Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

fondements du réel et illusion, existence sans fondement



  1. #1
    debroglie66

    fondements du réel et illusion, existence sans fondement


    ------

    bonsoir!




    je vous prie de m'excuser je suis un mauvais philosophe mais m'appuie pour mes dires sur la physique et l'astrophysique qui n'ont aucune reponse pour expliquer l'origine de l'univers et le temps!
    la theorie du big bang prevoit t=0 sans pouvoir le definir et cette theorie ne donne des explications qu'à partir du temps de Planck(10^-43s) de plus il y a le problème de l'avant t=0 ou l'on trouve d'autres theories portant sur des univers qui se regenerent
    en ne faisant que repousser la causalité première de tout ceci dans les nimbes
    de l'ignorance!
    beaucoup de philosophes et metaphysiciens expliquent la creation de l'univers par Dieu.mais qui a créé Dieu un autre Dieu et ainsi ad infinitum comme des poupées russes et sommes nous au centre d'un cauchemar universel qui s'achève pour les etres humains par la mort?


    bien cordialement!
    voilà si je pouvais solliciter la reponse compassionnelle d'un vrai philosophe au moins.

    -----
    le génie est fait de 1% d'inspiration et de 99% de transpiration (Thomas Edison)!

  2. Publicité
  3. #2
    3 w à 12h30

    Re : serions nous une illusion,un solipsisme,dejà en enfer,le songe d'un dieu?

    Citation Envoyé par debroglie66 Voir le message
    bonsoir!




    je vous prie de m'excuser je suis un mauvais philosophe mais m'appuie pour mes dires sur la physique et l'astrophysique qui n'ont aucune reponse pour expliquer l'origine de l'univers et le temps!
    la theorie du big bang prevoit t=0 sans pouvoir le definir et cette theorie ne donne des explications qu'à partir du temps de Planck(10^-43s) de plus il y a le problème de l'avant t=0 ou l'on trouve d'autres theories portant sur des univers qui se regenerent
    en ne faisant que repousser la causalité première de tout ceci dans les nimbes
    de l'ignorance!
    beaucoup de philosophes et metaphysiciens expliquent la creation de l'univers par Dieu.mais qui a créé Dieu un autre Dieu et ainsi ad infinitum comme des poupées russes et sommes nous au centre d'un cauchemar universel qui s'achève pour les etres humains par la mort?


    bien cordialement!
    voilà si je pouvais solliciter la reponse compassionnelle d'un vrai philosophe au moins.
    En tant que rien du tout je vais tenter de répondre vite fait.

    Le problème principal est que nous sommes incapable de percevoir des choses au-delà de notre propre immersion à l'intérieur du monde dans lequel nous sommes (nous pouvons voir les autres mais nous ne pouvons pas nous voir nous-mêmes sauf dans un miroir or ce que nous voyons dans le miroir, ce n'est jamais qu'une image comme les autres d'ailleurs...) Le temps, l'espace, de ce point de vue, ne sont peut-être que des images, que des supports qui nous servent à mieux comprendre des éléments du monde qu'il nous serait difficile de comprendre autrement.

    C'est peut-être pour cette raison que nous inventons des concepts d'extériorité "dieu" ou "objectivité" capables de fournir des éléments de réponse sur ce fameux en-dehors que nous ne voyons pas ou pressentons sans même savoir s'il existe vraiment.

    Chacun de ces deux concepts fournissent des réponses qui partent du vraisemblable (dieu) vers la raison (objectivité) mais ce ne sont que des concepts que nous fabriquons pour donner des éléments des réponses à une ou plusieurs questions initiales. En ce sens, à l'intérieur de la question initiale il y a déjà en embryon la réponse.

    L'autre question à poser serait de savoir si nous sommes capables d'aborder la connaissance de l'univers, par exemple, sans les concepts de temps, d'espace ou de début et de fin. Que mettre à la place ? Une distinction et des relations d'ordre mathématique mais quelles mathématiques utiliser qui ne renverraient pas automatiquement à ces concepts ? Ou, alors, n'importe quel autre type de concept nous amènerait à la même réponse donc à la construction de raisonnements qui seraient identiques ?

    Et là, hop, on s'invente des extra-terrestres ou une civilisation complètement autre qui viendrait justifier cela malheureusement, les terrestres-extra (en-dehors) ne sont pas la bonne réponse...

  4. #3
    bardamu

    Re : serions nous une illusion,un solipsisme,dejà en enfer,le songe d'un dieu?

    Citation Envoyé par debroglie66 Voir le message
    la theorie du big bang prevoit t=0 sans pouvoir le definir et cette theorie ne donne des explications qu'à partir du temps de Planck(10^-43s) de plus il y a le problème de l'avant t=0 ou l'on trouve d'autres theories portant sur des univers qui se regenerent
    en ne faisant que repousser la causalité première de tout ceci dans les nimbes
    de l'ignorance!
    beaucoup de philosophes et metaphysiciens expliquent la creation de l'univers par Dieu.mais qui a créé Dieu un autre Dieu et ainsi ad infinitum comme des poupées russes et sommes nous au centre d'un cauchemar universel qui s'achève pour les etres humains par la mort?
    bien cordialement!
    voilà si je pouvais solliciter la reponse compassionnelle d'un vrai philosophe au moins.
    Message de modération
    Bonjour,
    ce forum est dédié à l'épistémologie (philosophie des sciences) et la logique, et pas à la philosophie en général notamment les questions existentielles.
    A lire : "Comment participer à ce forum" et la charte article 6.

    Mais comme beaucoup de gens ont de la peine à voir ce qu'est une question de philosophie des sciences par rapport à une question de philosophie en général, que la tentation est grande de transformer la physique (Big Bang etc.) en métaphysique, on va tenter de débroussailler tes "angoisses".

    Je ne garantis pas que la discussion reste ouverte longtemps étant donné son caractère hautement sujet à des "délires" divers.
    Avis aux intervenants : les professions de foi sont à éviter, et la littérature philosophico-poétique à n'utiliser qu'avec parcimonie. Mieux vaut de l'analyse, des problématiques claires et du raisonnement construit.
    Au passage, je modifie le titre pour le rendre plus "raisonnable" (Dieu et l'enfer interdits par la charte ...)


    Dans ta question je dirais que tu mélanges :

    > une question d'épistémologie et de logique-métaphysique : peut-on définir une cause première ou une chose "cause de soi" (cf le "moteur immobile" d'Aristote, la Nature "causa sui" chez Spinoza, voire le Cogito de Descartes) ? La physique permet-elle de parler d'une telle cause première ou est-ce un problème logico-métaphysique ? Quel sens y'a-t-il à se servir des théories de la physique, de la cosmologie, dans ces questions ?

    > une question existentielle : une chose sans fondement, sans point d'origine absolu, est-elle une chose absurde ? à partir de quoi construit-on le sens d'une chose ? l'humain ne peut-il se construire son sens à partir de ce qu'il est (cf Sartre, l'absurde du monde comme liberté pour se faire soi-même) ?

    > une question "psychologique" : pour une raison indépendante des questions elles-mêmes, tu sembles trouver tout cela dramatique, tragique. Si je dis que c'est indépendant des questions, c'est que des philosophes donnant des réponses allant aussi bien dans le sens de l'absurdité du monde que dans celui d'un ordre rassurant où l'homme à sa place, ne jugeaient pas pour autant que nous étions dans un cauchemar. La question de l'"angoisse existentielle", si elle a été importante chez certains (Heidegger, Sartre) n'implique pas pour autant des affects négatifs.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  5. #4
    Mumyo

    Re : fondements du réel et illusion, existence sans fondement

    On ne peut appliquer la relation de causalité à l'univers lui-même puisque l'univers est la cause de tous les phénomènes...
    L'univers est fondamentalement sans cause.
    Par ailleurs, l'univers n'existe pas, au sens ou nous l'entendons habituellement:
    C'est parceque les phénomènes sont "sans noumènes" qu'ils peuvent se co-produirent, en interdépendance et générer les différents niveaux d'organisation que nous connaissons,
    De ce point de vue, la relation de causalité est pure illusion, une approximation utile.

    Cordialement,

    Mumyo
    Libre l'électron, toujours là où on ne l'attend pas, du coup tout se tient...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Mumyo

    Re : fondements du réel et illusion, existence sans fondement

    je vous prie de m'excuser je suis un mauvais philosophe mais m'appuie pour mes dires sur la physique et l'astrophysique qui n'ont aucune reponse pour expliquer l'origine de l'univers et le temps!
    Il n'y a pas à chercher l'origine du temps.
    Le temps étant sans noumène, n'est pas UNE CHOSE, mais un ASPECT DES CHOSES.

    Le langage peut induire des questionnements dénués de sens.

    Nous pouvons même généraliser ce principe en affirmant que toute connaissance scientifique, décrit certains aspects de l'univers (considéré non au sens physique du terme, mais dans le sens de tout ce qui existe ). La question de l'origine, n'a pas de sens de ce point de vue là.

    Cela n'invalide nullement l'approche scientifique, ni la théorie du Big Bang, par exemple, très utile pour rendre compte d'une multitude de phénomènes observés.

    La science n'accède pas au fondement du réel. Elle teste et observe les relations entre parties du réel qu'elle modélise.

    En ce sens le grand collisionneur de particules découvrira peut-être de nouveaux modes relationnels entre certaines particules, permettant peut-être de valider de nouvelle théories. ( Ce qui serait déjà extraordinaire ! )

    Sans que ces nouvelles théories, puissent prétendre à la description du fondement du réel.

    Le réel est probablement sans fondement, ce qui est la chose sans doute la plus difficile à concevoir...

    Cordialement,

    Mumyo
    Libre l'électron, toujours là où on ne l'attend pas, du coup tout se tient...

Discussions similaires

  1. L'eugénisme a-t-il un fondement scientifique valable ?
    Par carb000n dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 93
    Dernier message: 24/12/2008, 16h41
  2. Le fondement des Mathématiques
    Par aiglazur dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 21
    Dernier message: 21/09/2007, 13h07
  3. Fondement mathématique de l'absurde
    Par aiglazur dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 35
    Dernier message: 27/08/2007, 19h41
  4. Forum Philo: fondement de l'humanité!?!
    Par Rembill dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 10
    Dernier message: 05/07/2006, 14h02
  5. Illusion d'optique, illusion du mouvement
    Par Argawaen dans le forum Biologie
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/08/2005, 09h02