Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Qu'est-ce que l'éthique?



  1. #1
    maxdangers

    Qu'est-ce que l'éthique?


    ------

    Bonjour, c'est quoi L'Ethique ???? et comparé à la Morale ?
    Pour moi ,
    l'Ethique c'est la conduite de chacun relevant ultimement de sa seule conscience.
    La Morale est un ensemble de règles de conduite, de relations sociales qu'une société se définie et qui changent selon la culture, les croyances, les conditions de vie et les besoins de la société si je puis dire (le contexte quoi).
    Vous en pensez quoi ??? Merci d'avance

    petite modification pour enlever un irritant (en accord avec maxdangers), et réouverture /Jiav

    -----
    Dernière modification par Jiav ; 07/09/2005 à 20h25.
    2ème découverte que je fais mais qui existe déja, la prochaine sera-t-elle la bonne ???

  2. Publicité
  3. #2
    benjy_star

    Qu'est-ce que l'éthique?

    Au risque de dire une grosse bêtise, j'aurais bien donné ta définition de Morale pour l'éthique.

    Et je ne suis pas d'accord avec ta définition de l'éthique, puisque selon moi, c'est plutôt un ensemble de conduites qu'il faut (ne faut pas) adopoter, vis à vis d'autrui...
    Dernière modification par Jiav ; 07/09/2005 à 20h24.

  4. #3
    Jiav

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Une définition toute personnelle: l'éthique c'est se poser la question, la morale c'est donner la réponse.

  5. #4
    Pierre de Québec

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Dans le fil "Y a t'il une limite à l'éthique", la définition de l'éthique et de la morale y est abordée. Ça devient intéressant à partir de ce message .

    Bon, étant moi-même en train de suivre une formation sur l'éthique (publique), voici la distinction faite par le professeur philosophe de formation et présentée avec l'avertissement qu'il n'y a pas nécessairement unanimité partout !

    Les mots éthiques et morales possèdent tous les deux un caractère normatif et sont étymologiquement très près l'un de l'autre : en gros éthique et morale réfèrent respectivement aux coutumes, usages et moeurs, coutumes. Pour les distinguer : d'un point de vue subjectif (i.e. la personne elle-même), le mot morale s'applique; d'un point de vue culturel objectif (i.e. en faisant abstraction des personnes), le mot éthique s'applique.

    Cette définition recoupe les informations données par Narduccio dans son message sur le fil précédement référencé.

    Cette définition est toutefois réductrice de ce que représente l'éthique aujourd'hui. L'éthique évolue, elle se subdivise en plusieurs branches rattachées à des domaines de l'activité humaine et qui chacun donne lieu à des débats.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  6. #5
    maxdangers

    Si j'ai bien compris ?

    L'étique c'est comme la morale vis versa sauf que la morale est une affaire publique et l'éthique une affaire personnelle ???
    2ème découverte que je fais mais qui existe déja, la prochaine sera-t-elle la bonne ???

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Dordon

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Une autre caracteristique: la morale est un ensemble de règles qui s'applique a des problèmes communs, de tous les jours (le comportement par rapport à autrui par exemple). L'ethique est un ensemble de règles trouvé pour faire face à un problème nouveau (la question des OGM par exemple).

  9. Publicité
  10. #7
    Sephi

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Et si quelqu'un ouvrait un dictionnaire pour donner la définition de l'éthique et de la morale ? ...

  11. #8
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    je me suis fait une definition perso.. je vois un mouvement qui vas de l'ethique vers la loi(coutume),puis la morale...

    l'ethique serait le questionement en face d'un problème que pose l'arrivé de nouvelle methode de nouvelle technique, c'est le questionement sur ce qu'il faut ou ne faut pas faire... l'objet final etant toujours la definition d'une norme dans la relation a autrui..

    la loi est le moyen par lequel une ethique devient quelquechose de tangible, coercitive par nature, la loi indique, ou interdit certain mode de la relation a l'autre... elle est le tu ne doit pas... c'est le groupe qui de lui-même, via les coutumes donne corps a cette loi...

    la morale c'est quand le tu ne doit pas, se transforme en je ne doit pas.. l'individue de lui-même décide de ne pas enfreindre un interdit, une loi, une coutume, une ethique qui lui est réscrite, ou que l'individu se prescrit lui-même... celle-ci peut-etre parfaitment intégré a l'individu et devenir de réelle prohibition inconsciente, quand celle-ci tansmise par la culture se font interdit parentaux par-exemple...

    pour moi, ces trois termes sont assez equivalent, mais ne s'applique pas dans au même moments, dans le même lieu..

  12. #9
    Pierre de Québec

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Ton appréciation de la différence entre éthique et morale et d'un lien menant de l'un à l'autre en passant par la règle de droit est juste. Je rapporte ici une façon de situer ses concepts les uns par rapport aux autres1. Je préciserais pour la cas de la morale, qu'un individu y adhère parcequ'il y croit réellement ou par crainte d'une sanction.


    Autorégulation <---------------------------> Hétérorégulation
    Éthique......Déontologie...... ..Droit............Moeurs..... ......Morale

    1 Tiré de Boisvert, Jutras, Legault, Marchildon Petit manuel d'éthique appliquée à la gestion publique, édition Liber
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  13. #10
    invité576543
    Invité

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par Narduccio
    Elle porte principalement sur la finalité de l'action et cherche à résoudre les questions qui peuvent se poser dans la délibération et la prise de décision :

    * Que dois-je faire ?
    * Qu'aurais-je dû faire ?
    * Y a-t-il des limites à mes actions ?
    Une question de béotien: est-ce que l'opposition personnel/publique est liée au "je" de ces phrases? J'explique, dans lesquels des cas suivants peut-on utiliser éthique, morale ou les deux?

    je = un humain

    je = un société anonyme, une adminstration

    je = un pays

    je = l'humanité


    J'ai l'impression qu'on n'emploie jamais "morale" dans le dernier cas par exemple.

  14. #11
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    je dirais stricteùment l'inverse de toi pierre a propos de la morale... c'est justement ce qui nous est transmit atravers la culture, et tout les interdits moraux, et sociaux, ce sont des carcans que la société donne a ses propres enfants... pour moi c'est vriament l'équivalent du sur-moi freudien ou quelquechose comme cela.. l'on n'en prend conscience qu'avec les voyages ou 'on apprend que tout les interdits les tabou ne sont pas des règles universelle...

    l'ethique, c'est ce a quoi l'on a réfléchie, et c'est ce travail lui-même de positionement de soi en face d'un evenement que les morales traditionelle ne prévoient pas... ou qu'elles ont prevue mais qui s'avèrent etre plus morbide en soi pour l'individu ou la société qui le porte, qu'autre chose... et qui se trouve un jours simplment caduque.. on adhère pas a sa propre pudeur d'etre vue nue en publique par exemple ou de faire ses besoin en privé, et bien d'autre chose plus subtile sur le comment vivre avec les autres... ici, les interdits sont intégré par l'individu et il travaille sans son consentement... les déontologies, elles, nées d'une ethique reste a la consciente, et peuvent etre transgréssé au besoin, chose beaucoup plus difficile a faire avec des loi morales...

    reste que cette façon de plaquer un ordre est purement d'un ordre pratique, car le language tend par habitude a avoir d'autre profondeur et a melanger l'une et l'autre... mais en se tenant a cette grille d'interprétation les objets psychique n'en deviennent que plus claire et sorte du meli-melo des habitudes vernaculaire.

    pour ma part, je placerais plutot les choses ainsi

    moeurs -- ethique -- deonto -- droit -- loi -- coercicion -- morale -- moeurs (j'aime bien quand ça boucle)

  15. #12
    Pierre de Québec

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par quetzal
    je dirais stricteùment l'inverse de toi pierre a propos de la morale... c'est justement ce qui nous est transmit atravers la culture, et tout les interdits moraux, et sociaux, ce sont des carcans que la société donne a ses propres enfants...
    quetzal, nous disons la même chose mais peut-être pas avec les mêmes mots.

    l'ethique, c'est ce a quoi l'on a réfléchie, et c'est ce travail lui-même de positionement de soi en face d'un evenement que les morales traditionelle ne prévoient pas...
    Autorégulation, quand tu nous tient; c'est de l'éthique dont il est question.

    les déontologies, elles, nées d'une ethique reste a la consciente, et peuvent etre transgréssé au besoin, chose beaucoup plus difficile a faire avec des loi morales...
    La déontologie impose des devoirs à des membres restreints à une organisation ou plus couramment à une profession. Quand à la morale, rien a voir au XXI siècle avec la règle de droit i.e. la loi.

    reste que cette façon de plaquer un ordre est purement d'un ordre pratique
    Oui, bien sur mais ça fait du sens. Les concept sont à la bonne place les uns par rapport aux autres.


    moeurs -- ethique -- deonto -- droit -- loi -- coercicion -- morale -- moeurs (j'aime bien quand ça boucle)
    Droit - loi - coercicion; tout ça est fort apparenté. Pour le bouclage, je ne suis pas d'accord. Tu propose d'utiliser le concept de moeurs pour souder l'éthique à la morale !

    Bon, le classement proposé par les auteurs que j'ai cité est expliqué en regard de certains critères. La dynamique est un de ces critères. Je résume :

    De la décision par l'individu ...
    (éthique, jugement)
    (déontologie, obéissance)
    (droit, soumission)
    (moeurs, conformité)
    (morale, discipline)
    ... à l'autorité externe à l'individu
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  16. Publicité
  17. #13
    Pierre de Québec

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Béotien ? Un nouveau mot dans mon vocabulaire, Merci !

    Sans prétendre avoir la meilleure réponse à ta liste des "je", ma réflexion me conduit à t'écrire ceci.

    L'éthique n'a de sens que par rapport à l'individu et fait référence à l'application de son jugement. Le "je" référant à l'individu en sera toujours un éthique peu importe le vers quoi sa pensée est tournée (l'humain, la société, le pays, l'humanité).

    Par contre le "je" référant littéralement à une société, un pays ou même l'humanité ne peut pas référer à l'éthique. Il ne s'agit pas d'un individu mais d'un groupe d'individus et ce groupe ne peut possèder une capacité de jugement au même titre qu'un individu. Les décisions et les actions qui émergeront de ce groupe seront le résultat des diktats de la loi ou d'un joyeux mélange de la pensée des individus qui composent le groupe.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  18. #14
    invité576543
    Invité

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    L'éthique n'a de sens que par rapport à l'individu et fait référence à l'application de son jugement. Le "je" référant à l'individu en sera toujours un éthique peu importe le vers quoi sa pensée est tournée (l'humain, la société, le pays, l'humanité).

    Par contre le "je" référant littéralement à une société, un pays ou même l'humanité ne peut pas référer à l'éthique. Il ne s'agit pas d'un individu mais d'un groupe d'individus et ce groupe ne peut possèder une capacité de jugement au même titre qu'un individu. Les décisions et les actions qui émergeront de ce groupe seront le résultat des diktats de la loi ou d'un joyeux mélange de la pensée des individus qui composent le groupe.
    Bonjour,

    Ce que tu dis est intéressant. Il y a dans les media une tendance à employer des termes moraux à propos de groupes humains, entreprises ou pays par exemple. L'humanité même est le sujet de jugements, détruire la planète, extinction d'espèces... Par ailleurs des sociétés ou des administrations sont punies par la loi, leurs décisions jugées. Si je te suis, ce sont des abus de vocabulaire, des raccourcis simplificateurs, des présentations elliptiques, juste une manière de parler de certains humains sans les nommer.

    C'est très flou, je n'y connais pas grand chose (en fait un peu, empiriquement, mon boulot m'impliquant directement dans de la prise de décision en groupe), mais n'y a-t-il pas des cas où un groupe prends une décision sans que la décision ne puisse être attribuée à une personne? Tu emploies le terme d'émergence; dans d'autres cas, ce terme désigne un phénomène nouveau, non réductible aux phénomènes plus élémentaires qui le composent; dans le domaine de la décision, certaines manières de voir pourraient se traduire en disant que la décision individuelle émerge du fonctionnement des neurones.

    Je peux imaginer des situations cocasses, du genre entreprise condamnée suite à un procès pour des actes commis à une époque telle qu'il n'y a aucun employé et aucun propriétaire commun avec l'époque des faits.

    Dans la même veine mais en sens inverse, des procès comme celui sur le sang contaminé, m'ont laissé une impression de malaise, un sentiment que des individus sont condamnés comme boucs émissaires, en lieu et place dans ce cas d'une administration, d'un groupe plus important de personnes.

    D'un côté je comprends ce que tu écris, cela semble clair. De l'autre, tout ces petits faits donnent l'impression d'un "manque", d'une zone où les concepts sont flous...

    Tout ça c'est de la philo du dimanche matin, faudrait que je lise de trucs sur le sujet...

  19. #15
    Pierre de Québec

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Quand à la morale, rien a voir au XXI siècle avec la règle de droit i.e. la loi.
    Ok, je tempère un peu

    La loi morale a un sens kantien qui n'a sans doute rien a voir avec la règle de droit, fondement de nos démocraties.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  20. #16
    maxdangers

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    S'il vous plait je suis en secinde j'ai un peu de mal à comprendre !!! Pouvez vous être les plus simples possibles dans vos dires !! merci
    2ème découverte que je fais mais qui existe déja, la prochaine sera-t-elle la bonne ???

  21. #17
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    en gros ethique, = reflexion sur une technique, somme de loi, de maxime que l'on se choisit consciement quand a sa façon de vivre dans le monde..

    morale= ce que tu reçoit de tes parents dans ton education et qui te permet de vivre dans la société ou tu es né... ce sont des loi, des maximes qui ne sont pas forcement consciente et qui guide ton action sans que tu t'en rende toujours compte... par exemple le fait de t'habiller lematin avant de sortir dehors, même quand il fait très beau et que tu pourrais aller tout nu... la morale veux que tu ne fasse pas cela, alors que tu pourrasi très bien le faire... mais même en y pensant tu auras beaucoup de mal a passer par dessus certaine de ces maximes...

    alors que dans une ethique, par exemple etre vegetarien, ne pas manger de viande, il t'es quand même possible de ne pas suivre cette loi, et de passer outre un instant, par exemple our faire plaisir a tes parents dans un repas de famille... alors que même pour leur faire plaisir tu n'y irais certainment pas tout nu, sauf bien sur si tu est nudiste...

    est-ce plus clair... ??

  22. #18
    Pierre de Québec

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Bonjour maxdangers,

    Désoler du méli-mélo de mes échanges avec quetzal. Je vais laisser le soin (pour l'instant ) à quetzal d'expliquer les concepts d'éthique et de morale par des exemples : il a la plume facile pour ça

    Moi, je vais plutôt me contenter de citer des définitions telles que celles que tu devrais trouver dans tous bons bouquins traitant d'éthique 101.

    Une définition de l'éthique provenant de Boiverts et al. (bouquin que j'ai déjà cité un peu plus haute dans cette discussion).

    "L'éthique est un mode (le seul) de régulation des comportements de l'individu, tout en se fondant sur des valeurs coconstruites et partagées pour donner un sens à ses décisions et à ses actions."

    L'éthique est donc autorégulatoire et en ce sens, elle laisse une grande place à l'autonomie et à la responsabilité individuelle. Il n'est pas possible d'imposer une éthique à une personne. Cette dernière doit se l'approprier aux travers d'un système de valeurs qui lui sont proposées et qu'elle accepte de faire sienne (la coconstruction).

    Maintenant, une définition de la morale (toujours selon les mêmes auteurs)

    "La morale traditionnelle est hétérorégulatoire. Au nom d'une autorité extérieure qui la fonde (Dieu, la Nature, la Patrie etc.), elle régule les comportements en imposant aux individus des "devoirs" pour faire le bien et éviter le mal".

    Note qu'il existe des morales perverties. C'est le cas notamment dans les régimes totalitaires.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  23. Publicité
  24. #19
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    tu peux repeter pierre, parce que là jai quand du mal a comprendre.. c'est quoi l'auto régulation ??

  25. #20
    invité576543
    Invité

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par quetzal
    tu peux repeter pierre, parce que là jai quand du mal a comprendre.. c'est quoi l'auto régulation ??
    Ca veut dire qu'il n'y a personne avec un bâton pour t'obliger à faire ce qui est bien!

  26. #21
    Pierre de Québec

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Oui, s'est en plein ça. Le mécanisme de régulation du comportement vient de l'intérieur de l'individu contrairement à l'hétérorégulation qui elle est un mécanisme qui impose un comportement à l'individu (ex. la déontologie, la loi, la morale etc.).
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  27. #22
    maxdangers

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Donc quand je cour nu dans la foret ( ) cela fait atteinte à l'éthique comunne mais pas à "ma" morale mais à celle des autres considèrant qu'il ne faut pas le faire car cela dépasse leur morale.
    Donc la morale c'est de l'éthique "personelle" ?
    2ème découverte que je fais mais qui existe déja, la prochaine sera-t-elle la bonne ???

  28. #23
    invité576543
    Invité

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par maxdangers
    Donc quand je cour nu dans la foret ( ) cela fait atteinte à l'éthique comunne mais pas à "ma" morale mais à celle des autres considèrant qu'il ne faut pas le faire car cela dépasse leur morale.
    Donc la morale c'est de l'éthique "personelle" ?
    Bonjour,

    Ce n'est pas plutôt le contraire? Courir nu dans la forêt est une pratique courante, dans certains lieux particuliers, les camps naturistes. Il n'y a pas de problème éthique. On peut appeler cela un problème moral: ajustement du comportement en fonction du lieu et des autres personnes; c'est une contrainte amenée par les autres. Les problèmes moraux de la nudité sont comme tu le dis plus liés à ce que supporte les autres qu'autre chose.

    Blague illustrative:

    Une dame téléphone à la police, expliquant que de jeunes galapiats se baignent nus dans la rivière devant chez elles. La police arrive, fait se rhabiller et disperse les jeunes.

    Plus tard, même chose. La police arrive, les jeunes sont un peu plus loin. Les policiers les dispersent.

    Plus tard, même chose. La police arrive, et ne voit rien. Les policiers montent chez la dame, pour comprendre. Ils lui disent qu'il n'y a rien. "Si, si, regardez", répond-elle en leur tendant des jumelles.


    Une partie des contraintes morales vient des "inhibitions", de "limitations" des gens, de leur propension à se choquer de certaines choses, du fait que voir certaines choses amènent à y penser, et que ces pensées ne sont pas agréables. Dans certains pays, manger dans la rue est indécent, et cela se comprend quand on réalise que certaines personnes dans la rue ne mange pas à leur faim. Les comportements intimes au vu de tout le monde sont indécents, peut-être parce qu'une partie notable de la population n'est pas bien satisfaite dans ce domaine et préfère ne pas y penser.

    Tout cela, pour moi, doit être classé morale, par éthique.

    Cordialement,

  29. #24
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par mmy
    Bonjour,

    Ce n'est pas plutôt le contraire? Courir nu dans la forêt est une pratique courante, dans certains lieux particuliers, les camps naturistes. Il n'y a pas de problème éthique. On peut appeler cela un problème moral: ajustement du comportement en fonction du lieu et des autres personnes; c'est une contrainte amenée par les autres. Les problèmes moraux de la nudité sont comme tu le dis plus liés à ce que supporte les autres qu'autre chose.

    Blague illustrative:

    Une dame téléphone à la police, expliquant que de jeunes galapiats se baignent nus dans la rivière devant chez elles. La police arrive, fait se rhabiller et disperse les jeunes.

    Plus tard, même chose. La police arrive, les jeunes sont un peu plus loin. Les policiers les dispersent.

    Plus tard, même chose. La police arrive, et ne voit rien. Les policiers montent chez la dame, pour comprendre. Ils lui disent qu'il n'y a rien. "Si, si, regardez", répond-elle en leur tendant des jumelles.


    Une partie des contraintes morales vient des "inhibitions", de "limitations" des gens, de leur propension à se choquer de certaines choses, du fait que voir certaines choses amènent à y penser, et que ces pensées ne sont pas agréables. Dans certains pays, manger dans la rue est indécent, et cela se comprend quand on réalise que certaines personnes dans la rue ne mange pas à leur faim. Les comportements intimes au vu de tout le monde sont indécents, peut-être parce qu'une partie notable de la population n'est pas bien satisfaite dans ce domaine et préfère ne pas y penser.

    Tout cela, pour moi, doit être classé morale, par éthique.

    Cordialement,
    merci pour l'illustration mmy, mais ce que tu oublie et qui bien ma preuve, c'est que tu ne prend pas en compte "le camps" de naturiste pour un lieu hors de la morale... tu sais juste, là qu'il existe des endroits particulier ou la morale ne s'applique pas...
    maintenant, enlève les panneaux, et regarde ce qui se passe... lol

  30. Publicité
  31. #25
    invité576543
    Invité

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par quetzal
    merci pour l'illustration mmy, mais ce que tu oublie et qui bien ma preuve, c'est que tu ne prend pas en compte "le camps" de naturiste pour un lieu hors de la morale... tu sais juste, là qu'il existe des endroits particulier ou la morale ne s'applique pas...
    maintenant, enlève les panneaux, et regarde ce qui se passe... lol
    Bonjour quetzal!

    Je ne comprend pas bien.

    Les camps de naturiste ne sont pas "hors de la morale" (bien au contraire, d'ailleurs); la morale y est différente. C'est, à mon avis de béotien ( Pierre), une particularité de la morale, de changer d'un lieu à l'autre...

    Les panneaux sont là pour prévenir les autres, ceux dont la morale est incompatible, pour leur éviter des déagréments, à eux, pas aux naturistes!

    Cordialement,

  32. #26
    maxdangers

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    très bonne idée cette illustration, maintenant je comprends bcp mieu.
    2ème découverte que je fais mais qui existe déja, la prochaine sera-t-elle la bonne ???

  33. #27
    quetzal

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Citation Envoyé par mmy
    Bonjour quetzal!

    Je ne comprend pas bien.

    Les camps de naturiste ne sont pas "hors de la morale" (bien au contraire, d'ailleurs); la morale y est différente. C'est, à mon avis de béotien ( Pierre), une particularité de la morale, de changer d'un lieu à l'autre...

    Les panneaux sont là pour prévenir les autres, ceux dont la morale est incompatible, pour leur éviter des déagréments, à eux, pas aux naturistes!

    Cordialement,
    oui, le naturisme est tellement bien toléré qu'on le parque dans des "camps" et si par malheur y'en a un qui s'echappe, tu vas vas ce qui vas lui arriver...

    c'est le mot "camps" qui permet de signifier un endroit special a la normal, ou des activités particulière, ici le naturisme, sont faite par des individu en particulier... cela permet de signifier que ce lieu est fermer et que les lois qui y ont court ne sont valable que là-bas...

    c'est parcequ'il y a une frontière hors et dans le camps, la loi morale est relative au lieu ou tu l'exerce... ce qui est vrai sur une plage, ne l'est sans doute pas 100 plus loin dans le minicentreville de la ville pour touriste.. la plage est un lieu particulier ou les bonne moeurs bourgeoise non plus lieu d'etre..

    et dieu dit, a la plage, joli fille tu cacheras ta nudité avec un string...et dieu trouva cela très bien il tourva cela très bon...

  34. #28
    caracal

    Re : Qu'est-ce que l'éthique?

    Un manquement à la "morale" (du moins depuis la Révolution, les procès contre Flaubert ou Baudelaire, la séparation de l'Eglise et de l'Etat, la dépénalisation de l'adultère et le droit à l'avortement... et y'a encore du boulot !) n'entre plus ds le champ de compétence du droit: il entrera ds les portes qui se ferment ds le quartier, ou les insultes publiques (qui, elles, entrent dans le champ de compétence du droit !), mais ne concernera pas le code et le juge.

    via la déontologie (qui n'est qu'un moyen pour arriver à un minimum d''éthique), le droit retrouve sa compétence: car l'éthique (et son "code": la déontologie) est un essai d'objectivation maximale d'un minimum de morale "professionnelle, technique et collective" reconnue par la majorité de la communauté, justement, des professionnels concernés (et des juristes spécialisés).

    en ce sens (mais les termes que j'emploie sont une synthèse de ce que les dictionnaires de philo et surtout mes bouquins de droit public me donnent -je me suis présenté sur le forum de "présentation"-), le droit tente d'être un régulateur entre la subjectivité personnelle que constitue la morale et qu'il ne reconnaît pas, et l'objectivité d'un minimum de "morale" non personnelle puisque concernant la collectivité entière, son avenir, et la science en ayant la charge.

    au bout du compte se pointe une problématique bien autrement redoutable pour le scientifique: la responsabilité.

    car lorsqu'il y a atteinte à la morale, il n'y a guère que des vexations d'ordre religieux, d'ordre intime ou en tout cas personnel...

    mais lorsqu'il y a atteinte à une éthique (sous-entendu professionnelle) via une déontologie (une démarche) n'ayant pas été respectée, il y a atteinte à des intérêts, voire dommages corporels quand ce n'est pas mort d'homme: le FAIT OBJECTIF étant atteint (et non plus une VIRTUALITE TROP SUBJECTIVE pour constituer un intérêt manifestement dommageable), le droit intervient...

    ... enfin ! "devrait" intervenir !

    il est des notions philosophiques, historiques ou "morales", qui, comme cela, sous-tendent le droit mais ne le constituent pas entièrement, et pour cause: le droit pour le droit n'existe pas !

    ainsi en est-il de "l'éthique", dont j'ai tenté de m'approcher de la meilleure des définitions possibles (pour paraphraser Leibnitz), parce que je suis juriste de droit public depuis 15 ans...

    et bien incapable aussi de vous donner une définition précise de:

    - la justice

    - la légitimité

    - la parité

    - le communautarisme

    - l'équité

    toute chose, au fond, qui sont trop au coeur des hommes pour pouvoir se définir de façon trop abrupte et définitive... et tant mieux (*)!

    j'espère toutefois que mon essai, à défaut d'être convainquant, aura nourri le débat.

    (*) "Imaginez le monde entièrement sage et philosophe: convenez qu'il serait diablement triste
    " disait Diderot !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La science, l'éthique et le politique
    Par d10g3n dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 24
    Dernier message: 09/07/2012, 18h33
  2. Le sport et l'éthique ?
    Par wilddragoon dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/12/2007, 16h16
  3. l'éthique biomédicale
    Par miwa dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/11/2007, 02h57
  4. De la biologie à l'éthique.
    Par criticus dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 26
    Dernier message: 28/08/2005, 18h54
  5. Les Occidentaux et l'éthique
    Par tonio539 dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 24
    Dernier message: 30/11/2004, 08h31