Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 56 sur 56

La Guerre automatisée ?



  1. #31
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?


    ------

    Bonsoir,
    Je viens de découvrir ce topic, fort instructif!
    La question initiale concerne la capacité (au sens anglais) d'un système offensif automatique à ouvrir le feu.
    le terme "offensif" me semble important. Car depuis de nombreuses années, il existe des systèmes défensifs qui prennent automatiquement la décision d'ouvrir le feu. Par exemple, le système Phalanx de défense des navires contre les missiles supersoniques AM ou MM. Ou encore le systèmes de défenses anitaériens des navires ou des unités blindées terrestres. les performances des systèmes offensifs font que la riposte automatisée est indispensable.

    Considérons l'aspect offensif automatisé. Il est plus problèmatique. On considère généralement chez les militaires que l'ordre d'attaque doit être donné par un homme (pour des tas de raisons d'ordre stratégique et même éthique, parce que les militaires font aussi de l'éthique).
    Mais considérez le cas suivant : sur un avion, le radar de veille détecte une cible. Le calculateur d'attaque l'identifie comme ennemi et définit son potentiel hostile et contre-mesure. Il propose au pilote de tirer et lui donne toutes les raisons de le faire: est-ce un tir offensif automatique ou pas. Est-ce que le fait que le pilote appuit sur le bouton est suffisant pour en faire un acte décidé par l'homme?

    Enfin, j'ai lu sur un post une interrogation à propos de l'éthique des scientifiques qui travaillent pour l'armement. J'en suis, comme physicien spécialiste des systèmes complexes. Et j'affirme que l'éthique de la guerre fait partie de mes préoccupations. Mais je suis citoyen français et un jour j'ai décidé de servir mon pays pour la patrie, pour les sciences et pour la gloire.

    -----

  2. #32
    exobiolo

    Re : La Guerre automatisée ?

    Pour revenir à la question initiale et pour donner mon point de vue:

    Je crois sincerement que de nos jours il y a un certain frein à la guerre qui est du au fait que la population civile ne supporte pas de voir trop de ses soldats mourrir au combat, on supporte beaucoup moin la vue du sang des siens qu'avant a cause des médias notament(du moin c'est mon impression).Ce qui en soi est une très bonne chose.Mais le jour ou l'on aura des machines capables de fair feu toutes seules,autrement di capable de remplacer totalment des soldats,ce frein n'existera plus.....D'ou mon inquiétude n refléchiera probablement moin avant d'envoyer une armée au combats et dans des actions beaucoup plus musclées pouvant de ce fait ocasionner plus de pertes dans les population civiles ou dans les rangs adverses(si ils sagits d'etre humains)...

    Je penses donc que le fait d'automatiser la guerre n'est pas une bonne solution:la seule limite a la guerre ne serai alors plus que son cout.......

  3. #33
    actae

    Re : La Guerre automatisée ?

    Je trouve qu'il y a vraiment des réactions très naïves, dasn ce débat. Croit-on que la guerre pourrait devenir un jour une sorte de combat matériel contre matériel ? Tu détruis mes tanks automatisés, je détruis tes drones lances-missiles, et aucune perte humaine ? C'est complètement mécomprendre le principe même du conflit armé, qui n'a de sens que parce qu'il engage la vie humaine (on peut ajouter : "malheureusement").

    En revanche, domlefebvre, personnellement, je suis très intéressé par ta phrase : "On considère généralement chez les militaires que l'ordre d'attaque doit être donné par un homme (pour des tas de raisons d'ordre stratégique et même éthique, parce que les militaires font aussi de l'éthique)."
    Quelles sont ces raisons, en quelques mots, stp ?

  4. #34
    exobiolo

    Re : La Guerre automatisée ?

    Je suis d'accord avec toi....La guerre sert a "éliminer" les peuples ou dirigeant génants...Mais le fait d'utiliser des machines automatisées permetera de justifier plus facilement l'envoi d'une armée==> plus facil de faire la guerre => plus de guerres.....Et l'ordre d'attaque viendra toujours de celui qui a interet a éliminer l'autre(autrement dit le gouvernement ou les militaires de l'armée)
    Je pense aussi qu'il sera beaucoup plus facil de prendre le pouvoir dans un pays avec des machines(il suffira au "dictateur" de se mettre de son coté les quelque soldats qui commandes ces machines au lieu de devoir s'accorder la fidélité d'une armée humaine pleine d'esprit et pouvant se poser des questions sur ses réelles motivations)

  5. #35
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par actae
    En revanche, domlefebvre, personnellement, je suis très intéressé par ta phrase : "On considère généralement chez les militaires que l'ordre d'attaque doit être donné par un homme (pour des tas de raisons d'ordre stratégique et même éthique, parce que les militaires font aussi de l'éthique)."
    Quelles sont ces raisons, en quelques mots, stp ?
    Bonjour,

    Je vais essayer de te répondre.

    Tout d'abord, il faut se souvenir que dans nos systèmes politiques, le pouvoir militaire est subordonné au pouvoir politique. Les dictatures militaires sont devenues rares, bien que parfois la limite soit assez ténue...

    Une des principales raisons qui conduit à choisir le déclenchement humain du feu est le risque d'erreur. Cela peut faire sourire, mais c'est un fait. Développons:
    - les systèmes ne sont pas parfaits, loin de là. Ils sont susceptibles d'être brouillés, leurrés ou victimes de dysfonctionnement. Engendrer un tir ou une guerre à partir d'une mauvaise interprétation d'un signal est le cauchemard de tout responsable militaire (à cause des conséquences, voir la suite).
    - une erreur, même "minime" peut avoir des conséquences politiques catastrophiques. Et ça, les politiciens n'aiment pas. Ils veulent faire la guerre avec un maximum de gains (économiques, financiers) et minimum de coûts (politiques, humains, financiers). On s'est aperçu depuis la guerre du Vietnam que le coût humain pouvait devenir trop important pour être supporté par un peuple même s'il est relativement peu élevé, d'où le concept saugrenu de guerre 0 mort (dans notre camp, évidement).
    - aucun ingénieur, en son âme et conscience, n'osera affirmer que son système est fiable à 100% et donc qu'on peut faire reposer la sécurité d'une unité ou d'un pays sur ce système.
    - un concepteur de systèmes d'armes sait à quoi servira son travail. Il se dit qu'il sert à défendre son pays et ses habitants. C'est pour le meilleur. Pour le pire, il servira à défendre des intérêts économiques ou politiques plus ou moins avouables au mieux, ou les intérêts de quelques uns au pire. Il aura donc à coeur de toujours introduire un facteur humain, dont il supposera que l'on peut attendre de lui une certaine humanité et aussi la peur viscérale des conséquences. Je crois personnellement que le système de doubles clés sur les armes nucléaires tient en grande partie de ce principe. Avec un certain succès.

    Pour mieux appréhender ce problème, on peut se souvenir de cet Airbus iranien abattu par la Marine US pendant la 1ere guerre du Golfe.
    Le système d'armes en question était un croiseur AEGIS. C'est un système pratiquement entièrement automatisé de surveillance du champ de bataille, d'évaluation de la menace et de déclenchement de la riposte. Plusieurs radars, des dizaines d'ordinateurs et un système de canons et de missiles. Tout ça interconnecté.
    En principe, il y a des opérateurs pour surveiller ce petit monde et un officier de quart qui prend la décision finale de riposter ou non, selon les infomations fournies par les senseurs. C'est lui qui est supposé donner l'autorisation au système de riposter ou d'attaquer.
    C'est le principe, conforme à ce que j'ai exposé plus haut. Maintenant examinons la réalité du champ de bataille :
    le croiseur est en alerte combat, il s'est fait "allumé" plusieurs fois. L'équipage est sur les nerfs. Au PC OPS, l'officier de quart est informé par ses systèmes d'une intrusion aérienne dans son espace de sécurité. Ses senseurs lui transmettent en temps réel des infos sur la progression de l'intrus. L'officier sait qu'il doit réagir et décider dans les quelques secondes qui suivent. Il est responsable de la vie de son équipage. Alors, il réagit comme une machine. Il a confiance dans son système, il accepte la proposition de son système de tire. Il tire. Environ 300 morts civils innocents.
    Il y avait bien un humain dans la chaîne de décision. Mais était-il vraiment humain à ce moment là. C'est très difficile à dire, et encore plus à vivre.
    Il s'agissait d'un système de défense. Imparfait comme tous les systèmes humains. Le problème est identique en cas de système offensif. On attaque sur ordre ou pour se défendre (la meilleure défense étant l'attaque...). Dans ce cas, le militaire réfléchira aux conséquences d'une attaque, s'il en a le temps et si les conditions le lui permettent.
    Un système automatique ne réfléchira jamais. Il acceptera l'ordre. Du moins tant qu'il sera dépourvu d'une conscience (pourvu que cela n'arrive jamais!).
    C'est parce que les ingénieurs de l'armement auront toujours peur des conséquences humaines que peut engendrer une erreur que ces systèmes ont peu de chances de voir le jour. Sauf bien sur, à tomber sur un docteur Follamour (je vous rappelle que le personnage est inspiré d'un scientifique américain célèbre... je le cite?).

  6. #36
    actae

    Re : La Guerre automatisée ?

    Merci beaucoup domlefebvre !
    J'ai très envie d'approfondir la question.
    Je note qu'il y a quelqes qmbiguités dans ton post, et j'aimerais bien les discuter. Tout tourne autour de la question de la faillibilité humaine.
    Je comprends que l'objet de ton texte au départ est de dire que la décision humaine est plus fiable et nécesssaire.
    Mais tu questionnes en route : L'officier a commis un erreur, a-t-il réagi comme un humain ? Les humain sont "imparfaits", etc.
    C'est certain qu'un "système automatique ne réfléchira jamais" mais est-ce qu'on ne pourrait pas considérer qu'il est quand même moins faillible que l'homme ? Après tout, dans l'exemple que tu choisis, c'est un humain qui provoque l'erreur, pas une machine.
    Au fond, est-ce que ces ambiguités ne reflètent pas le fait qu'il y ait actuellement un débat en cours ?

  7. #37
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par actae
    Je comprends que l'objet de ton texte au départ est de dire que la décision humaine est plus fiable et nécesssaire.
    Non, je me suis sans doute mal exprimé. La décision humaine n'est pas plus fiable, elle est plus humaine! Un système automatique n'aura pas de doutes, de regrets, d'incertitudes sur le bien-fondé de la décision. C'est une composante que l'on (les technocrates politiciens) essait d'éliminer dans les systèmes de réaction automatique mais que nous (les ingés de l'armement qui ont été sur le terrain) ne supprimerons jamais, du moins je l'espère...

    Citation Envoyé par actae
    Mais tu questionnes en route : L'officier a commis un erreur, a-t-il réagi comme un humain ? Les humain sont "imparfaits", etc.
    C'est certain qu'un "système automatique ne réfléchira jamais" mais est-ce qu'on ne pourrait pas considérer qu'il est quand même moins faillible que l'homme ? Après tout, dans l'exemple que tu choisis, c'est un humain qui provoque l'erreur, pas une machine.
    Au fond, est-ce que ces ambiguités ne reflètent pas le fait qu'il y ait actuellement un débat en cours ?
    Tirer sur un avion civil était une erreur. le système AEGIS avait accroché l'Airbus et l'aurait shooté de toute manière (erreur d'IFF). L'officier de quart a eu "peur", du moins son stress opérationnel était tel qu'il n'a pas mis en doute les données qu'il avait sous les yeux. Il y eu bien deux erreurs (et même beaucoup plus lorsqu'on étudie le pb).

    Tu n'as pas tort en disant qu'il y a débat actuellement. Peut on déléguer notre sécurité à des machines? Nous leur donnons de plus en plus d'"intelligence" (les guillemets sont indispensables), mais pour l'instant pas un concepteur de système d'armes n'accepte de laisser la machine décider. Il existe toutefois une exception : les systèmes dans lesquels le temps reflexe est incompatible avec le délai de réaction humain (ex: le système de défense anitnavire Phalanx, qui commence à dater...)

    L'éthique n'est pas totalement étrangère aux scientifiques et ingénieurs qui travaillent sur les systèmes d'armes. Même si notre logique n'est peut être pas toujours très compréhensible...

  8. #38
    Démostène

    Re : La Guerre automatisée ?

    Salut,
    Dans un cas de figure "idéal"* ou les deux ( ou plus) camps en présence utiliseraient des systèmes automatisés, la guerre réelle n'est plus nécessaire, elle peut devenir virtuelle !

    * : idéal, ou les systèmes sont parfaits et équilibrés.
    Ca donne la stratégie du morpion, ou il ne faut pas jouer.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  9. #39
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Question: les dommages collatéraux sont-ils aussi virtuels?

  10. #40
    zittert

    Re : La Guerre automatisée ?

    Peut-on laisser à un système offensif automatisé
    le choix d'ouvrir ou non le feu dans le cadre d'un conflit ?

    Ou alors doit-on laisser dans la chaîne de décision la présence d'un opérateur physiquement présent, validant ou non le choix de la machine ?
    Je reprend du debut, moi je pense que oui, une machine doit pouvoir decider d'elle meme si elle ouvre le feu, une machine "bien programmé" ne faisant jamais d'erreur, c'est beaucoup moin risqué que de donner la decision a un etre humain, qui on le sais, peut faire de grave erreur dans certaines circonstances.
    Au moin, la machine, une fois programmer ( la tete a froid ), elle ne risque pas de faire "n'importe quoi"

  11. #41
    Invite28765432

    Lightbulb Re : La Guerre automatisée ?

    La machine "bien programmée"... Jettes donc un coup d'oeil sur la suite du topic : le débat fut assez vif.

    Une machine est faillible, et l'enjeu est justemment de la programmer correctement ! Sélectionner les critères d'appréciations de l'automate, s'assurer de sa fiabilité, etc.

    Ce qui n'est pas gagné. Exemple frappant : un gymnase-refuge shooté par un missile de croisière durant les opérations en Serbie et au Kosovo par l'OTAN... pour une erreur d'approximation à la cinquième décimale lors de la mise au point du plan de vol de l'engin.

    CQFD

  12. #42
    shokin

    Re : La Guerre automatisée ?

    Dans le fait d'automatiser, n'y a-t-il pas aussi :

    - un effort investi pour moins/plus d'effort à la fin (utopie selon moi, sinon par la mort) ?

    - une incapacité à assumer notre conscience jusqu'au bout (j'automatise, je me déresponsabilise ; je perds de mon auto-détermination) ?

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  13. #43
    Pierre de Québec

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par shokin
    - une incapacité à assumer notre conscience jusqu'au bout (j'automatise, je me déresponsabilise ; je perds de mon auto-détermination) ?

    Shokin
    Cela donne froid dans le dos.

    Quelqu'un pourrait citer des exemples de systèmes de guerre automatisée existant et opérationnels ? La réponse pourrait nous situer sur les réalités du problème.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  14. #44
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Cela donne froid dans le dos.

    Quelqu'un pourrait citer des exemples de systèmes de guerre automatisée existant et opérationnels ? La réponse pourrait nous situer sur les réalités du problème.
    Bonjour,
    Le plus répandu et à vrai dire le seul opérationnel qui soit autorisé par l'homme à une riposte automatique est le système Phalanx de défense anti-missiles sur certains navires US (les PA essentiellement) et qq uns de l'OTAN.
    La seule raison de l'automatisation est que le délai de réaction à la menace est incompatible avec le délai de décision humain. Et encore, faut-il souligner que les règles d'engagement du système d'armes sont décidées par le PC Combat du batiment.
    Dans tous les autres systèmes de défense que je connaisse, il y a toujours une décision humaine avant d'ouvrir le feu.
    A ma connaissance, il n'existe pas de système offensif automatique.
    On parlait plus haut de programmer correctement une machine pour attaquer. Le problème c'est que la décision d'ouvrir le feu se prête très mal à la programmation. Même en mettant en oeuvre des outils de décision évolués (reconnaissance des formes de menace, système expert d'évaluation et de prise de décision), on aboutit toujours à des situations indécidables par un algorithme. Et, d'expérience, j'ai tendance à dire tant mieux!
    D'accord, l'homme peut faire des erreurs ou être irresponsable. La machine peut aussi faire des erreurs ou ne pas savoir décider. Mais l'homme a cette supériorité que de pouvoir contrevenir à un ordre (ce qu'une machine ne sait pas faire) s'il estime en son âme et conscience qu'il ne doit pas ouvrir le feu.
    Il y aura toujours des erreurs lors d'un combat: attaque de civils innoncents, tir fratricide, etc... Je ne crois pas que la délégation à une machine modifierait la donne.
    Autre chose, cela me rassure que quelque part, un homme, officier, soldat, ingénieur se sente responsable de la décision qu'il prend d'ôter la vie à quelqu'un fut-il un ennemi. Cela évite parfois des erreurs...

  15. #45
    Démostène

    Re : La Guerre automatisée ?

    Salut,
    Ca existe depuis la nuit des temps !!
    Les pièges, les chausse trappes et autres mines antipersonelles ne demandent aucune surveillance pour être opérationelles, ce qui est "nouveau", c'est la technique employée.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  16. #46
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    Ca existe depuis la nuit des temps !!
    Les pièges, les chausse trappes et autres mines antipersonelles ne demandent aucune surveillance pour être opérationelles, ce qui est "nouveau", c'est la technique employée.
    @+
    ton affirmation est techniquement exacte. Mais je doute que Pierre pensait à ce genre de système automatisé....

  17. #47
    Invite28765432

    Exclamation Re : La Guerre automatisée ?

    Et puis un piège à mammouth ou une mine sont :
    1 - des armes passives
    2 - des armes sous contrôle de "l'opérateur" qui sait ce qu'elle fera de A à Z (rester là jusqu'à ce que quelqu'un marche dessus... "quelqu'un" étant totalement indeterminé par proprité de l'engin mortel).

  18. #48
    Pierre de Québec

    Re : La Guerre automatisée ?

    Merci Domlefebvre.

    Tu as cité un exemple qui m'avait bien passer par la tête mais dont je n'étais pas vraiment sûr.

    Et j'apprécie tout autant tes explications.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  19. #49
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par Gulf Stream
    Et puis un piège à mammouth ou une mine sont :
    1 - des armes passives
    2 - des armes sous contrôle de "l'opérateur" qui sait ce qu'elle fera de A à Z (rester là jusqu'à ce que quelqu'un marche dessus... "quelqu'un" étant totalement indeterminé par proprité de l'engin mortel).
    bonsoir,
    je suis d'accord avec toi pour dire qu'il s'agit d'armes passives au sens où un piège comme une mine réagissent plutôt qu'ils n'agissent.
    Par contre, il n'est pas exact que ces armes soient sous le contrôle d'un opérateur. C'est justement le contraire! Le propre d'une mine, par exemple, c'est qu'elle soit déposée et complètement "oubliée" par son détenteur. La mine n'a besoin d'aucun contrôle humain pour exploser. Son explosion est commandée par son environnement et contrôlée par un système automatique plus ou moins rudimentaire (détecteur de contact, de choc, magnétique, optique, etc.). Il ne s'agit pas d'une arme sous contrôle comme peut l'être un fusil qui ne tire que lorsque l'opérateur le décide (sauf accident...)

  20. #50
    powel

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par bardamu
    Et puisqu'il s'agit d'un forum d'éthique des sciences, on pourrait s'interroger sur l'état d'esprit des scientifiques qui travaillent dans l'armement.
    S'autorisent-ils des problèmes de conscience ? Celui qui a inventé le shrapnel ou l'art de lancer du napalm avait quelle notion éthique en tête, quelle idéologie ?
    Qui travaille à une guerre robotisée ? Pourquoi ?
    Ceux-là pourraient te répondre alors pourquoi tu ne t'intéresses pas aux fabricants de couteaux à couper le pain ...

    Ils pourraient aussi te répondre que leurs fabrications servent en cas de défense et non pour l'attaque, et qu'ils ne peuvent pas être responsables de l'utilisation qu'on en fait ...
    Dernière modification par powel ; 26/03/2006 à 23h01.

  21. #51
    actae

    Re : La Guerre automatisée ?

    Amen. Cette réponse-là, on la connait par coeur, tout le monde a suivi le même catéchisme. Je pense que Bardamu se demandait plutôt si, éventuellement, les scientifiques se posaient de vraies questions. Mais domlefevre a déjà répondu.

  22. #52
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Bonjour,

    "Qui travaille à une guerre robotisée ? Pourquoi ?". Je me sens interpelé par cette question.
    Je poserai en préambule une autre question. Pourquoi demande-t-on aux scientifiques de travailler sur une guerre robotisée? Qui le demande?

    Tout est dans le pourquoi. "On", et je m'exprimerai sur ce "on", veut une guerre robotisée parce qu'"on" en a marre de voir la jeunesse occidentale défiler dans la rue pour manifester contre les pertes. La recherche d'une guerre sans morts "amis" date de la guerre du Vietnam. les politiques US se sont rendu compte, qu'au sortir de la boucherie de WWII, les populations n'étaient plus d'accord pour envoyer les boys se faire tuer pour n'importe quoi. Ce fut le début de la doctrine McNamara et des recherches sur la manière de conduire une guerre avec un peu moins de morts amis. Puis et avec l'apparition de l'informatique et son extension, nous avons assisté à une montée des technologies dans l'armement. Ce fut un grand moment entre 75 et 2000. Des projets comme "Air Land Battle 2000" ont fait ce qu'on appelle la guerre robotisée.
    Le "on", vous l'aurez compris ce sont les décideurs politiques qui veulent conduire la guerre sans avoir leur opinion publique sur le dos. Dans les démocraties occidentales, ils sont élus. Donc, par un raccourci osé mais légitime, les peuples veulent une guerre robotisée, et chez les autres de préférence.
    Qui travaille à construire ces machines. Beaucoup de scientifiques sans le savoir. Moi, et mes collègues (ex collègues) en le sachant parfaitement. Je vais en faire hurler plus d'un, mais la science et la guerre ont une liaison commune depuis l'éternité! Je devrais associer la science et la technique pour être juste.
    Pourquoi: je m'en suis déjà expliqué. Je ne dirais qu'une chose: "pour la patrie, les sciences, la gloire". Devise qui fut créée à une époque où notre pays était en danger et où l'effort des scientifiques et ingénieurs participait directement à la victoire des armes. Epoque où c'était bien vu... (on a revécu ça au milieu du 20ème siècle, allez savoir pourquoi!).

    J'en finirai en disant que les scientifiques qui travaillent dans l'armement ont une conscience comme les autres. Que nous avons nos interpelations, nos doutes et nos remords. Mais nous savons que pour protéger nos vies, nos intérêts et aussi les choses inavouables que les politiciens ont décidés de sauver, nous ferons ce que notre devoir nous commande.
    Et puis, jusqu'à ces dernières annèes, pour un scientifique, il y avait un autre attrait: nos labos ne manquaient pas d'argent, ni d'informations que les civils ne pouvaient pas avoir.

    J'essaie d'être honnête avec moi et avec les autres. J'ai fait mon boulot et mes jeunes collègues font le leur. S'il existe des gens contre, qu'ils soulèvent une force suffisante pour voter l'illégalité de la guerre dans le monde entier. J'applaudirai des deux mains... Et peut être qu'on pourrait faire des choses intéressantes, contrôler le climat par exemple....

  23. #53
    Pierre de Québec

    Re : La Guerre automatisée ?

    Voici un extrait d'une série de conférence portant sur l'éthique militaire. Source : 1999 - L'Éthique dans les opérations (attention ! fichier PDF de 3,3 MO); extrait pris dans le chapitre "LES SM2 ET L’INCIDENT DU VINCENNES", p. 23)
    Citation Envoyé par Capitaine de l’ATHABASKAN
    J’étais bien au courant que l’ATHABASKAN possédait le même missile antiaérien de zone que celui lancé par le USS Vincennes qui avait abattu par erreur l’airbus iranien au début des années 1990. Vous savez sans doute que le système de commandement et de contrôle à bord de nos navires permet de tirer de toutes les façons, soit d’un mode manuel à un mode entièrement automatique, sans que l’humain ait à intervenir, lorsque l’armement en question doit être lancé pour détruire n’importe quelle cible respectant un ensemble préétabli de facteurs à considérer pour que l’unité visée soit jugée hostile. Dans le cas du USS Vincennes, ce système était désactivé et le missile avait été tiré par intervention manuelle. Ironiquement, si on s’en était tenu au mode automatique, le missile n’aurait pas été lancé puisque l’appareil airbus n’aurait pas satisfait à tous les paramètres nécessaires pour être considéré hostile. À bord d’un navire de guerre canadien, nous n’utilisons pas nous non plus nos armements en mode automatique. Les gens se méfient de façon viscérale du système de guidage, si bien qu’on exige l’intervention d’un opérateur.
    Voilà donc ici exposé clairement un dilemme : choisir entre l'erreur de la machine et l'erreur humaine. Mais en définitive, il n'y a que l'erreur humaine; les machines ne pensant pas (encore) par elles-mêmes.

    J'irais dans le même sens que DomLefevbre et je suis porter à conclure que le mauvais usage d'une arme à déclenchement automatique ne serait que le cas soit d'une erreur (de programmation !); soit le cas d'un fait délibéré (encore une forme plus subtile d'erreur humaine). Bref, c'est de l'homme mauvais qu'il faut se méfier... pas de la machine.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  24. #54
    Pierre de Québec

    Re : La Guerre automatisée ?

    Ah oui, j'allais oublier. Pour ceux qui pensent encore que les militaires manqueraient d'éthiques; le lien proposé (Programme d'éthique (Défense Nationale canadienne)) tend à prouver le contraire.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  25. #55
    Démostène

    Re : La Guerre automatisée ?

    Salut,
    Petite question : aucun système n'est parfait, quelle que soit son degrés de sophystiquation.
    N'est-ce pas un bon ( meilleur ?) choix que de laisser la maitrise dudit système au facteur humain ?
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  26. #56
    domlefebvre

    Re : La Guerre automatisée ?

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,

    N'est-ce pas un bon ( meilleur ?) choix que de laisser la maitrise dudit système au facteur humain ?
    @+
    Je ne sais pas si c'est le meilleur, mais j'ai tendance à penser que c'est le moins mauvais!
    J'ai ausssi tendance à penser que ce n'est pas demain que l'IA (au sens actuel du terme) aura fait suffisament de progrès pour qu'on puisse confier à un algorithme la conduite d'un système d'armes et a fortiori de la guerre...
    Comme il me semble probable que jamais un algorithme ne reproduise ce que l'on appelle la conscience (je partage les idées de Penrose sur le sujet), je souhaite que l'on ne confie jamais la conduite d'un système d'armes à un algorithme.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Quel pare-feu pour mise à jour automatisée ?
    Par jepoirrier dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/09/2007, 08h58
  2. Machine à pates automatisée
    Par etiennedefqvx dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/07/2007, 08h16
  3. la science et la guerre
    Par katib71 dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 37
    Dernier message: 26/06/2007, 19h06
  4. Gestion des bus automatisée
    Par zaphyr dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/06/2007, 13h53