Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Métamorphisme




  1. #1
    astrmathis

    Métamorphisme

    Bonsoir à vous,


    Petite question, certainement bête, mais il y a quelque chose que je ne comprend pas.

    Le métamorphisme correspond à une transformation dans l'association minéralogique de la roche à l'état solide. Ainsi, pour des conditions précises de températures et de pressions, certaines associations minéralogiques sont stables. Ainsi, l'observation d'éclogites par exemple témoigne d'une association de grenats + jadéites à grande profondeur ... mais dans ce cas comment expliquer que l'on puisse en observer à la surface dans nos conditions standards ?
    Les conditions de pressions et de températures étant modifiées, les associations de minéraux ne devraient pas changer par la même ? Une des explications possibles est que le métamorphisme est une réaction très longue, d'où le fait que l'on puisse trouver à la surface des roches issues d'un métamorphisme de haute-pression, mais cela ne me semble pas convenable. En effet, pour la série de métagabbros qu'on observe dans l'arc alpin par exemple, certaines roches, dont les associations minéralogiques se forment à des conditions bien différentes de celles en surface, ont l'air d'être restées en surface relativement longtemps.
    Pouvez m'expliquer cela svp ?

    Merci,

    Cordialement.

    -----


  2. #2
    Tawahi-Kiwi

    Re : Métamorphisme

    Salut,

    Citation Envoyé par astrmathis Voir le message
    Petite question, certainement bête, mais il y a quelque chose que je ne comprend pas.
    et non, pas bête du tout (je dis ca parce que je me suis posé la meme question il y a longtemps )

    A la surface, (P= 1bar, T=20ºC), le facies métamorphique est un équivalent du sol: argiles±quartz±calcite± quelques autres minéraux stables a la surface. La raison pour laquelle on observe des roches métamorphiques (et magmatiques) variées et dans un état frais réside dans le fait que le métamorphisme prograde (augmentation de P et T) n'est pas l'exact équivalent inverse du métamorphisme rétrograde (diminution de P et T).

    Le parametre essentiel qui crée cette non équivalence est l'eau. Eventuellement le CO2 mais H2O est le composé principal a considerer. Puisque tu prends l'eclogite mafique comme exemple, les réactions métamorphiques générales qui ont lieu sont la transformation d'un basalte alteré, en schiste vert, puis en schiste bleu, puis en éclogite.

    Chacune de ces réactions est du type 'mineral 1 --> mineral 2 + H2O' (réaction générale valable pour tout les métamorphismes progrades classiques); l'eau forme des fluides hydrothermaux qui éventuellement aboutissent en surface d'une maniere ou d'une autre. Les minéraux tres hydrates du basalte alteré sont des argiles & zeolites qui deviennent des amphiboles, epidotes & chlorites dans les schistes verts, des amphiboles & lawsonite dans les schistes bleus, pour finir au stade éclogite UHP ou il n'y a quasi plus de mineraux hydratés (essentiellement pyroxenes & grenats).

    Lorsque la roche remonte vers la surface, ces réactions devraient se faire en sens inverse (mineral 2 + H2O --> mineral 1), mais cela nécessite un apport d'eau qui est généralement absent. Du coup, elles peuvent atteindre la surface dans un état plus ou moins 'frais'.

    En surface, suivant les conditions physico-chimiques, la cinétique de métamorphisme rétrograde peut etre lente. Sur Terre, l'eau est abondamment disponible pour que ces réactions aient lieu, mais les temperatures relativement basses rendent la réactivite assez faible et elles n'ont lieu qu'en surface et le long de fractures, pas dans la masse de la roche.
    Sous les tropiques ou dans les zones volcaniques/hydrothermales, l'altération peut etre assez rapide, mais en climat polaire ou montagneux, cette altération chimique est limitée, permettant de garder des roches et minéraux a la surface pendant une certaine période de temps.

    Un exemple extreme de l'effet de l'eau sur la cinétique sont les verres volcaniques. Sur Terre, on trouve rarement des obsidiennes de plusieurs dizaines de millions d'annees car elles se devitrifient assez rapidement. Les obsidiennes tertiaires existent, mais du Mesozoique, a ma connaissance, ca n'est pas preserve. La dévitrification est du a la presence d'eau dans le verre, facilitant la migration des atomes entrainant la cristallisation. Sur la Lune, l'absence d'eau permet de conserver des verres vieux de 4 milliards d'annees qui ne se dévitrifient pas.
    Pour le metamorphisme, c'est le meme concept, l'eau facilite la migration des atomes et donc les réactions metamorphiques. Sans eau, tout cela devient beaucoup plus lent.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 11/12/2018 à 01h35.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  3. #3
    astrmathis

    Re : Métamorphisme

    Désolé de répondre avec tant de retard, sachez que votre réponse m'a été d'une aide précieuse et que j'ai honte de vous remercier si tard!
    J'aurais dans le futur peut-être 2 ou 3 questions sur cela.


Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Métamorphisme d'Enfouissement
    Par Chipola dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2015, 20h08
  2. le sujet de métamorphisme M1
    Par hamath12 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/02/2013, 15h54
  3. metamorphisme
    Par kamalov dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 22
    Dernier message: 11/04/2009, 08h43
  4. Metamorphisme
    Par kamalov dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/03/2009, 00h25
  5. Subduction et métamorphisme
    Par Pat26 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/12/2004, 11h12