays pauvres et émergents dans leur développement, les aider à s'équiper de la façon la moins polluante possible. Ils ont besoin d'une centrale ? Ils n'ont que du charbon ? Aidons-les pour qu'elle soit la moins polluante possible. (Vous savez sans doute qu'on lit partout sur Internet que la Chine ouvre une nouvelle centrale au charbon chaque semaine...)

    Les minuscules économies qu'acceptent de faire les pays développés... sont minuscules. Fermer l'interrupteur. Fermer le robinet pendant qu'on se brossent les dents, serait même leur maximum syndical. Mais comment feront-ils, ceux qui n'ont pas de robinet, pas d'eau courante, pas d'eau potable, pas d'eau, pas de brosse pour les dents, et souvent même plus de dents*?
    Et, je l'ai développé par ailleurs, si vous coupez l'interrupteur, vous économiserez quelques Watt et quelques sous... Mais, que ferez-vous de ces quelques sous ? Vous les enterrerez dans votre jardin à la façon d'Harpagon ? (un vrai écologiste). Il est plus probable que vous les utiliserez pour acheter quelque chose d'autre. Où sera le gain, sachant que tout produit comporte une charge de CO2 ?

    Citation Envoyé par Mercuvideo Voir le message
    "nous avons un devoir moral d'information, de protection et de connaissance à partager."
    Beau discours, qui aura du succès, car il a l'immense avantage de ne rien coûter.
    Le vrai devoir coûte : il s'agit d'accepter de partager les richesses, le pèze, le flouze, le grisbi... (voir je ne sais plus lequel, ce fameux et extraordinaire film). Il s'agit d'accepter de transférer une partie de nos excès vers ceux qui en ont un besoin vital - quitte à perdre un peu de notre train de vie.
    Perdre un peu de notre train de vie est le problème. Il n'est pas de couper l'interrupteur ni de fermer le robinet pendant qu'on se lave les dents.
    Pierre Yves

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 14/03/2015, 15h29
  2. TPE: réchauffement climatique
    Par hepburn dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/03/2008, 15h56
  3. TPE réchauffement climatique
    Par le physicien du 06 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/12/2007, 10h09
  4. [Génétique] materiel de laboratoire pour court metrage !
    Par wondyinthewood dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/11/2007, 15h47
  5. scénario pour un court métrage
    Par Pob dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 25
    Dernier message: 10/12/2006, 12h27