Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

La recherche pour des armements militaires



  1. #1
    Pierre de Québec

    La recherche pour des armements militaires


    ------

    Dans les nouvelles brèves de Futura-Sciences il y a avait cette nouvelle : La science de la torture.

    D'un coté, il y a dans la société civile des scientifiques qui cherchent à soulager la douleur et de l'autre coté, dans la société militaire, il y a des scientifiques qui eux cherchent sciemments à provoquer la douleur.

    Quelles sont donc les règles éthiques qui guident ses scientifiques pro-militaires ?

    Quelles philosophie vient en appuie à une telle recherche de moyens d'engendrer la douleur ?

    Aujourd'hui, je n'ai pas les réponses à ces deux questions mais j'aimerais bien les trouver !


    Cordialement,

    Pierre de Québec

    -----
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  2. Publicité
  3. #2
    Baygon_Jaune

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Je suppose qu'ils [les chercheurs militaires] peuvent avoir deux points de vue :

    1) Celui de se dire que l'on travaille pour son pays, forcément plus civilisé que les autres, et que l'on va ainsi accroitre les chances de survie de ses soldats, qui oeuvreront « pour le bien ». De la même façon, des armes plus précises devraient permettre de minimiser les « pertes humaines », d'un côté comme de l'autre, etc.
    Sans compter que « si c'est pas nous qui le faisons, ça sera eux ! ».

    2) Il doit bien y avoir des personnes qui travaillent en ce sens uniquement parce que c'est leur travail, ie un moyen de subvenir à leurs besoins.
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  4. #3
    manu_mars

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Salut

    Je crois que de toute maniere, et depuis la nuit des temps, il y a deux camps:
    Les civils et les militaires.

    Les premiers ont pour but de vivre en paix, de developper le commerce et de trouver la prosperité entre eux;
    mais les seconds interviennent lors de conflits d'interets, si un groupe de civils a un different avec un autre groupe, si, pour paraphraser quelqu'un de célèbre ( ou qui fut célèbre en son temps), "l'intérêt de l'état (prime sur) la démocratie" (oui, je sais, ca fait peur..).

    A priori, une guerre n'est intéressante que pour les marchés futurs qu'elle promet: Plaine de la Rhur rachetée au lendemain de la deuxieme guerre mondiale par l'industrie américaine, achat des votes par les industries du petrole lors de la decision de la creation de l'etat Israelien en 1948.... Etc...
    Economie et guerre sont intimement liées. Il ne viendrait à l'idée de personne censément de faire la guerre POUR la guerre, sans en tirer aucun profit (on pourrait parler à ce sujet des guerres civiles du continent africain subventionnées par l'industrie du petrole ( hum.. encore le pétrole?? c'est pour cela qu'il coute si cher???))

    Donc, il faut soit éliminer les producteurs concurrents sans casser leurs outils, soit tout casser pour tout reconstruire. Comme nous sommes de plus en plus civilisés, nous faisons des guerres de plus en plus propres, parce que bon, on n'est pas des boeufs, hein.. on a une conscience.
    Chez moi, j'utilise Ploust, le bon anti-odeurs neutre qui rend l'air propre et desinfecté; j'ai de l'insecticide naturel, qui décime tout ce qui rampe et vole en un clin d'oeil sans meme en sentir l'effet; par extension, il est naturel de considerer que "celui qui me gene doit disparaitre sans laisser de traces ni d'odeurs et sans faire de bruit de preference".

    Les civils, il faut en prendre soin, c'est quand meme eux quand ils sont dans mon camps qui produisent la richesse....

    Manu

  5. #4
    Bob Trebor

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Bonjour.

    Un p'tit complément sur ce genre d'arme.

    <La nouvelle arme américaine, l'Active Denial System , classée comme "moins fatale" par le Pentagone, envoie un rayon de micro-ondes cadencées à 95GHz aux combattants adverses pour leur faire ressentir de la chaleur et une intense douleur en moins de 5 secondes ! Cet appareil est conçu pour éloigner les personnes prises par le rayon de micro-ondes, ce qui est censé permettre aux "contrôleurs d'émeutes" de casser et de diriger une foule. Mais le magazine New Scientist a publié que durant les tests menés à la base militaire aérienne de Kirtland au Nouveau-Mexique, les participants ont été invités à retirer lunettes et lentilles de contact pour protéger leurs yeux. Dans un autre test ils ont également été conviés à oter tout objet en métal qu'il pouvaient porter sur eux (pièces, vêtements, ... ) pour ne pas développer de points chauds sur leur peau.

    " Qu'arrive-t-il si quelqu'un dans une foule est incapable pour quelque raison de s'éloigner du rayon ?" a demandé Neil Davison, co-ordinateur du projet de recherche sur les armes non létales à l'Université de Bardford en Grande-Bretagne. "Comment pouvez-vous être sûr que la dose ne franchira pas la limite de dommages permanents ? Est-ce que l'arme a une fonction de veille automatique pour éviter la surexposition ?"

    Les magazine indique également que la version montée sur un véhicule comme la photo ci-dessous a été nommée Sheriff. Son entrée en fonction est prévue en Irak pour 2006. Les marines ainsi que la police devraient rapidement être équipés de versions portatives.

    A quand la version "Annihilation d'une ville depuis un satellite?".> (Source:Reuters).

    Non seulement on peut se poser la question d'éthique du scientifique, mais aussi du commanditaire et aussi de l'utilisateur final.

    Pour la réponse, je dirais: Une cupidité sadique...
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    bardamu

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Citation Envoyé par Bob Trebor
    (...)
    Les magazine indique également que la version montée sur un véhicule comme la photo ci-dessous a été nommée Sheriff. Son entrée en fonction est prévue en Irak pour 2006. Les marines ainsi que la police devraient rapidement être équipés de versions portatives.
    On n'arrête pas le progrès : guerre du feu, bombardement au napalm, et aujourd'hui la cuisson aux micro-ondes.

  8. #6
    Pierre de Québec

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Baygon_jaune :
    1. le patriotisme;
    2. la nécessité de survivre d'un individu.

    manu_mars :
    1. l'intérêt de l'État;
    2. d'obscurs intérêts économiques.

    Il est intéressant de noter que les arguments de Baygon_jaune touchent à l'individu et que ceux de manu_mars touchent à des groupes d'individus voir des organisations complexes impliquant des millions d'individus.

    Ton second point Baygon_jaune me semble peu plausible. Dans une société aussi évoluée que celle des ÉUA, il me semble qu'un chercheur qualifié pourra toujours se trouver un emploi bien rémunérer et en accord avec l'éthique qui lui a sans doute été enseignée.

    Je pencherais plutôt pour l'appât du gain i.e. qu'une personne à l'éthique élastique peut appliquer une règle éthique pour un salaire ordinaire et une autre règle éthique pour un salaire franchement meilleur. L'ennui, c'est que faire de la recherche avec des débouchés pratiques doit nécessairement impliquer beaucoup de personnes. Dans le cas de la recherche sur l'arme mentionnée, ça doit compliquer singulièrement la constitution d'une équipe compétente et stable. Donc jouer uniquement sur le salaire ne me semble pas au final une bonne explication.

    Un chercheur peut-il se forger une éthique influencée par la fibre patriotique ? Voilà un argument difficile à accepter pour un individu ayant une éducation supérieure. Mais à cet égard, le cas de l'expansion des pays possèdant l'arme nucléaire tant à démontrer que l'argument du patriotisme est fort plausible.

    Les arguments de manu_mars me semblent convaincants. Un État a les moyens de convaincre des gens et de rassembler des ressources. L'État en appui à son armée peut amener une caution morale à bien des actions; reste à voir si au niveau de l'individu (ici le chercheur), ses règles d'éthiques peuvent s'accomoder de la raison d'État. À priori, cela me semble possible avec des chercheurs citoyens de l'État et ici, l'argument du patriotisme en serait l'explication. Ce serait aussi l'explication s'il y avait de la difficulté de recruter des chercheurs étranger; mais ça je ne le sais pas.

    Quant à l'argument des intérêts économiques, les entreprises ont une structures de gestion proches de celles des militaires; la hiérarchie passe avant la démocratie ! Faut-il donc qu'un chercheur se subordonne à son supérieure au point de faire de la recherche qui n'a pas pour but le bien ?
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  9. Publicité
  10. #7
    Baygon_Jaune

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Baygon_jaune :
    1. le patriotisme;
    2. la nécessité de survivre d'un individu.
    C'est résumer mon propos, qui était déjà résumé

    Je dirais plutôt :
    1. La croyance dans la bonne utilisation de l'armement (un peu plus large que le simple patriotisme).
    2. L'aspect financier, qui n'est pas le même pour tous - ça intègre bien évidemment ce que tu considères comme l'appât du gain. Ce que je disais, c'est qu'on doit aussi (au sens : il y a aussi des gens qui le font) pouvoir considérer que c'est un boulot comme les autres, ie un moyen de gagner sa vie (plus ou moins bien).
    Dernière modification par Baygon_Jaune ; 05/09/2005 à 15h08.
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  11. #8
    Bob Trebor

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Faut-il donc qu'un chercheur se subordonne à son supérieure au point de faire de la recherche qui n'a pas pour but le bien ?
    Si l'on considère les évenements actuels et leurs conséquences, déplétion du pétrole, changement du climat etc, on peut fort bien imaginer qu'il faudra essayer de "contenir" une partie de la population pour éviter des guerres civiles par exemple.
    Les USA sont trés en avance sur les procédés électromagnétiques (MHD), que sait-on véritablement du projet HAARP ?
    Que sait-on des épandages massifs nommés "Chemtrails" (A ce sujet, un débat scientifique serait intéressant) que l'on trouve sur des sites Internet du monde entier ou qu'on observe simplement en levant la tête ?

    Quel est donc l'éthique des scientifiques qui participent à ces projets et des gouvernements qui les mettent en action ?

    Peut-être s'agit-il d'un mal pour un bien ?

    Mais dans ce cas, pourquoi ne pas avertir les populations ?
    La science, ou des gouvernements gérant les applications des sciences, sont-ils en "droits" (éthiquement parlant) de décider ce qui est "bon" pour nous ?

    Je pense que malgré l'éthique, un scientifique est confronté au dilemme de "choisir son camp".
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  12. #9
    Pierre de Québec

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Citation Envoyé par Bob Trebor
    Quel est donc l'éthique des scientifiques qui participent à ces projets et des gouvernements qui les mettent en action ?
    C'est justement la question de départ

    Peut-être s'agit-il d'un mal pour un bien ?
    Il est plausible que la première démarche à faire pour convaincre un scientifique de participer à de telles recherches soit de situer les enjeux éthiques dans un autre registre que le bien et le mal entre individus. Disons donc le bien et le mal entre les États. Tiens, ça me rappelle qu'un certain G.W. Bush à identifier des États voyoux !

    Je pense que malgré l'éthique, un scientifique est confronté au dilemme de "choisir son camp".
    Ok, mais est-il obligé de bosser pour les militaires ?
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  13. #10
    Bob Trebor

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Ok, mais est-il obligé de bosser pour les militaires ?
    Un scientifique est je pense avant tout, un passionné.
    Les budgets militaires sont plus conséquants que pour les projets civiles.
    Il est compréhensible alors de choisir le projet qui ira le plus loin.
    Le projet HAARP par exemple. la maîtrise du climat serait une arme imparable.
    Si un scientifique veut travailler profondément sur l'étude du climat, il n'a pas le choix puisqu'un tel projet non militaire n'existe pas.

    Ethiquement parlant, il peut toujours envisager que la maîtrise du climat peut aussi servir à faire le "bien".
    Que les armes électromagnétiques seront utilisées de manieres non létales.
    Qu'on peut agir plus efficacement de l'intérieur.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  14. #11
    bardamu

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Ethique, états et armements :

    Le gouvernement norvégien a annoncé vendredi avoir, pour des motifs d'éthique, retiré ses fonds de huit groupes d'armement, dont le français Thales (Paris: FR0000121329 - actualité) et l'européen EADS (Paris: NL0000235190 - actualité) , accusés de contribuer à la fabrication d'armes particulièrement meurtrières.

    La suite ici : http://fr.biz.yahoo.com/050902/202/4kcgy.html

  15. #12
    Pierre de Québec

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Pratiquement toutes recherches peuvent contribuer à la conception d'armes nouvelles. Le choix du chercheur en demeure un d'éthique lorsqu'il sait pertinement que son patron est militaire.

    J'ai fait une courte recherche sur le projet HAARPP et je suis tombé rapidement sur le site officiel ici. Je n'y ai rien vue de bien répréhensible.

    Pour Bardamu : cela est rassurant de voir un État appliquer des règles d'éthiques dans l'usage de ses énormes fonds d'investissements. Et puis, il y aura toujours des "chialeux", pas contents de se faire retirer des fonds et qui tenteront de mettre le doigt sur les contradictions du Conseil consultatif sur l'éthique. Sans aucun doute qu'il faut un début à tout et qu'avant que le ménage soit fait, la Norvège aura à vivre avec quelques contradictions. Mais par ailleurs, la position de l'État de la Norvège doit faciliter grandement la prise de position des chercheurs là bas.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  16. Publicité
  17. #13
    manu_mars

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Pratiquement toutes recherches peuvent contribuer à la conception d'armes nouvelles. Le choix du chercheur en demeure un d'éthique lorsqu'il sait pertinement que son patron est militaire.

    J'ai fait une courte recherche sur le projet HAARPP et je suis tombé rapidement sur le site officiel ici. Je n'y ai rien vue de bien répréhensible.
    J'ai moi aussi fait mes petites recherches , et je suis tombé sur ca
    En cliquant on charge le PDF complet, alors je vous dit de quoi que ca cause: c'est une étude complete sur le projet HAARP, menée a l'Université Libre de Bruxelles, et cette étude a été primée...
    Je vous avoue que j'ai fait une ptite partie de broodwar, et que j'ai pas tout lu....
    Oui, j'avoue, cela me fait plaisir d'etre parfois calife a la place du calife, d'assouvir mes pulsions conquerantes en bousillant l'armee virtuelle de celui d'en face.

    A propos de celui d'en face, j'aimerai savoir si à un moment donné de l'histoire de l'Humanité (j'ai parfois du mal a y mettre une majuscule) on a cessé de le considérer comme une menace potentielle et/ou comme un grenier à blé... si des historiens trainent par ici...

  18. #14
    azoth

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Bonsoir,

    Ne sommes nous pas en train de supposer que les scientifiques sont des gentils et que la méchanceté est l'appanage de la bêtise?

    J'entends par là qu'on peut être intelligent (même très), diplomé, directeur de recherche ou plus, et ne penser qu'a soi-même, à sa réussite, à son bonheur, même si pour celà on doit sacrifier les autres, surtout si on ne risque rien.

    Je conçois malheureusement qu'on puisse mettre au point des armes de plus en plus sophistiquées: l'intelligence et la morale sont deux notions distinctes et indépendantes.

  19. #15
    Pierre de Québec

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Pour manu_mars :
    Le lien auquel tu renvoi est édifiant. La réalisation des armes décrites dans les divers brevets cités dans le texte nécessitent une puissance continue de l'ordre de 1010 W. C'est énorme et cela me fait douter de la viabilité de telles armes.

    Pour azoth :
    Tout est une question d'éthique pour le chercheur. Sans doute que les valeurs qui animent la personne - chercheur sont les clefs pour décoder ses règles d'éthiques.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  20. #16
    manu_mars

    Re : La recherche pour des armements militaires

    [QUOTE=Pierre de Québec]Pour manu_mars :
    Le lien auquel tu renvoi est édifiant. La réalisation des armes décrites dans les divers brevets cités dans le texte nécessitent une puissance continue de l'ordre de 1010 W. C'est énorme et cela me fait douter de la viabilité de telles armes.


    Certes, c'est impressionnant... A titre de curiosité, quelle énergie est nécessaire en comparaison pour faire marcher l'accélérateur à particule du CERN, et quelle puissance équivalente est obtenue?

  21. #17
    Bob Trebor

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Bonjour
    Citation Envoyé par manu_mars
    J'ai moi aussi fait mes petites recherches , et je suis tombé sur ca
    Un extrait de la conclusion de ce rapport qui date de 1998.

    "La station HAARP, couplée avec un vaste
    ensemble d'autres programmes du DoD, pourrait
    ainsi devenir une sorte de universal tool, pour
    reprendre l'expression de BEGICH. Un banc
    d'essai pour tester et valider, à petite échelle, des
    technologies et des procédés qui pourront ultérieurement
    être extrapolés et intégrés à de réels
    systèmes d'armes, en particulier les armes à impulsion
    électromagnétique
    , les techniques de
    modifications environnementales ou d'influence
    des comportements et des capacités mentales."

    Extrait de l'info "la science de la torture" (Futura Sciences).

    "L'arme idéalisée par les chercheurs de l'armée fonctionnerait à base de pulsions électromagnétiques produites par l'expansion de plasma."

    De 1998 à 2005, on est passé de l'imagination a la réalisation.

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    La réalisation des armes décrites nécessitent une puissance continue de l'ordre de 1010 W. C'est énorme et cela me fait douter de la viabilité de telles armes.
    En fait, il n'y a pas besoin des 10^10 W. Haarp agit par amplification du phénomène naturel par résonnance. Donc les 3,6 MW qui seront atteint dés 2006 sont amplement suffisant.

    Extrait du Journal de la Fondation Franz Weber - Mars 2005

    " Monika Griefahn, ancien ministre de l'Environnement de Basse-Saxe (1990-1998) et actuellement députée SPD au Bundestag, écrivit-elle, en Juillet 2004, dans une lettre aux activistes anti-chemtrails:
    « Je partage votre inquiétude quant à l’emploi d'alliages d’aluminium ou de baryum, qui ont des potentialités toxiques. Toutefois, à ma connaissance, ils n'ont été utilisés jusqu’à présent qu’à une échelle très limitée »."

    Les "chemtrails" nous viennent d'un programme américain nommé "the sheild" avec comme acteur principal au départ, monsieur Edward Teller, inventeur de la bombe H.
    Ce projet comprenant le brevet "Welsbach" a été présenté à Bush père en 1992.
    Et qui détient le brevet "Welsbach" ainsi que la plupart des brevets du systeme Haarp ?
    Eh bien c'est la société "Raytheon" plus gros fabriquant mondial d'armes.
    Et que voit-on dans le ciel en 2005 ?

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Tout est une question d'éthique pour le chercheur.
    Pas pour ceux qui travaillent à ces projets dirait-on.
    Citation Envoyé par Azoth
    l'intelligence et la morale sont deux notions distinctes et indépendantes.
    Certains hommes , du fait de leurs capacités cognitives, se considèrent au-dessus de la morale et de l'éthique.

    Noboby's perfect.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  22. #18
    Bob Trebor

    Re : La recherche pour des armements militaires

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    J'ai fait une courte recherche sur le projet HAARP. Je n'y ai rien vue de bien répréhensible.
    Parlement européen 14 janvier 1999 A4-0005/99 RAPPORT sur l´environnement, la sécurité et la politique étrangère

    Extrait du rapport

    page 11 : considère que le projet HAARP (High Frequency Active Auroral Research Project), en raison de son impact général sur l'environnement, pose des problèmes globaux et demande que ses implications juridiques, écologiques et éthiques soient examinées par un organe international indépendant avant la poursuite des travaux de recherche et la réalisation d'essais; déplore que le gouvernement des États-Unis ait à maintes reprises refusé d'envoyer un représentant pour apporter un témoignage sur les risques que comporte pour l'environnement et la population le projet HAARP financé actuellement en Alaska, durant l'audition publique ou à l'occasion d'une réunion subséquente de sa commission compétente

    Extrait de la conclusion du rapport.

    page 33 : constate qu'à l'heure actuelle, les ploblèmes environnementaux constituent le plus grand danger auquel l'humanité soit confrontée et que les menaces actuelles pour la sécurité vont au-delà des conflits de pouvoir classiques pour inclure également des menaces non militaires comme des crises de l'approvisionnement et des déséquilibres écologiques;

    page 34 : considère que le système militaire américain de manipulation ionosphérique, HAARP, lequel est basé en Alaska et ne représente qu'une partie du développement et de l'usage d'armes électromagnétiques à des fins de sécurité tant extérieure qu'intérieure, constitue un exemple d'une nouvelle menace militaire particulièrement grave pour l'environnement et la santé humaine au niveau planétaire, sachant que ce système tente de pénétrer dans la partie hautement sensible et énergétique de la biosphère à des fins militaires, alors que toutes ses conséquences ne sont pas connues; invite la Commission, le Conseil et les États membres à exercer des pressions sur le gouvernement des États-Unis, de la Russie et de tous les autres États engagés

    page 35 : demande en particulier que soit établi un accord international visant à interdire au niveau global tout projet de recherche et de développement, tant militaire que civil, qui cherche à appliquer la connaissance des processus du fonctionnement du cerveau humain dans les domaines chimique, électrique, des ondes sonores ou autres au développement d'armes, ce qui pourrait ouvrir la porte à toute forme de manipulation de l'homme; un tel accord devrait également interdire toute possibilité d'utilisation réelle ou potentielle de tels systèmes;

    D'autres extraits du rapport ici

    Aux dernières nouvelles, aucun accord n'a été trouvé, les USA refusant toujours l'examen de l'installation HAARP par des experts indépendants.

    Les scientifiques travaillant au projet HAARP n'ont donc aucune éthique ?
    Il semble malheureusement que non...
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. Remilitarisation des prépas militaires
    Par 5313d dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/05/2008, 21h04
  2. recherche des idées pour ingénieurs
    Par alexander-76 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/09/2007, 10h58
  3. recherche plan pour fabrique des bac pour chromée
    Par 4l alpine dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/02/2007, 22h56
  4. Recherche des infos pour un roman de SF
    Par cornelia dans le forum Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/04/2005, 11h14