Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 55 sur 55

Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...



  1. #31
    SK69202

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Entre un risque accidentel hypothétique et la coupure de courant à la tombée de la nuit on peut choisir de payer plus cher la deuxième solution dans l'avenir.

    -----

    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  2. Publicité
  3. #32
    Regismu

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    et pourquoi si d'autre solutions moins chères et moins dangereuses sans déchets existent ? vous seriez tous masos ?

  4. #33
    KATDEN

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    justement, moins cher et sans déchets ça n'existe pas encore...
    C'est pas le risque qu'il faut voir, c'est la relation bénéfice/risque comme pour les vaccins.

  5. #34
    Regismu

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    ben non encore une fois malgré vos dénégations continuelles les solutions existent deja

    Notre soi disante indépendance énergétique qui depends des guerres dans d'autres pays est un leurre que seul les aveugles refusent de voir .. et nous coutent très très cher

    le scenario negawatt a deja plus de 30 ans .. l’étude de l'ademe prouve aussi que c'est possible .. et toutes les autres études le prouvent depuis très longtemps .le témoignage concret des autres pays qui fonctionnent sans nucléaire aussi

    ..il suffit juste de mettre en place au lieu de continuer à s'enfoncer TOUT SEUL

  6. #35
    barda

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    En matière de danger, rappelons les chiffres du GIEC (cités par Alex.com dans un fil voisin)

    On retrouve ces mêmes chiffres dans les rapports du GIEC.

    " en terme de mort, (selon le GIEC), on a ça:

    Décès pour 1000 TWh

    Charbon (monde)170000
    Charbon (USA)15000
    Pétrole 36000
    Gaz naturel 4000
    Biomasse 24000
    Photovoltaïque 440
    Eolien 150
    Hydroelectricité 1400
    Nucléaire 90

    (Source http://sauvonsleclimat.typepad.fr/le...-du-giec-.html )"

    Il est facile d'en conclure, avec plus de 50 ans de recul, que l'énergie nucléaire est, et de loin, la moins dangereuse des industries de l'énergie; seul l'éolien approche ses performances... Doit on ajouter que 4 ans après la catastrophe majeure de Fukushima, il n'y a, à ce jour, aucun mort recensé du fait de la radio-activité (alors que le tsunami lui-même a fait près de 20 000 morts ou disparus)?

    Inutile de répondre aux "arguments" de Regismu, il ne lit pas les réponses... La seule chose qui l'intéresse ici, c'est de détourner le débat pour qu'il n'ait pas lieu... Et il trolle tellement qu'à la fin, la modération en a marre et ferme le fil... c'est cela le trolling.


    Sur le fond du problème posé par Ecolami, y-a-t-il un intérêt à rechercher des améliorations de la filière existante, alors que l'on s'engage dans une nouvelle filière (la surgénération) qui se présente sous des problématiques très différentes; la filière sels fondus thorium semble présenter des avantage importants, tant sur le plan de la sécurité que sur celui des capacités à brûler les déchets existants, ainsi que sur la disponibilité des combustibles. Ce type de réacteur est déjà validé sur le plan scientifique (plusieurs prototypes ont déjà fonctionné); reste à assurer la validation technologique et le développement industriel; les chinois sont déjà à l'œuvre... Espérons que nous ne mettrons pas hors-course...

    Par ailleurs, et en déphasage avec ce qui a été dit sur un fil voisin, ce ne sont pas des problèmes techniques, ou scientifiques, qui ont amené la fermeture de Superphénix; les incidents de fonctionnement sont habituels sur une tête de série, et rien de rédhibitoire n'a été constaté; de même, le bâtiment qui s'est écroulé sous le poids de la neige, et qui a servi de prétexte à la décision de fermeture, n'était rien d'autre qu'un bâtiment de stockage de matériel sans rapport direct avec l'énergie nucléaire... Accessoirement, pendant sa courte durée de vie, Superphénix a produit suffisamment de kWh pour financer un bon tiers de l'investissement engagé dans sa construction. Non, il semble que, bien plus prosaïquement, il ait été victime d'un marchandage politicien à peine avouable...
    Dernière modification par barda ; 26/07/2015 à 18h12.

  7. #36
    Regismu

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    allez c'est moi qui trolle et qui ne lit pas

    Malgre toutes les justifications constamment apportes après tous les mensonges de mr barda il continu à nier la réalité

    alors un petit extrait de la réalité :

    le 11 mars 2011, les 17 victimes de la centrale sont décédées à cause du tsunami. Les explosions des trois réacteurs n’ont fait aucun mort. En revanche, dans la province de Fukushima, le stress de l’évacuation, certaines pathologies associées à l’évènement et les souffrances psychosociologiques ont provoqué jusqu’à aujourd’hui le décès indirect de 1656 personnes, dont l’origine nucléaire est officiellement reconnue par les autorités. La province de Fukushima présente donc la particularité de constater plus de morts par la radioactivité que par le tsunami qui y a tué 1607 personnes. Dans les provinces voisines d’Iwate et de Migayi, les décès indirects de l’atome s’élèvent respectivement à 434 et 879 décès.
    http://www.sciencesetavenir.fr/natur...fukushima.html

    je vous laisse actualiser avec les chiffres à ce jour ...

    quand au nucléaire que plus personne ne veux je vous laisse apprécier le cout réel pour juger de l’opportunité si la France continuer à s’enfoncer tout seul dans cette voie alors qu'il y a moins cher , sans dangers et sans déchets...

  8. Publicité
  9. #37
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Comment ça plus personne ne veut de nucléaire ?? les carnets de commandes des acteurs du secteur sont pleins, des chantiers de centrales ouvrent quasi tous les mois, les Japonais redémarrent leurs centrales, les USA se mettent au Mox et appellent AREVA pour la gestion (6 centrales le mois derniers).

    Pour la mortalité, tout a un prix, Barda a donné les statistiques de l'OMS et du GIEC.
    Barda a fourni la source, et ça ne vous va pas parceque ça ne va pas dans votre sens !!! qui nie la réalité ???

    Et la sur-génération atomique, vous savez ce que c'est ?? 1GWe sans déchet durables et sans CO2, et ça par tous les temps 24/24 365/365.

    Vous dites des autres mais vous n'avez jamais répondu à un seul point ci dessus. Quand vous demandez des preuves et qu'on les apporte, vous ne répondez pas et rabaissez les gens.


    Allez monter vos centrales selon votre idéal, vendez votre courant à 15cts le kW, et arrondissez vos fins de mois en donnant des conférences dans les écoles supérieures vu que vous avez l'air de tout savoir mieux que tout le monde.


    En attendant votre obstination dénote un dérangement mental certain, un individu normalement constitué ne s'acharnerait pas à discuter avec un troupeau d’âne n'est-ce pas ?

    On est ici pour débattre fusion accidentelle, pas pour répondre à vos phrases que vous répétez comme un perroquet sur tout les posts.
    Dernière modification par invite14532198711 ; 26/07/2015 à 18h58.

  10. #38
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Bon pour revenir au sujet,

    La fusion probable (accidentelle) d'un coeur fission dépend en partie de la techno. Il semble que les meilleurs soient les AP1000 (WH) et les EPR (AREVA), les plus mauvais le RBMK.

    Sur les réacteurs fonctionnant au Mox, ou mieux, sur-générateur, est-ce que les isotopes à vies courtes sont différents ? Je pense que non, les produits de fission restent les meme j'imagine ?
    Je ne suis pas assez calé pour connaitre la subtilité entre normal/Mox/sur-générateur à ce niveau là.

    En gros pour simplifier, le risque de fusion pourrait etre contenu par l'utilisation d'un principe libérant moins d'isotopes à vies courtes. Est-ce possible ?

  11. #39
    Regismu

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    mais franchement vous êtes si borne que vous niez la réalité des choses, des chiffres et des faits vous ne pouvez pas verifer les sources de vos informations pourtant j'ai donne des liens fiables et vérifiables de la baisse du Nuk partout dans le monde que vous n'avez pas lu puisque vous demandez encore des justificatifs que j'ai deja fournis

    même les soi disant projets signes on en sait même pas s'ils vont se réaliser vu les cafouillages répétés d'areva et le cout et les retards.

    voir les 2 projets en Angleterre ou meme EDf n'y crois plus ( ils ont tout arrêté ) devant le tole que ça crée notamment pour les subventions exorbitants demandées pour la réalisation car ce n'est plus rentable..

    La catastrophe industrielle d’Areva signe la fin d’une époque : celle du nucléaire-roi à la française. C’est un signal d’alarme. Faute de réaction, elle pourrait entraîner EDF dans sa chute. Les solutions sont pourtant à portée de main. C’est à l’Etat, son actionnaire ultra-majoritaire, de prendre la main et de l’engager dans la transition énergétique.

    Un business model nucléaire en chute libre

    Depuis des décennies, les écologistes dénoncent le triple mythe du nucléaire français : une indépendance énergétique factice puisque dorénavant 100% de l’uranium consommé est importé ; une sécurité devenue très relative depuis que, suite à la catastrophe de Fukushima, l’Autorité de sûreté nucléaire confirme qu’un accident nucléaire majeur est possible en France ; et une électricité prétendument bon marché, mais de fait largement subventionnée par de nombreux artifices juridiques.

    La quasi-faillite dans laquelle est plongée Areva est venue confirmer ce que son défunt président du directoire, Luc Oursel, déclarait il y a quelques mois devant la commission d’enquête parlementaire sur les coûts du nucléaire dont j’étais rapporteur : le business model du nucléaire s’est écroulé. Les populations demandant toujours plus de sécurité face au risque nucléaire insoutenable, le coût des installations ne cesse de croître, et sa compétitivité s’est évanouie face à des énergies renouvelables dont le coût ne cesse de décroître.

    Cette commission d’enquête a mis en évidence la courbe dangereusement ascendante des coûts du nucléaire. Le rapport que la Cour des Comptes avait publié à notre demande montre une explosion des coûts d’exploitation des centrales françaises : + 21% en 3 ans, largement dûe au vieillissement des installations et aux difficultés de maintenance rencontrées par EDF. Ce rapport a aussi mis en évidence le mur d’investissement nécessaire à la remise à niveau du parc (le fameux « Grand Carénage ») : 110 milliards d’euros (et non 55 comme le prétendait le PDG d’alors de l’entreprise)... et cela alors même que la dette d’EDF est déjà critique et sans la moindre garantie que ces investissements permettent de prolonger les installations au-delà de 40 ans !

    En effet, l’Autorité de sûreté (ASN) ne rate jamais une occasion de rappeler qu’il n’y a aucune garantie que les réacteurs puissent être prolongés (...)
    Dernière modification par Regismu ; 26/07/2015 à 19h18.

  12. #40
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    mais franchement vous êtes si borne que vous niez la réalité des choses, des chiffres et des faits vous ne pouvez pas verifer les sources de vos informations....
    Barda l'a fait post 35, sans réponse de votre part puisque les chiffres vous dérangent (la source est pourtant double, GIEC et OMS).
    Sur un autre sujet vous réclamiez des preuves au sujet du Mox aux USA et au Japon, je les ai apporté (je suis gentil), aucunes réponses de votre part.

    CE QUI PROUVE QUE VOUS CHERCHEZ JUSTE à POLLUER LES DISCUSSIONS.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    voir les 2 projets en Angleterre ou meme EDf n'y crois plus ( ils ont tout arrêté )
    Ils ont tout arrêté ?? quand ?

    Vos hors sujets truffés de conneries resteront gravés sur le forum, vous dévirez conserver la droiture exigée face aux écrits qui restent.

    Merci de rester sur le sujet qui est un débat sur comment contenir la fusion d'un coeur. Si ce débat ne vous plait pas, allez ailleurs.

  13. #41
    Regismu

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    vous etes tellement "aveugle" que comme vous ne lisez pas vous en voyez même pas les réponses pourtant données..

    j'ai donne d'autres chiffres et d'autres sources ? vous les avez vérifié ? ou on continue avec la désinformation au lieu des chiffres réels ..

    ou sont vos justificatifs actuels/récents sur la Japon .. moi j'ai mis les liens des remises en service qui ont été arrêtés pas les stats et la propagande d'areva qui sont périmes/obsolètes .. avec leur carnet de commande plein soi disant vous savez qu'ils ont en train de licencier partout dans le monde .. ils font fort qu'ils sont comme vous l'annoncez en plein développement économique .. mais les chiffres réels et les faits sont toujours AREVA est un gouffre financier que les Français vont encore paye tres tres cher .. sans aucun espoir d’avenir ça c'est du réel pas votre propagande éhontée ..

    et les votre de conneries qui vont restes gravées pour de milliers d'année .vous y pensez ? toutes les générations futures vont s'en rappeler ..

    la realite :

    http://www.lemonde.fr/planete/articl...4739_3244.html

    Déchets radioactifs: 1,5 million de m3 en France au 31/12/2013 , le triple vers 2080 -

    http://www.goodplanet.info/actualite...ple-vers-2080/
    Dernière modification par Regismu ; 26/07/2015 à 21h49.

  14. #42
    Regismu

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    afin de vous mettre aussi un peu au courant ce qui se passe réellement :

    http://www.fortuneo.fr/fr/actualites...ans-l-aile.jsp

    La filiale anglaise d'EDF a annoncé ce jour la suspension des travaux préparatoires en vue de la construction de la centrale nucléaire de Hinkley Point C en Angleterre. Cette interruption se traduit par la suppression de 400 postes en attendant qu'une décision définitive d'investissement soit prise concernant ce projet.

    EDF Energy accumule les déboires sur Hinkley Point C depuis le démarrage de la phase d'étude il y a quelques années. Le budget estimé a été revu plusieurs fois à la hausse, tandis que la date de livraison n'a cessé de glisser pour se fixer, selon les dernières indications, à 2023 au plus tôt
    plus les plaintes portées par plusieurs pays

    ouvrez enfin les yeux
    Dernière modification par Regismu ; 26/07/2015 à 21h51.

  15. Publicité
  16. #43
    JPL

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    C'est insupportable. Discussion fermée.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #44
    JPL

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    On peut rouvrir... on est tranquille pour un mois
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #45
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Bien !

    à y regarder de plus près certains individus insèrent volontairement de la distorsion. Je dis distorsion car les faits sont déformés, les justifications ignorées. Et si on réussi à démonter entièrement leurs posts, ils remettent une pièce en déformant nos propos.


    Les faits énumérés par les participants sont justes, même si on est contre l'énergie nucléaire, c'est un droit, ça n’empêche pas que les faits énoncés sont justes.

    Bref, on discutait fusion (accident).

    ça aurait été intéressant de retrouver la source qui disait qu'en dessous du GWe, un réacteur ne pouvait pas entrer en fusion. ça devait etre dans un contexte très particulier je pense.

    NuScale POWER présente son petit réacteur (50MWe) comme étant totalement safe, même en cas de perte totale d'alimentation. La cuve à l'air de baigner dans un volume d'eau servant à absorber la décroissance :

    http://www.nuscalepower.com/our-tech...ogy-validation

    cliquez sur la video "...safely shutdown".

  19. #46
    blobi

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    On peut rouvrir... on est tranquille pour un mois
    merci... (j'allais signaler les messages mais pas besoin au final)


    pour en revenir au sujet, je me pose la question quand je vois le schéma de NuScale n'y a t il pas de risque que les radiations interfèrent sur le réservoir d'eau ? si je ne dis pas de bêtise les réacteurs possèdent 3 circuits pour le refroidissement afin d’éviter que l'eau rejeté soit polluée, faire tremper le réacteur même si la réaction est protégée ne pose pas de problèmes ?

    (je m'y connais pas trop en réacteur nucléaire :/)

  20. #47
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Salut Blobi,

    non j'ai l'impression que leur systeme est plutot "normal". Il n'y a que 2 circuits pour moi.

    Les circuits montrés sont des circuits fonctionnels classiques.

    - un primaire dans lequel baigne le combustible.
    - un secondaire isolé qui sert à entrainer la turbine.

    Il manquerait un troisième circuit en sortie de turbine pour recondenser le reste de vapeur (eau de mer ou fleuve dans le cas des centrales nucléaires standards).
    Peut etre que la puissance n'est pas assez importante pour necessiter un 3° circuit.

    On ne voit pas ce que devient l'eau à la sortie de la turbine, la vidéo ne montre pas de cycle fermé sur le secondaire (retour eau froide dans le générateur de vapeur), c'est pourtant décrit dans le texte.

    Sinon, non, je ne pense pas que ça soit plus risqué que ça que le réacteur fasse trempette dans de l'eau dans la mesure où cette eau doit etre "spéciale" (activation de certains atomes sous l'effets du rayonnement).
    Dernière modification par invite14532198711 ; 28/07/2015 à 17h00.

  21. #48
    WizardOfLinn

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    En restant dans la technologie REP, il y a également le SMR-160 de Holtec, en cours de certification pour 2016.
    Comme pour le NuScale, même en cas de panne complète, un système de dissipation passive assure le refroidissement du coeur.

    http://www.holtecinternational.com/p...dservices/smr/
    http://www.holtecinternational.com/p...mr-technology/

  22. Publicité
  23. #49
    Jiav

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    En en sortant () les réacteurs à plomb/bismuth sont très probablement les plus résistants. En fait je ne pas convaincu qu'une équipe d'ingénieurs nucléaires, accessoirement un peu terroristes dans leur temps perdu, réussirait à en faire fondre un même en ayant le plein contrôle de la centrale.
    L'été vient.

  24. #50
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    , réussirait à en faire fondre un même en ayant le plein contrôle de la centrale.
    En faire fondre un ? je n'ai pas compris de quoi vous parlez, du plomb qu'il y a dedans, ou de le faire entrer en fusion (au sens accident) ?

  25. #51
    Jiav

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    L'été vient.

  26. #52
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Oki oki, je n'avais pas vu que vous aviez répondu !

    Rhoo, en meme temps, avec un peu de volonté je pense que n'importe quelle architecture de réacteur peut etre mise en défaut et conduire à une fusion.
    à Tchernobyl par exemple (bien que ce ne soit ni une fusion, ni une explosion nucléaire à la base), ils y ont mis toutes leur volonté et usé de toute leur malice pour bypasser les calculateurs de la chaufferie (le controle-commande a demandé l'arret d'urgence plusieurs fois) et placer le pauvre RBMK hors spec. La suite fut un désastre...
    à Fukushima on pense maintenant (source interne AREVA) que si la maintenance avait été faite à temps (capteur niveau cuve et vanne) et la redondance (2oo3 par exemple) plus généralisée, la surchauffe aurait été évité le temps de la décroissance de l'iode et du xenon.

    Comme quoi il est important de respecter scrupuleusement les recommandations de conduite et d'entretient...
    Dernière modification par invite14532198711 ; 07/08/2015 à 15h03.

  27. #53
    WizardOfLinn

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Sur certains types de réacteur, la fusion du coeur est physiquement impossible parce que la densité de puissance, et les caractéristiques thermiques (capacité, conduction) ne le permettent pas, même en cas de panne de tous les systèmes ET perte du caloporteur. C'est une caractéristique physique qui ne dépend pas de systèmes auxiliaires.
    Et ce n'est pas seulement théorique, les chinois ont été assez gonflés pour le vérifier sur un de leur réacteur expérimental il y a quelques d'années (ils sont maintenant en train de construire le modèle au dessus, en chantier depuis l'année dernière).

  28. #54
    invite14532198711
    Invité

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    En d'autre termes, ils ont réussi à faire un réacteur bridé
    Ils sont trop forts ces Chinois !

  29. Publicité
  30. #55
    Jiav

    Re : Eviter la fusion accidentelle du coeur d'un réacteur nucléaire...

    Pas vraiment non, c'est un des types de réacteur à neutron rapide proposés pour la GIV. Par contre ce sont possiblement les Allemands qui ont les premiers vérifié l'absence de dommage au combustible même en cas de shut down catastrophique.
    L'été vient.

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Fusion coeur de réacteur nucléaire
    Par Ingy dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/01/2012, 21h58
  2. Réponses: 36
    Dernier message: 19/03/2011, 19h03
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 03/04/2010, 20h32
  4. réacteur à fusion nucleaire
    Par ursule dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 36
    Dernier message: 23/09/2008, 12h54