Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?



  1. #1
    Merfène

    Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?


    ------

    Bonjour,

    Je viens d'acheter une maison en Dordogne. Les précédents occupants qui l'avaient entièrement rénovée il y a 10 ans étaient assez peu sensibles à l'écologie et, plus particulièrement, à l'isolation (ils n'y venaient que l'été).

    Pour l'un des deux bâtiments, j'ai trouvé le montage suivant (pas classique du tout a priori) :
    - les anciens chevrons ont été renforcés par des poutrelles de sapin de 45x95, une décalée vers l'avant, l'autre vers l'arrière (pour récupérer un alignement régulier de chevron en chevron)
    - le tout est pris entre des plaques d'aggloméré hydrofuge de 15 mm. Aucun isolant. Distance entre les deux plaques d'agglo 16 à 18 cm.
    - côté extérieur, je pense que les tuiles sont directement fixées sur des lattes clouées sur l'aggloméré (pas encore vérifié)
    - côté intérieur, l'agglo est simplement peint en blanc.

    Moralité : isolation +/- 0 ; inertie +/- 0 ...

    Je pense reprendre tout ceci par l'intérieur en utilisant des panneaux de fibre de bois et en refermant avec du Fermacell.

    Mais j'ai un souci : l'aggloméré hydrofuge que je laisserai côté extérieur, sous les tuiles, est-il perméable à la vapeur d'eau ? Je n'ai pas trouvé cette information.

    Si oui, ça devrait aller, non ?
    Si non... je n'ose même pas imaginer la solution...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    MadMac

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Euh, en vitesse, je dis peut-etre des idioties. Mais hydrofuge ca se caracterise par une impermeabilite a l'eau. Donc ca m'etonnerait que tu puisses compter sur un passage quelconque de vapeur d'eau dans le placo.

  4. #3
    nicolas82

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Salut,
    Perso je pense que c'est simplement un traitement qui permet une meilleure impermeabilité et resistance a l'eau, mais je pense que ça reste permeable aux echanges gazeux.
    J'ai ce genre de dalle posées sur toute la surface de ma charpente, fixé directement sur les chevrons. C'est mon artisan qui a posé ça quand on a refait completement la charpente.
    Mais ça reste mon avis personnel.
    Nicolas

  5. #4
    Merfène

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Hum... Merci de vos avis... contradictoires !

    Je ne suis pas technicien mais il me semblait en effet que certains matériaux étaient imperméables à l'eau sous forme liquide mais laissaient passer la vapeur. Ou alors je dis une idiotie...

    Ceci dit, pour l'aggloméré "vert" je ne sais toujours pas.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    schingouz

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Cela ne change pas grand chose en fait à mon avis:

    -si tu isoles de l'intérieur, il est nécessaire de mettre un pare vapeur, ou de calculer l'emplacement de ton point de rosée dans le complexe d'isolation, cela ne sera pas commode pour le complexe de panneaux bois, mais faisable.

    -concernant l'extérieur, il faut juste t'assurer que l'espace entre le bois et les tuiles est ventilé. Ce qui se passe entre les deux plaques de bois sera secondaire, car la température de surface étant la même ou presque, tu n'auras pas de point de rosée, donc, pas de condensation.

    Nicolas

  8. #6
    Merfène

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    'a y est !!! J'ai enfin trouvé l'information que je cherchais. Après avoir téléphoné en vain au CTBA, j'ai fini par joindre directement l'entreprise qui avait produit l'aggloméré CTBH en question. On m'a répondu que c'était une question qu' "on ne leur posait jamais" mais que, oui, oui, ce produit est bien utilisé classiquement en pare-pluie...

    Donc le mu de cet agglo est de 15 mouillé (a priori il ne devrait pas l'être puisque c'est un pare-pluie) et de 50 sec (il devrait le rester).

    J'ai fait les simulations avec la feuille de Yoghourt et je vous joins le résultat.
    Est-ce que ça vous paraît cohérent/faisable ?
    Quand je vois 183% d'hygrométrie dans le fameux CTBH est-ce que ça veut dire que l'eau va y condenser et qu'il sera mouillé ? Si oui est-ce "permanent" ou seulement en cas de conditions franchement défavorables ? A priori, en mettant une valeur de T° intérieur de 19°, l'hygrométrie passe au-dessus de 100% pour une T° extérieure de -3°. Dans tous les cas, d'après la feuille de calcul, l'hygrométrie de la laine de bois reste entre 40 et 45%.
    Et puis j'imagine que l'agglo va bien sécher par l'extérieur puisque de l'autre côté il est juste sous les lattes des tuiles.

    Dernier détail, en guise de pare-vapeur, je pensais mettre du Pro-Clima Intello dont la valeur Sd varie entre 10 et 0,25 selon l'hygrométrie ambiante. J'ai repris dans la feuille de calcul les données de Yoghourt qui utilise le Pro-Clima DB qui a un Sd fixe de 2,3.

    Faut-il prévoir une lame d'air (ce qui ne m'arrangerait pas de trop parce que ça me fera forcément perdre de l'épaisseur d'isolant.

    Help les spécialistes !
    Images attachées Images attachées  

  9. Publicité
  10. #7
    MadMac

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Coucou Merfene.

    Mais j'avais rien pige initialement moi. Je croyais que tu parlais de placo hydro.

    Bref, en jetant un oeil en biais au graphe que tu sors de la feuille de Yoghourth, ca mouille a l'interface laine de bois/agglo. Normal avec le mu de 50 de l'agglo :/

    Donc a voir avec une lame d'air entre l'agglomere et la laine de bois. Ou alors avec un plus gros freine-vapeur. Mais la c'est dedans que ca risque de faire cocotte minute.

    Bon le truc quand meme c'est qu'humide le panneau aurait un mu vers 13. Refais donc une simulation en placant cette valeur au lieu du 50. Parce que meme si il ne pleut pas sur l'agglo, il prendra l'humidite exterieure (et donc le mu ne sera pas celui de 50 du sec).

  11. #8
    Merfène

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    J'ai fait l'essai en prenant le mu de 15 : ça ne change qu'assez peu. Avec une température de -10, l'hygrométrie de l'agglo est à 121% (au lieu de 183) et la bascule au-dessus de 100% se fait entre -7 et -8° (au lieu de -2/-3°).
    Ces températures sont tout de même assez rares ici et je pense que ça doit vraiment être exceptionnel qu'on passe plus de 24h sous -5°.

    Question : le cas échéant, la condensation se fait dans l'agglo ou bien à l'interface isolant/agglo ? Dans ce deuxième cas je pense que l'eau ainsi formée à l'interface serait aussitôt "bue" par l'isolant qui se retrouverait mouillé... C'est bien ça ?

    Il semble que je ne puisse pas échapper à la lame d'air... et mince !

  12. #9
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Woaaa! On utilise ma feuille de calcul! Diiiingue
    L'épaisseur du FV est forcée à 0 dans ta simu. Ca se voit à sa résistance à la diffusion de vapeur Rd qui est à 0.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  13. #10
    MadMac

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Rooh voui ! Si le freine-vapeur a un mu de 10.000 mais pas d'epaisseur, pas de calcul de PV ensuite. Tu peux donc reprendre Merfene

    Au pire, si tu n'as pas l'epaisseur, mais le Sd ou "mu-d", c'est egal a "e * mu", donc en ayant mu a 10.000 tu retrouves l'epaisseur ... et la le freine-vpauer servira et la situation ne sera peut-etre pas la meme.

  14. #11
    Merfène

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Arf, oui ! Pourtant je ne me souviens pas avoir modifié ça, je l'ai simplement repris du modèle de base.

    Voici le nouveau calcul : ça "tient" jusqu'à -8° en gardant le freine-vapeur standard.
    Je rappelle que je pensais en mettre un "intelligent" qui s'adapte à l'hygrométrie.

    Qu'est-ce à dire exactement d'ailleurs ? En cas d'hygrométrie élevée, est-il plus perméant pour laisser sortir plus de vapeur ou, au contraire, moins perméant pour protéger l'isolant ?

    En tenant compte qu'une petite partie de ces combles sera convertie en salle de bains, quid ?

    Dernier détail : les combles sont "coupées" à mi-hauteur par un faux plafond et la partie supérieure qui correspond en fait à des combles perdues sera isolée avec de la ouate en vrac surplombée par un bon volume d'air : ça ne peut pas suffir à drainer les rampants en laine de bois ?
    (je joins un petit schéma fait à l'arrache pour mieux illustrer)
    Images attachées Images attachées

  15. #12
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Aggloméré hydrofuge : perméable à la vapeur ?

    Probable qu'il trainait tout simplement une formule du style "=épaisseur normale du matériau*0". Ca me permet de faire rapidos des tests avec/sans frein-vapeur, par exemple.

    Sd=e*mu
    Rd=Sd/perméabilité de l'air
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Membrane Perméable et concentration
    Par Treshouille dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/11/2007, 14h33
  2. salle de bain frein vapeur ou pare vapeur
    Par ceyrat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/02/2007, 17h56
  3. Contreventements : OSB ou aggloméré ?
    Par Bget dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 15/01/2007, 13h40
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 03/12/2006, 11h14
  5. membrane semi permeable?
    Par emilie153 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/01/2006, 11h16
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...