Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies



  1. #1
    Jacques
    L'Europe à l'avant-garde de la recherche en matière d'énergies solaire, houlomotrice et géothermique

    17 March 2004

    http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/guesten.ksh?p_action.gettxt=gt &doc=IP/04/350|0|RAPID&lg=FR&display=

    Bruxelles, le 16 mars 2004

    L'Europe à l'avant-garde de la recherche en matière d'énergies solaire, houlomotrice et géothermique

    Aujourd'hui, sur le site expérimental de la "Plateforme solaire" d'Almería (Espagne), la Commission européenne a exposé l'état d'avancement de ses programmes de recherche sur les sources d'énergie de remplacement, parmi lesquelles les énergies héliothermique, houlomotrice et géothermique. Alors que la consommation énergétique mondiale va doubler au cours des 50 prochaines années, l'Europe continue à dépendre largement de sources d'énergie extérieures. Actuellement, la consommation énergétique de l'UE repose sur le pétrole à 41%, puis sur le gaz (23%), le charbon (15%), le nucléaire (15%) et les énergies renouvelables à hauteur de 6% seulement. La menace de changement climatique au niveau planétaire et les risques pesant sur la sécurité énergétique contraindront l'Europe à changer radicalement de politique en la matière et à diversifier ses sources d'approvisionnement en faisant de plus en plus appel aux énergies renouvelables. Aussi l'UE a-t-elle défini une stratégie visant à faire passer la part des énergies renouvelables de 6% aujourd'hui à 12% d'ici à 2010. Ainsi, au titre du 6e programme-cadre de recherche (PC6 2003-2006), l'UE consacrera 810 millions € aux sources d'énergie renouvelables. Parmi les projets présentés aujourd'hui, on peut citer "European Hot Dry Rock" pour l'énergie géothermique, "Wave Dragon" pour l'énergie houlomotrice et "Sol Air" pour l'énergie héliothermique.

    "Nous utiliserons encore longtemps les combustibles fossiles, mais nous devons développer des sources d'énergie de remplacement afin que la croissance économique de l'Europe soit réellement durable," a déclaré Philippe Busquin, membre de la Commission chargé de la recherche. "Les énergies houlomotrice, géothermique et solaire sont prometteuses mais ne représentent encore qu'une part relativement faible du bilan énergétique global. Il convient donc d'intensifier la recherche pour les rendre vraiment rentables et encourager leur adoption, ainsi que celle d'autres sources d'énergie de remplacement. Les projets présentés aujourd'hui par la Commission montrent que cela est faisable. Par le développement de la recherche associé à d'autres mesures incitatives, comme diminuer les taxes et faciliter l'accès au capital, il est possible de promouvoir leur utilisation et de rendre l'Europe non seulement plus propre mais aussi plus compétitive."

    L'Europe a de nombreuses solutions

    Actuellement, l'UE mène des activités de recherche et de développement technologique sur plusieurs types d'énergie renouvelable comme l'énergie éolienne, la biomasse, l'énergie photovoltaïque, la concentration héliothermique, l'énergie marine (vagues, marée et osmose) et la géothermie. L'exposé d'aujourd'hui apporte une preuve de l'avance de l'Europe en ce qui concerne l'élaboration et la mise en œuvre de concepts révolutionnaires de recherche et de transfert technologique dans le domaine des énergies géothermique, héliothermique concentrée et houlomotrice.

    Énergie géothermique

    L'énergie géothermique tire parti de la chaleur naturelle de la Terre, et elle est donc disponible à tout moment du jour et de la nuit indépendamment des conditions météorologiques et climatiques. En Europe, environ 95.000 logements sont aujourd'hui chauffés à l'aide de l'énergie géothermique. Celle-ci a la capacité de produire quelque 1.000 MW de puissance électrique et elle est déjà exploitée en Europe. Le projet de l'UE intitulé "European Hot Dry Rock" sera présenté lors de l'exposé.

    Le projet (auquel participent la France, l'Allemagne, l'Italie et la Suisse) consiste à utiliser de vastes systèmes de failles naturelles et à y injecter de l'eau à haute pression, laquelle est ensuite chauffée et récupérée à la surface du sol à l'aide de plusieurs puits de production. Un échangeur de chaleur transfère l'énergie à un second circuit qui entraîne un turbogénérateur de façon à produire de l'électricité. L'Europe est actuellement le leader mondial pour cette technologie et le site expérimental européen se situe à Soultz-sous-Forêts (FR).

    Pour plus d'informations, veuillez consulter le site

    http://www.soultz.net

    Énergie marine

    L'énergie marine tire parti de l'effet des marées ou des vagues pour produire de l'électricité. Les équipes européennes mettant au point des dispositifs pour exploiter les courants de marée, c'est-à-dire récupérer l'énergie des courants marins produits par les marées, sont leaders dans le monde. Aucune autre équipe n'a pour l'instant dépassé le stade des études théoriques. Actuellement, deux systèmes sont à l'essai qui produisent 300 kWe chacun. Les équipes qui travaillent sur les dispositifs utilisant l'énergie des vagues, lesquels transforment le mouvement des vagues en énergie exploitable, sont elles aussi leaders mondiaux dans leur domaine.

    Le projet de recherche de l'UE Wave Dragon, qui sera présenté lors de l'exposé, est le premier convertisseur d'énergie des vagues en mer jamais réalisé au monde et produit de l'électricité pour le réseau danois. L'équipe réunit des participants originaires d'Autriche, du Danemark, d'Allemagne, d'Irlande, de Suède et du Royaume-Uni. Amarré au large et pesant 237 tonnes, Wave Dragon récupère l'énergie produite par les vagues "déferlantes". L'eau est initialement stockée dans un réservoir, puis circule à travers des turbines qui produisent de l'électricité. La taille de ce prototype est quatre fois inférieure à celle du système complet. Par rapport aux centrales hydroélectriques classiques, cette nouvelle technologie est tout à fait compétitive. Il existe déjà des plans concernant la construction et l'installation d'unités de production ailleurs dans l'UE.

    Pour plus d'informations, veuillez consulter le site

    http://www.wavedragon.net

    Concentration héliothermique

    La concentration héliothermique consiste à utiliser directement la lumière du soleil, à l'aide de systèmes optiques, afin de produire de la chaleur. Les consortiums européens, en élaborant des composants et des concepts nouveaux, prennent de l'avance dans ce domaine: le projet Sol Air repose sur l'utilisation de miroirs afin de concentrer le rayonnement du soleil sur un récepteur en céramique qui chauffe l'air, lequel sert à son tour à chauffer de l'eau. Ensuite, la vapeur d'eau entraîne des turbines qui produisent de l'électricité.

    Les Européens sont désormais propriétaires de cette technologie particulière qui est unique au monde. À l'avenir, la puissance des centrales solaires utilisant la technologie des centrales à tour variera de 10 MWe à 100 MWe en fonction de la demande et du terrain disponible.

    Cette nouvelle technologie offre un grand potentiel et les personnes qui assisteront à l'exposé pourront découvrir à quoi ressemble concrètement une centrale solaire opérationnelle. L'équipe du projet réunit des participants originaires d'Espagne, d'Allemagne, de Grèce et du Danemark.

    Pour plus d'informations, veuillez consulter le site:

    Plateforme solaire:

    http://www.psa.es

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    da23real

    Re : L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies

    "Nouvelle technologie" j'ai un numero de Geographia de 1954 qui decrit un tel système experimenté dans le Sahara !!


    Sinon etonnant qu'ecologie tourne souvent la discussion vers l'exemple Allemand alors que le champion serait plutôt le Portugal depuis longtemps (ils ont un avantage geographique mais un desavantage économique)

    Voila, désolé de ressortir un vieux dossier... Surtout pour argumenter avec des dossiers encore plus vieux !!!!
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  4. #3
    da23real

    Re : L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies

    D'ailleurs je survolais le sujet principal sur le réchauffement climatique ou certains parlent des premières alertent faiites en 90 dans ce magazine ils concluent de leur expérience:

    -Energie fossile = réchauffement climatique.
    -Energie renouvelables= refroidissement climatique.

    Je vais le relire d'ailleurs je crois.
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  5. #4
    vincent66

    Re : L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies

    Bonsoir,
    De la céramique qui chauffe de l'air qui chauffe de l'eau..?!
    Je suis dubitatif...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  6. #5
    da23real

    Re : L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies

    Non en fait j'avais un peu les souvenirs embrouillés ils ont une coupole de miroirs qui fait fondre une demi tonne de fer par jour. L'appareil est a mont louis et ils considerent que ça peut aider a reverdir le sahara (français a l'epoque). Et ils ont jamais fait la conclusion au dessus en fait elle etait de moi
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    f6bes

    Re : L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies

    Bjr à toi,
    Es ce bien utile de reposter le meme message à 20 minutes d'intervalle ?
    Me demande ce qui peut bien t'embrouiller l'esprit ? (.. les souvenirs embrouillés..)
    A+

  9. Publicité
  10. #7
    da23real

    Re : L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies

    C'etait évidemment un bug du téléphone. Et cet été ce qui faisait parfois bugger mon cerveaux c'est les montagnes de fruits pourris que je récupérais a la fin du marché. Je faisais ensuite des experiences scientifiques pour separer les molécules légères des plus lourdes
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  11. #8
    vincent66

    Re : L'Europe à l'avant-garde en matière d'énergies

    Dans le Sahara ne serait-il pas pertinent de fondre... du sable..?
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Avant l'avant big bang ?
    Par herman dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 12
    Dernier message: 14/12/2007, 21h43
  2. L'Avant Big Bang
    Par miloza dans le forum Archives
    Réponses: 17
    Dernier message: 27/08/2007, 21h15
  3. l'avant big-bang
    Par raptor77 dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/06/2006, 02h23
  4. l'avant big bang
    Par Rendelf dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/01/2006, 05h39
  5. Internet : le gendarme du monde garde le DNS sous sa garde
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/07/2005, 12h31