Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

L'atmosphère primitive à l'atmosphère actuelle voire future



  1. #1
    FSArtix

    L'atmosphère primitive à l'atmosphère actuelle voire future


    ------

    Bonjour
    Cela fait déjà plusieurs heures que je planche sur une activité que je dois faire, mais sans trouver une réponse qui semble assez cohérente pour répondre au problème posé.
    Voici la question : "après avoir défini l'origine de l'atmosphère primitive, vous montrerez son évolution jusqu'à aujourd'hui et vous estimerez comment l'atmosphère peut-il évoluer dans le futur.".
    J'ai réussi la partie : "après avoir défini l'origine de l'atmosphère primitive, vous montrerez son évolution jusqu'à aujourd'hui", cependant, je bloque sur la partie suivante où l'on demande d'estimer comment peut évoluer l'atmosphère dans le futur.
    J'ai déjà songé à plusieurs réponses/hypothèses :
    - une augmentation du CO2 atmosphérique par le volcanisme, la pollution, la déforestation
    - une baisse de l'O2 atmosphérique : le CO2 remplace peu à peu l'O2 dans l'atmosphère, il y a une instabilité (c'est-à-dire on consomme plus d'O2 qu'il n'en est produit)
    - OU une concentration d'O2 atmosphérique constante : même si le taux de CO2 augmente, l'équation de la photosynthèse reste la même, donc il y a toujours autant d'O2 produit
    - l'ozone O3 va commencer à disparaître à cause de l'effet de serre, de la pollution, des gaz CFC
    Je ne suis pas sûr du tout de mes hypothèses, sont-elles justes ou fausses ?
    J'ai essayé de mettre en lien la photosynthèse, les cyanobactéries (par ailleurs, je viens de remarquer que, dans la photosynthèse, les cyanobactéries ont besoin de CO2 pour donner de l'O2 ... donc l'augmentation du CO2 ne change pas la quantité d'O2 produite puisque le CO2 ne diminue pas ? J'hésite beaucoup entre les deux hypothèses proposées ci-dessus), l'érosion, le piégeage du CO2.
    Je me suis informé par mes cours de spécialité SVT, mon livre et Internet, mais je n'ai pas trouvé de documents me permettant d'émettre des hypothèses sur le futur de l'atmosphère.

    Je vous remercie donc en avance pour votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Damien49

    Re : L'atmosphère primitive à l'atmosphère actuelle voire future

    Une augmentation du Co2 simplement. Inutile de partir dans des hypothèses que même ton prof ne saura pas répondre
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  4. #3
    FSArtix

    Re : L'atmosphère primitive à l'atmosphère actuelle voire future

    Merci Damien49, oui j'ai tendance à aller trop loin dans mes raisonnements, je cherchais même des hypothèses sur l'atmosphère du futur en étudiant les stromatolites, les cyanobactéries, le piégeage du CO2 ... c'est sûrement pour ça que je n’avançais pas x) . Merci pour la réponse

  5. #4
    trebor

    Re : L'atmosphère primitive à l'atmosphère actuelle voire future

    Bonjour à tous,

    Sur ces liens, il est question du méthane, est-ce un risque évalué pour le futur de notre atmosphère ?
    https://www.google.be/search?q=le+ga...es+oc%C3%A9ans
    Bonne suite
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    FSArtix

    Re : L'atmosphère primitive à l'atmosphère actuelle voire future

    Bonjour trebor,

    Oui, l'augmentation de la teneur en CH4 est un risque évalué pour l'atmosphère. Le CO2 atmosphérique est responsable à 80% du réchauffement climatique, le CH4 en est aussi responsable, même s'il est présent en plus faible proportion, donc il n'est pas à négliger (toutefois, la concentration en CH4 dans l'atmosphère se retrouve 2,5 fois plus forte qu'au XIXème siècle). Or puisque 1 kg de CH4 correspond à 23 kg de CO2, cela signifie que le méthane CH4 représente plus de danger que le CO2 dans l'atmosphère, s'il est libéré en quantité importante. Le CH4 a un PRG (potentiel de réchauffement global) 23 fois plus puissant que le CO2, mais lorsqu'il est libéré dans l'atmosphère, il ne reste qu'environ 12 années, alors que le CO2 reste 200 années dans celui-ci. Le méthane a donc «moins» de conséquences sur l'atmosphère que sur le CO2, sauf lorsqu'il est libéré en quantité importante: c'est le cas dans l'océan Arctique vers la Sibérie. Le CH4, auparavant piégé dans le pergélisol marin (région froide marine autour des océans) sous forme de clathrates est remonté à la surface à cause du réchauffement climatique et du phénomène de dégazage (gaz à effet de serre: le CO2), ce qui a créé un trou dans le pergélisol censé être imperméable, avant de s'élever dans l'atmosphère, ce qui est signe de «déstabilisation» du pergélisol (le CH4 représente 2% des émissions mondiales de gaz, on estime même que 50 Gt de CH4 océanique se situent en mer de Sibérie). Enfin, le pergélisol renferme 1700 Gt de carbone, ce qui est énorme et donc compromettant pour l'atmosphère si une grande quantité de CH4 se libérerait dans l'atmosphère.

    Donc oui, le CH4 présente un risque pour l'atmosphère puisque c'est un gaz à effet de serre beaucoup plus puissant que le CO2, néanmoins, il a une «durée de vie» plus faible que le CO2, le CH4 atmosphérique se retrouve donc couplé au CO2 atmosphérique, la pollution est donc amplifiée, mais on ne sait pas si ce gaz aura un effet sur le réchauffement climatique. On peut donc ajouter qu'il y aura une augmentation de la teneur en CO2/CH4 atmosphérique.
    Ai-je tord ou ai-je juste? ^^
    Dernière modification par FSArtix ; 19/02/2017 à 16h01.

  8. #6
    Damien49

    Re : L'atmosphère primitive à l'atmosphère actuelle voire future

    Si tu veux aller plus loin, tu peux rajouter tous les polluants atmosphériques :

    - Gaz à effet de serre : C02, CH4, n2O, CFC
    - Ozone en basse couche
    - NOx
    - Particules fines
    - les pollutions en milieux fermés : Composés organiques volatils, CO, BTX
    - So2 (pluie acide + refroidissement)
    - obscurcissement de l'atmosphère (cotra)

    et j'en oublie surement

    Tu peux aussi évoquer la destruction de la couche d'ozone dans les années 80-90 et qui commence seulement à se reconstituer.

    Y'a déjà de quoi faire avec le présent sans avoir besoin de partir dans la SF
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Atmosphère primitive !
    Par polo126 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/02/2013, 19h27
  2. Formation de la Terre et atmosphère primitive
    Par Lucky2508 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/09/2012, 18h25
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 19/03/2006, 20h48
  4. [TPE] Atmosphère primitive
    Par Cosme dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/01/2006, 14h39
  5. Evolution de l'atmosphère terrestre primitive
    Par felix8 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2004, 22h22