Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 66

Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques



  1. #1
    gargulp

    Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques ??

    Quand on parle "réchauffement climatique", les mêmes arguments fallacieux reviennent souvent, du style:
    - 1 année chaude ne prouve rien
    - on n'a pas assez d'années de recul
    - à l'optimum médiéval (époque à laquelle le groenland était vert) il faisait + chaud qu'aujourd'hui
    - même les scientifiques ne sont pas d'accords entre eux
    - etc.

    Coby Beck répond à ces objections une par une de manière très complète et très documentée. A tel point que même realclimate.org le référence:
    http://illconsidered.blogspot.com/20...g-sceptic.html

    PS:
    Bien sûr, on retrouve beaucoup de ces objections fallacieuses dans les discussion futura

    -----

    Modélisez le climat avec votre PC en
    participant au projet climateprediction.net !

  2. Publicité
  3. #2
    erik

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citons également le très bon site de de Jancovici : http://www.manicore.com/ qui est en français (pour les allergiques au jargon de la perfide Albion)

  4. #3
    DanielH

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Il y a aussi le site du GIEC avec par exemple:
    http://www.greenfacts.org/fr/dossier...e/niveau-1.htm

    Ceci dit, il est très difficile de conviancre les septiques parce qu'en général ils pensent que tout celà serre à certain dans leurs ambitions (fric, pouvoir, ...). Du coup ils mettent en doute tous les arguments et comme ils ne peuvent pas refaire les mesures (nous non plus d'ailleurs) iils n'ont pas confiance.

  5. #4
    Tenacatita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Une banque de réponses scientifiques aux déformations des sceptiques :
    http://www.realclimate.org/index.php?p=240#Responses
    RealClimate (Climate science from climate scientists) est d'ailleurs un blog qui a été un peu créé pour faire cesser les mensonges qui circulent avec les Lomborg & co.

    Responses to common contrarian arguments: (Liste des articles )

    Michaels misquotes Hansen
    Antarctic cooling, global warming?
    What does the lag of CO2 behind temperature in ice cores tell us about global warming?
    Are Temperature Trends affected by Economic Activity?
    Fox News gets it wrong
    Michael Crichton’s State of Confusion
    Michael Crichton’s State of Confusion II: Return of the Science
    Climate Change Disinformation
    Will-full ignorance
    George Will-misled and misleading
    The global cooling myth
    Strange Bedfellows
    Myth vs. Fact Regarding the "Hockey Stick"
    What If … the "Hockey Stick” Were Wrong?
    Water vapour: feedback or forcing?
    How much of the recent CO2 increase is due to human activities?
    Inhofe and Crichton: Together at Last!
    How to be a real sceptic
    The Wall Street Journal vs. The Scientific Consensus
    Senator Inhofe on Climate Change
    CO2 Fertilization
    Calculating the greenhouse effect
    Dernière modification par Tenacatita ; 21/03/2006 à 22h09.

  6. #5
    yves25

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par DanielH
    Il y a aussi le site du GIEC avec par exemple:
    http://www.greenfacts.org/fr/dossier...e/niveau-1.htm

    Ceci dit, il est très difficile de conviancre les septiques parce qu'en général ils pensent que tout celà serre à certain dans leurs ambitions (fric, pouvoir, ...). Du coup ils mettent en doute tous les arguments et comme ils ne peuvent pas refaire les mesures (nous non plus d'ailleurs) iils n'ont pas confiance.

    Pour la majorité des gens, il s'agit de "croire" ou "ne pas croire", ce qui met le réchauffement au même niveau que les soucoupes volantes, le caractère scientifique de l'homéopathie etc.... On rejoint le pb de désamour vis à vis de la science.
    Les gens ne comprennent rien non plus au fonctionnement d'un téléviseur LCD mais ils le voient marcher, ils ne se posent pas de pb et ils regardent le foot.
    Avouez qu'il est difficile de faire la même chose avec le climat!

    Et puis, tant de gens ne veulent surtout pas comprendre.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Maïa

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Bonjour à tous
    Pourquoi fait on autant de publicité quand il fait chaud et on ne parle pas de l'hiver que nous venons d'avoir?
    Pour parler du réchaufement climatique et surtout commencer a empécher les gens de faire ce qu'ils veule, il faudrait etre sur que ca se rechaufe.

  9. Publicité
  10. #7
    Tenacatita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Bonjour à tous
    Pourquoi fait on autant de publicité quand il fait chaud et on ne parle pas de l'hiver que nous venons d'avoir?
    Pour parler du réchaufement climatique et surtout commencer a empécher les gens de faire ce qu'ils veule, il faudrait etre sur que ca se rechaufe.
    Il faudrait surtout ne pas confondre climat et météo.

    @+

  11. #8
    DanielH

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Pour parler du réchaufement climatique et surtout commencer a empécher les gens de faire ce qu'ils veule, il faudrait etre sur que ca se rechaufe.
    Jette un oeil sur cette page, il y a tout ce qu'il faut pour te conviancre...

    http://www.greenfacts.org/fr/dossier...e/niveau-1.htm

  12. #9
    ludo b

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Bonjour à tous
    Pourquoi fait on autant de publicité quand il fait chaud et on ne parle pas de l'hiver que nous venons d'avoir?
    Pour parler du réchaufement climatique et surtout commencer a empécher les gens de faire ce qu'ils veule, il faudrait etre sur que ca se rechaufe.

    C'est bien ce que je crain, y'a encore du boulot!
    Et puis, parler de "publicité" ???? heu!!!! c'est pas une pub pour une lessive dont on cause

  13. #10
    gargulp

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Maïa,

    Le site que j'ai indiqué répond précisément à ta question (qui revient très souvent):
    http://illconsidered.blogspot.com/20...gga-wagga.html
    Modélisez le climat avec votre PC en
    participant au projet climateprediction.net !

  14. #11
    Maïa

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Merci à tous pour les liens... Mais je ne suis pas du tout convaincue.
    D'abord le climat a varié auparavant dans des proportions sans rapport avec ce que nous connaissons (je pense aux ères glaciaires).
    Si nous allions dans une telle direction, pensez-vous que nous aurions la possibilité de réchauffer la planete ???
    L'autre jour, ils disaient à la radio qu'il faisait -40° sous les tropiques !
    Je pense qu'il est très grave de conséquence de se lancer dans une voix politique écologique qui aurait pour objet de nous faire retourner en arrière.
    Qu'il y est des choses a améliorer, je suis d'accord. Mais pas d'interdiction ou de rétorsion. Il nous faut aller de l'avant.
    La Nature, c'est pas toujours aussi joli qu'on le dit.
    C'est aussi un danger potentiel et ce n'est pas en retournant en arrière qu'on ... ira de l'avant !

  15. #12
    DanielH

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Si nous allions dans une telle direction, pensez-vous que nous aurions la possibilité de réchauffer la planete ???
    Il n'y a aucun doute sur le fait qu'actuellement on réchauffe la planète, mais pour aller dans ton sens, il n'y a pas de preuve que ce réchauffement doit nous mener vers une catastrophe globale irréversible. Il y a une discussion sur ce sujet ici:

    http://forums.futura-sciences.com/thread71171.html

    On ne peut pas non plus dire que ça n'arrivera pas. Alors faut'il prendre le risque ?

  16. Publicité
  17. #13
    alita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Merci à tous pour les liens... Mais je ne suis pas du tout convaincue.
    D'abord le climat a varié auparavant dans des proportions sans rapport avec ce que nous connaissons (je pense aux ères glaciaires).
    Justement non . Les ères glaciaires s'intallent et se "retirent" infiniement plus lentement que le réchauffement que nous subissons. Les ères glaciaires se mesure sur des échelles de temps géologiques, des milliers d'années, alors que là, il s'agit d'un siècle, peut-être moins.
    A mon sens, c'est là qu'est le vrai problème. A la limite, on s'en fout de prendre +4° en 1000 ans, mais en 100 ans, presque personnes n'aura le temps de réagir.

    Là où c'est drôle (façon de parler^^), c'est que les conséquences désagréables du réchauffement climatiques risquent d'arriver en même temps que celles de la crise énergétique

    Citation Envoyé par Maïa
    La Nature, c'est pas toujours aussi joli qu'on le dit.
    Si Si. Katrina est un phénomène incroyable, très éxcitant pour un météorologue. Quand tu penses à la quantité d'énergie colossale que représente ce genre de phénomène, c'est ... indescriptible. Et c'etait une horreur inimaginable pour les nouveaux-orléanais.

    Citation Envoyé par Maïa
    Pourquoi fait on autant de publicité quand il fait chaud et on ne parle pas de l'hiver que nous venons d'avoir?
    Les étés plus chauds et les hivers plus froid ne sont pas incompatibles avec le réchauffement climatique global.
    Si ta température moyenne l'hiver baisse de 3°, et la température moyenne l'été augmente de 7°, tu as un été plus chaud, un hiver plus froid, et un réchauffement global de 7°-3°=4°. En prime, je t'offre une sécheresse estivale avec feu joie de 40000 hectares en provence, et pour ton joli sourire, un épisode neigeux de 6 jours consécutifs juste au départ des vacances de Paques.

    De rien, c'est de bon coeur .

  18. #14
    yves25

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Merci à tous pour les liens... Mais je ne suis pas du tout convaincue.
    D'abord le climat a varié auparavant dans des proportions sans rapport avec ce que nous connaissons (je pense aux ères glaciaires).
    Si nous allions dans une telle direction, pensez-vous que nous aurions la possibilité de réchauffer la planete ???
    L'autre jour, ils disaient à la radio qu'il faisait -40° sous les tropiques !
    Je pense qu'il est très grave de conséquence de se lancer dans une voix politique écologique qui aurait pour objet de nous faire retourner en arrière.
    Qu'il y est des choses a améliorer, je suis d'accord. Mais pas d'interdiction ou de rétorsion. Il nous faut aller de l'avant.
    La Nature, c'est pas toujours aussi joli qu'on le dit.
    C'est aussi un danger potentiel et ce n'est pas en retournant en arrière qu'on ... ira de l'avant !

    Bonjour

    Je vais donc essayer mon argument préféré.
    Ne cherche pas trop à rentrer dans le détail, restons en aux choses simples, simplissimes même.

    (1) L'effet de serre est parfaitement connu , personne ne conteste. C'est une espèce d'isolant qui antoure la planète (comme un pull ou plutôt une combinaison de ski).

    (2) L'augmentation de la concentration des gaz à effet se serre est un fait que personne ne discute plus.

    (3) C'est donc comme si tu mettais un pull de plus alors que tout le reste est pareil.

    (4) Résultat: tu sais que tu vas avoir plus chaud, tu sais pas de combien de degrés, tu sais pas à quelle vitesse.

    (5) le climat, c'est pareil

    Le reste, ce sont des détails.... importants mais secondaires
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  19. #15
    gargulp

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Maïa,

    Encore une fois, le site en question répond à tes interrogations:

    D'abord le climat a varié auparavant dans des proportions sans rapport avec ce que nous connaissons (je pense aux ères glaciaires).
    http://illconsidered.blogspot.com/20...-changing.html


    L'autre jour, ils disaient à la radio qu'il faisait -40° sous les tropiques !
    http://illconsidered.blogspot.com/20...gga-wagga.html
    Dernière modification par gargulp ; 28/03/2006 à 20h23.
    Modélisez le climat avec votre PC en
    participant au projet climateprediction.net !

  20. #16
    Maïa

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Re merci à tous... mais ce n'est pas convaincant.
    On trouve le contraire comme argument.

    Il faut garder la tête froide (!) dans ce genre de débat.
    Surtout dans les causes écologistes.

    Avec le temps et un peu de recul, on voit bien que ces gens-là ce sont quasiment toujours trompé.

    Par exemple, le trou dans la couche d'ozone? On se demande si il a jamais exister.

    Moi, je vous dis cela comme ça. Mais ces gens-là en général ne voient pas l'avenir de la même façon que nous : il pense que le monde va a sa perte et ils son contre la science et le progrès.

    Le principe de précaution en permanence avec le retour à un monde idéal du temps ou l'homme n'existait pas. Avec des loups et des dinausores partout (lol)...

  21. #17
    Tenacatita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Re merci à tous... mais ce n'est pas convaincant.On trouve le contraire comme argument.
    Il faut garder la tête froide (!) dans ce genre de débat.
    Surtout dans les causes écologistes.
    De qui parles-tu ? Des scientifiques ou des hommes politiques ?
    Avec le temps et un peu de recul, on voit bien que ces gens-là ce sont quasiment toujours trompé. Par exemple, le trou dans la couche d'ozone? On se demande si il a jamais exister.
    De qui parles-tu ? Et "trompés" sur quoi ?
    Qui "on se demande" ? Toi ?
    Moi, je vous dis cela comme ça. Mais ces gens-là en général ne voient pas l'avenir de la même façon que nous : il pense que le monde va a sa perte et ils son contre la science et le progrès.
    ???
    ça veut dire quoi "contre la science" - Et quel "progrés ?" Et qui "nous" ?
    Le principe de précaution en permanence avec le retour à un monde idéal du temps ou l'homme n'existait pas.

    Avec des loups et des dinausores partout (lol)...
    De quoi parles-tu ? De la crise Crétacé-Tertiaire ? Tu fais un rapprochement entre la crise K/T et l'érosion de la biodiversité actuelle ?

    Merci d'appronfondir un minimum ta réflexion et d'argumenter afin de donner un soupçon de crédit à ton propos et que l'on ait un minimum de substrat pour débattre.
    Dernière modification par Tenacatita ; 28/03/2006 à 21h40.

  22. #18
    alita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Maïa
    Par exemple, le trou dans la couche d'ozone? On se demande si il a jamais exister.
    Le trou? Il va bien merci pour lui :
    http://www.notre-planete.info/enviro...rouozone_0.php

    Le trou de la couche d'ozone est peut-être la seule victoire des scientifiques alarmistes sur les capitalistes jean-foutistes : on (enfin pas moi, hein) a réussi à faire changer certain type production (je pense aux aérosols propulsés par des CFC) et systématiser la dépollution des réfrigérateurs. Le fait que le trou de la couche d'ozone ne s'aggrandisse plus n'indique pas que les écolos se soient trompés, mais plutôt qu'on a réagi à temps.

    Les écologistes n'ont pas plus envie que toi de "revenir en arrière". Par contre ils ont une conscience aigue de la portée de chacun de leur actes quotidiens. Certains sont un peu trop dans leur monde, mais malgré tout ils sont dans le vrai. La démocratie donne le pouvoir au plus grand nombre, pas la vérité.

    Tu aurais plutôt tendance à "attendre et voir". Le problème, c'est qu'une fois que tu à mis le pull d'Yves25, tu ne peux plus l'enlever. L'effet de serre ne s'inverse pas par magie, ou par la technologie (du moins celle qu'on a aujourd'hui). Il y a même des effets d'emballement possible.

    Tu n'es pas convaincu du réchauffement global? Ce n'est pas grave, laisse juste de la place pour un doute raisonnable et scientifique. Documente toi tranquillement, et tu verras qu'il y a de nombreux indices en faveur de l'effet de serre. Après la question sera de savoir si tu veux faire courir le risque à toi et ta descendance d'un réchauffement climatique.
    Dernière modification par alita ; 28/03/2006 à 22h09.

  23. Publicité
  24. #19
    Tenacatita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Tu sais Maïa, même les abeilles sont perturbées par le réchauffement climatique, directement et indirectement...

    Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre- Albert Einstein

    Un peu de lecture :
    Entretien - Chris Thomas, professeur de biologie de la conservation à l’Université de Leeds, est très inquiet par les résultats de l’étude qu’il vient de publier [dans la revue de référence Nature], selon laquelle le changement climatique provoquerait l’extinction d’un quart des espèces d’animaux et de végétaux terrestres au cours du prochain demi-siècle. A terme, plus d’un million d’espèces pourraient disparaître.

    Chris Thomas et son équipe, qui ont constitué la plus grande équipe d’experts au monde à étudier ce problème, se sont concentrés sur six régions riches en biodiversité représentant 20 % des zones terrestres de la planète. Ils ont d’abord étudié l’impact de trois scénarios différents du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat sur l’habitat de 1 103 plantes, mammifères, oiseaux, reptiles, grenouilles, papillons et autres invertébrés. Ils ont ensuite évalué les capacités de chacune de ces espèces à s’adapter ou à migrer vers une zone plus propice.

    Selon le scénario moyen, 15 à 37 % des espèces étudiées disparaîtraient. Selon le pire, ce serait le cas de 58 % des espèces. Dans le meilleur des cas, seules 9 % des espèces seraient perdues. D’ores et déjà, une grande partie des pertes – plus d’un dixième de tous les végétaux et animaux – est irréversible parce que les gaz à effet de serre sont déjà présents dans l’atmosphère

    Suite : http://text.unesco.org/tt/http://por...CTION=201.html
    Changement climatique - Que risquent les écosystèmes ?
    http://www.manicore.com/documentatio...osystemes.html
    Au fait tu parlais de progrès un peu plus haut :
    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 28/03/2006 à 22h21.

  25. #20
    Patc

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Et si on examinait de plus près les arguments des sceptiques?
    Moi j'ai du mal à m'y retrouver depuis un certain temps dans ce débat. Parfois je dois avouer que j'ai du mal à percevoir les lacunes dans l'argumentation de certains sceptiques. Par exemple ici:

    http://virtedit.online.fr/article3.html

    Alors si certains, plus calés que moi sur le sujet, peuvent apporter une critique constructive du contenu de ce site...merci d'éclairer ma lanterne.

  26. #21
    Tenacatita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Patc
    Et si on examinait de plus près les arguments des sceptiques?
    LA banque de réponses aux sceptiques :
    = > http://www.realclimate.org/index.php?p=240#Responses
    Responses to common contrarian arguments: (Liste des articles sur ce thème disponibles sur RealClimate - Certains articles sont traduits en français

    Michaels misquotes Hansen
    Antarctic cooling, global warming?
    What does the lag of CO2 behind temperature in ice cores tell us about global warming?
    Are Temperature Trends affected by Economic Activity?
    Fox News gets it wrong
    Michael Crichton’s State of Confusion
    Michael Crichton’s State of Confusion II: Return of the Science
    Climate Change Disinformation
    Will-full ignorance

    George Will-misled and misleading
    The global cooling myth
    Strange Bedfellows
    Myth vs. Fact Regarding the "Hockey Stick"
    What If … the "Hockey Stick” Were Wrong?
    Water vapour: feedback or forcing?
    How much of the recent CO2 increase is due to human activities?
    Inhofe and Crichton: Together at Last!
    How to be a real sceptic
    The Wall Street Journal vs. The Scientific Consensus
    Senator Inhofe on Climate Change
    CO2 Fertilization
    Calculating the greenhouse effect
    Dernière modification par Tenacatita ; 28/03/2006 à 23h16.

  27. #22
    Patc

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Et en français?

  28. #23
    DanielH

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Patc
    Et si on examinait de plus près les arguments des sceptiques?
    J'ai parcouru rapidement le site qui n'est pas vraiment convaincant. Si tu regardes les graphique, tu constates que les glacier ont globalement reculés en 1 siècle.

    Pour ma part, je fréquente suffisemment les alpes pour te dire que le paysage a beaucoup changé et c'est étonnant de revenir 20 ans plus tard en un lieu ou tronait un magnifique glacier et de constater qu'il n'y a plus rien !!

    Par ailleurs, le recule des glacier ne doit pas être vu comme une preuve du réchauffement climatique. Ca ne pourrait être qu'une fluctuation locale comme on en a déjà connues dans le passé. Il faut s'interresser à des mesures globales comme le taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère qui croit continument et se retouve à des valeur bien supérieur au maximum observé ces 400 000 dernières années. Il faut aussi regarder les températures moyennes qui croissent aussi au-delà de ce que l'on peut reconstituer dans le passé.

    En fait, le plus convaincant c'est le fait que cette température croit plus vite la nuit que le jour et vers les pôle que vers l'équateur Et celà est bien cohérent avec un réchauffement type pull de Yves que par un réchauffement venant de l'extrieur, c'est à dire le soleil.

    Le soleil chauffe le jour et les zones équatoriales alors que la rétention de chaleur agit partout et tout le temps (nuit et jour) et tend donc vers une unification des températures, d'où plus de réchauffement dans les lieux et les périodes froides.

  29. #24
    Patc

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Merci pour ta réponse.

    Par ailleurs, le recule des glacier ne doit pas être vu comme une preuve du réchauffement climatique.
    Si c'est le cas pourquoi alors pourquoi les médias et certains écologistes s'appuient sur la fonte des glaciers pour dire que c'est une preuve supplémentaire du réchauffement climatique anthropique?

    Pour ma part, je fréquente suffisemment les alpes pour te dire que le paysage a beaucoup changé et c'est étonnant de revenir 20 ans plus tard en un lieu ou tronait un magnifique glacier et de constater qu'il n'y a plus rien !!


    Mais comme tu le laisses entendre ce genre d'observations n'apporte strictement rien au débat. On aurait pu être encore plus étonné à d'autres époques (où personne ne parlait de réchauffement climatique).


    Il faut s'interresser à des mesures globales comme le taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère qui croit continument et se retouve à des valeurs bien supérieur au maximum observé ces 400 000 dernières années. Il faut aussi regarder les températures moyennes qui croissent aussi au-delà de ce que l'on peut reconstituer dans le passé.

    En fait, le plus convaincant c'est le fait que cette température croit plus vite la nuit que le jour et vers les pôle que vers l'équateur Et celà est bien cohérent avec un réchauffement type pull de Yves que par un réchauffement venant de l'extrieur, c'est à dire le soleil.

    Le soleil chauffe le jour et les zones équatoriales alors que la rétention de chaleur agit partout et tout le temps (nuit et jour) et tend donc vers une unification des températures, d'où plus de réchauffement dans les lieux et les périodes froides.
    Ces arguments me paraissent beaucoup plus intéressants et solides. Je vais creuser la question.

  30. Publicité
  31. #25
    DanielH

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Patc
    Si c'est le cas pourquoi alors pourquoi les médias et certains écologistes s'appuient sur la fonte des glaciers pour dire que c'est une preuve supplémentaire du réchauffement climatique anthropique?
    C'est une bonne question et je te remerci de nous l'avoir posée !!!

    Si les médias et les écolos s'appuyaient sur de vrai arguments pour démontrer les choses, ça se saurait !!!

  32. #26
    Patc

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Il faut s'interresser à des mesures globales comme le taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère qui croit continument et se retouve à des valeurs bien supérieur au maximum observé ces 400 000 dernières années. Il faut aussi regarder les températures moyennes qui croissent aussi au-delà de ce que l'on peut reconstituer dans le passé.
    Mais certains prétendent que les températures étaient plus élevées au Moyen Age qu'aujourd'hui (je pense à l'exemple classique du Gröenland). Comment faire pour trancher sur ces données historiques? Ce seul exemple laisse supposer qu'il n'est pas aisé de connaître les températures moyennes passées sur notre globe.

  33. #27
    Muesli

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Bonjour,

    pourquoi toujours partir sur les conséquences (dont finalement on ne sait rien de précis) du réchauffement?
    C'est jouer sur la peur des gens. Cependant, je pense que cette peur est plus efficacement provoquée par un voleur de voiture que par la menace d'une montée des eaux. On dirait plutôt un épouvantail à moineaux parfois un peu ridicule.

    Alors je me demande si ce ne serait pas plus judicieux de parler au bon sens des gens, au respect de la Terre qu'ils doivent avoir.
    Lorsqu'on va se ballader en montagne, il ne vient (j'espère!!!) à l'idée de personne de balancer un sac poubelle au bord du chemin.
    Personne n'entasse des détritus dans son jardin (bon en fait, là, j'ai un exemple conrtadictoire, mais bon, le type est maboul, alors...).

    Un litre de gasoil brûlé, c'est un certain poids de carbone rejeté dans l'atmosphère. Des papiers d'emballage plastiques, ce sont autant de kilos qui sont soit enfouis dans des décharges, soit brûlés et rejetés dans l'atmosphère.
    Il faut expliquer aux gens que l'essence une fois brûlée ne disparaît pas. En brûlant les déchets plastiques, on ne les fait pas disparaître, au contraire, on augmente leur poids!
    Il y a un type qui a dit : rien ne se perd, tout se transforme.

    La vérité, c'est que notre atmosphère est devenue un dépotoir.

    Et ça, il n'y a pas besoin d'hypothèses, de conjectures ou d'hypothèses pour le dire.

    Pensez-vous que ce soit plus marquant?

  34. #28
    DanielH

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Muesli
    La vérité, c'est que notre atmosphère est devenue un dépotoir.

    Et ça, il n'y a pas besoin d'hypothèses, de conjectures ou d'hypothèses pour le dire.

    Pensez-vous que ce soit plus marquant?
    Ca peut être convainquant pour certains mais pas pour d'autres qui pensent que la terre c'est grand et que l'on est bien prétentieux de penser pouvoir agir sur un système aussi grand.

  35. #29
    Tenacatita

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par DanielH
    Ca peut être convainquant pour certains mais pas pour d'autres qui pensent que la terre c'est grand et que l'on est bien prétentieux de penser pouvoir agir sur un système aussi grand.
    Je pense que la terre est toute petite et vraiment fragile.

  36. #30
    yves25

    Re : Comment parler du réchauffement climatique aux sceptiques

    Citation Envoyé par Patc
    Merci pour ta réponse.



    Si c'est le cas pourquoi alors pourquoi les médias et certains écologistes s'appuient sur la fonte des glaciers pour dire que c'est une preuve supplémentaire du réchauffement climatique anthropique?


    .
    J'ai pris du retard apparemment!

    Pour les glaciers: le recul n'est pas un argument, en effet si ce n'est qu'il commence à être très général.
    Ce qui compte vraiment en la matière, c'est le bilan de masse des glaciers (la masse de glace) Or celle ci diminue effectivement partout. Vivian est bien isolé mais ça a l'air de lui plaire.

    Je suis d'accord avec Daniel, en tout cas, le recul des glaciers dans les Alpes est bien enquiquinant pour qui y grimpe.

    Plus important et hors des zones d'intérêt de Vivian, c'est la diminution de près de 40% de la glace de mer dans l'Arctique en été.

    Mais surtout, on n'a pas besoin des glaciers pour observer le réchauffement: on a des dizaines d'indicateurs dont la température de ces 150 dernières années et comme dit daniel, le fait que qualitativement, le réchauffement est exactement ce que l'on attend avec l'agmentation de l'effet de serre. En particulier, plus important aux hautes latitudes, là où l'effet de serre de la vapeur d'eau est faible.

    Quant à la température au Groenland, il est quand même très facile de savoir ce qu'elle était dans les régions intérieures.


    En fait, on trouvera toujours des types pour choisir de défendre le point de vue inverse.Pour des tas de raisons: originalité, refus de l'évidence dérangeante, obstination , polarisation sur des résultats partiels, doute scientifique tout à fait nécessaire, et .....besoin de faire entendre sa voix.

    En 30 ans, le nombre de ces types a quand même sérieusement diminué.. Il faut dire que le réchauffement, c'est beaucoup accéléré, au pont que 2005 a battu 1998 qui était pourtant une année El Nino, et quel Nino!
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réchauffement climatique
    Par mimi2209 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 25
    Dernier message: 04/03/2009, 21h50
  2. réchauffement climatique
    Par tefece3112 dans le forum L'ozone et le climat
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/10/2007, 15h27
  3. réchauffement climatique
    Par alis dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/05/2006, 10h53
  4. Réchauffement climatique
    Par genny:) dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/09/2005, 08h40