Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 66

Désalinisation



  1. #1
    vince

    Désalinisation

    Bonjour


    Un équipement massif en usines de désalinisation de l'eau de mer peut-il être une alternative crédible pour un pays manquant cruellement d'eau douce? Ou bien cette solution ne peut-elle être qu'un remède ponctuel?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cécile
    Le dessalement demande énormément d'énergie. Les pays pétroliers sont intéressés par ces équipements, mais bonjour l'effet de serre ! Et le mètre cube d'eau reste très cher, donc ça peut être une solution pour l'eau d'alimentation, mais pas pour l'irrigation. L'idéal serait une usine solaire de dessalement (les pays manquant d'eau ont généralement un très bon ensoleillement), mais c'est encore bien plus cher. Bref, faudrait peut-être plutôt arrêter de vouloir faire pousser n'importe quoi n'importe où.
    En l'état actuel, le dessalement est surtout adapté pour les îles, notamment touristiques.

  4. #3
    vince
    Merci

    Quel est le principe de base du dessalement? Evaporation - condensation?

  5. #4
    DonPanic
    Slu
    Cécile, je ne puis que m'étonner que tu ne sois pas ardente supportrice
    d'usines de dessalement d'eau de mer par énergie solaire et effet de serre.


  6. #5
    DonPanic
    Slu
    Oui, ce sont des systèmes bouilloires-alambic en gros

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mattttttt
    Il existe une solution tout a fait ecologique de dessalinisation et qui ne consomme rien ! :

    La filtration mecanique.

    Avec les technologies nanotubes, il est possible d'envisager de simples filtres dont le maillage bloquera les molecules de sel.

  9. Publicité
  10. #7
    vince
    Citation Envoyé par DonPanic
    Slu
    Oui, ce sont des systèmes bouilloires-alambic en gros
    Idée géniale de ma part : coupler une usine de dessalement au système de refroidissement d'une centrale nucléaire !

    Question : est-ce que ça pose un problème d'utiliser de l'eau de mer pour refroidir un réacteur nucléaire?

  11. #8
    DonPanic
    Slu
    Avec les technologies nanotubes, il est possible d'envisager de simples filtres dont le maillage bloquera les molecules de sel.
    Pas besoin de nanotubes, il existe déjà des membranes qui font ça
    mais désolé, pour établir les circuits, la pression pour que l'osmose inverse se fasse et le rinçage des membranes et l'évacuation du sel, il faut de l'énergie

  12. #9
    Cécile
    Il existe une solution tout a fait ecologique de dessalinisation et qui ne consomme rien ! :

    La filtration mecanique.

    Avec les technologies nanotubes, il est possible d'envisager de simples filtres dont le maillage bloquera les molecules de sel.
    Ca existe, ça s'appelle la nanofiltration, mais contrairement à ce que tu dis, ça coûte aussi beaucoup d'énergie. Et pas besoin de nanotubes pour ça (heureusement, pour le coût).

    En effet, pour répondre à Vince, il existe deux types de techniques. Celles par évaporation, et celle par osmose inverse. La première est, me semble-t-il, plus rudimentaire (même si les rendements ont fait beaucoup de progrès) mais nécessite plus d'énergie. La seconde est plus pointue, et coûte moins d'énergie (mais quand même beaucoup : il faut exercer une pression pour faire l'osmose inverse). Peut-être aussi ne concernent-elles pas les mêmes volumes.

    Quant au nucléaire, il est généralement peu présent là où on manque d'eau (ce sont le plus souvent des pays trop pauvres, ou qui ont du pétrole et donc pas besoin de nucléaire). Sans compter qu'une centrale a besoin de beaucoup d'eau (douce, me semble-t-il, mais Narduccio confirmera), donc n'est pas située là où on en manque.

  13. #10
    Cécile
    Oups, DonPanic a dégainé avant moi, d'où ma réponse redondante.

  14. #11
    DonPanic
    Slu
    Question : est-ce que ça pose un problème d'utiliser de l'eau de mer pour refroidir un réacteur nucléaire?
    Apparement pas, l'eau de mer refoidit circuit primaire qu'est de l'eau distillée
    donc pas de refroidissement direct

  15. #12
    Cécile
    Oui, mais économiquement, est-ce que les problèmes de corrosion ne rendent pas les coûts d'entretien du système de refroidissement à l'eau de mer prohibitifs ?

  16. Publicité
  17. #13
    vince
    Apparement pas, l'eau de mer refoidit circuit primaire qu'est de l'eau distillée
    donc pas de refroidissement direct
    Donc mon idée géniale est-elle vaguement crédible?

  18. #14
    vince
    Citation Envoyé par Cécile
    Oui, mais économiquement, est-ce que les problèmes de corrosion ne rendent pas les coûts d'entretien du système de refroidissement à l'eau de mer prohibitifs ?
    ça peut augmenter le coût mais de là à le rendre prohibitif...

    En plus si ça permet de produire de l'eau douce en même temps.

  19. #15
    mattttttt
    Pour les membranes a osmose...oui

    Conceranant la filtration purement mecanique, c'est la gravité qui fait son oeuvre !

  20. #16
    DonPanic
    Oups, DonPanic a dégainé avant moi,

  21. #17
    Cécile
    Pour les membranes a osmose...oui

    Conceranant la filtration purement mecanique, c'est la gravité qui fait son oeuvre !
    Tu filtres pas grand chose, de manière purement gravitaire. Et certainement pas des molécules de sel.
    Sinon, pourquoi n'y aurait-il pas déjà des usines de dessalement partout ?

  22. #18
    DonPanic
    Slu
    En plus si ça permet de produire de l'eau douce en même temps.
    il serait effectivement possible de coupler eau réchauffée par le refroidissement de réacteur nuc + serres à énergie solaire pour distiller de l'eau à condition de disposer de très grandes surfaces.
    Ceci n'est pas un problème si le foncier est à très bas prix.
    Pour le moment seuls les états pétroliers à régime stable, si possible démocratique, et respectant les contrôles de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique seraient en mesure de faire ça.
    Ça doit pas faire bézef de pays !

  23. Publicité
  24. #19
    Cécile
    Pour le moment seuls les états pétroliers à régime stable, si possible démocratique, et respectant les contrôles de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique seraient en mesure de faire ça.
    Tu veux dire les états disposant de l'énergie atomique ?

  25. #20
    DonPanic
    Slu
    nan, des états concernés par le manque d'eau douce capables de se payer des centrales nuc et pourvus d'un bon ensoleillement

  26. #21
    Cécile
    Je pense que ces états, qui n'en ont rien à f... de l'effet de serre, préfèrent alimenter leurs usines de dessalement avec leur pétrole plutôt qu'au nucléaire (que de toute façon ils ne peuvent pas acheter, vu les risques). C'est d'ailleurs ce qu'ils font : il y a plusieurs usines de dessalement en fonctionnement, ou en construction, ou prévues, dans les pays du Golfe.

  27. #22
    mattttttt
    Pourquoi c'est pas deja fait ?

    Justement parce que tu ne desalinises pas grand choses par gravité donc il faut de très grands filtres.
    Ca pose a la fois un probleme de solidité pour contenir des milliers de tonnes d'eau (ton filtre a café ne supporterait pas une telle masse) et a la fois un probleme de microfiltrage (maillage plus petit que les molecules de NA-Cl)...une seule technologie : des très grands filtres en nano-tubes.

    Et ce n'est pour l'instant qu'en cours de developpement

  28. #23
    DonPanic
    Slu
    une seule technologie : des très grands filtres en nano-tubes.
    Je vois pas pourquoi tu nous bassines avec une technologie indisponible
    quand les membranes d'ultrafiltration existent déjà

  29. #24
    mattttttt
    Oui mais consommatrices d'energie.

    MAis promis...je ne parlerais plus de technologies d'avenir

  30. Publicité
  31. #25
    DonPanic
    Slu
    Explique ce qui ferait qu'un "filtre" en nanotube se comporterait différemment d'une membrane

  32. #26
    mattttttt
    une membrane filtre par gradient de pression osmotique.

    un filtre nano tube par gravité

  33. #27
    Cécile
    ça ne répond pas vraiment à la question. Quelle nouveauté par rapport aux membranes de nanofiltration actuelles ?

  34. #28
    mattttttt
    Aucune energie consommée pour dessaliniser

  35. #29
    Cécile
    Pourquoi ne faudrait-il pas d'énergie en dessalant par nanotubes (en supposant que ça fonctionne, ce dont je doute : les molécules d'eau sont probablement trop grosses pour passer à travers les parois des nanotubes) ?

  36. #30
    Narduccio
    Sans compter qu'une centrale a besoin de beaucoup d'eau (douce, me semble-t-il, mais Narduccio confirmera), donc n'est pas située là où on en manque.
    Une centrale nucléaire ou classique à besoin de beaucoup d'eau pour refroidir. Le rendement d'une centrale étant entre 30% pour une PWR et un peu moins de 40% pour un thermique classique. Je laisse faire le calcul de la quantitée d'eau nécesaire si l'on veut pas que les rejets aient plus d'un degré celsius par rapport à la prise d'eau. Cette eau n'a pas besoin d'être de l'eau pure car 2 circuits la séparent du combustible nucléaire. Les centrales au bord de la mer telles Blayais, Paluel Gravelines, Penly en France se servent d'eau de mer, ils ont juste des fois des problèmes d'huitres, de moules ou d'algues qui aiment se développer dans la douce chaleur d'un condenseur (30°C).
    Mais de nombreux esperts proposent un système hybride permettant de gagner sur le rendement global de l'installation. Les centrales a cycle combiné. On prend une centrale classique et l'eau de refroidissement à la place de la rejeter, on s'en sert pour chauffer des serres ou des appartements (cela fonctionne aussi avec les centrales nucléaires mais il existe de très fortes réticences politiques).
    Les experts ont donc procédé d'utiliser la chaleur rejetée pour déssaler l'eau de mer. Des projets étaient en cours, c'est plus cher qu'une centrale qui ne produit que de l'électricité, mais on y gagne coté dessalement. Il me semblr que la Mauritanie possède une telle centrale. Les problèmes sont ... les rejets de saumure chaude!
    Quant aux filtres a nonotubes c'est une technique d'avenir qui en est seulement au stade de possibilité. Je ne pense pas que l'on ait déjà construit un cm2 de surface filtrante et dans un premier temps le prix des filtres devraient la réservéà des applications de pointes. Il faut se méfier des effets d'annonces de certains laboratoire qui servent avant tout à trouver de l'argent via des actionnaires et à susciter de l'intérêt pour explorer le marché potentiel. Des fois cela ne débouche sur rien, des fois cela débouche très vite et d'autres fois on termine par en faire un autre usage. L'exemple de Phillips qui a galéré au moins 20 ans pour imposer un disque vidéo et qui inventa le Laser Disc pour essayer de rentabiliser un peu ses très chères études!

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Désalinisation monstre
    Par clara-clayton dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/12/2007, 13h44
  2. désalinisation de l'eau de mer
    Par adele62 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/02/2007, 09h19
  3. Désalinisation
    Par EspritTordu dans le forum Technologies
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/04/2006, 14h50
  4. Desalinisation graces aux energies renouvelables
    Par Coubo_974 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/03/2006, 06h25