Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Earth Day : réduire le CO2 par la téléconférence



  1. #1
    r17777

    Thumbs up Earth Day : réduire le CO2 par la téléconférence

    Aujourd'hui après une dure journée de boulot (conférence ...et bla bla en tous genres sur une foire écolo ).... j'allume mon PC ...et quelle joie de découvrir les couleurs qu'arbore le logo GOOGLE aujourd'hui ....
    Voir pièce jointe ...

    Du coup un clic sur le logo ... ce qui m'amène à ceci ...

    http://www.google.fr/search?q=earth+day

    Puis ensuite ...

    http://www.silicon.fr/articles/14383...onference.html

    Moi qui passe mon temps à dire dans mes conférences qu'il ne faut plus perdre notre temps à ne chercher que des moyens de chauffage alternatifs, mais que nous ferions mieux de chercher une alternative au chauffage tout court ....

    Hé ben dans la même logique, voici une entreprise qui fait le pari de proposer à ses clients (actuels ou futurs) d'évaluer gratuitement grace à un outils informatique, l'économie financière et écologique qu'engendrerai les téléconférences par rapport aux déplacements physiques!

    -----

    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par r17777 ; 22/04/2006 à 21h34.

  2. #2
    Tenacatita

    Re : Earth Day : réduire le CO2 par la téléconférence

    Oui, j'ai vu le logo : très sympa.

    Nb - Voir aussi le portail officiel du gouvernement californien consacré à la lutte contre le réchauffement climatique (La société Google est basée en Californie) :

    http://www.climatechange.ca.gov
    Dernière modification par Futura ; 23/04/2006 à 12h26.

  3. #3
    Futura

    Re : Earth Day : réduire le CO2 par la téléconférence

    Avec mes supers pouvoirs, j'ai fusionné et déplacé les messages sur le site aux conseils écolos ici http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=73966 pour plus de clarté.
    Just do it !

  4. #4
    jess n'ohm

    Re : Earth Day : réduire le CO2 par la téléconférence

    Sur le télétravail tout spécialement.

    Ça ne marche pas aussi bien qu’on le souhaite !

    Sur le coté humain : difficile de bosser chez soit avec les petits, il faut se nourrir… (Coté employé) ; contrôle immédiat difficile, pas de pression directement possible de l’encadrement sur sa prod quand il y a un coup de bourre par exemple… (Coté employeur)

    Coté foncier : le télétravail n’exclut jamais totalement la personne de l’entreprise. Même si ça n‘est qu’un jour par semaine, il lui faudra un bureau, du matériel informatique…
    De ce point de vue, les boites qui pensaient faire des économies notables font grise mine.

    Coté environnement : c’est le même genre d’idée, avec un coté « boulangerie ». On passe prendre un dossier dont on a besoin comme on passerait prendre sa baguette.

    Deux réflexions plus générales :
    1- Comment ça peut se passer dans une boite maintenant ?
    Les commerciaux « route » passent voir leurs clients selon des rotations (en voiture toujours), ils prennent la commande directement et la transmette par portable. Si le gain de temps est certain, il en profite pour rentrer au « QG » voir son commercial fixe et faire le point, faire du relationnel avec sa direction ou aller voir d’autres clients…
    Les télécommunications ne remplacent pas d’autres mouvements, elles vont de pair et s’accroissent avec d’autres formes d’interrelations. Au final, un commercial équipé d’un GSM et d’un portable, roule plus !

    2- Le travail n’est plus le segment essentiel de notre mobilité !
    Tourisme, gosses, loisirs, médical, fête de la musique, commercial, soirées entre amis, restauration, match de foot des demi-finale retour de la ligue des champions dans un pub (petit plaisir perso…) : autant de déplacements qui marginalisent le temps que nous passons à nous déplacer pour aller bosser, idem pour les émissions de polluants…
    Et si bosser chacun chez soi peut avoir un coté sympathique, le vivre chacun chez soi, j’ai peur que, heureusement, ce soit moins facile à faire passer. Nous avons beau être une société d’individus, nous sommes de moins en moins isolés, c’est pour cela que nous faisons encore société.

    Au final, en tant que spécialiste de l’espace des sociétés (qui est quelque chose de très général…), c’est un peu comme les « cathédrales en plein champ » (gare TGV en dehors du tissu urbain), on croyait qu’elles seraient synonymes d’un développement fulgurant des tissus environnants et on s’aperçoit que parfois ça marche bien, souvent ça marche mal, et que parfois ça marche pas du tout.
    Avec le télétravail et les télécentres, nous sommes dans le même genre d’idée, un mythe entretenu ! Or, comme il faut agir vite (vous savez, « ça chauffe »), le télétravail n’est pas une solution à privilégier pour le moment parce que le gain n’est pas suffisant !

    PS : excusez-moi si le style peut paraitre parfois "sec", à presque la fin, mauvaise manip... et tout à recommencer
    Ceci explique cela...
    "Trouver quelque chose ?... Mais c'est déjà fait" (turk et de groot)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Adoucisseur d'eau par adjonction de CO2
    Par BorisL dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/02/2008, 20h51
  2. [Biologie végétale] Consommation de CO2 par les plantes?
    Par kalypso dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/11/2007, 10h58
  3. Taux CO2 recraché par les volcans du Permien
    Par Padwyll dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2007, 10h16
  4. encourager le télé-travail pour réduire les déplacements (et donc les emissions CO2)
    Par globalwarning dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/02/2007, 16h22