Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Renseignements sur la filtration en aval d'une citerne de récupération d'eau de pluie




  1. #1
    tornadeau

    Renseignements sur la filtration en aval d'une citerne de récupération d'eau de pluie

    Bonjour,

    je vais essayer d'être le plus clair et concis possible dans ma demande de renseignements, mais beaucoup de facteurs incontournables sont présents.

    Je vis en totale autonomie depuis 10 ans, eau et énergie, sur une île de l'Atlantique; l'eau est issue de la récupération pluviale, + de 500m2 de toitures et +/- 1800 mm/an...

    Cette eau sert à l'alimentation d'une maison et à l'irrigation (ne souriez pas) en goutte à goutte de deux serres et chenilles (trop de vent (salé) pour cultiver plein champ)

    Cette eau est stockée dans une citerne souple de 250 m3 remplie par gravité. Pas d'autre choix que la citerne souple, sismicité très importante, ça bouge sans arrêt.

    La partie de liquide destinée à la maison d'habitation est remontée dans une petite citerne, 4m3, en blocs + enduit de chaux se trouvant en dessus de l'habitation, le remplissage se faisant automatiquement par commande à flotteur.

    Ensuite, filtration Cintr.pur membranes jusqu'à 5 microns, charbon actif et un pour usage alimentaire un filtre Katad.n céramique (le gros modèle monté directement sur le circuit pression)

    Il est à peu près illusoire de vouloir faire une filtration correcte en amont, 500 m2 de toitures, avec une pluie genre mousson, donne un débit non filtrable, pourtant je rentre dans la citerne en DN 100, avec 0.8 / 1 kg de pression.

    J'ai bien sûr toutes les conditions requises pour démarrer des algues à n'importe quel point de lumière, regard ou stupidité de corps de filtre en polycarbonate transparent la température du sol de descend jamais en dessous de 15° , donc... l'eau aussi !

    J'aimerais pouvoir pré-filtrer en sortie de grande citerne avec un filtre à sable genre piscine, filtrer jusqu'à 15 microns environ. Je me dis que cette filtration devrait pouvoir se faire sans problèmes vu que j'utilise une pompe de relevage entre les deux citernes. Le remplissage met environ 3h et ce en continu bien sûr. (je peux toujours passer sur une pompe plus puissante)

    Mes questions:

    1./ cela vous paraît-il absurde ou cohérent ?

    2./ quel type de sable devrais-je employer ?

    3./ y aurait-il moyen de réaliser une correction de pH en utilisant/ajoutant un sable de calcaire concassé ? L'enduit de chaux de la petite citerne montre ses limites avec les années, encrassement...
    (pour ECS j'ai un ballon inox avec serpentin cuivre, je commence à avoir une odeur d’oxyde de cuivre sur l'eau chaude très sympa sous la douche).

    Je vous remercie de m'avoir lu et me réjouis de lire vos conseils

    Jean

    -----


  2. #2
    agitateur

    Re : Renseignements sur la filtration en aval d'une citerne de récupération d'eau de pluie

    Salut,

    15 microns c'est fin pour du sable.
    Tu peux filtrer plus fin avec des diatomées, à voir si tu as adapter un système qui existe je crois pour les piscines ( à la base, je connais plus en alimentaire mais je doute que tu ai besoin d'infos précises sur un filtre à plus de 100 hectolitres / heure de débit....)
    Voir la fiche du fabricant leader européen Ceca sur les diatomées:
    https://www.cecachemicals.com/export...rcel_VF_BD.pdf
    Sur les médias de filtration comme les terres et les sables, la "vraie" unité est le Darcy, pas les microns, d'ailleurs. Disons que par équivalence ( qui n'a rien d'équivalent au sens physique pour autant ), avec les terres roses tu sera à moins de 10 microns.

    filtre kieselguhr, ou synonyme filtre terre, c'est le nom de l'outil physique de filtration.
    Les terres coûtent moins de 1 € TTC le kilo en sac de 20 ou 25 Kg, chez un pro ( par ex un revendeur de fourniture pour les viticulteurs, qui peut t'en vendre au sac ). Chez le fabricant, l'unité de commande minimum, c'est 25 tonnes ( et encore...)
    C'est le moyen le moins onéreux utilisé en technique séparative alimentaire pour les liquides à dégrossir, pour préserver ensuite les étages de filtrations plus onéreux, plus sensibles et plus fins, comme les membranes justement.

    Cdt

  3. #3
    tornadeau

    Re : Renseignements sur la filtration en aval d'une citerne de récupération d'eau de pluie

    Salut agitateur,
    merci de ta réponse, je me renseigne de suite. Des diatomées j'en ai... ici je m'en sert pour la destruction des fourmis lorsqu'elles sont trop envahissantes à l'intérieur et sur le moyen terme ça marche sans avoir besoin de s’empoisonner, il suffit d'en mettre sur leurs passages.


Discussions similaires

  1. Citerne récupération d'eau de pluie ! Revêtement intérieur.
    Par Don-Quichotte dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 10
    Dernier message: 05/10/2015, 09h42
  2. Filtration citerne
    Par joker450 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/04/2010, 22h51
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 15/12/2009, 12h17
  4. citerne de recuperation d'eau de pluie
    Par isabelle57640 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 11
    Dernier message: 24/11/2008, 09h57