Affichage des résultats du sondage: Eoliennes: Pour ou contre?

Votants
119. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Pour

    94 78,99%
  • Contre

    19 15,97%
  • Sans avis

    6 5,04%
Répondre à la discussion
Page 7 sur 7 PremièrePremière 7
Affichage des résultats 181 à 201 sur 201

Pour ou contre : les éoliennes




  1. #181
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    A force de mettre des eoliennes est ce qu'il n'y aurait pas un risque de "ralentissement" du vent et peut être de changements climatiques ?
    et bien j'aurais tendance à dire que ca peut avoir des incidences locales: les villes rejettent l'énergie pompée dans le vent, mais plus loin, sous forme de chaleur ce qui (en partie, toute la chaleur n'est pas transformée en vent, une partie chauffe l'atmosphère), via les phénomènes de convection qui font les vents, recrée les vents, un peu comme si je te disais les villes étaient des ventilateurs reliées aux éoliennes, ie les vents sont 'déplacés'. Il en est alors de même pour les vents ascendants et descendants et par la suite les vents en haute altitude. De là à imaginer que ca va perturber gravement les mouvements convectifs actuels...

    -----


  2. Publicité
  3. #182
    Cyrillus.cyrillus

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    et bien j'aurais tendance à dire que ca peut avoir des incidences locales
    Merci pour ta reponse moijdikssékool mais je pensait plus a une action directe de l'eolienne sur le vents, qui lui "vole" son energie cinetique et donc le ralenti. Intuitivement je me dit que c'est negligeable mais j'aurait voulu un autre avis.

  4. #183
    BertrandR

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par Cyrillus.cyrillus
    J'ai une petite question :
    A force de mettre des eoliennes est ce qu'il n'y aurait pas un risque de "ralentissement" du vent et peut être de changements climatiques ?
    Difficile d'évaluer ce genre de chose mais tentative :

    Le rayonnement thermique solaire capté par la terre est de l'odre de 1e17 W en considérant la surface de captage comme celle d'un disque de 6000 kms de rayon et une puissance de rayonnement de 1000 W/m2, ce rayonnement est probablement supérieur à ça mais c'est un calcul à la louche. La dessus je considère que le vent représente 1 % de cette puissance, je crois que c'est 2 % mais pour l'instant on simplifie en prenant 1 %. Le vent est directement lié au rayonnement thermique car la convection est proportionnelle aux écarts de température sur le globe.
    Donc le vent c'est de l'ordre de 1.0e15 W sur la planète soit 1 million de GW.
    La puissance installée mondiale est actuellement de 50 GW et si en 2050 on considère qu'elle sera 10 fois supérieure on arrive à 500 GW soit 1/2000 de la puissance totale des vents sur la planète. L'effet de blocage aussi minime soit-il aura, à mon avis,comme conséquence de réduire de manière infinitésimale l'échange thermique entre les zones de la planète ce qui provoquera des écarts de température très légèrement plus importants ( des millièmes de degré) ces écarts de température plus important provoqueront à leur tour des vents très légèrement plus puissants mais probablement de manière non mesurable et ainsi de suite vers un nouvel équilibre qui sera très proche de l'équilibre sans éolienne. Je parle içi d'écarts infinitésimals qui ont surtout une signification mathématique, rien à voir avec les écarts de température générés par l'effet de serre.
    En convection thermique on trouve généralement ce type de boucle rétro-active. Quand on met un obstacle au dessus d'un radiateur la température de celui çi augmente et du coup la convection qui contourne cet obstacle augmente également. Bon c'est mon analyse personnelle qui vaut ce quelle vaut. Pour l'instant les modèles climatiques n'intègrent pas ce genre de détails car les autres paramètres sont tellement plus significatifs.

    http://www.espace-eolien.fr/indexfr.html

    L'objectif n'est pas de rechercher des moyens de production sans aucun effet sur l'environnement parce que c'est clair on en trouvera pas,mais plutôt de rechercher les moyens de consommer moins et ensuite pour le reste de trouver les moyens ayant l'impact le plus faible possible sur cet environnement.

  5. #184
    yves25

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par Cyrillus.cyrillus
    Merci pour ta reponse moijdikssékool mais je pensait plus a une action directe de l'eolienne sur le vents, qui lui "vole" son energie cinetique et donc le ralenti. Intuitivement je me dit que c'est negligeable mais j'aurait voulu un autre avis.
    Pour compléter ety préciser ce que vient de dire BertrandR

    (1) ce sujet a fait l'objet d'une publi dont ila été fait référence sur FS . Il s'agit d'un sujet exploratoire pour le moment mais puisque cela a commencé à intéresser qq modélisateurs, ça continuera et on sera rapidement fixé, tout au moins pour les ordres de grandeur. Mettre des éoliennes partout, cela revien à augmenter la rugosité de la surface et il n'y a rien de plus simple à faire dans un modèle: ce qui est plus délicat , c'est de la modifier raisonnablement pour faire une simulation un tant soit peu réaliste.

    (2) les vents ne sont pas dus seulement à la convection: pour les plus permanents, ils résultent de ce que l'enveloppe fluide de la Terre ne tourne pas à la même vitesse exactement que la partie solide. Pour les océans, ils sont bloqués par les bords mais pas pour l'atmosphère, ensuite, s'y rajoutent effectivement des mouvement horizontaux induits par le convection à grande échelle qui, elle, est un mouvement vertical.

    (3) Je suppose qu'on pourrait discuter du calcul à la louche de BertrandR (par exemple, la constante solaire est de 1360 W/m2 et non pas 1000) mais ça ne change rien d'essentiel

    (4) par contre, l'idée de la rétroaction négative : le vent diminue=> le gradient de température augmente => le vent augmente est sans doute un peu rapide. C'est oublier que ces mouvements à grande échelle se passent en moyenne et dans l'atmosphère libre (au dessus de la couche limite) alors que les éoliennes seront, elles , dans la couche limite dont le régime est particulier.

    (5) on peut sans doute s'attendre à des effets très locaux non négligeables mais, à grande échelle, c'est assez douteux
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #185
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Mettre des éoliennes partout, cela revien à augmenter la rugosité de la surface
    à la différence près que la chaleur dissipée par le relief est transferrée sur les ditances- éoliennes/villes

  7. #186
    yves25

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    à la différence près que la chaleur dissipée par le relief est transferrée sur les ditances- éoliennes/villes
    je ne comprends pas cette phrase, tu peux expliquer?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  8. #187
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    je ne comprends pas cette phrase, tu peux expliquer?
    et bien c'est ce que je dis dans mon premier message: la chaleur dégagée par le vent sur le relief formé par les éoliennes n'est pas dégagée au niveau des éoliennes mais dans les villes via la consommation électrique des appareils branchés sur le réseau alimenté par les éoliennes. J'ai ainsi comparé les villes à des ventilateurs, manière de dire que les vents sont 'déplacés', il 'entre' (à hauteur de 20%, c'est le rendement des éoliennes) dans les éoliennes puis dans les 'tuyaux électriques' et 'ressort' dans les villes
    Je vois peut-être les choses simplement en raisonnant via la chaleur (la chaleur engendre des mouvements convectifs comme les vents) mais comme un vent ne fait pas la différence entre les rayons IR émanant des activités de l'homme et ceux émanant du Soleil (ces 2 types de rayons sont émis depuis le sol), cela me paraît une bonne image (ville=ventilateur) du problème

  9. Publicité
  10. #188
    yves25

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    et bien c'est ce que je dis dans mon premier message: la chaleur dégagée par le vent sur le relief formé par les éoliennes n'est pas dégagée au niveau des éoliennes mais dans les villes via la consommation électrique des appareils branchés sur le réseau alimenté par les éoliennes. J'ai ainsi comparé les villes à des ventilateurs, manière de dire que les vents sont 'déplacés', il 'entre' (à hauteur de 20%, c'est le rendement des éoliennes) dans les éoliennes puis dans les 'tuyaux électriques' et 'ressort' dans les villes
    Je vois peut-être les choses simplement en raisonnant via la chaleur (la chaleur engendre des mouvements convectifs comme les vents) mais comme un vent ne fait pas la différence entre les rayons IR émanant des activités de l'homme et ceux émanant du Soleil (ces 2 types de rayons sont émis depuis le sol), cela me paraît une bonne image (ville=ventilateur) du problème
    Bon, tu étends ton raisonnement du tout est dans le pétrole, c'est à peu près ça.

    Dans le règne de l'à peu près, il y a beaucoup d'inexactitudes que je relève aisément dans mon domaine, j'aurais tendance à penser qu'il en est peut être de m^me ailleurs

    1 l'électricité n'est pas dépenséee entièrement dans les villes me semble t il mais c'est secondaire
    2 le rayonnement solaire n'est pas dans l'IR mais dans le visible et le proche IR.
    3 le rayonnement qui est émis par le sol est bien du rayonnement IR thermique (grandes longueurs d'onde) mais ce n'est pas ce rayonnement qui crée les vents ou la convexion

    Je veux bien croire que tu t'es exprimé d'une façon très approximative mais c'est tellement approximatif que ça en est devenu faux.

    Maintenant, si je dis que les villes constituent un ilôt de chaleur et qu'en conséquence, l'air , au dessus, est plus chaud et donc plus léger que l'air des campagnes environnantes ce qui déclenche une convexion au dessus de la ville, est ce que je t'ai bien compris?

    Si oui, reste à prouver que l'effet d'ilôt de chaleur est bien dû à la dissipation de l'énergie électrique et non
    aux bagnoles
    au chauffage
    à l'absence de circulation d'air, à un albédo très faible
    et surtout à l'absence d'évapotranspiration de la surface

    Mais, bon, d'accord, il doit bien en rester qq chose.

    En outre, relis toi, tu disais que la chaleur dissipée par un relief (?) est transferrée sur une distance (re??), c'est un peu dur à piger.
    Dernière modification par yves25 ; 25/07/2006 à 21h37.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #189
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Bon, tu étends ton raisonnement du tout est dans le pétrole, c'est à peu près ça
    ah non, pas du tout. Toute unité d'énergie consommée se retrouve soit à chauffer les zozios (si une machine pompe 1kwh d'énergie primaire pour fonctionner, 1kwh de chaleur sera intégralement dissipé sous forme de chaleur. Et quand je dis énergie primaire, je parle de toutes les énergies: pétrole mais aussi uranium. par exemple, comme le rendement d'une centrale nucléaire est d'un peu plus 25% actuellement en moyenne en France, lorsque tu dépense 1kwh chez toi, ce sont, en tout, 4kwh qui chauffe l'atmosphère. Chaque année, 10Gtep sont transformés en chaleur. Enfin pas tout à fait, les Enr comme l'éolienne ne créent pas de chaleur, elle ne font que la déplacer, en quelque sorte) ou stockée dans de l'énergie potentielle (la construction d'un building, par exemple, une partie de l'énergie consummée lors de la construction d'un building ne part pas dans l'atmosphère mais est stockée dans les cailloux ou parpaings que l'on monte lors de l'édification). Mais on peut considérer cette dernière comme négligeable
    1 l'électricité n'est pas dépenséee entièrement dans les villes me semble t il mais c'est secondaire
    ah oui, c'est vrai, vu que les pertes en chaleur sont plus importantes que la production d'énergie électrique, on peut considérer que la chaleur émises par les villes est moins importantes que dans les centrales. Mais ce n'est pas le cas des éoliennes: la chaleur sera surtout dégagée en ville
    3 le rayonnement qui est émis par le sol est bien du rayonnement IR thermique (grandes longueurs d'onde) mais ce n'est pas ce rayonnement qui crée les vents ou la convexion
    ah. J'avais retenu que la majeure partie de l'énergie solaire arrivait au sol (que seules les parties nocives étaient arrêtées), c'est à dire peu absorbée par l'atmosphère et j'en avais déduit que cet atmosphère ne peut-être chauffée que par les rayons du Soleil qui se transforment en IR par absorption dans l'eau et les couleurs non claires du sol (par exemple, une Terre peinte en blanc aurait très peu de vent)
    En outre, relis toi, tu disais que la chaleur dissipée par un relief (?) est transferrée sur une distance (re??), c'est un peu dur à piger.
    disons que les éoliennes ne sont pas qu'un simple relief, elles ne redistribuent pas tout de suite aux vents (qui la font tourner) l'énergie qu'elles leur soutirent: de l'énergie est envoyée 'ailleurs'

  12. #190
    yves25

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ah non, pas du tout. Toute unité d'énergie consommée se retrouve soit à chauffer les zozios (si une machine pompe 1kwh d'énergie primaire pour fonctionner, 1kwh de chaleur sera intégralement dissipé sous forme de chaleur. Et quand je dis énergie primaire, je parle de toutes les énergies: pétrole mais aussi uranium. par exemple, comme le rendement d'une centrale nucléaire est d'un peu plus 25% actuellement en moyenne en France, lorsque tu dépense 1kwh chez toi, ce sont, en tout, 4kwh qui chauffe l'atmosphère. Chaque année, 10Gtep sont transformés en chaleur. Enfin pas tout à fait, les Enr comme l'éolienne ne créent pas de chaleur, elle ne font que la déplacer, en quelque sorte) ou stockée dans de l'énergie potentielle (la construction d'un building, par exemple, une partie de l'énergie consummée lors de la construction d'un building ne part pas dans l'atmosphère mais est stockée dans les cailloux ou parpaings que l'on monte lors de l'édification). Mais on peut considérer cette dernière comme négligeable
    Mais si! j'ai bien l'impression que c'est le m^me genre de raisonnement: tu ne dis pas la m^mee chose mais ru raisonnes exactement de la meme manière: tu renvoies tout en bout de chaîne.




    ah oui, c'est vrai, vu que les pertes en chaleur sont plus importantes que la production d'énergie électrique, on peut considérer que la chaleur émises par les villes est moins importantes que dans les centrales. Mais ce n'est pas le cas des éoliennes: la chaleur sera surtout dégagée en ville
    Là encore, je veux bien te suivre parce que tu considères toujours le bout de la chaîne cad la dégradation de l'énergie en chaleur en bout de chaîne.
    ah. J'avais retenu que la majeure partie de l'énergie solaire arrivait au sol (que seules les parties nocives étaient arrêtées), c'est à dire peu absorbée par l'atmosphère et j'en avais déduit que cet atmosphère ne peut-être chauffée que par les rayons du Soleil qui se transforment en IR par absorption dans l'eau et les couleurs non claires du sol (par exemple, une Terre peinte en blanc aurait très peu de vent)
    Pour une atmosphère claire 50% de l'énergie solaire arrive au sol le reste est absorbé par la vapeur d'eau essentiellement ou est réfléchi par les moléculeset les aérosols présents dans l'atmosphère.

    Ensuite, le sol absorbe ce rayonnement, ça le chauffe, il rayonne à son tour sous forme de rayonnement infrarouge. C'est sans doute ce que tu voulais dire. L'atmosphère en absorbe la plus grande partie et en réémet vers la surface. Elle est donc en déficit énergétique et ce déficit est comblé par les mouvements convectifs.

    Une Terre peinte en blanc aurait beaucoup moins de vent mais j'imagine qu'il y aurait encore du vent parce que la viscosité de l'air est faible tout simplement et que donc l'air n'est pas "soudé" à la surface. C'est pas vraiment un cas d'école parce que après tout Titan a bien une atmosphère et il est gelé, non?

    ouais, peut être que Titan n'est pas blanc because les poussières météoritiques par exemple.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #191
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Mais si! j'ai bien l'impression que c'est le m^me genre de raisonnement: tu ne dis pas la m^mee chose mais ru raisonnes exactement de la meme manière: tu renvoies tout en bout de chaîne.
    parceque je m'intéresse à ce qui crée les vents: la chaleur
    Pour une atmosphère claire 50% de l'énergie solaire arrive au sol le reste est absorbé par la vapeur d'eau essentiellement ou est réfléchi par les moléculeset les aérosols présents dans l'atmosphère
    je me souvenais d'un chiffre plus élevé.
    toujours-est-il que l'air est en bonne partie chauffé par le sol ou l'eau. Chauffé, il monte, puis crée une aspiration qui crée les vents
    ce que je veux entendre par ville = ventilateur, c'est souligner l'effet "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme": l'éolien diminue la force d'un vent, ce qui revient à 'prendre' de la chaleur à la source chaude qui a crée ce vent. Puis elle redistribue, plus loin (au niveau des villes, centre de consommation électrique), cette chaleur pour recréer la part du vent qui a été 'pompé': le vent, ou sa force, ne 'disparaît' pas au passage d'une éolienne, il ne fait qu'être 'déplacé'
    Une Terre peinte en blanc aurait beaucoup moins de vent mais j'imagine qu'il y aurait encore du vent parce que la viscosité de l'air est faible tout simplement et que donc l'air n'est pas "soudé" à la surface
    bon, effectivement, si la moitié du rayonnement solaire est absorbé par l'atmosphère sans nécessairement devoir atteindre le sol, on pourrait dire que la force des vents seraient réduits de moitié sur une Terre toute blanche. Et il y a aussi la rotation de la Terre, pour quelle part l'énergie des vents est-elle due à la rotation de la Terre?

  14. #192
    BertrandR

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    bon, effectivement, si la moitié du rayonnement solaire est absorbé par l'atmosphère sans nécessairement devoir atteindre le sol, on pourrait dire que la force des vents seraient réduits de moitié sur une Terre toute blanche. Et il y a aussi la rotation de la Terre, pour quelle part l'énergie des vents est-elle due à la rotation de la Terre?
    Je crois que tu simplifies trop, il ne s'agit pas d'un système linéaire, le rayonnement thermique par exemple est proportionnel à la puissance 4 de la température, il y a aussi les changements de phase des éléments constituant l'atmosphère et la surface du globe, la fonte de la banquise pose problème par exemple car la glace a une réflexivité beaucoup plus forte (albedo) que l'eau, et une fraction de degré suffit pour transformer la glace en eau,
    Dans mon post plus haut j'ai posé l'hypothèse simplificatrice de la linéarité parce que je considérais que le delta de température (avec ou sans éolienne) était très faible, dès qu'on atteint quelques 1/10 de degrè, on ne peut plus linéariser,

    La rotation de la Terre n'apporte pas beaucoup d'énergie au système d'un point de vue mécanique, les forces gyroscopiques font que les déplacements d'air sont déviés, les vents Alyzées sont orientés vers l'ouest alors qu'ils seraient orientés parallèlement aux méridiens sans ces forces,
    Par contre d'un point de vue thermique la rotation de la Terre joue un rôle fondamental, sans cette rotation je me demande bien quels seraient les vents avec une hémisphère surchauffée et une autre hémisphère ayant une température moyenne proche du zéro absolu, Y aurait il une atmosphère d'ailleurs ???

  15. #193
    r17777

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Un peu plus terre à terre .... Voici de nouvelles "informations" .... http://www.dossiersdunet.com/article697.html

    Y’a à boire et à manger....

    en tout cas on à du boulot ....


    PS: ça va la modo ... je suis pas trop " agrressif" là??

  16. #194
    BertrandR

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par r17777
    Un peu plus terre à terre .... Voici de nouvelles "informations" .... http://www.dossiersdunet.com/article697.html

    Y’a à boire et à manger....

    en tout cas on à du boulot ....
    Merci pour ce lien, je m'entraîne pour rester zen et c'est un bon exercice.

  17. #195
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Je crois que tu simplifies trop, il ne s'agit pas d'un système linéaire
    bien sûr, je simplifie. J'essaye de souligner si effet il y a de la part des éoliennes, il ne peut être que local, sous forme de 'déplacement' des vents. Ce 'déplacement' devra être quantifié si l'éolien devait être un recours massif dans la quête d'énergie. A priori, il ne faut pas négliger ce fait d'office
    Voici de nouvelles "informations" ....
    c'est le paradoxe de l'éolien. pour combler les intermittences, il faudrait envisager de construire son équivalent thermique, équivalent qui revient cher car ne tournant pas toute l'année. Mais on peut penser que l'éolien, à force de construction toujours plus puissante (des machines de 10MW à 50% d'utilisation sont envisageables), et en réinjectant l'énergie produite dans les transports, pourra permettre une réduction réelle des émissions de CO2. Pour l'instant, il faut croire que ce n'est effectivement pas le cas

  18. #196
    BertrandR

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    c'est le paradoxe de l'éolien. pour combler les intermittences, il faudrait envisager de construire son équivalent thermique, équivalent qui revient cher car ne tournant pas toute l'année. Mais on peut penser que l'éolien, à force de construction toujours plus puissante (des machines de 10MW à 50% d'utilisation sont envisageables), et en réinjectant l'énergie produite dans les transports, pourra permettre une réduction réelle des émissions de CO2. Pour l'instant, il faut croire que ce n'est effectivement pas le cas
    Non il n'y à pas de paradoxe c'est de la pure désinformation comme tout le reste de ce qui est raconté sur ce lien, Tous les documents et études citées le sont de manière partielle.
    Le plus marrant c'est qu'une partie de cet article s'appuie sur un document du RTE que j'ai cité dans une post précédent :
    http://www.rte-france.com/htm/fr/med...mplet_2005.pdf
    Ca vaut vraiment le coup de le lire si une veut une information impartiale et documentée, mais il faut le lire en entier et ne pas retenir uniquement les passages qui sont positifs ou négatifs pour l'éolien. La lecture complète ne mêne pas du tout aux conclusions extrapolées de l'analyse faite par les anti-éoliens qui ont rédigés cet article.
    Je pense que les anti-éoliens tablent sur le fait que la grande majorité des gens ne lira pas ce document (74 pages) et il suffit donc de citer quelques passage coupés de leur contexte et le tour est joué.

    Cela ne veut pas dire pour autant que je suis en accord avec le principe d'une augmentation de la consommation d'électricité que le RTE ne remet pas en cause.
    Mais comme je l'ai déjà dit ce n'est pas au RTE de décider de la politique énergétique de la France il ne fait qu'appliquer ce qu'on lui demande.

  19. #197
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    tu as fait un copié collé avec les petits points, ton lien ne marche pas

    j'ai déjà vu des graphes montrons l'évolution de la production de l'éolien sur une journée, c'est un véritable cours de bourse en dent de scie pouvant en peu de temps passer de 0 à la production maximale en très peu de temps et l'inverse aussi. C'est vraiment une torture du réseau
    Mais on peut comprendre qu'un usage massif peut lisser cette production
    L'inconvénient principal pour l'éolien c'est de voir toutes les éoliennes tomber en panne de vent en même temps, ou de voir réduire leur production diminuer de moitié pendant quelques temps. Il est certes compréhensible qu'un réseau bien implanté d'éoliennes voit sa production journalière évoluer de quelques % autour de sa production nominale la majeur partie du temps, mais, à priori, il faut s'attendre à ce qu, ponctuellement, il y ait des baisses. Et il est difficilement envisageable de construire un équivalent thermique dont l'importance est celle ou moitié celle des éoliennes, rien que pour combler des pertes ponctuelles de puissance. A priori, un recours massif d'éoliennes ne peut sembler qu'être synonyme de black-out ponctuels, si du moins on ne se prémunit pas comme je le souligne sur le fil du moment sur les centrales nucléaires http://forums.futura-sciences.com/post703976-36.html

  20. #198
    BertrandR

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    tu as fait un copié collé avec les petits points, ton lien ne marche pas

    j'ai déjà vu des graphes montrons l'évolution de la production de l'éolien sur une journée, c'est un véritable cours de bourse en dent de scie pouvant en peu de temps passer de 0 à la production maximale en très peu de temps et l'inverse aussi. C'est vraiment une torture du réseau
    Mais on peut comprendre qu'un usage massif peut lisser cette production
    L'inconvénient principal pour l'éolien c'est de voir toutes les éoliennes tomber en panne de vent en même temps, ou de voir réduire leur production diminuer de moitié pendant quelques temps. Il est certes compréhensible qu'un réseau bien implanté d'éoliennes voit sa production journalière évoluer de quelques % autour de sa production nominale la majeur partie du temps, mais, à priori, il faut s'attendre à ce qu, ponctuellement, il y ait des baisses. Et il est difficilement envisageable de construire un équivalent thermique dont l'importance est celle ou moitié celle des éoliennes, rien que pour combler des pertes ponctuelles de puissance. A priori, un recours massif d'éoliennes ne peut sembler qu'être synonyme de black-out ponctuels, si du moins on ne se prémunit pas comme je le souligne sur le fil du moment sur les centrales nucléaires http://forums.futura-sciences.com/post703976-36.html
    Oui j'ai fait un copié-collé de mon post #128 et ça marche pas donc je recommence avec le lien direct :
    http://www.rte-france.com/htm/fr/med...mplet_2005.pdf

    Je ne peux que me répéter : lis le document en particulier les passages qui parlent de ces problèmes en annexe I (page 64).
    C'est assez compliqué à piger et je préfère ne pas cités des passages, ce qui serait réducteur. Il faut voir le problème dans son ensemble.

  21. #199
    r17777

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    effectivement tabler sur de l'éolien massif mennerait probablement à du black out ponctuel....

    mais, amha, il ne faut pas le voir ainssi ...
    Je crois que l'éolien doit encore continuer à ce développer ... (soyons honnète... y a de la marge ) et que d'autres énergies renouvelables capables de produire de la base prendront le relais d'ici quelques années ... (mer, biommasse) associé à des moyens de stockage décentralisé ..Etc

    entre temps il faudrat qu'on se démerde pour diminuer les conso et lisser la demande ...

    mais de toute manière, autant le rapeller car on s'y perd vite, on serra obligé car toutes les autres voies ne sont pas durable ...

  22. #200
    GillesH38a

    Re : Pour ou contre: les éoliennes

    Citation Envoyé par r17777
    j'oubliais un autre critère important...
    la possibilité de répondre à plusieurs besoin ...

    un exemple :
    mon PDA me permet de faire bcp plus de chose que ce que j'imaginais lui faire faire avant de l'acheter ...
    je ne sais pas quelle seraient les conso d'énergie grise ou d'usage si j'avais un appareil pour chaque usage...

    un GPS, un enregistreur vocal, un agenda électronique, un lecteurs divx ou ogg portable ... une télécommande universelle pour les nombreuses fois ou je me retrouve à l'hotel avec une télécommande sans piles pour mater arté , un lecteur MP3 et AAC, une visoneuse de photo autonome, une visioneuse de diaporama autre qu'un pc portable pour mes conférences pour branché sur le vidéo projecteur ... sans parler de toute les suites bureautique ...une horloge réveil, une borne autonome pour consulter mes mails en déplacement dans les grandes villes ...etc

    tout ça pour illustrer le fait qu'on peut marier technologie et éconologie ...
    le tout étant dans ce cas précis d'accepter de prendre le risque de renverser tout ses oeuf à la fois
    je pense que cette assertion est démentie par les faits. Tous ces progrès techniques ne font que répondre à des besoins qu'ils ont eux-mêmes créés, et ne font pas diminuer les autres consommations. Par exemple le développement des portables oblige à couvrir le territoires d'antennes, le développement de l'informatique entraine celui des périphériques, etc...

    Ce n'est pas parce que tu bricoles pour limiter l'augmentation de consommation induite par ces gadgets que ta consommation finale diminue, toutes les stats montrent le contraire !

  23. #201
    moijdikssékool

    Re : Pour ou contre : les éoliennes

    Ce n'est pas parce que tu bricoles pour limiter l'augmentation de consommation induite par ces gadgets que ta consommation finale diminue, toutes les stats montrent le contraire !
    c'est clair, on ne fait que dépenser ailleurs les économies faites ici et là. A se demander si les initiatives personnelles ne sont pas que du flan et que seules des restrictions émanant du pouvoir peuvent être efficaces

Page 7 sur 7 PremièrePremière 7

Discussions similaires

  1. [Génétique] Les ogm : Pour ou Contre ?
    Par ogmania dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 11/01/2008, 08h42
  2. Les pour et contre de la théorie du Big Crunch
    Par Alain28 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/08/2007, 11h56
  3. Nounours dans les Pyrénnées : Pour ou contre ?
    Par blondie dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 05/08/2006, 00h51